dermatite atopique béjaia 2013

of 16/16
UBAN E Hassen Allergolog ue BISKRA 5émes JOURNEES MĖDICO CHIRURGICALES DE BEJAIA 27,28 SEPTEMBRE 2013 Dermati te Atopiqu e

Post on 22-Jun-2015

660 views

Category:

Health & Medicine

8 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. DEFINITION Dermatose inflammatoire chronique et/ou rcidivante caractrise par Prsence de Rougeurs, Papules, Vsicules et Crotes avec Xrose associe un Prurit intense 15 20% des enfants et jusqu 4% des adultesGENERALITS Il existerait plusieurs formes physiopathologique de la DA Avec la mme prsentation clinique1)la DA extrinsque DAA Eczma atopique : forme la plus commune et la plus frquente : 80 % asthme ,rhinite/et ou conjonctivite associs Correspond une Immunisation vis--vis dallergnes de lenvironnement2)La DA intrinsque : Sans support atopique associ , Da par HSR aux allergnes non mis en vidence DA auto immune vis--vis dauto anticorps pidermiques DA auto inflammatoire

2. PHYSIOPATHOLOGIE Complexe et multi factorielle Deux facteurs principaux entrent en jeuMutation du gne FLG de la filaggrine Baisse protection pithliale Dficit en Cramides : PHTESensibilisation Alimentaire : Lait , ufs , soja , poisson ,arachides , bl. Respiratoire : acariens , pollens, poils danimaux Cutans : haptnes (nickel) LIBERATION DE CYTOKINES PROINFLAMMATOIRES :IL4, IL5, IL13 ,IFNgINFECTIONS : Bac ,Vir, Fon 3. PREVALENCEFACTEURS DE RISQUES ANTECDANTS FAMILIAUX DATOPIE (MATERNELS) Romnark et al 1998, Gergen et al 1998, Hu et al 1997].TABAGISME MATERNEL FAIBLE POIDS A LA NAISSANCE SENSIBILISATION PRECOCE AUX AEROALLERGENES / INFECTIONS RESPIRATOIRES Arruda et al 2005 , Novak et al 2003 , Akdis 2006MANIFESTATIONS ATOPIQUES ASSOCIEES Asthme : (Sd Dermo Resp) 40% (SPERGEL 2005 ;CORREN 2007 ) Rhinite allergique : 30% (BERGMANN 1998,ETAC 1998, ) Allergie alimentaire 20% ,< 3 ans (PEARL1997 ,BOCK 1987 ) (especially egg) [Guijet et al].Blpharoconjonctivite atopique 20%(Foster et al,1991 4. EVOLUTION Imprvisible Plusieurs tudes ont rapport une persistance dans: 50 60% 72% des DA apparues avant 2 ans persistaient au del de 20 ans(KISSLING)Les DA avec un SCORAD svre (>40) avaient moins de chance de disparaitre ( GUILLET et al 1992)FACTEURS AGRAVANTS le climat:Les tempratures extrmes.En hiver pendant les grands froids : Lt pendant la priode de canicule Les agents microbiens: Infections bactriennes, virales et fongiques La sudation Le stress et les motion 5. CLINIQUE On peut individualiser en f(x) de la topographie des lsions ,3 formes1) Nourrisson et jeune enfant < 2ans La DA commence communment ds les premiers mois de la vie ,gnralement vers 3 mois, mais parfois ds le premier mois Elle associe les signes suivants :Le Prurit:matre symptmeLa topographie des lsions:Atteinte symtrique touchant les convexits du visage, et des membres Respect net de la rgion mdiofaciale, surtout pointe du nez. . 6. 2)Chez l'enfant> 2ansles lsions cutanes sont surtout localises aux plis :Cou, coudes, genoux ou(zones concaves)Comportent des zones cibles(zones bastions):Mains et poignets ,les chevilles ,mamelons , fissures sous auriculaires ( subsistent de faon chronique et parfois isoles)Pli sous palpbral : Signe de Dennie morgan 7. 3)Chez l'adolescent et l'adulteRecrudescence l'adolescence(conflits psychoaffectifs ou de stress.)Formes graves:sous un aspect rythrodermique sous forme de prurigo lichnifi prdominant aux membresForme commune :L'atteinte "tte et cou" (HND) Red face syndrome 8. DIAGNOSTICCritres de WilliamsDermatose Prurigineuse les 12 derniers mois associ 3 ou plus des critres suivants:1- Antcdents personnels d'eczma des plis de flexions et des joues chez les enfants de moins de 10 ans 2-Antcdents personnels d'asthme ou de rhume des foins chez l'enfantde moins de 4 ansAntcdents de peau sche gnralise au cours de la dernire anne 3-4- Eczma des grands plis ou eczma des joues, du front et desconvexits des membres chez l'enfant au dessous de 4 ans 5- Dbut des signes cutans avant l'ge de 2 ans Critres de diagnostic de la dermatite atopique del'United Kingdom Working Party(d'aprs Williams et al, Br J Dermatol, 1994; 131:406-416) 9. DIAGNOSTICCritres de HANIFIN et RAJKACRITRES MAJEURS (au-3 ):3CM + 3 Cm1 - Prurit : signe cardinal++ 2 - Localisations typiques des lsions:Atteinte du visage et des faces dextension des membres chez le nourrisson et les enfants Lichnifications des plis chez ladulte3 - Dermatite chronique et/ou rcidivante 4 - ANTCDS personnels ou familiaux datopie 5 Xrose cutane(asthme, RA, DA)Conjonctivite rcidivante . Kratocne . Pli sous orbitaire de DENNIE MORGAN . Pigmentation priorbitaire . Signe dHertoghe:Pleur du visage Erythme du visage Dermographisme blancSignes dermiques Fissure rtro auriculaire,Chilites,Eczma des mamelons . Prurit la sueur Ichtyose, kratose pilaire, hyper linarit des paumes . Pli cervicaux antrieurs . Pityriasis alba (eczmatide achromiante) . . Tendance aux infections cutanes,et aux dermites des mains et des pieds . Xrose . Accentuation prifolliculairelvation des IgE sriques Positivit des tests cutans dHSI Intolrance alimentaire Intolrance la laine et aux solvants lipides 10. Eczma des mamelons (nipple eczma)Pli sous palpbral de Dennie-Morgan . Dennie-Morgan foldpigmentation infraorbitaire Orbital darkeningKratoconeSigne dHertogheFissure rtro auriculaire 11. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL Nourrisson:Gale, la Dermatite sborrhique et le Psoriasis , Dermatite entropatique (Ni). le syndrome de Gianotti Crosti , sd de Netherton ,Enfant, adolescent, adulte:Gale, Eczma de contact, Dermatite herptiforme Psoriasis , Eczma nummulaireLa notion de chronicit et d'volution rechute est importante pour le diagnosticCOMPLICATIONS Surinfections cutanes Malasszia :Furfur(Staphylocoque dor: Bac ,Vir ou Fun90%, Scheynius et Al 2003)( 90%, Aly 1980)L'herps virus (HSV1) : (pustulose dissmine de Kaposi-Juliusberg) 12. TRAITEMENTNon PharmacologiqueIdentifier et liminer les facteurs dclenchants Eviction des allergnes : Alimentaires : lait, ufs, poissons,soja , arachides , blRespiratoires : Acariens, pollens,squames danimauxLimiter lusage des irritants : laine , savons , parfums Hydratation de la peau Schage des quipements sportifs : sueur 13. PHARMACOLOGIQUE 1)Traitement XROSERtablir le rle de la barrire cutaneEmollients ,hydratants : EPICERAM ,ATOPICLAIRQuotidien,cramidesappliqu aprs le bain, Sur toute la surface corporelle. Poursuivi pendant des mois, voire des annes avec ou sans lsions d'eczmaBleach bath2)Traitement anti-inflammatoire local Dermocorticodes (classe III): Une seule application quotidienne : zones atteintes d'eczma est suffisante, jusqu amlioration franche (gnralement 6 10jours) 14. Inhibiteurs topiques de la Calcineurine DA modre svre Tacrolimus ,(Protopic ) 0,1% et 0,03% Pimcrolimus,(Elidel ),.,(60 gr)Concentration 0,03% pour les enfants de 2 15 ansc)Autres mdicaments Antibiotiques : si infection (acide fucidique, mupirocine) Antihistaminiques :trs utiles pour soulager le prurit et aider le patient mieux dormir la nuit (ETAC study : ctirizine v placebo)Antileucotrines : en cas de rhinite et asthme allergiques associs LITS peut amliorer lvolution de la DA, en cas d allergie aux Acariens ou pollens de gramines 15. Conclusion Etant donn quil ny a pas de remde dfinitif contre lczma atopiqueUne stratgie long terme pour le contrle et la gestion de la maladie associe un traitement efficace, permettra aux patients de retrouver une qualit de vie optimale et une rinsertion normale dans la vie quotidienne Les ITC offrent une solution de rechange efficace , non corticostroidienne capable de rparer les anomalies de la barrire cutane en amliorant la synthse du collagne et lpaisseur de la peau