le port de tanger - med 1 - le port de tanger ¢â‚¬â€œ med est...

Download LE PORT DE TANGER - MED 1 - Le port de Tanger ¢â‚¬â€œ Med est un complexe portuaire en eaux profondes, offrant

Post on 29-Oct-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • LE PORT DE TANGER – MED

    Un tournant dans les dynamiques de restructuration

    des littoraux au Maroc

    Le Maroc qui a renforcé ses structures portuaires héritées de l’époque coloniale,

    par l’édification de nouveaux ports et l’extension d’autres, amorce une nouvelle étape

    dans la restructuration des ses littoraux avec l’édification de nouvelles installations

    portuaires à Tanger.

    Le projet Tanger – Med qui consacre la tendance des ports marocains à se décrocher

    des villes, pour une plus grande intégration dans les circuits ascendants du commerce

    international, consacre, par la même occasion, le tournant amorcé depuis les années

    70, en matière de repositionnement des installations portuaires dans la configuration

    régionale et économique du pays.

    Cette communication vise à examiner les principales dynamiques et logiques qui

    président à cette évolution et qui sont à la base des processus de restructuration des

    littoraux dans leur globalité et de leurs positionnements dans leurs environnements à

    l’échelle régionale et nationale. Cette évolution qui s’opère dans un contexte fortement

    marqué par la mondialisation, érige le projet Tanger – Med au rang d’un véritable

    tournant dans la restructuration territoriale du Maroc et de ses liaisons extérieures.

    1 - Tanger – Med : un tournant dans la conception des installations portuaires au Maroc

    Par sa conception de plate forme portuaire de la dernière génération, le projet

    Tanger – Med se présente en tant que choix du Maroc d’une plus grande intégration

    internationale.

    1 – 1 Un choix stratégique

    Le projet Tanger - Med est une infrastructure fonctionnellement intégrée, et

    stratégiquement positionnée sur le détroit de Gibraltar, à la croisée des plus grandes

    routes maritimes et aux portes de l’Europe. C’est un projet d’envergure internationale

    tablant sur un immense marché comprenant l’Europe de l’Ouest, l’Afrique de l’Ouest,

    l’Afrique du Nord , ainsi que l’Amérique du Nord. Fig. n° 1 : La situation de Tanger – Med à l’échelle mondiale

  • De par sa conception, il se positionne comme une plate forme de dimension

    internationale pour les activités de transbordement des conteneurs, qui ne cessent de se

    développer, à travers le monde et plus particulièrement en Méditerranée. Ce choix se

    justifie par le développement accru du commerce mondial, de la conteneurisation, de la taille

    des navires , et la forte hausse du trafic mondial de conteneurs qui s’est faite au rythme

    de 18 % par an entre 2000 et 2004.

    Conçu pour accueillir les navires de la dernière génération, il est appelé à

    fonctionner en tant que « hub » relié aux flux logistiques régionaux et mondiaux. , à

    générer un trafic, à l’horizon 2020, de 3 millions d’EVP (conteneurs équivalent vingt pieds), à

    drainer 1 milliard d’Euro d’investissements privés et de créer 145.000 emplois.

    D’autre part, ce port constitue le point focal d’un grand projet de développement

    du nord-ouest du Maroc autour duquel seront créées des zones franches de logistique,

    industrielle et commerciale reliées par des infrastructures de connexion très variées :

    �� 53 Km d’autoroute, reliant le port à l’autoroute Casablanca - Tanger ;

    �� 45 Km de chemin de fer, reliant le port au réseau national par Tanger ;

    �� Dédoublement de la route nationale RN16 entre le port et Fnideq sur une longueur

    de 18 km ;

    �� Dédoublement de la route nationale RN2 entre Tanger et Tétouan.

    �� Le projet de liaison fixe entre le Maroc et l’Espagne est de nature à assurer la

    connexion avec les réseaux de communication terrestres européens.

    Fig. n° 2 : La situation de Tanger – Med à l’échelle régionale

    Ainsi, le port Tanger – Med se présente – t – il sous la forme d’un complexe où

    l’activité portuaire est, à la fois, intégrée aux circuits internationaux tels qu’ils sont

    articulés par la mondialisation, et à l’ensemble d’une région du Maroc où la mer n’a

    jamais constitué une frontière avec l’Europe. La péninsule tingitane qui a, depuis

    toujours, servie de zone de contact avec le continent européen et que l’occupation

    espagnole du préside de Ceuta a consacré comme plate forme du trafic de la

    contrebande et des stupéfiants, est en passe de changer de vocation avec la création

    d’un immense marché de travail, associant l’industrie, le commerce, et les services.

    C’est donc, une nouvelle conception des installations portuaires qui se met en place,

    au Maroc, avec ce projet, comme c’est l’expression d’un choix voulu stratégique sur

    le plan national et international. .

  • 1 – 2 Un projet économiquement et territorialement intégré

    Le port de Tanger – Med est un complexe portuaire en eaux profondes, offrant

    un tirant d’eau de 16 m, permettant de recevoir les plus grands porte – conteneurs qui

    circulent dans le monde. Il a une situation privilégiée, sur le site marocain le plus

    proche de l’Europe.

    Fig. n° 3 : Le site de Tanger - Med

    Il s’articule autour de trois grandes composantes, à savoir le port, les zones

    franches et les infrastructures de connexion :

    �� Un complexe de type « hub » relié aux flux logistiques régionaux et mondiaux

    �� Un potentiel humain au coût compétitif

    �� Multiples accords de libre-échange ;

    �� Statut de zone franche

    Les principales composantes du port sont :

    - Une jetée principale de 2.056 ml, avec des profondeurs atteignant -31mzh ;

    - Une digue secondaire de 582 ml, avec des profondeurs de -16mzh ;

    - Un plan d’eau de 100ha ;

    - Un chenal d’accès de 300 mètres de large et 17 mètres de profondeur ;

    - Un cercle d’évitage de 600 mètres de diamètre

    L’une des composantes majeures du projet est la création de zones franches qui

    auront un impact certain sur le plan régional, en termes économiques, et à travers

    l’émergence de nouveaux pôles d’activités. Il s’agit de :

    • Une Zone Franche Logistique (ZFL) : ��� Attenante au port avec une surface totale de 118 ha

    ��� Une Zone Douanière unique entre le port et la ZFL. ��� Site exclusivement dédié aux activités logistiques et de post-transformation ;

    �� Zones Franches Industrielles (ZFI)

    ��� Zones d’une superficie de 600 ha, situées à 25 km du Port

    ��� Destinées aux industries légères orientées vers l’export

    ��� En synergie commerciale avec Tanger Free Zone (TFZ)

  • �� Une Zone Franche Commerciale (ZFC):

    D’une superficie de 200 ha, à proximité de Fnidq, et à 18 km du port sur la côte

    méditerranéenne ;

    �� Un port de passagers :

    Une capacité de 7 millions de passagers et de 700.000 camions TIR.

    Une Gare maritime et une aire de stationnement RoRo / TIR ;

    Une Gare ferroviaire reliée à la gare maritime.

    �� Un port de conteneurs :

    �� Un terminal à hydrocarbures

    Des installations réservées à la manutention et au stockage des produits raffinés.

    Les activités prévues incluent le commerce et les services « Business to Business » en

    liaison avec la Zone Franche. L’implantation de centres commerciaux en duty free pour les

    voyageurs en transit, et les touristes visitant la côte Fnidq – M’Diq.

    Fig. n° 4 : Les principales composantes du complexe portuaire

    1. Digue principale a talus 5. Terminal passager et TIR 2. Digue principale à caisson 6. Terminal céréalier et vraquier divers 3. Digue secondaire 7.Terminal pétrolier 4. Terminal à conteneur 8.Quai de servitude

    Tel qu’il se présente, le projet Tanger – Med a l’allure d’un complexe portuaire

    qui tanche totalement avec la conception classique des ports intégrés aux espaces

    urbains. Par la multiplication de ses connexions régionales, il ne constitue pas une

    simple plate forme de transit coupée de son arrière-pays. Il s’agit, certes, d’une

    installation portuaire associée à des zones franches,

Recommended

View more >