cas clinique de guillaume

Download Cas clinique de Guillaume

Post on 13-Jan-2016

26 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cas clinique de Guillaume. Le schéma SORC Les flèches descendantes L’agenda comportemental Les colonnes de beck La mini relaxation. Première consultation 30-45 minutes. Cas clinique. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Cas clinique de GuillaumeLe schma SORCLes flches descendantesLagenda comportementalLes colonnes de beckLa mini relaxation

  • Premire consultation30-45 minutes

  • Cas cliniqueUn jeune homme de 20 ans, brillant professionnellement, ne consommant aucun psychotrope, consulte car ilne peut plus manger; Il dit souffrir dun trouble du comportement alimentaire. Il est certain dtre oblig de schapper du restaurant, ce quil fait rgulirement. Cela se produit chaque fois quil est invit par des amis.A laide du schma SORC, posez lui les bonnes questions;

  • SOCRPerceptionInterprtationActionsButLe comportement problme de GuillaumeQuestions poser: depuis quand, o, quand, comment, avec qui, consquences, ce qui accrot, ce qui dcrot, ce qui va bien?situationconsquencerponseobservation

  • Le schma SORC de Guillaumela Rponse renforce le comportementSituation: manger devant les autres, principalement dans un restaurantObservation: malaise gnral, mains moites, nauses, crampes abdominalesRponse: une crise dangoisse majeure: la fuite, le sauve qui peutConsquence: ne plus accepter dinvitationavec vitement et renforcement

  • Cas clinique de GuillaumeSon dpart pour Londres est prvu dans 15 jours.Diagnostics ???Lui donnez vous un traitement mdicamenteux et justifier votre choix.Que proposez ?

  • Fin du premier entretienGuillaume reoit DEROXAT 1/j pendant 8 jours et pas de BZD (a revoir J8)tablir une chelle danxitLes flches descendantesProposition dun agenda comportementaltablir les 3 colonnes de BeckChercher des situations dexposition training

  • Deuxime consultation J830 minutesLes exercices sont rapports

  • Lchelle danxitChaque fois, que vous ressentirez du malaise, de langoisse, essayez dtablir sur une chelle de 0 10 votre niveau dangoisse0: aucune angoisse10: le maxi que vous avez connuUn score de 3 4 peut tre considr comme normal

  • Les flches descendantesQuelle est la consquence de la consquence ?

    Le monologue intrieur ou la pense automatique chaque fois que le patient va rencontrer la situation problme

    Je vais perdre le contrle de moi

  • Les flches descendantes: une analyse cognitive

    Qu'elle est alors la pire des consquences pour lui?faire un malaise dans le restaurant devant tout le monde

    Qu'elle est alors la pire consquence?Je suis hospitalisJ'ai une maladie mentaleTout le monde le sauraJe suis hospitalis en psychiatrieOn fait verbaliser le patient jusqu'au noyau phobogne:Ma chrie va me considrer comme foud'o le postulat: je dois toujours me contrler et viter les situations qui risquent de dclencher une attaque de panique, sinon je risque d'tre intern vie et d'tre considr par mon entourage comme fouOn va demander ensuite au patient son degr de croyance dans le postulat: il est de 50%. Ensuite, on applique une mthode de rsolutions de problmes: quels sont les arguments pour et contre la folie; aprs cet examen contradictoire, la validit du postulat est abaisse 25%. On poursuit ensuite par une technique d'exposition en imagination.

  • Rflchir sur son comportementLagenda du relev des situations problmes sur 1 jour de la semaine et 1 jour de week-end

    Que peut-il faire ds quil ressent le Malaise sinstaller??

    RESPIRATION CONTRLEE

  • Les colonnes de Beck (S-E-P-C)Quelle est sa croyance en cette pense??

    LES PENSEES ALTERNATIVES

  • Apprentissage de la respiration contrle 10 minutesCest un auto apprentissage qui peut se faire incognito (exercices rguliers), un outil disposition pour agir au cas oElle vise rguler ici et maintenant les attaques de panique: un auto contrlel'hyperventilation chronique et aigu est l'une des manifestations cliniques de l'agoraphobie et des attaques de panique. Les stimuli internes (penses, images...) ou les stimuli externes (situations stressantes) provoquent une hyperventilation qui elle-mme entrane une alcalose et des phnomnes priphriques d'anxit (tachycardie, sudation) qui sont apprhends ou analyss par le sujet comme tant des signes d'une maladie grave (infarctus...).La consquence de ce cognitif est la remonte immdiate de lanxit elle-mme interprte comme une menace do la sensation de mort imminente.

  • Apprentissage de la respiration contrle

    Le traitement 2 buts:* le patient va r attribuer l'origine des attaques de panique l'hyperventilation dclenche par les situations stressantes* viter l'hyperventilation (par une autre anticipation), qui serait plus lie la profondeur qu' l'acclration ou la frquence des mouvements respiratoiresSon corps va apprendre anticiper autrement

  • Lutilit de la relaxation

    Mieux grer ses ractions motionnellesDiminuer le niveau gnral de stressSe rparer rapidementFaciliter un sommeil rparateurUn auto contrle paradoxalUn autre apprentissagecomme le corps appris se tendre

  • Pourquoi la relaxation ?Le corps ne peut tre la fois tendu et dtendu ON/OFFLanxit sassocie la dconcentrationSe relaxer, cest apprendre se concentrerLes techniques respiratoires sont la source de la relaxation2 mthodes: Schultz (hypnose) ou Jacobson (inhibition rciproque)

  • Utilit de la relaxation: un lissage du niveau de stress

    journeLes motions sont innesRelaxation / rcupration STRESSLes vnements stressants de la journe

  • Les prochaines consultations20 minutes en moyenneApprentissage de la relaxationMthodes dexposition en imaginaire et in vivoLes exercices dexposition

  • Mthode de rsolution de problmesPour la folie:* je me sens quelqu'un d'autre* les personnes normales contrlent leurs actes* je suis en dehors de la situation et cela me dpasseContre la folie:* je mne une vie normale , je suis mme un brillant confrencier* j'ai un problme limit* je peux travailler quand mme, aimer* les psychiatres ne m'ont jamais hospitalis

  • Cas cliniqueOn lui propose dinviter des amis tous les soirs au restaurant et de se laisser inviterQuel cadre?Quelles rgles?

  • Modle de prvention de la rechute de MarlattSituations risquePas de gestion efficaceGestion efficace du risqueBaisse du sentiment defficacit personnelleAttente deffets positifs sur lvitementJannule mon invitationEffet de violation Augmentation du risque de rechuteAugmentation du sentiment defficacit personnelleRduction du risque de rechute

    On demande au sujet denregistrer sur un petit carnet, chaque fois quil fume, la Situation ou le contexte, la Pense qui accompagne son geste, lmotion et les consquences de ce quil fait. On peut prciser le dlai entre lvnement et laction. Il sefforcera de quantifier limportance du problme selon lchelle suivante:5- trs important4- tout fait important3- important2- sans grande importance1- pas ncessaire

    Pas de salut sans motivation.Pas de salut sans motivation.