walfer buet mai 2014

Download Walfer Buet Mai 2014

Post on 25-Jul-2016

241 views

Category:

Documents

18 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • Mai//2014

    de

    Walfer

    Buet

    LES C

    HOS D

    E LA C

    OMMU

    NE

    DE W

    ALFER

    DANG

    E

    CHRONIQUE : 18Chroniques de Walferdange

    STORY : 3 la maison de la musique

  • 03 la maison de la musique

    07 Communications officielles

    12 Actualits associatives

    18 Chronique : Un mois en photos

    20 Calendrier des manifestations

    05 Im Haus der Musik

    07 Amtliche Mitteilungen

    12 Vereinsleben

    18 Chronik: Ein Monat in Bildern

    20 Veranstaltungskalender

    SOMM

    AIRE

    INHA

    LT

  • NR. 05 MAI 2014 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET 03

    LA MAISON DE LA MUSIQUE01

    Fi Mi, mi, fa, do. Cet aprs-midi, des fragments tranges de mots rsonnent dans les cou-loirs du Centre Princesse Am-lie. Do, do, r. Lenseignante Claudine Schott est place derrire son xylophone, entoure de jeunes lves, qui hsitent encore un peu se servir de leurs mailloches pour extraire les premiers sons du vibra-phone. Lenseignement musical prcoce leur permet de faire leurs

    gammes de manire ludique et de faire connaissance avec les sons et avec les mlodies. Appel veil musical, ce type de cours est dis-pens depuis septembre 2013. Les lves ne sont pas fixs sur un ins-trument prcis, mais ils dcouvrent la musique sans aucune contrainte. Ils semblent dailleurs samuser beaucoup. Si ce nest quil y a un petit problme: il est difficile de rire et de chanter en mme temps. Qu

    cela ne tienne: il suffit de reprendre la chanson depuis le dbut.

    Aprs deux annes dveil musi-cal, les enfants peuvent entamer les cours de solfge. force dexercices de thorie musicale en particulier dans les domaines de ltude des notes, de la formation auditive et du chant , les lves acquirent lapti-tude de jouer ou de chanter une partition. Cest la base de la matrise

    ultrieure dun instrument. Lensei-gnant Patrick Hartert samuse un peu: Jaimerais dpoussirer un peu cette matire. Beaucoup de monde imagine que le solfge, cest une forme de torture. Il nest dail-leurs pas indispensable de se limi-ter ltude rigoureuse des notes. La thorie peut tout aussi bien tre amusante et lenseignant peut opter pour des exercices rythmiques avec les mains ou pour linterprtation

    Pour lanne scolaire 2013-14, 145 lves sont inscrits lcole de musique Walferdange. Ils apprennent jouer de la flte traversire, de la batterie ou encore du violon en compagnie de 19 enseignants, qui leur font dcouvrir le monde fascinant de la musique. Les enfants peuvent frquenter lenseignement musical prcoce ds lge de cinq ans ; par contre, pour les adultes, il ny a aucune limite d'ge. Tout le monde qui veut apprendre jouer dun instrument peut sinscrire partir de mi-mai pour les cours de lanne scolaire venir.

    Lcole de musique de lUnion Grand-Duc Adolphe

  • DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET NR. 05 MAI 2014

    04

    de chansons. Une fois quon est capable de dchiffrer le mystrieux langage des petits symboles noirs, on accde un univers plein de sentiments et dhistoires , assure Patrick Hartert. Aujourdhui jazz-man et pianiste de renom, il se souvient encore trs bien de son initiation la musique et la clari-nette: Un jour, quand jtais petit, jai assist un concert, o les clari-nettistes occupaient les premiers rangs de lorchestre. Il nen fallait pas plus pour me convaincre. Plus tard, il sest aussi mis laccordon, avant de dcouvrir le piano.

    Walferdange, les instruments servant linitiation sont le xylo-phone et le tambour. Ils permettent dacqurir des connaissances de base : le sens du rythme et de la suite des sons, mais aussi la coor-dination des mains. Tout un pro-gramme! Ben, lui, est dj un vrai pro. En compagnie de son pro-

    fesseur de percussions, Thorsten Muschiol, il apprivoise diffrentes mlodies avec beaucoup de concen-tration. Les percussions semblent plutt sduire les garons. Voil qui fait rigoler Thorsten : Pour linstant, les garons sont encore un peu en majorit. Mais les filles se rattrapent. Et elles sont bonnes !

    Christiane Seyler, la responsable locale, a dailleurs constat que la popularit des instruments rpond des cycles plutt imprvisibles. Il y a des annes o ils veulent tous jouer de la flte traversire. Aprs, il suffit quil y ait quelquun qui joue de la guitare pour que ses copains dcident que, pour eux aussi, ce sera la guitare ou rien. On ne sait jamais trop ce qui va se passer.

    Isabelle Kayser est charge de cours en chef. Depuis dj une vingtaine dannes, elle enseigne la flte tra-versire Walferdange. Elle-mme

    fltiste succs, elle considre que lapprentissage de la musique est un trsor et une ducation la vie. Il est vrai que les instruments duquent les lves, par exemple lendurance et la discipline. Un instrument est trs honnte. Il vous rend ce que vous lui donnez. Si vous ny touchez pas, vous ne risquez pas de russir. Avec la musique, il est impossible de tricher ou de copier. Lensei-gnante affirme que les instants de russite nen sont que plus savou-reux, par exemple la sortie dun passage difficile, avant daccder un niveau plus lev. Cest une sensation formidable et un norme coup de fouet pour lestime de soi. Isabelle Kayser recommande aux parents daccompagner atten-tivement la formation musicale de leurs enfants et de jouer un rle de partenaires. Les exercices ne sont sans doute pas toujours trs amu-sants et il peut aussi arriver quon les oublie. Dans ce cas, il faut aider

    lenfant sen souvenir et lencoura-ger continuer. Tt ou tard, il sera rcompens.

    Une fois quon est tomb amoureux dun instrument, on ne veut plus sen passer. Comme Lea, quinze ans, qui joue de la flte traversire depuis sept ans et qui ne semble prouver aucune difficult faire rsonner agrablement son ins-trument argent, tantt pleine de joie, tantt moins fort et tantt avec une certaine mlancolie. la question pourquoi elle a choisi cet instrument plutt quun autre, elle rpond en souriant : Ctait le plus beau !

    De jeunes auditeurs se sont runis devant la classe de flte. Claudine Schott profite de la varit musicale du centre pour faire couter les dif-frents instruments aux musiciens en herbe. La flte ne tarde pas inciter aux comparaisons. Cest

    comme des chants d'oiseaux , estiment les enfants. Pour Clau-dine Schott, cest le signe quavec les cours, la perception des enfants a dj volu. Ils sont plus sen-sibles aux tons, plus aigus ou plus graves. Ils peroivent leur envi-ronnement diffremment et leurs sens sont aiguiss; de mme dans les relations humaines, leur finesse dcoute est plus dveloppe.

    Depuis un an, le programme de lcole de musique est organis conjointement par les communes de la Valle de lAlzette Walfer-dange, Lintgen, Lorentzweiler, Mersch et Steinsel dans le cadre dune convention, qui permet de proposer de nouveaux cours qui nexistaient pas Walferdange auparavant, comme par exemple les cours de guitare lectrique. Curieux ? Les inscriptions pour lanne scolaire 2014-15 sont en cours.

    Christiane Seyler (responsable locale)Biergercenter Helmsange23, route de DiekirchTl. 330144-226population@walfer.lu

    Les formulaires dinscription pour lanne scolaire 2014-15 sont disponibles dans une brochure de lcole de musique, distribue tous les mnages, contenant galement des informations dtailles concernant les tarifs et les horaires. Il est encore possible de sinscrire dici au 14 juin 2014.

    Contact, informations et inscriptions:

    01 Lveil musical a pour but de familiariser les enfants avec la musique de manire ludique. En compagnie de Claudine Schott, ils chantent, ils jouent du xylophone, ils dansent et ils samusent.Spielerisch mit Musik in Kontakt treten: das ist das Ziel der Frherziehung bei Claudine Schott. Dabei wird gesungen, auf dem Xylophon gespielt, getanzt und gelacht. 02 Au cours de solfge, les lves dveloppent leur sens du rythme et ils apprennent lire les notes avec Patrick Hartert.In der Solfge-Klasse bei Patrick Hartert lernen die Schler Taktgefhl und Noten lesen. 03 Une fois par an, cest le moment de la grande audition. Loccasion pour les lves de montrer ce quils savent faire et de recevoir firement leurs diplmes.Einmal im Jahr findet die groe Audition statt, bei der die Schler ihr Knnen prsentieren und stolz ihre Diplome in Empfang nehmen. 04 Charge de cours en chef, Isabelle Kayser dispense des cours de flte traversire Walferdange depuis vingt ans. Charge de cours en chef Isabelle Kayser gibt seit 20 Jahren in Walferdingen Kurse im Fach Querflte.

    03

    04

    02

  • NR. 05 MAI 2014 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET 05

    05

    06

    IM HAUS DER MUSIK Die Musikschule gehrt in Walferdingen zum guten Ton. 145 Schler sind im Schuljahr 2013/2014 eingeschrieben. Ob Querflte, Schlagzeug oder Geige 19 Lehrkrfte nehmen ihre Schler engagiert mit auf eine Reise in die Welt der Musik. Bereits Kinder ab fnf Jahren knnen die musikalische Frherziehung besuchen und klar, nach oben gibt es keine Altersgrenze. Wer Lust hat ein Instrument zu erlernen, kann sich ab Mitte Mai fr die Kurse des neuen Schuljahres anmelden.

    Di Mi, mi, fa, do. Es sind selt-same Wortfragmente, die an die-sem Nachmittag durch das Centre Princesse Amlie schwirren. Do, do, re. Lehrerin Claudine Schott steht am Xylophon, umgeben von kleinen Schlern, die noch etwas zaghaft mit ihren Schlgeln dem Stabspiel erste Tne entlocken. Der musikalische Weg nach oben fhrt ber die Tonleiter. In der musikalischen Frherziehung kommen die Kinder ganz spiele-risch mit Klngen und Melodien in Kontakt. Seit September letzten Jahres wird der veil musical in dieser Form angeboten, nicht fixiert auf ein bestimmtes Instru-ment, sondern als ungezwungener Einstieg. Der Spa kommt dabei nicht zu kurz. Einziger kleiner Haken: Wer lacht, kann gleich-zeitig schlecht singen. Kein Pro-blem, dann wird das Lied einfach noch ein