speleo mjc info n°29

of 10/10
Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Post on 24-Mar-2016

258 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

1992 Janvier Fevrier Mars

TRANSCRIPT

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Vendredi 3 :

    Samedi 4 :

    - Mercredi 8 :

    Samedi 11 :

    e

    Dimanche 12 : '4

    Lundi 13 :

    Mardi 14 :

    Jeudl 16 ':

    Dimanche 19 :

    Vendredi 24 : C

    Samedi 25 :

    3- Dimanche 26 :

    Jeudi 30 :

    COIIIPTE-REIIDU DES SORTIES DU PREmlER TRIIIIETRE 1992

    Visite du ''DOLMEN" sur Ie gouffre de la Fihtire (Le grand, Jean-Rem FILLIO N) G mtte du W I l e y (C 1). 8 it 1 O m de divehppement (Ula, Le grand). "Secours" sur BeIIeydoux (Fu fu sur Ie tenain) + en praIerte (Pascal, Ivan, Ula, Le grand). Runion Splgo Secours au SlACECPC (Le grand). b Trouillette Champfromier. Rencontre avec le SSSG. Topo de la Ierit des conduits ( lre partie), TPST - 3 El (Le grand, r van, Dominique). Fin du montage dhpos a Giron (Le grand, Ivan). Pointage de 7 trous, le long de Ia Valserine entre les Pertes et Cm (France, Dominique). Secours Antona [Le grand). Pointage de 4 trous sur Plagne et Charix (France, Dominique), Runion au local avec la SDN0 et le SSSG pour coordonner les travaux la TmuiIIcne, savoir la Topo et la plmg&* SSSG (OI3vier, Cdric, Christine). SDN0 (Lulu, Jolle). SCMJCB (Le grand, Dominique, France).

    Topo d'un trou sur Charix (France, Dominique). Runion Bourg pwr k dlpouillement des enqutes sp1o (Le grand, Guy (BBS), Bernard (AFESS)). La Trouillette - Topo de la galerie des conduits et un peu de dsobtnrction galerie St Valentin (Le grand, Ivan, France, Dominique, Stphane un peu la bourre !!!!!). SDN0 + SSSG : Plonge dans le siphon de la galerie St Valentin. TPST - 7 H Runion CDS Bourg (Bertrand, Le grand), Anniversaire de Gibus au Iocal, $0 ans a se fte !! Super repas (cassoulet) et superbe soire. 25 personnes prsentes,

    La Trouillette - Topo du fond de la galene des conduits. TPST = 5 H (Stf, Ivan, LR grand). La Diau : Amuent du Chaos Premire 250 mtres (Eric LE POUTRE avec ie SCA), Ruisseling sur la [email protected]:k-,: arrt au dfil (JJ).

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Dimanche 2 :

    Dimanche 9 :

    Mercredi 12 :

    Judi 13 :

    Samedi 15 :

    Dimanche 16 :

    Jwdi 20 : Samedi 22 :

    Dimanche 23 :

    Vendredi 28 :

    La Trouillette - D&obstruction dans la galtr8e du Tab~ggan (France, Dominique). Topojpphie (Le grand, Eric) gaierie des conduits. Petite ballade pour Stf et Ivan.

    Les suisses continuent plonger.

    Visite de la galerie du Chien. Passage d'une naque apris dsobstnrction = 5 m troits (Le grand, Eric). La Trouillette - Topo de Ia galerie du Mit. TPST - 4 H [Ivein, Le grand). Prospection sous les petites falaises du Mont des Prnca (74). Dcouverte d'un trou dans uIie fissurd (Ivan, Edo, son cousin). Premire dans le trou dcouv~fl la veille. Daus le trou, prsence de vieilles concrtions + un puits de - 8 mtres, troitu re.... Prsence d'une pedte chauve-souris (Ivan, Edo, son cousin). Le Burlandier (Eric, Stf, Le grand, TV=, le pm de Ivan, son frkre, son cousin), TPST = 4 H.

    SG avec les DOLO (Momo, Pwpwilit, Le grand, UIa). Casse-crote la Guenette,

    Prospection au Mont des Princes c8t du trou dcouvert Ie 12 fivrier 92. Dcouverte d'un puits dans Ie prolongement de la fissure et quipement du P.8 dcouvert le 12 fvrier (Stif, Ivan). Runion sur questionnaire CDS Ain (Le grand, Guy, Bernard). La Trouillette - France et Dominique creusent toujours dana le fond de la galerie du Toboggan. Terre + raci nts. Tris fort courant d'air. TPST = 4 B. La Cornelle - jusqu'au fond. TPST - 8 H (Le gmd, Eric, Stf, Michel (le prof)). Nuit i la Chamay avec Bibi, Sylvain,-Julien et Hugo. La Trouillette - Dominique va poser deux jeux de bengale au fond de la galerie du Toboggan. Le courant d'air est dans le mauvais sens, la fume pari dans la gsiIerie. C'est la course vers la sortie pour Dominique. Le grand et France attendent dehors que la fumke sorte ! Rien en vue bien sr !!

    Mardi 3 : Rhnion S e ~ t * ~ Bourg (Legrand, Guy). Prospecti&n au Mont des Princes (Ivan, Maya (sa mre)).

    Mercredi 4 : Runion avec le SSSG. Compte-rendu sur ia TrouilIette. P$ismwion de Ia topo (Olivier, Christine, Le gmd, Domiirique, Bertrand).

    Jeudi 5 : D e s m te du font des P i e m s ( I ~ n , Stkfi.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Samdi 7 : Prospection vers Coz. Trs beau soleil (France, Dominique). r

    Dimanche 8 : La TmilIette - France et Dominique creusent toujours au fond de k gaierie du Toboggan. TPST = 4 H. Pas de sortle en vue I Mais on ne disespre pas !!

    Samedi 7 et Dimanche 8 : La D iau - 1 H 30 de marche d'approche en raquettes jusqu'au 3 B sous 1s

    conduite de Nicolas ROBERT, Jean-Marc VERI)ET et J3 4x4. Aprs un petit jeu, rentre dans te trou 20 H. - 400 ni environ (puits de 30 ai aprs l'Echo) ensuite remonte et sortie 8 H BO ie matin. TPST = 12 H. Retour en mquettm aux voitures, 14 R 30 "- rentre sur Bellegarde (Le gwd, Ectic). Ap&-midi tranquille.

    Mardi 10 : Botrfk avec l a D0LO (ralette) (Poupouille, Momo, Fufu, JJ 4x4, L.e grand, Ula).

    Samedi 14 : Aprs-midi Orvaz, essai tir (6) avec diff6rentes mches (Fufu, Bardanou, Ula, Le grand].

    L Conclusions : O 10 - 400

    avec la batteleuse et peto, pas de gaz avec du cordeau (3 bins), bruit + gaz

    Dimanche 15 : Petit tour A la Trouillette qiii est en crue - impressionnant environ 2 m3 la vasque dont 1 m3 de la galerie des conduits et 50 1 / s de la galerie St Valentin. Rien de la galerie du M5t. Em environ 1 m sur le n a d . A Moulin dernier, i'ichelle de mesure es3 50. Le plus dur c'est de traverser la rivire* Aprs-midi - petit trau Berentin + cehl 2t cbt de Retord.

    Jeudi 19 : Grottes de l'Orbe. Sortie film pour une mission TV Suisse Normande (Grard, Rosemarie FAURE, Uia).

    Vendredi 20 : Rdunion CDS Oyonnax (Le grand, Bertrand). Dpan pour le stage de perfectionnement vers VaIIon Pont d'Arc (France (qui a 27 ans ce jour !), Dominime).

    , Samedi 2 1 : Carnaval de Bellegarde (Ivan, Ula, Eric, Le grand, Michel le prof) en skieurs de i'impossible ! Soire bouffe avec les Fufu et JJ.

    Stage perfectionnement Vallon Pont d'Arc - entmnement cn falaise (France, Dominique + 12 autres personnes). Temps magnifique.

    Dimanche 22 : Stage perfectionnement - Aven des Roth en Ardche (France + 6 auirea pewnnes). - Aven des 9 Gorges en Ardche (Dominique + 6 autres personnes).

    Deux trous magnifiques.

    Samedi 28 : Stage perfectionnement - Gouffre de la Legarde (Doubs) : E n t h ciam le trou avec une blle tombe de neige, soriie du trou avec une [email protected] de neige !! TPST = 8 H (France, Dominique + 6 autres personnes).

    Dimanche 29 : Course d'orientation dans le Doubs vers IVh6pitd du Grosbois, toujours dans le cadre du stage (France, Dominique et 12 autres personnes). Nous avons fini 2me exaequo avec uni: autre quipe et avons parcouni 15 krns. Superbe

    c jour& trs frache ! ! Le Burlandier - Balisage (Le grand, Bis, Eric, des copains Eric, 2 S ylvie et Catherine).

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Une formule gui plajt. ..

    L i pasepan-laiairs est orga- nise A l'occasion des petites vacances scolaires par le cenne miai de Musinens et ses pane naires : Clda 2 ; la Sauvegarde de I1Enknee ; la Dlpas et le c m tre social CAF. tss conw pas- wlea ont ainsi dmnh l'occasion

    p h de m e jeunes des au* tien du Haut de Bellegarde de dcouvrir des discipiines ou des activltds varies et parfois mconnues.

    C'est ainsl que du 22 au 30 avw. certains ont pu s'lnltiera la sploiogie & la grotte de Hcge- no1 proche d'tnpux. alors qua

    d'autres, B la base du club d'avi- ron MJC dhuvralent l is plai- sirs. m w aussi leei diHicults de ce sport qui, B W I ~ , ;end Aa8ove)aapergramauxeffws de ce club dynamique. La prafi-

    de L'qufiation au Ranch des rges. du ludo ou du karate A

    la salle omnispons. activites encadrm par des b8n&voies, des mtlw en VTT sur le ptauau de Retord wrnpWent les actt- vh8s iportiwrs.

    Ln restaurant d'entant8 du centre de loisirs accueilMt quant

    lui plusieurs adolescents. leur permettant de passer une ma&

    -

    n h a& le culslnier, alors que la municipiilite mertait gracieus mem la piscine a la disposition des bdneficiaire du m p o n - I~llirs,

    Pouvoir ctioisir ssei &Mi& m foncfion de s%s aspirations est une formule ui plalt 8 n'en pas d m . cecl .%ut& au prix miD que de ia parthipatlwi expliquent certainement le succs grands- mt de ce m n - l o i s i r s dont I'organisaiion gbnhie incombe

    Mme VBronique Dupanchelle.

    a Tout a B t d mi8 en m r t r pour ludo. Ils pourront falre une crois-

    rendra 1.I vaOan~.. de Pmu.1 d ' ~ n . j ~ ~ r < ~ d e I Y ~ II c*rial de atrrayant es avec des aeiiuit4s S a v i r ~ (Aix-les-Bains). Fa piscine dwerses et s8duisantes acceisiblem leur e n ouverte grauinement du 27 h toui. au 30 avril.

    Chaque jour, ictivit8s ils pourront s'initrer aussi P la minimum srnt propos- au# -1- cuisme. alter au cinma vou le film cipanta. La semaine a d m t 4 mer- r Hook n de Spielberg. c i d i , au choix de checun, par une Twttrs les acttvnbs mm e n w sonie de ski ia Wusaz, toute le dres par des anifmeurs corn* journie ou une metin- avec un tenti. IA pmlcspatlon dei f m i i e s cuisinier ou rin aprh-midi awmn B est de 15 hana par acrwitd chorsle Arlod a la basa nautaue. avec un forfan d i 55 francs wur

    Parmi le8 nombreuses actwit6s cinq acmrits. sportives. les jeunes de 12 B 16 Plus de vingt-anq ieunes s i ans auront au cwn de ctw huit sont prssntds aux acwnds dB8 la pwnes la oossibilir da pratiquer premihrtt tournee gui m r o n t de le ski. le tennis, ie karare la SpeiBo. beltes vacances B nellegarde et le VTT, l'aviron. 1'8quitation. le dans U rgion. -

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • CARNA VAL 1992

    Divar8 concours agdrnen- taierit Ir Camavd 92 qui s'mi #rad8iIyapradatlObmab m. tous dwtins B crer L'lrnw latlon et recoaina et r b m

    nser les effwW consentis par f * F w n w . w r q u l notre cit4 a connu un ap-idi pardculi8remeni eolod. altractif et t&*tif.

    Mercredi lu #dl, les nom- breux laurats etaisnt convis B recevoir W~un Prix lors ~ ' U M mi- c a i e c r m o n i ~ d a r w i i a sale Gew es Brassans du cen- tre Jean VIN. Lbn notait k prb m e de MM. Georg- Magnin. Daniel Rouget. Rene Plnet, rei+ pectivement prdaldent. vice prsidents de I UCOB : Bernard Volb commlsaaife de la Foire : Ch* Dalln. Miche( Sum, Jdent et directeur de la MdC ; Henri Tourret. prbsldent de I'OMGB ; m e Chrlwna -hot du Syndicat d'Initiative ; M. S e q Nikltlne. directeur du tre social CAF ; Mme Bernedene Quiquandon, rapresentanr ta municipalitb.

    ..

    [email protected] ka nombreux panenaires et organmw qul par leurs -ont prmls da W i t e Ue a m manHestation. Davatent dors In temir lwrs reprdaen- tatna et chacun de proclamer le pal- de leun concours r e .

    P"* fa qui Ment DM A tous es, groupes constituds d'au moins six pursonnes dgui- sur un m h e th- librement choisl. C'eu ainsi que M. Henri Tour- m mWt au nom de I'OMCB un chhue de 1.7M1 F aux tmls premiim groupes de la c a t w ria entan# : - Prix de la meilleure k h : "ta Baleine" de l'&oie d ' m . - Pllx du groupe le pius animb : "Lss dan= africaines" de l'cole Marius Pinard. - Prlx du meilleur c a m e : "Bord de Mer 1901" de l ' & d e de Lancrafis. te juy a &aiemm accorde

    une mentbn a p h & au char de I ' b l e de Conlon "Le Clrpue".

    M. Ge- M n i n dWinauait x A x SM tour-ta catkr ie aaGtes.

    M. Michel Surci soulignait tout Chaque grww recevant d'ab~ra que la carnaval Bditlon ment un chhua de 1.700 F : 92 &ait un M n au tent au niveau - Prlx du grouoe ie plu8 ardle d~ 1 1 Qualit* que de la p a i c i m CbbSNllo wGm. :ion. plus impmante que l'annw - Prix du groupe b plus anim8 : preoeamle, puisque 15 groupes "Les Zffur". ont pris pan au dtilB cmume. - Prix du meilleur cmume : II devair Bqaiement remercier "Eurmck des 12" du RocKing- !ou$ les acteurs de cette tete et club MJC paniculi&rement ieS ecoles oe "Lei dames et messieurs de Ml-. Lancrans. ConfoR. el 1900". groupe du lycee St-

    Exuperj et du a ..-,- Dumont, iaurbt da la catgorie f ~ d a a e e p a r r a B R A . o n t w u 1.740 F.

    x x x une seuls perswins, Mme

    Christhe Zumstein a trouve la tlerch gapm du concours da vitrines et a u un ban d'achat

    1 im P d3lucoa. a nan commsrcanta aveient en

    afiei d ~ e o r ~ s k i r s ma le thbrnr du mrnxt?z Mme Chrlshne Bouchot pour Le

    d'lnitbih qui ~ ~ I W S aw h m & ieuv 1.eommsee : - 1 - Mercine Marcos r w l t la buste en bois sculpte, awre de M. M a r d CandoWi. qul r w r ainteun imbb VBnltittn m u b d'un loup. - 2 - Marpqulnerle "Aux Capri- ces" r-t u m coum. - 3-Vtements Plnet: une mpe.

    Enfin M. MicM Suro aux gagnantai, de ia m b a a dotee par Ia MJC. M. et Mme PWrsquin, un billet qui leur par- m r a d'apprcier, en 1893. les charmes du =naval de V e n h .

    x x x Un b u M copreux terminail

    agmWment cette sympathigue manifestation et chacun d i se donner render-vrws pour un p m chain carnaval aue l'on fout aussi russi. -

    Christian DAUM, dBlu A I ' L s a u e d a I ' m i k & &

    I'Blectlon de son nouvemu bum~u, campos8 desoimais

    ! commmwit:prM&n&Ch~ ' Dalln : vicwr9idsnte, h&eh

    C1Bment ; -. Gd!- h m m n ; s e c W r e . Fmawa Susini ; m m &ht. Michel Neyroua : tr8awner. Chhiopha 'rtartinei.

    ",I. e . n e r3/04/9;t.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Konrmd Spindier ef Wakr Leitner de l'lnsti#ut de Prhistoim d'!nrrsbrck veillent depuis 9 ma& sur une momie du naifhique rcent, dcmuve* dans un glacier de Y Q M d (Tyrol du Sud), dt bapC;isk Oszi. Aprs 58 sicles d'hiberrnafiun, O)ri porte mois it lui rese beaucoup a nous raoanhr... A d t des grand6 voies de communication modernes ouvernes dans les Alpes, il existe depuis toujours de nombmses voies narurelles, qui ont permis au3 dlffetentes communauts a lp ins , insifill&s dans les v a l l k . d'entlerenir des rappmts au nord er au sud de l'arte primipale, Dans lm hautes Alpes 1 1 i . diverses fouilles on1 mis iour des obiets prhistorfques. notamment dan$ les zones de hiquentation ancienne cob. passages et dfilOs. Hus tard. ds le nolithique &ent [eriviviroh 3W0 av I C.1, une panie de la haute mon- tagne 4 partrr des &gian valtonn4esV liit exptoiree conomiquemmt On pwtdair a des brlis afin de dCgager des zones de pturages, et d'y dvelopper une sorte d'conomie d'alpage. Puis, dans le coumnr du n&firhiqrie rceni. on commena a employer Ee mtal pour la fabnration des otilii~ et cies- blioux l i au, ;i Porigjne. on utilisait l'or et le cuivre. Dans une certaine mesum. on peut supposer su ce stade ptcoce de la rnerallurgie, II y eut une exploitation +san doute peu impor- tante a ses dbuts- des n c h gisewnts ae cuivre des valLes alpines. Nous dlsposcrns d'un grand nombre de preuves arcfrko. togiqucs qui atfesrent la prsence de I'exploifation du culvre l'ge du bronze ancien tenv la00 av. I C.I Le ieudi 19 septembre Iwl, un couple de Nuremberg d b u v n l , lors de l'ascension du pic du finail, un cadavre humain, donr la tte et jes epauk emrgeaient de la glam. Dlverses circonstances, nntammenr de mauvaises condltians atmosphristirs repousserent au lundi 2 3 seprembre if auvetage du cadavre. Une equipe de la r~lemlsian autrichienne filma le droulement de l'opration. Les irriaqes devaient Iaire le tour du monde. L iaur suianr, les prihislonens experitsrenr le cadavre, si blen Qu'au matin du 2 4 septemore, un cas de muilne de mdecine laale aevlnt un vnement archol~oerqu

    datation s effectua d'abord 3 pnir & la hache, doni la lame correspondait B une forme courante du bronze ancien tenv lari0 av, 1.L) de l'espace tfrciimalpin. definie d'ap~es un tresor decouveft en Suisse mmme hadie de ',type N e y n r t '. cependant. nous soullgloii~, ds k dbur. que si c e ~ e premire is~imatian devait @tre moditfe par la suite, elle devrait rre repoussde davantage vers le hwt que vers le bas. L'analyse mrallique de la hache. ainsi qu'une premire datation par ie a b n e 14, confirmaient celte hypoihse. C'est pourquoi. i l faut placer la dcouverte humaine de Haos/abioEh dans une phase rceme du naHthique, c est-&dire en~w 28WetZM30av IC.{Il Le cadavre dcouvert i 3210 me~res au- dessus du n i w u de La mer a e t k , dans un premier remps, dessdie et momifi, puis recouvert de glace e t de neige Ceci etplique son ~ a t de conservarion excep. :ionne\ quand on sakt qe je tissu mrpcrel des alpinines amdenes dans les glaciers se transiorme habitua[lement en cire graiswuse. Ainsi. pour la prniese fois. on pourra procder de vastes recherches mdicales. antttmpolagrques, anatomiques. parasr tolgiques, utr ri ri or in elles, gen- riques. etc. Ces rechercner permettront d'largit wmidrablernent notre connaia san~e du mode de vie des hommes de la pdhisroire. notamment des romrnunautr des bautes Alpes ( 2 ) L'homme es! &tu pnnudement de cuir et de taurrure. t I ponait sur les epautes une cape de loncs tresses. Ses chaussures iraient torirrees de loin bn rquipment se compose de la harhe deii mentlonnee avec un emmanchement coud en bois d'if. d'un petit poigsiaru en silex avec une p o g n e en bois de Irenr, atnsi que d une sacoche d'herbes tressees. Son eguipement de chasse comprend un carquois er des Reche. Deuv rfches seulemeni sont toncrfonne)les, avec des poinres en silex et un hampennage

    en plumes, Les douze autres Rches ont des hampes noduleuses ... 11 se servait &une ananire en [email protected]~riererde Iat& en mlse pour transporter ses prises sur le dos. I I possdait aussi un ensemble de ptces i feu et de I'amxlou II emponalt avec lui dm provisions de cIeal&. des pninw sauvages et des motceaux de viande. L'homme de Hauslabiach tai t esira- ordinairement equip pour son expdition dans les hautes Alpes 12). II savait perti- nemment ce que hl rservait Eetre rgion desgixiers, et avait prvu H H ~ equlprnent en csns&quente. Pourtant le destin devair en dcider autrernenr, Une avalanche saidalnt mit fin i a mkslon 81 te plongea dans uo 5ommal de g k de plus de cinq mllle arts.

    K~nrad Spinaler

    ( t 1 Dtmire nouvelle . Orzl se~ait ~lus vieux que prvu, c'est ce que &te une datation effectuee au C l 4 par le laboratoire de Recherche archologique d'Oxford et qui attntnieralt un ge a 0111 de 5 C9 a 5 500 ans.

    i1i l t ne s'agir pas spcifiquement d u d&panement des Haures-Alpes mais des partres le$ plus Pfevees d a ~ t p e s rNDCRl

    Walter kitncr et Plem 8lnk le 27 Iuin a partir de l7h30 au Malajcsffc.

    28

    2'9

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • iA GROm COSQUER. .+VISITE GUIDE PAR IEAN COURnN 19 septembre 1991. A 37 rn saur la mmr, Jean Courtin (prhistorien, chercheur au CNRS), Henri Cosquer (scaphandria. ''dmcouvnur' de la grotte)

    - ,. et Wute une 4quipe se g'faufilenP p r u n m en* k$* .. ,de un mi t re du haut, of r travers 186 m de

    galerie, pour pbntrsr dans un "paradis pour prhistorien" 1 Naus sommes dans l'anse de la Triperie, prs de Mmrseille,+.

    sr prirtnlt fa grotte l n j a C n Les reprksentaiions nous monireni. Ld frette p t t-elle N#US e~ appre~drt Tm;- Magm pro~enc~t" ? classiquement". beaucoup de chevaux et da~~n iagc iur cru-~igxoi et Iii Pmrrrirr Une longue galerie remonte vers une de bisons. des bwquetins. et aussi des mh+w ;i

    miere safk imrnergee lui succde une chamois, qui furent un gibier pour l'homme onde salie. sttue au-*%us du niveau de CrrrMulagnwi, La valeur de demires NOUS ephrons Pouvoir faire parier la la mer. C'est ici que se tmwe la wrtie traces est conhmie par des ossements moidm trace, evtoer les oarties

    corGe de 1;i grotte puis une dernibrc trouvs dans cenarns sires terresrres de accder a la "chemine" de la est congitu& d un pult [email protected]& Provence. k harnois sont pmbabhment 3 . . - Car en seuies

    m de profondeur. prnlong en hauteur devenus animaux de mantagne pour fuir la [email protected]~a iusqu'a prsent, des grottes d'une ' chtmine" de dimension eaul. chasse intensive. et compenser 11%- modl- de "be de bronze- c'est dlre vatenie. De t'entre a la saile II-3 nous Rcaoss d imwq~. datant de 2 O ans avant K. km- p a n s de 37 m de oroiondeur au niveau 0. sur les parnis figiirent ephmcnt ce*, Un wm~" Mentifique a &e fornit, avecdes A I'gesiia " a r r t ~ " de In prattt, fl y a 18 O une tete de fklin ,panthre ou lion des ~ g 4 ~ i a I ~ ~ i e s franais et espagn~ls des 1 W. qrt~ ihi-il du #iww de ia ~r ? w-1, deux phqu& grae idautns P I - ornes, des ~ 4 0 ~ - s m l a k s Nous quentre 20 maris a 10 MX] ans gravures prhistoripues de cet anrrnat des et des variatiens du avant 1C. [a mer eeit eaviroo 120 mefies etistenr en Fiance, surtout dans le sud- biologistes, et un [email protected] au-dessous de son nibeau a ~ r u e l Cro- ouest. ainsi que des ossements, -Pour la at'ach"u' P~~~~~~~~ de Magoon avait marcher p u r pouvoir se premire fol6 dans Part prhistorique, nous Ma's avant toute exptgrarion, baigner. car le finatal deval! donc se trouver avons des reprsentarions de pingouins! un va *Ire en 38 w I O km d t ta grorte ! Puis. 11 y a environ Dans la kgon des PDuiHeS. en Ralie du sud. pbce dans la gmne pendan= plusteus mois, 8 500 ans. c est la fin de l a dernrre d a aarnents de pingouins ont cependant a'indde s4 les plongas et daciarion, avec tous les aouleversemtnts dih i a & trouvis, d m urte wttc ccupee proced" peuvent je .. clirnariques qu'eile impiique. on assiste a au paYollthique La prsence de bou- Si tre le nous un rediariffefem.eniqenerai Pour noire grotte, quetins, da chamois. de phoquts. et de plus q"" "Ous de souvenirs les changements se concluent par pingouins peut paraitre plus ou moins phM*pUqws!

    - i immerston wmr de -5 Ml ans Dans les insolite. mais elle est en fait totalement Cc5 pTecaulbns vl[emnt. par la mme . . . parties sous-marines. aucune trace da coherente avec le climat glaciaire de occaslori. toute polLmique sur la uinser.

    inrurer OU gravure$ Re cembk sUD$lSter. l'poque. vallon des lieux ... Celle suscite oar leur '[email protected] ~ a n s l e u r e n ~ e m b l e . l e s p e i o r u ~ ~ a t ~ e dkouwne et mettant en ause leur wigine

    gmvures une comwrrrwi nipesrre ayant 5uttisamment dure, malgr les Qw'aim-w tmw In ? d'un style homogene. avec des pattes en ilclamtrons du Ministere de la Ciiltute. et 11 y a me c~nquantat~e de I Y ~ ~ E pinn. teus -y. le p a n i l et les pum avant m& d un les D'emiens laau- en noir i d e suiers poijcrromes exment. J seul trait... ~t les concrerrons. recounanr de ce premier ''le du Lascaux par exernptei, rt une centaine de quelques unes de ces mmes. attestent leur p8kolirhique prwenp'. gravures .. I'enxmble es! cansldrabie or ancienner, coniirmee par la datation radio- 11 . ' & ra quanti~C et a diversite. mur devaii I tn c i o n e obvnue au iaboraroire 1. CNRS enr ri -mm * ,sr mnii k 21 hih & e~core ~ i u r avanr 1 imme~ion ' de L~on 18 d00 avant note re. partir de lbh30 2"- Maiestic

    ' ~ * , g - Y a , s - .

    -+ - -

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • LE PRINTEMPS

    U ne petite chauve-souris de auemues grammes peut-elle d&ier une mure B 4 ml= ? La ?&on- se a t donne a Bourges en d b m o r e dernier. Alors que le cetit mammifre hiberne tranqurltemant dans sa caverne A uuelaues kilome- dg la ville, les hommes dWaent de Sm soh Bourges doit s'ggu4oer prochalne-

    mens d'une mmde souterraine B 4 voies axpress aui permettra de contourner la ville, Le Le W la DE rorrecdon a&artemmre de I'crulaernentl passe sut l'emtaca- ment d'une caverne annue deauis peu m m 0 site orfvll&i& d'hiberna- tion de! rx iauw-mns. Les cniroot l rs S'Y installent en

    et m m m en avril. Pensant k r six mois de scnmeil, 11s ne abi- vent pas &@ drangs sous Wrie de mort ce sire excemonnet abn omn- mn 1 500 oem mammifhres volants, raartlr en 8 especes. La DIUS rem&- sentauve! est le grand rhinoloone, aujouro'hui menace en France. Les poouiauons de rnrnotoahes sont en chute iibre dans ia oluaart des Davs wroms. ~e site de &urges aorite

    ' 400 indivrdus de ce# esPce. ce qui w fait te msime frmcars.

    I Laurent Arrhur et Michele Lemarre. spciaiiaes des chimm&~, travaillenr i daPuis six ans sur tes chauves-souris du Cher au Mu&um aOhiStG1re naturel- le de Bourges. ils s'inouibtenr de la. , menace qui pse sur twrs orotges e t aletrenr la ODE aui w n d le DroPtkrne au serieux : elle commande au Musum une uae aoprofondle. 1 Les negociations entre la ODE. le ;

    wusum et le rnlni*re de I'Envlron- i nement se droulent dans un dimat ! serein. Toutes les Donnes volontes , mm runis pour 'Ouver radement I une solution. Quelaues mot$ plus tard, la dcisron esr chse : la rocade en: d&la&e de 200 m. I ~ritre-tem~s. les ChimetreS endor-

    mis sont devenus des srars : journaux . et tievisron se fom ['cho de cem ' symmraue histoire. 1 1 Sounarrons qu'elle Passe cole et que

    tes cnauves-souris ae gourges ne soient as vtcttmes de leur mp gran- de botsuiarite : i l irnparre [email protected] las mreux, touristes ou naturaiisres ama- EUE ne wnnenr as les Immmner. E3es courront alon domr longtemps dans Ieur r&ge obscur.

    chrisdm causse

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB