speleo mjc info n°18

of 20/20
Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Post on 22-Mar-2016

258 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

1989 Avril Mai Juin

TRANSCRIPT

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Tout jeune ddjh, l e s cavits m intriguaient. C'est en com- p q n i e de quelques copains, dont falaait partte P. Vistalli, que nQU &es nos prmihree "aventuresw eouterpainea, Oui, des "aventures", car h notre jeune age, noua qui ne connais- sions rien h la spI.60 ie, sinon les ldgendes ou r g c i t s Y diversi des quelques per onnea qui avaient aoi-diaant explore ces cavits jusqu'h des limitee haginaires, affrontiona ce^ 6ifffcUltds avc us grand courage, tout au moins c'est ce que noua pensions (et c t e s t le principal). Batrs soif de seneations mystiques renconkra bien v i t e de8 bificult4s majeures: un manque vident de matkriel se faf- sait- sentir et surtout, une envie d V 8 ~ f i o ~ ~ d'autres troua, des grands, des G o a , des "comme on en voit dana l e s l lvreei ou h la tl8fa Ctaat alore en t 1979 que noue f h e a con-

    # naissance avec le club qp6180 de Bellegq$e. Celui-ci, k c e t t e epoque, traversait une crise due h'quelques prablbmea wgolitiqueen et aussi je pense h la pratique assidue de la plonge des trois quarts des membres du club. Je me sou- viens de c e t t e rduaion en au'tome oh l1odetm de il expatrier vera les clubs dWgonnax e t St Claude se fa i sa i t fortement sentir. Fuie vinrent lee annee 80, avec les nombreuses aartiea d*fnitiation et dfentrribement avec J.mM.9homw e t K. Eeyroud, dea expds plonge h la Trouillette, B Orvaa ou en m e r , tou- jours sous la houlette de Michel qui, il fiut bien le dire, m ' a appris toutes les facettes de la spdldologie moderne (topo, plorigde, premire, gueuletons, etc,) . . , Depuis, le club a beaucoup BvaluB; certes, les rapgurts hu- mains ne sont plua ce qu'il8 Btaient, mais peut-on Le lui reprochei.? De c e t t e bande de copains indisciplins, il a b e s t transforme en un grand club rsaponsable e t erstfm. II a m r i , il a grandi, et maintemnt, du haut de sea vingt ans, il f a i t un p e t i t clin d'oeil h la spdldoogie mondiale. Bon amiversaire!

    T. Tournier

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • %t en Papouaaie Nouvelle Guin6e pour a e t SpB1Bfilm. ci& semaines de plongdea e t explorat ione aouterrainaa en o l i m a t t r o p i c a l sur lt21e de Nouvelle Bretagne.

    -in pour les 20 ans du Club su Nanhattan. Correction du broufilon du texte de l?hfstorlque e t Lista des l o t e pour la tombala, Fufu, Toutoune, Nichel, Dominique.

    8 avril : DtSbr*oussaIllage d e la falaise h Montange8 en vue de la prdparation d ' une zone d entrafnement . B~ootmerte d'un trou sur le aplaz: -3 demendu e t v i e i b l e encore sur 5 mbtres. Visite du site des anciennee mines de gypse h Montagea. Jean- Jacques, Michel, Dominique, Caese-arobte Giron e t dpart pour: Zea 30 ans de Pascale h U s i n m . SoirGe ddgufae. %me bouffe, bon pinard, bonne ambiance. Apdro offert par Do- minique. SoirBe prolangge juoqufh Sh.30 pour les derniers. Fufu, Bibi, Christlane, ?asca , Jojo, Nanou, William, HU- bert , Le Procureur, Toutoune, Jean-Jacquea, Pred, Odile, Yibus, Luoette, Djilloul et sa femme, Pascal le pompzer, Michel, Dominique.

    9 avril : Passage vara 13 heures chez William pour boire le cafd, Dominique, Michel.

    U a n s 3 : T U s g s lieting des 98 membrea du club au local de la Chi%m- bra dtAgricuJ.ture en vue de8 20 ans. Michel.

    -0: 20 ana B Giron, pour choix des illustrations: deosins, photos, articles journaux. Michel, Dominique. Ensuite bouffe avec en plu8 Jean-Jacquee. Pascale E commenc B taper le-bulletin des 20 ans,

    14 awil : Assemble Gdnrale PJC. Bertrand, Dominique, Nichel.

    w & n e - * L p e s s t , C u o n d . Pisoine avec des va- gues de un mbtre. Le eoir du 16, bouffe chez fifi. Tome, Michel, Dominique, Fufu.

    17 a-fl ; Bouffe chez Pascale, puis photocopies des photo8 e t deasins pour bouquin des 20 ana. Hichel, Domiaique.

    %%e'eeceurn B Oiron. J.-C-. Volent- et Le Grand. 21 avril : m e diapos B Ecballon pour le Sou des Bcolea. WmFUs

    RrFu, Michel, Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 22 avril : -on 20 ans chez Fufi. Xanou, Jojo, Michel, Didier

    Humbert, la famille F u h , 23 avril :

    Exercice secours h Hauteville. Michel, Toutoune, Godin.

    ' W s L t i o n de panneaux e t coi ago deii affkches, puis plastifiage en vue d'une longue conservtltfon dans un

    ' Qtat oorreot, et peut-9tre une expo b la Socidtts @BnB- rale, Dominique, Michel.

    29 avril : Bouffe h Thoiry, fondue aavoyarde, Toune, Dominique, faiscale, Pouille de Lyon, Jean.

    JO avril : Gouffre de Charimae. Joli trou, Au retour, viaite de 1' entrde de la Serra. Toune, Bertrand, Pouille, Dominique, Stbphane, Michel..

    les mai : Premibre h Chmpfromier h la grotte du Moulin Dernier, ddveloppement 10 mktree, e t h-~ontzngee au trou du Ladday , moins d i x mtres, e t h Coz, rdsultat zdro (vers le pylne). Stdphane, Dominique, Michel. Le mir, rdunion h Giron et lecture du domment Bobosap. Fufu, Jojo, manou, Paiscale, Dominique, Michel,

    3 mai : Retour dtKLa de Papouaafe b Qsnbvs.

    4 au 7 mai : Stage Bdgfonal Secours Villars d e Lans. Le Triaou, Le Trou qui Souffle, Le Pot du Loup. Toune, Doninique.

    3 ml : Le Burlandier e t vis i te de la Boum (actif h sec). Ber- trand avec Qes copaina.

    7 mai : - Deecente du canyon de la Semine, du pont du B i e f Blanc au Martinet. t r o i s petitesi awaades et deux grandes, rra- tation dans de l'eau trhs froide. Trbs eympa. X t c , U , Michel.

    8 m a i : -

    Echea de la descente du canyon du G r o i n (trop d'eau e t trop de pollution). Monte A Amiree. Monthe au Colombier e t prospection vera le gouffre de La Perche* Une entres intheesante en bordure de la nouvelle route, deux autree cavitds e t effondrement des Platiarea. Stgphane, D o m i n i - qtie, Tfla, Michel.

    9 mai : Le s o i r , photocopies dee topos pour le bulletin des .2O ans. Dominique, ma, Le Grand.

    13 mai : Dsob au-deseius dfAnglefort: ffn du trou PQ. Visita des Platibree. Repaa raclette h Arlod le soir. Paecale, &Fu,

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • StBphane, Dominique, Toune, Michel, Ursda, Jean-Jacgea. 14 m i : -

    Le aoir, congrs SSS Genve. 4 films. Le Grand, ma. 15 mi :

    Bspaa O ans & Bellegarde chez Pascale. Dominique, Fufu, ~ibi, Jean-Jacques, Fzichel, Ursula, Pascale,

    -

    Le Curisoa No 1 (secret). Tome, Bertrand, Dominiqiie. 21 m a i :

    Cornelle de la Bauche, jusqu'en bas du P.50. Dominique, Christophe, Ula, Patricket Isabelle Botteron e t t r o i e autre8 genevois.

    22 mai - *

    Repas h Arlcd chez Donirdgue pour voir le film pour l e s 20- ans. Michel, D r a a , ~ i ~ o o t .

    24 mai : Vitrhe de la Soci6tB QBnrale. Agencement. D-ique, Michel, Ursula.

    26 mi : L'hietbrique du club paraPt.

    27 m a i : Curson No 1. 3ertrand t o m e un fih sur le trou. Toune, Bertrand, gominique. Le s o i r , souger ches Rubert pour sa fate,

    28 mai : Le. Soufflet. Enoore 8 mtres de nrenibxe e t arr8t eur dtroiture. StBphane, Ursula, ~ i c h e l , Dominique.

    ler lu in : Raclette 20 ans h Retord. Lqkquipe de Retord, Jean-Louis,

    - -

    FAehel, Pascale, UraULa, Dominique, 6 juin :

    Retrait de l'expo la banque e t raclette 20 ans h Giron, Wrsula, Je=-Jacquee, Paecals, Michel, Dominique.

    3 juin : La grande e t non moins superbe cldbratiorr des vingt ans du club. Une russite. L1aprg-midi, m u , D i d i e r Hum- bert, un copain P. Godin, la mare da Stdphane visitent le Burlandier. Le soir, diapositives, vieux f i h , film plus rdcent , magnifique buffet froid, ~ombola animh avec anbatiun par Jean, P o e @teau avec des bougies, vin, mousseux, excellente ambiance, l e s vingt-quatre heures de natatzon de Bellegarde vers le matin. Tout le monde est trs content.

    4 juiri : Prospection vers le Gr08 Turc sur Retord, Ursula e t IiIichel.

    3 juin : ConfBrence de PalBontologie au Museum de Genhve. B e r t r a n d

    -

    et Toune. 6 duin :

    Proapsction sur Thoiry. Gouffre du Berger, Dcouverte du Surcon Secret 9, fa*e pdter, car courant dtair lTentr8e. Bertrand, Toune.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Q Tain : Gala S p l C f i b h l ' I I 3 t el Int ercontinen ta1 h 5en8ve. Uit, la Cackly, txa, Le Srad.

    11 .i?zin : Souffre du Sucon [secret ) . Znviron 50 deres da premlkre. Des rassa-ats C>OU?&B d v & t r o i t ~ e ~ . 36w k la premire & t r a i t m e juste avant le premier ressaut. La statue je la Vierge dans la grotte de la Yarie du Jwa a disparu. Scandale! Stephane, lertrana , T o m e , Dominiy~e, ?Tanou, Jo O, ZubsPt.

    14 jvin : 3oum dam la cl&txime 6 t r o S t w e du Srneon. Tome, Bertrand.

    15 juin : Soire c o ~ ~ t e s chez Dominique. T c a e , Doninigue, Jean-Jacques,

    17 .:uin : E.xei*cice secour8 74. Les t ro$a, btae sur le Pamelan, avec le %S 74 e t la 55

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • h d W r e du club v d e h MJ.c de Beuqpdq m h Rhy- nervisnt de- 8wmwl exceptiomdb ep 4UtiUwami'

    "h.& d u - G Pm mum ~ ~ b i e n ~ u e 8 t l'avanhna qui b frarl- a smmmmh

    do t6lb m n a m " " dwm dmmon .&b N U H U M

    mammtp&ub&remnataiibm m t l i e u a m b # ~ a u r , l e s ~ 1 ~ ~ ~ ~ P o - d ' a n e ~ ~ ~ ~ ta &ON k lm toftuw h-leS-&8*

    decorailmm ~ " P " q U B b h h de * F d e M W b m w I UaddCaaaL

    la'9ai&

    moiasnatrirsletmofnecoloidL'B. deGBraldFavramaapM

    Void #imment les a vuerr Ursula Rhyner : L'm d& tunnels Bteet ob

    smbeparlavg8tatlorr.itafallu m 8 6 f i d M r B l a m a d a ~ ~ l l m

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • @s BeepWm en Asie

    EnMeduS~(~.setrow#itleE R~US grandi karsts tropteaux humides de im planbte.

    La plupan som encore vierges de mute ~~ Wh--:

    li obtlnir. i t Les miwhm - - - .

    a'approchea aowent peciibles B travers deo forts k plus vie& du globa... m sue tw ipBWques

    Wbgmdiem eurent effechib un de reconnakama en

    automne 88, un i petHe ex- t h va sa dfwkr CBU* annh durant q u m b cinq w m w , dons le rud de la thPllande. le mrd de la Mala!&, st, si ies wodt4s t Peimettent, c&le ~xphcliaaii sem mivs d'une mmnnai- iur bs d d m s d u Vietnam msW m J Ebnr ' seissitH!quemM.du talt

    8uBmtaiwn. 8eui- %-&OU 6t6 "lu* comme refuges durant ces annW trmu- nomment dans la r4gion d'i+mL

    Nous vouai donnons donc rCllidernius en fin d'am& pour un compte rendu de a b aven- ture sp8lohglque du S p W Club de La M,J.C. wi m&rnb @rient. ..

    T..TOURNIER, S p e M u b h4 J.C. Wkgarde.

    sanise !;Zr l e club " 3ellegarde: "Yuacg T b i Eg". Des grG2aratiEs

    - -

    in2ortants =ont e?l coups: achat 2e dd icancn t s . itingraire, bilets cigavion.. . i! ce s a j e t , il f a u t zo te r quo Jeaz noua s trsuv cotre seu l sponsor: l a cospagnfe ~&riex,n,e Alitalia. L7itinrzire ctest 2aa encore fix. Le& regions v i ~ i t k e s seroct wstai- nement le sud, rgi02 de Pueket, la grovince riu Thot ~ r & = de la rontih re du Kampuckea, le nard vero Loei. Les nembres d e c e t t e e x p i d i t i o n son Toutoune, :-Iubert, Ln aossa, 9 o d - nique.

    -

    TZ.4.P5 -

    HAUTE CH- GESSIENPJE

    -

    t:

    On a kidnapp la

    lm ManWurri depule de k~srrnbes,duCIiBdoauml

    a m pour le plalair d6 la piorne I de la F W b . 9 la mchafwiodo .

    ou W wfhs, maia . nage et de t ' r n v l t ~ r n ~ ~ i t .

    Lm dsmk akrs ~U' I IS &ilr m nauireau Owffre audw da noiry, ~w(qum - de

    m l t * ~ ~ -du Jura", U~B-

    o M ~ W & W ~ m d # l e c r h damiMM Chka3 qui 1 metinestetueitedeta @lp Merie a qwlques b c r @ w M

    i montde lwue M w l pour W i r a rawtkme~t un iils ddw en 1- m. & W n t ~ ~ d r i w l u d s l a robnletbon mimbndrtandennnmeamim d e l a l l m m m e , ~ ~ c u b ~ ~ m i i i .

    Li s m u b de lm Md.G, , qui m x m 3 U f t W l i i x p b mkmdscenwvsauEpuffc,

    Marie du h a !

    d&=wtronlaindeia Muk du Jura", an profitera, le& dproehanipwrmumm p l l # u n s . n w v p l s ~ uibnd**gm.,*u= I'ammm.

    III Pays de *: de notre c o r r m d m Une Made ~~~~ tes splbos de Beiieprdt qui eim

    tuaient une sortie sur la hute chaine du au fond d'un boyau Jura o i t e 1 i shimur de &ter a& La statue qui a d'un la Marie du ~k a It kdqpee: R modbh plus w t et mmmt. s'agit d 7 w statue de ta Vierge instslle a* les * belle- au fend d'une e - d~ lirstts m e en explornt ua + proebt' et w" r a n d m m ou 1- 0iIt ~trQuv6 ime au- Statue U f d bargeft M t souvent l'hommage de d'un boyau que seuls e b quelqus flturs des champs. pewent atCsindte. A Phtrieut d'une m t t e Mystique w pas La grotte de la Marie - V retrouvera bientbt une now& s ta tu t , L o W t C h l y d e d e l a M & d u ,,rpClol&-romm*

    Jura n'a aumm oademiem mystique, historiens b 1 1 x et autorits m e u s e s o se trouve la grotte ? sont parfaitement dVacmd sur &point. A l'iatrieiu de h grotte qui domine Chw, un pt i t bdnitier a taili dans i~&.

    Unfrgerriade*mitEaitgm ver en 1810 uas femmt a g e m u k des e m b b de 6081pagmmqe cj l*inscription : u [email protected] Marie du Jura, qui vBcut30ans,sousce~empaa,~a~ fitsonmomiatmt.Voustwis,- dimm prsents et la vSe, adorez le [email protected] a"Ha.

    Im m.udomem qui ne connais9ent pi encore c&e grotte peuvent Pattein- dre abbcnt 1 pai.tc da la muta fores- t i h commune de Saint-Jeam*- **

    1 1 ~ n t p R a d r s l e ~ q d m d t i i t au chatet qu'on appelle aurs i~de lePohret taLagmmss tmuw sur lo &te, au nord-ouest du chalet. Un sen* assez m a l e y con- duit- R A*

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • C'tait samedi 5 ~vril 89, dans 12 ;oie et ~'all6gresae, qu'une bonne ~artie dn C l u b s'est r e t r z r d e h l t i r , v i t a t ion Ba la Sobosse (travestie en 36cussin~ ce s o i r - l ) qui arro-

    \ s a i t ses 90 ~rirrtexps ( eh oui, 24 jE. , . , . C h a b l n oii collectivenegt, nous lui avcca r e a s de petits sresentsqui souvent ;oignaient lqutile B l'agrable.., e t ~ m e zu comique co rne le veut la tr~dition du club. Linsi, tous dguisds, noiis avons ccmenc par sabrer le C b p a g n e offert ?ar " C o u ~ t e a u ' ~ qui lui arrosait ses 70 balai-nee (ouf ouf ouf!), puis dgust un excellent e t co- pieux regas p~4gar par Sgcassine elle-mgme ( les v ie i l l e s namites font toujours la borne soupe). Cette y e t i t e fate fa est Beroulbe an la debeure de Measfre Bbert d tlJsinen, 36- guis& sm mousquetaire bit-sans-suif.

    "Cire 3obosse, 3n ces prioaea lecto- rales il ne peut se pas- s ~ s de rencontre Bans quvm discours ne b o i t srononci, Mais en ce jour de L'an uo @&ce 1989, le 8 avril, rQu- nia autour dtme mapl- fique table oh combien s o i g d e e t garnie par une martrasse de maison digne des >lus grandas cuisine* de France, la Uosse, sans oublier le caviste hors pzir non- n 9bert qui nous a r6gsl6 par ses viga n4- norables. Chers amis , en ces moments-18 e t en ce l i e u d i ce jour- lh, le 8 a v r i l 1989, jour ann~versair- d e Fascale Bolsson dit Bo5osee, ne peut t r e pass sous silence. 3t nous vaudrions ensemble dclsiror, quoi de glus normal pour des splos , Za signification de ce surnom de Boboese, d l t la Bosse.

    1, 11 sazgit d'une snzlure due ik m choc sur une rgion oaseuse. Et la, franchement, aprs de sultiples enquetee aupre as ses proches, ses parents e t aon ami 96bert, il eat certafn qu'kt n t y a aucun lien avec c e t t e deffnitioil , les gartiee oaseises &tan t chez la Sobosse soigheusement >dissimuld6s, On taira ici le nom du camouflage utilf s8 3our 4vitsr toute contrefaon,

    iprhs de inultigles r&cherches, j f a Z sntrouvext le Z e t i t i30- bert 1982 pour en chercher les origines e t nous a l l o n s en- semble decouvrir l e s m t i p l e s facettes de ce surnom.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Difformitd de la colonne vertgbrale. Et Ib j e suis intrigu: le dictionnaFre e'a fourni un mot qui a un certain rapport de seris, le mot gibbosit6. Et lb-deaaus aucun& enquate rifa B t B mene afin de 2e pas comprenettra G I k u avec la Bobosae. Ca pourrait mal finir. , Et c ' e s t de lh que vient l'expression "rouler aa 5uasen, qui e s t un des premiers maillons de h chatne qui ddfrnit la Bobosse. C'est vrai .;utelle a r o u d sa bosae autour de la *erre, LIPZrique n'a plu^ de secret pour t o i , la Maroc en Lada, la Tranabaharieme en Toyota jusquten Centrafrique, Centrafrique o tu es re tournde pour une partie de chasse aux l i ons avec ton srni Bbert. Lea Etats Unis pour le mu- f l o n et biantet la NamibLe. 11 na restera glus qutL a l l e r an Asie et tu auras bientst fait toutes les boaees &monde.

    3 . Sai l l ie arrondle b la surface d q u n os p l a t (Ifla bo&se au c*ew, autrefois aima d'une aptitude exeeptioimelle amme avoir la boaBe du comsroew). Et la La liste ~ e x a t %ru3 longue pour c i t er toutes tea aptitudes exceptionnelles e t on risquemit dqen oublier. Alors laiasune-en le ooin b ton ami Bbert de toutes le8 dcouttrir,

    4. Protubdrance naturelle s u r le doa- d e certaina anhux. Oela ne colle pas A la ralit8. Je vdrifie encore. , , Non, oe n'est pae a, malia k choisir, ei bosse il doit y avoir, tu d a i s Qtre pluai proche du chameau 68A&is que du ammae~ire du Sahara.

    0

    5 . Toute 4lcSvation arrondie eiur une ewferce plane. Alara 18, n'alles ~ r a l r e n'bports q-, le UActionn$rirs dame comme e m n p l e l e s monticules 6s neige. Et la Brsaeie eur Isa ekia aujourd'hui c'est quelque chose. Les bassea, e l l e les avale sans diff iculte. Hais r4auraons-nous: la Baese, 1, Co ne peut Btre une enflure, 2. Par contre, e l l e a roule sa bosse autour de la terre, 3 . Elle a la bosse de nombreuses aptitudes, e.t p l u p a r t i -

    culirement celle de l'emiti, celle d't~e parmi nous aujourd'hui,

    4. Elle serait plus chameau que dromadaire, 5 . Et aur lea skie, elle l e s avale. Ma chbre Bobosse, j e ne sais sf c'est l'objet de nos con- voitisee qui noua trouve rdunie ce s o u nous, l e s spdlos d e Bellegarde attir4s parfoia par l e s cavith, e t q u ~ par opposition h cela, nous ttappelons la Boss* (ou ei c'est pour tout fait autre chose). Mais sache que quelle qu'en soit la signification, ma chka Boboase, ce s o i r les spldoo de Bellegarde t e souhaitent un tres joyeux anniversaire!

    Le Grand

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • H ' . L Apeepec sowent dit avec rripon h Sage, et c * a t ainsi

    b lm ken des a u x &tes otablcs conhsnmmt er I~~~F-GALMIETG fi%%? qui joint l'ri sycur r g d t

    INVENTAIRE DU FATLR33L 9U CLUB AU LOCAL LX 4.8. 89

    Cordes - sans aate: 7m - 20m - 4m 1985: 7m - 13m - l5m - 22m - 2% - 2 3 1 - 26m - 31m - 114m 1986: 8m - 1Jn - 15m - 23n - 3Om - Slm 1987: 28m - 40s 1968: env. 1/2 rouleau (100m) - 50m 1989: 1 rouleau de 200m escalade: 1 corde de 3% 2 protge-cordes ndcessaire de marquage des cordes dacs une bolte 16 cosses coeur 3 tuyaux da nettoyage de cordes Echellss 8 x 10m 1 x m. 4m (coupe) 1 x env. 6m (coupde) wYWl8S 20m violette- jaune

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • .--+M.--

    4nniversaire

    Vingt ans d'explorations souterraines . d pour le Splo-Club 3 *~pA+h-~lub da k MJ.C. a ngt am. Sa mitu* et ion rpbrimm d'idub n'ont point ' th6 i ' e n t h i k i m s qui i prp 3d& b a i o t b ~ i u i l m 198%. M. mnnondmdm tait ikn p d - #it da k MJ.C. at e 'w ?a 12 .vriM 1989 qui la s ~ - a u b ilkgirdiin dnt ma pramHm unibn. 10 nmiqu ibk h h u m pd- 1ra pir l'mol EMnitb grwpd iiour da M. MICM G d b , n- re li-oiiuPkn mt ia vingt rn bld'WthMad.lm1IOIJWI .6Ho d i I i MAC. i r h 18 grotte d i I n m i t i w f #ni h m e hnliwa ds Bslb -dm. Iw ipHloi ~ p b - n i IU L ki f i i ~ k i , o i v ~ t h a ibdr b Mkn. . .. ngt L,& d.axpbmbns m- minsr kr d u i d m i t &ni us la8 dlpirwmirn V o M i ;ii au-d.li dini kr grand8 d- 3 s p l l ~ i q u u da l'-- W. En m b m tom, b dub ma -uctumtt da plus an plu8 k ibbombn awa 1- iWw ibi notammsnt ceux d l Saint- ima mt yonnax, tWmai. ijourdlhul, dans I innalu de e miam dm mi-

    ,ni an Idinds, en NirniM. - i- c plo- &W k plul Orsnd : routemin du mank- et b

    dernier b Ribuil, en Mw- ~bBmsgna.

    M . M W M y r w d u w n k p & - sidinoa pudant dix am et fut mmawrt)Ib-db- prrtMnsntak pndim cinq r m A I'iutomno dmmisr, II wuhriti ~ k n k k a f e ' ~ M . M b h m i Q1nler q d d d n t a I d le prbil- mit du #r i w ~ i n .

    I i MJ.C. Miwi dom ion #r innivemaira # w M % Juin. a an i u m uni bdk jmw di mtmtwilkr owr W. an- Oknrdudubotawemnmbi mmli#l et tau8 hi orga- niamu no#mmmnt Ir municipm- Ha. qui ont w t r n u mt mnoou- - - m i p o i t l w . bprn#in#qulkdkir#itmt pul n font pio mrak #un dub sWk do k r 4 g h au- k pooilbflW d'idmim k gno#. du Burlindki w cuun UUM v b b d a ~ h w r s r ~ . A 18)#ursi. un Vln d'hOllmr mm Mm p*r 1 i munMpmlW I I'Hbtd-ek-Wlb. Puim Iw ipilbw i r n p l i s r w i t i u m w i M . L4 w mhl un mdrd pir un htdqw du dub .vrrr d'an- c imm dkpadvm et d# pi- trsb di f#mi par uni. wiuicrip- t l w i b i s n ~ m t p u u n n h n humotbdqri., k twt &ni k di- mat d, protonde imW qui cm- mWhaamttouioctltlwibbn m r n l q u m .

    Employ6s communaux contrecebal en amical Camrns prbvu, L m m h a m h l B h i P r , ITntrndinas qul mit da rugby qui oppwaia am- wivi d'un il lnPlrstil m. pby+m cwnmuniuii d* 1 i i viHs d. or#im i m k d . rs mntn )OnIo- BdWdm mux dm I'uJns Cb- nmbt 4 Is hWmr rt k n p i i bal s 'mtpmmmint d h ~ k au a h i m m qui mirqui I i P ai& di Musinini. A w c de m f i - b ~ fut ipprkii 10 nwnbrwil jwwn de I'U.S.B.C. f ~ h psi iouwn pir Wu8 dina ch- 6quW Apr#i, BM- met, Fibnnkr. Bwginl. J.P. II (lut fdllobr taii ki ' nki- ~ ~ ~ * ~ ~ b n u . p n * * . < n i n d a t e ~ ~ g u l ~ d'un otd Romtlnt do CM un tournoi - i.autn. L. miteh h un JL 10n~mmp -- #priL l i rgi mt earnprhndi nit Mm aind d l d h u W d# d ' u m ~ n o i q u i l i t d e t dWa i##un da rugby qw Is dub #in l'#prit eorporiitlf dm dwx h a t h m . cudl 7- r. - h.YI.LI

    d

    - Eiecettes Dgpens es

    C o t i s a t i o n s club 2'251.-

    Cotisations W C 1'279.- 1'279.-

    Licenies 321 4'08C.- 4'836.-

    Subvention FHDS 2t000.-

    20 ans du club 14' 254.- 9'8181 55

    Divers ( valises, dofis, livres, locz- t i ~ z mstos, ...) 6 ' 236.88 3 '523 .56 Achat matas (Sp- lmat, ~farback) 6 ' SCO. 23

    ' Affiches, posters 688.50 f

    29'911.38 26'645.Sd C

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • env. 4m large rowe 8 anneaux rougea 3 anaeaux 'verts 2 anneaux blancs

    P S E c i e r vis 3 phxqi1blee avier h v is 2 pr&ll#lss acier saas v i s 5 ovuSdee ~icral & - v i s 4 paraWBlss zicra h via 4 d>elters 1 batehu acier sana via Escalade 3 Bchelles 1 fifi 1 ar.aignda 8 pitons Kits - 1 Steinberg jaune 1 Petzl ja&& 6 P e t z l gris 1 Marbach ovale rouge 2 Harback ronds rougea 2 lkrbach sana pibce de fond rougeEi 4 kit8 POUTF~B 1 Mt de fouine 3 claise de portage Equipenent trou 1 b o t t e de e p f k complte 2 bottes de ~ p i t a entam6es 1 marteau h spits 4 tamponnoirs maison 1 tamponnoir simple 1 tamponnoir P e t z l ancien modle 2 cl68 h s p i t s s u r cordelettes . 1 cl4 h mollette sur cordelette 70 plaquettes avec maillona rapides 2 anneaux 1 clown 15 plaquettes seule8 10 grosses plaquettes 6 tr~ gros spits 1 baste de epfts 6 Bmm 1 boete de s p i t s 6 i5mm 3 trousaes h spits perfores 3 pitons h glace Dbsobatmrctfon 1 perforateur 1 chargeur pour perforateur 2 accw pour perforateur 1 eac pour perforateur avec p e t i t ovofde sans vis 1 mhche de 8mm 1 mche d e 12mm 1 mboha de 15mm

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • -

    Le Splo-Club l --

    --

    Le Splo-Clu l2 .: .el h i ? r -i . En page 3

    Le SpIo-Club de la MJC de Bellegarde *est n en efet Ie 12 fvra'er 198s ,au sein de la Maison des jeunes et ds la culture, pre'side -.,I#poque--parx-Ad . . Daniel Sermondada

    Ls c9mM ictuei, qrw* autour de M. M i d Gd-, avait cl& dd& da W r cet aaniwmiii

    k I * ~ p r i t qui earectailiie or d : o r g ~ n h r msontimiiament da gmn- r8wmV8ilki. mw tous lm andm, et offrir I eaux qui Ir dhiraient, le pomibiiii de renouer au de deCOuMjr la spB- Ih lq ie wac une visite guidbs de la grorts du BurlancW~ Um grcm facilm - wdt-il - qui aiga qunnd m l m d. ramper qusf~-ving& m m dina un &mil boyau avant L dbwchsr dans une th jolie salle. Un ex- &lent mm a- la i p d i b logis. Et UR contact qui fit mani- i w t m n t plaisir L da mm- breusue mrscinnei comme M. Didier Humbert, qul 6s &mon- dait, dans Li saide, s'fi n 'mi t pas i n w w u [email protected] Io virus de ta spdlhlogie. Ainsi. i'invitatlon du SpbHo-Club fut-elle Iaiganient ontundus, pubque Nus a u a qui pahIp$- lent B Iii crbation et L la vie du

    Maml Berthet, intour& d'uni dWat ia * du consail munieipml. Y. Michel Oalli~a. prsidem. m mrci i b munidpalit de aon h a i l et p. muir de la p h $mm de nombmux ap$ldroic p r m i lesqtmls dm invit& du S.N.P. d'yonnan, et un plan- r r r u l w , M. Jwn-Jmues din*. qui avait p a n t e i , awc las bllsgsdians, 8 la d h u -

    de la Trouiihttia. M. Didier Hum& Bwqua sis waia an* dm sHlbologle alom qu'il 6#it intema au lych p*- vaiarir, iea witraitnimmCi danir Ium gorges dQ I i Valosrine au Pont dssi Phrrss, Iw i i l t ons imptBvi& eu chalof de la Pou- touille. M. M i d h u d , qui amuma ia prdsldbnoi aimi que la,prhi- d s m d @ a M m a l g , indita sur I"mrnbiancu mpomnt sur uns trbita iolidariW, et wr h a prp g&a dm rp6bQoa bdlegmdiens qui, ap i i r avoir rixplod toute I i r b a i ~ i , vlshhnt I& hauts Eierii! da II [email protected] tianlpaisr a w c I i Pfm-St-Martln ai le gouffre

    . Bsrser. M i m u mhne. nuiiaui

    M. M i d OIlliee condut mn rn memiam mu+ k wgunism# a ka personnes qui ont pwmh au SHIBo-Uub da nahm et Pte aa d&r-h--*- 4 . m ~ h --l*l-l+w~d- A*

    b maircr mmrcla d non ~OUF, at

    "R Iir 4 rouiignir I i bonne M du dub locii, M n dti iux mais aussi son ambline da c i - mW8dmhe. st son sou~i p-nd de ss prendre i n c)iarga : ir Vous f a b hbnnsur h Balirgaide. Viw la spologta n,

    Pour mrmitw, M. Fiomwna rs- mit ta plaquette dia spom de le ville 1 trois s p 6 W qui mimlm Ir olub depuii ana : MM. Jmn-

    Aprh lb vin blrahnour, lem W B b s al hum a* gwnhnt la centre aW pour uns mire ami- cal. oii 18 - qui Wnisait une centdm da pemomiea fiit raoornpagd de M o n & diapositives, #simaita de Eltm, ei du tirage d'um ~wi~r lp t lor i ~ reusmmt dataie plr ei mmmemyna. Une t k a i g & b &irh d'ani- m~stlon au cwrs d i Ipquilk on dvoqui de n a m h w et Joyeux iouvenin, a m m di @Ions w la vie w m w m dm la ip6t8otogte beliylmcdimns.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 1 mallette en fer can~enant 1 marteau pneumatique, L mchee, 1 manornbzre rt des raccords 1 pfochon 2 mrteaux 1 massette 1 groupe lectrogkne 1 disjoncteur pour groupe 1C0m de f i l lectrique tanche

    $OOm de fil 4lectriqua boum Topo~raphie 1 tube marqueur rouge 1 bobine de f i l topo 1 borte topo en deconfiture Divers 1 gros bidon tanche vert 2 bkdons Btanchsa 61 1 bouteille dZ,Sl de fluores- cdine I bateau 2 places 1 bateau 1 place . 4 ramse I ' I r 1 . .. . - - 10m d e ccrde nylon ~ o u r Sateau 1 cran pour projection8 5 poulise svec armature 7 poulie8 Rba

    . Equipern=t indivicuel 2 Bquipementa complets camprenant 1 poigne, 1 delta, 1 mous- quetan acier sans vis, I descendeur, 1 croll, 1 double longe avec 2 mousquetone barrsttea, 2 aousquetonb Bimond 2 vis, 1 cuissard, 1 ceintme, 1 baudrier de torse , 1 pddale en sangle. 1 quipement i n c ~ m ~ l e t comprenant taut 1s matriel, moins une poignde,

    6 casques avec Bclairaga lszer, calabombe e t couverture s u r v i e 1 casque dlectrique d e bonne qualit4 7 ceintwes soec boucles en acier 20 vieux casaues 10 becs de rechange 1 pointeau d~ recharge 5 dros joints d e calebombe 1 sschet \de ljetits f oints 1 croll 5 bloqueurs sans ? o F p d e 5 descendeurs 6oubles 2 descecdeurs shp le s sans cliquet 1 descendeur sin~le zvec cliquet 1 baudrier de torse l pdale double 1 paire e chaussons neoprne 1 paire de b o t t e s p e b i t ~ t a i l l e non toilges 1 paire de b o t t e s t42 t o i ldea 2 pairs de gants d e cuieine renforces 2 paires de gants splos bleus 1 paire de gants d e tr~vail en caoutchouc 1 coupe-vent

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Dansle ventre de la 'terre Sous nos pieds, un autre monde . , -

    OU les caprices de la nature ont libre cours . . depuis la nuit des temps. ..

    ans ca iare pas de splolo- . Ki*!

    En effet, comme chacun sait, cette aventure se pratique dans des galeries souter- mines. Or, -celles-ci ne peu-

    vent exister que si la rache s pu atre dlssoute par l'eau qui sa sera

    &alablement charge en gaz car- gonique au contact de i'humua h la surface du sol. Depuis le = Com- mencement *. les mouvements d8 t'hm temstm ont forni4 des ftaetums. L'eau carbonise. 5'y Infiltre, entrainant le calcaire, for m r ainsi les vides souterrains : les @erres. Mds pourquoi descench sous la tem? Pour le plaisir des se-- tions, le prlvitdge de 1s dcoumrte, m s i s aussi dans un but bien pr+ ch: rechercher la rivibre souter- raine, reconstituer le r&m hydro- gologique. L'aventure commenq ainsi : on recherche et rpertorie, en surface. lea cavitk Apra qua on va descendre les puits, les galeries. les &nu rn psi, n joindre le collecteur daula rf- viem. Et en plus, c'est du sport ! Visiter des galeries, salles ou mhandms : une ballade ! D'ac- c o d M a i s quand 11 s'agit d ' d a - der des dtmcl8ses aux parois bien lisses ou de travener un joint de stratification cornpl&ement B plat ventre, autant vous dire que les

    . muscles travatlienb et mus ! La spel8ologts est d'ailleurs souvent compare aux sports de haute montagne. quant aux perfor- mances physiques, En Savoie, oa ir de le chance: ce ne sont pm les mmifs , ni le a l - wre qui manquent, et de .7 & 77 -.au - -ri p i u ~ * ' -PPr f r uno bol10 tranche d'aventure. La grotte dlni- tiation de Prdrouges, dans le mas- sif des Baugss, non loin des grottes de Bangos, rdsarve toutes les sur- prises qui ddclencheront ta pas- slon,

    Plus un bniit. L siIeince. La clepo- tts de heu persiste encore par ma- 3ent. Autour da nous, la rache, polie par le mmps et muiptee, comme des dra ries. Au O sol ., des sllacmttes. 4 pldond m. dee stalactltas : La goutte d'eau a forme un cylindre creux, une con- cretfon. Le plet coincd dms la ro- che a tournoy, tourno & entrain6 par te murant et mud. une mar- mite I Attention au siphon : calme les fours de temps sec, il peut bien se rdveiller et deborder a m les pluim Is ternp4nmu-e et I'humi- ch# sont mn$bantes II faut bien se protger du froid Combinaison, gants, bottes, b mut fmpsm&8ble c'e& rf6rabb. - Aie ! ma thte ! - : po* su casque obligahiire. On est plus souvent wcroupi ou A genoux que debout Sur b casque, la lu- mire nous guide i travers ce vdri- mbb labyrinthe. L'angoisse du pas- sage troit, difflclle, est vite dis- si* lorsque souain. une fm- mense d e s'offre nos yeux : Is

    natumi in-, c'est memil- leuz1un autre monde,, Pas de craintes B avoir. La s p l b logie n'est pas un sport plus dan-

    mu% qu'un autre, mais un s rt qu'il est tout de rn go me pratiquer a y des ini-

    tlk Dans cette grotte, nouhi sommes h 6 mdtres sous la surface. M& dans le massif du M a r g m on peut derecendrrt jusquY 800 mdtres de profondeur! C m ou Tanne, les cavits ont toutes un nom, le

    1- souvent r a t e 6 au -bu- L e 1-1, Une vie enCrnele Inutlle de chercher fleur ou v 4 g b tion quelconque dans cet untvem Par contre, on peut renconm cer- taines esNoes animalm bien srni- fiques : W e s , chauvegourla qui, contraiFement aux hisboim u on

    taont totalement idifen-,

    ainsi que des nyphaFgus, p tik m t t e blanche qui ne peut vim que sous terre. Pr& dB k sortie, on peut Bmlement miser, mais plus oawhnnellement des blaimaux et des renards. h a cerfs et lea ours ont aussi habite I h u d6but des temps.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB