speleo mjc info n°11

of 22/22
Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Post on 24-Mar-2016

231 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

1987 Juillet Aout Septembre

TRANSCRIPT

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Hum t Toujours un peu ds:rdar.d pwr la wr t le [email protected] ce bu! let in. Enfin te n* 1 1 &k 134, Durari t m trimestre estival, Ie aatlv?%s du dub ont &6 t r b nombrelises et var&. Jugt--en paf la lecture du compb-rbMu d'wt-35tP.t&va Pam i mlui -cl, f 'al ratenu :

    - La Combe Danol et &t 'p$sab5" au perfo pu ts, "Boum -Boum ". Une certaine obstinbfon pour de rlultmts W a n ~ s , pour l'instant. 'L'important reau wuterraln so~is Id

    corn be Dancri " #aprs l'&tu& @olqiqite du Professeur ENAY reste e m r e 8 trouver ,. .

    - La P .S.M. , une ri!mslte pour 18 club : 90 [email protected] au mp-du Br- le rendredt soir Une travers& 5an9 prn l8rns. Une organistvien tlp-top ... w f pour le retour & cartdlns sur Bellegarde ...

    - Le S k r a & Gruara en Espwne et ses myaM : rn %y16 & raneknne al l tant I'aqualique et la ballade. Cest assez fantastique et trk grisant ... Le tout par une Qulp6 .ef dm mambimce tr s sympathique.

    - "Les di311c~ irlandaises" : l'eau . Les splos irlandais n'en n'ont p u peirr : puits ai*r& pmr m pas dire en crues, granch vasques , votes moutlbnt9s ,+. Le mat&fel de b&sc du spdlh irlandais : une corn binaison nbpr&nel

    La Ciulness : al le mule flot taus les Soirs dans les pubs I - Vous ne I'eperwtvrez p-& Wci ce bu1 tetin, mais d a vient concrbtiser tws les effwts du

    club sur 18 For& deditampfrwt-~fw .: la sortie de l'btude hydrogologigus par le Tontm. Au pas=, la Roche FaumniiEt-fi @t mlpb d'un mt pour en f&llftw l ' a kt Ilrnlter l'usuredsco~des ,..

    - DBbut octobre (&tails mris 10 pi

  • I ' COHPTE.RWDU D ACTIViTES DU 3me TRIMFSTRE 1987

    4 JUI ILFT: Egu ipamen t&s~ r~~&Ch~ery (sous reuxManan t )en f i xepau r l aso r t i e C.D.S,Une "caillants" rndrnorable at une ftn prk lp l tk sous l ' o qe . Frd - Ursulij - Le Grand - Fufu + un copaln -450ni de cordes nb#ssalres,.

    5 J U I L I F T : S o r t i e C D S 8 C h e z e r y : d w c e n t e d u ~ a ~ o n - U n s ~ i n z a i r ~ e b e p a r t i c i p a n t s - Super descente - Du club : Michef - Toune - Jean - te grand - Casse-croute aux Bards de 1% Va ls~r i ne et remonth du canon pour W u i pment Toune - Le grand - Ttitur Plisson et le Bix-.A mi-parcours,crue impressionnante demandant d'hviter 1s Gran& m m . Dans le Rocher dm Hirot"rdi3lles, trous en falaIse- revaf r,

    DU 5 JUILLET AU 13 AOUT : Splologie e t plonge en Afrique du Sud et Namibie ( Expdition Suisse) Du Club : Ursula - D&uverte du plus grand lm souter raln du Mon& = le soufrle du D ~ a g o n ( 1 ha 90 environ)

    7 JUILLET : La Opofte &s Huguenots, en [email protected] : Le Brand + 3 copains,

    8 JUILLET : Dsobstruct ion Sur le Mol Fard Don , tins petite salie. A poursuivre : F rani, Chr fstian + 1' copjne,

    9 JUILLET ; P~%~por t - -Vmnw de Bellqaf.&, -Wtie ?i la Grotta dm Huguenots pour 9 @mi% + Hubert et Le Ormd

    1 2 d u FT ; Instatllstion d'uri 1x61 b 18 Roche Fawconnf#m -ciment : 50 kg + ferraIlle + &les , . , Tbufie - Frsd - Miehsf - Le Grand - Dans I'apps- m tdi , v tlte des Pa! tsiens + Nariou + J~n-JWcis et Sfl f H ~ 6 + B r tcule-Tout. t s soir , bouffe cher M fchef et Mamu,

    b 2 JUlt 1 .ET ; Le W1ef BU loup j U W U ' ~ - 1 20m (vers Hiroshima), Pm t r h large l'ensemble : Toune - David - t e &and - < A R environ ZR301 Prospectiin vers Pra-Devant , gans rh l ta t .

    1 7 JU1 I t ET L La Moi Ida- : Christian + 2 copiii ns,

    18 JU lLL lL :awport-Ymrims & BeItq~arde. Vue Fe m&&, sadi0 $I la Barme Fraida pour 4 gamfns + Mlchef et Hubert,

    13 JWI LLET : D&bstruction b la Perte OB SQCBuVs : Chrsistlan -* Jacqu& Belors + Pmal Coi ln.

    \ 3 JUILLET : Bovffe Giron: rnclette au Bleu de Gex. j;a devtent um ~pkia l i t ! ! M i h ~ f - Nanoti-Les Par isieri - Hubert - La Bosse - Jean-Jacques - Le Grand.

    14 JUILLET : Bton et %me mat 8 la Roche Fauconnire : Plichef - David - Pasce! (de Paris) - Le Grand - Diac lae de la Dans des Onara encore pleine d'mu. Le solr ,k grenouf lfm b Clarafond ( 115% m6mm quua la v& 11s. 1

    1 5 JUI Lt ET : Mesur~t et rnarwage de [email protected] les cordes du lu b, J. Jacquwet Le G r a n d Le MoiIda - sortie photo : Christian + J q u m Delors + Pascal Caliri.

    1 9 JUi 1 . I FT ; Entrahernent en f a l a i s : Christian 4 2 copains,

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • pu 1 - J V l L L f T 6 du1 1 FT : S t w Secours 8 lvlers d i i s le h u b s : Toune et Le Orand,Au. niveau de la s~B1Bo; - Orande op6ratlcsn secwrs Inter-&partementale du Sarnedf 22 heures au luMi

    theuredu matfndansIerhuduVerneaupar le81ef8ousset(prsde40 personnes) . .

    - Mercredl,ex~rcfcedR~urs&c'io~i mec Is'f618 (FR.3). ' - Jeudl , secours dans la Grotte des Cavottes [ ut t 11 sat ton exp loslfs et t616phone)

    P rkenm rk FR. 3. - Saniedl, smurs ht is la Grotte de 1s Rever g ! te (utilisation pompo et

    teilphotie). Le reste du temps, cours thbrtque Intensif en %{le. Dur, dur, vers la fin ...

    7 7 JUiLLET Prospect lon en Chartreuse 9 1'Aup du Seu 1 l - 2 puffres non m a r w B descendre. Christ fan + 2 mpalris.

    3-L R6un ion m u r s B Oyonn~x : Le Wand et J,C. Valentin.

    Du 31 3Ufli FT au mir au SAOUT ;Pasaport-Vacanm de mx : 4 personnet; + mmme iquTpa de base : Toum, Michef, le & a d , le P'ti t mbbo. Camp 6a be ; La Charnw ( les

    .- Huguenots et son pompage, annuls 9 muse de la rndth,, - samedi : Grotte de Prhux j usqu'h la Salle Bottb, En plus, Fufu - Jmn-Jacques -

    Maxime. En ffn d'wrb-mldt. visite d'une grotte et d'un gouffre sur Retord d'aprb 1s Indications d'Herv6 et Yves. A topographisr. Le solr, tout le monde B la Charny a m encore en plus, Bibi, Sirnone et W l Il fam - Ol bus et son fils - Nanou.

    - Dimanche : Le hrrnoran et Iseruchet infhr ieur f usqu'au Puits de la Casde. L'quipe de b a s + Wllliam - Simon9 - Chrlstlan - Wlle - le Pracureur. Le soir, nouveau trou vers Io Biche : - 1 ,Som 4 William, le buvreur - Sirnorie et le Gibaiid.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 4 AOUT ; Pompage 2 B m ~ siphon B la Fblicitk : Jean - Le Grand,

    5 AWT- : R8ch0rch0 de l'entre de l'amont du Bur landier ( 1 h30) + essai 'de pompage du iphcn d'entre, ans succs : J.Jacques - LeGrand - + Le Bix, +

    8: D&obstruCtfon 3 la grotte ds Gours + trous souTf'ielrrs vus cet hiver p r h du chemin de la mnduite de Giron. Bof !

    + tes Amonts du Burlandi8r apres mmpw du slphon d'entrh ie 55m de tuyau), Topo avec a s indications fausses dans 1 ' i nvental re,

    - J.Jacquss et Toune,

    Mise en pr-alerte dan's l'Ain d'utie dfzging de spl& pour le W u r s du 9p6lh anglajs disparu au Gouffre du Be-r. bu club : Fr& - Fufu - La Orand - Christian - Toune - leCher .,,,

    w: Pram teresur P latb au-dessus des Arnonts du Petit Lo i r , d,[email protected] avec le GE KA. ArrBt a - F OOm faute & rnatkriel. A suivre ...

    15 AOUT : 4 rn de t:p~erni&-e B la combe Dariaidans le beyau du bw, IQ~~~OUSS t ~ & elroi t et dans l'mu, Peu d'Spots ck ce &te 18. P iqw et boum dans la flsurs saufflan te au bas du puits, Fufu - LeGrand - Tauna - D ~ i d et Wrwl8.

    Peinture C 1 &e mwcbe) dans la cuisine La Ctiarnay ; Bibi et Michef, Le soir, armivemlre du Te~ne 8 La Charhw, avec en plus , 1s P'tf t Gcibbo, Bertrand, la famille Oi bus, ta famille Wanholrt , Fr&,, si-Louis, Nanou , Hubert el Lla B m et les 2 gani tns Furlari + Jmn de passage.

    Pique et boum &-la Combe Danol : Fra, Fufu, Tsum, David. 28ms cduche & peinture + cliiture t a Charnw : B i D l - Ursula - La Grand,

    18AQUT : Sur 1s plateau de 5iau Blanc (Var), aven de la Casbelette : Franais + 2 copains - C P.50, ~lvI&re ai vouts moi111 lante).

    19MWT : Au Slau Blanc, aven 6 1'Etrier : Frariais + 1 mpain (P.80) Ca Fe? fcl t j usqu'au sme sl phon ( tuyaux toujours arnarkc6s, mais si phun toujours p le in ) : W i l l tom - Lu& - Le Grand.

    w: Tauf ours au S i e ~ Blanc, aven de la SaIf W& I -200m ) Fr'rdnois + 1 cspai ri. B A O U T : Boum k ?a Combe Danoi : Ursula - Toune - Le( GmM.

    Installation dm cardes au m8t Ta Roche Faucannier& (Michef) + visl2e jusqu'au colimaon par Bertrand et Jean.

    23 MUT : Diipar t pour ?a P .5 .M, : Toune st Frd, Peinture dans 1 e dortoir de Ls .C hwnay ; Le Gr and et Ursula,

    24 AOUT ; Dbart pour la P.S-M, : Le Grand et David.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • ?SAOUT L Wges a'Molart~ + recherche &s snt rm M grandes mv ltbs, dans 10 mas l f cl8 * . la P,S M.,Le Eouffre de Bourrugues, le b u 6 y Lodgs, le Lonn6 Psyret,

    Le ~ f r , arrtVee de Chr-lstlan et Mlle.

    26 AOUT : Le gouffre des Bailrru~ues ( -300rn - Christian - David - Fred - Toune - Le Grand

    LE wi.~, w ~ l v h rnmdve & B.el?egw& et d'wamm au mmp du 8 ~ - Bertrand - M-IchH - kWou -La meUr B M ichef - Le P"Zltmtso - L% fafamil je 6eg au m p l a l - %il?m# & giTIIom -* cl*LaU-t~ - S+Wqm$ . F :~~np i$ - La Iomllle Flrfu au mmplet, Lulu, 18 [email protected], Le Bix, Jen #&~&@it W total 30 [email protected] 1

    29 &UWT : Trwer* 6~ Id T9ts Sauvage. Ca [email protected] en 1 2b pour 1 2 d'ntrersms : Wld - Twne - Le Ormd - Fred - Chrf$ti%n --- - J,L~ui3 -

    C, f tanp fs - Fufu - t u l u - narc, Pour IF auIr&, 73 %lie de 18 Yerm 6tPou ~ i 3 j partle #e la mrnant$s 8es 9 ? 9 W salb~ (@na ~ t ~ m e & & ! ~ r r t ~ : ILWTIIB Q W ~ I ~ ,

    3tAWT : Une Wipe se prkpam pour affrontgr les & 18 Siepr" Guam n Espagne. B m q g p w T16ntr& W~Gbr'~-&K&orlaTtadsm lts M m f f de Ta P.S.P"F,, puis Oloron, Te m.1 du %m~w"t-H&Bm et iristallatirsn ik3 mmp-prk & R~&lJar, au W r ' & la Sier'r~ : LB 7dmS lle Fsfu - F m i - TGum - ,d:[email protected]&& - J. Lou is - t &and - Bfbi - Julien - Sylvatn,

    2 SEPTf-M BRF : Descente du canyon dti Rio 'ifercl'mbc ses Oxkiros : B P I V ~ ~ ~ R Bh - ( 1 S km B ~ Y . 1 Nornhreux pas- de natati>m dans 1 ~ s [email protected]$ b travers; blm ,., Par t ic ip~nts Idem , TI"& bslla W n t e aqt~wttque-

    J 'SPTEMBRE: h s i t e d u fiwimrnwe~ lw.Wm:., Eavirm 4fi i 16 kmmu,], Natation WI mw bousclse . Qwtques $&$#@[email protected] @Ff'#f55rn, AniManW ti M c8rtQ.i ne fra!emr &fi3 le ~ W ~ ' s c i p & $ i & .,., Partjeipmks Idem .

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • S P T F M B R F : Dmteducanym d e a n MartlndBl AIcanAre (ou canymde1aPmnera) Environ ch30 ( 23km environ), Descente trs aquat lque, magnifique; Nombrasm longueurs de natation: F ufu - Bibi - Jeetfi-Jaequas et le Orand.

    5SEPTE1-1BRE: DpartdeRodellar pour Perptgnan viaAndorre. Camping Pi l a belle6tolle ... I -

    >! =--.;lm .' :%-.id. - 1 6 SEPTEMBRE : Atcrlvh &fi$ le Haut Bugey &ns f'aprls-rnldi,

    Dmmw que les vacanw s'arrehtent 18 ...a

    J3 ZFFTEWBR: BduM B la Cambd Uarioi. isi$tir&t bmut-eiu Iunnwl. Un pettt ressaut plus large en [email protected] .. . PtwpWlo~~ sur le piatm du Retord, f OU vers la Chap~lle : Toune - Ursula - te b n d .

    f : R4unfm bureau CDS 6 Bellegardfj : Michef.

    23 SEP Visite du Trou vers Id Chapeil le dB Retord , trdt el boueux - Twne. P T F M B a M-f rh la ehartrwse . W f r e -XB $ -40m . Prospection vws le Mort Ra.

    P. 1 5aV& 8rrR sur bauchon d e g h -: Chriatlan - Odlle - Fred - Toune.

    & !? au 2'7 SEPTEN= Misilcm spClo en tri& : LeGrand et t5it.treS. - Samedl : avlon f usqu'8 Dublln. puis Irlande 'du Nord eri voiture ( region Fermntqh) chez Tlm et Parn FOGG. - Dimanche : Le Noon's Wole ( - 1 05m envfron - + ou- Sh) 1 sr pujb &rro&. - Lundi : Le Marble Ar& (2 km environ - + ou - 3h) Nombreux p a s w

    aquatique. Ceml Arklrn ( 1OOm environ + ou - ISmn) Rivt$rem crue.

    - Mardt : randonne sur le karst puis visite witrhks 2 pertes : Pollmurnwe et Monastir et vtslte d'un wr : Pollnggollum'(6OOrn environ + ou- Zh). Pas* %rbaqWf~rrss

    ..

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - Mercredi ; Ra/lad ( - 1 00m environ ,2,5 km el + - 7h) Puits trh arros8s . .. - Jeudi : .Dtrectlon 1s region de Clare et visite de.Allwee Cave ( grottamnag8e). - Vsndredi : Traverse Doolln Cave (St-Qtherine's one - Ftsherstreet Pot)

    3 km - Zh - Trs quatique dans une parfois trs "cloaqueuse".

    - Samedi : Traverse Pollnagallum - Poulelva Caves ( 2,SOOkm environ, 2h) Assez ~quatiqtl~. Sortie par un P. 30.

    - Dimanche : retour ZI Dublin. Puis Belley~lrck en avion.

    Pour plus de diittails, SpB160s et outres (Guiness: votr 1s wmpte-rendu dans le prachaln bu1 let in.

    25 SEPTEMBRE : RBunion du CDS B Oyonnax : Toune.

    2 7 Prosrospection B Fontaine Noire sous Echallan: la famille Fufu \-

    24-25 OCTOBRE : W.. "Terre Ouverte" - Organisation CS ds l'Ain et Fdration des Oeuvres Laques de l ' A h

    7 NOVEMBRE : Sortie initiation a la Cornelle r9e la.&ouche.

    29 NOVEMBRE : A.G. du CDS de 1'Atn a Bellegarde au centre soclal de Musinen (grila&s, diapos, ... 1

    1 9 DECEMBRE : A.G, du club eu Centre Social ck Musinens

    31DECEMBRE :LeNouvelAn:&vinezo3?.. . .AaCharriayl I

    Et , TOU5 LES VENDREDIS SOIR, CY3MME D'MBITUDE : *

    REUNION DU CLUB A 18h30 AU LOCAL

    SORTIES CHAQUE WEEK.END

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - N'oubliez p8s , pour vos soir&$, le ClNE HA "VOX", cfn&m$i-4 par 1% MJC ( r6ductlon pour les Mhhrenls sur prmtatlon de 16 carte) 00 p m n t Ms &r nt-$ f 1 lm$,

    - Une fois par mois, toujours a3 clnma "VOX", voyagez mnfort8blement dans un fauteuil et pour pss cher, grke aux confhrew : films des "Cxmnafmnces du Mondes " : l'Asie en Nwmbre, l'Inde en Dcembre, etc ...

    - Dbut 89. nous serons probablement dantmuveau local '*spkial sp818o" dans le mrnplexe M X . Associations , en faee de 1s salle Jmnrte tAm. La super luxe aprs les sous-sols ds la villade avofe et actuellement le lm1 s u s la Salle des FBts ..

    S. S. F- r -

    Aprh PI uskuss exp& bncf3pis, en le pt';gserice m w l n$ a

    - il s'Est wdr4 qw : . -* -

    - V m u e perdu connaisssnn, et se retrowsnt pendu w r u ~ m , ~ n'~mpoFf~ibaudriar,court fidangel mortel au bout dequelques-m l nutes.

    . . . .

    AVlS I l I I I I

    T.T.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Dans une r b n t e revue de [email protected]~ne (Montagnes Magazines riQ 96 d'aot 871, Francis Le Ouen n w d f r ~ une certaine vlslm de la pratique de la sp6lb & W i n. Elle n'& pas sans rappeler l&dlff&rents courants d'tdes et &,pratiques qu'il y a eu et qui e~isknt~eomre en montmne.

    Ces quelques l igne dnivent nous faire r&qir, Ellesdwraient amenerappndant un mrtaln nombre de rmexione tant &I n f w u cb r e s p o ~ s b ? ~ ~ dubs qu'PI ses rnmbr= La parole est h Francis Le Guen.

    "fi&brche hydrologique au course aux profondaurs, 113 spl60 sportif ne parvient pas b baffranchlr du d&uvteur, de l'sxptorateur qui lu1 col te 8 la peau m m e "logle" B "spl&o"+ Et pourtant, ce sport est en pleine Wise de croissance. Ses vieux explorateurs sont courbattus : ils rie fmt plus d'mules. Les effatifs stagnent. voire *sent. En cette etvtllsatlon du lolstr- plqtsk, an rdpugne justerment qm meiFChW d'app~ochas bpulsmtw, ,B m praspections alb~afre, 8 cm descentes syst8matiqm de gouffres buch&. On veut du Glef en main, (Quant aux non-splw), Ils Ignorent more quel incro+&& brrain de jeux rspr&nts b sp6lb sportive qui vaut bien pai' a vpr ifit4, trois Alpes et trats>>Himalayas ! Un millier a gouffres & de grottes< rfen que sur le Vermrs, Vlnfl-deux "rnofm rn.iil%" 4 travers le monde. Taus connus, t~us .

    , wtogrciphls mais mont beaucoup ne &rnanderaf.mt pw rn lsux que d'6tre -dus une seconde fuis ,.. Or, i l y a des signes qui ne trompent pas : I'appar l ttom dwre collection de topo-gui& Edlslsd (exslusivernent conmrh la vislte sportive) ; le fo~dpwnt si~ccs commercial bune combinafm [email protected] de couleur fhiwhie cher Marbach). fXt& PWz aussi, la quinmillexk 8 pris ~ Wuleur5 : la smlb, rhtlonnaire s'il en est, sembl~ prendm mmience & son "look ".

    De plusan plus de moniteurs de splo en vfvent, sans statut I&pt d'ailleurs, Jeunesse et Sports veut on brevet d'btat, 13 F6db~atl0n n'y est plus tout B Fait oppose ....

    Dans les Wnt ies Wb, [email protected] prcurseurs waient mord le mouvement . Que ce wlt un Paul Courbon et ses [email protected]& mlq la P.S.M. ou un P&s tck Penrez @mourant 'le gouffre BerW en. vlngt-et-une [email protected] & v a 1s technique "cordektW"' Malsi pour f-ntes qu'elles aient 6t, c'ktaient Id des pi-emi&es sous le rnmtmu ; & danseuses gu'm $'sdfralt entre deux explor%%fom "~&kuS&"' Or, Ee vent semble avoir taurne. On n'wr8 plw b [email protected] de prattqw la splh m s . arri&re-pms& slentifique, #mm0 un eirnpb sport de plein air , sri cornpl6mmt d'Wm acttvftb mmmo le para-pente, I ' ~ 1 ~ ~ l ~ s k i .

    -' Sept mille Ibncls b la F.F.S., onze mille pratiquants supposs .... D e t chiffres B doubler Qins cinq wis ?

    -

    "J'y ai cru, mals je n'y-crois p.lus" declare J.F. Pernettts. "C'sst un sport tr& contraignant, je p ~ n s que seule I'activitfi t T e ~ p I o r ~ t l ~ n permet de grder une rnotivdiion ifit8cte". Rqtsitgire g'tm0ni du wt4 &s fabrimts. [email protected], qui exporte beaucroup, panse que le marche franr;ais n'clatera pas. t a [email protected] n'est pss m z qmkacubirie. On se salit, on fmtd, i l y 8 une gran& inertb cf8 pr6prat;ion. G. Mar bach renchert : "c'est fatigant et pm grand public. I I n'y a pas de mrnpdtitions pmiblw, on ne peut p8s inWeser les mdlm 3 m sport. PB plus en plus, les eandjdats passeront par 10s sr vices m-egences &.voyages spdciatish qui puposent la splo en option".

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • J, tariaah, rw*mfm. L *uii I h t e d W &Win I , w '-8 du: dmfleat des leurna1 i s h b l'gard ch la sp6lo. Quarit B D.Befv&rd, 11 voit l'avenir "en ntr" : " les grotW sont frwt les, il est 9 cralndt-e une destruction du milieu par sa -sur-frrnuentt&lmd D'autre part, les propri6tic~ & terralns ne seront pas longs b faire p8yer I'entrb de leurs gouffres, h

    - fo r t iw ienr~ iontwr ia t iquese t~&smonl~rsqu lnesontp lu~b8n&~l~ ... *a . I

    Ouf ! Avac tout qa, m4me le tennis ne s'enrblWera4t m. En pi~blicit6, on appelle a un wr6 probl4ni6 dirnay. Le 'mbnck sp6%1 el trh fetrnL Ians jeu Q mot.sl). Ce n*&l pm un mythique ; IF vit trop repli& sur lui-mgma et a'intoxfque de ses propres manations, Et puis, Il phagDcyte ses [email protected]%ttes, W'icnel SiPfre et plus rcemment, J.F. Vermite, un fameux porte-drapeau, mals peu peu &[email protected] des Intrigues poli tlcienfim et bvTnc4 & la FWratluh gar le jeu p t p.6 d~

    Mws attencbns m&we nas PROFIT, nos EDUNWR , no$ DEST IYELLE. t a feunew pour r&er et s'invest'ir a B m t n de s'id~nt3fier d d'autres qu'un Were t , v&116rtibb~et cahonts6.

    te m&tm rte s'Intrmnt pas au fhotWe $outetrain ? Pq~tnm-en justm~nt : quand fls s'y int&&mt , on les &courage, Qu'on SB souv-ienne & ce prclpm ck ta iam&t#lie afiairei de TF1 traversant Ta PSM .... P w & cbmpgt i t l o b 3 (el les sxlstent sn URSS) soft. H"lais qu'&-ce qht' #?mp&be th gZi16raiiSr les trfeiifilm, parapente, sp6lb0, esail& comma celui tout ~ W h t & ia Wnt do Cr01 tes 7 D'orqm-r cks jwrnk "gritFes ou'v0rt~". que sais- f e encore 3 Lw:&lptti tst*, d m kuf sympathfqm folk expmsfwinlsts r'i-t de nous msrrtrar 18 marche b suivra Pas m&iat4que la sp&& ? Allons donc t C''est danSteur$ rahgs qu'on parle srr rn moment dune trilogie.&$ plm Profon& gouffres mondiaux qui SB trouvent Rrs Iraqals. LafSSerQns- nous les 'Huit Hi I l i s t s mmtr Iss "moins Ml l listes" 3 N'y euva t - i l donc #mn "Nemer B I'enwers" pour- strchalner 11% plus QtmW traver$&a du Mm& 3 Le r h u Trombe, ave ses 34 eW&s distinctes sur k hasslf d'~t-bw , devralt permettre d'interesante mblnalsans.

    La traverse , c'est IB murse [email protected]% : tr6panner un m a ~ l f karstlqwe sur &s ceintaines de rnHreS de ~ n t v e l lation en rappelant la cor&, sans .wolr $I sublr la m ~ o n i e et la fat Igue d'une remont& par le m b e chem fn, vol lb qul FeStmbTs Wrt B un& Im nord mdmendm par la voie norrn8121:,wec en plus l'amblenw 4 la Jules 'kernw Vous aimer la g l e ? La sp8I-b hivernaFe e t pour vous : Siwule, D w l u y ou Marguarsei's vow w r i r o n t h W $ glaS4res mtefralnes. Les

    Q trmrseeS sont donc l'avenir de le S Q B ! ~ sportty C. Chaber1 en srussl plus & 20 travers le m m , an grand w e t . @agmns que d'autres sai~rmt mieux wfgmr Imr publicitr5 . Ce pWfuq d'expldt dmeriera un WC& ds mrioslt4. Puis, pourquoT pas. une rimvelk m u e consumrnabur de gouffres. B qui n'emp6cherait en rien, ?& rrals, les durs, 1% tatou& de mntlnuer lwrs recherches et de pmt- des w t t m sanctuaires, par tlcull8remant fragi 16." r

    ..

    A cette viston de Francts Le Gusn, je ttens a faire quelques remarques tout h falt personnelles : - Dans son discours et ses propwitions, je ne retrouve p8s la notion t v h simple de plaisir de faire de la spblb, de se retrouver mus terre, avec des copalns. 0 Pau importe la maniers de faire de la sp6160 : sportive, exploration, recherche mt8rnplatlon ... A c h m n de pratiquer la spelo sous la forme qui lu1 convient

    t ~ * Z $ ! --' avec comme dnominateur commun : se fatre plajsir. Il ne faudraH pas que le spblh ( pr~bablernent sportif 1 de demain soit aussi &rieux et pim-froid que

    Q certains explorateurs scieniif Qum ti hier ! B L .

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - D'autre part, SI la spbla sportive peut &tre la splo da &maIn, elle ne dort pas arihntfr les autres forme$ de s p 8 l h (comme actuellamant I 'mlade de haut nivmu vls-&-vis & l'escalade en g9n8ral). Cette nouv~l ie forme de spblo

    - peut rtonner h cette ~ ~ t t v l t une dimenSion nouvelle. Mals ce doit t re qu'une dimension ajoute d'autre%

    Qt,ie peut-cin ssuhailer 8 la Splto de demain ? Qu'elle permette 6 ses pratiquants de se fsfr0 plaisir hr rs un niilleu extr.eiordlnsir.e, et 6 ceux-ci de mnserver intect ce pouvoir d'&msrvelllement, de contemplatton qu'ont les jaunes (et les vieux 1 enfants. E t , f e term (nerai par cette phrase @te j'avals noth, il y a . f B quelqcim annbs et dont j'ignare l'auteur : "11 est ussl n&ssalrad'lgnoret qiieMmnnaltre, plus ut110 de chercher que desvolr , plus prcieux & ckSsirer que. do pcis&fer". Voil rn qua Io Sphlo p u 2 nous snsefgrier .,.

    Le Grand

    11 &taSI une fuici, au mut du sicle : Lm Pionniers de la Sp6iSul~~igte. PU33 vfnrent Fes annhs 50 fi 60 , les "Grandes heure de" le Splta". Plus twd, la spGl6o 'Pwbrd [email protected] leles moins mille, volve

    v

    rn ille cfnq mnts, meme deux ,..

    Maintenant Si l'ere dm expMlt4onc; lointaines, la s p k l h sportive, ce loislr, que dis-fe ! ce sport ,., mais non ! Cette &mm - Ouf I Ouf I Ouf ! - a su garder tau te son or igirralit.

    3 Ce g m qui passent des heures sous terre, mt-ils blen normaux 3 Beaucoup se posent la questicrti ...

    J'en ai vu qui , apr&s avoir hi t une traverse clmique - La Dent de Crol les - potit ne pas la citer, avalent oubller de pmndre leur casque 9 1'entt.k 1 D'autres, parlant fatr Irna [email protected] travers& avec: 800m de &nive1 18, avaleri t 1 [email protected] bon de ne rias prendre leur bmdr l e r : des fols, qu' 11 n'y al t p%s 6e verticale, on ne %i t jdmats 1Qu mmre : descendre dans un puf f re glac . .. en chdussettes I 1 r " W e ~ - m ~ l , cela n'arrive pas qu'aux autres. Il y en a meme qui, apr6s wgtr explor une plerle, assez etrol te , ne se sont pas aperqu qu'i ls por taierit leurs caques i l'envers I 1 Pour term frtw , mais je pourrals enme en clter beaucoup be ce, Wra, f'en a i YU certains, ~urtouf certains, s'khawe~, puls cvsver Isur mnot pn~klrnstiqua au pSafatld d'une galerie ( i l faut le fafre, et c'est surtout tr&, fr6 tmprmionnant ....)

    ( 1 ) - Taute ressemblance avec des personnes ou &S f%ik existant$ ou ayant exister, ne sera1 t que pure dncidence.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • T COR HOHIMIS [ 1 )

    Onze marches le '&parsierit de qu'il appelait son antichambre: Onze marches usees, gluatlt&, d'un pali crasseux, onze marches ~ u ' t l nkrnptuntait qu'avec de multlplm prhuttons cratgnant pue ison vieux corps s'abandonne la p m t e u r et rebondisse j uxju'd la terre sombre de I'anticham bre.

    L'entlchm bra, c'&al t cekte zone de @nombre frmtf bre entre les deux mondes. 1 1 1s @tait chaque fois presque goljrlttment en humant les prrntsm de fracheur et d'humtdrt6 qut ss posaient tsntatr {ces m senttriel les d'un monde nouveau.

    LB se bouscuIalent les relents fh moisissure$, de charbon , de vieux bols frnprg-, 1s errrlvaient subtiles, les brumes [email protected] des alcools. Ragaillardi, il s'mfonalt &ns la pbmimbm - en mettant un. point d'honneur b allumer sa lanterne au plus profond du nolr, Le bruit. Btouffd cks sarnelles sur la terre poisseus, le [email protected] couinement de la lantern~ qui se b81anait, tout cela suffisf t B repousser tes quelques timlm rongeurs qui avaient 61u domiclle dans sa cathdrale.

    II arrtvatt slors dans ce trfonds amical oQ les oursnirs sa bousculaient accroches aux Btiquettm pouasidteuse de ses bouteilles. Il y watt &s provisions de soleil dans ces noms d'extrteura r.8puth. les miroitements & flamme dans les liquides drangs peuplaient son unfvers de @laps effrenk, de rires et de a%Ws, et le temps se cassait brusquement, comme s'il s'appartmal-t qu' B mte horloge rmvets68 qul n'malt swlev ni cris, ni regrets, mais un Immense rira, rien qu'un immense rlre,

    I l s'ssseyalt rheur sur une barrique disjointe, saisialt un verre croO10 , mmlpulait le roblnet &'bols. sa [email protected] par Ie decrescendo rmrant du tlqulde dans le rclpient et twmlnait son r&e en merlant 9 petit= g w g h ponctuks de pet1 ta soupirs.

    1 ) Le bon vin rbjauit le m r de l'homme. Christian OARATESKI

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Le Grand m'a demand de raconter mon voyage en Afrfque Australe dans ce bulletin. I I y a tellemnt B crire que je vais comrnencsr maintenant sans savoir combien i l me faudra encore de bulletins j usqu'b ce que j 'ai ter rnln. Depuis Pr6toria, i l nws a fallu trois jours de route pour atteindrs notre camp de base &ns la savens narnlblenne prs de Tsurneb. T rob fours de routes drol tes, monotones, pratfquemen t ssns circu\at ion, B travers des rglons arides ou dsertiques, et quelques heures sur de pistes da plus en plus mauvatses. Le pIus difflci le tait de ne pas oubl l e r qu'on roule tt gauche en Afrique Sud,

    Durant le Y-, Jacques Martini, un gologue suisse travaillant B Pretorta, nous a expliqu le pm avec malnts ddtalls, dans 1s genre : "Aux abords des grottes, I I faut Qtre prudents, car les autruches sont extrmement sgresives si on les berange, tout comme les babouins et certelns f6l tns. Les mambas, cobras et &autres e s p h s de serpents ne sont pas rares. .Nom breuse sont les personnes qul . chaque annb. '

    - meurentatiqu~pardeesaimsdabellles.Lorsd.unedenossort#es,unamlsp~l~logueena - fa1 t la rencontre au depart d'un puits ; 1 l s'est fa! t soigner B I'hpttal. Attention aux veuves

    nolres et aux $cor pions gui apprklent la chaleur de vos sacs de couchqp I lm plantes Bgalement sont Inhcispltallres, comme le "black-jack" qul projette ses gralnes collantes sur vos babtts, ou dec; bufssons, tel que 10 "wag-a-bietjs" (=attends un peul ou le "haakdorn" quf poosedsnt des Bpines a1 ldes et crochues dlr [email protected] dans les deux sens par rapport B la branche qui les supporte. MolLm8mel J'aI dbj B fa! l l i marcher sur (in memba, un cobra s'est un four dt& devant moi alors que je mllectats bgS p18rr8st mes habits ont 6t6 plusieurs fols Idrbs par des buissons , deux autruches m'ont attqu8, etc ... Dans le nord, o nous allons, les gens craignent les terror lstes angolais. L'hlstoplasmose est une maladte mortelle sl on ne la sotgne pas 8 temps ; elle se contracte dans les grottes : f 1 s'agit de champignons mlcrmcaplques qui se multiplient dans les poumons et bouchent les alvhles ; la prise d'antfbfotiques aggrave l'tat du malade. Mals B part cela, le pws est trh hospi ta1 ier.'

    Nous nous attendions au pire ! ?

    - &la s'est mieux pssd que prdvu.

    Lors d'une prospection autour du mmp, nous avonSmpr 1s les buissons 9 dpines, 1% cactus, les plantes crscheuw de grafnm et les roches sxtrbmement coupantes. Murausern~nt, nous avions la prmutton de ne pas y aller en shorts, mats en pantalons et pu1 Is b marrches longues. Meme mes chaussures de marche6 talent per forh .

    Jaqties, un sir a trouve une bralgnh g r m mmme 16 maln dans s tente. Un ami sud-afr fcatn, D tck , e Wuvert un -pion de la taille d'un paquet de clgrattes dans la sienne. Un pet1 t s f p e n t motte1 I "wlrre-snake") a 6t6 [email protected] dans le camp. Nous mhw avons rencontre une panthbre 4 l 'mm d'une grotte et, un python (l'animal 1 ) 9 111nt6rteur dsmlle-ci, Pendant le vaya~e &puis Prbtoria, j'al dormi 8 cat $un grand et trb lourd sac, J'ai dernanc# h Sandy s'il &ait B elle. "Oh, non I Ctisun d'entre nous y a mls ses armes ( r&olvsrs, ... 1 El les nws s r ont ut iles SI nous nws hisons at taqusr par dss tatrorlstes ou des [email protected] =UV- 1 ".

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • II n' y eut jamais c% ter rorlstes. ni & hordes # @&par& v4rms. ~urmi l& dix jours que mus wons pa& au t M p ib W ~ird-eiWtwtrrs, n m wws atm1 rencontr d s anfmeux plus sympathiques, tels q~ &s "jumpfng-harss" (lapins sautertim), 6 nombreux k a l s et autres oiseaux trbs beaux, des renards, des chauve-swrls, des p o l m e cavernicoles, &$ yulw (mirmes vers annes), ~ B S v m k , des &bus (t'ai bu t'ai plus =If) et j 'en wbl te. le &ifen t magnifiques, surtout au lwer et au mchpf du wlei 1. La splb fut ~ t m n t ~ , inciwyabh ! .....

    ( su1 te au pr&t~ain numro. 1

    Sud- Ouest africain Namibie

    ) . t i aRA la-

    Le tewitdm' du SWA/hmlble, mdmm cdoda aibmmsi a m a

    Ide d'environ vl t fol8 Ir a Z . l , ~ d & d o n t 1 0 0 d ~ s s i u ~ ~ s e n t ~ 1 2 sthles. k N d b b benbllds d'un 8am-aolhmW&mmti-heatd%rs

    rendlm S m wi sud- Oul a & w t b n qua lg

    wlqw 30 O Cubaln8, Nord- & ~ lkmanb i rk rk taw l a ~ d a i t ~ w a - .

    ApartheM :connaOt @us b 1974, Oe Qowsrrssmmt

    d'aulrss pays d'Afrique n h , d. wrn- QWlorw d a i s a m mal4rlells cwalnar

    L'Qwm-ta SWAPO comma I rwnlant wilqua et ~ m ~ % p i u p b ~ b k n ..ne tF ait* d'autrse e h n b w, a s l k qw Isi tiw- Nm#, Wambaa, Bushrrwni Hotlmtoti au W s 3

    ma et aufres, O'mtra part, un ?ha du tdb marE

    tlms M i d passa par Le Cap et l~~ - iu imlb le imss .w&Ma w* a- - t b s e u i p w l m m m a t t ~ s w k r ~ m o o * k m d s e b t Q ~ t W ~ F A t r l q w d u & d e t t ' ~ ~ waLs8u6Qwd- W w i v q u l n ' a &J# .ulrnunbrr&~~uxCYP) t r k b a i d - 1 G

    --wuri -

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • REVUES : Speliinca nd 23 - 24 - 25 . SplBo O 1 ne 1 1 ( 6ul letin Dparternerital de t'Ain) Mandres n" 47 (Bulletin du .U.5.) G.U.S. Infwn* 34 - 35 - 36 - 37 -38 - 39 - 40 I nfos P l a n e no 47 - 48 L ' A h descend n' 14 - Revue du O.S. Bourg

    SlFFRE M. ( 1979) : L'Or des Gouffres - D c o u ~ P t ~ d m s les [email protected] Flammar ton ( Paris) - 235 p.

    LIVRFS: PERNETTE JI . ( 1982) : A la &ouverte des Oouffres de la P.S.M. - SNMJ (Pau) 89 p. PERNET TE J,F, ( 1983) : Rlvlres sous la Pierre - F. Nethan (Pari? ) 207 p. CLLECTIF I 1986) : Slwmsky Kras : 283 p.

    COLLECT l F ( 1 984 : Les Carnets t% I'Avgnture : La Montagne - Slection du Re&'$ Digest ( Paris) - 80 p.

    OIWN R, ( 1 9 76 : Inventaire SpiYb de \a Suisse - Gantan d N w b t e l - 224p .

    COLLECTIF ( 1 98 1 ) : Edftlon Spciale de I'ARSIP - 1 Obne annlver~lro - 1 966 a 1 9?6 L i q . - 164 p,

    COLLECT 1 F : Bulletin Bfbliogrdplilqu~Sp~lhiqique International 1985 - 164 p .

    - BARON P.J. ( 1 969) : Spdlblogie du Canton & Vaud - Y. Altt nger (Nmhatel) - 546 p. DELANNOY 3.J. et HAFFNER O. ( 1987) : SpM Sportive dans le Vermrs

    Edisud ( Alx-en- Prwence) - 1 94 p.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • S STARS DL1 MONDE SOI JTF,RRA t

    "L%tT& c& gr#& ~ 4 t h ~ mondiales" : un outil de trwrjil w s p r w n t . Plus tb @m mmille m,*-wnt dcrit&&~s 1 18 pws. Le tout en 255 pages. Un trmil titarwque r h l l d pw Paul C O . ~ ~ R ~ O P ~ et Clau* CHABERT , avec une rigueur monornaniaque.

    Aitist IBF peut effeuiller sans effort les 220 gouffres "de plus & - 500rn" 6 profadeur dant 23 ont 'pl*'* - 1 OOOrn". Sans dlfflcult m8jeure on prtrc~urt os mntaim cb kllamrn8tws de Mamdth QVW8ux Etats Unis (et oui, 500km!). Un ckseiI&a les plus grands Puits du Monde ( attention, 'le d%cendeur risque de chauffer I ) : 450 m en Autr tchs.

    Afin & s rwdre compte &* l'#pleur du milW souterrain dans le Mon&, voici qu~lqu& chlffm, tir& de cet atlas, pleln de trous (au 30 wrfl 86).

    tes plus profondes cavfts du Flande 1-RiseauJeanBernard(HautesavoleFran~) ( - 1 4 8 4 + 4 1 ) - 1 5 3 5 1 ~ 2- Snernaja ( AbKhaztan - URSS) - 1370rn 3- Rsmu de la PSN ( France/Espagne) - 1342 m 4- Lam inako steak ( Naver r a - Esp9gne) - 1338m 5- Sima del Trave ([email protected] - E s p ~ n e ) - 1256 m 6- Sistma Huaulta (&mm - Mexique) - 1252 rn 7- R h u Rt i rnndrons - Berger ( Idre-France) - 1241 m

    Le's plus longues Cavttes du Monde t - Mammoth Cave System (Kentucky - USAI 500,s Km 2- Optlrnistlceskafa ( Ukraine - URSS) 157 Km 3- Holloch (Schwv - S u i m l 133 Km 4- Jewel m e (Sou th Dakota - USA) 117,8 Km 5- Ozernajs (Ukraine - URSS) IO5,3 Km 6- Sistema de Ojo Ouarena ( B u r p - Espagne) 88,9 Km 7- Systeme de la Courno d'!+ouern$da ( Haute brone-France) 82,s Km

    LES PLUS ORANOS VOLUMES SOUTERRAINS DU MONDE {M = Wllilons) 1 - L u 9 ( rhl i ne 1 - Papoumie - Nrjuvel le-Ou i ne 2- Ora tuvala) - 3- Mirnye (Puits-doline) "

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • LES PLUS ORANDES SURFACES SOUTERRAINES DU MONDE

    1 - Sarawak Chamber ( Malaisie) 2- Torca del Car1 ista ( Espagne) 3- Majlis al Jinn (Ori~anl 4- Belize Chamber (BelIse) 5- Salle de la Verna I f raricee)

    LES PLUS BRANDS Put TS QU MONDE

    1 - Hollenhilhle (Autrjche) 2- M lnye ( Papouasie- Nouvel le-Ouin&) 3- Prwatina (Or&) 4- Pm Verde I Mextque) 5- 1 %tano ( Mexique)

    EN PLONGEES SOUTERRAINES

    LES PLUS LONOS RESEAUX HOYES DU WONDE 4 1 - - 1-CathedralFalmouthCaveSystem(FloridsUS4)

    2- iumyan Caverns (Bahamas) 3- Pmcck 5prlngs Cave Sytem I Flor ida USA) LES PLUS LONGS SIPHONS DU MONDE

    1 - Doux & Coly ( Dordogne - France) 3125 m 2- Cocklaa tdOy ws Siphori ne 2 (Nullarbor Plaln-Australle) 2550 m 3- Emergence Sous-marine de Port Miou (Bouches-du-RhBns) 2210 rn LES PLUS PROFONDS DU MONDE plo on gis en scaphandre au to~omd

    1 - - 200m dans laforitai ne ds Vstlcl use ( VBUC: u ~ e - F r a ~ ; ~ j 2- - 1 1 Srri darrs Myterr-y Sirik (Floride -iJS,4) 3- - 1 15rn dans 1s Grand mu1 & la T~nnerie (Arq&che - f rance)

    E t en Franw qu'en est-il ? Avec 45% de sa superficis.couvarte par des Roches Car bonet&, sa richesse spi6ologique est fabuleuse : i 62 cavits d&passent les 300m de denive1 lation et. ; 82 les 3 k;ri 2n d6veloppemenl. Voici dcr~c les grander v e t t e s f r a n q a i s ~ :

    LES PLUS PROFONDES CAVITES

    1 - Rseau Jean Bernard ( Hte-Savoie) ( - 1494rn + 41 - 153Sm 2- R h u de la P.S.M. I Pyrnes-Atlantiques) - i342m 3- GDuffre Berger ( Isre) -1241m 4- Gouffre Mirol& ! Hte-Savoie) ( -956, + 1 1 0) t 046m 5- Systme de la Courno d'Hyouernedo ( hte-aronne) - 1004m 6- R h u de$ Aiguilles ( Htes-Alpes) ( + 22. - 958m 1 980111 LES PLUS LONOUES CAVITES

    1 - Syst6me de la Courno d'l-lyouerned ( Hte-Garonne) 82500m 2- Systhrne de la Dent de Crolles ( Isre) 53800rn 3 - RBseau de 1'Alpe ( I &rs/%voie) 5 1 777m 4- Rseau de la P.SON. (France/Espmigne) 5 1 200m 5- Systime du Verneau ( Doubs) 32 100m

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 43 ' 6- Orotte de St- Marcel d'Ardche ( Ardt5che) 27000m

    Et dans l'Ain, alors? Envlron 2000 cavltb repertorlth. Mais comme d t m t mrtaltis, "des trous dechlottes" pour la pl upari. Quelques exceept fons, nhnrnciins. En voicl, les t6tm d~ l lstes ( En F vr ler 87 : POUR LEUR PROFONDEUR ;

    1 - Leslne de la Calame (Serfv) -306rn 2- Drotte MoYlda ( Lornpnazr) -303rn 3- huffre di1 Odet wx Lwps i la1 leyrlat 1 -280m 4 - Cornel le de la bauche Hotsniies) - 2 1 9rn 5- Trou de la Bouche (Arbent) - 190m

    1- Grotte de la Serra (Charlx) env, 7000rn 2- Wottes du Crwhet ( Torcteu) + de 6500m 3- Grottes cta PrBoux ( Rufflau) +de 5600111 4- Trou de la Bouche (Arbent) env. 4000111 5- Grotte MoYIda (Lmpnat) env, 3000m

    Et pour les ennes qu t viennent, les spcialite prvoient 7 a 800km de dveloppement pour ilammot h Cave aux U,S.A. Quant au record mondial de profondeur, f l sera oviBtfque : les calcatres du Caucase prdsentent des p e r h possible de 2300m. Et les Russes creusent, creuwnt ...

    Ils ne sont pas les seuls. Dans IJAln, Lulu et sa bande creusent aussi. Au Trou de ta Bouche. Une dcouverte ans prcdsnt pour le &par tement. A suivre ....

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • -

    - +Y - -. .-:: -. ., . - - . * - .*,=; . - z'r,p;;,p:p ', A.. .-- >. , - ,.--: -A . - 3, /:$ , *R7 - - - * , & . ,. 4 : , < --. . , :-. ..,

    - I . ' - 1 .* . -". -, , ,'?:Lh.;, ,q..hL; , *

    L I - - 2 .-.

    t - r.: 1 : - . J !

    *

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB