speleo mjc info n°25

of 29/29
\ NO25 JANVIER - FEVRIER = MARS 1991 Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Post on 10-Mar-2016

270 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

1991 Janvier Fevrier Mars

TRANSCRIPT

  • \

    NO25 JANVIER - FEVRIER = MARS 1991

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • CAPOH Franck

    DEtltLL Jean Ptarre

    FURiAN Jean C l d e FURLAN BrIgitte

    QALUCE Michel QALUCE Ursula

    OERV ASON t Pascal

    WDRY Jean

    HUMBERT Dldler

    KILFFER Erlc L m C i d i n e

    NEYROUD Michel

    ROBERT nia ROBERT Jean-Frmpb

    -ROLANUEZ JM Louk

    RUGOlRI Anna

    RU~GEFU Hubn

    TOURNIER Thierry

    VALTON 8ertrand

    WANHOUT WlUlam

    CHEVRtER V U W 74W V U R Y fol. dom. 50 04 37 06 Tel. lm. 56 04 38 93 ou 50 04 21 40 Les Ham du Bwrg 73800 LES MOL- fol. tm. 79 28 40 46 13 ~ k i e VW o~m B @ ~ R D E Td. dom. 50 40 52 B4 w 50 48 t3 'BO Tel. trw. 50 48 21 59 1 Chom(n dos Champs Fusils O1 630 ST GWiS WW4UY Td. trav. 50 40 42 29 1, RW J a Cham2 .&1'830 SAINT Q W I PdUllLY Tel. dom. 50 42 20 84 23 Rue en 0tk00 EUEGARDE Tel, dom. aj) 48 59 64 4, Chontin daci Faomdirs 01 630 SAINT GEMIS W I L L Y Tel. dom. 50 42 17 03 15 R u i d i s Acacias 001200 8EUEOAROE fil. dum. 50 48 32 12 Tel. trav. 50 48 41 34 Caquet Ecballon Ot4QO STOERWIN DE JUX TA. dom. 74 76 47 85

    01410 CELU( Tel: dom. W 2Q9t 4&

    Giron Of 490 ST G E R W bE J W X - Ti[. dom. 50 59 83 07 Td trav. 50 58 01 9j IWhaI) 31 Ruta Lwb Dwnont 01200 BULEGARDE Tel, dom. et trav. BB 48 13 9 laGrande c&a 04200 UNCRANS TOI. dom. 50 48* tl 74 Td, W b 19 4t 22 767 Sb 4Q 48 Rue da M e 6W C U I R E Tel. &in 78 M.M ohom 01 490.ST G w JOUX Tbt. dwh. 50 59 Wtf. Td* +rab. &O 59' 81 25 3, Fkia de ia Rdpubiiqm BELLEGARDE Tel. panama $0 40,515 43 ou M1'1 B3 60 L k O# " Le Famwrg* 251 06 mMEsOL Tel. dom. 81 ,# 51 & : 4 ~uo,[email protected]'m~ o~m BELLEGARDE, .

    " T&j.dOm.SQ4828187> - 28 Rui rtsi AnoMer QI=. BELU3

    MW- - >

    TeL mlrrt W, W. p m i s 6&5WI 72 [email protected]&,M~'&EWBMAT h& --a. u % WWb'SB Ibbo

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • SOXESS-~EiZIIUS DE3 SORTIES DU P-XEPIIER TEBSTm 1991

    & ~ d i 3 f anvier : 3aiLa;de jusqutS Coz, La g r o t t e crache glein so t : Super

    chouette! Dbit de 600 l/seconda, W a c e - Doninique. 'Tedredi 13 janviex :

    aunian Comiss ion PlaquatVss du pour l e s cecres da va- cznces s ilmb4rieu. Dcision e a e t t r e 6ans n u t r e secteur la grotte des 3guenots et le grotte de 12 aouna. Plichal. Xkrdl 15 .janvfar ;

    96illlion a 13. &TC $0~19 la gr6r;arat in de l'expositfon sur la Terre, Jojo - Ilrssula. Vend'redi 18 jm'vier :

    Vide0 de Ssrtrand sur l e s Pyrndes, la Marie du Jura, Les gaie- ries de p?ussel, e t c . & la WC. Samedi-ciimznche 19 - 20 janvier :

    Triathion 9. 18 Charnay: spl&o - boufe - s k i . S p l 4 o : dogagements, tyrol iennes, Salanciers , . . . 3ouife : h Retord + odo k la Ch~rnay . Ski: 30 35 km avec la Combe 3anai et retour 2ar les Plans dl 3otomea. FuPd - Sylvain - a r c - Jean-Fierre - Stdphane - Son r"rr$ Bavid, futur champion d e skatirig - le Grand.

    Saaiedi 26 [email protected] : Souveau Trou Souffleur Hau'i;evile (vera Charsbatve). ~ p r h s

    -

    une p s t i k e d&ob, - 4m et 81n de dveloppement, =chel S. + un copain,,. (dur, dur, ces tampsTci de trouver quelqufun pour faire de la sp la , . . Dimanche 27 .ianv$ar :

    t~Ruisseling'~ depuis Qrvaz jusqu'au Saut ltAne. -hnbian~e gla- c4e ... Xmpresaions gu~er3es, 33 4x4 - Le Grand. L u n i i ,a8 janvier :

    1;I II! Preparation e x p ~ . s p % l o au Centre + Jean Vilar. La 3osae - Le Gran.

    %=di 29 janvier : S x ~ o photoo fossiles au Centre Jean Vilar. Jojo.

    Samedi 2 fevrier : La grotte de IIErrnioy SmsGns en %u%e Savoie. 3runo Huon du

    -

    38-5 - Le SPand. TPST 8h. 30. Trou sympa dans Ir ensemble. MO&& - descente - monte - descente ,.. Qn gar-t tout; 6qulp8s 20 minu- tes de la v o l h r e . DBcouver~e d'un c m p au fond avec un w t o s Laimagimble sers le siphon (pompes, groupe lectroghae, tuyau ,.,). Le Fassage du Sirocco ea t B v o i r (4tr1"oitwe avec vent d e aable , . . ) .

    ? Dirnacche 3 fpr ier : La 30- avec Les gians d e 1535, puis l e s Euguenots ,zvec,le

    3k:mt u *'Lac d*3ntre1'. Trs boueux. Ls 3osse - Dkaier - Michel. i.!srzrsdi 6 ffpier :

    3union secours k :>utevilie. Le Grand - J. -C. 'Talentiri. - G.

    [email protected] S f k r i e r : es c r i k e s su 10~31, ie l n inr: ile Jean, Trbs sylil5;t k t excellent.

    .-

    , ~ R O C - . ; ~ J O - 1x3 - Le .;rzna - ;GSnd - > ~ B U S - S*U$pkane - Tome - Jean.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Dimanche 10 $&r ies : Lk Troui2.lerte. A T ~ ~ $ s depuis le 3or5az Qzns la temp&te. V i s i t e

    des gale r ies St .7alentir et-du Plat. Grosse coulee de neige g Itensr&e 38 1% vasque. Cedans tout va bien. 3ekors c ' e s t la 3iz6ls , Jean-2ierre - St&phzne - l e rjrl~ia. Lundi 15 f-mier :

    Zecnerce de fossilss ?Fussel. Chriatien - Odile - XicheL, S o i d e ap lgo S 1s LX, au cinma 70x avec Bgis Magnin. Una

    cinquantaine de 2ersomes mals r4 la neige s u r l e s routes, Jeudi 21 Zevriar :

    Eie~tr i~n :?JC Iat er-.:-cti-rit es. ?&~ci-,el. Tenci r l i i 22 fvr ie r :

    Soire raclette org~nisge sar Gibus. 24 ;ersonnes! On a m0me r h a s i i aciencner le s g s t h e Lraar rae avec les fours 5 raclette

    -

    et la chaleur zcha le . zravo Yibas et Lucette pour l'organisation de c e t t e s o i d e .

    ghzncke 24 f8vrier : :i2 % 12 harmy. Aels:cntion - mditat ioa - ski. Fan i l l e 7Wu -

    JJGx4 - Le ?rand + le 23 seillement Christian st OdFle. ;Te,rdredf l e r aars :

    96imion Vammission Plaquette Nantua. Le Grand. Srnedi 2 ZEUS :

    B o u 3 o u au Trou 3 5 ?.t Serizain d e Joux, au Zand. Psa facile ?i percer. Stphane - Le 3-rana. Dhancke 7 mars :

    D~ranz la nuit, pluie. Le Trou Fu est devenu r6surgence et la Sernize est en crue, inlr~nckissable~ 38cupratlon non sans nai du cgbe ilectrique. Puis arospectfon: Xatiz: h l ' m o n t SU Trou 3, m e s o r t i e dteau 3, v o i r . Source de la

    l o rne aux renards + source du ruisseau de la Cmbe, dpt d e taf hpor t an t . Sinon rien h signaler. Doainique - France - 3iSUs - VtSphzna - Le Grand,

    I p r S s - d U i : Les carrikrzs puis grotte du Puits Zerdu, et ltexur- I 1

    zence t e ~ p o r z i r e du 3ieP des ;;ares, lnsuite g r o t t e de la F i l a t i h r e e t p e t i t trou dans le coin. Zien si- gna le r , sals -Lem ;etits tmu3 ,vers La P i l a t i r e ? Znsu i t e deux Sx=genzes sous l e s 2ranzs Flzns dont -me d e j h d4sobGe. 3ntrGe du *landier e t la grotte de la iloute vers la :!olix d e Charix. Fuis Zharix, Sc i~a l loa , iescente $ St.;emain, remon- tBe ver3 1s cascade. -Uen & signaler, aais .& revoir en periode ie scheresse.

    - Msrsi 7 zars: Trou k .rJ crSs de 15 ?Lison 7orestiSre sur la ?or& de C m p -

    f ~ m i t r . . ;~-aeletze Se ccien l u :en&. ?*Toina six aktres. Le ?rand - YL2.

    - .

    :!erc-rezi 7 aars : y # demns,-emen.t - azoo 3ye2.20 :a 2 ~ n t r e Jean 7ilzr. Jojo.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 3l~isseai~. droite aprks ie :ont ?itOr*~z : 7 , 3

    3 t r e 3challon e t Plagne ~u polnx 753, ?lusieurs sources de s surf~ce : 5 , B 6,0

    ?dits -2eruu a ?lagris : 7,2 Source Cheviley : 8, >rands iians (non r3ertri aais c o r m - M o t 1 3ia) : 7,a 2anza'nerj virage, ruiss eu; 8 , G Xoulin de C n u f x , droi$e depuis ?la,r;e yu Ploul in de Z b r i x qr&s lfautoro~te : 5,9

    F-di 12, nars : 2roscectian g r h s du c3emin de La Bissette. 38couverze ", la

    'fl&gen~irel' ~ i s s e t t e i b n f ~ i e r ) e-i; un trou souffleur? J revoi r . I ma.

    ;euai 16 mrs : aixrmloh secours a Jourg avec le Cd% Fleury. Le Grand - J.-Chazlee -

    P su;T m

    m e d i 16 mars : Stage secourisme ?L ?auteville. Stkpnane - Toune - Bertrand -

    Didier - Dominique - France - La 3rzna. yendredi 22 mrs :

    24uniori c ami s s ion Plaqueths + CDS 5 Oyonnax, Le Grana. Swed i 23 mars :

    Stage gecgmrme spL6o Hauteville. H&mes paxtici~ants que le 16 aars. Dhmche 24 gars :

    Pros~ection au-dessus ie la T r o - a i l l a t % ~ , Le Grand - Jla, , Yendredi 29 mars :

    u Le 3urfanaier. Zertranu + des copaias. -.I ~ i z a c c k e 71 nar3 :

    Prospection ~ Y o u i l l e ~ s e . Irou l e la Zfe. s gauche 3w col . Le %and - 'Aa.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - LJ e t -

    atLO La ,mm0

    A I N 36.65.02.01 Ets SAVOIE 36.65.02.24 SAVOIE 36.65.02.73

    etc. . . . . . . . .

    ' 3UI;jE 19.41 -22,162

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • RAPlD ' INFO Activits du Splo Club MJC Bellegarde dans l'Ain

    1989 et 1990 Michel GALLlCE

    SCMJC de Bellegarde

    [email protected] 6/89] : Dcouverte aprbs d%wbstfuctIon d'un puits 0n bordure d'un chemin forestier. O h ; - 5 m, combY au fond { X - 888,380, Y - 107,080, Z - 1290 ml. A proximith dsux cavits : 1s mandre d'un dvskppement de 3 m IX - 866,330, Y = 107,080, 2 - 1320 m) et la grotte du carnassier, avec une dent de carnassier trouv au sol, d'un d'$veloppement de 10.5 m IX = 888,320. Y = 107,030, Z - 1345 ml

    If [email protected] (5-6-7/90] : Ddgsgimsnt de l'entre% des Mines de Mussel et Topographie des galeries. Dv : 1085 m. Volr artlcls et Topo dans ce numro, t .

    (5189) : Cntlnuation sur 8 m aprs dsobstnictlon da la grotte du Soufflet, cavit dcouverte un 1988. Dveloppement actuel : 29 m SO (voir Topo partielle dans '20 ans d'exploration soutarafnes" p. 44). T r b &oit. EN COURS D'EXPLO.

    (5E89) : Descente du canyon de la Sentine (partr aval) ente le bief blanc et 11s Martinet avec la SDNQ. Dan : 12 m. (voir article d m CO numro).

    (WOI : DBcowsrte sur Indication d'un agrfcukwir du Trou a Armand. Den : - 4 rn aprs dtbobdructlon. A - 1.5 m, charbon de bois et dbris d'as. Cavit qua s'est appropri un club de l'Ain qui a saccagu cet horizon.

    DIZLIlT (10f90) : D6couverte d'un puits. Db : - 5 m. Diadtre : 2 m. (X - 862,530. Y = 125,750. S. = 1250 m).

    (7/90) : Dcouverts de la gratte de la ferme, au dpart une fissura qui apres dsobstruction par "Pierre" se d%vebppe sur 5 m. (2 = 1280 mh EN COURS D'EXPLO.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • [a) : Grotte de Mouln demi8r sur fndication de la SDNO. D v : 9 m. (X - 888.210. Y - f39,W, Z - 680 mk

    (1190) : Dicouverte du gouffre da I'Auche (FC 601. (f - 1265 m). Apres plusieurs descibstnretlons, DBn : - 17 m environ, EN COURS D'EXPLO.

    (?moi : DLcauverte du gouffre de I'Enqusrne (FC 591 sur indication d'un forestier. 13817 : - 25 rn environ. (X * 810,5, Y = 145.000, Z -1350 ml. Pd- de chauve souris.

    Il1901 : Ocauverte de 4 p e t h cavits sous la Haute Oeta FC61 Z-f3SOm-d8v-4m50-ddn--2m FC62Z-1340rn-ddv-2rn FC63Z - la10rn-dv-3m FC64Z - l26rn-d&-2m

    (m) : (RB) demmrts du Trou d i Cr& la Tate. a plwieura entrdes. DBv - 7 m.

    (5190) : Ilcowerta de la grotte da Plitre Longue (Alt - 1320 m) (FC 851 aprb ddsrrbbtnrction, d6v - 25 m. EN COURS D'EXPLO.

    (91901 : Sutte aux tudes hydrogologiques du club pandant uns annh sur la foret da Champframier, certains msnriDres du Conseil Municipal de Champfromier et d i la DDA d i I'Aln sous la conduits du Club. orit effadud uns visita des galeda$ d s la Trouillette en mai 1990 pour mieux cwnw Ilntdrt de ceth source karstique et les possiblitis bntuelles d'un pompage complbmsntaire pour alimenter en eau la commune. En septernbm 90, Io communs et les services d i la ODA diicidsnt et redisent un essai do pompage de la vasque d'entre avec la participation de la Socita Hydroforags et des splos de Bellegarde. La commune s'est charges de la ralkation d'un chemin foreder avec I'ONF pour acheminer le rnatifel (groupi lecftogne. plateiforme, pompe. cables limiques tuyau^.....,) au p h prbs de h c a w . la Socit Hydroforaqe a amsd une pompa d un groupa lectmgh et s ' d occupe d i l'imllation fsctrlque. Et te club de ~ e ~ l e q a r d i a mis en place la pompe de 70 kg dans ia vosque au niveau de ta Salle de l'horloge en passant par la petite galorie supetieure. Un plongeur a t ncessaire pour la posrtiorwrsment ett l'amarrage de la pompe au fond de la vasque. Aptes I'essai de pompage. Is Qub de Bsllsgarde a assure I'vacuatlon I'exturiwr de la cavit de tout le maEriel: pompe. cables rjlic~riques. tuyaux....... Voici l'anaivse de ce pornoaga realis du 18 au 21 se~tambta 1990 par Patrick BIENFAIT s'u Club de Baltegarde.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - C~wdIflom mmtir!oilm da i'oami : b tuyau d'exhore a et4 p l d correctement pulsqu'il montait rgullkrement jusqu'h la tuyere d'extrmit. Le tuyau neprsentait aucun couded'dtranglmm important, du mains pour ce que jiai pu voir l'air libre. L;t mesure sur le tube piezumetrique, mont4 sur la tuyre de sortie, parait donc fable. Par contre, nous ne connaissons pas les abacpws de d6b& d i la die tuyra ni 16s caractristiques de la pompe. Aussi, nous ffons nous aux 40 W h annone& par la Socihtd Hydmforags. II est regrettable de ne pas avoir mis en pface un sulvi p W du niveau du plan d'eau et de celui du siphon de la St-Valentin.

    - Sripgompr&ation do i'r~taad : Le cube pomp du mardi sui7 au vendredi soir, dbut de la crue, s'&.t;tblit&4 & x 2 4 h x 3 j *28$ m3. L rabattement de la vasque d'entre atteint 18 cm en 3 h puis reste stable. En regard du cube export, le rabattemant est fndgniflant. II ne Baduit pas un abaissementde la nappe mais simplemeni la charge ncessaire A I'aBnrentatlon des 40 m3h dans la vasque d'entre. II prouve Pallmentation de la dite vasque par un (w des ) conduit v&itaMe, Mme ai son entre. sncombr6s da blocs, est impenetrabls aux plongeurs. k crue du dimanche matin Z3W9t montre que ce (ou cus) cbndutts, m l m encombr de btaes, est capable de vbhicular des dbits considirables.

    - [email protected] mr Be #@[email protected]~mked [email protected] m d q u a : Twtsa passa mnln4e $i le colloawr prinelpd de ~aqu*~,, noy en pmmianmca, ddbouche dirsctsrtwnt I i v-a, ou siphon ct'm&h. La galerie de k St -Valentln n'est qu'une mIenns biummm de crue aujourdhut fossiI8. D m notre M e "Hydmgdologii du pl-W da ~ h m & W e f l , P.49. ies maux du siphonde la St-VafWdh sont plus chaudes (40 *Cl et plus magn6siennss [3,4 mg), tdmoigmt da rdur kakctbmdomd.?ar contre, l& eri' i de fa t"a&qtre! B%ntrab prsontent les d m - ca~ad6rlsttquers p i y l e ~ i r n i q u e s qui3 la s m s captee (0,8 OC et 23 mg de Mg' ++), ddoubmsnt da la mlms +.

    - fia~hmbna : Tout semble favorable pour 'prendre I'eaum. Toutsfois, i'essrrf de pompage n'a dur que 3 jours. Et si Is rabattement insignifiant est encourageant. le volume pomp raste faible. Aussi. afin de pwvoir dfinir une exptoitatln optimum et ratfonnsllm de la nappe, nous pensons qu'il serait trbs utile de renowekr l'essai avec des ddbits beaucoup plus impimts, 2M), 300 voir 400 M. Lw niveaux piezornetriquss de la vasque d'entre et das s r a s siphons, surtout celui de la St-VrtlerMn. devraient dtre suivis minutleusment et simutfaniment.

    A m : Dans un prochain num6ro de Spth 01, parufion de l'inventaire des caciitds de la . r , - i c 4- Pk-md--:*c n r t r r lnnn nt Uihlin Ar* iallamar\, 6% riliri*ee &rrpr*n*iriae

    -

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • tZA'S3LLlBN EN MXf PIEILLX (7B) : Vldange du ler slphon da Bramaboeuf et installation de la pompe du CDS au 2%me siphon. La piongdr de ce 2eme siphon en 19S3 par des Su'wss avait permis de dcouvrir 40 m de dveloppament supplmentairex Replonge en 1986 par Io Club de Bellegarde, uns galerie wrait t% entrwue au somrnst de la 24m cloche. Mais l'dtroitsssm du depart du 2&ms siphon n'encourageait pas les ptongwrs. Donc en juillet 89, aprs 16 h de pompage. ia Zhmi siphon a pu Wre franchi a *pieds sec', le ressaut -6 et 3Q m de prernihre Mecfuie pour s'arrter sur. ..... un 3ems siphon. EXPLO EN COURS avec des moyens importants mettre en oeuvre.

    Parution en 1992 de la Topo complote da la grotte de Bramaboeuf avec bibllo (plus da 50 rfrences au]ourd'hut, la premire datant de l73) et historique de I'explaratlon d i eeth cavit.

    (7-1 : Reprise de la FBiicitB. A p t h vidange des 3 siphons dont 1 dlmntd, I i vidange du #me siphon a dtB rdussit et a permis de faire 10 m de ptemlire I Arrt sur laminoir troit. Dans les galeriss annexes entre le Srne et 4ms siphon, 15 rn de boyaux Btroits en premim aprbs dsabstntctlon dans la galerie de g w c b et 30 rn de nouvdles galeries au niveau du cwerfo~r,

    CZTXBXZI (&gg) : Remise m pl- par b Club d'une statua de la Vlem la grotte de la Marie du Jura aprhi Io pmaga dbns quipe de vandales.

    EEXILZOH (lm) : Ddcouvmrts du Trou du Fwget (Den : - 5 rn)

    (ml : Descente du Neyit d'Enfar. Den = 250 m (voir article dans ce numro).

    (41901 : Dbcwerta d e 3 cavits vers Is Carnay (Z - 920 m) Cernay 1 - ddv 3 m 5Q apres dsobstniciton Cernay2 -d&5m Cernay 3 = dn : - 5 rn aprk dsobstniction.

    aa;i~a ttZB9) : Dicouverte du Trw au sanglier (FC 551, r%cemment form par soutirage au niveau d'uns doline. D0n - - 6 m. (X = 867,975, Y = 143,362 Z = 1 1 W m).

    19-101901 : Odeouverte du Golet au doigt coup (2 - 1120 m). Aprlas de nombreuses dsoostnictiens ds l'entrs. Dn : - 25 m. EN COURS D'EXPLO.

    Lii

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 5z A2 (&9/89 et 7/90) : A la Bwna. ramonts en artif d'un puit de 30 rn situ aprs la voute mouillarite. Arrt sur bloa coincs recouvert de cdcits Iher courant d'air. R e m o ~ dji sffectus (pr&enee d i vieux spttsl probablement par la SSSG.

    M a N l ANOiZP (1189) : Aprs vidange du 1 er siphon de la grotie dei Coz arrt au terminus SSSG tg62 sur conduite forch troite a moiti pleine d'eau. Franchissement de ce passage en 1989 pour dcouvrir 35 rn de galeries supplmentaires {Topo dans '20 ans d'explorations souterraines p. 40).

    (4489) : DBcowerte du Trou du kdday (Dn : - 10 ml. O( - 868.475, Y = 136,950, Z = 630 ml.

    POfSd'9 (ml : Dcouverta du Trou du chien suite aux aboiements d'un chien prisonnier au fond decettecaviti.DBn--3m50.0- 1 m (X=857,330:Y-l30,45;Z- 101Om).

    #Ir nmzdnrs DE JQa (NO) : Dcouverts du Trou Fu sous S? Germain da Joux. 20 m de dvebppsmint sprirs plusieurs dbobsmctlam EN COURS D'EXPLO.

    ST mn DE oowlIu3 (6-7B91 : O6couverta d'uns fissure avec courant &air (2 - 1540 m). Aprs plusieurs ddsobstniction. k Surcon atteint - 63 m. Arrdt sur Itroitures. EN COURS D'MPLO. (Rendu d i c f e du fait e race# ncessitant 2 H de marche d'approche......).

    Redcouverte du Trou du Ouaque du SCL 70. Dn : - 15 m ( X - a S 2 . m ; Y = 128,050;Z- 1285ml. Cs puits a neige doit probablement (?) corrssponare au 'Puits de glac citd par J.M DEJEY dam son guide 'La Glande Excurrion 'sur le Colombier Retord en lai3 !

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • BRLLRDES SPELEO RUTOUR DE BELLEGRRDE

    Dominique.

    Mardi 8 Janvier Petite balade ]usquP Coz. IA neige sur le chemin nous oblige h faire la dessntrr $ pied depuis le passage a niveau. Les pluies des jours prdcdents ont fait leur efiet. Le dbit de I'eau a la sortie de la grotte et estim i 600 f ies par seconde. Samdi 23 Fvrier LA T ROUILLETTE Le chemin trs enneige mus obllge a Idwr la voiture a la route. La marche dans la neige est trs epuissante, mais nous arrivow snln a l'entre. Petit c a s s ~ r o 9 t e sur les rochers. Le soleil est chaud et la neige fond. Nous voill partis, desobstruction de l'entre : la neige bouche le trou. Wdange de la voute mouHlanta d'entrs et nous nous enfilons dans une galerie pleine de boue. Arrivs au Illeu du pompage, nous constatons que le siphon est au mme niveau que cet etB. On pensait qu'avec les pluies, I'eau semit pkrs haute. Nous grimpons dails la gakfie du mat que nous parcourons jusqu'au siphon. Beaucoup de glsitss, et l ' e u rukisals du plafond & de nombreaux endroits. Demi tour et galerie des conduits ]usquiau premier siphon. iA encore plus de glaise et d'eau. Nous ressortons tous trols couvert de boue : France, Dominique, Stphane. Retour la voiture et direction la douche, 8dle petite sortie tres agrable d~ un petit film a kt6 tourni, Dimanche 10 Mars Bref passage davant I'Aven d'Ardan pour voir l'entre. Passage tout aussi rapide a Trbilet o le dbit de I'eau est assez imprdonmnt. Continuons la promenade nous voil aux Pertes de la Vilserine. Ce sera la fin de la promenade. J'allais oublier le passage Sramaboeuf. La tenue du spldo amateur aura amplement suffit I : &rvtement, bottes. anorak'et deux lampes de pocha a moiti mortes. Nous arrivons comme a jsqu'au pied de la cascade, d'o pend toujours un tuyau pour la vidange du siphon. Dans ce secteur de la grotte , i'eau ruisselle abondement du plafond. Le niveau des deux "lacs" nous aura quand mlme mouilld jusqu' la taIlle pour certains et jusqu'i mi cuisses pour d'autres II est parfois blen agrable d'8tre grand ! ! Nous volfh dehors bien trempds ! La baltade aux Pertes nous aura permis de scher un peu. Dimanche 24 Mars L'Aven dtArdon, nous dscendons tous les deux jusqu'au fond da ce petit trou tres sympa. Les deux puits f I O et 11 mtres) sont trs beaux ainsi que la premihre sdle qui est minuscule. On a vraiment l'impression de rentrer dans un trou qui pourrait continuer et faire un moins...!! Malheureusement. arrivhs dans l i grande saRe c'est la kt. L'eau qui y circule s'enfile sous les boulis. Nous rperons tres neftement son trajet, du dbut A la fin. Peut-itre y a-t-il de la prernire a faire aprbs un peu de d8sobstnicdon : 8 w m Boum !!

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • TUIlIlELS : LR PORTE DES EIIFERS Extrait de la revue ALPES Magazine n 3 de septembre - octobre W.

    les techniques de percement des tunnels ont considrablement volu depuis qu'est ne I'idOe de passer sous fer montagnia. Pourtant , te

    $$ i.: - 1- mythe demeure et l'aventure avec lui : pour rapprocher les hommes, il I I faut affronter le royaume des tnbres ........

    1 i n a pius quo bnijer des cierges pour Bviter le pae ', Impuissance des hommes devant les ibrnents dbchains : la conclusion de Daniel DOLINSKY, responsablo de la scurft4 sur le chantier du funnel de

    &@ne. Ci 10 kilom81res do ChambBry. traduit I'ultlms reccurs contre I'adversitd.

    Depuis trois jours. ce 14 f8vrior. la France est noye sous tes trombes d'eau et l'norme trou nok de I'Epine n'est pas epargnb.

    Cbf sortie ouest. tu galerie inondbe falsse s'&couler une rivihre d'eau boueuse. Les travaux sont arrts par mesure de s8curit8. R M pm pddr e I'aau. I s s bott93 pbq- ou sot M c k m A i pr- Zi pas lmis vcerr b & tunel. BI quinze cns de ccrrri8rs. le chef des travaux de Scetauroute, mcitra d'ouvrage pour le compte d'AREA (qui gbre les 'utoroutes houtaipines), n'a jamais connu un tel dbluga

    tn contrebas, un violent torrent fatlit du collecteur d'eau. 3 000 litres par seconde. Il y a uh mois, le tunnel Mai$ anormalement sec. Aujourd'hui, les ouvrlers s'dtonnent th l'ampleur de la crue.

    Demain. Ils auront sans doufe oubli& ces p4lrlp8tles : 5 t'extrieur. le glissement d'une partie de la montagne qul. par bonheur. s'est urrGt8e au pied des baroques de chantier : ou bien dans le tunnel, I'afiulssement du voilo d'tanchit, 150 mbtres de toile plastique libbrant des

    3 :Onnes d'eau. Dessou, le groupe d'hommes au travail a -r

    RU Bchmper Ci la catastrophe grce au rbflexe d'un Z

    chef de chantier. le pressenflmsnf du dcuigr Pprouvd pur l'homme de I'cirt: explique un ingbnieur.. . Ce jourld.

    .sa foi dans la primaut8 du facreur humain sur i'hvoerrnecanisorion s'en est trouvee renforcee. ..

    les deux elements, magnifis. ont toujours nourri les ccmmentoires sur les tunnels,

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • - 8 $8 4 6

    3 " 2 3 G 3

    m ' L , m q =! ,; g"- gzP% I m u .. -y4 -

    4 w w 5$:g& E E * q 3 g3.4-55 I u>ria

    4 I m - m . . UL i *Y ! m a 3,- 3 mw O 0 - w L E - I z

    u n u a - 43 & 2 e ..3 %:ZE - ci a o a

    giaai

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 8,

    Cnir

    ol,

    nu

    we

    la

    sc

    ance

    a

    pd

    s e

    vo

    ir d

    istr

    iw

    'La feuilla

    de C

    ', de

    s I

    articloe d

    a pressa e

    t u

    ne

    note

    de

    la 130.6

    sur

    les

    forr

    rrat

    ians

    mm

    &A

    ra

    du t

    ouri

    srr

    1 spo

    rtif

    en

    moy

    enne

    nm

    tagh

    e.

    1 Le

    cture

    du c

    ou

    rrie

    r :

    Les

    fm

    mla

    ires

    paur

    lus

    &man

    des

    de s

    ub.

    son

    t b tatirsr

    h la

    MA

    . ou

    par

    co

    urriu

    t a

    ve

    c

    ttnv

    ehpp

    $ t5

    mbr

    de 6 3

    ,80.

    (h

    -) !

    i t f

    Ida 1 l

    k M

    RESS

    E :

    135l

    T~kZ

    XTF-

    pwrh

    nmv&

    rr

    tir~s

    se, u

    q pa

    rtio

    43 cuutri~

    r es

    t m

    s% ra

    n m

    i-

    frm

    ca C

    le

    mo

    lson

    des

    so

    ciBc

    Qs .

    a s

    uiv

    ra ...

    APTZ

    CkES

    PM

    LE

    'SPL

    EO 0

    1':

    ! La

    aam

    rtd de

    lect

    um s

    ous

    io h

    wle

    tte

    de B

    . Hv

    gMi (

    resp

    an~a

    b~e da

    publication),

    1

    rxa

    siir

    iara

    A le

    aqu

    ert'

    av

    an

    t #p

    rss

    ion

    .

    i Lw arti

    ~iis

    w a

    rm

    e~

    tro a

    yant

    lg

    31/

    M.

    1 1

    '

    C.R.

    DES

    REU

    HIIM

    C.

    S.R.

    :

    (ppr B

    . Ch

    ir01)

    1 i

    EXPE

    E. RE

    M-

    :

    La s

    $uiiio

    n pd

    para

    toir

    s de deeembre

    n'a

    pas

    eu

    la

    aucc

    ba s

    ou

    haid

    . C'est

    un

    pro+

    lla+ 'clefs

    en main' q

    ui p

    ourr

    ait

    av

    oir

    las

    fave

    rirs

    . Lm

    arp$

    n, p

    ourr

    ait

    av

    qir

    lieu

    en

    Qr&c

    a ou

    m T

    urqp

    iia

    . .. .

    Une

    gras

    se e

    xN

    e. sera a

    rggn

    ~&u

    mu

    r 92

    .

    ' DI

    fiRI

    BTU

    N M

    WA-

    ILLE

    S :

    Oui e

    at md?illable d

    acrip

    la &

    pmrt

    mm

    t ?

    Cct

    tc f

    orm

    e de

    Tec

    onna

    ssea

    nce

    peut

    o

    uv

    rir

    la p

    orte

    s &

    plu

    s de M. ! !! .

    La

    mLl

    rlsr

    lla ost

    poyh

    ca.

    l 1 t

    " t4

    wW

    IttY

    :

    Lw p

    cobl

    Izare

    d'd

    na~

    pm

    ont a

    bord

    e pa

    r J

    . R

    mw

    ista

    nt,

    Ines

    dm

    n

    Mrc

    Ml

    sclll

    llrr

    i'iia

    urhb

    . Un

    riif

    * en l

    inis

    iie

    46 p

    locc

    su

    ni

    ean

    strt

    ikr.

    MtRI

    ERE W H

    ESlt

    II OE

    IWX

    :

    pcu

    dti rhs

    ul ta

    t:,

    Iiuur

    Ici

    m~

    iw~

    it.

    TEtE

    PtER

    IOUE

    Slli

    LE

    BESE

    R M P

    l AIL

    : i

    uw h

    j:~s{

    ici,it

    ion iI

    'app

    o:,a

    rit

    c'c

    zt

    ~mk,>aur

    La r

    ns*

    iuno

    du

    Pass

    y.

    a

    eN

    lC W

    TM

    L

    fiEG1

    -L OE

    Ct(R

    t1WM

    E :

    I'iur

    re

    Uef

    fet

    ' m

    air

    u dLi

    st

    chri

    staa

    @he

    sur Guiers a

    rtpd

    .bri

    &m

    t du

    l'a

    ~sac

    iati

    on +

    mur

    18

    ctc

    ut~

    on

    du p

    arc.

    L'qccn

    eux cgyrcks

    ne

    sera

    pas

    lim

    ite.

    DE a

    TPEL

    @ll

    8~ F n

    a#U

    o at

    1'-,

    les

    18/1

    8 10

    5 P.

    BM

    fait

    dl?

    la

    B.

    F,pa

    y,

    pub#

    ic#.

    clon

    sur

    *I;

    haQL

    pfrp

    lerb

    Cq

    WM

    IfM

    .~Z

    Ttq

    ~~

    8 :

    part

    itip

    atim

    48

    mign

    b 1/

    3 di

    , co

    t

    du S

    tpp

    ii la

    tB

    uriIm

    et

    113 4

    la da

    lWaW

    M.

    CMW

    SlfM

    PLhr

    #sTT

    E :

    par

    P. -11

    .

    [*ir

    doc.

    join

    te .

    ) pm

    mai

    ne A

    uniu

    n : ff

    f#

    [ W

    m

    ;1B p## M

    m1

    da v

    ille

    (fa=

    ila

    mir

    ,fl

    flJ

    ~:O

    ?

    W~

    ~~

    &.!

    EE

    TE

    ;:

    B.

    Wd

    @

    [email protected]

    iPuu

    eave

    c.d&

    $j

    5 c

    ade

    s se

    ra

    imt

    sirc

    eptk

    plaa

    d'intervenir

    : 0

    . Hu

    gon,

    P.p

    irai

    , P.

    V-il

    P; W

    B

    et Ornien deremis d

    u SC

    Wau

    #aw

    L.

    La m

    nvm

    i

    a- devrait

    pmet

    .tre

    do

    fair

    e de

    l'a

    niiia

    tan

    dir

    ecte

    et & a

    parr

    r h

    r )o

    s es

    im

    &ai

    ls,

    afi

    n, da

    ne

    pas

    tmhr

    dan

    s le

    'p

    er

    m

    (3~i

    llOn~

    1'

    Par i

    lill

    eu~

    s Jy

    ye

    e$ .-t

    wW

    aFQ

    n

    j&r s

    dapt

    d les

    bsso

    ins des

    cen

    trw

    de i*

    i&

    av

    x gaasibd44kds

    dns

    Eui&

    &~ .

    L

    Un ~

    i~&

    ih;A

    qp

    att

    i da

    ns i

    'aio

    est en

    c~

    as

    da

    r&

    ilisa

    tiw

    i. :**

    ="q *

    9$~,

    '(ee.

    '&&

    '@ &a .M

    wle

    - -m

    uri*

    * +lm

    &J

    mgtlu

    gtry.

    .

    '-

    ,'

    *- J

    r"5

    $*.t

    i&$it

    reit

    pur

    5 a

    10 OW]

    f au p

    roje

    t pla

    guet

    t~. la

    rest

    e 5

    B IO

    &

    r la

    6on

    seil

    g8ne

    ril et

    5 ir

    10 O

    par

    .,. . Le

    CPS

    . . .

    a vo

    rr !

    Il v

    a C

    alko

    ir an

    pl

    us ~

    ~~

    ~~

    ~~

    ~r

    le p

    roje

    t . . . . ! ! !

    Le p

    rajo

    r sers d-

    2. &m

    a rm il

    doi

    t a

    tten

    dre

    un

    t~na

    fi&tb

    t qu:

    wr

    rr

    f~ 10 r

    onrrbris Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • .

    F 1 U

    e d

    3 4 3 f e OE rc -

    e; g 8 j? 3 G ""E $Z &

    .. 'a. > 3 . s ~ = . g 3 $ $ g g c ' " " ' 33'-

    uu'= 5

    g: .$SZ i g: &

    2 &- ger 2 3.2: t

    r

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 1 b h .Y 8 d

    d" iD

    gz U N $ 2 4 3 3 , : 45 8 8 % a

    Ed; m g ? -2 a e l : i U A 3: r g E i $

    * x 2 ! 3 m w ; 4 m o d d - : . -ag

    m m $ 3 2 PI . C ( A c l C i i . a: SPI225 clc c l m o r i c i Op :*;pis r i 4 v i 3 c o E m 3 Z d E l *.A r 2 m Q , S f j i J P m 2 3 i 0 9

    . i 1 P C ) . l l t \ . c5 U

    v ",

    c

    t: ill

    W VI a 4

    4 1 ' E 2

    H $7

    5 +.. E ~ '7 E r ri al

    .; ZE # & z '$ + a- V I . - : - 2 ' 9 2 5 2 a: I .

    m Li 3 O U

    'II

    8 =a w - fl O w s 3

    B w w

    B -

    r a

    El 4 t

    :1 '? * w

    3 - d S O . z-

    U 3

    Li 4 VI 5 " go: - " "

    .:

    L 4 4 . O .

    O

    IYI P I . u u n u

    w YI 8 m m a w X 3 5 3 3.4 8

    u m 3 U m u d-Y "

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • i O n

    7 4 u c . .

    5 3

    . IB a Li

    - m . 0 U O

    1 0 m m m 6

    s c Fi 3

    .m .ri u s % .? R 2 du-rl Y 4 U 13 O 4 Ci

    7i: r n 4 m o m 5 5 m t 3 8 "I& 3 5 k O D L i d

    d ' - A w .. P C

    UI Ci Q 2 -m m ~ n m

    - R : 8 n 2 t c c 4 m u u . - u " P 3 % E t U : g

    - Cr 3 " $ 8 = F2$k ' E 3 - m b

    Y

    4 Li u 3

    O . ri

    O A

    W m

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • I

    " c a m 4J f m - b

    w " k W - g

    Y U m m s 4 W h

    BI a= i n *z;ts9 8 tj: 1 % ~ S3 88; 4.M

    E W C m u - u '*

    m m % S . m m E p i .,*,

    2 % : 9 V M . -ri

    ' z i g 3g?J a - a a " m a

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • ENVi

    RONN

    EMEN

    T Le

    s ac

    tivitk

    de

    P

    iaog

    te T

    erre

    >p Du

    s cw

    h$rr*

    ~tces

    et u

    ne w

    iik

    Lr @

    =P

    tw Ta

    icr

    csi

    Socds

    ~~

    i*

    ~~

    d.

    am

    pU

    -

    Fi

    iw

    ra

    br

    np

    er

    c

    mn. C

    c xw

    . a 2

    0h 10

    ru

    wa

    rnfp

    iiffi

    raw

    dew

    w

    ck

    ln v

    ox.

    Yvcr

    &

    rum

    akt w

    -.

    praM

    e la -

    ~p

    dW

    LY

    \uk

    ur

    il-

    *L* m

    J*m

    hm

    hn

    WeE

    k(

    ~1

    bmna

    bm rt

    u LW

    RA

    pW

    1UK

    I ~

    o;u

    uI~

    )+

    ~w

    p

    ml

    &E

    rn

    t-

    d

    .YV

    Uth

    1V

    dk

    lail

    EU

    lh

    mm

    ih-

    da

    ua

    du

    ~W

    Ora

    ilh

    Wtq

    vt

    Rb

    Pnroi

    r nr

    h M

    W k

    LZ

    id

    Al pl

    ~~

    ao

    nd

    ct

    ~~

    ~n

    c

    Lu

    V&

    LS: r

    aquu

    n ru

    - m

    zpr

    ad#i

    l'lrc

    - V

    ot.

    R&

    kM

    a~

    nc

    rfh

    &

    prw

    Fa

    nc

    .-

    &=-IS

    ~RC~

    . m

    ul'

    uu

    aica

    nilm

    i~u~

    - .

    mm

    * L

    U~

    lG

    Cl

    ~F

    ~

    h h

    kn

    klD

    vih

    Pe

    Ua

    ~

    OR

    L~

    ~-

    IP

    I~

    Y&

    ~ -

    L~

    WU

    U&

    bo

    F, m

    um

    a-

    rn

    ii

    eP

    V*

    kh

    a

    te

    ni*

    nM

    tv

    + .

    &*~

    TW..

    diia

    uirr

    aiR

    peia

    ~NQ

    u*

    LrTa

    i:rCs

    TuCe

    b

    Mm

    G

    ~&~a

    if~iiP

    obki

    d'w

    diC-

    dc

    ~i

    ,~

    ~d

    e&

    ce

    i~

    t

    kia

    les

    1c

    t9F

    ~w

    a up

    #i1

    mw

    ~r

    1w

    w~

    ~

    Ilnbu

    iaab

    m&

    iwc ia

    vi*i

    k w

    e#)

    cr-m

    &ls-

    N

    ii

    H&

    maip

    iear

    erl*P

    buoi

    #

    AN IM

    KL'

    IUN

    Ph qu

    e qu

    elque

    s jour

    s L

    a P

    ue

    Tem

    fer

    & son

    ryck

    c-

    al ti

    fI d

    u rn

    oade

    ? na

    a.

    Pa*.

    l* w

    a Ptruit ru-

    ri'," e nm

    philm

    i kn

    id

    sciir

    ah2r

    ri,

    jck C

    a.

    rm

    Ecr

    wm

    rem

    ilare

    rb*r

    niu

    -bJ

    inirs

    mcd

    a-

    warr

    miw

    ckun

    =wm

    rrpt

    P

    U~

    CM

    I~II

    IY~

    ~#

    *~

    Y~

    C~

    ii

    incr

    ham

    drra

    kmur

    ti&

    rEiw

    rael

    I'beu

    Pe &

    hW

    ~

    b#

    ah

    a.t

    hll

    dit

    rbii

    oe

    du

    lun.

    OU

    mm

    Ics

    M*&b

    Pnnl

    laem

    iah r aplii i

    u G

    tm

    Jun V

    Jar

    we

    mrp

    tfqrc

    uloa

    ayan

    t p

    ~y

    lki

    me

    wiie

    p

    eu

    baJe

    Id

    .

    +&&

    M-

    de la

    C*g

    ehga

    mir

    crpo

    n iiw

    uiew

    c-vr

    iidlc

    -dz

    ki

    m#

    ter S

    wure

    s & k

    Ta.

    n.

    [email protected]

    m 8

    ?1 e

    dam

    . ~

    'Iy

    pD

    ~ip

    pea

    dn

    k+

    w

    uu

    mm

    qiw

    idrli

    pkt

    h. si-

    r, xm

    vah

    um a

    drai

    iic..

    my

    rte

    r*

    rm

    am

    l.P~m

    + pz

    : rW

    DY

    I*t;

    ivrr

    prIl

    iR*r

    wir

    rnc

    kjmam

    ia-.b

    b*

    cw

    arar

    cI'u

    ibhi

    orpb

    crr

    raip

    l

    mia

    MC

    amip

    lt: k w

    iuriir

    x

    niw

    ,

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • OamwnswwmwiavuetwiIyauna wrh~wrvw M JieAinBordmwuds ' w u a m unbatmm n a m au? t a t l w m ~ i 4 m w h i r a ~ s 1 - u c m d-gnvi*rxdWSVMWwuiUn hlk4 i p c e i l i e i i b s I r e ~ W n R i i i I w t W ~ ~ i ~ ~ ~ n r w i f s i n C ' s a u n l a a ~ C e m r , p & Y f L v m U U r m W i I Y m i d u coin lil- Ion ne MM mauir CNES. nom eniiaiim os ii Tan. su c w r --a'Jmmai** wm*nm- a . , ~ i * . a ~ - 4 l d i i g n f V m u a annwi tu- O.r m m i inhni i i Lm - ,Cvim - l i s amtIs*ms MnrOMlM I wdnlsfldmlnt d.PYLI, h u w m Tene mi* c*m* -- - n-0 *u -a Permfa maru* I'E- U* -pre-~ a m i m m *Cr- UM YL. IOIM l - n - ~ s ~ ~ i ~ w ~ ~ . ~ ou. rwnr. IO cmmwmns en mur ai autmi ne '* ~ ~ E ~ r n s w b m ~ ~ e r r ~ m ~ 4 & ~ ~ t D v # W ~ l S l ~ . W P . l l B U I W ~ M 11 auires WaxrnJ oon rwmes da vm ~ M M S uBq18 M w i n ri* mi ies curiosirps a~ wmtaimr ixi msnnms catie aumion n a DG 1 ani ot ou m i w gusouimirun encote trouuo a i r i - En wtn Qui sonm non wnt W+H

    Par contra M s ia mmasLPncS 0% nMre DU- 1 UM IQ Camedi 9 Iuw rii-sui m ala. i>rm le w m m a lail a0 ConYWiac4ns mw du RMo sur l m trac- -3 rnammnem~

    n u w e m e cien oea mi iuoas a I m h m o ~ e I *UIM ie samm 16 ~VIIW TOI ana i OU+W m c v c u O aonmyion scisnliii. a i a c m o ~ n a o u maraa Ro 1 Elourmi Laiin*

    ou4 cr wcmw ~ U I Y M.X: -5 -se c i y i l m s -1 tsguss i u seramii uu wnim 3 , O(- rusau au 23 t - 9 ~ lgumnl Jm Vilar

    uns e x m m n i n s l i w L P I ~ S ia ml au cmwe Des mr~Mmi~rs m g r m n i l i q u Y I w han-vilar gl au c ~ m r r n e s i i h i u m s ~ ~ro. MIP m w t s m n i m ab a w m s 1 O t l m 6 a e m W O l ~ d . h l r r w i e l W i W Q i t l w a i . ~ l ~ - W U 4 W C + 2 k b - BU cineva VOX c4s 01 1 rmrilu

    JEUDI 7 FEVRlER m n m - r u a n i ~ v o x LA TERRE I m f [email protected]#8 -m, af#wM, - 1 Une confrence-spectacie de Michel BELLERINI et du C.N.E.S.

    La Hm UM m m pamr b m m -8 ~ U I un a m PU l'ntluuim Fu. I la d'auliai ami un sycl*mO &cr i i l cilui d unp vision M i m m s n ~ r i b u fana9 o m n ~ oar 4 wi mail une d m a m m la mami oinm 0-a m m si d in ipns o i a ~ t s ri- Ewm- de la mr%~s rmmn MI iimaeyisnrsuuiwmainsp;ic- 1- wt sari mm. ta- rn a o w s ou i'ab9.ruatiw p u l i e ) lacs ausv a un m a i m a n o r m ~ s ~ x MCT~UTI QUI w r CM- a ~ w i m ,m WM ms & v4mn eiiamm le mmn. Wila I 'mwilion CI au a- IWCI~IOS o t f a aux n o m s umo6summmuvosel3Ynk m m ia ws Planele au an JSiOwnbnl w n s i - Cs* Wimw a0 iflusr les W M W .arme41 cd on na 106imle ma I 0 m n w 3Oaliall awumt mm # id 18iiI dRn5 un c 3 i i W M A .ja mirs Parnia ra OI(~I cmw mainlenant un aulie visagp aa b -1 1 1 d an a r m e iA 1~519 nue et ou# ioiio Wuiiani a icire m u m o m m e n l an :znctw OQcwwu I d lm-W m i l e l r ~ i m nrilin Ws OrttOfenleS WliOiiwS oe

    BiPn CDniDrrmrtO w a c ml 17 une qumm nui ne r aian iemm La aMrbnGe ADWite 0 aWTa c o i l w e w O- en lama* p o w i uwu a proseru a i m au moi* 181 i#winaas re imiini uans i niqtairi os ie I m u i t ~ ~ r i inrmmue ar u m p i t - n9w9ae*wlUMPn&eQ%nina. ~ C W I I L ~ W wimifi*, a ov ml pu^ 0% ID oianmsst-u w.u cienca riershie iMmDBnsagW MaesPiuetwpumwOp~s w # e ~ r n ? E T m ~ s u i n ~ 1 Maiseic i iss iwr i r4vei en b mm mm0 an, 10 cui-ml- ia lian ae r e ~ ~ i o wi waiw sui m s com- fgm M i c m B a W i pi~nrm ms ~CI IW~OB n u m i i m iss slaisncas mu- O D n c m g i s n O # b m w a d e h a u r a ~ ~ ~ ~ m n m ~ a m a w ~ ? a s & u a m s P I E I ~ a u m m + 1- a i ia mri 01 w sspnn- Mchm k m m i ww c in si^ nbii u n u w a m Y wwx CM a enr)imn~lurilY w *W. 1-1 e n m a i .

    umlne au ~ ~ A w U nnlu~nebl nui. C ' a apsi una miae sn k4-lvi-W f-- LE MILIEU DAM LEllUEi NOUS VIVONS ... 1 IRI

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Activits sportives Salaris ou bnvoles ?

    O n le sait depuis longtemps, la loi du 16 juillet 1984 sur le dveloppement du sport a voJu n moraliser n i'enseignemem des disciplines sportives. et tout paniculirement lorsque cet ensei- gnement est remun4ire.

    L'enseignement est permis

    Ainsi. I'enseignamen~ rmunr d'une discipline sportrve ne peut tre le bit, en dehors des snsei- gnanis dipiames a cet effet que de personnes titulaires d'un brevet d'Etat.

    1 Hors du brevet d'Erar. point de , salut, pour ceux qui veulent obtenir ' une contrepank financire de leur enseignement. D'ailleurs, les pro- fessronneis du poFI et: leurs syndi- cals se sont iippuyeb sur la loi pour porter devant les tribunaux tes af- faires o ils estimaient que leur pro- fession tait lse ou mena~&. C'est ainsi que Maridle GOITS- CHEL s'est vue condamne, en f- vrier 1988, par le Tribunat de Gran- de Instance d'Albertvrlle pour avoir employ et rrnunrk des moni- teurs ae ski non titulaires au brevet d'Etat.

    me dlivre par une fdration spor- tive habilittle. ou une federation af- finitaire.

    Rappelons qu'est considr com- me bnvole i celui qui. quel que soit son statut (animateur w profes- sionneil ne peroit, pour I'enseigne- ment qu'il dispense, ni remunero- tion, indemnrt, prime. cachet, ni mme avantage en nature n 11).

    Une rglementation plus prcise

    Une instruction ministrielle du 28 mars 1 990 prcise que sont sou- mis au contrdle de la a police admi- nistrative du sport u, les tablisse- ments commerciaux, les associations assurant des activiies sportives contre rtribution, les cen- tres de vacances et de loisirs.

    Pour les cenrres de vacances e? les centres de loisirs, une distinction est faite entre ceux qui proposent une activite sportive comme activi- t principale, et ceux paur lesquels l'activit sponive est ponctuelle et accessoire. Dans ce dernier cas, le centre n'est oas soumis aux dispo-

    bertvole sitions de la'loi de 1984. Cette distinction, aise en tho-

    rie, sera bien difficile a faire. Est-elle Cependant. l'enseignement d'une d'ailleurs opponune ? Nous aurons

    acrivite ou d'une discroline sportive I'accasion de revenir sur ce sujet. est Permis s'il est dispense a titre qui fait dja couler beaucoup d'en- bnvole. Ceci est possible pour cre. et se mobiliser assocrasons, toute oersonne. et notamment pour clubs et adminrstrattons. C tes animateurs titulaires a'un dipl- R.P.

    (1) Juris-associations no 22 - 1986.

    Loi du 16 juillet f 984 Article 43

    A Ixception des agents de l'ta t puur I'exercrce de leurs fonc- rions. nul ne peur enseigner contm rmunration les mVit4s phw- ques et smrrives a ritre d'occuparion principale ou secandaire de faon rg~~lire ou s~ iswrn ih , au prendre le titre de professeur, d'en- iraheur, de monrreur. d'ducateur w tour autre trtre srmilaire s l n est pas ri tulaire d 'un-dral6rne attestant sa aualificatron et son aprrtude a ces foncrtons. de diuMme esr un diplorne franais df~nini er delrvr par equivaience par t'Er3t. apr& avis de lurys quatrfrs. ou bien un dicil6me i t r ~ n g e r admrs en qu~valence .

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • ...................................................... Nom de l a cavitd : Date de l'accident : .......................... Heure : .............

    ................. Nom e la victime : ......................... Pr&num : .c

    ..... .. Age : ans Sexe : M - F Taille : .. , . cm Poids : ...... kg .t

    ... . . Sature d e l'accident (Opuismant, chute, 1 : ......................... .................................... 'Lucalisatipn. prcise d i la victime' :

    . .. . . * .*....*..... . A C C ~ S {facile, diffi.ai,k~, ..) -: .,. .,. . : . .7. . . AL% e , - i , . ... .... * . . . * .........-.................. Dangers [email protected]@ : ., ,,.,,. . . ;-,. i r :.,

    - - . - < , - ....

    - - --

    . Heure du biZ* : .;,:, - Le bt&ssd est ragit la douletir

    - . - - - -

    , ' . .

    -W. - - - - - . . ,.

    - - -- - .

    Plaies < w-f f **=- F; -m ? ...............A.. -1- .. .->* V'" r ................ h.' ... prrs-ibcs U ,. -,

    Entorse's ...............*............ ............ ....... ... .& ?. a,+.. b i . * , r .i gui.. i 4 . a

    Luxations -. . g w m -: g&, 3 .......................... . . ,.a,%:, .....W.. i- + .....m..

    I . . - , , - - .

    Fractures ouVWt&s : 6a ? ...... -:- ........................... .:.. . . ....... ....................................... d4plac&sB : ot ?

    Demande d e m c d r i e l [email protected]*[email protected] (tir&-gar&,' p m p r &&c..i .:

    .-

    Conditions dPBvacuatfui : pukm - Btrahirraa - Mandrw - porZ-b&e, a ~ & t e ............................................. mouillante - siphon - . ..*, , i. ...

    ..................... Heure d'envoi du bi lan : . Nm du rdacteur : i , . . . . . . . . . . . . . . . ~ . . . . . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . , + ~ . . . m -9

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • .'!, -. . * . - > , . ' _ -

    Y ' : . - -F F,* y-.- , :*.-; ... .

    - P - . . 3 . . - -

    . - ,-!:. . .. .i : . . i 1 - . .

    . t T

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB