speleo mjc info

of 22/22
Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Post on 22-Mar-2016

231 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Hors série "La Rasse"

TRANSCRIPT

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Le 3 fvrier dernier, lors d'une exploration dans le gouffre de la Rasse (Farges - Ol), le spleo club de la MJC de Bellegarde a dpasse la cte des 400 mttres de profondeur.

    Ce gouffre est dsormais le plus profond du departement de l'Ain et dn massif du Jura.

    MJC - Centre Jean Vllar - 0.1 200 Bellegarde - Q 50 56 05 92

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • PP Gouffre de la RAS. Commune de Farges - A i n

    Par Ivan RAGON - SCMJCB 1996 -

    En ~~ de jeunes sapin% par un bel ap&s midi d't 94, l'un de nos arriis M e r $ p u i t a i t e n ~ d u n v i o ~ c o u r a s t d ' ~ ~ ~ ~ ~ j ~ . A p f s & ~ a t i o n ~ a p e r o i t l e ~ d'un puib ob* par de gros bloc. Il pdvient aussi& Bernrrrd DuraSom, l'un de nos m d m s Mi A Far-

    B d en parle son ami J t n Marie Thyes, galement d m du CU. Quelques jours phistard,iIsg~nts~rp~~I~blocsquiob~lepuitsetconmieraceirtI'exp~mdu go&. . .

    Depuis aot 1945, la quasi totalitd des sorties splbs du chb ont t c o d 9 l'expiomtion de ce nouveau g d . Aprs avoir descendu un puits de 12 mbes et un arrtre de 25 metreq une b i t u r e fieine un moment l'exploration. Plusieurs dizaines d ' h m sont n & m n b s

    e

    pour franchir cet obstacle. Le m e a u et le butin s'avrartt trop in- il falhd empfoyer de grus moyens. Ce qui nous a permis de mettre au point la technique itaheme que nous appelons familirement "Tic tic boum". Cette mthode etait dejii utilise par nos colligues S h pendsnt leur camp d't a Rimenstalden (Suisse centrale) q e l je participais Apds quedques sances avec l'outil mimie, l'dtroiture n'est plus qu'un mauvais souvenir. Derrire, a continue : P3 5, P40, PS, P 10 .. . a nt s ' d e plus. Les puits sont vraimerit -y. Je me rappdle d'une p h que 1h.n de nos membres a promnc au cours d h e exploration : '%'est pas p&bZe, on pas &m l'Ain !!" Et pourlant.. . nombreux sont ceux qui se sont poss la mme question.

    Un courant d'air trh important parcourt le gouffre. Durant l't, un soufile froid s'en chappe, et & que Ia tempranrre extrieure b- il aspire. Ce qui nous vaut une c h t e de tapmure dans les puits d'entre. De 5,Z0 C (-37 rn) l't la temprame passe A 2 O C (20/01/96). En octobre, nous avons pu observer un bon nombre de chauves-souris, la baisse de la tmphme du go& en a &it fuir une bonne partie. Seul un grmi Murin hibme a - 150 m.

    A -200 m, nous remontrons un petit missau que nous suivons jusqu'au fond. Lors d'une sortie a dcembre 1995, pendant une teree pluie, nous avons pu constater qu'il tait phs prudent de sl&er ce niveau.

    Actuellement. le gouffre est encore en cours d'exploration, il nous a pas livr encore tous ses ~ . L a c m e - 3 0 0 m a ~ l a r g ~ d ~ a a c o n t i n u e ~ . ~ q u o i ~ 0 ~ ~ ~ ~ pendant quelques annes... Nous ne mariquemns pas de faim une pubfication plus prcise dtrieurement.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Gouffre de la r t I -wu- Warnrnune de Farges - MO,,

    " --7w " m g @ - - +t.. lmgj - 1 4% * ,.

    fis Croquis dterpiomtion S ~ e i r r b M J C ~ 1 9 %

    L Ragbn

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • VIE ASSOCIATIVE

    Le grand r du Splo-Club , \ Tous les week-ends des spiikios sont consacrs l'exploratiion d'un goum et qui les a dii condu\ts A moins 230 mtres. La pussibiIiff8 de battre le record de profondeur de l'Ain est peut-frs au fond du puits.

    C e ht incontestablament le C'est de~uis la Pin de 1'dg quo centre d'lart de I'assern- I!avenuire a vtriubleinent com- blce gnrale du Splo- mencb. A c h u e anate, un n o m Club de la M.J.C.. tenue puits ahrit de 6 & 45 m tst d& samedl wir. ucsntreJean- cedu. Certains ont des wlurnm LO b u ~ ~ I ~ B g. P dr.1, MM. ~ s ~ m u , ~ilm, ~~#mium, nmmpd. ""i il& sous 1. prthidanca de M. Y w i Ingnnioiauts- hcwelhrrnt, Isa dm -, Ma mE w o n smoure de Claude Kensicher. sptbs bellegaidieni en sant h la menes hB trhrier : Yichel Xepmud sec* cote mdm Ig0 m k g et l'aven- d'autre$ [email protected], la vh i des taire et Gllbert %lamilInn. respon- tririe n'es pas temine. A tel pdnt

    uicjeni de la Fdmtion sable de la blbllor~w et de la que ce go- situ6 preg de F q *

    wluOmBl EunP de loura documentation. pu t h loin e la mute, permet au dansbmddah~on,lPgorYranlts WuPa du ~ M h t Raabn d , & l'mm Ewn que ce 80m de dterpdrer. un &, la bsue. d l c o m n en novembre banre la mndent du spib dana la m a 19M. par dew membta du club, D M d b W b n p m n E a b r r e a t gouffre ie plus Irn~ormr du &pap frites avec d,m poes Benmi et Jean-Marie qal ont pn de Ir a moins deacendFe dew pulx a se sont

    mtres. rh b 1'@ du b m m et ploaienrs acha- avec succes sur une Btroi- c r b ~ d'ours q ~ l font l'objet hm. t i isuitedum~onmordduprsi- dq&deaang&desp6daist%a k

    d a , pri&a las tmts sedwin; du chb !la +4ci de d h m - m i - tiattan s t de mtemnat (qui poae se6 mita mG phdurs adthmlts), i m s p d l 6 0 ~ i s l r e t e n i I n 1 3 ~ ~ w n t l a n dDiaki6a muel- Iament par la k m . Cee arnh fuk, siam d m l'me 8n plm ad& d m kviechclPa La rapport dnander, expos par K Chde Kemhher. m M i t par da mmpbes 6quMbiiBs. en parkie gI&ilaiisatedes~irtaTous cw mpph farent adop& h Puna- ntnft8. Y . G ~ t l l i b a i m i l l o n ~ q w l a bibbthkqae du club mit pm pina hique*. Wh, !k M W 8ur0, dkwhnr 6 La MJ.C. apport& des prcisions mr L'acqui&w d'un mi- dbw et des cmi ihs de itW&mn pr mum les W m s dq- .7 ia BdaBdaC. ea roncdon ctnn p l W g i d b m a b i a . II e m i m sa satb W o n devant la viat et le Ionc- t l o m m a da club de @MO. r s p r q ) e c t i o n 6 ~ ~ a t 1 s mpm en wmmuR pr~lm&mnt a#dakment aetbe~risembl6egfm rala

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Explorations gouffre de la RASSE 30 octobnr 1W4 : Dcouverte et dgagement de I'entre, courant dair impodant. Au bruit, belles perspectives, ler rappel, un puits de 12 meha, Magnifique coule sur la droite d'environ 5 m&e de haut. Dans l'enfilade, joli puits prometteur. B. DURAFFOUR, J-M. THYES,

    12 novembre 1994 ; quipement et deswnte du m e p u b qui a une profondeur de 28 m & m , ce qui pWtg le denivele tota! A 4 m. Au fond, un petit ddpat mne une gaMe remontante rn un violent courant &air. B. DURAFFOM, Jda. M S .

    20 navembm 1994 ; expio ds Ia galede remontante, au bout de Q m b s , &oltwe... obligation de dsobhm, casse cmW sympa Proctiains visite a c m r n m de notre hame i mine M e , massette et burin prM&b...(violent murant d'air) B. DURAFFOUR, Jdil. THYES. 9 deoembm t9B4 : ddbut de la dbbstruction de 1'8troi, ii semble que ce passage debouche sur un autre puits. II nous faudra encore 2 jou- pour Wager le passage et en avoir la certitude. B. DURAFFOURy J 4 . WYES.

    6 mai 1995 ; d6sob!3twtion au burin de 1'8troiture. B. DURAFFOUR, J 4 . THYES.

    7995 ; ddsobstnidion au burin de I'dbiture qui n'en fini pas d la cte 140 m. Ca ne passe pas, mais derri&e, un puits d'une trentaine de mette est sond. 8, DURAFFOUR, J-M. THES.

    17 iuin 1991 : d&sobslmction au burin de I'6hiture. Aprbs de gros efforts de repWm, le sommet du puits est atteint. Equipemnnt et retour en surface, la pmrnih attendra plus de monde. 6. DURAFFOUR, J-M. WYES.

    19 aot 19195 ; Blargissement de I'htroiture avec pwfo et 'Tic tic boum", le passage cet plus facile. Wrribre, un puits de 35 rnhhs. Equipment et Descente d'un Pm, et ga continue ... 8. DUWFOUR, J-M. THYES, C. GUILLAUME, 1. RAGON.

    14 octobre 1996 ; Une premire dquipe descend La Rasse pour quiper depuis Is P a . Equipement de plusieurs petit puits, arrQt au sommet d'un Pm, a continuet Coumnt dair soufflant fort. t. RAGON, D. BABUORAM, D. KENSICHER, S. CARBAY, B. DURAFFOUR, J-M. M S et jusqu'h 1'8troiture P. P A W E , P. TOUSSAINT, M. NEVFIOUD, B. VALTON.

    20 octobre 1996 : Elargisment da I'dtroiture au ' ' ~ - t i ~ ~ ~ et au perte m m i i . Le murant d'air soufflant est plus faible, remontds dans la fume... Tempmture Mam : 5,2'C. Puse de chevilles 12 mm au P25. Une M e de 10 mm reste mi*... B. VALTON, M. NEROUD.

    21 octobm 1995 : La rn- de 10 mm est d9eoin&e.., Quelques "tic-tieboum". Le courant dair aspire et s'inveme de temps en temps : perfo themique dg=.. une chauve souris dans le P25 (Grand Murin?). Visite rentre du gouffre Bwchet: pas de courant d'air. M. NEYROUD, B. VALTON.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • 1 - " .

    , . ,

    w , . . ,

    CI.'

    .A- , .

    : L -

    .\: -. il-

    22 octobre t9W ; ExpOo, suite du 14110, d b m t e d'un R2 et d'un P35, an& au sommet d'un P30. t. RAGON, O. KENSICHER, P. VlSfAUl et jusqu'h l 'mi P. TOUSSAINT

    octobre f996 : Mesure des coordonmh de Itantr6e, qug.lques p W s les 2 premiers puits, &ance de "Pic-tiebum" dans 1 '8 t ro i . P. TOUSSAINT 18 Mi P. PALMADE coince m... d m t e du Pm, 1. RAGON et D. BABOOM, B. VALTON, M. NEYROUD.

    1 n m b m 1998 : Visite jusqu'au terminus actuel. B. DURAFFOUR et J-M, TWES. 4 mvenMm 1986 : Alter-retour jusqu'd Ptruiture pour J, HUDRY et topo jusqu'au sommet du P30. Le gouffre aspire fort. Dehors, tmpbrature ndgave. B. VALTON, M. NEWOUO.

    14 novembm 1995 : Explo, suite du 22110. au passage, dsab au ti&ic A Fhiture, mais P. P U D E coince toujours (c'est qu'il est fort le bugret). Descente d'un nouveau P30, a d t en haut d'un P6. P.TOUSSAINT, C. GUILLAUME, P.VISTALLI, D. KENSICHER, 1. RAGON et O. S A B O O M , B. VAiTON, B. DURAFFOUR. TPST : ta.

    18 mivembm t 996 ; Explo, suite du 1 1M 1. Un bout de topo jusqu'A fa base du P50, un bout d'expto au fond : P8 puis mhndte &oit, petit adif, sui m... TPST gh, tres humide, tempdrature int. 4'C, ext. nrgative. Le murant @air aspire fort. Pose dune tdle sur l'entrh. M. NEYROUD, B. VALTON, M. BEX.

    25 novembre 1996 ; Expio, suite du 1811 7/95 : encwe un petit ressaut, actif, un bout de mdandre, a d t au sommet d'un Pl 5 non descendu, le tout bien gras... D. KENSICHER et P. VISTALLI. TPST 7h.

    $0 novadm 1998 : VisHe familiale pour la famitk 6eX jusqfA la base du P50. InRiatf'm, quelques photos dans tes puits, un bout de topo. M. NEYROUD, M. BEX, G. BEX, L Ba.

    9 dgcembre lm6 ; Rapide visite jusqu'au terminus actuel pour P. BIENFAIT, son fiet83e quipier Y. %NARD1 dit Tamn et R GALL=.

    16 deceinbm 1896 ; Explo, suite du 2511 1/95 : P20, salle avec blocs, ressaut 15m, mandre t Om, Pie, M n d m blanc IOm, avN g a W noirs, P5, petit m d r e , au sommet d'un P15 ! M. BEX et Y. 2AWRE)I. TFST ?Bh, la pondion ... B. VALTON, inquiet, les a rejoints d l'etroihrre dt 3h du matin.. .

    deeemfrrw 1995 : Constmction d'un abri en branchage pour protger Be- de la neige durant l'hiver. 1. RAGON.

    26 ddkmbm If-6 : Sortie explo sans premire, ar&t au P20 du 231 1 , trop beau (f#tes prcipitations depuis quelques jours). Sortie wus la neige* Le gwffiri aspire. Temperature intmure : 3' C . D. KENSICHER, L W O N et D. MOORAM. P S T : 1 2h.

    Samedi 13 lamier 1996 : O heure, Bernad et jeamMarie $ofFm une petite bilade de sant6 histoire de voir du cote du fond ... M t au teminus du 2511 1. TPST 72 heum.

    Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB

  • Scanned by Thierry TOURNIER Copyright 2012 SCMJCB