A.MAUROUARD Lycée Alexis de Tocqueville CHERBOURG PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Download A.MAUROUARD Lycée Alexis de Tocqueville CHERBOURG PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Post on 03-Apr-2015

112 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li> Page 1 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS </li> <li> Page 2 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG LES RISQUES La toxicit La ractivit de certains corps. Risques dus aux proprits physico- chimiques </li> <li> Page 3 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Quest-ce-que la toxicologie? Dfinition: Cest la science qui tudie les interactions et les effets qui en rsultent entre les substances trangres lorganisme et les organismes vivants. </li> <li> Page 4 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Substances trangres Organismes vivants INTERACTIONS EFFETS TOXIQUES = TOXICOLOGIE </li> <li> Page 5 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG LES VOIES DE PENETRATION DANS LORGANISME Voie pulmonaire Voie transcutane Voie orale Voie oculaire </li> <li> Page 6 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Les voies de pntration dans lorganisme Voie pulmonaire:via les poumons grande surface dchange ( 90 130 m 2 ) Volume important filtr par jour ( 2000 L pour 8 h) DISTRIBUTION par inhalation ELIMINATION par expiration par les selles </li> <li> Page 7 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Les voies de pntration dans lorganisme Voie transcutane: via la peau DISTRIBUTION par la circulation sanguine par le foie par les reins ELIMINATION par les urines par la sueur </li> <li> Page 8 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Les voies de pntration dans lorganisme Voie orale: DISTRIBUTION: par lestomac par lintestin ELIMINATION: par les selles </li> <li> Page 9 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG ESTIMATION DE LA TOXICITE </li> <li> Page 10 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG La concentration ltale 50 CL50 Dfinition: Cest la concentration de vapeur ou de gaz dune substance dans lair qui entrane la mort de 50% des animaux exposs </li> <li> Page 11 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG La dose ltale 50 DL 50 Dfinition: Cest la dose reue en une fois par voie autre que pulmonaire et entranant la mort de 50%, en lespace de 5 jours dans un lot danimaux exposs. </li> <li> Page 12 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Valeur limite VL Dfinition: La valeur limite dun compos chimique correspond sa concentration dans latmosphre dans laquelle une personne peut travailler pendant un temps donn sans risque daltration pour sa sant </li> <li> Page 13 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Valeur limite VL Valeur limite dexposition VLE Cest la concentration maximale laquelle une personne peut tre expose au plus pendant 15 mn sans altrations physiologiques. Elles ont pour objectif dviter les effets immdiats sur lorganisme Valeur limite moyenne dexposition VME Cest la limite dexposition dune personne pour une exposition rgulire de 8h par jour et de 40h par semaine. Elles ont pour objectif dviter les effets long terme sur lorganisme. </li> <li> Page 14 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Les units de mesures Ces valeurs limites sont exprimes soit en mg par m 3 en ppm (partie par million, cest--dire en mL par m 3 ) </li> <li> Page 15 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Comment passer dune unit lautre? C(ppm)= C(mg.m -3 )x V m Masse molaire Le volume molaire, 25C sous 1013 hPa, est gale 24,45L. Exemple: Monoxyde de carbone: CO VME= 50 ppm Calcul en mg.m -3 : M(CO)= 28 g.mol -1 et V m =24,45 L.mol -1 Donc C= (50 x 28)= 57,26 mg.m -3 24,45 </li> <li> Page 16 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Application NomFormuleMasse molaire VLE en ppm VLE en mg.m -3 VME en ppm VME en mg.m - 3 NH 3 5018 Hexane50 Acide thanoque 10 NaOH2 </li> <li> Page 17 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Application NomFormuleMasse molaire VLE en ppm VLE en mg.m -3 VME en ppm VME en mg.m - 3 AmmoniacNH 3 175034,762518 HexaneC 6 H 14 8650175 Acide thanoque CH 3 COOH601024 SoudeNaOH4012 </li> <li> Page 18 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Nouvelle rglementation europenne Cette nouvelle rglementation vient dtre introduite en droit franais. On parle maintenant de VLEP (Valeur Limite dExposition Professionnelle). Cette dernire se dcoupe en deux catgories: V LCT: Valeur Limite dexposition Court Terme V ME: Valeur limite Moyenne dExposition </li> <li> Page 19 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG LA REACTIVITE DE CERTAINS CORPS </li> <li> Page 20 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Risque spcifique On appelle risque spcifique, par opposition au risque gnral celui qui rsulte dune technique particulire de prparation, de transformation, de transport ou dutilisation dune matire dangereuse du fait de ses proprits chimiques. Le risque peut tre individuel(contact avec loprateur) ou collectif ( explosion, incendie) </li> <li> Page 21 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Explosion thermique ou emballement dune raction Les ractions chimiques se font soit : avec dgagement de chaleur: EXOTHERMIQUE avec absorption de chaleur: ENDOTHERMIQUE Les produits sont donc stables dans des conditions bien particulires do des problmes ventuels quand on sort des conditions. </li> <li> Page 22 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Augmentation de la temprature Dautres ractions peuvent se produire Instabilit: Une substance prsente un risque dinstabilit lorsquelle est susceptible de se dcomposer, soit spontanment, soit sous laction dune cause extrieure(air, chaleur) Vaporisation totale ou partielle du contenu Augmentation de la pression (clatement) et (ou) panchement de produits. Toxicit individuelle Toxicit collective </li> <li> Page 23 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG MOYEN DE CONTRLE </li> <li> Page 24 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Il faut viter que la temprature slve trop car on obtient une Augmentation de la vitesse de raction Augmentation de la chaleur Explosion, emballement Augmentation de la viscosit du fluide Cristallisation sur les parois Diminution de la vitesse dagitation Rupture de lagitateur. Absence de refroidissement Explosion, emballement </li> <li> Page 25 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG INCOMPATIBILITE Deux substances sont incompatibles lorsque, mises en contact, elles dclenchent une raction violente et incontrlable (explosion, incendie, dgagement de gaz toxique, augmentation de pression) </li> <li> Page 26 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG RISQUES DUS AUX PROPRIETES PHYSICO- CHIMIQUES </li> <li> Page 27 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Quest-ce quune vapeur ? Dfinition: Une vapeur est la phase gazeuse dun corps se trouvant ltat solide ou liquide la temprature et la pression dites ordinaires (0C et 760 mm Hg) </li> <li> Page 28 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG On ne considre ici,que les risques lis linflammabilit des gaz et des vapeurs. Ces risques lis linflammabilit dun produit ou dun mlange peuvent tre valus par des grandeurs caractrisant diffrents phnomnes. </li> <li> Page 29 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG La tension de vapeur ou pression de vapeur Dfinition: Si, dans un rcipient initialement vide, on met une certaine quantit de liquide, une partie de celui-ci passe ltat de vapeur;lorsque lquilibre est atteint, la pression que lon mesure dans la fraction de vapeur est appele pression ou tension de vapeur. Rq: Plus la tension de vapeur est importante, plus le liquide svapore facilement, plus il est volatil et plus il peut diffuser dans le milieu ambiant respiratoire. </li> <li> Page 30 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Notion de tension de vapeur </li> <li> Page 31 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Le taux dvaporation Dfinition: Cest la vitesse relative dun produit par rapport celle de lther. Volatilit = vitesse dvaporation du produit vitesse dvaporation de lther </li> <li> Page 32 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Ces deux notions permettent dapprcier Le risque dinflammabilit car on connat les quantits de vapeurs mises Le risque toxicologique dun produit car on connat la vitesse dmission de ces vapeurs </li> <li> Page 33 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG La notion de densit Grce cette notion, on peut savoir si les vapeurs sont : au point haut au point bas </li> <li> Page 34 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Linflammabilit Point clair Point dinflammation Point dauto-inflammation </li> <li> Page 35 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG Le point clair Dfinition: Cest la temprature minimale laquelle il faut porter un produit pour que ses vapeurs mises senflamment en prsence dune flamme. Rq: un liquide inflammable ne peut tre enflamm tant que sa temprature est infrieure au point clair </li> <li> Page 36 </li> <li> A.MAUROUARD Lyce Alexis de Tocqueville CHERBOURG La rglementation prvoit PE&lt; 21C TRES INFLAMMABLE 21C</li></ul>