bulletin n°24 du pôle de compétitivité de bizerte

of 9/9
1 LACTIMED : première mission de valorisation des produits laitiers typiques de Bizerte Premières Soutenances de Master Professionnel en Management Agroalimentaire en décembre 2012 Réunion avec les professionnels de la filière laitière Echange tuniso-marocain: Une délégation marocaine suit une formation sur la qualité à l’INAT Réunion de lancement du projet LACTIMED Participation à la journée « Défis logistiques pour une meilleur compétitivité de l’entreprise : Les zones d’activités industrielles ». Pôle de Compétitivité de Bizerte : partenaire du projet TEMPUS IV BULLETIN N°24 Février 2013 Bulletin N°24 Sommaire Pôle de Compétitivité de Bizerte Le Le Bulletin d’information Le Parlement européen approuve la réglementation sur le brevet unitaire Prix de l'Usine alimentaire durable 2013 Adria Développement lance le “Facebook” de l’agroalimentaire Pentawards 2013 Editorial Le Pôle en activité P3– P4 News des partenaires P4-P5 Association de 3 pôles de compétitivité du végétal: VEGEPOLYS, PEIFL et CEREALES VALLEE. Visite du Kyushu Bio Cluster à Vitagora Projet BIOVECQ (Biotechnologie marine vecteur d’innovation et qualité) Programme de participation du Groupement des Industries de Conserves Alimentaires GICA aux manifestations commerciales en 2013 Les Rencontres TECH Agri Food : Le 3 et 4 Juin 2013 à Marseille au Palais du Pharo Evènements P8-P9 Pôle vigilance P6-P8 Méditerranée: Augmentation des quotas de thons rouges pêchés Naturalité : au service de l’industrie agroalimentaire Un cornichon de mer pour purifier l'eau de pisciculture ? L’arôme de beurre, mauvais pour le cerveau ? Choux et brocoli diminuent la mortalité Un nouveau concept de capteur pour détecter des molécules d'intérêt médical et agroalimentaire Packaging : L’emballage modulo clip Agenda des Salons P9 Nationaux Internationaux

Post on 06-Mar-2016

218 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bulletin N°24 du Pôle de Compétitivité de Bizerte

TRANSCRIPT

  • 1

    LACTIMED : premire mission de valorisation des produits laitiers typiques de Bizerte Premires Soutenances de Master Professionnel en Management Agroalimentaire en dcembre 2012

    Runion avec les professionnels de la filire laitire Echange tuniso-marocain: Une dlgation marocaine suit une formation sur la qualit lINAT Runion de lancement du projet LACTIMED Participation la journe Dfis logistiques pour une meilleur comptitivit de lentreprise : Les zones

    dactivits industrielles . Ple de Comptitivit de Bizerte : partenaire du projet TEMPUS IV

    BULLETIN

    N24 Fvrier 2013

    Bulletin N24

    Sommaire

    Ple de Comptitivit de Bizerte

    Le

    Le Bulletin dinformation

    Le Parlement europen approuve la rglementation sur le brevet unitaire Prix de l'Usine alimentaire durable 2013 Adria Dveloppement lance le Facebook de lagroalimentaire Pentawards 2013

    Editorial

    Le Ple en activit

    P3 P4

    News des partenaires

    P4-P5

    Association de 3 ples de comptitivit du vgtal: VEGEPOLYS, PEIFL et CEREALES VALLEE. Visite du Kyushu Bio Cluster Vitagora Projet BIOVECQ (Biotechnologie marine vecteur dinnovation et qualit) Programme de participation du Groupement des Industries de Conserves Alimentaires GICA aux manifestations

    commerciales en 2013 Les Rencontres TECH Agri Food : Le 3 et 4 Juin 2013 Marseille au Palais du Pharo

    Evnements

    P8-P9

    Ple vigilance

    P6-P8

    Mditerrane: Augmentation des quotas de thons rouges pchs Naturalit : au service de lindustrie agroalimentaire Un cornichon de mer pour purifier l'eau de pisciculture ? Larme de beurre, mauvais pour le cerveau ? Choux et brocoli diminuent la mortalit Un nouveau concept de capteur pour dtecter des molcules d'intrt mdical et agroalimentaire Packaging : Lemballage modulo clip

    Agenda des Salons

    P9

    Nationaux Internationaux

  • Editorial

    BULLETIN

    N24 Fvrier 2013

    Le Bulletin dinformation

    Ple de Comptitivit de Bizerte

    2 Bulletin N24

    LACTIMED : premire mission de valorisation des produits laitiers typiques de Bizerte

    Du 28 janvier au 1er fvrier 2013, Bizerte a accueilli la premire mission de terrain du projet LACTIMED. Une dlgation dexperts du Ple de Comptitivit de Bizerte et du Centre International des Hautes Etudes Agronomiques Mditerranennes Institut Agronomique Mditerranen de Montpellier, accompagne par ANIMA (coordinateur du projet), sest dplace dans toute la rgion pour rencontrer les acteurs locaux de la filire laitire. Les ateliers et rencontres organiss permettront de dresser un tat des lieux et dadopter une stratgie pour la valorisation des produits laitiers typiques en Tunisie et linternational. Un plan daction local sera mis en uvre pour rpondre aux besoins spcifiques de la filire laitire de Bizerte. Les acteurs locaux seront associs son laboration loccasion dateliers et de runions de travail. Des opportunits concrtes dinvestissement et de partenariat seront mises en lumire pour favoriser la modernisation des systmes de production et de distribution. Les organismes dappui la filire et les producteurs locaux seront forms sur les techniques agricoles efficaces et durables, les procds de production flexibles et innovants, et les mthodes de commercialisation. Un concours distinguera les meilleurs projets de valorisation des produits laitiers typiques de Bizerte. Enfin, des rencontres daffaires, salons et marchs de producteurs permettront de promouvoir ces produits auprs des mdias, des consommateurs ainsi que des acteurs conomiques et touristiques des deux rives de la Mditerrane. Le Ple de Comptitivit de Bizerte organisera ces activits en Tunisie, en association avec la Banque Nationale Agricole, lAssociation de dveloppement rgional de Bizerte , ainsi que de nombreux autres acteurs tunisiens, europens et mditerranens.

    Premires Soutenances de Master Professionnel en Management Agroalimentaire en dcembre 2012

    Nous arrivons la clture de la premire session du MBA en management agroalimentaire qui a dmarr en 2010-2011. Mlle. Hend Ben Miled tant la premire soutenir son mmoire le 18 dcembre 2012 devant un jury prsid par M. Elyes Hamza, directeur de lINAT. Le travail intitul Comportement du consommateur et amlioration du chiffre daffaires du rayon fruits et lgumes

    frais . Cas de lenseigne Promogro la Marsa a t encadr par M. Jemaeil Hassaynia , professeur lINAT et M. Hamid Bencharif enseignant chercheur lIAMM , Mme. Selma Tozanli de lIAMM et Mme. Faten Khamessi, matre assistante lINAT sont deux membres examinatrices. Mlle. Hend a t flicite pour son travail .Elle a eu la mention assez bien.Le mme jour, un second tudiant du master M. Sofiane El Hair a soutenu devant le mme jury que celui de Mlle. Hend , son mmoire intitul : Amlioration typique et managriale des dchets solides dans le volet environnement. Il a obtenu la mention assez bien.

  • 3 Bulletin N24

    Le Po le en activite

    Runion de lancement du projet LACTIMED Messieurs Kamel BELKAHIA (P.D.G du ple de comptitivit de Bizerte) et Zakaria HMAD (Directeur Gnral du Technople Agroalimentaire de Bizerte) ont particip le 12 & 13 dcembre 2012 Marseille la runion de lancement du projet LACTIMED.

    LACTIMED vise renforcer la production et la distribution de produits laitiers typiques et innovants en Mditerrane par lorganisation des filires locales, lappui aux producteurs et la promotion de leurs produits sur les marchs locaux et internationaux.

    Le projet est mis en uvre dans le cadre du programme IEVP CT MED. Il est financ, pour un montant de 4,35 millions d'euros, par l'Union europenne travers lInstrument Europen de Voisinage et de Partenariat. De novembre 2012 mai 2015, ANIMA et ses 11 partenaires raliseront une centaine doprations destination des acteurs des filires laitires dEgypte, du Liban, de la Tunisie, dItalie et de la Grce. La runion de lancement a permis aux partenaires et associs du projet de se rencontrer et de dgager une vision commune des objectifs du projet et de ses principales activits. Ils en retireront une comprhension prcise du plan d'action, du guide de procdures et des rgles de communication du projet.

    Participation la journe Dfis logistiques pour une meilleure comptitivit de lentreprise : Les zones dactivits industrielles

    Le Ple de Comptitivit de Bizerte a particip la journe organise par la Confdration des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) le 09 janvier 2013 sur le thme Dfis logistiques pour une meilleure comptitivit de lentreprise .

    Lintervention de M. Sabri STA, Responsable veille stratgique au Technople agroalimentaire, a port sur la prsentation du concept de Ple de Comptitivit et comment ce dernier peut sinspirer du modle du Parc d'Activits Economiques de Bizerte dans la gestion des zones industrielles.

    Runion avec les Professionnels de la Filire Laitire

    Le Directeur Gnral du Technople Agroalimentaire de Bizerte a t invit par les reprsentants des diffrents maillons de la filire laitire, le 10 janvier 2013, pour animer une runion de travail au sujet de lor-ganisation de cette filire. Il ressort des discussions qui ont eu lieu la ncessit de renforcer limplication de linterprofession dans la gestion courante de la filire laitire. Une requte pour identifier les modalits de cette nouvelle forme de gouvernance a t formule pour le bureau rgional de la FAO en Tunisie.

    Echange tuniso-marocain: Une dlgation marocaine suit une formation sur la qualit lINAT

    Dans le cadre des changes tuniso-marocains, le Ple a accueilli dans ses locaux 14 tudiants marocains. Cette dlgation a particip du 28 janvier au 1er fvrier 2013 un module de formation sur le thme Gestion de la qualit et comportement du consommateur lINAT.

    Il y a lieu de rappeler que les tudiants de la seconde promotion du master en management agroalimentaire organis conjointement par lInstitut National Agronomique de Tunisie, le Ple de Comptitivit de Bizerte et lInstitut Agronomique Mditerranen de Montpellier, ont eux aussi assist au module marketing agroalimentaire lUniversit Cadi Ayyadh, Marrakech et ce du 26 Mai au 2 Juin 2012.

    Cette mobilit mutuelle des tudiants a pour objectif principal de renforcer les liens entre la Tunisie et le Maroc et surtout de tisser des accords de partenariat relatifs au volet formation . Le ple de comptitivit de Bizerte vise rendre le Master en management agroalimentaire, tendu une chelle maghrbine.

  • 4 Bulletin N24

    Visite du Kyushu Bio Cluster Vitagora Vitagora a accueilli pendant deux jours (26 & 27 novembre2012) une dlgation japonaise du Kyushu Bio Cluster. Ce cluster, avec lequel les membres de FC Innovation, dont Vitagora, ont sign un accord de partenariat en octobre 2010, est bas dans le sud du Japon. Le KBCC travaille notamment au dveloppement de nouveaux produits alimentaires et fonctionnels, ainsi qu' l'amlioration des techniques de fermentation. La dlgation,

    forme d'industriels des produits laitiers et des ufs, des centres technique et universitaires, est venue la rencontre du rseau Vitagora : une dizaine de personnes ont ainsi visit les laboratoires de recherches des ENIL, du CSGA, de l'universit de Bourgogne, ainsi que le groupe Eurodough, le Conseil Rgional de Bourgogne et le Grand Dijon.

    Dix entreprises du rseau du Ple sont venues nouer - ou renouer - contact travers une srie de 24 rendez-vous individuels. Ces changes visent dvelopper des cooprations scientifiques et industrielles entre les 2 ples. Ils permettent aux participants de s'inspirer des innovations dveloppes l'tranger et de valoriser leur savoir-faire sur de nouveaux marchs. Vitagora prvoit le renouvellement de ces oprations en 2013 avec une visite collective Kyushu et l'accueil d'une nouvelle dlgation Dijon.

    Source: www.vitagora.com

    News des partenaires Association de 3 ples de comptitivit du vgtal: VEGEPOLYS, PEIFL et CEREALES VALLEE VEGEPOLYS, PEIFL ET CEREALES VALLEE, 3 ples de comptitivit du vgtal s'associent 6 autres ples et clusters pour lancer un appel ides de projets innovants sur le thme Vgtal et TIC. . De la slection de varits de plantes leur commercialisation, en passant par leur mise en culture, leur rcolte, leur conditionnement et leur distribution, les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) sont dsormais des outils prcieux qui accompagnent tout au long de la chane de production du vgtal et offrent un levier concurrentiel intgrer dans un march de plus en plus globalis. Pour aider les entreprises accrotre leur comptitivit, les ples VEGEPOLYS, PEIFL et CEREALES VALLEE lancent, jusqu'au 22 fvrier 2013, un appel ides de projets innovants sur le thme Vgtal et TIC , en partenariat avec les ples de comptitivit Images et Rseaux, OPTITEC, ViaMca et les clusters Auvergne TIC, Cap'Tronic et LEA Valley..

    Source : www.francematin.info

    Ple de Comptitivit de Bizerte : partenaire du projet TEMPUS IV Le projet TEMPUS IV ayant pour thmatique : "Dveloppement de partenariats Universits - Entre-prise du domaine des Sciences et Technologies du vivant". Ce projet national soumis avec le con-cours de lINAT l'anne dernire a t accept. Il a t mont en collaboration avec du ct tuni-sien, les Universits de Sfax, de Gabs, de Monastir, de Manouba, de Jendouba et de Carthage,

    INAT et FSB. Du ct europen , AGROCAMPUS Ouest (coordinateur), les Universits de Pise, et dautres universits espagnoles.

    La runion de dmarrage du projet a eu lieu Sfax le 11 et 12 dcembre 2012. Actuellement, chaque semaine, des runions de travail se tiennent lINAT entre professionnels et universitaires afin de mettre en place la dmarche suivre pour concrtiser les activits lies ce projet: Cration dun rseau de partenaires professionnel, professionnalisation des diplms, requalification exprimentale des doctorants, rvision de la formation doctorale, appui au milieu professionnel (formation continue), valorisation de la recherche.

    La contribution du ple dans ce projet sera le renforcement du lien entre luniversit et lentreprise ainsi que son appui au milieu professionnel. De mme, il participera lidentification des besoins en formations courtes et la sensibilisation sur les modalits de professionnaliser de la formation dans les universits tunisiennes.

  • 5 Bulletin N24

    Programme de participation du Groupement des Industries des Conserves Alimentaires GICA aux mani-festations commerciales en 2013

    Source: www.gica.tn

    Evnement Lieu Pays priode Organisateur Priodicit

    GulfoodDubai Dubai E.A.U 25-28 fv CEPEX Annuelle

    FOODEX Tokyo Japon 6- 9 mars CEPEX Annuelle SEAFOOD Bruxelles Belgique 23- 25 avril APIA Annuelle Fancy Food

    show New York U.S.A 30 juin- 2

    juil CEPEX Annuelle

    World Food Moscow Moscou Russie 16 - 19 sep CEPEX Annuelle

    ANUGA Cologne Allemagne 21- 25 oct CEPEX biannuelle

    Les RencontresTECH Agri Food : Le 3 et 4 Juin 2013 Marseille au Palais du Pharo

    Ce sont des rencontres dAffaires euro-mditerranennes organises par le PEIFEL et la CCIFM en partenariat avec la CCI Internationale Marseille Provence et le rseau Entreprise Europe Network soutenus financirement par le Conseil Rgional Provence Alpes Cte dAzur.

    Pour cette 4me dition, les rencontres daffaires euro-mditerranennes co-organiss par le PEIFEL deviennent TECH Agri Food et souvrent aux filires vigne & vin et crales en plus des fruits et lgumes. Pour cette dition 2013, les thmatiques lhonneur sont les Serres (enjeux et solutions innovantes), les dchets organiques (Procds innovants de gestion et de valorisation) ainsi que les NTIC et les procds agroalimentaires. Au rendez-vous, des affaires pour favoriser les partenariats commerciaux scientifiques et techniques ainsi que des ateliers thmatiques pour changer sur des enjeux technologiques cls.

    Source: www.peifel.org

    Projet BIOVECQ (Biotechnologie marine vecteur dinnovation et qualit) : Lutilisation des biotechnologies marines et la forte participation des PME pour le dveloppement durable du secteur des bioproduits marins innovants et des produits halio-alimentaires constituent loriginalit de ce projet . LINSTM est le demandeur de ce projet qui dure 30 mois. Plusieurs partenaires sont impli-qus : le Parc Scientifique et Technologique de la Sicile, lInstitut Zoologique Exprimentale de la Sicile , BiotechPole Sidi Thabet, lIRESA, Technopole EL Ghazela, le Ple de Comptitivit de Bizerte , etc.

    Le contrat de subvention relatif au projet BIOVECQ, approuv dans le cadre de lappel proposition des projets stratgiques, a t sign le 28 dcembre 2012.

  • 6 Bulletin N24

    Un cornichon de mer pour purifier l'eau de pisciculture

    La surexploitation des mers et de ses ressources halieutiques, ajoute la demande toujours plus accrue pour le poisson dans l'alimentation, ont conduit un fort dveloppement de la pisciculture commerciale. Par consquent, la majorit des poissons que l'on consomme aujourd'hui provient de fermes piscicoles. En dehors des levages ctiers, il existe quelques infrastructures visant la production terrestre de poissons marins (bar, daurade, maquereau). Le maintien de la qualit de l'eau dans ces bassins sans accs l'eau de mer naturelle est une tche complexe. L'Universit Leibniz de Hanovre (Basse-Saxe) mne un projet novateur de purification de l'eau issue des piscicultures avec des plantes tolrantes au sel, comme l'aster maritime ou la salicorne, surnomme "cornichon de mer". Ces plantes utilisent les nutriments excdentaires issus des djections des animaux permettant ainsi de recycler l'eau de mer artificielle. Les chercheurs de Hanovre testent ces plantes dans des bassins exprimentaux o les plantes poussent en eau, sur des plaques en polystyrne flottantes.

    Les rsultats seront utiliss pour la ralisation d'un systme intgr poisson-plantes dans une unit de production piscicole de Vlklingen (Sarre). La particularit de ce projet est que la plante n'est pas seulement utilise comme biofiltre, mais sera galement rcolte pour l'alimentation humaine. Le choix de la responsable du projet, Jutta Papenbrock de l'Institut de botanique de l'Universit Leibniz, s'est port sur des plantes tolrantes au sel qui pourront aussi tre consommes. En effet, dans certaines rgions ctires de France, la salicorne se retrouve dans les restaurants et sur les tals de march.

    Source : www.bulletins-electroniques.com

    Naturalit : au service de lindustrie agroalimentaire Le respect de la naturalit est devenu quasiment un pr-requis tout dveloppement en industrie agroalimentaire. Cest cette tendance de fond qua dcortique le colloque NaturIaa, organis en novembre par le technople Alimentec, Bourg-en-Bresse. Le naturel gnre des penses positives relevant de la symbolique sant et got. Il y a ainsi un raccourci entre le naturel et les autres bnfices, ce qui fait que les produits naturels sont en gnral prfrs aux produits artificiels , introduit Pierrick Gomez, spcialiste des comportements des consommateurs la Reims Management School.

    Reste que lutilisation du terme naturel est peu cadre par la rglementation, hormis le cas des armes. Franoise Hbert dEuroconsultants rappelle toutefois lexistence de la note d'information n2009-136 de la DGCCRF, qui prcise que le terme naturel doit tre rserv aux aliments provenant de la nature et prsents la vente en ltat ou aprs une transformation mcanique nentranant pas de modification profonde (ingrdients pars, tranchs, hachs, etc.) . La note privilgie lutilisation de lallgation origine naturelle pour les aliments ayant subi une stabilisation (rfrigration, conglation, surglation), un conditionnement sous atmosphre protectrice, un traitement thermique (pasteurisation, strilisation, cuisson), ou une fermentation- emprsurage - torrfaction ou

    infusion. Source : www.processalimentaire.com

    Mditerrane: Augmentation des quotas de thons rouges pchs La Commission internationale pour la conservation des thonids de lAtlantique (Cicta) relve lgrement les quotas de thons

    rouges pchs en Mditerrane en les portants 13 500 tonnes en 2013 contre 12 900 en 2012.Les quotas restent cependant bien en-de de leur niveau de 2008 quand ils atteignaient les 28 500 tonnes par an. La Cicta espre aboutir, dici 2022, une reconstitution des stocks de thons rouges, menacs par la surpche et la pche illgale.

    Source: econostrum

    Po le vigilance

  • 7 Bulletin N24

    Un nouveau concept de capteur pour dtecter des molcules d'intrt mdical et agroalimentaire

    L'agroalimentaire est toujours la recherche de mthodes plus efficaces pour dtecter des biomolcules. Pour rpondre ces besoins, un nouveau concept de capteurs miniaturiss vient d'tre mis au point par des chercheurs du LAAS-CNRS et de l'Universit Toulouse III - Paul Sabatier, en collaboration avec la socit HEMODIA. Ces capteurs peuvent mesurer dans une solution la concentration d'une gamme de molcules telles que le glucose, le lactate ou le glutamate prsentant un intrt pour l'industrie agroalimentaire.

    Ce dispositif, appel ElecFET, associe, pour la premire fois, un microcapteur d'acidit et une microlectrode mtallique prsentant sur sa surface une enzyme spcifique la molcule recherche. L'avance technologique est lie l'imbrication de ces deux composants l'chelle micromtrique sur une puce lectronique en silicium. Ces travaux sont publis le 08 novembre 2012 dans la revue Biosensors & Bioelectronics. L'ElecFET permet de dtecter des molcules dans diffrentes gammes de concentration qui vont de la micromole la mole par litre1. L'avantage de ce systme par rapport aux technologies actuelles est li au contrle potentiel de la raction: en modifiant la polarisation de la microlectrode, il est possible de changer la gamme de dtection du dispositif, et de pallier ainsi une possible trop faible activit de l'enzyme utilis. Test par les chercheurs pour la dtection du glucose, du lactate et du glutamate, le dispositif ElecFET a dmontr une prcision de mesure comparable celle des technologies actuelles. Source :Communiqu de presse CNRS

    Choux et brocoli diminuent la mortalit Brocoli, chou fris, chou-fleur, des lgumes ne pas oublier. Daprs une tude publie dans lAmerican Journal of Clinical

    Nutrition, les adeptes des lgumes crucifres vivraient plus longtemps et auraient moins de risques de dcder dune maladie cardiovasculaire que les personnes qui en consomment peu. Les chercheurs de lUniversit Vanderbilt (Etats-Unis) et de lInstitut du cancer de Shanghai (Chine) ont analys les donnes de 61,436 hommes inclus dans la Shanghai MensHealth Study et suivis durant 4,6 ans ainsi que celles de 73,360 femmes incluses dans la Shanghai Womens Health Study et suivies durant 10,2 ans. Les donnes utilises taient collectes grce un questionnaire alimentaire valuant la consommation de fruits et lgumes.

    Rsultat : chez les personnes qui consomment le plus de lgumes crucifres, le risque de dcs prmatur (quelle quen soit la cause) est rduit de 22 % et le risque de dcs lis une maladie cardiovasculaire est rduit de 31 %.

    Source :www.lanutrion.fr

    Larme de beurre, mauvais pour le cerveau ?

    Des chercheurs de luniversit de Minnesota avancent dans la revue Chemical Research in Toxicologyques que les armes artificiels contenant du diactyle, bien connu pour tre lorigine de larme de beurre, seraient nocif pour la sant. Leurs recherches dmontrent que le compos pntre facilement la barrire hmato-encphalique qui protge le cerveau et provoquerait des troubles neurologiques. Le compos organique permettrait la bta-amylode de sagrger autour du

    cerveau. Cette accumulation, nfaste pour le systme nerveux, tant lorigine de la maladie dAlzheimer. Source: www.processalimentaire.com

  • Bulletin N24 8

    Prix de l'Usine alimentaire durable 2013 :Les candidatures sont ouvertes ! Le Prix de l'Usine alimentaire durable 2013 est officiellement lanc. Pour la cinquime anne conscutive, le magazine Process Alimentaire et ses partenaires Linaires et Rayon Boissons mettront en avant les industriels qui agissent et innovent dans le dveloppement durable.

    Le dveloppement durable ne se cantonne pas la construction de btiments type HQE (haute qualit environnementale), c'est un fait. Aussi, le Prix de l'usine alimentaire durable 2013 s'appuie sur un jugement transversal et objectif prenant en compte quatre grands critres: les performances nergtiques, le traitement de l'eau et des dchets, l'co-conception des emballages et des formulations, et l'exercice de la responsabilit socitale. Le jury 2012 remarquait que la distinction entre les entreprises candidates se faisait sur leur primtre d'action : de l'investissement d'amlioration qui gnre des conomies de ressources, la stratgie globale et cohrente d'un bout l'autre. Le dveloppement durable s'adresse bel et bien tous, l'image des profils divers des candidats 2012. La candidature ce prix est une occasion unique de valoriser une dmarche dentreprise et bnficier d'une couverture presse auprs des clients et fournisseurs dans Process Alimentaire, Linaires et Rayon Boissons.

    Source :http://www.processalimentaire.com/A-la-une

    Le Parlement europen approuve la rglementation sur le brevet unitaire Les inventeurs europens vont disposer bientt d'un brevet unitaire. Aprs plus de 30 ans de pourparlers, le nouveau rgime va rduire jusqu' 80 % les cots d'un brevet dans l'UE et le rendre plus comptitif face aux tats-Unis et au Japon. Les dputs ont rduit les cots pour les petites entreprises et adapt le systme leurs besoins, dans un compromis conclu avec le Conseil et approuv par le Parlement le 11 dcembre 2012. Le nouveau brevet sera moins onreux et plus efficace que le systme actuel en termes de protection des inventions des entreprises et des particuliers. Le nouveau systme assurera une protection automatique du brevet unitaire dans les 25 tats membres participants, rduira fortement les cots des entreprises europennes, et contribuera stimuler leur comptitivit. Lorsque le nouveau systme fonctionnera plein rgime, un brevet europen pourrait coter 4 725 euros, compars aux 36 000 euros ncessaires actuellement, selon la Commission europenne. Tout inventeur pourra demander l'Office europen des brevets (OEB) un brevet unitaire europen lui assurant une protection dans les 25 tats membres participants. Les brevets seront disponibles en anglais, en franais et en allemand. Les demandes devront tre faites en anglais, en allemand ou en franais. Si elles sont introduites dans une autre langue, elles devront tre accompagnes d'une traduction dans l'une de ces trois langues.

    Source: www.observatoire-immateriel.com

    Eve nements

    Packaging : Lemballage modulo clip

    Plastobreiz, socit spcialise dans la conception et la fabrication demballages thermoforms, lance au Carrefour des Fournisseurs de lAgroalimentaire CFIA 2013, un concept innovant demballage, bas sur un systme de clips mles et femelles. Grce un outillage unique, il est possible dassembler plusieurs units entre elles. On obtient un empilage parfaitement fiable. Ce concept peut se dcliner sous diffrentes formes, et il est applicable un large panel de produits.

    Dans lexemple qui sera prsent au salon, il sagit dune bote charnire ronde de petit format en APET. Ce dveloppement, prcise Plastobreiz, permet de moduler une prsentation des emballages lunit, par 2 ou par 3. Il offre une flexibilit lindustriel, mais galement au consommateur pour une consommation fractionne.

    Source :http://www.processalimentaire.com

  • Agenda des Salons Nationaux

    Salon Lieu Date Tunisia Food-Expo El Kram 13 au 16 Novembre 2013

    Internationaux

    Salon Lieu Date

    FRUIT LOGISTICA Fruits & Lgumes

    Berlin 06/02/13 au 08/02/13

    BIOFACH Produits Bio

    Nuremberg 13/02/13 au 16/02/13

    ANFAS FOOD PRODUCT EXHIBITION Salon international de l'alimentation et

    des boissons

    Antalya Expo Centre

    20/02/13 au 23/02/13

    GULFOODDUBAI Restauration Htellire

    Dubai 25/02/13 au 28/02/13

    FOODEX Tous Produits

    Tokyo 05/03/13 au 08/03/13

    SIAL CANADA Tous Produits

    Montral 30/04/13 au 02/05/13

    ALIMENTARIA Tous Produits

    Mexico 04/06/13 au 06/06/13

    ANUGA Tous Produits

    Cologne 05/10/13 au 09/10/13

    MONDIAL DU PAIN Concours international du pain

    Eurexpo Lyon 2013

    Bulletin N24 9

    Adria Dveloppement lance le Facebook de lagroalimentaire Une plate-forme collaborative pour permettre au monde de lagroalimentaire dchanger. Cest lide d'Adria Dveloppement

    qui sera matrialise aprs lt 2013. Pour les inscrits, plusieurs modes dchanges seront possibles : Il est tout fait possible de crer par exemple un rseau social priv, pour changer entre membres invits et ainsi sassurer de la confidentialit des informations changs, explique Jean-Robert Geoffroy, directeur gnral. Certains outils seront au contraire mutualiss et ouverts tous, professionnels de lagroalimentaire et galement fournisseurs . Parmi les objectifs affichs : fdrer la filire en partageant les savoirs, savoir-faire et res-sources mais galement dvelopper linnovation en mettant porte de tous les diffrents acteurs. Ltude de faisabilit a mis en vidence quil y avait une relle attente chez les salaris, et notamment chez les jeunes, de dcloisonner. Ces structures, qui peuvent amliorer la comptitivit du secteur, nexistent pas. Les nouvelles gnrations de salaris ont besoin de sens et de comprendre ce quils font dans leur travail, cest aussi le but de cette plate-forme , poursuit-il. La structure du site comprendra une page daccueil permettant le rfrence-ment du site mais aussi dexpliquer son fonctionnement. A ct des rseaux sociaux ouverts et privs, Adria Dveloppement entend gale-ment proposer des modules complmentaires de-learning par exemple, une base documentaire, des outils de veille et des logiciels mtiers.

    Pentawards 2013

    Pentawards est la premire et seule comptition mondiale ddie exclusivement au packaging design sous toutes ses formes. Ou-verte tous ceux et celles qui dans tous les pays du monde sont associs la cration ou la mise sur le march d'un emballage. Les gagnants recevront des bronze, silver, gold, platinum et diamondPentawards en fonction de la qualit crative de leur travail. Les emballages du monde entier crs ou dits depuis le 1er janvier 2012 seront jugs par un jury lui aussi international qui slectionnera les gagnants en fonction de la qualit crative des uvres prsentes. Outre la remise de rcompenses, Pentawards a pour mission la promotion de packa-ging design auprs des socits, de la presse, des autorits conomiques et politiques et du grand public en gnral, partout dans le monde. Les Pentawards sont diviss en deux comptitions distinctes.

    1. Pentawards "CLASSIC" est ddie aux emballages existants sur le march, accessibles aux consommateurs. 2. Pentawards "CONCEPT", est ddie aux concepts demballages non encore commercialiss.

    Source :http://www.pentawards.org

    Source: www.processalimentaire.com