aubenque aristote (universalis)

Click here to load reader

Post on 03-Apr-2018

220 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    1/57

    AARRIISSTTOOTTEE ((~~338855 eennvv..--~~332222))

    SSoommmmaaiirree

    Introduction

    Vie d'Aristote

    Les uvres Aristote perdu uvres conservesListe des uvres

    volution suppose d'Aristote

    Aristote, critique de PlatonCritique de la thorie des IdesAristote et la philosophie antrieure

    La logique et les autres arts du langageLa logiqueLa rhtoriqueLa topique

    Le syllogismeLimites de l'idal dductif

    La science de l'tre tre quelconque et tre suprmeLa question de l'unit de l'tretre et essenceDieu

    La philosophie de la nature

    Les principesNature et mouvementL'Univers

    La vie et l'meLa vieL'me et le corpsDe la sensation l'intellectionL'intellect

    La philosophie des choses humaines

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    1 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    2/57

    L'action moraleLe bonheurLes vertusL'amitiLa vie contemplative

    La politiqueLa potique

    La postrit d'Aristote

    Bibliographie

    Les auteurs

    PPiieerrrree AAUUBBEENNQQUUEE, professeur l'universit de Paris-IV-Sorbonne

    ,

    AArriissttootteeDe la Physique la Mtaphysique, Aristote (385 env.-322

    avant J.-C.) dresse l'inventaire exhaustif d'un monde o la ralits'ordonne selon les catgories logiques de la pense. Juste de

    Gand, Portrait d'Aristote, Muse du Louvre, Paris.

    Crdit :

    Erich Lessing/ AKGTous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    2 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    3/57

    AArriissttootteeBuste d'Aristote (env. 385-322 av. J.-C.). Bronze. Museo

    archeologico, Naples.

    Crdit :Aisa/ Leemage

    Tous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    AArriissttoottee eett PPllaattoonnAristote et Platon, logique et dialectique. Aristote a prfr lavrit l'amiti. Bas-relief de Luca Della Robbia, 1437-1438.

    Museo dell'Opera del Duomo, Florence.

    Crdit :Rabatti-Domingie/ AKG

    Tous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    3 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    4/57

    CCoonnssttiittuuttiioonn dd''AAtthhnneessConstitution d'Athnes, retrouve sur un papyrus en 1890 par

    E.G. Kenyon. British Museum, Londres.

    Crdit :Erich Lessing/ AKG

    Tous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    PPrriissee ddee vvuuee

    Aristote n'est sans doute pas le philosophe le plus sduisant del'Antiquit, celui auquel on se reporte le plus volontiers quand on veutremonter aux sources de ce que les Grecs ont nomm la sagesse .

    Mais nul n'a marqu autant que lui la philosophie et la science dessicles suivants, peut-tre mme et cela jusqu' nos joursinclusivement la civilisation qu'il est convenu d'appeler occidentale .Son principal titre de gloire a t de fonder la logique, c'est--dire cetensemble de rgles contraignantes qui permettent de faire du discours(logos) l'usage le plus cohrent et, par l, le plus efficace. Plusproccup que Platon de dfinir et d'administrer le langage, il a su enfaire l'instrument (organon) d'une pense capable de se dominerelle-mme et, par l, d'imposer sa loi la nature. Penseur

    encyclopdique, il a su la fois reconnatre la spcificit des diffrentssavoirs, au progrs desquels il a lui-mme contribu, et l'unitproprement humaine du discours qu'ils mettent en uvre. Espritorganisateur et classificateur, il a nonc les catgoriesqui structurentle langage et la pense de l'homme.

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    4 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    5/57

    AArriissttootteeDe la Physique la Mtaphysique, Aristote (385 env.-322

    avant J.-C.) dresse l'inventaire exhaustif d'un monde o la ralits'ordonne selon les catgories logiques de la pense. Juste de

    Gand, Portrait d'Aristote, Muse du Louvre, Paris.

    Crdit :Erich Lessing/ AKG

    Tous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    AArriissttootteeBuste d'Aristote (env. 385-322 av. J.-C.). Bronze. Museo

    archeologico, Naples.

    Crdit :

    Aisa/ LeemageTous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    5 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    6/57

    AArriissttoottee eett PPllaattoonnAristote et Platon, logique et dialectique. Aristote a prfr lavrit l'amiti. Bas-relief de Luca Della Robbia, 1437-1438.

    Museo dell'Opera del Duomo, Florence.

    Crdit :

    Rabatti-Domingie/ AKGTous les documents proposs par Encyclopdia Universalis

    sont lgalement autoriss pour l'usage pdagogique

    On pourra estimer, au cours des sicles, que le systme aristotlicien,devenu au Moyen ge l'armature de toutes les scolastiques chrtienneset musulmanes, a fig le progrs de la pense. Mais il reste que cesystme, en dpit de ses imperfections, a t le modle de toutesystmatisation future. Et l'on n'a pas assez remarqu que, dans un

    domaine essentiel et souvent mal compris de sa philosophie, lamtaphysique, Aristote a lui-mme dmontr l'impossibilit dernire deramener l'tre l'unit, reconnaissant ainsi les limites de tout systme,le caractre inachev de toute synthse et l'irrductibilit de la pensede l'tre la pure et simple administration, scientifique et technique dece qu'il y a en lui d'objectivable.

    VViiee dd''AArriissttoottee

    Aristote est n en 385 ou 384 Stagire, petite ville de Macdoine, nonloin de l'actuel mont Athos. Son pre Nicomaque tait le mdecin du roiAmyntas II de Macdoine (le pre de Philippe) et descendait lui-mmed'une famille de mdecins. Cette origine explique peut-tre l'intrtd'Aristote pour la biologie et, en tout cas, ses relations avec la cour deMacdoine.

    En 367 ou 366, Aristote va faire ses tudes Athnes et devient l'Acadmie l'un des plus brillants disciples de Platon. Sorte de rptiteur

    ou d'assistant, rput pour sa passion de la lecture (Platon l'appelait,

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    6 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    7/57

    peut-tre avec quelque condescendance, le liseur ), il collabore un peuplus tard l'enseignement et publie lui-mme des dialogues comme leGryllosou De la rhtorique(dirig contre l'cole rivale d'Isocrate), quidveloppent, en les exagrant mme parfois (comme dans Eudmeou Del'me), des thses platoniciennes.

    En 348, Platon meurt. Il a dsign comme successeur la tte de l'coleson neveu Speusippe. Ds l'Antiquit, des biographes malveillants ontattribu ce choix de Platon la vritable cause de la rupture d'Aristoteavec l'Acadmie. Aristote en gardera du moins une rancune solide contreSpeusippe. La mme anne, peut-tre sur l'instigation de son matre,Aristote avait t envoy avec Xnocrate et Thophraste Assos, enTroade, o il devint le conseiller politique et l'ami du tyran Hermiasd'Atarne. Paralllement, Aristote ouvre une cole, o il affirme dj sonoriginalit. Il y entreprend, entre autres, des recherches biologiques. En

    345-344, Aristote, peut-tre sur l'invitation de Thophraste, se renddans l'le voisine de Lesbos, Mytilne.

    En 343-342, il est appel Pella, la cour du roi Philippe de Macdoine,qui lui confie l'ducation de son fils Alexandre. C'est l qu'Aristoteapprend la fin tragique d'Hermias, tomb en 341 entre les mains desPerses, et lui consacre un hymne. Du prceptorat lui-mme et du sjour Pella, qui s'tendent sur huit annes, on ne sait pratiquement rien.

    la mort de Philippe (335-334), Alexandre monte sur le trne. Aristote

    retourne Athnes, o il fonde le Lyce, ou Peripatos(sorte de pristyleo l'on se promenait en discutant), cole rivale de l'Acadmie. Il yenseigne pendant douze ans.

    En 323, Alexandre meurt au cours d'une expdition en Asie. Une ractionantimacdonienne se produit Athnes. Aristote, en ralit suspect demacdonisme, est menac d'un procs d'impit. On lui reprocheofficiellement d'avoir immortalis un mortel, Hermias, en lui ddiantun hymne. Aristote aime mieux quitter Athnes que d'encourir le sort de

    Socrate : il ne veut pas, dit-il, donner aux Athniens l'occasion de commettre un nouveau crime contre la philosophie . Il se rfugie Chalcis, dans l'le d'Eube, pays d'origine de sa mre. C'est l qu'il mourral'anne suivante, l'ge de soixante-trois ans.

    LLeess uuvvrreess

    Les crits d'Aristote se divisent en deux groupes : d'une part, desuvres publies par Aristote, mais aujourd'hui perdues ; d'autre part,

    des uvres qui n'ont pas t publies par Aristote et n'taient mmepas destines la publication, mais qui ont t recueillies et conserves.

    Encyclopdia Universalis : encyclopedie_print https://universalis.aria.ehess.fr/index.php?id=21&tx_eu[nref...

    7 sur 57 02/05/11 17:51

  • 7/27/2019 Aubenque Aristote (Universalis)

    8/57

    AArriissttoottee ppeerrdduu

    Le premier groupe d'crits fait partie des