werther de massenet

32
Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 1 WERTHER JULES MASSENET Nouvelle production de l’Opéra de Lille SA 13, MA 16, VE 19, MA 23 MAI 2006 (20H) DI 21 MAI 2006 (16H) Avril 2006 Dossier réalisé avec la collaboration de Sébastien BOUVIER Enseignant détaché Opéra de Lille Service des relations avec les publics T 03 28 38 40 50

Upload: music-lycee

Post on 28-Mar-2016

248 views

Category:

Documents


1 download

DESCRIPTION

Opéra de Massenet

TRANSCRIPT

Page 1: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 1

WERTHER JULES MASSENET Nouvelle production de l’Opéra de Lille SA 13, MA 16, VE 19, MA 23 MAI 2006 (20H) DI 21 MAI 2006 (16H)

Avril 2006

Dossier réalisé avec la collaboration de Sébastien BOUVIER Enseignant détaché

Opéra de Lille

Service des relations avec les publics T 03 28 38 40 50

Page 2: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 2

SOMMAIRE PREPARER VOTRE VENUE A L’OPERA 3 I/Werther de Jules Massenet 4

A/JulesMassenetBiographie 4Principalesœuvres 5

B/ Werther Ficherésumé 6Lespersonnagesetleurvoix 7Synopsis 8 Guided’écoute 9

II/Werther à l’Opéra de Lille,unenouvelleproduction 19

A/Ladistribution 19B/Noted’intentiondumetteurenscène 20C/L’équipeartistique,repèresbiographiques 21 D/Lessolistes 26

III/Pour aller plus loin

A/LaVoixàl’opéra 28B/LeRomantisme 30 C/Référencesbibliographiques 32

ANNEXES Frisechronologique:MassenetetsontempsFiche:LesinstrumentsdeWertherL’OpéradeLille,histoireetarchitectureLivret

Page 3: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 3

PREPARER VOTRE VENUE

Cedossiervousaideraàpréparervotrevenueaveclesélèves,sachantquel’équipedel’Opéraestàvotredispositionpourorganiserunevisitedel’Opéra,uneinterventiondansvotreclasseet/ou,sipossible,unerencontreavecl’undesmembresdel’équipeartistique.

Si le temps vous manque,nousvousconseillons,prioritairement,de:

-lirelerésumé,lespersonnagesetlesynopsisdel’opéra-faireuneécoutedesextraitsrepérésdel’opéra(voirguided’écoute).

Rencontre préparatoire pour les enseignants

aveclemetteurenscèneYvesBeaunesneetlechefd’orchestreAlainAltinoglu

mercredi 3 mai 2006 à 11hàl’OpéradeLille.(entréeruedesbonsenfants)

RECOMMANDATIONS

Lespectacledébuteàl’heureprécise.Ilestdoncimpératifd’arriveraumoins30minutesàl’avance,lesportessontferméesdèsledébutduspectacle.

Onnesortpasdelasalleendehorsdel’entracteetl’onrestesilencieuxpendantlespectacleafindenepasgênerleschanteursnilesspectateurs.

Ilestinterditdemangerdanslasalle,deprendredesphotosoud’enregistrer.

Lestéléphonesportablesdoiventêtreéteints.

Durée du spectacle :2h40+entractede30mn Opérachantéenfrançais,surtitré TEMOIGNAGES

L’équipedel’Opérasouhaitevivementquelesélèvespuissentrendrecomptedeleurvenue,deleursimpressions…àtraverstouteformedetémoignages(écrits,photographies,productionsmusicales).N’hésitezpasànouslesfaireparvenir.

Page 4: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 4

I / WERTHER DE JULES MASSENET A / Jules Massenet Biographie LecompositeurfrançaisJulesMassenetestnéle12mai1842àMontaud.Ilestlebenjamind’unefamillede12enfants.A6ans,ilcommencesesleçonsdemusiqueavecsamère,pianiste.En1853,ilintègreleconservatoiredeParisetobtientsonpremierprixdepianoen1859.Afindes’assureruneautonomiefinancière,Massenetjouedupianodansdescafés-concertsetauThéâtreLyrique.Lamêmeannée,ils’inscritdanslaclassedecompositiondeBazinmaislesconflitsentrelesdeuxmusiciensamènentMassenetàprendredescoursavecSavard(sonancienprofesseurdeformationmusicale).Admisdanslaclassed’harmoniedeReberen1860,Massenetpoursuivrasabrillanteascensionen1861enintégrantlaclassedecompositiond’AmbroiseThomas.Reçusecondauprixdecontrepointetfugueen1862,lorsduprestigieuxconcoursduPrixdeRome,ilobtiendralepremierprixunanplustard,en1863.De1863à1865,Massenetpartpourl’ItalieentantquepensionnairedelaVillaMédicisàRome,eteffectuedenombreuxvoyagesdanslepourtourméditerranéen,etrencontreLisztquilerecommandeentantqueprofesseurdepiano.En1867,ilestclassésecondauconcoursofficieldecompositionquiestlancépourlapremièreannée,avecl’opéraLa Coupe du Roi de Thulé. AvecSaint-Saëns,MassenetparticipeàlafondationdelaSociétéNationaledeMusique,afindesoutenirlacréationdemusiquefrançaisesymphoniqueetinstrumentale.MassenetreçoitlaLégiond’Honneuren1876,puisestnomméprofesseurdecompositionauConservatoiredeParisen1878.Ilestégalementélulamêmeannée,àl’AcadémiedesBeaux-Arts.PlusieursdesesélèvesremporterontlePrixdeRome:XavierLerouxen1885,GustaveCharpentieren1887,HenriRabauden1894,Maxd’Olloneen1897,etFlorentSchmitten1900.En1896,ildécidededémissionnerdelaclassedecompositionduConservatoiredeParisetrefuselepostededirecteurpourseconsacrerauthéâtreetàlacomposition.IlobtientlegradedeGrandOfficierdelaLégiond’Honneuren1899,etpartenvoyageenofficielàMonteCarloen1902oùilestreçuparlePrinceAlbert1eretdécorédel’OrdredeSaint-Charlespoursacarrière.En1910,Massenetprésidel’InstitutdeFrance,etsefaithospitaliserl’étéàParispourtroublesdigestifs.Ilenmeurtle13août1912.

Page 5: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 5

Les principales œuvres de Massenet Les Opéras Massenetacomposéprèsde25opéras,de1867jusqu’àsamort.Ilaabordétouslesstyleslyriquesdanssescompositions:l'opérabouffe(La Grand'Tante, en1867),lefantastiqueoriental(Le Roi de Lahore,en1876),legrandopérahéroïquemeyerbeerien(Hérodiade, en1879etLe Ciden1885),l'opéramythologique(Ariane,en1906),l'opéraféerique(Cendrillon, en1899),l'opéravériste(La Navarraise, en1895),lecontemédiéval(Grisélidis, en1901),l'opéraépique(Don Quichotte, en1910),ledramelyrique(Werther, en1892),l'opéracomique(Manon,en1884),lemystère(Le Jongleur de Notre-Dame, en1904),lacomédielyrique(Thaïs, en1894etChérubin, en1905),lasuite(Esclarmonde,en1889). Massenetacomposé3opérasquin’ontpaspuêtrecréésdesonvivant: Amadis (1910), Panurge (1911), et Cléopâtre (1912). Les OratoriosMassenet,trèsmarquéparsonactivitéauThéâtreLyrique,s’esteninspirépourconstruiresesoratorios.D’oùl’ambiguïtéducompositeurfaceàlareligion,Massenetmettantenscènelespassionshumainesplutôtqu’unmessagespirituel.Marie-Magdeleine (1873),Eve (1875),La Vierge(1880),La Terre Promise(1900). Les Mélodies Massenetestégalementungrandmélodiste,avecplusde280mélodiesclasséesparcycles(àl’imagedeceuxdeSchumann):Poème d'avril, Poème du souvenir, Poème d'octobre, Poème d'amour, Poème d'hiver, Poème d'un soir. La musique symphonique Massenetcommencesesœuvresorchestralesen1863avecsapremièreœuvresymphonique,l’Ouverture en sol ;s’ensuivradenombreusesmusiquesdescène. En1864,pensionnaireàl’AcadémiedeFranceàRome,ilcomposeuneMesse, etunRequiem. Ilcréeégalementuneproductionimportantedemusiqueorchestraleregroupéedansles7scènes,commencéesdès1871:Scènes alsaciennes, Scènes pittoresques, Scènes hongroises, Scènes dramatiques, Scènes de féerie, Scènes napolitaines, Scènes de bal. Autres œuvres significatives : Suitesymphonique : Pompeia(1866),lesPoèmessymphoniques:Le Retour d’une caravane,Noce flamande(1866).La Première Suite d’orchestre(1867),laCantatePaix et Liberté composéepourlesfêtesdel’Empereuren1867.Fantaisie pour violoncelle et orchestre(1898),Concerto pour piano et orchestre(1902).LesBalletsCigale (1904)etEspada(1907).

Page 6: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 6

B / Werther Fiche résumé Werther estun drame lyrique en4acteset5tableaux,deJulesMassenetAvecunlivretdeEdouardBlau,PaulMilletetGeorgesHartmann,d'aprèsLes Souffrances du jeune WertherdeGoethe.Création Werther aétécrééenallemand,àl’opéraimpérialdeVienne,le16février1892.LapremièrereprésentationenfrançaisaeulieuauGrandThéâtredeGenève,le27décembre1892.Créationparisienneàl’Opéra-comiquele16janvier1893.Du roman à l’opéra DuromanépistolaireautobiographiquedeGoethe,Die Leiden des jungen Werther[les souffrances du jeune Werther](1774),audramelyriquedeMassenet(1892),lalégendedeWerthersuituneévolutionquilaporteduromanàlascène.LesadaptationsnécessairesetrelativesaugenrelyriqueincitentleslibrettistesP.Millet,E.Blau,etG.Hartmannàdonnervieàtouslespersonnagesduroman,avecunreliefparticulieraccordéàWerther,CharlotteetAlbert.LamusiquedeMassenetesticilaclédudramecarlecompositeurconsidèrel’orchestrecommel’undespersonnagesdel’opéra.Deplus,c’estàtraversdesmotifscaractéristiques,uneécriturequis’appliquetoujoursàsoutenirl’émotionqu’ilrecréeledramedujeunehomme.InfluencéàlafoisparGounodetWagner,lecompositeurpuisechezl’un–maisenluidonnantplusdeforce–lamiseenavantdessentimentscontrastés,chezl’autrelerecoursauxleitmotivecommeprocédéformel.Ilvacependantplusloindanslarecherched’uneextrêmesensibilité,et,àtraversdesnuancesinfimes,iltémoignedesétatsd’âmedesespersonnages.D’unegrandefinesse,sonécriturevocaleesttoujoursenadéquationaveclaprosodiedelalanguefrançaise.Ainsi,parunepenséemélodiquequitraversetoutl’orchestre,donne-t-ilautimbreuneconnotationsentimentale,etagitenvéritablecoloristedelapaletteorchestrale.Résumé du livret Aupremierregard,WertheretCharlottetombentamoureuxl’undel’autre,maisseulWertherluidéclaresaflamme.Charlotte,devenuelafemmed’Albertqu’elleaépousépardevoir,aimeWerthersansvouloirsel’avouer.Inflexible,ellerepoussetoutd’abordlesavancesdujeunehommecequilemèneausuicide.Lorsqu’elleluiavouesonamour,ilesttroptard.L’orchestre L'orchestredeWerthercomprend:deuxflûtes(dontunejouedupiccolo),deuxhautbois(dontunjouelecoranglais),deuxclarinettes,unsaxophonealto,deuxbassons,quatrecors,deuxcornetsàpistons,troistrombones,untuba,lestimbales,unegrossecaisse,untriangle,untambourin,uneharpe,lesviolons,lesaltos,lesvioloncelles,lescontrebasses.Surlascèneonpeutdistingueruntam-tametunemachineàvent;encoulisseilyauraégalementunorgueetunclavierdetimbres.Comparéàsesautresopéras,l’effectifdel’orchestren’estpastrèsimportant.Deplus,soninstrumentationesttoujoursauservicedesapenséemusicaleetrépondtoujoursàunsoucideclartéetd’efficacité.Encesens,Massenetn’hésitepasàréduiresonorchestrepourneprendrequequelquesinstrumentslorsd’unpassageplusintimiste(écouteràceproposetpourexemple,le«clairdelune»).

Page 7: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 7

Les personnages et leur voix Werther ténor jeunehommede23ans,amoureuxdeCharlotte Charlottemezzosoprano filleaînéeduBailli,20ans.PromiseàAlbertSophiesoprano sœurdeCharlotte,15ansAlbertbaryton jeunehommede25ans.FuturépouxdeCharlotteLe Baillibaryton veufde50ans,pèredeCharlotteetdeSophieSchmidtténor amiduBailliJohann baryton amiduBailliFritz, Max, Hans, Karl, Gretel, Clarasoprani lesenfantsduBailli,frèresetsœursdeCharlotteetdeSophie BrühlmannjeunehommeKätchenjeunefilleUn petit paysan, un domestiquepersonnagesmuetsHabitants du bourg de Wetzlar, invités, ménétriersfigurantsAu dernier tableau, dans les coulisses choristesfemmesaveclesvoixd’enfants

Page 8: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 8

Synopsis ACTE I LamaisonduBailliàWetzlar.C'estl'été.Danslejardin,leBaillifaitrépéterunchantdeNoëlàsesplusjeunesenfants.Ilrègneuneatmosphèrejoyeuseetcordialedanslamaison.JohannetSchmidt,deuxamisduBailli,bavardentaveccedernier.Sophie,lafillecadettevientparlerdubalquiauralieulesoirmêmeetnousapprendqueCharlotte,sasoeuraînée,estentraindesepréparer.BientôtapparaîtWerther,émerveilléparlespectacledelanatureetdesenfants.LeBaillil'aperçoitetl'accueilleamicalement.CharlottesurvientetWertherluiestprésenté.Wertherlacontempleextasié,maisl'heureavanceettoutlemondeprendlechemindubalsaufSophieetleBailliquiveillentsurlesenfants.Sophieinvitesonpèreàallerrejoindresesamisaucabaret.LanuittombequandarriveAlbert,lefuturfiancédeCharlottequirevientdevoyage.IlestaccueilliparSophieetaprèss'êtreentretenuavecelle,décidedenesereprésenterquelelendemain.CharlotteetWerther,deretourdubalapparaissentauclairdelune.Werther,exaltéparlajeunefemme,parleavecenthousiasme,etfinitparluidéclarersaflamme.MaisleBailliquiestrentré,apprendàCharlotteleretourd'Albert.CharlotteexpliqueàWertherquesamèreluiafaitjurerdeprendreAlbertpourépoux.Werthers'enfuitdésespéré. ACTE II Enseptembre.LavilledeWetzlarfêtelescinquanteansdesonpasteur.JohannetSchmidt,unpeuéméchés,chantentuneritournelleàBacchus.CharlotteetAlbert,unisdepuistroismoisarrivent,ets'apprêtentàrentrerdansletemple,quandsurvientWerther.Ilestagitéetnepeutserésoudreàvoircellequ'ilaimemariéeàunautre.Albertsortantdutemples'approchedelui.Comprenantsessouffrances,illuiparleamicalementetl'assuredesavivesympathie.Sophieradieusevientinterrompreleurdialogue,maisWerther,restéseul,exprimesadouloureusepassion.IlestbientôtrejointparCharlotte.Wertherfiévreuxluidéclareànouveausonamour,maiscelle-ciseretranchederrièreledevoiretl'inviteàs'exilerjusqu'àNoël.Riennepeutl'apaiser,pasmêmeunenouvelleinterventiondeSophie. ACTE III LanuitdeNoël.Charlotte,seuledanssonappartementestenproieauxplusvivesinquiétudes.EllerelitleslettresdeWerther.Sophievientluifaireunevisite,maiss'inquiètedelatristessedesasoeur,etneparvientpasàlaconsoler.CharlottesursauteenentendantSophieprononcerlenomdeWerther.Restéeseule,elleinvoqueDieu,maissoudainsurgitWerther,pâle,abattu.Illuirappellequ'elleluiavaitconseilléderevenirversNoël.Tousdeuxfinissentparévoquerdetendressouvenirs,desobjets,lesversd'OssianqueWerthertraduisaitavantsondépart.Charlotte,troubléenepeutplussecontenirettombedanssesbras,maisseressaisissantlerepousse.Werthers'enfuit.Sadécisionestprise.Albert,informéduretourdeWerther,paraîtettrouvesafemmeenproieàunegrandeagitation.Illaquestionne,maisundomestiqueapporteunmessagedeWerther:“jeparspourunlointainvoyage,voulez-vousmeprêtervospistolets?”Froidement,AlbertdemandeàCharlottedelestendreaudomestique.Elleobéit,maisàpeineAlberta-t-iltournélestalons,qu'ellesortprécipitamment. ACTE IV LachambredeWerther:celui-ci,blessémortellement,agonise.Charlotteseprécipiteàsonchevet.Pendantquelquesinstants,ilretrouvelaforcedeparlerettousdeuxs'étreignent.Charlottefinitparluiavouerquesapassionétaitpartagée,maisWerthermeurtdanssesbras,tandisquerésonnedanslelointainlechantdeNoëldesenfantsduBailli.

Page 9: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 9

Guide d’écoute Pourceguided’écoutelaversionchoisieestdirigéeparJean-ClaudeCasadesusavecl’OrchestreNationaldeLilleetlaMaîtriseBoréale.M.Haddock(Werther),B.Uria-Monzon(Charlotte),R.Massis(Albert),J.Azzaretti(Sophie),J.-Ph.Marlière(LaBailli),J.-S.Bou(Johann),J.Delescluse(Schmidt).CDNaxos2002. > EXTRAIT 1 : CD 1 pl. 1 Le prélude Préludeaudramequivasejouer,ledébutdel’opéracréeunespacemusicalquivoits’opposerlecaractèresombreàlalégèretéinsouciante.PourJulesMassenet,l’orchestrereprésentesymboliquementl’undespersonnagesdel’opéra,et,toutaulongdel’œuvre,ilsouligneralessentimentsdespersonnages.Musicalement,lecaractèresombredudébutestlerésultatd’uneécritureenrémineurdansuntempolent,oùviennentseposerlesaccordsdel’orchestresurunelignedebassedescendante.L’appuiinitialetmassifdel’orchestre,cèdelaplaceauxlignesmélodiquesdescordes,puislecompositeuraccroîtànouveaulatensionàtraversl’accentuation.Ladeuxièmepartie,plussereine,exposéedanslatonalitéderémajeur,proposeunemélodieempreintededouceur,confiéeauxcordes.Subtilement,lecompositeurapportedelégèreslignesdecontre-chantàlaclarinetteetaucor.L’utilisationdepassagessolistespropreàl’écrituredeMassenetapparaîtensuiteparl’intermédiairedelaflûtetraversière.Activitéspédagogiques:- Enclasse,commencezparécoutercettecourteouverture.Puis,montrezlecaractèreopposédesdeuxparties(lamélodiedecettedeuxièmepartieestreprisedansl’airdeWerther«Alors,c’estbienici»,voirl’exemplemusical).Enfinévoquezlescaractéristiquesdel’écritureorchestraledeMassenetdéjàprésentesdansceprélude:jeusurlescontrastes(accords/lignesmélodiques;oppositionsdenuances),tensioncrééeparlesaccents,lessyncopes.

- Al’aideduschémaproposéenannexe,nommezlesinstrumentsdel’orchestre.

ACTE I > EXTRAIT 2 : Assez ! Assez ! (Le Bailli) : CD 1 pl. 2 Le rideau s’ouvre sur la maison du Bailli, celui-ci est assis au milieu de ses six enfants qu’il fait chanter. LechantdeNoëlduchœurd’enfantsserticidefilconducteuràcetair.Insistantsurlamiseenscènedecetteleçondechant,Massenetdanssesdidascaliesproposeplusieursversionsdecechant:toutd’abord«enchantantavecbrusquerie,trèsfortetsansnuances»puis«avecgravité»,enfin«avecsatisfaction».LesparolesduBaillis’intercalentousemêlentauchantdesenfants.LeBailliprésentebrièvementCharlotte,quiestleurgrandesœur.

Page 10: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 10

Activitéspédagogiques:- Comparer les voix des différents personnages. Consultez la fiche «la voixà l’opéra» ;chaquepersonnageestmarquéparsatypologievocale(voirplushaut,lespersonnages).

- Ilestpossibled’interprétercechantdeNoëldontvoiciunextrait:

- On peut faire une recherche à travers des opéras comprenant des chœurs d’enfants etécouter différents extraits (Carmen de Bizet, Le Trou d’écrou de Britten,Wozzeck deBerg…)

> EXTRAIT 3 : Alors, c’est bien ici (Werther) : Cd 1 pl. 3 Werther accompagné d’un jeune paysan, s’avance vers la cour et contemple la maison du Bailli. Il s’arrête devant la fontaine. L’entréedeWertherestsoulignéeparunsolodevioloncellepuisdeviolon.Le jeuneromantiquedécouvrelamaisonduBailliettouslesthèmesromantiquessontconvoqués:l’hymneàlanature,les «correspondances» entre les sons et la vision, le sentiment amoureux qui transparaît autraversde sadescription.On remarqueraque lamélodiedu ténor s’appuie sur lesmotifsde lasecondepartieduprélude,Masseneteffectuantainsiunrappelthématique.

Page 11: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 11

Activitéspédagogiques:-Envousappuyantsurletextedecetair,repérezlesthèmesromantiques:

Jenesaissijeveilleousijerêveencore!Toutcequim'environneal'aird'unparadis;leboissoupireainsiqu'uneharpesonore,Unmondeserévèleàmesyeuxéblouis!Onature,pleinedegrâce,Reinedutempsetdel'espaceDaigneaccueillirceluiquipasseettesalue,Humblemortel!Mystérieuxsilence!Ocalmesolennel!Toutm'attireetmeplaît!Cemur,etcecoinsombre...Cettesourcelimpideetlafraîcheurdel'ombre;iln'estpasunehaie, iln'estpas un buisson où n'écloseunefleur,oùnepasseunfrisson!Onature!Enivre-moideparfums,Mèreéternellementjeune,adorableetpure!Onature!Ettoi,soleil,viensm'inonderdetesrayons!

- Aveclesélèves,écoutezladeuxièmepartieduprélude,etcomparezavecl’accompagnementdecetair.Massenetemploieexactementlamêmemélodie:

> EXTRAIT 4 : Elle m’aime ! Elle pense à moi ! (Albert) Cd 1 pl. 7 Albert est de retour. Après avoir retrouvé Sophie, il chante son amour pour Charlotte, dans un air accompagné par l’orchestre.ComparéàWerther,l’expressionestplussimple:pointderéférenceetdecorrespondanceaveclanature,pointderappeld’unthèmepréexistant,etlepersonnagen’estamenéparaucunsolod’instrument.Parlasimplicitédesmoyensmusicauxemployés,MassenetplaceAlbertausecondrang.

Page 12: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 12

Ellem'aime!Ellepenseàmoi!Quelleprièredereconnaissanceetd'amourmontedemoncoeuràmabouche!Oh!commeàl'heureduretourunriennousémeutetnoustouche...etcommetoutpossèdeuncharmepénétrant!Ah!jevoudraisqu'enrentrantCharlotteretrouvâtlespensersquejelaisse:Toutmonespoirettoutematendresse!

Activitéspédagogiques:- ComparezlesvoixdeWertheretd’Albert.Wertherpossèdeunevoixdeténor,Albertaunevoixdebaryton.

- Comparezlespersonnagesd’AlbertetdeWerther(musique,texte,voix).Envousappuyantsurdesélémentsmusicaux,montrezdequellemanièrelepersonnaged’Albertpossèdemoinsderelief.

> EXTRAIT 5 : Il faut nous séparer (Werther, Charlotte) Cd 1 pl. 9 Charlotte et Werther, de retour du bal apparaissent au clair de lune. Dansuntempo«lent,trèscalmeetcontemplatif»CharlotteseséparedeWerther.Lamélodiesimple,plusieursfoisreprisequiaccompagneleurchantestsoumiseàuntraitementorchestraltoutàfaitparticulier:l’atmosphèrerêveuseetcontemplativeestinduiteparlaharpe,etlescordesencontretempsdansunepulsationternaire.Lanuancepianocontribueaucaractèreintimistedelascène.OnremarqueraégalementquelapremièrephrasedeCharlotte,setermineparuneformuledecadence,commeunesortedepréludeàsequivasepasser…Activitéspédagogiques:-Aveclesélèvesdécrivezlapartitiond’orchestreci-dessous(parolesilfautnousséparerdeCharlottepl.9à1’24):-RepérezlesparolesdeCharlotte,lesmélodiesdelaharpeetdelaflûte,duvioloncellesolosurlapartition(utilisezdifférentescouleurs).-Remarquezlesindicationsdetempo(enretenant,lent).Expliquezlescontretempsdesmesures3et4decettepage.-Ecoutezd’autresœuvresseréférantauthèmedu«clairdelune»(parexempleœuvresdeBeethoven,Fauré,ouencoredeDebussy).

Page 13: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 13

ACTE II >EXTRAIT 6 : Un autre est son époux ! (Werther) : CD 1 pl.15 (jusque 2’15) Charlotte et Albert, unis depuis trois mois arrivent, et s'apprêtent à rentrer dans le temple, quand survient Werther. Il est agité et ne peut se résoudre à voir celle qu'il aime mariée à un autre.

Page 14: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 14

L’extrêmetourmentprovoquéparlavisiondesépouxesttraduittoutd’abordparl’orchestredontlalignemélodiquetournoieavecagitationetprogresseversl’aigu.Pardeuxfois,avecdouleur,Wertherreprendlaphrase:«Unautreestsonépoux».L’exclamationestsuivied’unpassagepluscalmeévoquantunamourillusoire:«situm’avaispermisdemarcherdanslavieaveccetangeàmoncôté…».DieuestassociéàcetterelationimpossibleentreWertheretCharlotte,etl’amourprendiciuneconnotationreligieuseforte.Danssadouleur,Wertherapeurdeblasphémer.Lecaractèreoptimistequitransparaîtdansl’airsuivantcontrasteaveclesentimentdouloureux:pourMassenetl’illustrationmusicaledelapassionjuxtaposelesmomentsdejoieetdedésespoir.Enoutre,etpourdonnerencoreplusd’intensitéàl’expressionrecherchée,lesnoteslesplusaiguësdelavoixdeténorsoulignenttoujourslesmotscaractéristiquesdutexte.Activitépédagogique:-Repérezlesmotssoulignésparlechanteur(chantéssurdesnotesaiguës):époux,bonté,prière,moi,aimer,ciel,fermer,frissonne,pleure.Pourrenforceruneidée,lescompositeursmettentsouventuntexteenreliefdecettemanière.Cherchezdesexemplesdansd’autresœuvres. Acte III > EXTRAIT 7 : Werther…Werther… (Charlotte) Cd 2 pl. 2 La nuit de Noël. Charlotte, seule dans son appartement est en proie aux plus vives inquiétudes. Elle relit les lettres de Werther. ArticuléeautourdessentimentsdeCharlotteetdelalecturedeslettresdeWerther,cettescènepermetdesuivrelespenséesdelajeunefemme.Lamusiquepossèdeunrôleprimordialcarelletraduitetprolongelesémotions:(Charlotte seule, assise près de la table à ouvrage; songeant) Werther...Werther...Quim'auraitditlaplacequedansmoncoeuriloccupeaujourd'hui?Depuisqu'ilestparti,malgrémoi,toutmelasse!(Elle laisse tomber son ouvrage.) Etmonâmeestpleinedelui!(Lentement, elle se lève comme attirée vers le secrétaire qu'elle ouvre.) Ceslettres!ceslettres!Ah!jelesrelissanscesse...Avecquelcharme...maisaussiquelletristesse!Jedevraislesdétruire...jenepuis!(Elle est revenue près de la table, les yeux fixés sur la lettre qu'elle lit.) (lisant) "Jevousécrisdemapetitechambre:aucielgrisetlourddeDécembrepèsesurmoicommeunlinceul,Etjesuisseul!seul!toujoursseul!"

Motifdeplainteauxviolonsseuls.Tristesse,lassitude:solodehautbois.Transitionauxcontrebasses,mélodiedescendante.Phraseénoncéesansaccompagnementpourrenforcersonimportance.Débutdelalecture,débitplusrégulierduchant,accompagnementrégulierquisertdefilconducteur,mesureternaire.Puis,balancementrépétéfinissantdansunenuancetrèsdoucesurlemot«seul».

Page 15: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 15

Ah!personneauprèsdelui!pasunseultémoignagedetendresseoumêmedepitié!Dieu!commentm'estvenucetristecourage,d'ordonnercetexiletcetisolement?(Après un temps elle a pris une autre lettre et l'ouvre.) (lisant) "Descrisjoyeuxd'enfantsmontentsousmafenêtre,Descrisd'enfants!Etjepenseàcetempssidoux.Oùtousvoscherspetitsjouaientautourdenous!Ilsm'oublierontpeut-être?"(cessant de lire; avec expression) Non,Werther,dansleursouvenirvotreimagerestevivante...etquandvousreviendrez...maisdoit-ilrevenir?(avec effroi) Ah!cedernierbilletmeglaceetm'épouvante!(lisant) "Tum'asdit:àNoël,etj'aicrié:jamais!Onvabientôtconnaîtrequidenousdisaitvrai!Maissijenedoisreparaîtreaujourfixé,devanttoi,nem'accusepas,pleure-moi!"(répétant avec effroi, craignant de comprendre) "Nem'accusepas,pleure-moi!"(reprenant sa lecture) "Oui,decesyeuxsipleinsdecharmes,ceslignes...tulesreliras,tulesmouillerasdeteslarmes...OCharlotte,ettufrémiras!"(répétant sans lire) ...tufrémiras!tufrémiras!

Tempoànouveauplusanimé.Voixseule(pasd’accompagnement)àmettreenrapportavecl’exiletl’isolementdeWerther.Illustrationinstrumentaledescrisd’enfantsparlescordes,lectured’unenouvellelettre.Pizzicatidel’accompagnementpoursignifierlejeudesenfants.Changementbrutaldel’accompagnement,rupturepourcesserlalecture.Grondementdel’orchestre.Nouvellelecture.Accentuationsurlemot«frémiras».

> EXTRAIT 7 : « Toute mon âme est là. Pourquoi me réveiller au souffle du printemps… » (Werther) Cd 2 pl. 8 Sophie vient lui faire une visite, mais s'inquiète de la tristesse de sa soeur, et ne parvient pas à la consoler. Charlotte sursaute en entendant Sophie prononcer le nom de Werther. Restée seule, elle invoque Dieu, mais soudain surgit Werther, pâle, abattu. Il lui rappelle qu'elle lui avait conseillé de revenir vers Noël. Tous deux finissent par évoquer de tendres souvenirs, des objets, les vers d'Ossian que Werther traduisait avant son départ.

Page 16: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 16

Wertherrécitequelquesversd’Ossianqu’ilavaitcommencédetraduire.Cepoèmecorrespondàsonétatd’âmeàcemomentprécis:autraversdelaformuleinterrogativeletexteestannonciateurdelafindujeunehomme.Ilmetunenouvellefoisenjeulesoppositionssymboliquesentrelavie(printemps,souffle,etc.)etlamort(tristesse,deuil,etc.).LesarpègesdelaharpeaccompagnentlechantdeWertheretl’ensembleprendappuisurunmotifuniquequicirculeàtraversl’orchestre.Exemplemusical:

D’unemanièregénéralelesdeuxstrophesquicomposentcepoèmesemblentêtremusicalementidentiques;pourtantdesdifférencessontécritespourmettreenvaleurcertainsmotsetsuivrelerythmenatureldelalanguefrançaise.Activitéspédagogiques:-Cetairreprenduntexted’Ossian.Effectuezdesrecherchesàproposdecetauteur(JamesMacpherson)etexpliquezsonimportancepourlecourantromantique.-Ensuivantletexte,relevezlestermesmisenreliefparlecompositeur(valeurslongues,mots

dansl’aigu).

Toutemonâmeestlà!Pourquoimeréveiller,ôsouffleduprintemps,pourquoimeréveiller?Surmonfrontjesenstescaresses,EtpourtantbienprocheestletempsDesoragesetdestristesses!Pourquoimeréveiller,ôsouffleduprintemps?DemaindanslevallonviendralevoyageurSesouvenantdemagloirepremière...Etsesyeuxvainementchercherontmasplendeur,Ilsnetrouverontplusquedeuiletquemisère!Hélas!Pourquoimeréveillerôsouffleduprintemps!

> EXTRAIT 8 : N’achevez pas !... (Albert, Charlotte) Cd 2 pl. 9 DuoextrêmementromantiquedurantlequelCharlotteetAlbertdéclarentleuramouravecbeaucoupdepassionetdetensiondramatique.>Comparezceduoavecceluidel’extrait5.

Page 17: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 17

> EXTRAIT 9 : Werther est de retour (Albert, Charlotte) Cd 2 pl. 11 Charlotte, troublée ne peut plus se contenir et tombe dans les bras de Werther, mais se ressaisissant le repousse. Werther s'enfuit. Sa décision est prise. Albert, informé du retour de Werther, paraît et trouve sa femme en proie à une grande agitation. Il la questionne, mais un domestique apporte un message de Werther : “je pars pour un lointain voyage, voulez-vous me prêter vos pistolets ?” C’estunclimatsombreetangoissantquiestcrééparl’orchestre:unmotifdedeuxnotesrapidessuivied’unetenue(auxbois)estcomplétépardespizzicatiauxcordes.Charlottedoitrépondreàl’injonctiond’AlbertquiluidemandederemettrelespistoletsàWerther.Lesindicationsdemiseenscènesonttrèsnombreusesetsontenadéquationavecl’accompagnementdel’orchestre.Activité pédagogique : Envousappuyantsurlesindicationsdelapartitionetcedialogue(voirlivretenannexe),rejouezlascène:de«Wertherestderetour…….»à«Quej’arrivetroptard» Acte IV > EXTRAIT 10 : Werther ! Werther ! (Charlotte) Cd 2 pl. 13 La chambre de Werther : celui-ci, blessé mortellement, agonise. Charlotte se précipite à son chevet. Aprèslepremiertableauinstrumental,marquantlesuicidedeWerther,l’apparitiondeCharlottecorrespondàunpassageinstrumentalagité,desaccentuationsetunmotifmaintesfoisrepris:Exemplemusical:

Wertherluidemandepardon.LebalancementdescordesillustreiciladouceurtragiquedessentimentsexprimésentreCharlotteetWerther.L’ensembleseconclutparunedéclarationd’amourdesdeuxamants.

Page 18: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 18

> EXTRAIT 10 : Noël ! Noël ! CD 2 pl. 16 et 17 Charlotte finit par lui avouer que sa passion était partagée, mais Werther meurt dans ses bras, tandis que résonne dans le lointain le chant de Noël des enfants du Bailli. Encontrepointaupremieracte,lesenfantsréapparaissentpourlechantdeNoël.Lecontrasteestsaisissantentreledramequisedérouleetlesvoixlumineusesduchœur.Subtilement,lecompositeurmêlelesmotifsdesenfantsetdeWerther,illustrantainsilebonheurretrouvédansl’approchedelamort.Werthermeurt.Lesbattementsdesoncœursontillustrésparuneséried’accordsdel’orchestre.Leslignesmélodiquesdescendantesquis’étirentmarquentl’agoniedujeunehomme.Aulointain,résonnelechantdeNoëldesenfants.

Page 19: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 19

II / WERTHER A L’OPERA DE LILLE, UNE NOUVELLE PRODUCTION A / la distribution DirectionmusicaleAlain Altinoglu MiseenscèneYves Beaunesne DécorDamien Caille-Perret LumièresJoël Hourbeight / Jean-Pascal Pracht CostumesPatrice Cauchetier CoachdemouvementsJean Gaudin AssistanteàlamiseenscèneJanick Moisan ChefdechantNathalie Steinberg —avecWertherBrendan Jovanovich CharlotteNora Gubisch LeBailliRené Schirrer SophieHélène Guilmette AlbertPierre Doyen JohannJacques Calatayud SchmidtChristophe Mortagne BruhlmannYves Vandenbussche KathchenDorothée Pinto orchestre national de lille / région nord-pas de calais Maîtrise Boréale —ProductionOpéra de Lille

Page 20: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 20

B / Note d’intention du metteur en scène L'homme qui était tout entier dans la surface Audépart,leromanépistolairedeGoethe,Les Souffrances du jeune Werther,publiéen1774.Àl'arrivée,lelivretd'ÉdouardBlau,PaulMillietetGeorgesHartmann,etl'opéracomposéparJulesMassenetetcrééàVienneen1892,unopéradevenuundespluspopulairesdelamusiquefrançaise.Derrièrelesuccèsdel'oeuvredeceluiquesesennemisontsurnommé“LafilledeWagner”,ilyalarencontresimoderned'unjeunehommeinsatisfaitetd'unejeunefemmeincertaine,sousunscalpelprécurseurquifaitdeMassenet“l'historienmusicaldel'âmeféminine”commeleditDebussy(dontPoulencprétendaitqueMassenetl'avaitsauvédeWagner…).LeWerther deMassenet,plusqueceluideGoethe,saisitprécisémentl'égoïsmehumain.L'unedesclésd'unerelationamoureuseestderespecterlamaladiequel'autreporteenlui,cequeceWertherestincapabledefaire.Aveclui,c'estlerègnedelavacuité,l'absenced'empathiepourleshumains,l'incapacitéàreconnaîtreenl'autresonsemblable.Cetêtre-làn'approfonditrien,n'élargitrien,incapablederienchoisir.Lesdéclarationsd'amour,lesphilosophailleriesaupetitpiedsurlanatureetleslamentationsincessantesdeWerther,apparaissent,souslamusiqueintuitivedeMassenet,commelesconvulsionsd'unmoiquiignorel'autrejusqu'àendevenirsonbourreau.Werthersefaituntelcinémaàluitoutseulquetoutecettehistoiresembledevenirlaseuleprojectionqu'ilsefaitdeCharlotteetdesautres.Devertigeenvertige,noussommescequenousperdons,etWerthern'acceptepasdeperdre.Nousavonspeudetempspourfairenôtresnosailesmortelles,Werthergaspillecetemps.Ilestrestéàl'âgeadulteunenfantdansunevieilleglace,quipleureavantd'alleraulit,unfauxenfantdanssavalsetristeetsonpassolitaire,unsqueletted'avenir.Amoureuxdesonspleencommeaucunefemmeneleserajamaisdelui.Werther,lalibelluledéprimée,esttoutentierdanslasurface,c'estunsomnambuledelavie.Ilseconsidèrecommeunenfantégarédanslemondedesadultes,unenfantquivoudraitrecevoirdesmainsdeCharlottesapartdegoûter.Werthertombedansl'illusionaumomentmêmeoùilnousfaitentrerdansladésillusion.L'opérasembleainsilefilmdesesfantasmes,etlamusiqueinaugurecequipourraitêtrelaplusgrandedesmusiquesdefilm.C'estunrécitcinématographique:surlapellicule,ilyadunoirentrechaquephotogramme;sanslesavoir,lespectateurestlaissélibredepenserouderêvercequ'ilveutentrechacunedes24imagesd'unesecondedefilm.Envidéo,iln'yajamaisdenoir,noussommestenusparlesyeux,c'estunelumièreéternelle,terrible.Massenet,commelecinéma,préfèrelenoir,l'obscuritéestpourluicequ'estleblancdelatoilepourunpeintre.Etillaisseauspectateurlesoind'inventersonpropreetvéritabledénouement.Massenetetseslibrettistespartentdel'oeuvred'unpoète,unpoèteconnu,unedesfiguresmajeuresdelalittératureallemande-unedecesmétéoritesquifaitdirequesilavieétaitplusvivable,personnen'auraitjamaisriencréé.Unvisionnairepourquilamodeestlechemindelasoumissionetquisavaitque“ledangerdelapureté,c'estlahâte”(UmbertoEco).Goetherépondait,quandonluireprochaitl'influencenéfastedesonlivresurlesamateursdefondueausuicide:“Etvousvenezdemanderdescomptesàunécrivainetcondamneruneoeuvrequi,malcompriseparquelquesespritsbornés,atoutauplusdébarrassélemonded'unedouzained'imbécilesetdepropres-à-rien!…”

Page 21: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 21

Massenetsembleallerplusloinquandildistilledanssamusique,derrièreletempsquipasseetlafugacitédescomportements,unecertainepermanencecachéeauplusprofonddelavie.Samusique,siféminine,estunformidablecontrepointàl'enfermementetàl'aveuglementdeWerther,c'estlacélébrationdesforcesvitales,ledésirdelaviejusqu'aubout,antidotesabsolusaudésespoiretàlasensibleriemélodramatiques.C'estuneincitationsubtileànepasrenonceràl'espoir,ànepasseconsoleravecl'attente.Voilàpeut-êtrepourquoileslibrettistesontchoisidesituerl'actionplustardquedansleroman,lorsquelavagueduSturm und Drang étaitretombée.Quandlesentimentdevienttellementfortqu'iln'estpluspossibledeledireavecdesmotsparlés,onsemetàchanter.L'opéra,avecMassenet,c'estl'existenceparoxystiqueetlasensualitéexacerbée.Laviedelaplupartdesêtresestuncheminmortetnemèneàrien.Maisd'autressaventdèsl'enfancequ'ilsvontversunemerinconnue…C'estcettemerinconnuequesemblentrechercheréperdumenttouteslesâmesfémininesquipeuplentlesnuitsducompositeur.

YvesBeaunesne(mars2006) C / L’équipe artistique, repères biographiques Alain Altinoglu directeurmusicalAlainAltinoglueffectuesesétudesauConservatoireNationalSupérieurdeMusiquedeParis.Ilyenseigneprèsdedixansoùilestnotammentprofesseurdelaclassed’ensemblevocal.Ilcollabored’abordavecdeschefstelsquePierreBoulez,Esa-PekkaSalonen,JamesConlon,DenisRussellDaviesouJean–ClaudeMalgoire.Iltravaillepourdesthéâtreslyriquescommel’OpéradeParis,leThéâtreduChâtelet,l’OpéradeSanFrancisco,leThéâtredesChamps-Elysées,leCapitoledeToulouse,leFestivald’Aix-en-ProvenceouleFestivaldeSalzbourg,leTeatroColondeBuenosAires.AttiréparlamélodieetleLied,ilformedepuisplusieursannéesunduoaveclamezzo-sopranoNoraGubisch.Ilestàlatêtedenombreuxorchestresparmilesquelsl’OrchestrePhilharmoniquedeRadio-France,l’EnsembleOrchestraldeParis,l’OrchestreNationaldeMontpellier,l’OrchestreNationald’Ile-de-France,l’OrchestreSinfoniaVarsovia,l’AkademiefurAlteMusikdeBerlin,l’OrchestreduTeatroColondeBuenosAires,l’Orchestredel’OpéradeLyon.Iladirigénotammentencréationmondialel’opéraLe Luthier de Venise deGualtieroDazziauThéâtreduChâtelet,Le Serment deAlexandreTansmanavecl’OrchestrePhilharmoniquedeRadio-France(enregistréparlelabelNaïve),Perelà dePascalDusapinàMontpellier(Naïve),La Symphonie n°3 deHenrykGoreckiavecSinfoniaVarsovia(Naïve).Parmisesprojets,onpeutciterentreautredesconcertssymphoniquesàlatêtedel’OrchestredeParis,l’OrchestreNationaldeFrance,l’OrchestrePhilharmoniquedeRadio-France,Le Château de Barbe Bleue deBartokavecl’OrchestreNationald’IledeFranceàParis,Marie Stuart auStaatsoperdeBerlin,Rigoletto àBordeaux,La VeuveJoyeuse àMontpellier,Jeanne au Bucher auFestivaldeRadio-France,Roméo et Juliette dePascalDusapinàl’OpéraComique,Falstaff auThéâtredesChamps-Elysées, La Périchole àVienne... AlainAltinogluseralepremierchefinvitédel’OrchestreNationaldeMontpellierà partirde2007.

Page 22: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 22

Yves Beaunesne metteurenscèneAprèsundoctoratendroitetuneagrégationdelettres,ilseformeàl'INSASdeBruxellesetauConservatoireNationalSupérieurd'ArtDramatiquedeParis.Ilsigne,ennovembre1995,sapremièremiseenscèneencréant,auQuartzdeBrest,Un Mois à la campagne d'IvanTourgueniev,reprisauThéâtreGérardPhilippeàSaint-DenisetentournéeenFranceetàl'étrangerjusqu'enjuin2000.LapièceaétépubliéeauxEditionsActesSud-Papiersdansunetraductionetuneadaptationqu'ilacosignéesavecJudithDepaule.LespectacleaobtenulePrixGeorgesLerminierdécernéparleSyndicatdelacritiquedramatique.Ennovembre1997,ilcréeL'Éveil du printemps deFrankWedekindauT.N.P.-Villeurbanne,présentéensuiteauThéâtredelaVilleàParis,puisenFrance,notammentauThéâtreNationalDijon/Bourgogne,etàl'étrangerjusqu'enavril1999.CettepièceaétépubliéeauxEditionsActesSud-Papiersdansunetraductionetuneadaptationqu'ilacosignéesavecRenéeWentzig.Ennovembre1998,Yvonne, Princesse de Bourgogne deWitoldGombrowicz,publiéeauxEditionsActesSud-Papiersdansunetraductionqu'ilacosignéeavecRenéeWentzig,aétécrééeauQuartzdeBrest,puisprésentéeauThéâtreNationaldelaCollineàParisennovembre1998etentournéeenFranceetàl'étrangerjusqu'enmai1999.IlacrééLa Fausse Suivante deMarivauxauThéâtre-VidyE.T.E.àLausanneennovembre1999,créationrepriseauThéâtredelaVilleàParis,etentournéeenFrancejusqu'enmai2000.Ilamisenscèneàl'automne2001La Princesse Maleine deMauriceMaeterlinckqu'ilacrééeavecl'AtelierThéâtralJeanVilaràLouvain-La-NeuvedanslecadredelaprésidencebelgedelaCommunautéEuropéenne.IllaprésenteensuiteauThéâtreNationaldelaCollineàParisetentournéeenFrancejusqu'enavril2002.Enjanvier2003,auThéâtredel'UnionàLimoges,ilcréeundiptyqueautourdedeuxpiècesenunactedeEugèneLabiche:Edgard et sa bonne etLe Dossier de Rosafol.Lespectacleseraprésentéensuiteenprovince,àParisetàl'étranger.Ilcréele23mars2004Oncle Vania deTchekhovauThéâtredeSaint-Quentin-enYvelinesdansunenouvelletraductionqu'ilacosignéeavecMarionBernède.Lapièceestprésentéeentournéejusqu'enjanvier2005,aprèsunpassageenseptembreetoctobre2004auThéâtreNationaldelaCollineàParis.IlamontéavecChristianeCohendyetCyrilBourgoisConversation chez les Stein surMonsieur de Goethe absent dePeterHacks,quiaétécrééle12janvier2005auThéâtredeNîmespuisestpartientournée.LapièceaétéprésentéeauThéâtredelaCommune-Centredramatiquenationald'Aubervilliersenavril2005.IlvientdemettreenscèneDommage qu'elle soit une putain deJohnFord,enjanvier2006auThéâtredeSaint-Quentin-en-Yvelines,dansunenouvelletraductionqu'ilcosigneavecMarionBernèdeetquiestpubliéeauxÉditionsdesSolitairesIntempestifs.IlapourprojetundiptyquesurPaulClaudel:ilprésentera,auprintemps2007,LePartage de midi àlaComédie-Française,tandisquelasaisonsuivanteserapourluil'occasiond'aborderL'Échange,encollaborationavecleThéâtreNationaldelaColline.Ilaéténomméenjuillet2002directeur-fondateurdelaManufacture-HauteÉcoledeThéâtredelaSuisseromandedontlesiègeestàLausanneetquiaouvertsesportesenseptembre2003.Aprèsavoirrédigéplusieursscénariospriméslorsdefestivals,ilaécrit,avecMarionBernèdeetChristopheLeMasne,lescénariod'unlong-métrage,LeJour où nous serons fauchés comme des rats d'église.

Page 23: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 23

Damien Caille-Perret décorsÀlasortiedel'ÉcoleduThéâtreNationaldeStrasbourg,DamienCaille-PerretestassistantàlamiseenscènedeJacquesNichet,puisilestscénographe,accessoiriste,parfoiscostumier,parfoismarionnettistepourEdithScob,DominiqueValadié,OlivierWerner…AvecSylvainMaurice,ilcréelesmarionnettesetlascénographiedesAventures de Peer Gynt etcetteannéelascénographieetlescostumesd'OEdipe.IlestartisteassociéauNouveauThéâtredeBesançon.IladéjàtravailléavecYvesBeaunesne,pourLaFausseSuivante,LaPrincesseMaleine,Edgardetsabonne,LedossierdeRosafol,OncleVania,ConversationchezlesSteinsurMonsieurdeGoetheabsent,Ubu-RoiaveclesélèvesdelaComédiedeSaint-ÉtienneetdernièrementDommagequ'ellesoituneputaindeJohnFord. Joël Hourbeigt lumièresDepuis1979,ilcréeleslumièresdenombreuxspectaclesdethéâtre,dedanseetd'opéra,dansdesdécorsconçusnotammentparYannisKokkos,GillesAillaud,JacquesGabel,PeterPabst,WilliamOrlandi,etc...Ilcollaboreavecdesmetteursenscènetelsqu'AntoineVitez,PhilippeAdrien,GilbertDeflo,Jean-LouisBenoît,ValèreNovarina,ClaudeRégy.Authéâtre,ilréaliseleséclairagesdetouslesspectaclesd'AlainFrançondepuisunevingtained'années,dont,dernièrement,Ivanov auThéâtredelaColline.IlestinvitéparAlfredoAriaspouruneproductiondeBomarzoàBuenosAires,etparAlainMiliantipourPenthésilée enRussie,pourLe Bourgeois gentilhomme àSéoulavecEricVignieretauFestivalSpoletoCharlestonauxEtats-UnispourlesproductionsdeRusalka avecPatriceCaurieretMosheLeiser,ainsiqueCosì fan tutte danslamiseenscènedePierreConstant.AucoursdesacollaborationavecPierreStrosser,ilmetenlumièresCarmen, Le Vaisseau fantôme, Le Ring, Ewartung, Dr Faust, La Chauve-Souriset60e Parallèle.Enprojet:deuxspectaclesàlaComédieFrançaise–LeMenteur etPlace des héros -etdeuxautresauThéâtredeLaColline-Le Roman dit etLe Retour de Sade.AuGrandThéâtredeGenève:Ariane etBarbe-Bleue (1989-90),Simon Boccanegra (1990-91),Le Vaisseau fantôme (1991-92),Kiss me, Kate etErwartung (1992-93),Arabella (1995-96),La Femme sans ombre (1996-97),Le NainetUne tragédie florentine (2002-03),Boris Godounov (2003-04). Jean-Pascal Pracht lumièresEclairagisteindépendant,ildébutedanslesannées80auxcôtésdeJoëlHourbeight,aveclacompagnieTiberghien.PourlemetteurenscèneGilbertTiberghien,ilsigneplusieurslumières,entreautres:Victor ou les enfants au pouvoir deR.Vitrac,avecBertrandMilliot,Les NuitsBlanches deDostoïevsky,A moi la peur I,II,IIIetIV...Le Soulier de Satin deClaudelpourPhilippeAdrien.Ilfaitdesrecontresavecd'autresmetteursenscènecommeGérardLaurentetJeanLucTerrade...IlsignedenombreuseslumièrespourlemetteurenscèneJean-LouisThamin,directeurduThéâtreNationalBordeaux-Aquitaine(enpréfiguration),entreautres:Arlequin, valet de deux maîtres deGoldoni,La société de chasse deThomasBernahrdt,Tête d'or deClaudel,Catherine Barker deJeanAudureauainsiqueplusieursopérascommeL'Incontro Improviso...

Page 24: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 24

Patrice Cauchetier costumesAprèsdesétudesàl'EcoledesArtsDécoratifsetàl'UniversitéInternationaleduThéâtre,ildevientassistantdeJacquesSchmidtsurlesspectaclesdePatriceChéreau.IlcollaboreensuiteavecJean-PierreVincentetJeanJourdheuil(Le Marquis deMontefosco, La Cagnotte, etc.).Ilentamealorsuntravailrégulieravecdifférentsmetteursenscène,tantauthéâtrequ'àl'opéra:Jean-PierreVincent(Don Giovanni,Les Noces de Figaro),AlainFrançon(Schliemann, Episodes ignorés deBetsyJolas),JacquesLassalle(La Cerisaie, L'Homme difficile).IlcollaboreaussiavecJean-MarieVillégierpourdenombreusespiècesdusiècleclassiqueetd'opéras,dontAtys deLully,Médée deCharpentier,Hippolyte et Aricie deRameau,Le Malade imaginaire deCharpentier,Rodelinda deHaendelainsiqueBéatrice et Bénédict deBerlioz,présentél'annéedernièreàl'OpéradeLausanne.IlsignelescostumesdetouteslesproductionsdePierreStrosser,dontLa Clémence de Titus, Pelléas et Mélisande, La Flûte enchantée, Carmen, Le Couronnement de Poppée, 60e parallèle deManoury,L'Anneau du Nibelung, La Chauve-Souris, Le Voyage d'hiver deSchubert,DoktorFaust deBusoni,Wozzeck deBerg.IlaéténominéquatrefoisauxMolières(1987,1991,1992et1996)etaobtenucettedistinctionen1990pourLa Mère coupable.IlaaussireçulePrixdelaCritiquepourAtys.AuGrandThéâtredeGenève:Le Couronnement de Poppée etAlcina (1989-90),Le Vaisseau fantôme (1991-92),Erwartung, Pierrot lunaire etDer Wein (1992-93),Le Nain, Une tragédie florentine (2002-03),Boris Godounov (2003-04). Jean Gaudin chorégrapheJeanGaudincommenceà17ansuneformationdedanseuravecBidat-Dillière,SolangeetJeanGolovine.A19ans,ilentreàl'écoleMudrafondéeparMauriceBéjartàBruxelles.Quatreansplustard,ilpoursuitsaformationauprèsdeCarolynCarlsonetdePeterGoss.Ilserainterprètedanslacompagniedecedernierde1976à1981.Danslemêmetemps,ilprésenteen1978sapremièrecréationchorégraphiqueàBagnoletetdécidedecréersacompagniel'annéesuivante.Dèssespremièrespièces,deuxlignesmarquentsontravail:l'attraitdeslieuxhorsnormes(leterrainvagueetl'usinedePali-Kao,laplâtreriedeRosny-sous-Bois,lesAliscampsd'Arles,lestudio77,laFondationCartier,lecirquedeReims)etlavolontéderaconterlesêtreshumains,avecunhumourteintédegravité,quinesedémentpasavecletemps.Ilestinvitépardenombreuxballets(AssociationDiagonaledeRome,Balletdel'OpéradeLiège,BalletsCullberg,BalletsduRhin,LabanCenter)etlieuxdecréation(DanseàLille,ThéâtreGaronnedeToulouse,IDDACdeSaint-MédardenJalles,MaisondelaCulture-scènenationaled'Amiens,CNAT-scènenationaledeReims,AuditoriumdeDijon,OpéraNationalduKazakhstan).Ilparticipeàdescréationsdramatiques:Un mois à la campagne (1995),L'éveil du printemps (1997),Yvonne, princesse de Bourgogne (1998),misesenscèneparYves Beaunesneetdescréationslyriques:Samson (1999),opéramisenscèneparJean LacornerieetdirigéparTonKoopman.Le couronnement de Poppée (2005)misen scèneparBernardSobeletdirigéparWilliamChristie. Depuis2003,JeanGaudindéveloppeuntravailensoloàpartirdespiècesvidéosdu plasticienEricDuyckaerts.fluXS estnéetcirculedansdesespacesinsolitescommele Muséed'ArtBrutdeLausanne,lapiscineolympiquedel'UniversitédeNanterreou encorelePontdel'EuropedeStrasbourg.En2007,fluXS.2 seralaprochainecréation deJeanGaudinentourépourceladequatreartisteschorégraphiquesetdedeux artistesdufilmd'animation.CettepièceserasoutenueetprogramméeparleCentre desArtsd'EnghienlesBainsen2007.

Page 25: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 25

orchestre national de lille /régionnord-pasdecalaisCrééen1976grâceàlavolontédelaRégionNord/Pas-de-Calaisetl'appuidel'État,l'orchestrenationaldelilles'estdotéd'unprojetartistiqueambitieuxendirectiondetouslespublics:diffusiondurépertoire,créationcontemporaine,promotiondesjeunestalents,activitésculturellesetactionsjeunepublic.Àl'invitationdesondirecteurJean-ClaudeCasadesus,chefsetsolistesinternationauxs'unissentainsiàl'orchestrenationaldelillepour“porterlamusiquepartoutoùellepeutêtrereçue”.EnFrance,àl'étrangerou,naturellement,aucoeurdeprèsdedeuxcentscommunesdelaRégionNord/Pas-de-Calaisqu'ilirriguemusicalementdansunedémarcheexemplairededécentralisation,l'orchestrenationaldelilles'estainsiimposécommel'unedesformationslesplusprestigieuses,véritableambassadeurdesarégionetdelaCultureFrançaiseaufildequatrecontinentsetdetrentepays.Ildéveloppeparailleursuneprésencerégulièreàlaradioetàlatélévision,ainsiqu'unepolitiquediscographiquedynamiqueillustréeparplusieursenregistrementsàparaîtreetdesnouveautésdontlesChantsd'AuvergnedeCanteloube,meilleureventemondialeduLabelNaxospourl'année2005.30ansenquelqueschiffres:3000concertsdont1.200enrégiondansprèsde200villesduNordetduPas-de-Calais,1200àLille,300enFranceet300àl'étrangeraufilde30paysvisitéssurquatrecontinents…Autotal,cesontquelques4millionsd'auditeursquiontpartagél'émotionmusicaleaucontactdesmusiciensdel'orchestrenationaldelilleetdeJean-ClaudeCasadesus. Maîtrise Boréale LaMaîtriseBoréaleestunchoeurcomposéd'unecentained'enfantsetadolescentsimplantésurlamétropolelilloiseetàAvesnes-sur-Helpedanslesuddudépartement.AAvesnes-sur-HelpelesjeunesreçoiventuneformationmusicaledanslecadredutempsscolaireauseinducollègeRenaudBarraultàAvesnelles.L'équipepédagogiqueestcomposéedeprofesseursquiinterviennentprincipalementdanslesmatièressuivantes:formationmusicale,techniquevocale,expressioncorporelle...Au-delàdelafonctionpremièredeformation,laMaîtriseBoréaledéveloppeuneactivitédediffusion,fruitdelaqualitédutravailréalisélorsdesrépétitionsetdessessionsdetravail.Desconcertssontdonnéschaqueannéeavecdegrandschefs,desensemblesmusicauxréputésetdesstructuresdeproductionreconnues:l'orchestrenationaldelille(enregistrementdeWerther deJulesMassenetainsiquedenombreusesprestationsscéniques),l'AtelierLyriquedeTourcoing(aveclaGrandeEcurieetlaChambreduRoy,enregistrementdesVêpres pourlaNativité de la ViergedeVivaldiettournéeinternationale)etlaClefdesChants(BrundibardeHansKrasa,tournéerégionale)...

Page 26: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 26

Les solistes Brandon Jovanovich ténor(Werther)

(Werther)

Nora Gubicshmezzo-soprano (Charlotte)

René Schirrerbaryton-basse (LeBailli)

Page 27: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 27

Hélène Guilmette soprano(Sophie)

Pierre Doyenbaryton(Albert)

Jacques Calatayudbaryton (Johann)

Christophe Mortagneténorbouffe (Schmidt)

Page 28: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 28

III / POUR ALLER PLUS LOIN

A / La voix à l’Opéra

Chaquevoixestunique,laclassificationvocaleestdoncartificielle.Onacependantéprouvélebesoindedéfinirlesvoixenprenantencomptedifférentsfacteurs:l’étenduedanslaquelleellepeutsemouvoir(satessiture),sontimbre,sapuissance,letypederépertoireabordé(lebarytonVerdiparexemple).Achaquepersonnaged’unopéracorrespondunevoix.La classification des voix

Ondistinguegénéralementtroistypesdevoixpourlesfemmesettroispourleshommes:

+ aigu + grave

Femmes Soprano Mezzo-soprano Contralto Hommes Ténor Baryton BasseLasopranoestlavoixfémininelaplusaiguë,labasseestlavoixmasculinelaplusgrave.Lavoixdesopranocoloratureestlapluslégèreetlaplusélevéedesvoixféminines;elleestparticulièrementapteàexécuterdesairstrèsornés.Lavoixd’enfantcorrespondàunevoixdesopranooud’alto. La tessitureestl’étendueordinairedesnotesqu’unevoixpeutcouvrirsansdifficulté.C’estaussil’étenduemoyennedanslaquelleestécriteunecompositionvocale. Le timbre de la voix C’estlacouleurdelavoix,cequipermetdel’identifier.Letimbreestliéauxharmoniquesémisparlechanteur,quisontliésàsamorphologieetàsatechnique:lecorpsagitcommeunecaissederésonanceetlesrésonateurspeuventêtremodifiéslorsdel’émissionduson.

Page 29: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 29

La puissance de la voix Elledéfinitlemaximumd’intensitéqu’atteintlavoixdanssesextrêmes:-voixd’opéra:120dB-voixd’opérette:90à100dB-voixordinaire:au-dessousde80dB(voixdeschanteursdevariétéoudecomédiemusicale).

Le chœur

C’estunensembledechanteursquiinterviennentàcertainsmomentsdansunopéra.Unchœurmixteestgénéralementformédesopranos,d'altos,deténorsetdebasses.

Unchœurd’enfantsestcomposédevoixd’enfants,onentrouveparexempledansl’opéraWertherdeMassenetouCarmen deBizet.La maîtrise C’estuneécolede chant choralgénéralementattachéeàunecathédrale.Aujourd’hui celadésigneaussi une école où l’on dispense à des enfants une formation vocale, scénique, et chorale. Parextensionletermedemaîtrises’appliqueauchœurd’enfantsémanantdecetteécole.

Page 30: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 30

B / Le romantisme Leromantismeestlecourantlittéraire,cultureletartistiquequidomineenEuropeauXIXèmesiècle.Bienquen’ayantpasfaitpartiedecemouvement,GoetheetMassenet,àdespériodesdifférentes,ontétémarquésparleromantisme.LepremierestissuduSturm un Drang (TempêteetPassion),mouvementlittéraireetpolitiquepréromantiquequipritnaissanceenAllemagneen1770.Ilestsurtoutlecréateurduhérosromantiqueparexcellence,Faust. Lesecondfaitpartiedescompositeurspost-romantiquesfrançais.LespremièresmanifestationsduromantismedatentdelafinduXVIIIèmesiècleavecdesprécurseursou«préromantiques»telsqueYoung (les Nuits, 1742)enAngleterreetlemouvementSturm und Drang, enAllemagne,dontSchilleretGoethefontpartie.EnFrance,ausiècledesLumières,DiderotetsurtoutRousseau(la Nouvelle Héloïse,1761)annoncentlasensibilitéromantique.Elles’affirmeradèsledébutduXIXèmeavecChateaubriandetMmedeStaël(Delphine,1802),l’unparsonsensdel’introspectionetl’autreparsonintérêtpourlalittératureallemande.Cen’estqu’en1820quelecourantromantiques’imposeenFranceaveclapublicationdesMéditationsdeLamartine.En1827,VictorHugofondeleCénaclequiréunitLamartine,Musset,Vigny,Nerval.Leromantismedominealorslavieartistiqueetintellectuellefrançaise.CecourantrenouvellecomplètementlepaysagelittérairefrançaisetsedéfinitparuneprédominanceduMoietdesessentiments.Ilfautrappelerqueleromantismenaîtalorsquelesrepèrescollectifsviennentdes’effondreraprèslesespoirssuscitésparlarévolutionde1789.L’accentestdoncmissurl’individu.Lesromantiquescherchentl’originalitéetimposentdesthèmessouventnégligéstelsquelanature, le fantastique, le goût du passé, l’exotisme.La passiontientégalementuneplaceprédominantedanslalittératureetlapoésieromantique.Sanspassion,lavien’estpassatisfaisante,maisavecelle,ellesuscitesouventledésenchantement,lamélancolie,thèmeschersauxromantiques.Souvent,cedésenchantementtrouveuneréponsedanslamort,commec’estlecaspourWertherparexemple.Lemouvementdépasselecadredelasensibilitéindividuelleetprenduncaractèreplussocialen1830,suiteàla«batailled’Hernani»(scandalesurvenulorsd’unereprésentationd’HernanideHugo)etune«littératured’opposition»voitlejour.Dès1843,lemouvementperddesavigueuretcertainsdesestraits(missionsocialedel’artiste,goûtdelavérité)annoncentdéjàleréalisme.VictorHugo,puissantefigureduromantisme,seraleseulàprolongerlemouvementjusqu’àlafindusiècle.Commeenlittérature,leromantismeaétéenmusiquelecourantdominantduXIXèmesiècle.Lesgenresromantiquesparexcellencesontl’opéraetlasymphonie.L’èreromantiqueestcelledesidentités nationales.DescompositeurspourpianotelsqueFranzLiszt etFrédéricChopin transformentdes danseshongroises etpolonaises enpièces de concertpourvirtuoses,etrendentainsihommageà leursculturesrespectives. L’opéraromantiqueoffre,quantàlui,l’expressionlapluscomplètedestraitspropresd’unenation,enemployantlalangue,lamusiquetraditionnelle,l’histoired’unpays.Leromantismemusicalsecaractériseparlavalorisationdel’individu.Le héros(dontl’undesplusmythiquesresteFaust)estmissurunpiédestal(Beethoven, Symphonie héroïque,1805).Ilutiliseégalementdenombreuxthèmesprésentsdanslalittératureromantique:lanature(Beethoven, laSymphonie pastorale, 1808),l’obsession,lasouffranceetl’irrationnel(CarlMariavonWeber, Der Freischütz,1821).Lamusiqueromantiquechercheàsusciterl’émotion,àbouleverser,ellelaisselibrecoursàl’imaginationetàlasensibilité.RobertSchumannexplorelesrecoinslesplussecretsdel’imaginationromantique:lecrépusculeetlesténèbres,lasouffrance.

Page 31: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 31

Musicalement,leromantismecorrespondàundéveloppement de l’orchestre,àlamiseenvaleurvirtuosed’uninstrumentsolisteetdesoninterprète,àunjeusurlesvolumes sonores etàl’existenced’unlienétroitentreletexte(oul’actionscénique)etlamusique. Lessentimentsindividuelsprimentsurlesformesétablies,c’estpourquoiladirectionmusicaleetlacouleurinstrumentaleapportéeàl’interprétationd’uneœuvredeviennentdesparamètresessentielsdel’expression. LesopérasdeWagnersont,parexemple,faitsdelongsairspuissants,propresàfaireressentirlamontéedespassionsdespersonnages.Wagnerélargielapalettesonoreetimposedesthèmescommelamalédiction,ledésirdemort(Le Vaisseau fantôme,1843).Celui-ciapporteénormémentàl’opéracarilentendproduireunesynthèseréellementunifiéedelapoésie,delamusique,duthéâtreetdelamiseenscène,l’orchestreayantpourrôled’articuleretdedévelopperledramepsychologiquequelesacteursinterprètentsurscène.Massenet,héritierduromantisme,adoncrecoursdansWertherauxthèmeschersdumouvementtelsquel’obsessiondelasouffrance,lapassion,lanature,lerapportautexteetàlapoésie(Ossian)etl’importanceprimordialedonnéeàl’orchestre.

Page 32: Werther de Massenet

Dossier pédagogique Werther, Opéra de Lille / 32

C / Références bibliographiques Ouvrages Goethe,Les souffrances du jeune Werther,Paris,Gallimard,2006,185p.Werther de Massenet,l’AvantScèneOpéra,n°61,1994,146p.Uneanalysecomplètedel’opéra,destémoignagesd’interprètes,unebibliographie.Bessand-Massenet,Pierre,Massenet,Paris,Julliard,1979,222p. Ouvragesgénérauxsurl’opéra:

PerrouxAlain,L’Opéra Mode d’emploi,L’AvantScèneOpéra,2001.

Benardeau/Pineau,L'Opéra repères pratiques, Nathan,2000.

Piotr,Kaminski,Mille et un opéras,Fayard/lesindispensablesdelamusique,2003.

Jean-MarieDuhamel,Lille Un opéra dans la ville, 1702-2004,ed.LaVoixduNord,2004.

TDC,La scénographie,SCEREN,juin2002,38p.L’évolution et les différents aspects de la scénographie. La partie historique présente lesmodifications de lamise en espace du théâtre grec jusqu’à nos jours en passant par les sallesitaliennesduXVIIesiècle. Sites internet : http://www.jules-massenet.com/PremiersitefrançaisconsacréaucompositeurJules Massenetetauxacteursdelaviemusicaledesonépoque,savie,sonoeuvre,discographieCD,...http://www.musicologie.org/Biographies/m/massenet.htmlNoticebiographiquedeJules Massenet(1842-1912):cataloguedesoeuvres,bibliographie,discographie,documents.http://www.dlib.indiana.edu/variations/scores/aby3341/large/index.htmlOntrouvesurcesiteuneversiondelapartitiond’orchestre.http://gallica.bnf.fr/OnytrouveauformatpdflesmémoiresdeJulesMasssenet,Mes souvenirs, 1848-1912,1912,EditionLafitte.Lespages163à172dudocumentpdfévoquent,defaçonromancée,lacréationdeWerther.

Films JacquesDoillon,Le jeune Werther,1993,mk2,95mn,existeenDVDLejeunelycéenIsmaëletsescamaradesenquêtentsurlesuicidedeleurami.Ildécouvriral'amour,cesentimentsiromantiquequipeuts’avérermeurtrier.Enregistrement:WertherdeMassenet,WienerStaatsoper,dir.musicale:PhilippeJordan,m.e.s:AndreiSerban,TDK,2005.