radiologie vasculaire interventionnelle k ... radiologie interventionnelle •maitrise de la...

Click here to load reader

Post on 25-Feb-2021

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Embolisation artérielle de la prostate

    RADIOLOGIE VASCULAIRE INTERVENTIONNELLE

    k_kechabtia@yahoo.fr

    Paris, APHP Lariboisière 1 Institut Cardio-Vasculaire, La Roseraie 2

    Kamel KECHABTIA

  • 2014

    2015

    2019

    2018

  • • Arguments forts de la Littérature

    • Rôle de l’Embolisation

    • Connaissance Anatomique

    Vasculaire

    • Organisation de l’Embolisation en

    Radiologie Interventionnelle

    • Maitrise de la Technique

    d’Embolisation

    • Connaissance des Résultats et Suivi

    Points importants

  • Historique de l’Embolisation

    • Embolisation des hémorragies pelviennes depuis 1989

    • Embolisation des Fibromes utérins

    • Développement de la technique:

    - Microparticules 40-1200 µm

    - Micro cathétérisme 2.0……

    - Salle Angio-3D, CBCT

  • 1976-1990: Embolisation pour hématurie d’origine

    prostatique:

    • Control of massive prostatic bleeding with angiographic

    techniques. Mitchell et al. J Urology 1976

    • • Successful intra-artériel embolization of bleeding carcinoma of

    the prostate. Bischoff. Urologe 1977

    • • Therapeutic occlusion of hypogastric arteries with

    cyanoacrylate in vesical and prostatic cancer. Nadalini et al

    Radiol Med (Torino) 1981

    • • Internal Iliac Artery Embolisation for the Control of Severe

    Bladder and Prostate Haemorrhage. Appleton et al. BJUI 1988

    • • Internal iliac artery embolization for the control of severe

    bladder and prostate haemorrhage. Li. Chinese Journal of

    Surgery 1990

    Historique de l’Embolisation prostatique

  • First case 2000

    Fort argument de la littérature PAE 1

    • 76 ans, insuffisance cardiaque +++

    • Hématurie réfractaire et LUTS

    sévère

    Embolisation:

    • Arrêt de l’hématurie immédiatement

    Après 12 mois:

    • Réduction VP 52% à 5mois et 62%

    à 12 mois

    • Diminution PSA 40 ng/ml à 4 ng/ml

    • Diminution des troubles mictionnels

  • Publication 1er série 2000

    • Echec du traitement médical 2 P

    • Succès technique 100%

    • Retrait sonde à demeure à 10 jours

    • Réduction volumique 25% et 27% à 6 mois

    Fort argument de la littérature PAE 2

  • J Vasc Interv Radiol. 2011 Jan;22

    • 15 p, échec du traitement médical

    • Succès technique 93%

    • 1 complication

    • Amélioration clinique IPSS, QoL, PuF ..

    Fort argument de la littérature PAE 3

    Publication 2eme série 2011

  • • 706 patients 9 articles

    • Suivi 12 mois

    • Efficacité et inocuité de la technique

    Radiological Society of Europe (CIRSE) 2014

    Fort argument de la littérature PAE 4

    1 Revue de la littérature 2014

  • • Impotence 5%

    • Ré-intervention 5%

    • Transfusion 7%

    • Infection 8%

    • Sténose urétral 9%

    • Incontinence urinaire 4%

    • Ejaculation rétrograde 50%

    VAPORISATION AU LASER 20%

  • Eur Urol Focus. 2018 Oct 3

    • 708 Patients

    • Chute de l’IPSS de plus de 4

    • Essais contrôlés randomisés

    à grande échelle

    Fort argument de la littérature PAE …….

  • FDA : • PAE is a New indication for PBH • Performed by interventional Radiologist • Reimbursement code – FDA513(f)(2)(de novo)

  • Hypervascularisation

    Embolisation

    Ischémie

    • Réduction de la taille

    • Prostate souple

    • Chute de l’action hormonal

    Réduction LUTS

    Rôle de PA Embolisation

  • CANINE PROSTATE-NORMAL VS EMBOLIZED SUN , ET AL. AJR, 2011

  • Rôle de l’embolisation PAE

    • Réduction du volume de la glande ( 25P)

    - Median lobe (ML): 26.2%

    - Central gland (CG): 18.8%

    - Peripheral zone (PZ): 16.4%

    - Whole prostate gland (WPV): 19.1%

    Yen-Ting Lin1 et al,European Society of Radiology 2015

  • Anatomie vasculaire de la prostate

     Etude Cadavérique

     Edude Agiographique

  • J Vasc Interv Radiol 2013

    Etude Cadavérique

  • Branche médiale ZT

    Branche latérale ZP

    PEDICULE SUPERIEUR

    AP

    Réctale Pudendale Plexus anastomotique

    PEDICULE INFERIEUR

  • 2018

    2015

    2012

    Etude Angiographique

  • CARNEVALE

    Origine de l’ AP

  • 28.7% Tronc comon SVA

  • 14.7% inferieur SVA

  • 18.9% Artère Obturatrice

  • 31.1% Artère Pudendale

  • Distribution intra-prostatique de l’AP (101 patients)

    • « Pattern » intra-prostatique

    • shunts extra-prostatiques:

    -Vésicale inférieure

    -Rectal

    -Pénien

    Distribution de l’AP

  • Résultats

    • 199 analyse bilaterale (6PAE unilatérales)

    • 1 AP unique “solitaire” 72 % (143)

    • 2 ou plusieurs AP “indépendantes”28% (56)

    • PATTERN des 143 AP solitaires: • Pattern A:62 %:

    - prostate Seule

    - Pas de Shunt

    - 3 variantes: branche médiale, latérale,diffuse

    • Pattern B:12% AP+shunt pénien. AP issue d’une A. Honteuse Accessoire (AHA)

    • Pattern C:27%AP+ shunt rectal,tronc commun avec une artère rectale

  • AP unique 72%

    Pattern A

    62%

    - Shunt

    Pattern B

    12%

    Shunt Pénien

    Pattern C

    27%

    Shunt Rectal

    2018

     Choix du cathétérisme

     Protection des Shunts

  • Protection ( coil ou gélatine):

    • Safe et efficace

    • Pas de dysfonction érectile:

    Pas de majoration de la dysfonction érectile après clampage d’une

    AHA durant prostatectomie radicale

    Kably et al., JVIR 2017

    Intérêt : Protection de PAE

  • Pas de protection pénienne

    • Spots cutanés bleutés transitoires

    • Dysfonction érectile transitoire

    • Nécrose partielle et transitoire du gland

    Pas de protection rectale:

    • Ischémie rectale transitoire

    • Rectorragie transitoire

    Pas Protection de PAE

  • Organisation RI PAE

    Consultation de RI

    Bilan fonctionnel de l’HBP:

    • IPSS

    • Débitmètre

    • QOL

    • PSA

    Bilan morphologique de l’HBP:

    • Echographie

    • IRM

    Bilan vasculaire Angio CT ou

    CBCT

  • CONSULTATTION

    RI

  • EUA Guideline. Management of non-neurogenic male lower urinary tract symptoms (LUTS), 2014 AUA Guideline on the Management of Benign Prostatic Hyperplasia (BPH) , 2013

  • Bad PAE candidates

    • insuffisance rénale (DFG

  • Good PAE Candidates & selection

    • Large volume prostatique

    • Desir de preserver la function sexuelle

    • Coagulopathies ou CI a L’arrêt des

    anticoagulants

    • co-morbiditée chirurgicale

    • Patients refusant la chirurgie

    • Indication pluridisciplinaire

    Sélection des patients 2

  • Nitroglycerin (800 µg)

    sublingual 2’ avant

    Bilan Vascualire Anatomique Pré-Interventionel

  • Organisation et Technique PAE

    • Ambulatoire

    • Prémédication :

    - Antibiothérapie ( urinaire), Diabète

    Ciprofloxacine

    - AINS

    - Antalgiques

    - Oméprazole

    - Sondage urinaire ou PeniFlow

    • Anesthésie locale+ Système de

    fermeture artérielle

    • Fémorale ou Radiale

  • Matériels et Technique PAE

    • Microguide 0.014

    • Microcatheter 0.2F

    • Sonde de catheterisme 4/5F

    • Cathétérisme difficile: Expertise

    endovasculaire Guidewire et

    microcathetere

  • Particules d’Embolisation

    • Injection de vasodilatateur 0,5 mg

    • Microsphères 300-500( mélange 50/50%)

    • Injection lente

    microns

  • CBCT

    Collatérale ? CBCT

  • Angio 3D

View more