paracha vayetse 5773

Download Paracha VAYETSE 5773

Post on 14-Mar-2016

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Feuillet ddi pour la russite matrielle et spirituelle de Gomaz CHAHINEZ Paracha Vayetse 5773 --> http://www.torah-box.com/chavoua-tov/vayetse-5773,146.php * Ya'akov manqua t-il de confiance en D.ieu ? * Ne jamais dfier l'honnt de Ya'akov * Garder ce magnifique cadeau, ne le rendez pas ! * Perle : "Peu importe ce qui nous manque..."(Rabbi Na'hman) * Rcit : Le sacrifice d'Its'hak * Halakha : Les femmes ont-elles le droit au Tsitsit ?

TRANSCRIPT

  • L A PA R A C H A E N R S U M

    PARACHA : PARIS - ILE DE FRANCE

    Villes dans le monde

    Lyon

    Marseille

    Strasbourg

    Toulouse

    Nice

    Jerusalem

    Tel-Aviv

    Bruxelles

    VAYETSE

    F e u i l l e t h e b d o m a d a i r ew w w . t o r a h - b o x . c o m

    U N T R S O R D E L A PA R A C H A

    n146

    Los Angeles

    New-York

    Londres

    Casablanca

    Pri

    re d

    e re

    spec

    ter l

    a sa

    inte

    t d

    e ce

    feui

    llet :

    ne

    pas

    le je

    ter n

    i le tr

    ansp

    orte

    r Cha

    bbat

    h

    Yaakov quitte Ber Chva pour se rendre 'Harane. En chemin, il s'arrte dans "Le lieu"dont la Torah ne prcise pas le nom et qui correspond au mont Moria (mont du Temple) et y dort.

    Il rve d'une chelle plante dans la terre et dont le sommet touche le ciel avec des anges qui y mon-tent et descendent. D.ieu lui apparat et lui promet que la terre sur laquelle il dort sera donne ses descendants. Le lendemain matin, Yaakov lve la pierre sur laquelle il a dormi en monument, com-prenant que ce lieu tmoigne de la rsidence de D.ieu.A 'Harane, Yaakov reste et travaille pour son oncle Lavane en gardant ses troupeaux.

    Lavane accepte de lui donner pour pouse Ra'hel, sa plus jeune fille que Yaakov a demand en ma-riage, en change de sept annes de travail. Le soir du mariage, Lavane trompe Yaakov en lui donnant La, l'ane des deux srs. Yaakov s'aperoit du pige seulement le lendemain. Il peut pouser Ra'hel une semaine plus tard mais doit alors tra-vailler sept annes supplmentaires.La donne naissance six garons : Rouven, Chimone, Lvi, Yhouda, Issa'har, Zvouloune, et une fille Dinah alors que Ra'hel reste strile. Ra'hel dcide alors de donner son mari pour pouse sa servante, Bilah, afin qu'elle lui donne des enfants et qu'elle puisse son tour concevoir. Bilah donne naissance deux garons : Dan et Naphtali.

    La son tour donne sa servante Zilpah pour pouse et cette dernire met au monde Gad et Acher.Finalement, la prire de Ra'hel est exauce et elle donne naissance Yossef. Yaakov, aprs 14 an-nes de travail, aspire rentrer chez lui mais Lavane le persuade de rester. Yaakov prospre, malgr les tentatives rptes de Lavane de le tromper.

    Aprs six annes supplmentaires, Yaakov quitte Lavane sans l'en informer, le souponnant de vouloir retenir sa famille et ses biens et finalement, retourne alors en terre promise o il est accueilli par des anges.

    Aprs la promesse du Ciel Je te garderai partout o tu iras , quel besoin y a-t-il de faire ce v et cette prire

    ? Et si c'est parce qu'il craignait la faute, quelle utilit peut avoir un v ?Il y a deux faons dont Hachem Se

    comporte avec les hommes, dit Rabbi Isral de Salant : l'une, par les malheurs qu'Il lui envoie, ce qui l'oblige

    Le servir, et l'autre par une vie paisible et une subsistance abondante, alors il y a d'avantage de choix et

    l'preuve est plus difficile.Il est dit propos de Ya'akov : Hachem Se tient au-dessus de lui .

    Cela signifie que le Saint bni soit-Il a voulu Se conduire avec lui au-dessus de lui , l'obliger Le servir dans

    l'preuve et la servitude. C'est pour cela que Ya'akov a fait un v : si Hachem est avec moi , sans malheurs

    et sans qu'il y soit oblig, mais seulement s'Il me donne du pain manger et un vtement porter , si tous

    mes besoins sont combls dans l'abondance et non la pnurie, et que je revienne en paix chez mon pre ,

    que mme cette satisfaction me soit accorde, de me rjouir de revoir mon pre le tsadik, Hachem sera pour

    moi D.ieu , avec toute cette largesse je rsisterai l'preuve, et je russirai servir Hachem comme il le faut

    Les astuces de Lavan

    Brchit (29,13) : "et il l'emmena dans sa demeure..."Contraint et irrit, Lavan conduisit Yaakov chez lui, sans savoir quel sort lui rserver.Interrogeant ses idoles

    propos de celui qui allait manger son pain gratuitement, Lavan leur demanda s'il devait le chasser, ou au

    contraire lui proposer de rester avec lui, auquel cas, il voulait savoir comment il devait l'hberger.

    Les idoles l'avertirent d'viter de renvoyer Yaakov, car cet tre exceptionnel ne pouvait lui apporter que chance

    et succs dans sa demeure, mais aussi dans sa production agricole.

    Ds lors, il les questionna sur le montant du salaire qui devait lui tre fix. Leur rponse fut : Neqvah Sekharo

    dont la traduction littrale est fixe-lui son salaire , mais qui peut galement se traduire par : une femme

    sera son salaire . Autrement dit, chaque fois que Yaakov chercherait quitter Lavan, seule une nouvelle

    pouse pourrait l'inciter rester.C'est ce que dit le verset Brchit (30,28): Fixe-moi ton salaire et je te le

    donnerai , ce qui peut aussi se lire : je te donnerai une pouse en salaire

    5773

    VAYETSE

    Entre : 16:44 Sortie : 17:53

    16:44 17:50

    16:50 17:53

    16:23 17:32

    17:05 18:09

    16:41 17:45

    15:57 17:15

    16:16 17:16

    16:28 17:40

    16:27 17:25

    16:14 17:16

    15:43 16:56

    17:06 18:04

    Ya'akov manqua t-il de confiance en D.ieu ?

    Brchit (28, 20) : " Ya'akov fit un voeu et dit : si D.ieu est avec moi "

    Feuillet ddi pour la russite matrielle et spirituelle de Gomaz CHAHINEZ

  • I L TA I T U N E F O I S L A PA R A C H A

    A U H A S A R D . . .

    E T T E S Y E U X V E R R O N T T E S M A T R E S

    Rav Itshak Abi'hssira, "Baba Haki"

    Rabbi Yhochoua de Sakhnin raconte au nom de Rabbi Lvi l'histoire suivante.Une fois, un Samaritain a demand Rabbi Mr : Ne prtendez-vous pas

    que Ya'akov tait honnte, comme il est crit dans Mikha "Donne la vrit Ya'akov" ? Effectivement , a rpondu Rabbi Meir.Le Samaritain lui a alors

    rpliqu : N'a-t-il pas fait le v que 'Tout ce que tu me donneras, je t'en donnerai le dixime'? C'est exact , a-t-il confirm. Il a alors ajout : S'il en

    est ainsi, pourquoi n'a-t-il rserv qu'un seul fils au service de Hachem (Lvi) ?

    Il avait douze fils et aurait d en consacrer plus d'un Hachem ! Rabbi Mr lui a alors rpliqu : Il y avait en ralit non pas douze tribus mais quatorze,

    ainsi qu'il est dit Brchit (48, 5) : 'Ephram et Menach seront pour moi comme Rouven et Chimon' Le Samaritain lui dit alors : Cela ne fait que ren-forcer ma question ! [Tu ajoutes de l'eau mon moulin !]Rabbi Mr l'a questionn son tour : Ces fils taient ns de quatre mres diffrentes, n'est-ce

    pas ? Oui a-t-il reconnu. Le Rav a expliqu : Dduis des quatorze enfants les quatre ans sur lesquels le maasser n'a pas lieu d'tre prlev (car

    ils sont dj consacrs), il reste dix enfants dont Lvi reprsente le dixime ! Le Samaritain s'est exclam : Bni sois-tu et bnie soit la nation dans

    laquelle tu vis !

    Le 'Hafets 'Ham a expliqu un jour au nom des Sages dans le Talmud trait Chabbath (10b) que le Saint bni soit-Il a dit Moch : J'ai un beau

    cadeau dans mon Trsor, qui s'appelle Chabbath, et Je veux le donner Isral, va le lui annoncer ! Et maintenant, rflchissons. Si la fiance renvoie

    au fianc les cadeaux qu'il lui a donns, cela prouve certainement qu'elle ne veut plus de lui, et que l'union propose est rompue. C'est la mme

    chose, dit le 'Hafets 'Ham, en ce qui concerne l'observance du Chabbath.

    Si les bnei Isral n'observent pas le Chabbath comme ils en ont reu l'ordre du Crateur du monde, ils semblent rendre Celui qui a donn la Torah

    le cadeau le plus prcieux qu'il ait donn Son peuple, et par l c'est comme s'ils proclamaient qu'ils ne veulent pas du lien sacr qui existe depuis

    toutes les gnrations entre Isral et le Saint bni soit-Il.

    Ne jamais dfier l'honntet de Ya'akov

    Brchit (28,22) : "Tout ce que tu me donneras, je t'en donnerai le dixime"

    Gardez ce magnifique cadeau, ne le rendez pas !

    "Pendant six jours tu feras ton travail, et le septime jour?est un Chabbath pour Hachem"

  • Imaginez que vous vous promenez dans les

    bois, tout est calme. Soudain, travers les

    feuillages, vous apercevez un spectacle horrible

    : un vieillard l'allure certes imposante ligote

    un tout jeune homme sur une construction en

    pierre sur laquelle un feu est allum. Il saisit un

    grand couteau et Vous sortez votre tlphone

    portable et appelez la police. En attendant, vous

    criez et faites de grands gestes pour empcher

    l'irrparable.

    La police arrive toute allure, envoie des

    messages par mgaphone : Posez le couteau,

    dfaites les liens du jeune homme, il ne vous

    sera fait aucun mal . Le vieillard accepte, dfait

    les liens et explique posment : D.ieu m'a

    parl il y a trois jours et m'a demand d'aller

    sacrifier mon fils Si cet homme tait votre

    proche parent, seriez-vous fier de lui ? Voudriez-

    vous agir comme lui ?Et pourtant le rcit du

    sacrifice d'Its'hak ou plutt de la tentative de

    sacrifice figure en bonne place dans le rituel

    de Roch Hachana ! Il doit donc tre une source

    d'inspiration pour toute l'anne qui commence !

    Expliquons cela par un rcit Il tait une fois un

    roi qui partit la chasse. Emport par son lan

    poursuivre le gibier, il ne s'aperut que trop tard

    qu'il tait seul et perdu alors que la nuit tombait

    et qu'il pleuvait des cordes.

    Il retourna son manteau royal pour qu'on ne

    le reconnaisse pas (il craignait les ennemis) et

    se trana misrablement dans la fort glaciale.

    Au bout de quelques heures, son angoisse

    augmenta : il entendait les hurlements des loups,

    le vent mordait son visage, i