paracha chemini 5771

Download Paracha CHEMINI 5771

Post on 14-Mar-2016

216 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Paracha CHEMINI 5771 --> http://www.torah-box.com/chavoua-tov/chemini-5771,66.php * Torah & Rayons X * Toujours au mme niveau de Sim'ha * La fille de l'empereur voulait un fuseau * Perle : "La vrit est la voie mdiane" (Rabbi Rachab) * Biographie : Rabbi Moch CORDOVERO, le "Ramak" * Halakha : Le mois de Nissan

TRANSCRIPT

  • L A PA R A C H A E N R S U M

    PARACHA : CHEMINIPARIS - ILE DE FRANCEEntre : 18h52 Sortie : 19h58

    Villes dans le mondeLyon 18h4019h44

    Marseille 18h3719h39

    Strasbourg18h3019h36

    Toulouse 18h5419h56

    Nice 18h3019h32

    Jerusalem 17h1318h30

    Tel-Aviv 17h3318h32

    Bruxelles 18h4419h53

    F e u i l l e t h e b d o m a d a i r ew w w . t o r a h - b o x . c o m

    U N T R S O R D E L A PA R A C H A

    Feuillet ddi la russite matrielle et spirituellede M. Albert WAYSBERG

    LosAngeles18h5019h46

    New-York 18h5419h54

    Londres 18h0219h12

    Casablanca18h2719h23

    CHEMINI 5771

    n66

    Pri

    re d

    e re

    spec

    ter l

    a sa

    inte

    t d

    e ce

    feui

    llet :

    ne

    pas

    le je

    ter n

    i le tr

    ansp

    orte

    r Cha

    bbat

    h

    Le huitime (chmini) jour, cest--dire le lendemain des sept jours dinaugu-ration du Tabernacle, Aharon et ses fils commencent exercer le service de la Prtrise. Un feu divin descend pour consumer les offrandes prsentes sur lautel et la prsence divine ( Chkhina) se rvle dans le Tabernacle.

    Les deux fils les plus gs dAharon, Nadav et Avihou, prsentent un feu tranger dont Il [D.ieu] ne leur a pas donn le commandement et meurent dans le Tabernacle. Aharon reste muet devant cette tragdie. Lors de linaugura-tion du Tabernacle, Aharon et Mose sont en dsaccord sur un point de la loi quant lun des sacrifices mais Mose reconnat quAharon a raison.

    D.ieu transmet les lois alimentaires de la Cacheroute, dfinissant les animaux qui peuvent tre consomms. Les mam-mifres doivent avoir le sabot fendu et ruminer. Les poissons doivent avoir des cailles et des nageoires. La liste des volatiles non consommables est don-ne, ainsi quun liste de quatre insectes consommables (quatre types de saute-relles).

    La fin nous donne les lois de la puret rituelle, incluant la capacit purificatrice des eaux du Mikv , un bassin ou un cours deau naturelle respectant certains critres. De cette manire, les enfants dIsral sont enjoints de diffrencier limpur du pur.

    La Torah permet beaucoup de bonnes choses Vayikra (11,2) :

    (...) voici les animaux que vous pouvez manger, parmi toutes les btes qui vivent sur la terre

    Beaucoup de commentateurs posent la question suivante : pourquoi la Torah a-t-elle cit en premier lieu les animaux autoriss, parmi les btes sauvages et domestiques, ainsi que parmi les poissons et les sauterelles ; et pour quelle raison na-t-elle numr quen second lieu les animaux interdits ?

    Il aurait t beaucoup plus logique de citer en premier lieu ceux qui sont interdits, car linterdiction constitue en elle-mme un Hidouch une nouveaut, puis ceux qui sont permis, car il parat vi-dent par dduction que ces derniers nous sont alors autoriss !

    Il faut comprendre ici que lordre dans lequel ces versets ont t placs, permet de souligner lexistence dans la Torah de choses galement permises ! Cela nous enseigne quil ne faut pas penser comme ceux qui sont loigns de la Torah et des Mitsvot, qui imaginent que tout y est interdit, et qui insinuent que la Torah touffe ceux qui la pratiquent - que D.ieu en prserve !

    Torah & Rayons X Vayikra (11,6) :

    Le livre, parce que mme sil rumine, il na point le pied corn : il sera impur pour vous

    Avant quils ne dcouvrent les rayons X , les scientifiques pensaient que le livre ntait pas un ruminant car il ne possdait quun seul estomac. Il ne pouvait donc pas faire remonter dans sa bouche les morceaux de nourriture, pour les mcher nouveau. Laffirmation de la Torah disant que le livre est un ruminant, paraissait donc plutt trange...

    Mais celui qui a une foi parfaite et entire en Hachem et en sa Torah, ne se laisse pas impressionner par ce genre de question. Nous savons en effet que, dune part, la science a ses limites, et que dautre part, Le Crateur est naturellement le mieux plac, pour savoir comment il a conu ses propres cratures !

    Cest ainsi quau moyen des rayons X, les scientifiques se sont aperus que toutes les trente secondes, le livre faisait remonter un peu de nourriture de son estomac, la mchait, et la ravalait, et faisait donc partie de la catgorie des ruminants !

    Rabbi Moch CORDOVERO

    le Ramak

  • I L TA I T U N E F O I S L A PA R A C H AToujours au mme niveau de Simha

    Vayikra (10, 3) : Aharon se tut

    Rabbi Chlomo Zalman Auerbach a racont une histoire qui est arrive au gaon Rabbi Eliahou David Teomim (surnomm le Adret) : celui-ci avait coutume de faire trs attention ne pas peser sur le public. Il arriva que son jeune fils mourut, et il avait le coeur compltement bris. Quand un grand public se rassembla pour lenterrement de son fils, tout le monde tait debout et attendait que le pre du dfunt sorte, mais il tait enferm dans sa chambre. Au bout de deux heures entires, il sortit et dit la bndiction dayan hamet , et alors lenterrement put se mettre en route.

    Plus tard, ses lves lui demandrent pourquoi il stait attard tellement longtemps dans sa chambre, alors que cela comportait un drangement impos au public. Il rpondit : La Guemara Berakhot dit, et cest la halakha, quon doit dire la bndiction sur le mal comme on la dit sur le bien. Je me suis donc rappel limmense bonheur qui avait t le mien quand jai dit la bndiction cheheheyanou au moment de la circoncision de mon fils. Jai prpar mon me brise pour mamener au mme niveau de joie qui avait t le mien alors, pour pouvoir dire cette-fois la bndiction dayan hamet .

    La fille de lempereur voulait un fuseau

    Lempereur dit Rabbi Yhochoua ben Hanania : Je veux faire un repas de fte pour votre D.ieu. Il rpondit : Vous ne pouvez pas le prparer. Il demanda : Pourquoi ? Il rpondit : Parce quil a beaucoup de rgiments. Lempereur lui dit : Malgr tout, je veux Lui prparer un repas de fte. Rabbi Yhochoua ben Hanania lui dit : Allez le prparer au bord du fleuve, car l il y a un endroit trs large o Ses soldats pourront se rassembler (il avait lintention de cette faon de le faire sortir de lendroit o il y avait un souffle dimpuret).

    Il y alla et travailla pendant les six mois dt. Le vent arriva et fit tout tomber la mer. Il travailla ensuite pendant les six mois dhiver. La pluie tomba et noya tout dans la mer. Lempereur lui dit : Quest-ce qui se passe ? Il rpondit : Ce sont ceux qui nettoient la maison avec de leau cause de la poussire qui monte, et ils ont dj fini de manger tout cela. Lempereur rpondit : Sil en est ainsi, quil a de si nombreuses armes, je ne peux pas lui prparer un repas. La fille de lempereur dit Rabbi Yhochoua ben Hanania : Votre D.ieu est un charpentier, car il est crit qui a pos sur les eaux Ses demeures clestes. Dites-lui quil me fasse un fuseau. Il rpondit : Daccord.

    Il pria pour elle, elle devint lpreuse, et on linstalla dans la rue de Rome. Car il y avait Rome une coutume que quiconque tait lpreux, on lui donnait un fuseau, et il sinstallait dans la rue, o il filait puis dtruisait le fil quil avait fil, pour que les gens voient et prient pour eux. Un jour, Rabbi Yhochoua passa et lui dit : Etes-vous satisfaite de linstrument que vous a donn le Saint bni soit-Il ? Elle rpondit : PriezpourquIlmelereprenne.Illuidit:D.donne,maisIlnereprendpascequIladonn.(Talmud,traitHoulin60)

    A U H A S A R D . . .

    E T T E S Y E U X V E R R O N T T E S M A T R E S

    Rav Meshulam Feish Segal-Lowy, le Tosher Rebbe

    0-800-106-135 www.vaadharabanim.orgLa plus importante caisse de Tsedaka en Erets

    10 rue Pave 75004 Paris

  • Rabbi Moch Cordovro est n Safed (Tsfat)en5282(1522).CettevilledehauteGalile tait devenue le point de ralliement de nombreux rabbins et de juifs migrs dEspagne aprs lexpulsion de 1492.Comme son nom permet de le supposer, sa famille tait originaire de Cordoue. Rabbi Moch Cordovro fit dabord des tudes Talmudiques auprs dun matre prestigieux, Rabbi Yossef Karo (1488-1575), auteur dun vaste commentaire appel Beth-Yossef, du Kessef Michn (commentaire du Michn Torah de Mamonide) et de la clbre compilation de rgles : le Choulhan Aroukh.

    Aprs la matrise du Talmud, Rabbi Yossef Karo lui ouvrit les portes de la kabbale. Mais la majeure partie de ses connaissances en ce domaine, il les devait son beau-frre, Rabbi Chlomo Alkabets, kabbaliste et pote, auteur du Lekha Dodi, lu la synagogue le vendredi soir.

    Avec son matre et ses compagnons dtude, Rabbi Moch Cordovro entreprend des exils volontaires, appels guirouchim (divorces) qui consistaient en parcours effectus pied, sur les chemins de Galile, en qute de la prsence divine exile et errante. Les rcits de ces dplacements sont consigns par Rabbi Moch Cordovro dans un livre Sefer haguirouchin quil crivitentre24et29ans.

    Avec les 48 livres quil crivit, le Ramak russit enrichir le patrimoine juif dune foison douvrages, la plupart en kabbale :

    1) Pards Rimonim : compilation systmatique pour mettre en ordre les thmatiques du Zohar et de lensemble de la littrature de la cabale depuis les crits du Languedoc (cercle Iyoun), les cercles de Grone et de Castille jusqu ses contemporains de Safed. Cette oeuvre comprend32portiques.Ceclbreouvragea t crit en 1548, cest--dire lge de 26ans.

    2)ElimaRabbati:critunedizainedannesaprs le Pards Rimonim.

    3) Or Nrav : o sont exposes les mthodes et les rgles ncessaires ltude de la kabbale.

    4) Tomer Deborah : trait thique consacr la signification kabbalistique et limitation des midot dHachem.

    5) Or Yakar : Commentaires sur lordre du Jour de Kippour, prire de Roch Hachana, commentaire sur lensemble des prires selon le rite sfarade, Tikoun kriat chma, lecture du chma avant de dormir, guilgoul (migration des mes).

    Rabbi Moch Cordovro eut de nombreux disciples. Eliahou De Vidas, auteur du Rchit Hokhma publi pour la