gutes neues jahr ! happy new year ! bonne annأ©e gutes neues jahr ! happy new year ! bonne...

Download Gutes Neues Jahr ! Happy New Year ! Bonne Annأ©e Gutes Neues Jahr ! Happy New Year ! Bonne Annأ©e !

Post on 24-Aug-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Gutes Neues Jahr !

    Happy New Year !

    Bonne Année !

    Les Nouvelles d’ALLEF - Janvier 2008

  • Sommaire Editorial p 3 Compte rendu de l’assemblée générale p 4 Témoignages p 10 à 17 Les repas en Allemagne p 18 What’s what ? (jeu) p 20 Dans la série « Petits bobos, gros soucis : votre expérience nous intéresse… » p 22 Le conseil d’administration et les coordinateurs p 24

    Dates à retenir…… * samedi 5 avril 2008 : réunion au lycée Rochefeuille à Mayenne, pour les familles en cours d'échange, les familles en attente et tous les adhérents qui souhaitent venir. * samedi 5 avril 2008 : réunion identique à Meyrié, près de Bourgoin- Jallieu, pour toute la région Est de la France. * samedi 31 mai et dimanche 1er juin 2008 : Entretiens à Paris pour les familles en attente d'échange. Dates à réserver impérativement pour ces familles.

    L’assemblée générale 2008 aura lieu le samedi 11 octobre 2008

  • Editorial

    Noël et sa magie ont encore opéré. Après ces fêtes, j’ai été amené à parler avec certains des petits allemands qui sont actuellement dans des familles françaises. Tous ont trouvé ce moment très fort. Si les usages ne sont pas les mêmes, la fête a été belle… Si la fête a été belle pour les enfants et les familles, elle permet à tous, de manière consciente ou inconsciente, d’affirmer des concepts très forts : La tolérance : pouvoir apparier des familles et des enfants qui n’ont pas forcément les mêmes convictions tant religieuses qu’autres. La fraternité : pouvoir apparier des enfants qui, bien que possédant une culture différente, deviennent en quelques mois des frères ou des sœurs. Le don : chaque famille reçoit un autre enfant et lui donne naturellement son amour ainsi que

    des conditions matérielles comme à ses propres enfants. Ce sont ces dons qui forgeront la notion de fraternité. L’enrichissement : voilà un concept absolument incommensurable. Il arrive encore, de nombreuses années après un échange, de constater que des jeunes font référence à ce qu’ils ont vécu pendant leur échange. L’ouverture aux autres : quel beau cadeau reçu que de pouvoir s’adresser à des personnes d’un autre pays dans une langue qui est devenue sienne, que d’avoir pu s’adapter à une nouvelle famille, une nouvelle fratrie, une nouvelle langue. Cette liste n’est pas exhaustive, chacun pourra y ajouter ce qu’il ressent. Elle nous conforte dans notre travail. Jean-Michel HAY, Président d’ALLEF

  • Assemblée générale du 13 octobre 2007 à LAVAL

    Compte rendu par Nicole Bignon

    Une fois encore, la chance nous a souri : un beau soleil d’automne brillait sur cette 15ème édition au lycée Hautes Folies de Laval. Gilbert Lepastourel, notre vice-président, ouvre la séance à 14h30 en présence d’une petite centaine d’adultes pendant que les plus jeunes sont pris en charge par une équipe d’animateurs pour un après-midi de jeux et un goûter sur les nombreux terrains et dans les salles mis à notre disposition. Merci aux bénévoles de l’association qui oeuvrent dans l’ombre pour permettre aux parents et membres actifs d’ALLEF de participer à la réunion.

    Les organisateurs de l’ombre : conjoints ou ex- représentants locaux qui assurent l’intendance pour notre confort à tous. Pensons aussi à celle qui, bien qu’ayant quitté son poste plus visible de coordinatrice continue depuis trois ans à soutenir activement ALLEF, en gérant le site internet ( ô combien utile et visité régulièrement ! http://allef.free.fr) et en traduisant tous les dossiers allemands : merci Monique !

    Après avoir présenté l’équipe, Gilbert passe la parole à Jean-Michel Hay, président d’ALLEF, pour le rapport moral. Celui-ci remercie d’abord notre ex- présidente Béatrice Sacriste, redevenue représentante locale pour 4 familles, ce qui prouve que la fidélité à ALLEF n’est pas un vain mot et qu’il est toujours possible d’apporter sa pierre à l’édifice selon ses moyens et ses disponibilités. Le bilan des activités de l’année est encourageant : 98 familles adhérentes (chiffre relativement stable, 103 l’an passé) et 15 échanges en cours (1 avec l’Angleterre, 11 avec l’Allemagne, 3 en période de pause entre les deux parties de l’échange). Les 12 échanges actifs sont actuellement suivis par 3 coordinateurs : Dominique, Jean Michel et Joseph, épaulés par Geneviève. 9 enfants (7 filles et 2 garçons) sont en attente en France, beaucoup plus en Allemagne (18 filles et 5 garçons), mais malheureusement aucune candidature en Grande Bretagne !

    Il est constaté, qu’historiquement, le nombre de candidates filles a toujours été largement supérieur aux candidats garçons, sans que l’on puisse trouver d’explication rationnelle. Par ailleurs, Annette, coordinatrice allemande, apporte des précisions sur le nombre important de dossiers et pré-dossiers allemands en attente.

  • Vient ensuite l’heure des comptes en compagnie de Joseph, le trésorier d’ALLEF, qui présente le bilan financier. Logiquement, le bilan découle de l’activité : avec 22 échanges cette année et donc des produits conséquents, le bilan fait apparaître un excédent de plus de 7000 €, sensiblement supérieur, malgré le même nombre d’échanges, à l’excédent de l’an passé. L’utilisation croissante des nouvelles technologies (courriels surtout) fait diminuer le coût de certains postes (affranchissement et téléphone par exemple). Les postes à gros budget restent l’organisation des réunions (dont l’assemblée générale) et des entretiens nécessitant des déplacements à l’étranger. Joseph souligne cependant que le but principal est d’organiser de bons échanges et non de faire des bénéfices ! En 2006-2007, le coût par échange s’élève à 763,00€. Pour 2007-2008, sur la base de 16 échanges seulement, ce coût devrait s’élever à 1098,00€, ce qui n’est pas inquiétant, compte tenu des réserves de trésorerie qui nous permettent de faire face à deux années éventuellement difficiles financièrement. En revanche, ce dont ALLEF a besoin prioritairement, c’est de ressources humaines pour continuer à assurer des échanges sûrs et bien suivis. Le rapport moral et le rapport financier sont adoptés par vote à main levée, à l’unanimité. Gilbert présente nos équipes partenaires qui assistent, comme tous les ans, à notre assemblée générale : Alison, Janet et Penny pour la Grande-Bretagne, Annette, Sabine et Eva Marie pour l’Allemagne. La parole est donnée à l’assistance, nombreuse et active, pour la partie discussion-débat. On y retrouve les thèmes souvent abordés : - la phase de «candidature» avec ses moments-clés incontournables notamment :

    • les réunions auxquelles il est particulièrement important d’assister • le dossier à remplir en toute sincérité et transparence, qui ne doit pas

    omettre des problèmes ou difficultés passés qui peuvent resurgir lors d’un échange (énurésie, insomnies, appétit de moineau… )

    • la visite du représentant local et le rendez-vous pour l’entretien avec toute la famille

    - la préparation de l’échange (départ ou arrivée) :

    • les contacts avec l’école, avec la famille étrangère, • le traumatisme de la séparation ... pour les parents, plus que pour les

    enfants parfois, même si comme l’a dit l’un d’entre eux : « je suis contente d’être en Angleterre, mais il ne faut pas être trop sensible quand même ! »

  • - l’échange proprement dit, avec les jalousies, les coups de fil trop longs, la réticence à déléguer et l’ingérence indirecte au travers de l’enfant, les disharmonies entre une famille aux exigences scolaires relevant plus de l’esprit de compétition et une famille qui vit l’échange de l’enfant comme une expérience humaine unique qui, quoi qu’il arrive, va contribuer à former sa personnalité pour toujours. - et enfin, l’après-échange : se réadapter à l’école, choisir sa langue vivante, retrouver sa place dans la fratrie et par rapport à ses parents, vivre avec cette parenthèse de 6 mois qu’on est seul à avoir vécue ... Une vingtaine d’enfants, en échange ou ayant terminé leur échange, sont venus répondre avec simplicité et souvent humour aux questions et angoisses des parents. Discussion toujours riche d’enseignements… et plus que jamais cette année où les participants ont bien relayé, à travers leurs témoignages, les conseils d’ALLEF, inlassablement réitérés au fil des échanges par les coordinateurs et représentants locaux. Parfaite harmonie donc entre la « voix d’ALLEF», fruit de 15 ans d’expériences et les «voix des parents et des enfants», témoignages de leur vécu ! Au risque de sembler faire de l’autosatisfaction, nous avons mis ci-dessous en parallèle un florilège de ces deux voix qui, lorsqu’elles ne s’accordent pas, sont inévitablement sources de difficultés dans l’échange. témoignage à l’AG : « la procédure peut paraître longue et nécessaire, mais si elle est bien suivie, si on lit attentivement le livret, tout y est, il n’y a pas à aller à la pêche aux infos ailleurs » extrait

Recommended

View more >