thesis full draft

Download Thesis Full Draft

Post on 23-Jan-2018

82 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  1. 1. ENTRE LES MURS ET LEXCLUSION : LCHEC DU SYSTME DUCATIF FRANAIS By MANON M. ZOUAI SUBMITTED TO SCRIPPS COLLEGE IN PARTIAL FULFILLMENT OF THE DEGREE OF BACHELOR OF ARTS FAZIA AITEL ANDREW AISENBERG NATHALIE RACHLIN APRIL 26, 2013
  2. 2. REMERCIEMENTS Je voudrais dabord remercier ma premire lectrice, Fazia Atel pour sa patience, et pour tout le travail de lecture et de relecture quelle a fait depuis octobre dernier, quand jai commenc ce travail. Puis, jaimerais remercier mon deuxime lecteur, Andrew Aisenberg pour son cours France/Algeria, qui ma beaucoup aid avec la conceptualisation de ma thse. Ensuite, jaimerais remercier ma troisime lectrice, Nathalie Rachlin, pour sa lecture de mon travail, ainsi que pour son cours, France in the Hood dans lequel jai vu Entre les murs pour la premire fois. Jaimerais aussi remercier mes amis, surtout Morgan Halley et Calyx Gaston, qui mont soutenue moralement quand je ne pensais pas pouvoir men sortir. Finalement, jaimerais bien sr remercier mes parents : ma mre, pour le soutien quelle ma toujours accord dans ma vie et mes tudes ; mon pre pour le courage quil a eu quand il a quitt lAlgrie pour la France lge de 20 ans et puis, plus tard, quand lui et ma mre ont dcid de quitter la France pour les Etats-Unis. Javais quatre ans ce moment l. Je pense que grce cette histoire particulire jai la chance unique de pouvoir discuter de la richesse culturelle de la France et de lAlgrie travers les richesses intellectuelles et thoriques qui forment le systme universitaire amricain, puisque je suis personnellement implique dans chacune de ces cultures.
  3. 3. TABLES DE MATIRES INTRODUCTION.............................................................................................................9 CHAPITRE 1 : LECOLE ET LA NATION FRANAISE........................................15 Lcole la veille de la Rpublique.......................................................................18 La modernisation du peuple franais..................................................................21 Jules Ferry et la troisime rpublique....................................................................23 La langue franaise lcole..................................................................................27 Mai 68 et la rvolte des tudiants.........................................................................35 Conclusion.............................................................................................................38 CHAPITRE 2 : LECHEC DU PARTAGE..................................................................41 Les droits culturels et le modle classique de la citoyennet.................................42 Multiculturalisme ou communautarisme ?.............................................................43 La fracture coloniale..............................................................................................48 Le colonialisme rpublicain...................................................................................50 La guerre dAlgrie et la dcolonisation................................................................52 Les ingalits enracines dans le systme.............................................................54 Limmigration et le discours du problme social................................................57 Lcole, lintgration et la lacit...........................................................................60 Des dialogues figs mnent une dmocratie inoprante.....................................64 Conclusion.............................................................................................................67 CHAPITRE 3 : LEXCLUSION UNE ETUDE DE CAS.........................................69 Le foot et lappartenance.......................................................................................69 Comment tre ptasse ?.........................................................................................78 La rvolte de la cour .............................................................................................82 Le jour de jugement...............................................................................................85 Conclusion.............................................................................................................86 CONCLUSION................................................................................................................91 BIBLIOGRAPHIE...........................................................................................................99
  4. 4. Cest lhistoire dun homme qui tombe dun immeuble de cinquante tages. Le mec, au fur et mesure de sa chute se rpte sans cesse pour se rassurer : jusquici tout va bien, jusquici tout va bien, jusquici tout va bien. Mais l'important cest pas la chute, cest latterrissage. La Haine (1995)
  5. 5. 9 INTRODUCTION Sorti en 2008, Entre Les Murs est un film ralis par Laurent Cantet qui documente une anne scolaire dans un collge Paris. Le film est une adaptation du roman du mme titre de Franois Bgaudeau, qui a ensuite crit le scnario et a apparu lui-mme dans le film. Publi en 2006, le livre reoit le Prix France Culture-Tlrama et est vendu plus de 170.000 exemplaires. Le film, lui aussi, est bien reu par les critiques, remportant non-seulement la Palme dOr Cannes en 2008, mais aussi la nomination pour un Oscar en 2009. Entre les murs traite dun collge dans le 19ime arrondissement de Paris. Franois Marin, jou par lauteur du roman, est professeur de franais et entame sa quatrime anne dans un collge. Bien que laction du film soit centre sur une classe de 4ime , nous voyons aussi lespace des professeurs travers les yeux de M. Marin. Tous ont des difficults maintenir la discipline dans leur cours, et chacun a sa propre manire de grer la situation. La classe de M. Marin est compose de plusieurs lves de diffrentes origines, tous avec leur propres histoires et caractres. Khoumba et Esmralda sont meilleures amies et les deux bavardent en cours. Wei, qui est dorigine chinoise, ne maitrise pas encore la langue franaise. Louise, premire de sa classe, essaie de grer le regard des autres. Carl, qui entre dans la classe mi-semestre parce quil a t exclu dun autre collge, gre sa nouvelle situation avec prudence. Au cours du film, nous voyons des tensions entre ces lves et leur professeur de franais, M. Marin. Bien que le film dveloppe plusieurs personnages, laction se centre autour de Souleymane, un lve dorigine malienne. Ds le premier jour des cours, Souleymane ne semble pas du tout intress par lcole : Il arrive en cours avec un bonnet, sassoit
  6. 6. 10 larrire de la classe, oublie ses affaires plusieurs reprises et refuse de participer en cours. Par contre, cest son comportement envers les autres qui lui cause le plus de problmes. Souleymane insulte souvent ses camarades et finit par rpondre son professeur. Ceci mne sa premire expulsion du cours, o il est envoy au bureau du principal. Le deuxime incident est encore plus grave. Aprs avoir chang des insultes avec ses camarades, Souleymane essaie de quitter la classe de M. Marin. Celui-ci essaie darrter son lve, menant Souleymane se dbattre et blesser un autre lve. A cause cette violence, Souleymane est suspendue pendant quelques jours. Les professeurs dcident ensuite de runir un conseil de discipline pour discuter des actions de Souleymane et llve est ventuellement renvoy de lcole par le vote du conseil. Lobjectif de Franois Bgaudeau en crivant son livre tait de transmettre, sous forme fictionnelle, lexprience vraisemblable dlves dorigines diverses et de leurs professeurs dans un collge franais. Dans un entretien pour le dossier de presse du film, M. Bgaudeau explique que le livre : voulait documenter une anne scolaire, au ras des expriences quotidiennes. Il ny avait donc pas de ligne narrative claire, pas de fiction noue autour dune affaire particulire : il y avait bien des conseils de discipline, mais ctait tout au plus des faits parmi dautres, qui suivaient chacun leur cours (Ricci et Arnoux, 7). Par ailleurs, en faisant en sorte que M. Marin soit le narrateur du livre et que laction soit dcrite la premire personne, lauteur transmet non-seulement les expriences des lves dans leur cours, mais aussi les ractions et rflexions du professeur, qui reprsente ltablissement scolaire. Cette vision cre un style presque documentaire dans le film, qui est surement la cause de son succs. Dans une interview pour Evene.fr en septembre 2008, M. Cantet dcrit son objectif pour le film : ce qui mintressait ctait de raliser une fiction
  7. 7. 11 documente qui coute, regarde rellement ce qui se passe au sein de lcole et qui sappuie sur lexprience de ceux qui la vivent (Carpentier, 2008). Pour produire cet effet, M. Cantet a choisi de tourner le film dans un vritable collge Paris, le collge Franoise Dolto dans le 20e arrondissement, et a slectionn ses acteurs au sein de ltablissement. quelques exceptions prs, les lves, les professeurs et les parents des lves proviennent tous du collge. Pendant une anne, tous les mercredis, M. Cantet a tenu un atelier pour le film avec les lves. Au lieu davoir un scnario fixe, le metteur en scne voulait que laction soit relle ; latelier permettait aux lves de se mettre en personnage et dapporter leurs propres touches leur rle en improvisant le texte. Par ailleurs, ayant plac trois camras diffrentes dans la salle de classe une sur le professeur, une sur llve qui parlait et une sur llve qui allait parler M. Cantet a pu filmer certaines scnes en une prise et garder laspect documentaire du film. Grce ce style particulier, le film est un bon point de dpart pour mieux comprendre les tensions qui existent dans le systme ducatif franais. M. Cantet note lui-mme que lcole est un microcosme o se jouent trs concrtement les questions dgalit ou dingalit des chances, de travail et de pouvoir, dintgration culturelle et sociale, dexclu