psaume 009 - part 2

Download Psaume 009 - Part 2

Post on 10-Mar-2016

231 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le jugement

TRANSCRIPT

  • 1

    deuxime partie.

  • 2

    DIEU PROTGE LES PAUVRES. IL DTRUIT LES IMPIES. Attention : Les couleurs du texte ont leur signification : Les textes de la Parole en magenta. Les explications en noir. Les commentaires en rouge. Les rflexions et mditations en bleu. Les notes diverses et les citations en vert.

    11 - ils sappuieront sur toi, ceux qui connaissent ton nom : jamais tu nabandonnes, Seigneur, ceux qui te cherchent. Tes fidles comptent sur toi. Explication : Les fidles s'appuient sur Yahv, bon et at-tentif leurs besoins. Le ciel et la terre passent, mais le Seigneur demeure fidle pour toujours. Les familiers de Dieu linvoquent en pro-nonant son nom : il les exauce tout coup. Commentaire : Les amis de Dieu frquentent la liturgie du temple. Ils prient leur Seigneur tous les jours. Ils scrutent les critures. Ils observent les lois de lAlliance. Ils se pr-occupent des frres et de surs pauvres et opprims. Cest pourquoi Dieu les aide et les protge. Toute leur force vient de lui. Ces fidles dorment tranquilles, assurs de la protection du Seigneur, leur forteresse imprenable. Les temps de re-pos favorisent les engagements des citoyens. Ils avanta-gent une vie spirituelle fervente et partage.

  • 3

    Mditation : J'observe les grands priants. Ils jouissent dune paix, dune esprance inconnue des infidles et des croyants ordinaires. Je vois dans le regard de certaines re-ligieuses et de certains adorateurs une paix, une srnit rayonnante. Les chrtiens en difficults vont spontan-ment vers ces mes familires du Seigneur. Lorsque jai clbr la messe avec le pre milien Tar-dif ; jai senti en lui cette paix, cette force, cette esprance dcrite dans ce verset du psaume. 12 - Ftez le Seigneur qui sige dans Sion, annoncez parmi les peuples ses exploits ! Organisez une fte en l'honneur du Seigneur.

    Explication : Le psalmiste a admir les ju-gements justes de Dieu. Il a apprci lexcution exemplaire de sentences di-vines. Il invite tous les participants de la fte clbrer le Seigneur. Le Seigneur, aussi puissant que bon, juge, mrite une fte grandiose avec liturgie so-lennelle, danses et orchestre. Assis sur son trne, il accueille avec bienveillance toutes ces acclamations. Un prtre ou un prophte proclame la

    mission universelle dIsral : annoncez parmi les peuples ses exploits. Rflexion : Lvangile nous confie cette mission univer-selle dvanglisation : Allez donc, de toutes les

  • 4

    nations faites des disciples, les baptisant au nom du Pre et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu' la fin du monde. (Matthieu 28, 19-20.) Nous apprcions notre zle pour la mission vanglique. 13 - Attentif au sang vers, il se rappelle les crimes des ennemis, il noublie pas le cri des malheureux. Le Seigneur coute les supplications des malheureux. Explication : Dieu, bon et tout puissant, scrute les agisse-ments des hommes. Il a horreur du sang vers de ses fi-dles. Le sang rpandu sur la terre crie vers Dieu comme celui dAbel. Il le vengera. Attentif au sang vers, Dieu est le goel dIsral. Le goel assure la vengeance de ses parents, victimes d'injus-tice. Il tue un membre de la tribu du coupable. Dieu joue le rle de vengeur du sang. Il rtablit la justice dans un esprit de correction des coupables en vue de leur repentance. Commentaire : Dieu ne veut pas d'abord liminer les cou-pables, mais avant tout aider les victimes. Il chtie les coupables en vue de leur conversion. Les journaux parlent de l'aide aux victimes d'acte criminel. Attitude excellente qui correspond la justice de Dieu. Cependant, la justice demande de corriger et de neutraliser les criminels. Ces deux aspects de la justice se compltent. Cest le Seigneur lui-mme qui est le vengeur du sang vers, mais, nous, chrtiens, nous savons mieux que lui (le

  • 5

    psalmiste) comment le Seigneur est intervenu dans cette affaire : il a donn la mort, non pas aux assassins de son fils, mais la mort elle-mme. (Robert Michaud, Les Psaumes, p. 83-5.) Mditation : Jai, dj, prouv des sentiments de ven-geance. Victime daccusations qui me semblaient injustes, jai mdit des vengeances. Jai envisag une action lgale contre mes accusateurs. Jai voulu leur nuire. Toutes ces vengeances nont pas abouti. Jaurais d, comme le psal-miste, confier ma cause au Seigneur. Victime dune blessure dorgueil, jai, tardivement, recon-nu mes erreurs. Jai eu besoin du Seigneur pour accueillir la vrit. Jajoute lexemple dun prtre de Gaspsie. Il a t accus de pdophilie. Il a t blanchi hors de tout doute. Ses ac-cusateurs ont t convaincus de fausses accusations. Les frais davocat lont oblig vendre son chalet. Il a pardon-n. J'admire la foi chrtienne de ce confrre, car aprs le procs, il na pas rclam de compensation ni entrepris des poursuites contre ses dlateurs.

    DEUXIME PARTIE : SUPPLICATION.

    14 - Piti pour moi, Seigneur, vois le mal que mont fait mes adversaires, toi qui marraches aux portes de la mort ; Sauve moi, Seigneur, je meurs.

  • 6

    Explication : Le psalmiste supplie Dieu de le librer des griffes de la mort. Ses ennemis lont train jusquaux portes du shol. Commentaire : Dans la Bible, Dieu protge des pauvres, des veuves et des orphelins. Jsus continue ces gestes de bont. Il se penche vers les malades. Il console les malheureux. Le psalmiste rappelle au Seigneur la mchancet de ses adversaires. Il exerce une certaine pression pour obtenir satisfaction auprs de son dfenseur. Ces misrables lont amen aux portes de la mort. Seul le Seigneur peut le dlivrer, car il a dj un pied dans la fosse. Que Dieu se penche et len retire en le prenant par la main ! Rflexion : Dieu, Notre Pre, soccupe de chacun de nous. Il coute nos cris et nos supplications. Quelle merveille ! Le Seigneur se proccupe des petits, des malheureux que nous sommes. Commentaire : Jsus annonce le jugement dernier : Et le Roi leur fera cette rponse : En vrit, je vous le dis, dans la mesure o vous l'avez fait l'un des plus de mes frres, c'est moi que vous l'avez fait. (Matthieu, 25,40.) Mditation : J'ai un coeur changeant. Je suis aimable, gnreux et dvou avec certaines personnes. Je rejette et juge svrement d'autres confrres. Je dcide de mditer plus concrtement ce verset de psaume. Je veux aimer toutes les personnes comme Jsus les aime. Je veux me comporter avec tous comme Jsus le fait pour moi. Je

  • 7

    n'arrive pas par mes forces. Moi-mme, je retourne mon comportement partag. Je compte sur Jsus pour aimer tous mes proches, sans prfrence, comme lui les aime. Amen ! 15 - et je dirai tes innombrables louanges aux portes de

    Sion, je danserai de joie pour ta vic-toire. Je louerai Dieu aux portes de Sion. Explication : Le psalmiste, assur de sa libration, chante son chant de louange : Td . Le psalmiste invite parents et amis pour clbrer sa libra-tion. Il les invite l'entre du Temple.

    La foule des plerins applaudit le clan du psalmiste en fte. Cette clbration se termine par un sacrifice d'Action de grce suivi d'un banquet sacr dans l'enceinte du Temple. Oui, Dieu arrache son fidle aux portes de la mort pour lamener aux portes de la vie : les portes de Sion, de Jru-salem. Il vit, dj, ces paroles de Jsus : C'est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez dj reu, et cela vous sera accord. (Marc 11, 24.) Et moi, je vous dis : demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira. (Luc 11,24.) 11,9.)

  • 8

    Rflexion : Ne manquons pas dimiter ce grand croyant ! Lesprance nanime pas toujours notre prire. Nous nesprons pas vraiment certaines grces et gurisons demandes depuis longtemps. Zacharie incrdule devant la rponse favorable de Yahv a vcu ce manque de foi. Il dsirait un enfant : exauc, il demande des signes supplmentaires. Lange na pas apprci ses rticences.

    16 - Ils sont tombs, les paens, dans la fosse quils creusaient ; aux filets quils ont tendus, leurs pieds se sont pris. Les paens sont punis selon leurs pchs. Explication 1 : Les ennemis paens du psalmiste tombent dans la fosse, le sjour des morts, le shol. Ils prparaient des trappes et des filets pour prendre le juste. Ils tombent dans leur propre pige. Commentaire : Les personnes malfaisantes subissent, les premires, les inconvnients de leur caractre difficile. Les mauvaises actions tiennent en germe leur punition. Tous les grands pchs conduisent la mort. Les ivrognes souffrent du foie. Les colriques subissent des accidents cardio-vasculaires. Les voleurs se retrouvent

    L'ange lui rpondit : je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu ; j'ai t envoy pour te parler, et pour t'annoncer cette bonne nouvelle. Et voici, tu seras muet, et tu ne pourras par-ler jusqu'au jour o ces choses arriveront, parce que tu n'as pas cru mes paroles, qui s'accompliront en leur temps. (Lc 1, 19-20)

  • 9

    en prison. Les adultres privs de leur premier amour go-tent le dsespoir. Les libertins sexposent des maladies vnriennes. Ces souffrances attaches au mal invitent les pcheurs la conversion. Dieu leur parle. Il invite les coupables reve-nir leur vie denfant de Dieu. Ds leur conversion, il les comble de son pardon et de ses grces. Rentrant alors en lui-mme, il se dit : combien de mercenaires de mon pre ont du pain en surabondance, et moi je suis ici prir de faim ! Je veux partir, aller vers mon pre et lui dire : Pre, j'ai pch contre le Ciel et envers toi ; (Lc15, 17-18.) 17 - Le Seigneur sest fait connatre : il a rendu le ju-gement, il prend les mchants leur pige. Les ennemis, victimes de leur filet !

    Explication : Le Seigneur a enfer-m les mchants, mes ennemis dans leurs propres piges, il a jug en faveur de ses fidles. Les ennemis ont trait le fidle comme un gibier destin a