psaume 011 - part 1

Download Psaume 011 - Part 1

Post on 10-Mar-2016

230 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dieu comble ses fidèles

TRANSCRIPT

  • 1

    Claude Taffet,

    Dans le Temple.

  • 2

    TEXTE DU PSAUME.

    1 - Auprs du Seigneur, jai mon refuge. Comment pouvez-vous me dire : Oiseaux, fuyez la montagne! 2 - Voici que les mchants tendent larc : ils ajus-tent leurs flches la corde pour viser dans lombre lhomme au cur droit. 3 - Quand sont ruines les fondations, que peut faire le juste? 4 - Mais le Seigneur, dans son temple saint, le Sei-gneur dans les cieux o il trne, garde les yeux ouverts sur le monde. Il voit, il scrute les hommes; 5 - le Seigneur a scrut le juste et le mchant : lami de la violence, il le hait. 6 - Il fera pleuvoir ses flaux sur le mchant, feu et souffre et vent de tempte; cest la coupe quils auront en partage. 7 - Vraiment, le Seigneur est juste; il aime toute justice : les hommes droits verront sa face.

  • 3

    Introduction : Lorant de ce psaume dnonce ses en-nemis. Il met sa confiance en Dieu, son protecteur. Yahv punit les impies. Il comble les justes. 1 - Auprs du Seigneur, jai mon refuge. Comment pouvez-vous me dire : Oiseaux, fuyez la montagne! Je suis en sret prs de Dieu. Explication : Le prophte a confiance en Dieu, son protecteur. Il refuse indign, le conseil de ses amis. Ceux-ci lui suggrent de fuir comme un oiseau me-nac par les rapaces. Il refuse pour deux raisons. La haine de mes ennemis le suivra jusquau sommet des montagnes. Innocent, il n'accepte pas de fuir comme un coupable. Commentaire : Il dcide de se rfugier dans le Temple, car le droit d'asile le protge. Dans l'enceinte sacre, il profite d'une intimit plus grande avec son Dieu. Dieu pourvoit sa subsistance. Il se dvoue au service du Temple. Sa foi en Yahv, son goel, claire sa dcision. Innocent, refuse de fuir comme un coupable. Il ne craint pas les questions des prtres chargs de l'ad-mettre.

  • 4

    http://issuu.com/ctaffet/docs/psaume_004 verset 4 et Ps 7, verset 2 :http://issuu.com/ctaffet/docs/psaume_007_-_part_1 Rflexion : Nous imitons le psalmiste plein de con-fiance en Dieu son protecteur. Innocent, il refuse le comportement des coupables. Nous vivons en chrtiens honntes. Pourquoi nous comporter en coupables? Dieu nous protge. Nous n'avons rien craindre des amis, des compagnons de travail. La foi chrtienne, nourrie dEucharisties et de mdi-tations, nous fortifie. Les baptiss serviables exercent une influence bn-fique pour leur famille et pour leur milieu de travail. Nous vivons notre foi aux yeux de tous, avec joie et fiert. Nous ne plastronnons pas. Nous vivons ou-verts des relations fraternelles heureuses. Nous ne craignons pas ceux qui refusent notre foi. Nous respectons les musulmans et les autres croyants. Nous leur demandons de nous respecter au-tant que nous les respectons. L'incomprhension de quelques-uns et l'hostilit des autres donnent l'occasion d'aimer gratuitement. Nous avons, dans le cur de Jsus, un droit d'asile certain.

  • 5

    2 - Voici que les mchants tendent larc : ils ajus-tent leurs flches la corde pour viser dans lombre lhomme au cur droit. Les ennemis prparent leurs armes en

    Explication : Le prophte dnonce les manuvres frauduleuses des impies, ses ennemis mortels. Ils prparent, en secret, leurs flches et leurs arcs qui transpercent, comme des flches empoisonnes, le cur de leurs victimes innocentes. Chasseurs dissi-muls et patients, ils attendent le moment favorable pour abattre les fidles de Yahv. Mditation : Je ne connais ni le jour ni lheure de la tentation. J'coute le conseil de Saint Pierre : Soyez sobres, veillez. Votre partie adverse, le Diable,

  • 6

    comme un lion rugissant, rde, cherchant qui dvorer. (1 Pierre 5, 8.) Commentaire : Viser dans l'ombre . Les ennemis sournois, secrets et imprvisibles menacent sans cesse les fidles. Ils attaquent n'importe quand et n'importe o. La vigilance s'impose aux serviteurs de Dieu. VIGILANCE (du latin vigilare =veiller). Qualit de celui qui veille avec beaucoup de soin ce qu'il doit faire (Littr). 1. La vigilance de Dieu est exalte dans les Prophtes et dans les Psaumes (Jer 1:13 31:28 44:27,Ps 121:4,Job 29:4, Esd 5:5, etc.). 2. L'A.T, recommande la vigilance Isral, pour acqurir la sagesse (Pr 8:34), pour assurer sa vie (Pr 19:16,Ps 50:23). Pour obtenir le salut (Es 56:2) et de faon gnrale pour s'assurer la protection vigilante de Dieu (Ge 31:49,Job 8:6, Pr 13 : 3, etc.). -- Toute la morale vanglique est fonde sur la vigilance. Il faut tre vigilant pour ne pas succomber la tentation (Mt 26:38 et suivant), pour chapper aux tribulations venir (Lc 21:36), pour n'tre point surpris par l'heure de la mort (Mt24:32 et suivant, Lc 12:37 et suivant); l'enseignement le plus topique sur la vigilance est donn par Jsus dans la parabole des

  • 7

    dix vierges : cinq d'entre elles n'avaient pas veill avec soin sur ce qu'elles devaient faire, et leur ngligence se munir du ncessaire pour alimenter leurs lampes leur cote l'entre aux noces de l'poux qui s'est attard (Mt 25 : 1-13). (Extrait d'un article du Dictionnaire Westphal, au mot vigilance:http://456-bible.123-bible.com/westphal/westphal.htm 3 - Quand sont ruines les fondations, que peut faire le juste? Si le pch rgne sur le monde, les justes semblent impuissants. Explication : Quand sont ruines les fondations . Quand les impies font la loi, les gens honntes ne peuvent rien faire. Le rgne du pch, quand Satan rgne. Il porte at-teinte lquilibre du monde. Les impies perscutent les fidles pour les dtourner de la fidlit aux lois de lAlliance. Ils branlent les fondements du Rgne de Dieu et, en mme temps l'quilibre du cosmos. (P. 88, 3.) Commentaire : Pour les Juifs de ce temps, le cosmos et les actions morales des humains font un tout. Lauteur voit le triomphe du mal comme une anticration. C'est pourquoi Dieu ragit devant les perscuteurs de son prfr et de ses fidles.

  • 8

    Le lien profond entre le cosmos et la vie morale des personnes humaines apparat dans les perturbations de la terre. Les drames provoqus par le Rchauffement de la terre proviennent des passions humaines incontrles. Les humains, avides de pro-fits, ont nglig lenvironnement. Les usines polluent

    latmosphre par leurs chemines, le sol par leurs d-chets et les eaux par leurs gouts. Des millions de voitures et de camions mettent des gaz polluants. Nous ptissons des effets de cette course effrne au profit, au confort et aux armements.

  • 9

    La couche dozone se rarfie et le soleil surchauffe la terre : les glaces des ples fondent. Les eaux de la mer recouvrent une partie des terres habites. Les escarpements de la cte nord seffondrent. Cer-taines terres dOcanie disparaissent sous la mer. Les savants estiment ce phnomne comme la plus grande menace au bientre des humains. Nous subis-sons les consquences des transformations anormales de la nature. Nest-ce pas un exemple spectaculaire du lien entre le pch moral et lquilibre de la nature? Rflexion : Nous dsirons une terre verte, une mer propre et un ciel bien bleu. Nous vivons sur une terre pollue. Nous dplorons la pollution de la mer. Nous esprons un ciel bleu. Comment raliser notre dsir d'une nature saine? Je suggre une collaboration entre les gouvernements et

    les citoyens. Un effort commun, pour appliquer le protocole de Kyoto, simpose pour la libration de

  • 10

    notre plante meurtrie par la pollution. Autrement, nous rvons en couleur. Nos efforts personnels s'im-posent aussi pour librer la terre de son manteau de corruption. Nous limitons notre usage des hydrocar-bures. Nous participons aux programmes de rcup-ration et de recyclage des papiers et des objets en plastique. Car la cration en attente aspire la rvlation des fils de Dieu : si elle fut assujettie la vanit, - non qu'elle l'et voulu, mais cause de celui qui l'y a soumise, - c'est avec l'esprance d'tre elle aussi libre de la servitude de la corruption pour entrer dans la libert de la gloire des enfants de Dieu. Nous le savons en effet, toute la cration jusqu' ce jour gmit en travail d'enfantement. Et non pas elle seule : nous-mmes qui possdons les prmices de l'Esprit, nous gmissons aussi intrieurement dans l'attente de la rdemption de notre corps. (Ro 8, 19-23.) Donne-moi, Seigneur, un grand amour du cosmos, ton amour de Crateur.

  • 11

    4 - Mais le Seigneur, dans son temple saint, le Sei-gneur dans les cieux o il trne, garde les yeux ouverts sur le monde. Il voit, il scrute les hommes; Dieu voit tout et il sait tout. Explication : Dieu, le Seigneur, sige sur son trne de gloire. Ses pieds reposent sur larche dalliance, il scrute Isral et le monde entier. Commentaire : Dans la vote de plusieurs glises, un il ouvert, dans un triangle, scrute la conduite des paroissiens. Il condamne les pcheurs l'enfer. Les chrtiens, aprs le concile Vatican 11, n'interpr-tent plus cette image de la mme manire. Dieu ob-serve ses enfants bien aims. Il leur offre son secours et sa misricorde. Mditation : Dieu me voit, il me regarde avec amour. Il me connat mieux que moi-mme. Il m'encourage suivre Jsus, l'imiter, le trouver dans mes proches. Dans mes prires, je tourne mon regard vers lui. Je ne le vois pas, mais je crois en sa prsence pater-nelle. 5 - le Seigneur a scrut le juste et le mchant : lami de la violence, il le hait. Dieu connat le cur de chaque personne.

  • 12

    Explication : Dieu examine les humains, les bons et les mauvais. Il adopte les fidles. Il rejette les m-chants, les fourbes et les violents. Il dteste toutes les formes de violence. Il permet le mal des perfides et leurs machinations pour l'loigner et pour perscuter ses fidles. Dieu ne souhaite pas la mort des infidles, mais leur conver-sion. Il nous demande de limiter dans ses choix et ses amours. Explication 2 : Dieu spirituel et infiniment bon ne