Glossaire sumo

Download Glossaire sumo

Post on 09-Mar-2016

227 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Glossaire exhaustif du vocabulaire affrent au sumo

TRANSCRIPT

  • A B C D E F G H I J K M N O P R S T U W Y Z

    abise, limination ou tentative dlimination de la tentative dun aite de placer un tsuri en tournant son propre poids vers lui ; partie de quelques kimarite;

    abiseru, v. inonder, dverser, voir abisetaoshi;

    abisetaoshi, kimarite o lattaquant pousse en force son aite vers larrire en pesant de tout son poids sur lui;

    abunai yokozuna, yokozuna qui a effectu un make-koshi dans le dernier honbasho; abunai en tant que tel signifie dangereux, incertain, instable, indigne de confiance;

    Adachi-ku, district de Tokyo o se trouve la Tamanoi-beya;

    agaridan, dix renfoncements (trois chaque ct mis part le ct nord o il ny en a quun) sur les cts du dohyo qui sont employs par les rikishi, gyoji, yobidashi et shimpan pour gravir le dohyo, voir fumi-dawara;

    agari-zashiki, zone surleve dans une salle dentranement dune heya (keikoba) sur laquelle loyakata et ses ventuels invits sasseyent et suivent le keiko;

    agedawara, quatre coins de tawara situs sur le primtre extrieur du dohyo, voir joubu-dawara;

    agemaki, petits fusa ressemblant des nuds attachs au milieu du mizuhikimaku selon les quatre points cardinaux ; suivent les couleurs des fusa dans le sens des aiguilles dune montre et maintiennent le mizuhikimaku au bas du tsuriyane;

    ageru, v., soulever;

    aibeya, un torikumi entre deux do-beya lors dun kettei-sen ou dun tomoe-sen, voir heya-betsu-so-atari, ichimon-betsu-so-atari;

    ai-boshi, deux rikishi ou plus qui ont aprs un honwari le mme nombre de shiroboshi, voir yusho-doten;

    Aichi, prfecture;

    Aichi Kenritsu Taikukan, enceinte o se tient le Nagoya-Basho dbut juillet; capacit de 8002 spectateurs;

    aikuchi, taisen-seiseki tonnant entre deux rikishi donns; tout particulirement sil nest pas en adquation avec leurs carrires respectives, voir aikuchi ga ii, aikuchi ga warui;

  • aikuchi ga ii, capacit dun rikishi lemporter souvent sur un aite donn, comparer avec aikuchi ga warui, voir nigate;

    aikuchi ga warui, problme rcurrent dun rikishi pouvoir lemporter face un aite donn, comparer avec aikuchi ga ii, voir nigate;

    aite, adversaire dans un torikumi; aite, en japonais, ne fait pas uniquement rfrence la notion dennemi/adversaire puisquil est employ galement dans un contexte de partage ; par exemple, hanashi-aite (celui avec qui lon partage une conversation), kekkon-aite (celui/celle qui lon est mari) ;

    ai-yotsu, torikumi qui se tient entre deux rikishi qui favorisent une prise de mawashi identique, en hidariyotsu ou migiyotsu, et la prise quatre mains qui se met facilement en place quand les deux rikishi recherchent et sassurent leur prise favorite sur le mawashi de ladversaire, comparer avec kenka-yotsu, sashite-arasoi, voir yotsu-zumo;

    Ajigawa, heya appartenant au Tatsunami-Isegahama rengo dirige par moto-yokozuna Asahifuji, et se trouvant Koto-ku. Fusionne 2007 au profit de lIsegahama-beya par le shisho, qui a cd son myoseki moto-Kobo;

    aka-busa, pompon dcoratif (fusa) rouge qui pend du ct sud-est du dohyo, symbolisant le Phnix rouge Suzaku et lt, voir ao-busa, shiro-busa, kuro-busa, Shujaku;

    akabusa-shita, coin sud-est du dohyo;

    akachan dohyo-iri, dohyo-iri au cours duquel linstructeur tient un petit enfant sur ses genoux;

    akachan-zumo, voir naki-zumo;

    aka-tai, perche osseuse dlicieuse, de couleur rouge, donne au vainqueur du (makuuchi saiko) yusho au cours de son triomphe aprs le honbasho; elle est symbole de chance et est donc considre comme un mets de choix;

    Akasaka, Palais Imprial de Tokyo, apparemment connu sous le terme de Chiyoda;

    akeni, solide bote de bambou aux couleurs rouge-noir-vert (dimensions 30-35 * 45-50 * 80-85 cm) consistant en deux parties sembotant dont les angles sont renforcs de mtal, bordes de washi fait main et laques lurushi; elle pse environ dix kilos vide et environ trente quand elle est totalement charge par les tsukebito; elle est employe par les sekitori et les gyoji dun rang minimal de juryo-kaku, dont les shikona sont peints en larges caractres sur les cts, pour contenir leurs quipements les plus importants (mawashi, kesho-mawashi, affaires de rechange, serviettes, provisions, bouteilles, livres etc.) pendant les jungyo; le premier akeni dun shin-juryo lui est en gnral offert par les membres de son dokisei encore en activit dans le sumo. De nos jours, les akeni sont fabriqus par un unique artisan de Kyoto, voir shibugami, furoshiki;

    Ake-Taka, re du milieu des annes 1990 domine par les yokozuna Akebono et Takanohana II, voir Rin-Ko, Tochi-Waka, Haku-Ho, Ki-Rin, Kita-Tama, jidai;

  • aki, automne, voir fuyu, natsu, haru;

    Aki Basho, honbasho tenu au Kokugikan en septembre;

    Akita, prfecture;

    ama-rikishi, sumotori amateur;

    Amaterasu, voir Ama-terasu-Oh-mi-kami;

    Ama-terasu-Oh-mi-kami, desse du soleil, la plus haute divinit shinto qui est ddi le sanctuaire dIse-jingu que tous les yokozuna et riji visitent chaque anne;

    ama-yokozuna, senshu amateur connaissant un trs grand succs, une sorte de yokozuna du sumo amateur ;

    amazumo, sumo amateur;

    Amenominakanushi no kami, lun des trois dieux envers qui un rikishi montre son respect aprs avoir remport un torikumi, voir Takamimusubi-no-kami, Kamimusubi-no-kami, tegatana-o-kiru;

    amiuchi, la projection du pcheur, kimarite au cours duquel lattaquant balance son aite derrire lui en tirant le bras de celui-ci laide de ses deux mains tout en se tordant vers larrire ; la technique est semblable au mouvement traditionnel japonais de lancer dun filet de pche, do son nom;

    ani-deshi, frre an , un do-beya qui est arriv avant au sein de la heya, rikishi dun rang plus lev, au moins de sandanme, comparer avec otooto-deshi;

    anko, voir anko-gata;

    anko-gata, rikishi de constitution enrobe dot dun haut taux de masse graisseuse, comparer avec soppu-gata;

    annai-jo, entre secondaire (du Ryogoku-Kokugikan);

    ao, couleur difficile dfinir pour un Occidental, en gnral soit bleu soit vert mais qui peut galement tirer sur le gris, voir ao-busa que lon peut aussi voir qualifi de bleu dans certains contextes;

    ao-busa, Pompon dcoratif vert (fusa) qui est suspendu du ct nord-est du dohyo et symbolise le dragon vert Seiryu et le printemps, voir aka-busa, shiro-busa, kuro-busa;

    aobusa-shita, coin nord-est du dohyo;

    Aomori, prfecture;

  • Araiso, heya appartenant la Nishonoseki-ichimon et dirige par moto-komusubi Futagodake, situe Kunitachi-shi. Dissoute en septembre 2008 la retraite de son fondateur, le seul lutteur actif, le mongol Arawashi, a rejoint la Hanakago-beya.

    Araiwa, todori historique de lOsaka-Zumo sans contrepartie apparente au sein de la Nihon-Sumo-Kyokai, comparer avec Fujishima, Inagawa;

    Arakawa, voir Arakida;

    Arakawa-ku, district de Tokyo o sont situes la Kiriyama-beya et la Musashigawa-beya;

    Arakida, localit do provient largile extraite des rives de la rivire Arakawa dans la prfecture de Saitama, que lon employait traditionnellement pour construire les dohyo des honbasho, voir galement Ibaraki do (Zone de Tsukuba-Gakuen) largile employe de nos jours provient;

    arashi, orage;

    ara-shio, gros sel de mer, voir kiyome-jiro, shio-kago;

    Arashio, heya appartenant la Tokitsukaze ichimon, cre lt 2002 et dirige par moto-komusubi Ohyutaka, situe dans le quartier Chuo-ku;

    arasoi, comptition pour le yusho; liste des rikishi qui mnent le honbasho et leurs kuroboshi respectives jusqualors;

    aratame, expression employe dans le banzuke pour signaler un changement de shikona, ex. Fictinohana (vieux shikona) aratame Imaginoumi (nouveau shikona), voir kaimei;

    areru, v., clater, tre en colre;

    Areru Haru-Basho, basho orageux , terme parfois employ au sujet du Haru-Basho dOsaka rvlateur des rsultats souvent surprenants qui sy produisent;

    Areru Osaka-Basho, basho orageux , terme parfois employ au sujet du Haru-Basho dOsaka rvlateur des rsultats souvent surprenants qui sy produisent;

    Arima, heya disparue;

    asageiko, keiko matinal;

    Asahi, bire dont les bouteilles vides servent aux yobidashi pour travailler le dohyo;

    Asahiyama, heya appartenant au Tatsunami-Isegahama rengo et dirige par moto-ozeki Daiju, situe Koto-ku; originellement, todori historique de lOsaka-Zumo;

    asajiki, voir masu-seki;

    Asakayama, myoseki appartenant la Kokonoe-beya mais qui pour lheure nappartient aucun shisho, voir oyakata,heya-tsuki-no-oyakata, heya-mochi-no-oyakata;

  • ashi, pied;

    ashi-barai, Soulvement du pied de son aite du dohyo laide dune prise sur sa cuisse employ dans quelques kimarite, voir watashi;

    ashihakobi, faon de se mouvoir sur le dohyo caractristique des rikishi visant maintenir le centre de gravit aussi bas que possible;

    ashika, lion de mer, surnom du moto-yokozuna Asahifuji Seiya;

    ashikuse, waza bas sur le crochetage dun aite comme par exemple le susoharai ou le sotogake, voir ashi-waza, suri-ashi;

    ashitori, soulever de jambe, kimarite, similaire une technique du mme nom que lon retrouve dans les luttes amateur et pro et au cours de laquelle lattaquant fait chuter son aite en saisissant et en soulevant la jambe de celui-ci deux mains;

    ashi-waza, terme collectif pour les waza appliqus aux jambes des aite;

    atama, tte, voir zu;

    atama-wo-tsukeru, v., annihiler le mouvement offensif de laite ou tenter de le faire en pressant sa tte contre la poitrine de celui-ci, comparer avec kuisagari;

    atari, capacit dun rikishi lever sa volont de vaincre et son initiative au cours dun torikumi; ga