61749126 les expressions idiomatiques francaises chollet robert

Download 61749126 Les Expressions Idiomatiques Francaises Chollet Robert

Post on 06-Aug-2015

379 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Sommaire Avant -propos..... ................. "3 les activites humaines . " ..."...4 - I- -.. IIles descriptions .......... 22

IIIles emotions et les sensations 43 " " " 4 "r --IVLes actions et les relations humaines "". ". . ..". . ".60 -VLes situations I -'- , ".. ..t127 1VILes notions 160 . ............. ._--VIIThemes divers """. . ,". ". ",.180 Index .............193 . . . . ... . . ". . . .220 Directrice editori ale: Michele Grandmangin-Vainseine Edition:VirginiePoit rasson Maquette et mi se enpages: Nicole Sicre !LoVenne Correction: JeanPencreac'h Couverture: AvisdePassage Illustrations:EugeneCollilieux CLEInternational.2008. ISBN: 978-209-035254-2 Avant-'propos I.ePrecisdesexpressionsidiomatiquesesttoutparticulierementdestineaux 0tudiants de langue etrangere, quel que soitleur niveau. I.'objectif deceprecis consiste a comprendre precisement et il utiliser Q bon escient lesexpr essionsidiomatiquesdelalangue sansfa iredecontresens genant.IIs'agit enmeme temps d' enrichir sesconnaissoncesdelalangue,tant linguistiques que cultureli es. eet ouvrage reunit plu s de 2 000 expressions idiomatiques lesplus frequemment utiliseesparlesSouventcomposeesdemotssimplesetconn usdes etudiants etrangers,leur sens n'est pas tOUjQUfScompns ldu bi llard (fumilier): c' est tresfadle. 'examellt:laitvraiment trapfacile.C'etait dubillard. Simple comme bonjour : tresfacile, tressimple. Vous n'aurezaucune difficufte pour faireeet exercice.eest simple comme bonjour. C' est l'enfancedeI' art : c'est la chose la plusfacile. Ievaist'expliquer,tuvascomprendretout desuite.Tuverra.>,c'estI'enfance de "art. Variante: c'est un jeu d'enfant. Faire quelque chose comme un rien : avec une grande facilite, ou rapidite. Mamere (Jprepare douz.epizzas comme un rien. Du cousu-main : quelque chose qui est tresfacile, qu'oncst sur dereussir. Nous allons gagner ceproces,c'est du cousu-main. Hativement. avec precipitation Nefaire ni une ni deux (familier): nepas hesiter, faire quelquechosetresvite. Apresdeuxjoursdepluie danslesAlpes, onn'afaitni une ni deux,onafaitlesvalises et onestpartisenProvence,auit yavait dusoleil. Semanier Ietrain (famiIier) : sedepecher. Maniez-vous Ietrain lesgars,onvaetreenret'ard. Faire quelque chose sur un coup de tete: de maniere spontanee,non reflechie. EnpassantparNice,nousovansI'Uunemaisonquenousavansacheteesu runcoup detete. IInefautpasvendrelapeaudeYoursavantdel' avoirtue: ilnefautpas considerer une chose(omme 10sienne avant d'etreassure deI'avoir, ilnefautpas s precipi ter. AvecI'argentdelamaison,onvas'ucheterunbateaupouryvivre.- Ondoitd'abord trouverunacheteurpour lamaison ;fInefautpas vendreIapeau deI'oursava nt de I'avoirtue. Aller plus vite quela musique (souvent utilise a la negative): aller trop vite. Nicolas,desqu'onaachetelamaison,onyfaitune grandefele! - Attends,iffautfaire desreparationsetacheterdesmeublesaV(ln t_ N'allonspasplusvitequelamusique.'170 Bn1ler les etopes : oller tres outrop vitedans cequ'on fait. Nebrulez paslesetapes.Entrafnez-vousd'abord sur depetitesdistances puis sur desplus grandes.Ensuite,vouspourrezparticiper aumarathon. Mettrelesboucheesdoubles:sehater,alierbeaucoupplusvitequeprevudans \'action entreprise. NallSavonspeudetempspourprepareI' {'exposition,itvafaJloirmettrelesbouchees doubles. U n'y apasIefeu: rienne presse. Calme-toi ! Onatout Ietemps. 11n'y apas Iefeu. Minute, papillon ! (familier) : attendez(attends),n'allez(neva) pas sivite. Voilales dix euros que je te devaJs et au revoir. - Minute,papillon !Tume dais vingt euros. Onn'est pas a ux pieces!(fami lier): sedilquand on ne vellt pas sedepecher inutilement. Allez,on paye I'additionet onpart ! - Doucement, on n'est pas DUXpieces! LeverIepied: ollerplusdoucement. lean a travaille dur I'an nee demiere elcelrt' Onll l'(' ,if (Idt:cide deIf!VerIepled Dour seconsa erera lapeinture. Hypocritement Labouche en calUr: faire desmoue, dE!l> munii:!rel>. AffecterI'umabill te. Iesais qu'e/leme deteste, mais des qlJ 'eJle tnt' I'ui l,e/le vienl moi la bouclle en cceur et me serre dans ses bras. Un baiser(Des baisers) de Judas: nltlnifeSllllion trompeused'affection. Eflessehai'ssentmaisquandeJJesSfrerKOIl I Il?nl,eiless'embrassent.Quelsbaisersde Judas! Des lannes de crocodile: larmes hypocrites pour emouvoir et tromper. RegardecommeKevinest desole d 'a\loir casseIevase.Cepauvrepetitpleure.- Nesoispasnaive,cesont des larmesde crocodile. Manier 10 langue de bois : langage Deslarmes de crocodile stereotype politique et hypOcrite. Lespofiticiensmanient souvent lalangue de bois. s !; Ul ::J o d: o :::JUl 171 S r3l :::::Io:::: o :::::I'" 172 Une sainte nitouche : une personne quifait semblant d'etreinnocente ouprude. Marineetoit choqueed'entendredes bloguesosees.Quelle sa inte nitouche,c'est ellequi a commence aenraconter ! Peut s'utiliser aussipour unhomme: IIfait sasainte llitouch8. Nepas avoir I'air d'y toucher : prendrew. air innocent maisne pas I'etre. Camille n'a pas I'air d'y touchermais c'estunefe mme d'a ffairesredoutable. Logiquement, de faune dizajne d'arrestations. Armejusqu'aux dents: pulssommenl U1m('. Pour donner I'assaut,les policiersetaient ormes jusqu'aux dents. Filer Ietrain Qquelqu'un (fomilier): liuivre qUl' IL(lI'unpour I'cspionner. Ledetectivelu; afileIetrain pendanll roisjours ell'iJom meu'aflaires/1 '(lrienvu. Prendre (Etre pris) la main dans Ie sac : surprendrequelqu'un (eire !>urpris) en train de fairequelque chose de mal comme voler pa r exemple. s -4:r Ct'" I3 en en Q.:c" en Ci'!183 to Qll and je suis entree,(ai IIU Sophie en trainde prendre de['argenldans monporte-monnaie. IeI'aiprise lamain dansIesac. Elre fait cornme un rat: etre pris sans possibilitedes'echappe.r. noms d'oiseaux : desinsultesgrossieres. / ('sdeuxautomobilistes sesont disputes puis on aentendu des noms d'oiseaux . Quelquechose de malheur (apres un nom): detestable, horrible. Le voisinage estfatigue de ce chien de malheur qui aboietouteslesnuits. Une vieille peau(familier): expressioninjurieuse envers une femmeagee. Lavoisine aappele lesfliesparceque lamusique etait trapfo rte.QueUevieille peau ! Ettasreur?(familier):expressionsignifiantqu' onneveutpasrepondrea quelqu'un. OUetais-tuhier soir,et avec qUi? - Etta sreur ? Vat efai.revoir(familier)(te fairefoutre[populaireJ): sedit pour sedebarrasser de quelqu'un. Especed'imbecile,vienstebattre si t'asIe courageI- Vatefaire voir! Variantemainsinsultante : Vavoir hi-bas si i'Y suis! Lr.sLOISlRS(DuAna. CINEMA,LEcruRE,PROMENADE,ETC. ) Tuer Ietemps: trouver une occupationpour passer Ietemps. Pendantles fourspluvieux,pourtuer Ietemps,onjouait aux dames OLi aux echecs. Unviolon d'Ingres : une passionacote de sonactivite prindpale. Jacques adorelaphoto, c'est sonnouveau violon d 'ln9res. Al'eau de rose: livre oufilmsentimental etmievre. Nadegeadoreleshistoiresd'amourquifin issentbien.Sachambreestpleinederomans a l'eaude rose. Monter sur les planches : faire du theatre. Apresvingtans decarriereaLicinema,cet actellr adecide demanter sur Lesplanches. Tirer Ieportrajt de quelqu'un: photographier quelqu'un. Pierreadorephotographier les visages.IIa tireIeportrait de lous sesamis. Crever I'ecran : sefaireremarquer dans un film(pour uncomedien) . Robert de Niroest extraordinairedanscefilm,if creve I'ecron. Faire duleche-vitrine : sepromener pourregarder lesviltlnesdesboutiques. Patriciaetcopinefont du loche- vitrlnependant leLirpause dejeuner. 10ll Prendre Iefrais : sepromene.r pourrespirer l'air fmis. IIfaitboncesoir.Si on allait prendreIefrais? LE MARIAGI. /UCUISU /lB Lemanage Trouver choussure ason pied: trouver (;e(c(;>lui , ,'cl le) qUi convicnl. 'eraldine esttoujours celibataire.Ellen'llrm,\si i lIrouvera son pied. Vivrea to colle (fomilier): vivreen Ava/1tdesemarier,Antoine elMa rlene ontvecu dlucolle. Demander sa maina quelqu'un(10moindequclqu'un):c.lPmanderquelqu'un enmariage. leremie lui ademande sa main elellt:1/(iiI//Cill . Passer 10bogue au doigt : promcSowLiL' !IIUllcrll('. nerts ()fl our de peau AvulrIw. narts an boule (en pelote). tr"..lJout de nerts f,1/')IJr sur las nerts (de quelqu' un) Apleinnez Avue de nez (d'reil) Avoir du nez. Avoir Ie nezcreux. Avoir quelqu' undansIe nez Avoi r unnez en trompette Faireunpiedde nez. Mener quelqu'un par Iebout dunez. Mettre (fourrer)sonnez (quelque part) Mettre Ie nez dehors (souventalanegative).. .. ..65 ...179 ... 32 .. 50 ..50 .... ...50 191 .. 175 37 . 37 ...75 ...26 . .. 106 .. .. .. 11 1 . ... 167 12 Parler du nez... .. . .. ..24 Passer sousIenez (de quelqu'un) Pendre aunez (de quelqu'un). Piquer du nez. Retomber sur Ienez (de quelqu'un). Sebouffer Ienez.. . ... ....110 . 143 7 .....115 97 209 a. (1))( .. 60ya vaut Iecoup d'm.il126 .., 6Ducoinde I'mil.167 Enunclind' ceif. .178 . "Imilieu dela figure. 168Faire (Avoir)quelque chose aI'mil138 1,," Iller nez a nez (avecquelqu'un).. 60Jeter uncoup d' ceil126 TII11 (votre)nez remue.123 Man mil !124 I "Ie sainte nitouche.172 Nedormir que d' unmil8 Ne pas etre ala noce.. 57.150 Nepas fermer I'mil8 Regarder d'un mil nair126Convoler enjustes noces189 Regarder quelque chose (quelqu'un) Faire unnceud asonmouchoir... .. 117 d'un mil (+adjectif).126C'est ecrit noir sur blanc168 Serincer I' cell157 dans Ienoir Taper dans I'mil aquelqu'un157(absolu,[eplus]complet)...86 Tourner de I' ceil150IIfait noir comme dansunfour163 Voir aI' ceilnu126Voir (tout)ennoir48 Avoir des ceilleres"38(Quelquechose) a la noix ."165 Bourre comme unceuf7Unnom acoucher dehors............. .. 187 Chauve commeun muf23Se regarder Ie nombrit....39 Marcher sur des mufs173 Traiter quelqu' unde taus lesnoms.89 Nepasmettre taus sesmufs Ne pas dire non.. 61 dansIememe panier137 Perdre Ienord.47 Manger com me un ogre15 Forcer la note.._..........98 Etre bete comme une oie... . _._.42 Premiere nouvelle!58 Une oie blanche41 Pas de nouvelles. bonnes nouvelles.. .. .. .. 187 Cenesont pas mes oignons146 Tuauras(IIaura,vousaurez, ... ) Enrangd'olgnons.28 demes nouvelles88 Faire quelque chose fum'endiras (Vousm'en direz) (Etr