brochure examen tp1 2013 - télé-service de pré ... · de 1ère classe examen professionnel...

of 24/24
T T e e c c h h n n i i c c i i e e n n p p r r i i n n c c i i p p a a l l d d e e 1 1 ère c c l l a a s s s s e e Examen professionnel ouvert au titre de l’avancement de grade (article 17, III, du décret n°2010-1357 du 9 novembre 2010) session 2013 En convention avec Centres De Gestion Conventionnés CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN Service concours 12 avenue Robert Schuman - B.P. 51024 67381 LINGOLSHEIM CEDEX Tél. 03.88.10.34.64 – Fax. 03.88.10.34.60 Internet : www.cdg67.fr E-mail : [email protected]

Post on 13-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • TTeecchhnniicciieenn pprriinncciippaall

    ddee 11rree

    ccllaassssee

    Examen professionnel ouvert au titre de lavancement de grade

    (article 17, III, du dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010)

    session 2013

    En convention avec

    Centres De Gestion Conventionns

    CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN Service concours 12 avenue Robert Schuman - B.P. 51024 67381 LINGOLSHEIM CEDEX Tl. 03.88.10.34.64 Fax. 03.88.10.34.60 Internet : www.cdg67.fr E-mail : [email protected]

  • SOMMAIRE

    1. L'EMPLOI .................................................................................................................................................................... 1

    2. LES CONDITIONS D'ACCES A LEXAMEN ......................................................................................................... 1

    3. LES EPREUVES DE LEXAMEN ............................................................................................................................. 1

    4. LE PROGRAMME DES EXAMENS ......................................................................................................................... 2

    4.1. SPECIALITE BATIMENTS, GENIE CIVIL ................................................................................................................... 2 4.2. SPECIALITE RESEAUX, VOIRIE ET INFRASTRUCTURES ......................................................................................... 3 4.3. SPECIALITE PREVENTION ET GESTION DES RISQUES, HYGIENE, RESTAURATION ................................................ 4 4.4. SPECIALITE AMENAGEMENT URBAIN ET DEVELOPPEMENT DURABLE ................................................................... 6 4.5. SPECIALITE DEPLACEMENTS, TRANSPORTS ......................................................................................................... 7 4.6. SPECIALITE ESPACES VERTS ET NATURELS......................................................................................................... 8 4.7. SPECIALITE INGENIERIE, INFORMATIQUE ET SYSTEMES D'INFORMATION ............................................................. 9 4.8. SPECIALITE SERVICES ET INTERVENTIONS TECHNIQUES ................................................................................... 10 4.9. SPECIALITE METIERS DU SPECTACLE ................................................................................................................ 12 4.10. SPECIALITE ARTISANAT ET METIERS D'ART ...................................................................................................... 13

    5. LA CARRIERE .......................................................................................................................................................... 14

    5.1. L'AVANCEMENT D'ECHELON ET DE GRADE .......................................................................................................... 14 5.2. LA REMUNERATION .............................................................................................................................................. 14

    6. NOTE DE CADRAGE ............................................................................................................................................... 15

    7. REFERENCES JURIDIQUES .................................................................................................................................. 20

  • 1. L'EMPLOI Les techniciens territoriaux constituent un cadre demplois technique de catgorie B au sens de larticle 5 de la loi du 26 janvier 1984 susvise. Ce cadre demplois comprend les grades de technicien, de technicien principal de 2e classe et de technicien principal de 1re classe. Les membres du cadre demplois des techniciens territoriaux sont chargs, sous lautorit dun suprieur hirarchique, de la conduite des chantiers. Ils assurent lencadrement des quipes et contrlent les travaux confis aux entreprises. Ils participent la mise en uvre de la comptabilit analytique et du contrle de gestion. Ils peuvent instruire des affaires touchant lurbanisme, lamnagement, lentretien et la conservation du domaine de la collectivit. Ils participent galement la mise en uvre des actions lies la prservation de lenvironnement. Ils assurent le contrle de lentretien et du fonctionnement des ouvrages ainsi que la surveillance des travaux dquipements, de rparation et dentretien des installations mcaniques, lectriques, lectroniques ou hydrauliques. Ils peuvent aussi assurer la surveillance du domaine public. A cet effet, ils peuvent tre asserments pour constater les contraventions. Ils peuvent participer des missions denseignement et de formation professionnelle. Les titulaires des grades de technicien principal de 2e et de 1re classe ont vocation occuper des emplois qui, relevant des domaines dactivit mentionns prcdemment, correspondent un niveau dexpertise acquis par la formation initiale, lexprience professionnelle ou par la formation professionnelle tout au long de la vie. Ils peuvent assurer la direction des travaux sur le terrain, le contrle des chantiers, la gestion des matriels et participer llaboration de projets de travaux neufs ou dentretien. Ils peuvent procder des enqutes, contrles et mesures techniques ou scientifiques. Ils peuvent galement exercer des missions dtudes et de projets et tre associs des travaux de programmation. Ils peuvent tre investis de fonctions dencadrement de personnels ou de gestion de service ou dune partie de services dont limportance, le niveau dexpertise et de responsabilit ne justifient pas la prsence dun ingnieur. Les membres du cadre demplois exercent leurs fonctions dans tous les domaines caractre technique en lien avec les comptences dune collectivit territoriale ou dun tablissement public en relevant.

    2. LES CONDITIONS D'ACCES A LEXAMEN Lexamen professionnel de technicien principal de 1re classe est ouvert aux fonctionnaires justifiant d'au moins deux ans dans le 5me chelon du grade de technicien principal de 2me classe et d'au moins trois annes de services effectifs dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catgorie B ou de mme niveau. Les candidats peuvent subir les preuves des examens professionnels au plus tt un an avant la date laquelle ils doivent remplir les conditions dinscription au tableau davancement ou sur la liste daptitude au grade daccueil ou au cadre demplois daccueil fixes par le statut particulier. En vertu des ces dispositions, les candidats doivent, pour lexamen professionnel de technicien principal de 1re classe organis en 2013 remplir ces conditions au 31/12/14.

    3. LES EPREUVES DE LEXAMEN Lexamen professionnel daccs au grade de technicien principal de 1er classe, prvu par larticle 17-III du dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010 susvis, comporte une preuve crite et une preuve orale. - L'preuve crite consiste en la rdaction d'un rapport technique portant sur la spcialit au titre de laquelle le candidat concourt. Ce rapport est assorti de propositions oprationnelles (dure : trois heures ; coefficient 1). - L'preuve orale consiste en un entretien ayant pour point de dpart un expos du candidat portant sur son exprience professionnelle ; elle se poursuit par des questions visant permettre d'apprcier les facults d'analyse et de rflexion du candidat, ses connaissances techniques ainsi que sa motivation et son aptitude exercer les missions du cadre d'emplois et encadrer une quipe (dure : vingt minutes, dont cinq minutes au plus d'expos ; coefficient 2). Les preuves crites sont anonymes et font lobjet dune double correction. Il est attribu chaque preuve une note de 0 20. Chaque note est multiplie par le coefficient correspondant. Ne participe l'preuve orale que le candidat ayant obtenu une note au moins gale 5 sur 20 l'preuve crite. Toute note infrieure 5 sur 20 l'preuve orale entrane l'limination du candidat. Un candidat ne peut tre dclar admis si la moyenne des notes obtenues est infrieure 10 sur 20. A l'issue des preuves, le jury arrte, par ordre alphabtique, la liste des candidats admis l'examen.

    1

  • 2

    4. LE PROGRAMME DES EXAMENS

    Le programme de lpreuve relative la spcialit choisie par les candidats lexamen professionnel est fix ainsi

    qu'il suit :

    4.1. SPECIALITE BATIMENTS, GENIE CIVIL

    4.1.1. Construction et btiment Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - l'acte de construire : rle, obligations et responsabilits des intervenants, procdures administratives relatives aux travaux, assurances ;

    - notions gnrales sur les rglements de la construction et normes en vigueur ; - rglementations applicables dans les tablissements recevant du public ; - notions de marchs publics. Aspects gnraux : - sols et fondations ; - notions sur la rsistance des matriaux des structures : rglements de calcul, prdimensionnement ; - technologies, matriaux, maintenance et normes en vigueur de tous les corps d'tat du gros uvre et du second uvre ;

    - notions gnrales sur les quipements : courants forts, courants faibles, chauffage, ventilation, climatisation, clairage, circulation des fluides ;

    - lecture de plans et mtr. Hygine, sant et scurit : - tude des risques ; - l'arbre des causes ; - laboration de procdures appliques sur les chantiers de btiments. Ingnierie : Programmation : faisabilit et pertinence des oprations, notion de cot global, approche qualit et dveloppement durable dans les constructions ; Ralisation de projet : dispositions constructives, choix de matriaux et quipements, laboration de pices techniques contractuelles, rdaction de descriptifs, estimation des cots de construction ; Organisation et suivi des chantiers de btiment. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Organisation d'un service btiment ; Conduite d'opration : organisation de la matrise d'ouvrage et de la matrise duvre ; Gestion de patrimoine : organisation des contrles et entretiens rglementaires ; Conduite de dossier. 4.1.2. Gnie climatique Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - rglementation thermique ; - rgles sanitaires lies aux installations de gnie climatique ; - rglementations applicables dans les tablissements recevant du public ; - quipement de travail ; - notions de marchs publics. Aspects gnraux : Energtique : les nergies et les fluides ; thermique btiment ; Btiment : technologies, matriaux, maintenance et normes en vigueur de tous les corps d'tat du second uvre ; Chauffage, ventilation, climatisation ; Notions de courants forts, courants faibles et clairage. Hygine, sant et scurit : - tude des risques ; - l'arbre des causes ; - connaissance des procdures appliques sur les chantiers de btiments.

  • 3

    Ingnierie : Energie : production, transport et consommation, approche qualit et dveloppement durable, utilisation des nergies renouvelables ; Btiments : diagnostic thermique, conception en termes de cot global, optimisation de la consommation nergtique, outils domotiques ; Conception et prdimensionnement des installations climatiques ; Gestion des consommations : chauffage, climatisation, lectricit, eau, tlphone, carburants ; L'apport de la gestion et maintenance assiste par ordinateur et de la gestion technique centralise. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Organisation d'un service nergie ; Analyse des cots et raisonnement en cot global ; Gestion financire et comptable : comptabilit analytique et cot global ; Conduite de dossier.

    4.2. SPECIALITE RESEAUX, VOIRIE ET INFRASTRUCTURES

    Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - documents d'urbanisme, de protection et de valorisation de l'environnement ; - notions de marchs publics. Aspects gnraux : - sols et fondations : notions de gologie, de gotechnique et de mcanique des sols ; - ouvrages d'art : notions sur les types d'ouvrages et leur prdimensionnement. Rseaux divers : - notions d'hydraulique et d'hydraulique des sols ; - vacuation des eaux pluviales : rglementation et techniques. Ingnierie : Conception et ralisation de la voirie et des rseaux : - laboration de projet partir des donnes de trafic, d'environnement, de scurit et d'conomie ; - lments topographiques et gomtriques de calculs de tracs pour voirie, rseaux et espaces publics, pour tous modes de dplacements ;

    - conception gomtrique d'amnagement des voies et des carrefours ; - structures de chausse : dimensionnement ; - terrassements, dblais, remblais : excution et types de matriel ; - matriaux utiliss en voirie et en rseaux : provenance, caractristiques, conditions de mise en oeuvre et d'utilisation ;

    - organisation des chantiers, planification et phasage des travaux ; - coordination des interventions et occupation du domaine public. Equipements de la voirie : - signalisation routire, signalisation des chantiers ; - clairage public ; - mobiliers urbain et routier ; - quipements de scurit. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement. Suivi et exploitation du patrimoine de voirie : - programmation de l'entretien du patrimoine ; - surveillance, contrle et entretien des voiries et des quipements ; - traitement hivernal et nettoiement des voies. Conduite de dossier. Routes et chemins : terminologie, technologie, technique de construction. Domaine public. Conservation et police des routes et chemins. Prvention des accidents.

  • 4

    4.3. SPECIALITE PREVENTION ET GESTION DES RISQUES, HYGIENE, RESTAURATION

    4.3.1. Scurit et prvention des risques Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels et des enjeux de la scurit et de la prvention des risques ; - notions de marchs publics ; - autorits de police, pouvoirs et obligations de mise en oeuvre ; - connaissance du territoire : inventaire des risques naturels et technologiques, implication des diffrents services ;

    - information et communication crite et orale, interne et externe. Connaissances gnrales : - connaissances de base en chimie organique et inorganique, toxicologie et cotoxicologie, biologie, microbiologie ;

    - connaissances environnementales et sanitaires des milieux naturels : air, eau, sols et autres cosystmes ; - connaissances de gologie gnrale et applique, hydrologie, gomorphologie ; - connaissances des matriaux, des produits et gestion des dchets des activits : proprits physiques et chimiques ; mise en uvre : consignes d'utilisation de transport, de stockage, de manutention des procds.

    Dangers et intoxications potentiels et accidentels : - nature des expositions physiques et matriels ; - risques environnementaux, sanitaires, chimiques, biologiques. Ingnierie : Mthodes d'analyse et de traitement des risques : applications aux risques naturels et technologiques ; Mthodes d'valuation et grilles d'acceptabilit. Application aux risques environnementaux, sanitaires, toxiques, chimiques : incendies, catastrophes naturelles, volution des produits et matriaux ;

    Ralisation de documents de rfrence : tudes d'impact, plans d'intervention, documents d'information et communication sur les risques ;

    Mobilisation des acteurs internes et externes requis dans les rglementations ; Normes applicables aux quipements, produits et activits des secteurs publics et privs ; Documentation juridique et technique ; Politiques de prvention et culture du risque. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Conduite de dossier. 4.3.2. Hygine, laboratoires, qualit de l'eau Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Chimie, microbiologie, immunologie, risques sanitaires, hygine des milieux. Donnes fondamentales de ces disciplines appliques aux activits du domaine : les eaux, l'environnement, l'agroalimentaire, les diagnostics biologiques.

    Matrise et interprtation des donnes fondamentales issues de laboratoires et autres mesures pour raliser les documents techniques :

    - diagnostics, tudes des risques environnementaux et sanitaires ; - tudes des impacts sur les milieux et les populations ; - validations des mesures, interprtation et communication ; - culture de prvention par les suivis scientifiques et techniques des milieux. Ingnierie : Techniques de base : - prlvements ; - analyses chimiques ; - analyses microbiologiques : bactriologie, virologie, parasitologie ; - analyses immunologiques ; - mesures de terrain : mthodes, outils, interprtations. Statistiques appliques aux analyses, notions de base : - dfinition et objectifs des outils statistiques ; - les tests statistiques simples ; - les normes ISO et autres rfrentiels.

  • 5

    Mtrologie pratique de laboratoire et des mthodes de mesures et observations : - introduction la mtrologie ; - mtrologie et respect des normes : appareil, mesures et analyses. Estimation des incertitudes : - l'incertitude associe une mesure issue d'un appareil ; - applications pour les masses, les tempratures et les volumes. Hygine et scurit des biens et des personnes : en situation normale, en cas de crise : - les agents des services ; - les populations. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Assurance qualit, dmarche qualit ; Conduite de projet. 4.3.3. Dchets, assainissement Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs, relatifs l'option ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics ; - les services publics locaux : dfinition, organisation, mode de gestion. Physique, chimie, microbiologie, risques sanitaires, hygine des milieux. Donnes fondamentales de ces disciplines appliques au domaine : les dchets, les eaux uses, l'environnement. Ingnierie : Les dchets et les eaux uses : leur collecte, leur traitement, leur limination et leur valorisation ; Elments techniques, technologiques, conomiques, sociologiques, environnementaux : impacts sur les milieux et les populations ; Interprtation des analyses ; Donnes conomiques : financement et cot des services ; Hygine et scurit des biens et des personnes. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Assurance qualit, dmarche qualit ; Conduite de dossier li l'option. 4.3.4. Scurit du travail Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics ; - rglementation applicable aux collectivits territoriales, en matire de scurit au travail ; - obligations de l'employeur public : mise en place d'une politique de prvention des risques professionnels efficace et continuellement rvalue. Fonctionnement des acteurs internes : autorit, encadrement, ACMO, ACFI, comit technique paritaire, commission d'hygine et scurit, agents ;

    - information et communication orale et crite, interne et externe. Connaissances gnrales : - notions de base en chimie, toxicologie et cotoxicologie ; - connaissance et identification des dangers : conditions climatiques, bruits, rayonnements, vibration, travail en hauteur, utilisation de produits chimiques ;

    - connaissance des matriaux, des produits et des procdures de travail : proprits physiques et chimiques : mise en uvre : consignes d'utilisation, de manutention, de stockage ;

    - laboration et mise en place de procdures de travail ; - accidents de travail et maladies professionnelles : dangers susceptibles de porter atteinte l'agent dans son travail, risques encourus : risques chimiques, chute de hauteur, mcanique, lectrique ;

    - moyens de prvention. Ingnierie : Analyse, valuation des activits de travail : - conception des locaux et des situations de travail mobiles et secondaires : ergonomie, facteurs d'ambiance, moyens de protection collectifs et individuels ;

    - recensement des risques professionnels ; - planification des moyens de prvention.

  • 6

    Organisation de la prvention des risques professionnels : - mise en place des mesures de prvention et contrle de leur efficacit ; - habilitations, certifications et normes. Mobilisation des acteurs internes et externes. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Conduite de dossier. 4.3.5. Restauration Les formules de restauration. Les concepts de production. Les produits. L'organisation et l'approvisionnement. L'organisation des locaux et les matriels. L'organisation du travail et du contrle. Les modes de cuisson. L'hygine et la prvention gnrales en matire de restauration. L'ergonomie et le secourisme lis ce secteur d'activit.

    4.4. SPECIALITE AMENAGEMENT URBAIN ET DEVELOPPEMENT DURABLE 4.4.1. Environnement architectural Connaissances de base : Connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs. Les collectivits territoriales et leurs comptences. L'histoire de la ville : - ville historique et ville contemporaine ; - notions sur le patrimoine architectural et urbain. Notions juridiques sur le droit de l'urbanisme et de la construction : - les diffrentes chelles de la planification urbaine, du schma de cohrence territoriale au plan local d'urbanisme ;

    - les procdures d'urbanisme oprationnel ; - l'application du droit des sols, permis de construire, certificat d'urbanisme... ; - politiques de renouvellement urbain et de rhabilitation des centres anciens ; - notions de base sur la fiscalit de l'urbanisme. Notions de marchs publics. Ingnierie : Qualit architecturale et urbaine : - morphologie du bti ; - notions de qualit architecturale ; - mise en uvre traditionnelle ou contemporaine des matriaux ; - rhabilitation de l'habitat existant. Qualits environnementales et paysagres : - insertion paysagre du bti ; - habitat et environnement : matrise des nuisances urbaines. La ville et ses habitants : - la mixit sociale et la prise en compte des besoins spcifiques des diffrentes populations : personnes ges, enfants, personnes mobilit rduite... ;

    - notions d'laboration d'un programme d'amnagement : abords d'un btiment public, espace public, cheminements pitons.

    Systmes d'information gographique : - notions de base sur les SIG et leur utilisation dans la planification urbaine ; - utilisation et lecture de documents cartographiques. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Gestion financire et comptable : comptabilit analytique et cot global ; Conduite de projet.

  • 7

    4.4.2. Gnie urbain Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Les diffrentes chelles de la planification urbaine, du schma de cohrence territoriale (SCOT) au plan local d'urbanisme (PLU), les procdures d'urbanisme oprationnel.

    L'application du droit des sols, permis de construire, certificat d'urbanisme... Notions de matrise d'ouvrage publique. Ingnierie : Projet urbain : - prise en compte de la qualit urbaine et paysagre dans les projets urbains ; - le projet d'amnagement : les tapes de la conception, prise en compte des besoins des utilisateurs, site propre, circulation spcifique : bus, cycles... ;

    - notions de base sur l'accessibilit aux personnes mobilit rduite ; - qualit des matriaux et matriels utiliss : mobilier urbain, sols, clairage... ; - utilisation d'lments naturels : eau, vgtation, plantations... ; - la notion de scurit lie aux amnagements : normes, identification et prvention des risques, scurit routire, chantier propre... ;

    - traitement des entres de villes : pollution visuelle et sonore, amnagements urbains et paysagers ; - tudes d'impact ; - notions de base d'cologie urbaine : les implications concrtes du dveloppement durable dans les projets d'amnagement ;

    - les diffrents types de nuisances gnrs par un amnagement ou une infrastructure : route, transport, autres rseaux : dfinitions de base sur les indicateurs bruit, qualit de l'air... ;

    - le contenu technique de l'tude d'impact d'un projet d'amnagement. Gnie urbain : - les composantes du gnie urbain : concevoir, raliser et grer des rseaux urbains ; - la prise en compte des rseaux dans la planification urbaine, l'chelle des SCOT, des PLU et de l'urbanisme oprationnel ;

    - notions de base sur les systmes d'informations gographiques et leur utilisation dans la gestion de rseaux et l'amnagement urbain, aux diffrentes chelles de projet.

    Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Communication : actions de sensibilisation, runions publiques, concertation ; Gestion financire et comptable : comptabilit analytique et cot global ; Conduite de projet.

    4.5. SPECIALITE DEPLACEMENTS, TRANSPORTS

    Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - les fonctions urbaines ; - dfinition d'une politique de dplacements ; plan de dplacements urbains, loi SRU ; - les diffrents acteurs : Etat, collectivits locales, associations, usagers ; - la rglementation et les pouvoirs de police ; - laboration des plans de dplacements : enqutes, prvision de trafic ; - notions de marchs publics. Transports publics urbains et non urbains : - contexte institutionnel et rglementaire : autorits organisatrices, entreprises... ; - composantes conomiques et sociales ; - tudes de transports ; - techniques des transports publics : organisation, exploitation, matriel, information... ; - comptence transport ferroviaire dans les rgions. Ingnierie : Recueil des donnes. Organisation des dplacements. Conception et valuation des amnagements : - les caractristiques gomtriques ; - les carrefours.

  • 8

    Thorie de l'accessibilit urbaine : - la prise en compte des pitons, des personnes mobilit rduite, des deux roues (vlos et motos), des transports en commun.

    Stationnement, transports de marchandises, livraisons. La scurit des dplacements - politique locale de scurit routire. La signalisation routire : - la signalisation de police ; - la signalisation horizontale - la signalisation de jalonnement. La signalisation tricolore et la rgulation du trafic. Les contraintes lies aux travaux : - les itinraires de dviations ; - la signalisation temporaire Information des usagers. Systmes d'information gographique (SIG). Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Entretien et mise aux normes des quipements ; Communication : actions de sensibilisation, runions publiques, site internet... ; Conduite de dossier.

    4.6. SPECIALITE ESPACES VERTS ET NATURELS 4.6.1. Paysages, espaces verts Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics ; - connaissance des documents d'urbanisme, des programmes d'amnagement et d'quipement. Connaissances gnrales : - botanique, physiologie vgtale : reproduction, dveloppement, reconnaissance, association vgtale ; - pdologie, hydrologie : constituant, proprits du sol, besoin et rtention d'eau dans le sol ; - histoire des jardins ; - diagnostic et prvention des pathologies vgtales. Ingnierie : Techniques d'horticulture et de travaux : - production vgtale : floriculture et ppinire, arboriculture ; - agronomie : irrigation, drainage, travail de serre, fertilisation et protection des cultures, traitement phytosanitaire ;

    - gestion du patrimoine technique et du vivant : arbres, aires de jeux, eau... ; - entretien et maintenance des quipements sportifs. Amnagement paysager : - analyse et diagnostics des espaces publics et des besoins des usagers ; - intgration des paysages et espaces verts dans le projet urbain ; - laboration d'un projet paysager, notions de voirie et rseaux divers ; - coordination des travaux paysagers et scurit des chantiers ; - plans de gestion durable et diffrencie des espaces jardins, agricoles, naturels et de loisirs ; - valorisation des ressources naturelles : eau, dchets verts et traitement des pollutions. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Relations aux usagers des espaces publics. Animation et sensibilisation ; Conduite de projet. 4.6.2. Espaces naturels Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics ; - protections, prservations, ouverture au public, valorisations conomiques et sociales des milieux et des espaces naturels et paysagers ;

  • 9

    - connaissance des documents d'urbanisme et des rglements spcifiques sur les zones urbaines, priurbaines et rurales ;

    - politiques contractuelles nationales, rgionales, dpartementales et locales. Connaissances scientifiques : - botanique, zoologie et phytosociologie ; - gologie, pdologie, hydrologie et hydraulique ; - les notions d'habitats pour les flores et les faunes locales et importes : - diversit des cosystmes ruraux et urbains naturels et crs ; - cosystmes ruraux remarquables et ordinaires ; - cosystmes littoraux et lacustres remarquables et ordinaires ; - valorisation des espces vgtales et animales locales ; - approche sanitaire de la flore et de la faune. Connaissance des statuts, missions et fonctionnement des organismes spcifiques dans la gestion des espaces naturels :

    - collectivits territoriales ; - tablissements publics de l'Etat ; - autres tablissements publics locaux ; - associations. Ingnierie : Mthodes d'expertise faunistique et floristique d'espaces urbains, ruraux et naturels ; Diagnostics cologiques et paysagers des espaces amnager : entits paysagres, circulations, patrimoine naturel, agricole, urbain ;

    Schma directeur paysager et plans de gestion durable des espaces agricoles, naturels et amnags : laboration des documents de rfrences, objectifs, prconisations, valuation ;

    Matrise des techniques douces et alternatives pour l'entretien et la restauration des espaces et des paysages ;

    Stratgie des modes de matrise et de gestion en rgie, convention, contrats, marchs ; Cartographie des paysages et des espaces naturels ; Communication scientifique et technique. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Conduite de projet ; Cration d'quipements et de services d'ducation l'environnement des espaces verts.

    4.7. SPECIALITE INGENIERIE, INFORMATIQUE ET SYSTEMES D'INFORMATION 4.7.1. Systmes d'information et de communication Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs relatifs l'option : droits du citoyen (CNIL), droit d'auteur, proprit intellectuelle, directives europennes, lois et dcrets appliqus aux champs de l'informatique et systmes d'information ;

    - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Concepts et notions de systme d'information. Principes gnraux d'architecture matrielle et logicielle. Systme de gestion de bases de donnes. Logiciels, progiciels et applicatifs. Ingnierie : Langages de programmation - algorithmique. Conception, intgration d'application : - mthodes, normes, outils de dveloppement et maintenance applicative ; - applications mtiers. Internet : - dmatrialisation, gestion lectronique des documents, travail collaboratif, coopratif... ; - services de l'internet dans l'administration : tlprocdures, tlservices : standards et normes d'change ; - l'informatique au service de l'usager citoyen. Connaissance des outils de la communication crite et numrique de la PAO et de l'internet. Gestion et maintenance des infrastructures techniques. Assistance fonctionnelle et technique aux services et aux utilisateurs. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Administration, scurit et qualit de service ; Conduite de projet.

  • 10

    4.7.2. Rseaux et tlcommunications Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs relatifs l'option : droits du citoyen (CNIL), droit d'auteur, proprit intellectuelle, directives europennes, lois et dcrets appliqus aux champs de l'informatique et systmes d'information ;

    - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Concepts de base et architecture rseau local, d'entreprise, global, topologie. Matriel actif de rseau : adressage, acheminement, routage, commutation, qualit de service. Normes rseaux et supports de transmission associs : - couches rseaux, liaisons... ; - systmes de transmission, infrastructure, cblage et connectique ; - fibre optique et rseaux mtropolitains ; - technologie des rseaux : filaires, sans fils... Ingnierie : Rseaux publics et rseaux constructeurs, rseaux haut dbit ; Thorie gnrale en radiocommunications, normes et standards ; Convergence voix-donnes : tlphonie, l'exploitation et l'administration : du rseau tlphonique, de la messagerie vocale, de la vidotransmission, systmes ddis PABX... ;

    Internet, aspects techniques : protocoles et services ; Maintenance et scurit des rseaux : aspects techniques, mise en place des outils et contrle, mesure de performance ;

    Administration, contrle, suivi des ressources, ingnierie des rseaux : modlisation, cahier des charges... ; Gestion et maintenance des infrastructures techniques. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Sensibilisation des services et utilisateurs la scurit du travail en rseau ; Conduite de dossier.

    4.8. SPECIALITE SERVICES ET INTERVENTIONS TECHNIQUES 4.8.1. Ingnierie, gestion technique Centres techniques. Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - les obligations de l'employeur en matire d'hygine et de scurit ; - rglementations applicables dans les tablissements recevant du public ; - les contrles rglementaires priodiques concernant les btiments, les quipements de travail et les matriels ;

    - notions de marchs publics. Aspects gnraux : - notions gnrales sur les technologies et matriaux mis en oeuvre dans les parcs et ateliers, dans la maintenance des btiments, des espaces publics, de la voirie et des rseaux ;

    - prescriptions techniques applicables l'utilisation des quipements de travail. Hygine, sant et scurit : - tude des risques, consignes gnrales, fiches de poste ; - l'arbre des causes ; - laboration de procdures. Ingnierie : Principes de l'organisation, de l'ordonnancement et de la gestion de la production ; L'approche qualit ; Les moyens de coordination et de planification ; L'laboration de pices techniques contractuelles. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Organisation d'un service technique et d'un centre technique ; Gestion financire et comptable : comptabilit analytique et cot global ; Notions de contrle de gestion ; Conduite de dossier.

  • 11

    4.8.2. Logistique et maintenance Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - les obligations de l'employeur en matire d'hygine et de scurit ; - rglementations applicables dans les tablissements recevant du public ; - les contrles rglementaires priodiques concernant les btiments, les quipements de travail et les matriels ;

    - notions de marchs publics. Aspects gnraux : - courant fort, courant faible et rseaux : appareillage lectrique, rseaux de distribution, installations provisoires ;

    - automatismes : analyse fonctionnelle d'automatismes, rgulation, asservissement et suivi, diagnostic de dysfonctionnement et processus de contrle.

    Hygine, sant et scurit : - tude des risques, consignes gnrales, fiches de poste ; - l'arbre des causes ; - laboration de procdures. Ingnierie : Problmatique gnrale et stratgies de la maintenance : entretien prventif, curatif ; Etablissement d'un programme d'entretien ; L'approche qualit applique la maintenance ; Les contrats d'entretien, contrats de services, contrats de contrle technique ; L'laboration de pices techniques contractuelles ; L'valuation de la qualit de travail des prestataires ; L'apport de la gestion et maintenance assiste par ordinateur et de la gestion technique centralise ; La maintenance technique applique aux parcs automobiles et centres techniques ; La maintenance des constructions. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Organisation d'un service logistique et maintenance ; Gestion financire et comptable : comptabilit analytique et cot global ; Gestion des stocks ; Conduite de dossier. 4.8.3. Mcanique-lectromcanique Systmes de fabrication. Systmes de montage et d'assemblage. Techniques d'assemblage. Agencement et gestion des outillages de coupe. Agencement et gestion des outillages d'installation de produit. Scurit, conditions du travail, ergonomie. Mesures lectriques, usage des appareils. Notions sur les ouvrages. Production et transport d'nergie en haute tension et basse tension, postes de transformation, tableaux de distribution, dynamos et alternateurs moteurs ; connexions des moteurs, redresseurs et convertisseurs, monte-charge, installations d'clairage. 4.8.4. Imprimerie La chane graphique (processus de fabrication d'un produit imprim). Les matires premires et matires consommables : - encres (caractristiques, composition et fabrication des encres) ; - support (composition et fabrication du papier) ; - blanchets. Forme imprimante (diffrents types de forme imprimante, confection/montage, reprage, calage, fixation, contrle de positionnement de l'lment imprimant).

    Les procds d'impression. Les procds de transformation (exemple : tracs de coupe, perforation, pliage). Le contrle de qualit (conformit des couleurs, conformit de la maquette, contrles relatifs aux encres, vernis et adjuvants).

    Informatique (logiciels de contrle de qualit, de surveillance et de maintenance, gestion de production assiste par ordinateur).

    Gestion de production :

  • 12

    Plannings (gnral, de charge, d'approvisionnement, de maintenance) ; Cahier des charges ; Processus de fabrication : choix et mthodes ; Gestion des stocks : manuelle, informatise. Ergonomie/hygine et scurit : Ergonomie du poste de travail ; Normes.

    4.9. SPECIALITE METIERS DU SPECTACLE

    4.9.1. Connaissances de base relatives aux mtiers du spectacle Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissances des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Connaissance des formes et structures du spectacle vivant. Matrise du vocabulaire et des termes techniques des techniciens du spectacle. Connaissance de base des organismes de reproduction et de perception des droits directs, voisins et indirects en matire d'image, son, scnographie, arts visuels.

    Connaissances de base sur la rsistance des matriaux. Modalits de gestion et de production d'un spectacle : les licences d'entrepreneurs de spectacle, notions d'employeur occasionnel, rgimes des salaris.

    Hygine et scurit : - scurit et lectricit. Les diffrentes habilitations lectriques ; - la scurit incendie dans les tablissements recevant du public : protection des personnes et des biens, acteurs institutionnels. Plan d'urgence ;

    - la scurit des manifestations extrieures : chapiteaux, tentes, structures, feux d'artifices... ; - scurit des agents au travail. Les quipements de protection individuels. Les rgles de scurit du travail en hauteur ; - le registre de scurit ; - la responsabilit du technicien et des autres acteurs. Ingnierie : Matrise thorique et pratique des outils et techniques dans les domaines de la sonorisation, de la lumire, de la machinerie, des structures mtalliques et composites, de l'acoustique, de la scnographie et des techniques de production image : vido... ;

    Interprtation et adaptation d'une fiche technique ; La scnographie dans les tablissements recevant du public ; Conditions de maintenance, de gestion et d'exploitation des salles. Le plan de feu ; Traduction de la commande artistique en projet technique ; Gestion et maintenance du parc matriel et des locaux d'exploitation. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Relations - communication avec les intervenants ; Conduite de projet. 4.9.2. Audiovisuel Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissance des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - connaissance juridique sur le droit l'image, connaissance de base des organismes de reproduction et de perception des droits directs, voisins et indirects en matire d'image, son, scnographie, arts visuels ;

    - notions de marchs publics ; Histoire de l'image et des techniques. Les formes d'expression plastique. L'criture cinmatographique. Matrise des techniques d'archivage et de conservation du patrimoine photographique. Hygine et scurit : - la scurit incendie dans les tablissements recevant du public : protection des personnes et des biens, acteurs institutionnels. Plan d'urgence ;

    - scurit des agents au travail. Les quipements de protection individuels. Les rgles de scurit du travail en hauteur.

  • 13

    Ingnierie : Sciences appliques : signaux et systmes, colorimtrie, traitement du signal, physique du rayonnement, optique gomtrique, physique instrumentale, lectrotechnique et lectronique, informatique ;

    Technologies des matriels de prises de vues : photo, cinma, vido et des matriels de prise de son. Matriels vido et autres supports.

    Traitement analogique et numrique de l'image ; Montage image et son ; Postproduction et transferts ; Prises de vues : sensitomtrie, surfaces sensibles, mtrologie, prise de vues film et vido, trucage, effets spciaux ;

    Gestion et maintenance du parc matriel et des locaux d'exploitation. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Gestion de projet.

    4.10. SPECIALITE ARTISANAT ET METIERS D'ART 4.10.1. Artisanat et mtiers d'art Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissances des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels et des publics concerns ; - notions de marchs publics. Connaissance des matriaux (bois, mtaux, verre, tissus, papier, matriaux de synthse, matriaux neutres...) et matrise de leur emploi dans une dmarche de cration artistique.

    Hygine et scurit : - scurit incendie dans les tablissements recevant du public : protection des personnes et des biens, acteurs institutionnels. Plan d'urgence ;

    - traitement des dchets. Ingnierie : Conception et mise en uvre des conditions matrielles de prsentation et d'exposition des matriaux, objets, uvres ou biens culturels :

    - conception et excution de mobilier d'exposition, de scnographie : tous supports et matriaux de contact ; - contrle et maintenance des conditions climatiques. Accompagnement technique de la dmarche artistique ou musographique. Elaboration des conditions matrielles de conditionnement des matriaux, objets, oeuvres ou biens culturels : - diagnostic des conditions environnementales ; - matrise des contraintes de sret et de scurit. Inventaire : - inventaire des procdures des fonds ou des collections ; - identification et connaissance de la chane opratoire du dballage-remballage, marquage ; - matrise des techniques de conditionnement, de leur nettoyage et entreposage ; - constitution et actualisation des donnes sur ltat sanitaire et environnemental des matriaux, objets, uvres ou biens culturels.

    Gestion et maintenance du parc matriel et des locaux d'exploitation. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Gestion des stocks ; Conduite de projet. 4.10.2. Arts graphiques Connaissances de base : Cadre rglementaire et institutionnel : - connaissances des principaux textes rglementaires et normatifs ; - connaissance des acteurs institutionnels ; - notions de marchs publics. Matrise de la chane graphique en imprimerie et infographie. Hygine et scurit : - la scurit incendie dans les tablissements recevant du public : protection des personnes et des biens, acteurs institutionnels. Plan d'urgence ;

    - obligations en matire d'hygine, de scurit des personnes et des biens ; - ergonomie du poste de travail ; - traitement des dchets d'imprimerie.

  • 14

    Ingnierie : Techniques de production : - techniques de composition : maquettage, typographie, couleur ; - techniques de photocomposition : technique de reproduction, matriels de photogravure ; - techniques d'impression : techniques gnrales, offset, offset numrique, reprographie analogique et numrique... ;

    - techniques de faonnage ; - techniques de composition, photocomposition et impression en infographie ; - matrise des logiciels de graphisme et d'infographie. Gestion de la production : - contrle de la qualit : contrle de l'ensemble de la chane, outils et normes ; - organisation et mthodes d'ordonnancement : devis, dlai, qualit, approvisionnement, gestion des stocks. Informatique : - connaissance des systmes d'exploitation, gestion des ressources ; - connaissance des rseaux, protocoles ; - conception et gestion assiste par ordinateur. Gestion et maintenance du parc matriel et des locaux d'exploitation. Organisation et gestion de service : Gestion d'un service et encadrement ; Conduite de projet.

    5. LA CARRIERE

    5.1. L'AVANCEMENT D'ECHELON ET DE GRADE

    La dure de carrire et la grille indiciaire du technicien principal de 1re

    classe s'tablissent comme suit :

    ECHELONS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

    Indices bruts 404 430 450 469 497 525 555 585 619 646 675

    Indices majors du 01.07.2009

    365 380 395 410 428 449 471 494 519 540 562

    Minimum : 19 ans

    1a 1a 8m 1a 8m 1a 8m 1a 8m 1a 8m 2a 5m 2a 5m 2a 5m 2a 5m

    Maximum : 23 ans

    1a 2a 2a 2a 2a 2a 3a 3a 3a 3a

    5.2. LA REMUNERATION Aprs service fait, les fonctionnaires ont droit une rmunration comprenant :

    - le traitement, - l'indemnit de rsidence, - le supplment familial de traitement, - les indemnits institues par un texte lgislatif ou rglementaire, - les prestations familiales obligatoires.

    Le montant du traitement est fix en fonction du grade de l'agent et de l'chelon auquel il est parvenu.

    Le traitement de base brut mensuel pour un technicien principal de 1er

    classe, rmunr sur la base de l'indice affrent au 1er chelon de leur grade est de 1 690.06 euros au 1er juillet 2012.

  • 15

    6. NOTE DE CADRAGE

    RAPPORT TECHNIQUE AVEC PROPOSITIONS OPRATIONNELLES PORTANT SUR LA SPCIALIT

    Intitul rglementaire : Dcret n2010-1359 du 9 novembre 2010 fixant les modalits dorganisation de lexamen professionnel prvu larticle 17-III du dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre demplois des techniciens territoriaux Rdaction dun rapport technique portant sur la spcialit au titre de laquelle le candidat concourt. Ce rapport est assorti de propositions oprationnelles. Dure : 3 heures Coefficient 1 CADRAGE INDICATIF DE L'PREUVE La prsente note de cadrage ne constitue pas un texte rglementaire dont les candidats pourraient se prvaloir, mais un document indicatif destin clairer les concepteurs dans llaboration des sujets, le jury dans le choix des sujets, les candidats dans leur prparation et les correcteurs dans lvaluation de l'preuve. Cette preuve constitue lunique preuve crite de lexamen professionnel davancement au grade de technicien principal territorial de 1re classe, dont lunique preuve orale est pour sa part dote dun coefficient 2. Ne participe lpreuve orale que le candidat ayant obtenu une note au moins gale 5 sur 20 lpreuve crite. De plus, toute note infrieure 5 sur 20 lpreuve orale entrane llimination du candidat. Lpreuve crite vise valuer notamment les capacits du candidat : - analyser une commande et un dossier afin den identifier les lments utiles au traitement du sujet ; - mobiliser des connaissances professionnelles pour laborer des propositions rellement oprationnelles ; - organiser mthodiquement les informations ncessaires la rdaction dun rapport ; - produire en temps limit un document synthtique parfaitement comprhensible. I- UN RAPPORT TECHNIQUE POUR QUOI FAIRE ? La commande comporte une mise en situation qui, si elle doit tre exploite pour satisfaire aux exigences formelles de prsentation du rapport (timbre, destinataire, objet) est essentiellement destine permettre au candidat une prise en compte prcise des attentes du destinataire. Le rapport technique vise dabord informer rapidement et efficacement celui-ci, en gnral en position d'autorit hirarchique, sur les problmatiques essentielles du sujet ; de plus, sinscrivant le plus souvent dans un processus de prise de dcision, le rapport doit proposer des solutions rellement oprationnelles adaptes ce ou ces problmes. Le rapport technique comporte ainsi deux parties distinctes : - une premire partie, exclusivement rdige laide des lments du dossier, qui informe le destinataire sur les problmatiques essentielles du sujet (cadre juridique, contraintes techniques et financires, etc) - une deuxime partie qui propose des solutions oprationnelles. Cette partie peut valoriser des informations du dossier (par exemple des expriences clairantes conduites par diffrents tablissements et collectivits) mais fait galement appel aux connaissances du candidat. A- En premire partie, informer un destinataire de manire fiable et structure Le destinataire est suppos ne pas connatre le sujet ni disposer du dossier, il n'a que le rapport technique pour s'informer et tayer sa rflexion, voire sa dcision.

  • 16

    Aussi, il est exclu de restituer les informations de manire allusive ou de faire rfrence aux textes pour se dispenser d'en exprimer le contenu. Il est donc malvenu de faire apparatre des rfrences aux documents dans le rapport (document 1, document 2, ). On considre que le dossier disparat en tant que tel lors de la rdaction de ce rapport : le candidat nen conserve que les informations essentielles. Le rapport technique n'est pas un rsum des textes, il ne s'agit pas de prsenter succinctement et successivement les documents du dossier mais de structurer les informations essentielles du dossier par un plan qui reflte l'importance donne aux diffrents aspects de ce qu'il convient de transmettre. B- En seconde partie, proposer des solutions oprationnelles adaptes Lexploitation du dossier et les connaissances du candidat doivent lui permettre de reprer dans le dossier les informations qui lui permettront de proposer des solutions rellement oprationnelles. Il devra galement dpasser les informations du dossier pour dgager des solutions ralistes, adaptes au contexte, en prcisant le cas chant les conditions et les moyens de leur ralisation : mode de gestion du projet, tapes du projet, moyens mobiliser, contraintes Dans la premire comme dans la seconde partie, le caractre technique de ce rapport rend pertinente, en tant que de besoin, llaboration de schmas, tableaux, graphiques, esquisses sans toutefois exonrer le candidat de lobligation de rdiger les dveloppements ncessaires leur comprhension et leur insertion logique dans le rapport. II- UNE EPREUVE SUR DOSSIER A- Une commande prcise Le sujet est prsent sous la forme dune commande qui met prcisment le candidat en situation, en lui donnant notamment des informations synthtiques sur la collectivit territoriale ou ltablissement concern. Cette commande ne contient que des informations utiles au traitement du sujet. Elle indique prcisment la ou les questions que le rapport devra traiter et invite le candidat, en fonction de la situation dcrite, dgager des solutions oprationnelles. La commande est suivie dune liste signaltique des documents, mentionnant le titre, lauteur, la source, la date et le nombre de pages de chaque document. B- Un dossier Le dossier rassemble au plus une dizaine de documents et compte de lordre dune vingtaine de pages. Il peut comporter des documents de nature (documents juridiques, documents officiels, articles de presse spcialise ou non...) et de forme (textes, documents graphiques ou visuels) varies dont le candidat doit mesurer limportance relative. Si les informations peuvent tre redondantes dun document lautre, aucun document nest jamais totalement inutile, le dossier ne contenant pas de document-pige. Le candidat devra donc tre attentif ne ngliger aucun lment du dossier afin de ne pas omettre dinformation essentielle. III- UNE EPREUVE DANS LA SPECIALIT, DOTE DUN PROGRAMME Le programme rglementaire de lpreuve permet la fois de circonscrire le champ du sujet et des connaissances ncessaires tant une bonne comprhension du sujet qu llaboration de propositions oprationnelles. Les missions du cadre d'emplois permettent de prendre la mesure du positionnement de lauteur du rapport au sein de la collectivit ou de ltablissement ainsi que du niveau du rapport attendu.

  • 17

    A- Le programme de lpreuve Ce programme est prcis par larrt du 15 juillet 2011 fixant le programme des preuves des concours et des examens professionnels. B- Les missions du cadre demplois Le dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010 modifi portant statut particulier du cadre demplois des techniciens territoriaux fixe, en son article 2-I , que : Les membres du cadre demplois des techniciens territoriaux sont chargs, sous lautorit dun suprieur hirarchique, de la conduite des chantiers. Ils assurent lencadrement des quipes et contrlent les travaux confis aux entreprises. Ils participent la mise en uvre de la comptabilit analytique et du contrle de gestion. Ils peuvent instruire des affaires touchant lurbanisme, lamnagement, lentretien et la conservation du domaine de la collectivit. Ils participent galement la mise en uvre des actions lies la prservation de lenvironnement. Ils assurent le contrle de lentretien et du fonctionnement des ouvrages ainsi que la surveillance des travaux dquipements, de rparation et dentretien des installations mcaniques, lectriques, lectroniques ou hydrauliques. Ils peuvent aussi assurer la surveillance du domaine public. A cet effet, ils peuvent tre asserments pour constater les contraventions. Ils peuvent participer des missions denseignement et de formation professionnelle. Larticle 2-II prcise que Les titulaires des grades de technicien principal de 2e et de 1re classe ont vocation occuper des emplois qui, relevant des domaines dactivit mentionns au I, correspondent un niveau dexpertise acquis par la formation initiale, lexprience professionnelle ou par la formation professionnelle tout au long de la vie. Ils peuvent assurer la direction des travaux sur le terrain, le contrle des chantiers, la gestion des matriels et participer llaboration de projets de travaux neufs ou dentretien. Ils peuvent procder des enqutes, contrles et mesures techniques ou scientifiques. Ils peuvent galement exercer des missions dtudes et de projets et tre associs des travaux de programmation. Ils peuvent tre investis de fonctions dencadrement de personnels ou de gestion de service ou dune partie de services dont limportance, le niveau dexpertise et de responsabilit ne justifient pas la prsence dun ingnieur. IV- LES EXIGENCES DE FORME A- Len-tte du rapport technique Sans quil faille accorder une importance excessive la prsentation du rapport, il est souhaitable d'adopter la forme suivante en reprenant les informations que le candidat trouve sur la premire page du sujet. Collectivit mettrice Le (date de l'preuve) (Ville de Remarque : la mention du lieu (dj dans le Service) timbre) n'est pas ici ncessaire. Un nom de Remarque : aucun nom de collectivit ni de service, lieu existant ou fictif non prcis dans le sujet existant ou fictif, autre que celui indiqu dans le sujet pourrait constituer un motif d'annulation. ne doit tre utilis sous peine dannulation de la copie. RAPPORT TECHNIQUE lattention de Monsieur (ou Madame) le (la).... (destinataire) exemple : lattention de Monsieur le Directeur gnral des services techniques Objet (thme du rapport) Rfrences : uniquement celles des principaux textes juridiques fondant le rapport (cette mention est facultative) Remarque : la prudence impose labandon de toute mention de signature afin dviter une rupture danonymat entranant lannulation de la copie. De mme, aucun paraphe ne devra apparatre sur la copie. Le barme de correction peut pnaliser faiblement (de 0,5 point, par exemple) le non-respect des rgles formelles de prsentation du rapport, de mme quune prsentation nglige.

  • 18

    B- Le plan du rapport technique Le rapport doit comporter une introduction dune quinzaine de lignes rappelant le contexte et comprenant imprativement lannonce du plan du rapport technique dans sa totalit. Chacune des deux parties (partie informative / partie propositions) est organise en sous-parties. Le plan est imprativement matrialis par des titres comportant des numrotations en dbut des parties et sous-parties. Ces titres numrots rendent vident le passage de la premire la seconde partie. Une conclusion peut brivement souligner lessentiel sans jamais valoriser des informations oublies dans le dveloppement. C- Les exigences rdactionnelles Les parties rdiges du rapport technique doivent ltre clairement (pas de style tlgraphique ou prise de notes). Les lments non rdactionnels (schmas, tableaux, graphiques, esquisses le cas chant) doivent tre accompagns dexplications claires. Le style doit tre neutre, prcis et sobre, le rapport technique ayant pour vocation premire dinformer le destinataire avec efficacit. Le candidat doit restituer les informations par un travail de reformulation. Il ne peut se contenter de recopier intgralement des parties de textes. Les citations directes doivent tre rserves aux seuls extraits succincts de textes juridiques, documents officiels, prises de position clairantes de personnalits qualifies. Le rapport doit tre concis : 5 6 pages sont ncessaires et suffisantes. V- UN BARME GNRAL DE CORRECTION La premire partie, informative, est note sur 10 points, et la partie proposant des solutions oprationnelles sur 10 points. Cette rpartition des points est rappele sur le sujet. A- Les critres dapprciation Un rapport technique devrait obtenir la moyenne ou plus lorsquil : - constitue pour son destinataire un moyen dinformation et, le cas chant, daide la dcision fiable valorisant de manire objective les questions centrales du sujet, et - propose des solutions oprationnelles adaptes au contexte et mobilisant des connaissances techniques, et - ordonne les informations autour dun plan clair et structur (introduction comprenant une annonce de plan, matrialisation des parties et sous-parties), et est rdig dans un style correct, s'appliquant reformuler et non recopier les informations et faisant preuve dune bonne matrise de la langue. Un rapport technique ne devrait pas obtenir la moyenne lorsquil : - lude les enjeux essentiels du sujet ou les solutions prioritaires envisager, ou - laisse apparatre, tant dans lanalyse des problmes et enjeux que dans les propositions de solutions un rel manque dexpertise, ou - ne fait pas la preuve dune capacit de synthse et dorganisation, ou - est rdig dans un style incorrect, ou - est inachev. B- Lorthographe et la syntaxe

  • 19

    Lvaluation du niveau de matrise de la langue est prise en considration dans la note globale attribue la copie. On distingue deux cas de figure : - les copies dans lesquelles les fautes dorthographe et de syntaxe participent dun dfaut global dexpression. Ces copies ne sauraient, en tout tat de cause, obtenir la moyenne ; elles peuvent mme se voir attribuer une note liminatoire. - les copies qui, malgr quelques fautes dorthographe ou de syntaxe, tmoignent dune matrise de la langue correcte. Un systme de pnalits sapplique alors en fonction du nombre de fautes. A titre indicatif, le barme suivant pourrait tre appliqu : - copie nglige (soin, calligraphie, prsentation) : - 0,5 point ; - au-del de 10 fautes d'orthographe ou de syntaxe : - 1 point.

  • 20

    7. REFERENCES JURIDIQUES

    - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifie portant droits et obligations des fonctionnaires ;

    - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifie portant dispositions statutaires relatives la Fonction Publique

    Territoriale ;

    - Dcret n 85-1229 du 20 novembre 1985 modifi relatif aux conditions gnrales de recrutement des agents

    de la Fonction Publique Territoriale ;

    - Dcret n 88-558 du 6 mai 1988 modifi relatif l'organisation de la formation avant titularisation et de la

    formation d'adaptation l'emploi des techniciens territoriaux ;

    - Dcret n 94-163 du 16 fvrier 1994 modifi ouvrant aux ressortissants des Etats membres de la

    Communaut Europenne autres que la France l'accs certains cadres d'emplois de la Fonction Publique

    Territoriale ;

    - Dcret n 94-743 du 30 aot 1994 modifi relatif l'assimilation pour l'accs aux concours de la Fonction

    Publique Territoriale, des diplmes dlivrs dans d'autres Etats membres de la Communaut Europenne ;

    - Dcret n2007-196 du 13 fvrier 2007 relatif aux quivalences de diplmes requises pour se prsenter aux

    concours d'accs aux corps et cadres d'emplois de la Fonction Publique ;

    - Dcret n2008-512 du 29 mai 2008 relatif la formation statutaire obligatoire des fonctionnaires territoriaux ;

    - Dcret n2010-329 du 22 mars 2010 portant dispositions statutaires communes divers cadres demplois de

    fonctionnaires de catgorie B de la Fonction Publique Territoriale ;

    - Dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d'emplois des techniciens

    territoriaux ;

    - Dcret n2010-1359 du 9 novembre 2010 fixant les modalits dorganisation de lexamen professionnel

    prvu larticle 17-III du dcret n2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d'emplois

    des techniciens territoriaux ;

    - Arrt du 15 juillet 2011 fixant le programme des preuves des concours et des examens professionnels

    pour laccs au grade de technicien, technicien principal de 2me classe et technicien principal de 1re classe

    du cadre demplois des techniciens territoriaux.

  • 21

  • 22

    POUR TOUT RENSEIGNEMENT,

    VEUILLEZ VOUS ADRESSER AU

    CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN

    Service concours 12 avenue Robert Schuman - B.P. 51024

    67381 LINGOLSHEIM CEDEX Tl. 03.88.10.34.64 Fax. 03.88.10.34.60

    Internet : www.cdg67.fr E-mail : [email protected].fr