4 sourate les femmes

Download 4 sourate Les femmes

Post on 10-Jul-2015

219 views

Category:

Documents

14 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 4 - Sourate des Femmes

    176 versets

    Rvle Mdine aprs la sourate de VEpreuve

    A propos de la sourate des Femmes, Abdullah Ben Mass'oud a dit: Dans la sourate des Femmes, il y a cinq versets que je nchangerai plus contre ce que tout le bas monde contient. Ils sont:

    - Allah ne lsera personne, pas mme, du poids dun atome (40).

    - Si vous vitez de commettre des pchs graves (31).

    - Allah ne pardonne point quon lui associe dautres divinits (48).

    - Si ces gens, qui ont t volontairement iniques, reviennent toi (64).

    - Quiconque aura commis une mauvaise action ou se portera tort soi- mme trouvera Allah misricordieux. (110).

  • ..a

    Bismi-L-Lhi-r-Rahmni-r-Rahm

    y ayyuh-n-nsu -t-taq rabbakumu-l-lad halaqakum min nafsin whidatin wa halaqa minh zawjah wa batta minhuma rijlan katran wa nisaan wa-t-taq-L-Lha-l-lad tasalna bih wa-l-arhma inna- L-Lha kna alaykum raqban (1).

    Au nom dAllah le Misricordieux le Trs Misricordieux

    O hommes, craignez Allah qui vous a crs dun seul tre, puis de cet tre tira sa compagne et de ce couple tira lhumanit toute entire. Craignez Allah au nom de qui vous vous demandez mutullement appui. Respectez les liens du sang. Allah a lil sur vous. (1).

    Dieu ordonne aux gens de Le craindre, en nadorant que Lui, seul sans Lui reconnatre des rivaux. Cest Lui qui les a crs dun seul

    q u i s t A.lam n u s D ie u la s a l u a - , p u i s d e c e lu i- c i , Il a c r s o npouse qui est Eve. Elle fut cre dune de ses ctes gauches de par

    -------------- 4

  • son derrire alors quil sendormait. A sa vue, elle lui plut et il la prit pour compagne.

    Abbu Houraira rapporte que lEnvoy de Dieu -quAllah le bnisse et le salue- a dit: Soyez bienveillants lgard des femmes, car la femme a t cre d une cte. Or la partie suprieure est la plus courbe. Si tu cherches la redresser, tu la briseras, et si tu la laisses, elle restera courbe. Suivant une variante on trouve cet ajout: si tu veux quelle te satisfasse, elle le fera bien quelle garde sa courbure (Rapport par Bouk- hari et Mouslim)(I).

    et de ce couple tira lhumanit toute entire cest dire partir dAdam et dEve un grand nombre dhommes et des femmes fut rpandu dans tout le monde malgr leurs espces, races, qualits, couleurs et langues. Mais, au jour du rassemblement ils feront tous retour Dieu.

    Craigriez Allah au nom de qui vous vous demandez mutullement appui qui signifie: grce votre soumission Dieu, vous pouvez Lui demander le maintien du lien de parent sans le rompre.

    Allah a lil sur vous Dieu observe toutes Ses cratures et voit ce quelles font, Il est tmoin de toutes les uvres et rien ne Lui'est cach. Dans un hadith authentifi, lEnvoy de Dieu -quAllah le bnisse et le salue- a dit: Adore Dieu c est comme tu Le vois, si tu ne Le vois pas Lui, certes te voit(2).

    Le secret qui rside dans la naissance de toute lhumanit toute entire dun seul couple, est la compassion qu doivent les uns lgard des autres et lincitation aider les faibles et les pauvres.

    Jarir Ben Abdullah Al-Bajli raconte quun petit groupe des hommes de la tribu Moudar vinrent trouver lEnvoy de Dieu -quAllah le bnisse et le salue-, ne portant que des haillons cause de leur pauvret. Aprs la prire du midi, il monta sur la chaire et commena son discours par la rcitation de ce verset: O hommes, craignez Allah qui vous

    Cl) j J^LdJt y C_Sl> - Iy *.Ji 0 |l

    Ijj) ^ Ljj jj t*jj~ 4*..S> C--A2 .iMj, ^ ^ OU tm\ j jG\5T ^

    5

  • a crs dun seul tre.... Puis il rcita ia suite ce verset: O vous qui croyez, eraignez Dieu. Que chacun considre ce quil a prpar pour demain [Coran LIX, 18] et exhorta les hommes faire laumne. Chacun des fidles sexcuta en donnant ces pauvres de ce quil possdait comme argent, froment, dattes, ou autre.

    wa t-l-yatma amwlahum wal tatabaddal-l-habt a bi-t-tayyibi wa- l takufu amwlahum il amwlikum innah kna hban kabran (2) wa in hiftum all tuqsit f-l-yatm fa-nkih m tba lakum mina-n- nisi matn wa tulta wa ruba fa in hiftum all tadil fawhidatan aw m malakat aymnukum dlika adn all ta'l (3) wat-n-ni- sa a saduqtihinna nihlatan fain tibna lakum an sayim minhu nafsan fukulhu hanam maran (4).

    Rendez leurs biens aux orphelins. Ne substituez pas ce quils possdent de bon ce que vous possdez de mauvais. Ne subtilisez pas leurs biens en les confondant avec les vtres. Ce serait un mfait odieux. (2). Si vous craignez de ntre pas quitables envers les orphelines, pousez deux ou trois ou quatre femmes, votre convenance, parmi les autres. Si vous craignez de ne pas les traiter avec galit, nen pousez quune ou une captive. Cest pour vous le moyen dtre le plus juste possible. (3). Remettez vos femmes leurs dots en toute proprit. Sil leur plat de vous en abandonner une partie, profitez-en en toute tranquillit et le mieux possible. (4).

    Une fois que les orphelines aient atteint lge de pubert, dont vous tes les tuteurs, donnez-leur les biens quils leur appartiennent en entier. Tel est lordre de Dieu qui interdit aussi de substituer ce qui est mauvais ce qui est bon. En commentant cela, les dires des ulmas ta ie n t u n p e u d if f re n ts l e s u n s des autres:

    6

  • -Soufian AL-Thawri a dit: Ne htez-vous pas de manger les biens qui vous sont illicites avant dacqurir les biens licites qui vous sont destins.

    - Sad Ben Joubar a dit: Ne mangez pas leurs biens illicitement afin dpargner vos biens licites.

    - Quant Al-Souddy, il raconte que lhomme prenait le mouton gras des biens de lorphelin et le remplaait par un autre maigre de son troupeau en disant: Un mouton la place dun mouton. Il prena it un dirham authentique et mettait sa place un autre faux en disant un dirham contre un autre.

    Ne substisez pas leur biens en les confondant avec les vtres qui signifie, daprs Moujahed et Sa'id Ben Jobar, ne mlangez pas vos biens avec les leurs pour les manger en mme temps car cela consi- tue un gra/id pch quil faut viter.

    Si vous craignez de ntre pas quitables envers les orphelines, pousez deux ou trois... Cela signifie que si lun dentre vous est le tuteur dune orpheline et pense lpouser mais se trouve incapable de lui payer une dot qui lui convient, quil cherche alors une autre fille parmi celles que Dieu a mises sa disposition.

    Il est cit dans le Sahih de Boukhari que 'Aicha a rapport quun homme avait pous une orpheline qui tait chez lui. Elle possdait une palmeraie mais cet homme gardait toute la rcolte sans rien en donner a cette orpheline. Cest cette occasion que ce verset fut rvl.

    Et toujours daprs Al-Boukhari Aicha rapporte que Ourwa lui a demand au sujet de ce verset: Si vous craignez de ntre pas quitab le envers les orphelines, elle lui rpondit: O fils de ma sur! il sagit dune orpheline qui est sous la tutelle dun homme et elle lui associe de ses biens. Ce tuteur, pris de la fortune et de la beaut de cette orpheline, voulant lpouser sans lui donner la dot quelle mritait, mais en lui (tonnant une dotquunautre homme devait lui donner. Alors on in- tenfit aux tuteurs dpouser des pareilles orphelines moins quils ne leur donnent la dot la plus convenable en la leur accordont plus que lac o u tu m e la e e ig n m t le u r g a r d . Us f u r e n t o r d o n n s d p o u s e r d e sns hormis ces orphelines, comme il leur plaira. Aicha ajouta:

    7

  • Les hommes consultant lEnvoy de Dieu -quAllah le bnisse et le salue- en lui demandant des explications de ce verset, Dieu Lui la puissance et la gloire lui fit cette rvlation: Us te demandent une dcision au sujet des femmes) [Coran IV, 127]. Aicha reprit: Quant aux paroles divines contenues dans le verset prcdent et que vous ayez lintention de les pouser, elles sappliquent au dsir de lun dentre vous quand il veut pouser sa pupille lorsquelle jouit dune fortune modeste et de peu de beaut. Elle ajouta: Les hommes furent interdits de demander en mariage ces orphelines quand elles jouissent dune grande fortune et dune grande beaut mois quils ne leur rservent une dot quitable, parce que ce dsir ne se manifesterait pas si elles avaient peu de fortune et peu de beaut.

    pousez deux ou trois ou quatre femmes Dieu permet, dans ce verset, aux hommes davoir jusqu quatre femmes, et ceci de Sa part, constitue une tolrance et une grce condition de ne pas dpasser ce nombre selon lavis de la majotit des ulmas, bien que des ulmas Chi'ites permettent lhomme dpouser neuf femmes, et dautres qui ont tolr plus que a. Quelques uns se rfrent au fait que le Prophte -quAllah le bnisse et le salue- avait neuf femmes.

    Parmi les hadiths qui limitent le nombre quatre, on cite celui-l: Salem a rapport, daprs son pre, que Ghilan Ben Salama Al-Tha- qafi se convertit lislam alors quil avait dix femmes. Le Prophte - quAllah le bnisse et le salue- lui dit: Choisis-en quatre. Du temps de Omar, Ghilan rpudia toutes ses femmes et partagea ses biens entre ses enfants. Omar, inform de lacte de Ghilan, scria: Je crois que le dmon, qui parvient parfois subrepticement couter, avait entendu parler de ta mort et avait jet cette nouvelle dans ton cur, et que tu ne survivrais que pour un court laps de temps. Par Dieu, tu dois reprendre tes femmes et rcupres tes biens, sinon je donnerai lordre de leur donner leurs parts de la succession et de lapider ton tombeau comme on a lapid le tombeau de Abou Righal.

    Ce qui prouve que si lhomme a le droit davoir plus que quatre femmes, lEnvoy de Dieu -quAllah le bnisse et le salue-, aurait tolr Ghilan de garder les dix qui staient converties.

    Chaf'i rapporte que Nawfal Ad-Dili a dit: Je me suis converti lIs lam a lo t u jav/a.s -='.r.=, f e m m e s . --Envoy d e D ieu -qu'Allah le b

    8

  • nisse et le salue- ma dit: Garde quatre dentre elles et rpudie la cinquime Jai rpudi la plus ancienne, qui tait strile, avec qui j ai pass soixant