l’apprciation des enseignants du premier et en fin de processus d’inspection coordonne dans un...

Download L’APPRCIATION DES ENSEIGNANTS DU PREMIER ET   en fin de processus d’inspection coordonne dans un collge ZEP. Deux cas parisiens. 5. 1.2 PREAMBULE

Post on 08-Feb-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • LLAAPPPPRRCCIIAATTIIOONN DDEESS EENNSSEEIIGGNNAANNTTSS DDUU PPRREEMMIIEERR EETT DDUU

    SSEECCOONNDD DDEEGGRR

    DDiiaaggnnoossttiicc eett pprrooppoossiittiioonnss

    YYvveess CCHHAASSSSAARRDD DDiirreecctteeuurr ddeess ttuuddeess

    CChheezz BBeerrnnaarrdd BBRRUUNNHHEESS CCoonnssuullttaannttss CChhrriissttiiaann JJEEAANNBBRRAAUU

    PPrrooffeesssseeuurr aaggrrgg NN 66

    JJuuiinn 22000022

  • RRaappppoorrttss ttaabblliiss llaa ddeemmaannddee dduu HHaauutt CCoonnsseeiill ddee llvvaalluuaattiioonn ddee llccoollee

    DDiirreecctteeuurr ddee llaa ppuubblliiccaattiioonn :: CCllaauuddee TTHHLLOOTT

    SSeeccrrttaarriiaatt ggnnrraall :: 33--55,, bbdd PPaasstteeuurr 7755001155 PPAARRIISS

    TTeell :: 0011 5555 5555 7777 1144 MMll :: hhcceeee@@eedduuccaattiioonn..ggoouuvv..ffrr

    IISSSSNN eenn ccoouurrss

    CCoonncceeppttiioonn eett iimmpprreessssiioonn :: DDPPDD//BBEEDD

    1

  • SSoommmmaaiirree 1 Introduction................................................................................. 4

    1.1 Investigations........................................................................................... 4 1.2 Prambule ............................................................................................... 6

    2 Les enseignants souhaitent que leur mrite soit reconnu, mais les

    procdures actuelles leur paraissent inquitables et inefficaces... 8 2.1 Le regard des enseignants sur les procdures actuelles dvaluation..... 8

    2.1.1 Linspection : une preuve infantilisante et alatoire ........................ 8 2.1.2 Linspecteur napprcie quun aspect du travail de lenseignant ....... 9 2.1.3 Les procdures actuelles sont juges inquitables ........................ 10 2.1.4 Les procdures actuelles sont juges inefficaces........................... 11 2.1.5 "Enseigner, en saigner" .................................................................. 12

    2.2 Le regard des chefs dtablissement ..................................................... 13 2.3 Le regard des corps d'inspection ........................................................... 15

    2.3.1 Dans le premier degr .................................................................... 15 2.3.2 Dans le second degr..................................................................... 17

    2.4 A propos des notes attribues aux enseignants .................................... 20 2.5 Bilan densemble ................................................................................... 22

    3 Les finalits de lapprciation des enseignants de lcole ........ 24

    3.1 Quelques principes thoriques sur lapprciation du personnel ........ 24 3.2 Confronts au contexte ducatif. ...................................................... 27 3.3 Une apprciation des enseignants daprs leurs rsultats est contestable,

    mais lvaluation des rsultats de lenseignement doit tre dveloppe 27 3.4 Les missions des enseignants : retour sur les finalits de lcole.......... 29 3.5 Lvaluation des enseignants : quatre objectifs ..................................... 31

    4 De nouvelles modalits dvaluation des enseignants ............. 34

    4.1 Conseil et formation : renforcer le suivi de proximit ............................. 34 4.2 Reconnatre le mrite en valorisant davantage limplication des

    enseignants dans leur tablissement et dans leur bassin de formation. 35 4.3 Orienter et choisir : ouvrir de nouvelles possibilits de mobilit............. 37

    4.3.1 Le niveau de l'tablissement : des chargs de missions particulires 38 4.3.2 Le niveau du bassin de formation : les conseillers pdagogiques .. 40 4.3.3 Les opportunits spcifiques .......................................................... 41 4.3.4 Des entretiens de carrire sur demande de l'enseignant................ 42 4.3.5 Des rendez-vous de carrire priodiques....................................... 42

    4.4 Le contrle de qualit ............................................................................ 45 4.5 Retour sur la formation continue............................................................ 46 4.6 Les valuateurs - cadres ....................................................................... 48

    4.6.1 Les chefs d'tablissement .............................................................. 48 4.6.2 Les Inspecteurs d'Acadmie-DSDEN............................................. 50 4.6.3 Les IEN et IA-IPR ........................................................................... 51

    2

  • 5 Rcapitulatif des propositions................................................... 54 6 Un protocole exprimental envisageable ................................. 56

    6.1 Prparation de lexprimentation (2002-2003)....................................... 56 6.1.1. Trimestre 1 : plan de charge de la CENME .................................... 56 6.1.1 Trimestre 2 : mise en route de laction pyramidale partir de la CENM. .................................................................................................... 57 6.1.2 Trimestre 3 : poursuite de laction dans la mme structure ............ 58

    6.2 Exprimentation (2003-2006) ................................................................ 58 6.3 Sortie de lexprimentation. ................................................................... 59

    7 Conclusion................................................................................ 60 8 Annexe : Sigles auxquels il est fait rfrence dans le rapport.. 64

    3

  • L'valuation s'applique tout le systme ducatif :

    les lves, les tudiants, les personnels, les tablissements, les services dconcentrs, l'administration centrale.

    . L'apprciation individuelle de chaque enseignant est replace dans le cadre plus gnral de l'tablissement.

    Loi dorientation sur lducation du 10 juillet 1989

    1 INTRODUCTION Toute rflexion sur le mode d'valuation des enseignants sinscrit au cur d'une rflexion plus large sur laccomplissement de leurs missions et le droulement de leur carrire. Elle renvoie toute une srie de questions sur leur formation initiale, sur les caractristiques de leur recrutement, la clart des objectifs qui leur sont assigns, leur degr d'adhsion ces objectifs - et, le cas chant, leur capacit dinfluence sur ceux-ci -, les modalits oprationnelles de leur travail dans la classe et dans ltablissement, les conditions dans lesquelles ils exercent, leurs obligations, de moyens ou de rsultats, vis vis des lves et, indirectement, de leurs parents.

    Lvaluation des enseignants pose aussi la question de leur aptitude inflchir leurs pratiques, en fonction des difficults quils rencontrent, des conseils et des incitations quils reoivent. Elle exige quon en pense, et peut-tre en repense, les prolongements en termes de formation continue et de carrire.

    1.1 INVESTIGATIONS

    La prparation du prsent rapport sest dabord appuye sur la lecture des rapports antrieurs qui portaient sur des sujets analogues ou connexes, sinon identiques. Elle s'est ensuite et principalement adosse des changes avec diffrents acteurs du systme ducatif, de linstituteur de classe maternelle au directeur du cabinet du ministre (Ministre J. Lang - Avril 2002). Ont t ainsi conduits environ une centaine d'entretiens, dune dure unitaire allant de la demi-heure lheure et demie, avec :

    Administration centrale

    Cabinet du Ministre : Directeur du Cabinet D.P.E. : Directeur et Adjoint au directeur D.P.A.T.E. : Directrice D.P.D. : Directeur et sous-directeur de lvaluation

    4

  • D.E.SCO. : Adjointe au directeur, Chef du service des formations

    C.N.P. : Prsident IGEN : Doyenne IGEN

    Doyen du groupe enseignement primaire Inspecteur Gnral Vie Scolaire

    IGAENR : Chef du service

    Acadmies Recteurs : Paris - Poitiers Directeur des services Acadmiques : Paris Correspondant acadmique de lIGEN : Poitiers IA-DSDEN : Vienne IA-IPR : Poitiers (Collectif IA-IPR)

    Paris (Doyenne + 1) IEN : Paris (2) Poitiers (2) Proviseurs : Paris (2) Poitiers (2) Principaux : Paris (1) - Poitiers (2) Directeurs dcole : Poitiers (2) Professeurs : Paris (16) Poitiers ( 25) Instituteurs et professeurs des coles : Paris (10) Poitiers (10)

    Organisations syndicales SNIA-IPR: Prsident et un membre du BN SNES/FSU SNPEPS: Trois responsables SNALC : Deux responsables SE : Une responsable

    Ce rcapitulatif lindique, les contacts ont t gographiquement centrs sur Paris (implantation du ministre et lieu de rsidence et de travail des rapporteurs) et Poitiers (commodit de gestion du non recouvrement des zones parisienne et poitevine de congs scolaires). Au niveau des tablissements, nous avons vis l'quilibre entre ceux situs dans des zones rputes difficiles et ceux situs dans un environnement bourgeois .

    Nous ne pouvons que nous fliciter de la qualit des changes et de la disponibilit tous les niveaux de nos interlocuteurs. Nous les remercions ici chaleureusement encore une fois. Linvestissement dans le dialogue et lintrt manifest par tous pour une rflexion allant dans le sens dune amlioration du systme ducatif ont t vidents de bout en bout. Quelques non - entretiens, tout fait exceptionnels pour confirmer la rgle, sont venus marquer que notre dmarche pouvait parfois ne pas tre bien comprise : raidissement syndical dans lquipe pdagogique dun lyce - rticences individuelles (IA-IPR) perceptibles, mme si incompltement explicites, lors de notre auto - parachutage en fin de processus "dinspection coordonne" dans un collge ZEP. Deux cas parisiens.

    5

  • 1.2 PREAMBULE

    Le systme ducatif au sei

Recommended

View more >