extraits r35

Download extraits R35

If you can't read please download the document

Post on 28-Mar-2016

222 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

extraits R35

TRANSCRIPT

  • HOMOS ET QUARTIERSL'ENVERS DU GAYTTODes parcours parfois chaotiques, toujours singuliers, pour conqurir sa place Dans la socit

    ENQUTE

    JUILLET/AOUT/sEpTEmbrE 2012 / N35 www.respectmag.comN

    35

    ASIATIQUESdE fRAncEl'EmErgEncE

    Mmoire 150 ans de

    prsence asiatique en

    franceFantasmes

    comme au bon temps du

    sexe colonial ?Mouvements

    citoyennet, conomie : les

    Asiatiques sont dans la place !

  • Impr

    essi

    on r

    alis

    e s

    ur p

    apie

    r 10

    0 %

    rec

    ycl

    Respect magazine 80/84, rue de paris - 93100 montreuilCourriel : redac@respectmag.com Internet : www.respectmag.com

    Respect mag est une publication trimestrielle dite par presscode pour lassociation Insertion et Alternatives

    Directeur de publication : Jean-marc borello, jmb@groupe-sos.org

    diteur : Gilles Dumoulin, gd@groupe-sos.org

    Directeur de la rdaction et fondateur : marc Cheb sun, marc.chebsun0@gmail.com

    rdactrice en chef Web : maral Amiri, maral.amiri@respectmag.com - 01 56 63 94 52

    rdactrice en chef adjointe technique : Louise bartlett, louise.bartlett@groupe-sos.org

    Secrtaire de rdaction : bernadette d'Ovidio, redaction@presscode.fr

    chef de rubrique Agitateurs: Ludovic Clerima, ludovic.clerima@respectmag.com

    rdactrice permanente : Aurlia blanc, aurelia.blanc@respectmag.com

    rdacteurs : Fatou biramah, rmi Chervier, Charles Cohen, pascale Colisson, bilguissa Diallo, Nadir Djennad, rjane reau, Wilfried Essomba, David Le Doar, Karim madani, Danielle moraes, Ousmane Ndiaye, Anasthasie Tudieshe, Fatoumata sakho Stagiaire : Dolors bakla

    contributions : bams, Franco, prosith Kong, Elsa ray, bolewa sabourin

    Direction artistique : Franois bgnez, francois.begnez@presscode.fr

    maquette : sara Cruz Fernndez, Franoise Gorge, martin Laloy, mickal massard (presscode)

    Direction photo : marc Cheb sun

    Photographe permanent : Darnel Lindor,darnel.lindor@respectmag.com

    Photographes : Achac, Damien Carduner, steve Cute, Yoan-Loc Faure, Homardpayette, Gauthier Jourdain, Jaouade Lakrouni, douard maire, philip Nenime, Onlyphotos, Johanna Quillet, T. riol, Omar sfayhi, Antoine smith, Tous des K, Wafaa el Yazid

    Illustrateurs : ElDiablo, mounir, Herv pinel

    Ple mdia groupe SOS : Guillaume Guitton, guillaume.guitton@groupe-sos.org 01 56 63 94 50

    rgie publicitaire : mediathic Fayal boulkout, f.boulkout@groupe-sos.org 06 37 15 34 07 ou 01 56 63 94 58 Lionel bonneval, lionel.bonneval@groupe-sos.org 01 56 63 94 59 sara Caramel, sara.caramel@groupe-sos.org 01 56 63 94 56 Stagiaires : Aly bouzwida, samir Khennouf

    Partenariats et diffusion : sandra Grain, sandra.grain@groupe-sos.org - 01 56 63 94 54

    relations presse : redac@respectmag.com

    Abonnements : philippe morlhon, France Hennique, abonnements@respectmag.com - 04 96 11 05 89

    Diffusion : Nmpp / presstalis

    gestion et inspection des ventes : Agence AmE, 4 rue de Jarente, 75004 paris N Vert : 0800 590 593 Terry mattard, tmattard@ame-presse.com Otto borscha, oborscha@ame-presse.com Commission paritaire en cours de renouvellement IssN : 1763-5829. Dpt lgal parution Imprim en France par CpI France, Aubin Imprimeur, 86240 Ligug

    Tous droits de reproduction rservs. Les articles publis nengagent que leurs auteurs.

    Dlgation gnrale Groupe SOS 102, rue Amelot 75011 Paris Tl. : 01 58 30 55 55 - Fax : 01 58 30 55 79 www.groupe-sos.org

    Entreprise sociale, le Groupe sOs dveloppe des activits qui concilient efficacit conomique et intrt gnral. Cr il y a 28 ans, il rpond aux besoins fondamentaux de la socit : ducation, sant, insertion, logement, emploi Le Groupe sOs compte aujourdhui prs de 10 000 salaris au sein de 283 tablissements et services prsents en France mtropolitaine, en Guyane, mayotte et la runion.

    Avec le soutien de

    pour un muse des histoires colonialespar Franoise Vergs (politologue), nicolas Bancel, Pascal Blanchard (historiens), marc cheb Sun (journaliste). Extrait.*

    Dito

    n lieu pour mettre en contexte et en conversation nos passs, o croiser les mots et les reprsentations des peuples autochtones , des esclaves, des colons, des travailleurs migrants dans les colonies, des travailleurs immigrs et de leurs

    enfants dans lhexagone, des anciens combattants, des suppltifs des armes coloniales, des harkis, des rapatris, des bagnards aux colonies, des nouveaux migrants tous ci-toyens franais, tous ceux sans qui la France ne serait pas la France. Un lieu pour inscrire lhistoire de la socit franaise dans lhistoire globale. Un lieu innovant et ncessaire. Un lieu exemplaire.Un lieu unique dans lunivers musal europen. Un lieu qui saura simposer parmi les grands muses comme une rfrence, tant au niveau de sa programmation que de sa fr-quentation. Un lieu en rseau avec les muses rgionaux, les grands muses nationaux et les muses sur des thmatiques similaires dans le monde. Un lieu de pdagogie pour les scolaires, de dcouverte pour les touristes, de rencontres pour tous les Franais, dexpres-sion pour les artistes, dchanges pour des mmoires qui, hier encore, ne se parlaient pas. Le muse du XXIe sicle sera le grand projet culturel, nen pas douter, des prochaines annes, du prochain quinquennat.Nous dfendons aujourdhui la cration dun espace musal citoyen, ouvert tous, o chacun trouvera sa place, pourra dbattre et changer, apprendre et comprendre (...) un vritable espace vivant de nos hritages et du temps prsent.*Texte intgral sur www.respectmag.com

    Soutenu par Jean-christophe Attias, Esther Benbassa, Pascale Boistard, Ahmed Boubeker, Patrick chamoiseau, Alexis corbire, catherine coquery-Vidrovitch, Didier Daeninckx, Driss El Yazami, Benot Falaize, Eric Fassin, Olivier Ferrand, Bariza Khiari, Jacques martial, Fadila mehal, Achille mbembe, Olivier Poivre dArvor, claudy Siar, Benjamin Stora, christiane Taubira

    U

    HO

    mA

    rD

    pAYE

    TTE

    NUmRO SpciALJUIfS dE fRAncEHier, aujourd'Hui, demain

    Prochain RESpEcT MAg16 octobre en kiosque

    marc cheb SunDirecteur de la rdaction - www.marc-chebsun.com

    DA

    rN

    EL L

    IND

    Or

    La petite histoire ses origines sont portugaise, chinoise du

    Cambodge et marrane. responsable du site de la Zulu Nation France, Jow.L est artiste, rappeur, beatmaker. Coiff pour la photo par sara Nasri (thanks), il a crois la route de Respect mag via asiatiques de france : l'mergence. www.alakazam-music.com

    www.zulunation.fr

    un numro davanceSuite une erreur technique sur le prcdent numro, Respect mag passe directement du numro 33 au numro 35. pas dinquitude, vous navez pas manqu le numro 34, qui nexiste tout simplement pas. merci de votre comprhension

    R35

  • Sommaire #35

    L'envers du gaytto p.54

    Avoir 20 ans p.65

    Karin Shibata p.46

    Religions p.38

    Asian power p.30

    06 HUMEURS

    10 REncontRES 10 Blanche et Rokhaya Diallo, des filles de caractre

    12 poRtRait 12 China Moses, chroniqueuse atypique

    14 asiatiques de france : l'mergence 16 150 ans de prsence 18 Des clichs au racisme

    24 Une intgration exemplaire ?30 Asian power. Citoyennet, conomie, politique... Jeux d'ombre et de lumire35 L'irruption de la nouvelle gnration38 Comment pratiquer le tao, l'hindouisme ou le bouddhisme en France ?43 Hip-hop : la fascination Samoura 45 Thi Thanh et Pang Fan, made in art48 Sexe et fantasmes : la mentalit coloniale a la vie dure

    51 LES agitatEURS 53 Axiom, le rappeur qui croit en la vie

    54 EnqUtE : HoMoS Et qUaRtiERS 54 L'envers du gaytto61 Rap et homophobie62 L'homonationalisme a le vent en poupe63 L'humour comme arme

    65 avoiR 20 anS 65 Avoir 20 ans Tunis

  • Il y a un an, presque jour pour jour, le collectif Anti-Ngrophobie a dvoil, sans le vouloir, les coulisses dune hypocrisie : la commmoration de l'abolition de l'esclavage. Nous avons t expulss cause de notre T-shirt brigade / Collectif Anti-Ngrophobie. Cela rvle au grand jour le manque de respect que l'tat franais tmoigne quotidiennement aux Africains et des-cendants d'Africains dports. il s'agit clairement d'un racisme dtat. Cette arme subtile d'alination massive,

    dprciant tout ce qui a trait au monde noir, aprs avoir cr la gigan-tesque entreprise criminelle productrice d'esclaves ngres la chane. Aujourd'hui, cette mme idologie marginalise, plus subtilement, l'ensem-ble des Noirs dans les domaines du logement, de l'emploi, de la justice... En nous agressant ce 10 mai 2011, l'tat franais, par l'intermdiaire de son bras arm, nous a adress un message clair : Contentez-vous de ronger l'os qu'on vous lance, sans jamais contester notre discours officiel cens rimer avec l'illusion du pays des droits de lHomme. Et quoi qu'en pensent les esprits formats, mes acolytes et moi-mme tions en possession de notre invitation officielle , nommment adresse par l'ex-prsident de la rpublique. Ce laissez-passer, provenant des plus hautes sphres de l'tat, ne nous a pas pargn les dsagrments causs par la suspicion envers notre couleur bne. Ce que j'ai pu ressentir face une telle injustice ? rien du tout. Cette expulsion est l'image des discriminations raciales quoti-diennes qui ont jalonn mon existence. Un Noir, mme en possession de sa carte nationale d'identit franaise, a plus de chance d'tre trait comme citoyen part que comme citoyen part entire. En tmoignent les multi-ples contrles au facis dont nous sommes victimes. Nous ne connatrons jamais le respect, ni l'galit des droits, en dehors des sentiers de la lutte.

    Franco, porte-parole du collectif Anti-ngrophobie

    brIgade antI-ngroPhobIe

    les coulisses d'une guerre invisible

    queStIon sihem sou