article scientifique

Download Article scientifique

Post on 13-May-2015

662 views

Category:

Education

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Professionnalisation collective des enseignants

TRANSCRIPT

  • 1.Sminaire de thse Rana Challah. 1

2. UNIVERSIT SAINT - JOSEPHFACULT DES SCIENCES DE LDUCATION La qualit en ducation: un enjeu de collaboration cernersource: La revue de linnovation (Dpartement de Gestion delducation et de la formation Universit de Sherbrooke Lise CorriveauMichel BoyerNicolas Fernandez Prpar par CHALLAH Rana RanaSminaire de thse Challah.2 3. PLANII. Objectifs :a. Objectifs de la prsentationb. Objectifs de la recherche et justification du choixII. IntroductionIII. ProblmatiqueVII.ContexteVIII.Fondements conceptuels (qualit en ducation+travail collectif)IX.Mthodologie de la rechercheVII. Prsentation de lanalyse et interprtation des rsultatsConclusionSminaire de thseRana Challah. 3 4. I. Objectifs:a. Objectifs de la prsentation Prsenter les rsultats dun travail exploratoire Partager linformation Situer le thme au niveau conceptuel,historique au niveau de la littrature mondialeSminaire de thse Rana Challah.4 5. b. Objectifs de la recherche etjustification du choix A. Objectifs de la recherche Prsenter les rsultats dune rechercheeffectue au Qubec. La situer au niveau thorique et pratiqueSminaire de thseRana Challah. 5 6. b. Objectifs de la recherche et justificationdu choix (suite). Larticle traite les concepts et les lments constituant la base de ma recherche1. Vcu professionnel.2. Qualit en ducation3. Les concepts de collaboration, coopration, dynamique interactive entre les enseignants4. La partie thorique5. La partie pratiqueSminaire de thseRana Challah. 6 7. II. Introduction De nombreuses rformes se sont succdes dans le systme ducatifs Qubquois.Modification et complexification du rle du personnel enseignant et des cadres scolaires.Incitation travailler en collaboration afin de trouver des solutions indites aux besoins mergents.Sminaire de thseRana Challah. 7 8. III. Problmatique : Dans quelle mesure la dynamique interactive entre les enseignants, est-elle propice au travail collectif ?Sminaire de thse Rana Challah.8 9. IV.Contexte Qualit en ducation: objet de dbat. Succession de rformes au niveau mondial (Etats Unis, Qubec...) Phnomnes en jeu: phnomne organisationnel, interactif... Constat: ncessit de maintenir un quilibre en standards prescrits etlautonomie des personnes Rsultats : 1. Sur le plan administratif: institution du conseil dtablissement etdautres dispositifs regroupant toute la communaut ducative. 2.Sur le plan pdagogique: Mise en uvre du Programme de formation delcole Qubcoise, organisation du travail collectif, renforcement de laPolitique dvaluation des apprentissages= ncessit de se concerter. Emergence de la dimension collective du travail des enseignantsSminaire de thseRana Challah. 9 10. Contexte (suite) Intrt des chercheurs pour savoir quels sont les facteursprincipaux qui sous-tendent le travail collectif des enseignants - collaboration: rsolution des problmes - Apprentissage organisationnel Problme: quelles sont les conditions assurer?Sminaire de thseRana Challah. 10 11. V. Fondements conceptuelsLe cadre thorique fondements conceptuels:3.La qualit en ducation4.Le travail collectifSminaire de thse Rana Challah. 11 12. 1. La qualit en ducationPlusieurs chercheurs se sont intresss au concept de qualit en ducation:= Elaboration dune dfinition du concept de qualit en ducation: Selon Legendre (2005): La valeur leve rattache la mission, aux finalits,buts et objectifs dune organisation ducationnelle et au degr de conformitdes activits, des ressources et des produits aux attentes et aux stzandardsgnraux ou spcifiques atteindre (p. 116) Selon Gaziel et Warnet (1998): La qualit est la conformit des produits ouservices aux besoins exprims par les CLIENTS INTERNES OU EXTERNES,et sur lesquels les fournisseurs internes ou externes se sont engags (p.45)Constat: la qualit suppose lexistence dun interdpendance de toutes les personnes qui y uvrent.Sminaire de thseRana Challah.12 13. 2. Le travail collectif Les chercheurs, travers leurs travaux ont associ de nombreusesexpressions ce concept: collaboration, coopration... Plty (1998) Coopration: division et rpartition du travail entre les partenaires pourma rsolution dun problme Collaboration: lengagement commun des partenaires coordonner leursefforts pour rsoudre le problme ensemble Sminaire de thseRana Challah.13 14. Le travail collectif (suite)Little (1990) a distingu diffrents niveaux de relations collgiales: Nature sociale (donc peu axes pour rsoudre un problme) Forme dentraide: changes mais informels Ils sont fructueux et peuvent amener des changements dans les pratiquesHowden et Kopiecc (2002), le travail en colaboration comprend deslments de co-enseignement, de prparation, dobservation, dlaborationde plans daction, daide soutenue aux collgues et de mentorat) (p.4)Sminaire de thse Rana Challah.14 15. Le travail collectif (suite)Synthse: 1. Coopration: prend une dimension individualiste, dans le sens dune division dun travail collectif. 2. Colaboration: semble prvaloir o il y a un partage de responsabilits et une interdpendance entre les acteurs.Sminaire de thse Rana Challah.15 16. VI. Mthodologie Quand:Recherche effectue au cours de lanne (2002-2003) O: Ecole secondaire du Qubec Ouoi: investigation sur la dynamique interactive vcue entre lesenseignants, estime porteuse daccroissement de qualit+ actions etractions mutuelles des acteurs de leur cole, leurs impacts sur lacoopration et la collaboration ainsi que sur les lments constitutifs decette dynamique Instruments de mesure: - Entretiens semi-directifs avec 13 membres du personnel de direction etenseignants dans un tablissement scolaire primaire -Entretiens semi-directifs avec 20 membres du personnel de direction etenseignants dune tablissement secondaireSminaire de thseRana Challah. 16 17. VI. Mthodologie (suite) Technique dchantillonnage par quotas: Hommes et femmes Nombre dannes dexprience vari Membres du personnel de cycles ou de degrs varisSminaire de thse Rana Challah. 17 18. VII. Analyse et interprtation des rsultats 1. Daraut et Kechidi (2004): Interactionsentre les acteurs sont structures etstructurantes .2. Distinction de trois catgories de liens de positionnement entre les acteurs : Liens organisationnels Liens identitaires Liens relationnels de nature affective3. Etablissement de trois processus de structuration avec des intensitsvariables, au travail coopratif et la collaboration: Structuration organisationnelle Structuration identitaire Structuration relationnelleSminaire de thse Rana Challah.18 19. VII. Analyse et interprtation des rsultats (suite)Figure prsentant les trois processus de structurationStructurationrelationnelleDynamiqueinteractiveStructurationStructurationorganisationnelle identitaireSminaire de thse Rana Challah. 19 20. VII. Analyse et interprtation des rsultats (suite)Structure organisationnelle: peut tre plus ou moins favorable cette dynamique interactive. Il faut penser aussi au divers types de collaboration: formels et informels parce que ces types affectent le rendement (rpartition des tches, responsabilits, interdpendance)Structure identitaire: On sintresse ici au processus par lequel se construit lidentit professionnelle et ses rapports .Structure relationnelle: Elle dpend su cycle, de la taille de ltablissement, de leffet tablissement, elle dpend aussi de la dimension affective.Sminaire de thse Rana Challah.20 21. VII. Analyse et interprtation des rsultats suite(synthse) La triple structuration peu tre plus ou moins propice au dveloppement de la collaboration et une amplification des relations dinterdpendance, cl de la qualit en ducation.Sminaire de thse Rana Challah.21 22. CONCLUSIONSminaire de thseRana Challah. 22 23. Elments prendre en compte La triple structuration peu tre plus ou moins propice au dveloppement dela collaboration et une amplification des relations dinterdpendance, clde la qualit en ducation. Ncessit daccroitre les comptences organisationnelles dans lestablissements: flexibilit et responsabilisation des acteurs. La collaboration est dterminante la qualit de lducationSminaire de thse Rana Challah.23 24. Sminaire de thse Rana Challah. 24 25. Note critique Apports de larticle: mthodologique etconceptuels Prsentation sommaire de quelquesdimensions. Il est noter que plusieurs autreschercheurs (Leplat, Perrenoud, Meirieu etautres) considrent quil y a dautresdimensions prendre en compte.Sminaire de thseRana Challah. 25 26. Merci. RanaSminaire de thseChallah.26