Archives Ouvertes - Open Archives

Download Archives Ouvertes - Open Archives

Post on 23-Jan-2015

3.083 views

Category:

Education

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le mouvement des archives ouvertes et du libre accs l'information scientifique

TRANSCRIPT

<ul><li> 1. Archives Ouvertes - OA - Open Archives Le libre accs linformation scientifique et technique Lardy Jean-Pierre Universit Lyon 1 11/12/2008 </li> <li> 2. Libre accs <ul><li>Le monde de la communication scientifique - enseignants/chercheurs et professionnels de la documentation - est en train de vivre une profonde mutation . </li></ul><ul><li>Le mouvement vers le Libre Accs est n au dbut des annes 90 et connat depuis le dbut des annes 2000 un fort dveloppement. </li></ul><ul><li>Cest une remise en cause du modle traditionnel daccs aux publications scientifiques et aux rsultats de la recherche. </li></ul></li> <li> 3. Libre accs <ul><li>Ce bouleversement a plusieurs origines qui se compltent : </li></ul><ul><li>mergence de nouvelles technologies bases sur internet : diffusion en ligne, mondialisation, instantanit, baisse des cots, facilit dusage ; </li></ul><ul><li>Augmentation anormale des tarifs dabonnement aux revues scientifiques ; </li></ul><ul><li>Dveloppement dans certains milieux (informaticiens, chercheurs) d'une rflexion philosophique sur les logiques de partage des ressources (logiciels open source) et de la connaissance (progrs scientifique) ; </li></ul><ul><li>volution de la rflexion juridique sur les droits de proprit intellectuelle : raction labandon des droits dauteur aux diteurs Creative commons et Copyleft pour les logiciels http://fr.wikipedia.org/wiki/Copyleft . </li></ul></li> <li> 4. Libre accs <ul><li>Les chercheurs, en tentant de court-circuiter la mdiation onreuse des diteurs scientifiques commerciaux, btissent des communauts au sein desquelles la circulation rapide et gratuite des rsultats de recherche est essentielle. </li></ul><ul><li>Mais l'valuation des chercheurs passe encore largement par la publication d'articles dans des revues scientifiques payantes qui restent trs majoritairement l'apanage des diteurs scientifiques traditionnels : au modle mergent de l'Open Access, les diteurs for profitopposent leur valeur ajoute ditoriale et la notorit de leurs revues. </li></ul><ul><li>Cependant le dveloppement du modle hybride de publication et des journaux tout open access a connu un dveloppement remarquable ces dernires annes. </li></ul></li> <li> 5. <ul><li>Plan </li></ul><ul><li>Dfinition </li></ul><ul><li>Problmatiques de la publication scientifique </li></ul><ul><li>Evolutions technologiques </li></ul><ul><li>Ractions du monde universitaire </li></ul><ul><li>Bnfices </li></ul><ul><li>Droits dauteur Creative Commons </li></ul><ul><li>Ractions des diteurs commerciaux </li></ul><ul><li>Prsentation darchives </li></ul><ul><li>Les outils OA </li></ul><ul><li>Rapide historique </li></ul></li> <li> 6. Dfinition <ul><li>Le concept open prsente 2 aspects: </li></ul><ul><li>L accessibilit au maximum de documents par le plus grand nombre possible </li></ul><ul><li>La prennit et donc larchivage </li></ul><ul><li>Un troisime principe sous-entendu est la gratuit de laccs, souhaite par la communaut scientifique. </li></ul></li> <li> 7. Dfinition <ul><li>Les objectifs de l'OA peuvent tre atteints par deux voies diffrentes et complmentaires : </li></ul><ul><li> travers la publication d'articles dans des journaux avec comit de lecture, immdiatement et librement accessibles : cest lOpen Access ; </li></ul><ul><li>avec l'auto-archivage sans contrle sur des serveurs institutionnels de copies publiques de preprints et/ou postprints darticles publis dans des journaux ou des communications de congrs : cest lOpen Archive . </li></ul></li> <li> 8. Complmentarit <ul><li>Les deux approches sont complmentaires : </li></ul><ul><li>Les revues en libre accs proposent une validation par les pairs, contrairement aux archives ouvertes. </li></ul><ul><li>Les archives ouvertes ont lavantage dune diffusion instantane de nouveaux rsultats et dune validation de la date de publication (questions dantriorit). </li></ul></li> <li> 9. Problmatique <ul><li>Dans les annes 90 les chercheurs se sont fait pigs par : </li></ul><ul><li>la dictature de la publication : </li></ul><ul><li> Publish or perish </li></ul><ul><li>le Facteur dImpact qui limite le nombre de titres de priodiques </li></ul><ul><li>la perte du droit dauteur abandonn lditeur de la revue </li></ul></li> <li> 10. Problmatique <ul><li>On a assist : </li></ul><ul><li>une concentration excessive des diteurs commerciaux spcialiss STM </li></ul></li> <li> 11. Problmatique <ul><li>En 2006, l'activit d'dition scientifique se concentre dsormais entre quelques trs grands groupes mondiaux ( Reed Elsevier, Thomson Publishinfg, Klwer, Springer, Klwer, Blackwell ), quelques dizaines d'diteurs de taille moyenne pour la plupart anglo-saxons et quelques trs grandes socits savantes (American Chemical Society, IEEE, IOP ), pratiquement toutes amricaines. </li></ul><ul><li><ul><li>Voir SINBAD http://sinbad.univ-lyon1.fr </li></ul></li></ul><ul><li>Il existe quelques acteurs locaux de taille moyenne qui assurent une prestation d'dition de proximit. </li></ul><ul><li>On peut citer en France EDP Sciences, Anthropos, Lavoisier,... </li></ul><ul><li>Mais cette dition locale est elle-mme implique dans le mouvement de concentration : les ditions Masson, N1 franais de l'dition mdicale ont ainsi t rachetes par les Editions Scientifiques et Mdicales Elsevier, filiale franaise d'Elsevier. </li></ul></li> <li> 12. Problmatique <ul><li>On a assist : </li></ul><ul><li>une augmentation excessive des cots d'abonnement aux revues scientifiques ces 15 dernires annes. </li></ul><ul><li>Exemple : entre 1991 et 2001 l'augmentation des tarifs Elsevier tourne autour de 140% </li></ul></li> <li> 13. Problmatique <ul><li>Enfin </li></ul><ul><li>Les diteurs dpouillent les auteurs de leur droit sur leur crit en le captant souvent leur insu. </li></ul><ul><li>Le droit d'auteur est sans doute un droit inadapt la socit de l'information et plus particulirement linformation scientifique. </li></ul></li> <li> 14. Problmatique <ul><li>Du point de vue des chercheurs, il y a captation par un intermdiaire priv de sommes publiques disproportionnes par rapport la valeur ajoute. </li></ul><ul><li>Le cot de la recherche scientifique est support par largent public. </li></ul><ul><li>Linformation scientifique devrait donc tre accessible tous et non au prix dabonnements des grandes revues scientifiques dditeurs privs. </li></ul></li> <li> 15. Problmatique Editeur Priodique Universit Bibliothque Recherche Auteur Article fourni gratuitement Peer review Abonnement Journal Bibliographie Argent public Argent priv </li> <li> 16. Evolutions technologiques <ul><li>La priode connat aussi dimportantes volutions technologiques qui bouleversent les changes dinformation. </li></ul><ul><li>Internet en est la base : </li></ul><ul><li>Exprience ds les annes 80 des premiers journaux lectroniques </li></ul><ul><li>Dveloppement mondial dinternet </li></ul><ul><li>Baisse des cots de connexion </li></ul><ul><li>Evolutions du web (blog, wiki) comme service de publication </li></ul></li> <li> 17. Evolutions technologiques <ul><li>Dveloppement du logiciel libre (open source) : </li></ul><ul><li>Les sources sont disponibles et modifiables </li></ul><ul><li>Les excutables peuvent tre gratuits </li></ul><ul><li>Ex : plateformes LAMP : Linux, Apache, PHP, MySQL </li></ul><ul><li>Mozilla, Koha, Open Office, CASTORE </li></ul></li> <li> 18. Raction du monde universitaire <ul><li>Initiative de Budapest pour lAccs Ouvert </li></ul><ul><li>BOAI - Budapest Open Access Initiativ e le 14 Fvrier 2002 : </li></ul><ul><li>Libre accs au savoir : accs, lecture, impression, dchargement gratuit des articles </li></ul><ul><li>limination des barrires : </li></ul><ul><li><ul><li>financires, </li></ul></li></ul><ul><li><ul><li>technologiques, </li></ul></li></ul><ul><li><ul><li>culturelles, </li></ul></li></ul><ul><li><ul><li>des droits dauteur </li></ul></li></ul></li> <li> 19. Raction du monde universitaire <ul><li>Bethesda 20 juin 2003 </li></ul><ul><li>http://www.earlham.edu/%7Epeters/fos/bethesda.htm </li></ul><ul><li>1. Le/les auteur(s) ainsi que les titulaires du droit dauteur accordent tous les utilisateurs un droit daccs gratuit, irrvocable, mondial et perptuel et leur concdent une licence leur permettant de copier, utiliser, distribuer, transmettre et visualiser publiquement luvre et dutiliser cette uvre pour la ralisation et la distribution duvres drives, sous quelque format lectronique que se soit et dans un but raisonnable, et ce condition den indiquer correctement lauteur; ils accordent galement aux utilisateurs le droit de faire un petit nombre de copies papier pour leur usage personnel. </li></ul><ul><li>2. La version complte de luvre, ainsi que tout document connexe, dont une copie de lautorisation ci-dessus, ralise dans un format lectronique standard appropri, est dpose ds sa publication initiale dans au moins un rservoir en ligne subventionn par un tablissement denseignement suprieur, une socit savante, une agence gouvernementale ou tout autre organisme reconnu uvrant pour le libre accs, la diffusion sans restriction, linteroprabilit, et larchivage long terme (PubMed Central est un exemple de ce type de rservoir en sciences biomdicales). </li></ul></li> <li> 20. Raction du monde universitaire <ul><li>Berlin 22 octobre 2003 </li></ul><ul><li>http://www.zim.mpg.de/openaccess-berlin/berlindeclaration.html </li></ul><ul><li>La dclaration est luvre de socits savantes et organismes de recherche </li></ul><ul><li>dont le CNRS et lINSERM pour la France. </li></ul></li> <li> 21. Raction du monde universitaire <ul><li>En octobre 2006: signature dun protocole daccord pour une approche coordonne au niveau national de larchivage ouvert de la production scientifique par : CEMAGREF, CIRAD, CNRS, CPU, INRA, INRIA, INSERM, Institut PASTEUR, IRD, Confrence des Grandes Ecoles. </li></ul><ul><li>http://hal.archives-ouvertes.fr/more/Communique_de_presse_11_10.pdf </li></ul><ul><li>Le protocole prconise HAL comme plateforme de dpt. </li></ul></li> <li> 22. Raction du monde universitaire <ul><li>Les serveurs de pr-publications, comme arXiv dans les annes 90, ont dmontr la faisabilit de lauto-archivage. </li></ul><ul><li>Un systme de pr-prints permet aux chercheurs de se transmettre leurs articles pas encore passs par lvaluation du peer-review, et cela directement, librement et nanmoins de faon organise avec leurs pairs. </li></ul></li> <li> 23. Raction du monde universitaire <ul><li>Certaines universits lancent leur propre serveur : </li></ul><ul><li>Sept 2005 : Obligation de dptde luniversit portugaise de Minho, la premire en Europe https://repositorium.sdum.uminho.pt/index.jsp </li></ul><ul><li>Juin 2008 : dmarrage dORBi de luniversit de Lige </li></ul><ul><li>http://orbi.ulg.ac.be </li></ul></li> <li> 24. Politique internationale <ul><li>Enfin certains pays sengagent lgifr sur le Libre Accs : GB, USA, Australie, Brsil, Europe. </li></ul><ul><li>Politiques des organismes de financement : </li></ul><ul><li>Juillet 2007 : La Chambre des reprsentants amricains, lune des deux branches du Congrs, vient dadopter un texte lgislatif qui rendrait obligatoire le dpt dans une archive ouverte des articles rendant compte de travaux de recherche financs par le NIH </li></ul><ul><li>Nov 2007 : En France l ANR incite les chercheurs intgrer leurs publications dans le systme darchives ouvertes </li></ul><ul><li>Aot 2008 : La DG Recherche de la Commission europenne annonce le lancement dun projet pilote de mise disposition en " open access " dans des archives ouvertes des articles publis issus des recherches finances dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche de l'UE (couvrant les annes 2007-2013 et dont les financements totaux slvent 50 milliards deuros). Ce projet pilote permettra daccder librement, aprs un embargo de 6 12 mois, aux rsultats de la recherche finance par lUnion europenne, publis initialement dans des revues aprs valuation par les pairs. </li></ul></li> <li> 25. Soutien de lEurope <ul><li>avril 2006 : DRIVER http://www.driver-community.eu </li></ul><ul><li>Digital Repository Infrastructure Vision for European </li></ul><ul><li>Research, prsent par un consortium europen a t </li></ul><ul><li>retenu par la Commission Europenne. </li></ul><ul><li>Le projet, fruit de la collaboration de dix partenaires </li></ul><ul><li>europens, a pour objectif de crer une base de </li></ul><ul><li>connaissances de la recherche europenne. </li></ul><ul><li>Son but est de crer une infrastructure europenne fdrant les initiatives darchives nationales existantes. La plate-forme nationale HAL sera ainsi intgre ce rseau europen en assurant une visibilit grandissante aux travaux franais. </li></ul></li> <li> 26. Raction du monde universitaire <ul><li>Cependant tout ceci demande un investis-sement important du chercheur-auteur : il devient auteur, linguiste, diteur et payeur. </li></ul><ul><li>Tout le monde nest pas prt ce travail. </li></ul><ul><li>Ce nest pas parce que linfrastructure existe quil y a appropriation par tous. </li></ul></li> <li> 27. Bnfices <ul><li>Au-del de l'aspect conomique, le Libre Accs va la rencontre des intrts d'un grand nombre dacteurs : </li></ul><ul><li> auteurs, lecteurs, enseignants, tudiants, bibliothques, universits, journaux et diteurs, organismes de financement, gouvernements et citoyens en gnral. </li></ul><ul><li>L'Open Access reprsente une appropriation de la communication scientifique par la communaut scientifique elle-mme . </li></ul></li> <li> 28. Droit dauteur <ul><li>Par rapport au droit dauteur : </li></ul><ul><li>Les auteurs gardent leur droit sur leurs documents. </li></ul><ul><li>Cependant le droit dauteur est trs restrictif au niveau des usages. Cest pourquoi sont apparues de nouvelles licences favorisant le partage. </li></ul></li> <li>...</li></ul>