Walfer Buet Mee 2016

Download Walfer Buet Mee 2016

Post on 28-Jul-2016

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • CHRONIQUES : 18Un mois en photos

    STORY : 3Quatre cits, une amiti

    Mai//2016

    de

    Walfer

    Buet

    Buet

    LES C

    HOS D

    E LA C

    OMMU

    NE

    DE W

    ALFER

    DANG

    E

  • 03 Quatre cits, une amiti

    07 Communications officielles

    14 Actualits associatives

    18 Chronique : Un mois en photos

    20 Calendrier des manifestations

    05 Vier Stdte, eine Freundschaft

    07 Amtliche Mitteilungen

    14 Vereinsleben

    18 Chronik: Ein Monat in Bildern

    20 Veranstaltungskalender

    SOMM

    AIRE

    INHA

    LT

  • DE WALFER BUET 3

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2016

    QUATRE CITS, UNE AMITI01

    Fi Le point de dpart de ce jumelage date de l't 1969. l'poque, Walferdange prparait la quatrime dition du Walle-fer Rousefest , la fte des roses initie par le Syndicat d'Initia-tive et de Tourisme (SIT) pour entretenir le souvenir de l'ge d'or de la culture des roses Wal-ferdange. La chane de radio sar-roise Saarlndischer Rundfunk avait mme fait le dplacement dans la valle de l'Alzette pour couvrir l'vnement. Ce sont d'ailleurs les reprsentants des

    mdias qui sont l'origine des dmarches en vue d'un jume-lage. En effet, les journalistes allemands ont demand aux res-ponsables walferdangeois si un jumelage sous le signe de la rose les intresserait. Dans la foule, il a t suggr un partenariat avec la cit des roses de Schmitshau-sen dans le Palatinat, ville qui avait remport la mdaille d'or lors du concours national Unser Dorf soll schner wer-den ( notre village doit de-venir plus beau ) en 1967. Le

    Saarlndischer Rundfunk avait en outre propos de faire office d'intermdiaire.

    Les reprsentants du SIT local, Louis Welter et Nicolas Kohl, taient enthousiastes. L'ide a galement sduit le collge che-vinal de Walferdange. Le maire de l'poque, Carlo Meintz, et ses chevins ont mme propos de lancer un jumelage quatre, dans l'esprit de l'entente entre les peuples recherche l'chelle europenne. Il a donc t envi-

    sag d'associer des villes d'autres pays. La seule condition impo-se aux partenaires potentiels tait qu'ils aient un lien avec les roses ou du moins avec les fleurs. Le projet a alors t ralis avec beaucoup d'engagement.

    Lors de leur recherche de parte-naires, les responsables ont pu compter sur le soutien actif du dlgu la culture de l'ambas-sade de France au Luxembourg. Aprs y avoir t invit, il a pro-pos deux localits franaises

    Depuis 45 ans, Walferdange entretient un jumelage anim avec Longuyon en France, Schmitshausen en Allemagne et Limana en Italie. Pour clbrer dignement ce jubil, une srie de manifestations sera organise le samedi 7 mai Walferdange, laquelle des invits internationaux seront bien videmment convis. Voici l'histoire de cette amiti transfrontalire.

  • 4 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2016

    appropries. L'une d'elles tait Longuyon, une cit situe dans le dpartement de Meurthe-et-Moselle, qui se qualifiait fire-ment de premire ville fleurie du dpartement . Les condi-tions taient idales pour une collaboration haute en couleur.

    Il a alors t convenu que la qua-trime ville partenaire devait se situer en Italie. Suivant les recommandations de l'ambas-sade d'Italie, les responsables ont consult l'association des immigrs transalpins pour fina-lement retenir la cit de Limana, o l'ide n'a pas tard tre ac-cueillie avec enthousiasme.

    Le 24 octobre 1971, le partena-riat tait officiellement scell dans la grande salle de runion du Saarlndischer Rundfunk, dans le cadre d'une retransmis-sion en direct. Aprs tout, la chane avait pour le moins favo-ris ce jumelage. Au cours de la crmonie, ce partenariat tait pour la premire fois qualifi de travail petits pas orient vers l'avenir, avec pour objectif une Europe unie. Une formule appele tre souvent reprise par la suite. En tout cas, c'tait le point de dpart d'une multi-tude de visites et de rencontres enrichissantes au cours des 45 annes venir.

    Jusqu' aujourd'hui, il est fr-quent que, lors de manifesta-tions spciales dans l'une des villes jumeles, des dlgations trangres soient associes l'vnement, qu'ils enrichissent de leur prsence en y apportant des contributions culturelles. Dans ce cadre, de nombreuses associations de Walferdange entretiennent des contacts ami-caux dans les cits partenaires depuis bon nombre d'annes. Ces moments de rencontres et d'changes sont assez faciles organiser avec Schmitshausen ou avec Longuyon. C'est vi-demment nettement plus com-pliqu quand il s'agit de faire le long dplacement Limana, dans les Dolomites. Pour les frus du jumelage, a n'a toute-fois jamais constitu un obstacle insurmontable , affirme Marcel Reeff en souriant.

    Secrtaire du SIT et ducateur gardu de formation, Marcel Reeff encadre les camps interna-tionaux de jumelage depuis des dcennies. Il s'agit de colonies de vacances organises depuis 1979, qui fascinent chaque fois de jeunes gens cause de l'esprit d'ouverture vis--vis du jumelage. Ils reviennent tous les quatre ans, tour de rle, dans l'une des villes jumeles. Cet t, les adolescents se retrouveront en Italie.

    Pour dix jeunes gens de chacune des quatre communes, ce sera l'occasion de faire connaissance et de s'immerger dans une autre culture. Tous les quatre ans, c'est au tour de Walferdange d'accueillir les adolescents. chaque fois, nous faisons des excursions dans tout le pays , relate Marcel Reeff. Ainsi, aprs l'dition de 2015, les jeunes Ita-liens, Franais et Allemands n'ignorent plus rien de l'histoire des Raschptzer, des casemates et de la procession dansante.

    Au fil des annes, les camps de jumelage ont permis d'tablir de nombreux bons rapports , raconte Marcel Reeff, avant de ren-chrir : Plus que jamais, une poque o l'Europe est confronte beaucoup d'incertitudes, les ju-melages sont des symboles phares d'amiti et de confiance. Cet esprit de solidarit s'exprime tout particulirement chaque fois qu'une dlgation est accueillie par une des villes partenaires ou lorsque le moment est venu de se dire au revoir. La prochaine ren-contre aura lieu dbut mai. Le pro-gramme des festivits est annonc dans l'encadr ci-dessous. Par ail-leurs, un formulaire d'inscription pour le djeuner est disponible en page 13.

    01 Inauguration du Rond-point des Roses de Walferdange dans le cadre des festivits loccasion du 25e anniversaire du jumelage des 4 villes en 1996.Einweihung des Walferdinger Rond-Point des Roses im Rahmen der Feierlichkeiten zum 25-jhrigen Bestehen der Stdtepartnerschaft 1996.

    02 En 1980, un comit international du jumelage a t fond pour mieux coordonner les activits communes. Ce comit se runit une ou deux fois par anne, comme ici en 2013 Limana. Um die gemeinsamen Aktivitten besser koordinieren zu knnen, ist 1980 ein Internationales Partnerschaftskomitee ins Leben gerufen worden. Das Komitee trifft sich heute 1-2 Mal im Jahr, hier bei einem Besuch in Limana 2013.

    WalferdangeSchmitshausen

    Longuyon

    Limana

    Jumelages de Walferdange

    France

    Deutschland

    Italia

    11.30 heures concert apritif des chorales Caecilia et Ste-Ccile et de l'Harmonie Marie-Adlade

    12.30 heures djeuner offert par la commune (rservation souhaite, voir formulaire en page 13)

    14.30 heures spectacle de danse de la troupe Gym-modern'jazz de Longuyon

    16 heures concert par la Big Band de la musique militaire

    Le programme des festivits du jubil

  • DE WALFER BUET 5

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2016

    02

    VIER STDTE, EINE FREUNDSCHAFTSeit 45 Jahren verbindet Walferdingen mit Longuyon in Frankreich, Schmitshausen in Deutschland sowie dem italienischen Limana eine lebendige Stdtepartnerschaft. Um dieses Jubilum gebhrend zu feiern, wird am Samstag, den 7. Mai in unserer Ortschaft ein Festprogramm organisiert, bei dem natrlich auch die internationalen Gste nicht fehlen drfen. Doch wie kam die grenzberschreitende Freundschaft eigentlich einst zustande und was zeichnet sie heute aus?

    Di Unsere Zeitreise zu den Anfngen der Partnerschaft fhrt uns in den Sommer des Jahres 1969. Die Vorbereitungen fr das 4. Wallefer Rousefest laufen auf Hochtouren. Rosenfest? Die vom Syndicat d'Initiative et de Tourisme (SIT) ins Leben gerufenen Feierlichkeiten sollten an die Bltezeit der Rosenzucht in Walferdin-gen erinnern. Zu diesem Anlass war sogar der Saarlndische Rund-funk ins Alzettetal gekommen, um Tonaufnahmen anzufertigen. Bei dieser Gelegenheit wurde von den Medienvertretern die entschei-dende Frage in den Raum geworfen, die den Stein fr die Jumelage ins Rollen brachte: Ob man in Walferdingen interessiert sei an einer Partnerschaft im Zeichen der Rose und zwar mit dem pflzischen Rosendorf Schmitshausen? Schlielich hatte die beschauliche Ort-schaft 1967 beim Bundeswettbewerb Unser Dorf soll schner wer-den die Goldmedaille gewonnen. Der Saarlndische Rundfunk wre gerne bereit, die Vermittlerrolle zu bernehmen.

    Louis Welter und Nicolas Kohl vom hiesigen SIT waren sofort Feuer und Flamme. Auch im Walferdinger Schffenrat fiel die Idee auf fruchtbaren Boden. Mehr noch: Von dem damaligen Brgermeister Carlo Meintz und dem Schffenkollegium wurde sogar eine Vierer-partnerschaft angeregt ganz im Sinne der angestrebten Vlker-

    verstndigung in Europa. Warum also nicht noch weitere Lnder ins Auge fassen? Gesagt, getan. Einzige Bedingung: Die weiteren potentiellen Partner sollten auch etwas mit Rosen, oder zumindest mit Blumen, zu tun haben. Mit viel Enthusiasmus wurde das Vorha-ben angepackt.

    Bei der Partnersuche gab es tatkrftige Untersttzung vom damali-gen Kultur-Beauftragten der franzsischen Botschaft in Luxemburg. Auf Anfrage brachte er zwei geeignete Ortschaften in Frankreich ins Spiel, darunter Longuyon. Die nahe gelegene Stadt im Departement Meurthe-et-Moselle nannte sich damals stolz Premire ville f