uts-ugtg santékirimèd n° 2 - spécial elections

Download UTS-UGTG Santékirimèd n° 2 - Spécial Elections

Post on 10-Jul-2015

453 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le 20 Octobre 2011 , les agents titulaires et non-titulaires voteront pour élire les Délégués des Établissements publics de Santé et des Établissements publics sociauxet médico-sociaux. Ce sont donc 5000 électeurs pour les CAP et les CTE qui sont appelés aux urnes.Notre UTS-UGTG est la seule organisation à présenter des candidats dans tous les établissementsconcernés par ce scrutin. Cette implantation, cette représentativité acquise par la lutte etl’engagement sont notre principale fierté en notre qualité de syndicaliste.

TRANSCRIPT

SANT KIRIMDJounal UTS UTS-UGTG

NOU KA VOT

pou pal, bokant, osi pou dkaty sistm sant GwadloupGratuit - Octobre 2011

UTS-UGTG

UTS-UGTG1 Rue Paul Lacav 97110 POINTE-A-PITRE Tl. 0590.83.10.07 Fax : 0590.89.08.70Email : ugtg@wanadoo.fr Internet : htpp://ugtg.org

Ce dispositif doit staler sur 4 lann de faon puiser le stock actuel des contractuels et passer la main aux socits dintrim et la mobilit des fonctionnaires titulaires dont lemploi serait supprim dans leur administration dorigine. Il les oblige galement modifier tous les contrats en cours pour rester dans la limite de 1 an, renouvelable 1 fois.

Piplis vwa pou UTS-UGTG, S piplis dwa pouvwa pou Travay !Le ton est donn. Cest avec ce slogan trs clairement mobilisateur et offensif que nous UTSUGTG entendons faire campagne pour le renouvellement des mandats de Dlgus du Personnel aux CAPL, CAPD, et CTE du 20 Octobre 2011.

Quand on sait que 1100 contractuelstravaillent dans les hpitaux publics et les tablissements publics sociaux et mdico-sociaux de Guadeloupe, quand on sait en plus que la liste des emplois permanents nest pas tablie, quand on sait que pour les Directions et ltat, la rduction du dficit passe principalement par la suppression des emplois Konba dy poko

Au Ministre de la Sant, X. BERTRAND se rjouit.

Wi, le 20 Octobre 2011 et ce pour 4 lann, nous, agents titulaires et non-titulaires devrons voterpour lire les Dlgus des tablissements publics de Sant et des tablissements publics sociaux et mdico-sociaux , et le Syndicat que nous estimons, tre plus en capacit pour connatre, traiter et rgler toutes les situations, difficults et dossiers, tant collectifs quindividuels que lAdministration et nous-mmes leur soumettrons. Ce sont donc 5000 lecteurs pour les CAP et les CTE qui sont appels aux urnes.

manny !!! En clair, lapplication du dispositif prvupar le Protocole dAccord du 31 Mars 2011 et le projet de loi de Septembre 2011, sera le rendez-vous de la fin de lanne. L encore, les ngociations pour la dtermination du nombre de contractuels intgrer et sur le calendrier dintgration se feront au sein du CTE.

Notre UTS-UGTG est la seule organisation prsenter des candidats dans tous les tablissementsconcerns par ce scrutin. Cette implantation, cette reprsentativit acquise par la lutte et lengagement sont notre principale fiert en notre qualit de syndicaliste.

Spousa, le 20 Octobre 2011, nous sommes debout pour obtenir la confirmation de la confianceque vous nous tmoignez.

Il est cependant fondamental de rappeler que par notre vote nous dlguons nos pouvoirs, nous donnons mandat aux collgues pour parler, agir et contracter en notre nom et pour notre compte. Seulement ce mandat, cette reprsentation dlgue na de sens et ne peut nous tre utile que siles Dlgus qui en bnficient sont adosss une force syndicale capable de donner de la voix avec les voix obtenus par les urnes. Autrement dit, la lgitimit et la reprsentabilit sorties des urnes doivent tre liyann avec la lgitimit de la lutte, de la confrontation et de laction pour agir contre la pwofitasyon.

Panansitan, an Gwadloup.

Cest notre conviction acquise aprs 37 lann konba dans la Sant. Nous le savons tous, collgues des hpitaux, de la MDE, et de Bethany Home toutes les grandes avances et toutes les transformations obtenues dans notre situation individuelle, nos conditions de travail, notre carrire lont t par la lutte. Jamais lEtat, jamais les Directeurs dtablissement, jamais les patrons naccordent aux Travailleurs leurs droits sans gaoul.l lhistoire du monde et des peuples. Cest bien sr, sur des rapports de confrontations, des rapports de forces, que les socits fonctionnent et squilibrent, chacun dfendant ses intrts avec les moyens dont il dispose et peut mobiliser.

Cest

DESSIN HPST-1-

-10-

DMO POU KONTRAKTIYLLes lections du 20 Octobre prochain et les nombreuses inquitudes qui nous sont formulespar les contractuels face la prcarit de leur situation et aux abus dont ils sont victimes, nous permettent de rappeler quelques rgles relatives leur recrutement lvolution de leur carrire. Et ce dautant que ce sont 1100 contractuels qui sont appels voter au CTE.Dab pou yon, pour les rassurer, nous persistons dire que lintgration des agents non-titulaires a toujours t le fruit de luttes menes par notre organisation dans tous les tablissements. Ensuite, pour bien matriser leur situation et pot mannv, nous invitons les contractuels sinformer des dispositions de la loi du 21 Juillet 2009 (HPST), du 03 Aot 2009 (mobilit), du 06 Janvier 2010 (modifiant le dcret du 06 Fvrier 1991), du 05 Janvier 2010 (rnovation du Dialogue social) et du Protocole dAccord du 31 Mars 2011 (Scurisation du Parcours Professionnel des Contractuels). A ltude de ces 5 textes on peroit trs clairement des intentions du Gouvernement Franais concernant les emplois publics. Il est dcid notamment : - La gnralisation terme des emplois en CDI plutt que des emplois de titulaire ; - La Mobilit des agents publics dans les 3 fonctions publiques pour faciliter le remploi des agents dont les postes seront supprims suite la fermeture ou la privatisation de leur service ou administration ; - La similitude des contrats de droit public avec les contrats du priv tant dans les conditions de recrutement que dans le mode de rmunration et des rgles de dure et de fin de contrat ; - La cession du recrutement des contractuels aux socits dintrim ; - La gestion de lassurance chmage par Ple Emploi. Il convient donc que tant les contractuels que les titulaires se persuadent que nos emplois tous sont prcaires et que nous nous organisions pour les rserver. Cest encore une fois la raison qui nous pousse dire que Dmen pa sten et que les lections du 20 Octobre 2011 et singulirement celles du CTE vont marquer un tournant dans lexercice du droit syndical. Elles dterminent dornavant la capacit pour chaque syndicat de continuer agir et lutter dans lintrt des agents. Ainsi, le CTE se transformera en Comit dtablissement comme le priv et aura entre autre la facult de ngocier, comme lors des ngociations Annuelles Obligatoires du priv, sur lemploi, les rmunrations, les conditions de travail, les effectifs, lemploi et les conductions de recrutement des contractuels, la dure de travail, etc Fini donc les statuts protecteurs et la loi sur les droits et obligations des fonctionnaires. Et mieux, seuls des syndicats qui auront obtenu 50 % des voix au CTE pourront conclure des accords avec la Direction. Ceux qui en auront moins devront se mettre daccord ensemble pour arriver au 50 % pour esprer ngocier et contracter. Dailleurs, la Direction nest mme pas obliger de conclure un accord. Sa seule obligation sera de ngocier une fois par an. Il est clair que toutes ces rglementations confirment les dcisions de lEtat visant la suppression des services publics et des emplois publics. Cest le sens du Protocole dAccord dite du 31 mars 2011 dite pour la scurisation des parcours professionnels des contractuels. Ce protocole invite les Directeurs dtablissement arrter le recrutement des contractuels et ouvrir les postes vacants la mobilit et limiter les contrats sur emploi permanent, de remplacement et pour surcrot dactivits 1 an. Tous ces contrats ne pourront tre renouvels quune fois. Ensuite, il oblige les tablissements intgrer soit en CDI soit en qualit de stagiaires les contractuels embauchs sur emploi permanent en poste le 31 Mars 2011, ainsi que les contractuels sur emploi temporaire comptant 2 ans danciennet avant le 31 mars 2011.

Tous

les Travailleurs peuvent tmoigner que quand nous sommes diviss, quand notre reprsentation syndicale est domestique, quand nous avons peur, ltat et les patrons ka mach asi frisi

an nou.

Dailleurs,

nous savons tous quils attendent impatiemment les rsultats des lections du 20 Octobre et singulirement celles du CTE pour savoir comment ils nous prsenteront leurs mesures de suppression de postes et de services, lexternalisation des services logistiques et administratifs.

Dj,

selon les premiers documents communiqus par lARS, le Projet Rgional de Sant et ses orientations stratgiques, loffre de soins sera rpartie sur 3 Territoires de Sant (Iles du Nord, Rgion Centre avec MarieGalante, Dsirade et le Nord Basse-Terre de Goyave Pointe-Noire et enfin le Territoire Sud Basse-Terre comprenant les Iles des Saintes et la Commune de Bouillante Capesterre Belle-Eau.

Camarades,

Travailleurs des Hpitaux, de la MDE et de Bethany Home, dans leur profession de foi, les sections UTSUGTG prsentent leur bilan et les perspectives de lutte, les revendications que nous, UTS-UGTG conduirons dans chaque tablissement.

Nous persistons galement dnoncer :1. La dcision de fermeture du Centre Hospitalier de Grand-Bourg Marie-Galante ; 2. La fermeture des services de mdecine des hpitaux Maurice SELBONNE de Bouillante et Louis-Daniel BEAUPERTHUY de Pointe-Noire. 3. Larrt de la reconstruction dun Centre Hospitalier de Capesterre Belle-Eau ; 4. Le sous-dimensionnement du projet de reconstruction du Centre Grontologique du Raizet ; 5. Labsence dengagement clair et dfinitif de lEtat sur la reconstruction du CHU. 6. La dgradation des conditions daccueil et des soins dans tous les tablissements publics et privs.

Les

orientations affiches confirment notamment la fermeture de lHpital de Marie-Galante, de Services de Mdecine de lHpital Beauperthuy et de Maurice Selbonne et de Capesterre Belle-Eau, le passage du niveau de 3 1 de la Maternit, du CHBT et la fermeture de son service de ranimation nonatale, la cration GCS pour lutilisation des quipements de radiologie des tablissements Publics de Sant par des radiologues libraux, le regroupement de la Chirurgie des cancers sur un seul site.

Nous revendiquons :1. Lengagement de ngociations avec lARS sur lorga