usage astrolabe n5541382 pdf 1 -1dm

of 267/267
Bion, Nicolas (1652-1733). L'Usage des astrolabes tant universels que particuliers, accompagné d'un traité qui en explique la construction... par le Sr Bion,.... 1702. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 : *La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service. Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence 2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques. 3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits. *des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation. 4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle. 5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays. 6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978. 7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter [email protected].

Post on 30-Jun-2015

125 views

Category:

Documents

9 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

vieux livre _ old book about astrolabes

TRANSCRIPT

Bion, Nicolas (1652-1733). L'Usage des astrolabes tant universels que particuliers, accompagn d'un trait qui en explique la construction... par le Sr Bion,.... 1702.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numriques d'oeuvres tombes dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur rutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n78-753 du 17 juillet 1978 : *La rutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la lgislation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La rutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par rutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits labors ou de fourniture de service. Cliquer ici pour accder aux tarifs et la licence

2/ Les contenus de Gallica sont la proprit de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code gnral de la proprit des personnes publiques. 3/ Quelques contenus sont soumis un rgime de rutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protgs par un droit d'auteur appartenant un tiers. Ces documents ne peuvent tre rutiliss, sauf dans le cadre de la copie prive, sans l'autorisation pralable du titulaire des droits. *des reproductions de documents conservs dans les bibliothques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signals par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invit s'informer auprs de ces bibliothques de leurs conditions de rutilisation.

4/ Gallica constitue une base de donnes, dont la BnF est le producteur, protge au sens des articles L341-1 et suivants du code de la proprit intellectuelle. 5/ Les prsentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont rgies par la loi franaise. En cas de rutilisation prvue dans un autre pays, il appartient chaque utilisateur de vrifier la conformit de son projet avec le droit de ce pays. 6/ L'utilisateur s'engage respecter les prsentes conditions d'utilisation ainsi que la lgislation en vigueur, notamment en matire de proprit intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prvue par la loi du 17 juillet 1978. 7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute dfinition, contacter [email protected]

L

USAGE DES

ASTROLABES Tarn 'Universels que Partkuiiers.

Accompagn explique Manires les Figures telligence Par le Sieur

d'un Trait en , qui la Construction par des & faciles, avec simples ncessaires Tin~. pour de ce Traite.

BI ON, ingnieur souries de Mathmatique le Injlrumens , fur de f'orloge au Soleil d'Or, ol'on htay trouve des Astrolabes montez, & eft feuille.

NT D' H o o ;,... rue S Xp- K4gy vis la mie S. Severin.vis \^5 ^ihe S-. Esprit. Zacharie,-au "X Chez du Roy & J)TE AN BouooT,Impiin-ieur i de l'Acadmie Royale des Sciences, Soleil d'Or. ; v rue S. Jacques,au ~~~ * ~TFD~CU. DV ROT., AVEC PRIVILEGE

Hf.R$:f.AQ&; TYA N T donn au Public,: 1 y a environ ans .W? deux 'Traitdes des G> Usages js Cleste & Terrestre de , ' la Sphre du Monde , explique suivant les diFerens ,. leSystmes a est reaffeiz. favorablement quel ds ceu form ce temps4 j j'avos l de tracer Je dessein ,;;\& ' raire des Planches d'Astrolabes, graver les diffrentes flon d projections les plus en usage la Sphre , & de: les d'un Trait accompagner quj de la manire |i pt expliquer construire , & de s'en utile- " eryr ment. la construction-^.cpmrr Quant me il est neceTaire d'y apporter une exactitude c'en , afin grande rendre les & les Usages Oprations j j'ay justes onu|t plus un de mes amis , avec qui j'ay

. ,-,, rt travaill

Jt E F A CE. fa Composition de ce Trait toutes les dif5 entre petit frentes Mthodes en avons nous choisi deux des jus "fates pour tracer Planch l'u,* dont "chaque. se fait ne qui les Nombres, par aux Cordes;, Siaux eorrefpondans nus ;, Tangentes des & Scantes vrifier l'autre servir Ares,, peut d'autres Mthode par ' qti se fait trac & fait moyens, J''y graver -.'? Planches, plusieurs lesquelles quoy nanmoins assez , nt que petites ces Mthonettes pr expliquer de Models & servir n des, poitir tracer d plus grandes. aux avons: , nous Quant Usages ls; choisi ceux nous ont qui paru beaux & les plus utiles , &. qui plus estre tous entendus peuvent par conceux ont une qui passable jooissance de la , laquelle Sphre doit celncessairement preceder l'Astrolabe : Nous n'avons le, d d'en fu cependant pas propos les ayant icy les dfinitions, repeter dans le Traisuffisament expliques dont. de Ta Sphre, t des Usages

'

._;; c:f*\.. est a seconde prsent* ment sous ,.. avec quel* ques augmentations qui feront plai; >5 :; :.:.:. isir aux ILecteurSi, .-.;.-I Jsfous; aVons ce petit: Trai* divis t en cinq-Chapitres le pre^EtanS: nous la manir mier, expliquons ses Planches d construire de qua> tr; sortes d'Astrolabes eePj seavoir de ' Gemma Fr ibn \, de luy celuyde Monsieur , celuy de la Riojas Mre de Ptolome., ,. & celuy Le second les Chapitre expliqu de F Astrolabe universel de Usags & -deceluy de Mon*GemmaFrisoii;, sieurdeil: Le troisime Chapire.. est pour les Usages de l'Aspitre trolabe de universel Le Roi as.; traite des de quatrime Uages l'Astrolabe de .PtoloEquinoxial me, Enfn nous dans expliquons le cinquime les Usages -Chapitre du Quarr & du Treillis Gomau dos de F Astrofont trique: qui . -; :. ',/, labe..; Pour mettre ces Usages en prar ,. il est ncessaire d'avoir des tique Planches., exactement traces > &. a.iij, v

p

REZ 4 Edition la Preste

de convenable j: J'aVoS grandeur" commenc en tracer quelques-? unes y mais ilm?en comme est.tom- b entre un assez les mains boa assortiment d neuf dix pouces de diamtre, fie je les ay corriges au reformes faire les servir pour ds temps preent: je me fuis servi TTables d'Ascensions droites , &De* clinaifons de la OHir, de Monsieur le lien fur rAraigne .pour marquer le pus exactecls Etoiles fixes ment m'a est possible la pour qu'il ce : Sicle anne de } St premire comme est leur mouvement propre s'en fort lent servir > on pourra sensible. fans erreur ong-temps de est compos Cet Astrolabe onze dont l'une est l'Asr Planches, troabe de GemmaFrison y l'autre trac est celuv de Rojas, que j'ay & fait aufi-bien que celuy graver de Mr. de la Hire j il y a de plus l'Areforme , comme raigne que j'ay auM 5 Planches d'Astrolabes particuliers 4*:, 45 Equinoxiaux pour de latitude, & 54 degrez 48 ,51, avec des, Maisons une Planche Ce^

de* de degrez quarante-huit pour grez la Planche dt* latitude j :fie enfin un degr d lacomme Mais do&. causec ou moins titude peut plus dans les Usa* de diffrence fort peu de, 4* de la Planche ses., degrez aussi pourri servir at itud pourra fer vie tie 45 &' 43 : Cel pourra de 48 de-* fie 46 c; ceile 44 pour Se 49 j.ce Ile servira 47 grez pour sera auffi d 51 degrez 50..'..fie pour de 54 degrez celle pour-* 5* i enfin ra servir 53 & 55, de sorte que pour cs pour5 Planches particulires ront servir 41 jusqu' 55 dedepuis de latitude. grez futilit de cet InstruQuant avec ment dire raison, , on peut fie le plus est le plus accompli, qu'il de tous les invent ingnieusement Instrumens de Mathmatique 5 ses se rapportent principaux Usages a f Astronomie, la Gographie leur fie la Navigation , qui par tiennent excellence Se leur utilit le premier les Sciences entre rang de Sphre, servir humaines ; il peut lests,

PJlzEiF^C. de deux divise

en

deux

F A E F A:C'E. de demy-Ger6e mme Globe, les plus beaux cle, puisque Usages se font de ces nstrumens par l'Asfie /souvent trolabe mme 4 plus cause est commodment;,; qu'il: transporter fie coni propre dans les longs >lus> en son entier erver fie de Mer; de: Terre $ 8c voyages son Alidade que- par le; moyen*E

T10.7S? LA HRE K , al ay de 0 des

deMorrfetr Lt&ew n gf

\ProfejJem

Mathmatique fjiademk Sciences.

Royale

d Monseipar TOrdre le le. Livre Chancelier JAY'TU gneur, des Astrolabes intitul , Xvfage y &c fie n'y ay rien remarqu qui puisse ne soit donn au empocher qu'il a TObserva Paris, Pubi.r Fait toire ce sixime Fvrier Royal, mil sept cens deux., Sign, DE LA HIRE.

Fautes

c&rriger.

Age a. ligne 1,5. j^rw^Ftolomeoricle De Ptolo* P Page 3. dans le titre, effets & lisez. De 1*Astrolabe univermeou, sel de Gemrnafnson. 01 Page O. ligne 15. tfactT de Ptolomc Page 51. ligne 10. Ufz. Planche 7. 8. Page 54. ligne 17. /_/ Planche 5. Page 57- ligne 6. lisez. Planche 9. ligne 18. ./i/r. Planche ligne 10. tez. U virgule. j. Page 60. ligne 1 j. /^^ Planche Page 6\. ligne 20. Us*\6, 7> S , 8c 9e Plan^ che. ligne xfy lisez, la 8. Planche. Page 6%. ligne 1. />"/ sur Page i-itf. ligne 4, au lieu de IJ minutes,

DES TABLE CHAPITRES^ dans fie Sectioiis,'. contenus, ; ce :: Volunie... , H"AP. I. -ff\ %J I. E la

,

,-

Construn"ds-: , ffigt Jjrrabes 3f SECTION univeri Def-Astrolabe iBidem^ S:. sel dGmmatrijoti SECTiON II...B'*.'.Astrolabe universel' d 'Woia^^:dis:conftHtTion^y,. SE CTI.O N II De la conStru&ioM I. d,e Mond'un Astrolabe universel de la.H ire, sieur p;.._Z& SEC Ti o N IV... De VAstrolabe Equi& dsaconstrueJio^, noxial, jjy-'jd SECTION de et qui est. V. Explication le dos de l'Astral, marqu'fur f. 6 y de lAstrolabe CHAP.. I Y. Des Usages de GemmaFrisony' de universel celuy de Mr. de a H ire, g. j% III. Des vsages CHAP. de s Astrolabe 1 universelle Rojas 3 /H Des CHAP.. IV.. vsagesde Astrolabe de Ptolome x p. 179 Equinoxial CHP. V. Des & Vsage s du ^ttarr du "treillis -, qui fini Gomtrique m dos de l'Astrolabe i: j>. 2,1 $

MZTRA

IT

DV. P RI du Roy.

FILE

GM

A Privilgedftoy domi a Versailles le neuf P Janvier 1699, Sign, MARC A D E',.& scelldu grand Sceau:de cire .jaune , il est permis au i ieur' HicoiAs BION , Ingnieur & Eabricateiir d'inslrnmens pour les Mathmatiques ,. de faire graver desManclies -propres;*monter des S-pheres & Globes-,, tant clestes que terrestres, d diffrentes, grosseurs,,, .comme uli de saisie imprimer ^'v'ende & dbiter en^ tous les lieux de ntre Royaume .,. un Livre murale;,, Z'Vfrge des Globes cdtste$*&\tetreflres &dts\ Sphres^ suivant la diffrent Sifiemes du M onde ,. prcd d'un. Tr*it-de Cosmographie ,-ok f exfliqu avec ordre tout ce qu'il y * dplus curfux dans la-description de l'Vnivers,faiv!t>Jtlei Mmoires &.Observations, des plus ifbiles Aftrenomcs r$>Geogrplm-^tnnnie au0'Its'fages de qsidques autres lnflrjimcns de\ Atathttmtiiqtt:, & ce pendant; lc terns de douze- annes- ; avec .dfenses, ' tous 1 Graveurs , Imprimeurs , Libraires &'vautres ,. de graver & imprimer lesdies Planches & Livres sns^ le consentement de l'Exposant , pine de confisca^ tion des exemplaires contrefaits , &, de-quinie cens> livres d'amende .payable; par' chacun des-Contrever nans , & de tous dpens .dommages & interests du* tJit.Ezposant j.ainsiquil est plus.au long port pat lfHites Lettres de Privilge." Rtglflrfur le Livre de lit Communaut des Impr4 futurs & Libraires dr Paris, le X6 fanvicr 1659. :' sign ,,C. B A L--A K D ; &yrtdi{ Achev dHmpiimex lcji Janvier 1701

.-,;-...

TRAI*!

D'ASTROLABE: 4 A s. T R 6 t B E ou Plns|3||f| un Instrumentcjui pnret l|f|B un fur tes . s aa"S plan 'reprsent d l Spnere : Cercles' principaux I utile trs--' ,'.' test Sc tires * comrnode :les &' obryr ] Reprsenter; pour > sdes Astreis, tUraut mcuvmqris ' !es ce , Plan que reoit .manerr conduits de^irrerens rayons points leur du Ciel fi que l'ceil, jusqu' commune Section fait cette sorte de peinture. _ ,. le Pordnaire On choisit^ ppur Cercle de Plan , comme quelque du , de Mridien , de l'Equateur de PHorison ou , Se l'Ecliptique du CerToeil est au Poie suppos ' A '

E' TRAIT '' , cle que Pon choisi , ou en quelde son Axe prolong que point tant l'on veut, que faire il s'en peut C'est pourquoy .d plMsieurs^faons^elonls^ifrde la Sphre rentes que positions l'on veut a reprnter. On en fit d'universels pour toucomme tes les lvations de Ple, aussi de particuliers chaque pour de Ple. lvation ' - .. Nous commencerons par la consd'Astrolatruction fortes de, trois bes de universels , savoir celuy Ptolome ceoii de OmmaFrisn, 6c celuy de Monsieur luy de Rojas nous , niiite cJelaHire parlerons des Astrolabes , aprs particuliers nous expliquerons la manire e 3uoy s'en servir.

D

'

A

S T R O L B B;

S

CHAPITRE De la construction

PREMIER. des Astroabfi

SECTION X>e

PREMIRE.

de Ptolomce, l'Astrolabe universel 4m de Gemma Frison* Planche

de cet AstMabc le Mridien 8 le LA reprsente des Colure Solstices nsrnjoints de ne faisant mme ble, Plan, qu'un ce qui Fois le jour arrive deux j cir rvolution chaque journaiendant de tout ire le lel des > le Colure les mmes Solstices Ples ayaht que le Mridien est un Cercle im> qui se doit ncessairement rivmobile, contrer deux dans fois le Plan du Mridien. la L'oeil vt ou qui projection la commune des Cercles Section de la Sphre ce Plan, fur est suppos au point ou Oci* du vray Orient A i

dent

''T t'i I -TE'' au point ou P~ j c'est--dire e l'Ecliptique rencontrent quateur e par consquent 1 Horison, l'ceil du Plan de tout le demyel loign de la Sphre. Diamtre" Cercles de la Sphre font Xs if epresentz sur "ce'" Plaii.' ; ls tins p 'droites des ligns , les :utres.par circonfrences.. 'Ls Cercles Ue la Sphr qui y font ds reprsentez: 'par lignes fnr.rEquateur, PEciiptidroites , & |,fioluredes Equinoxes qu^ d 61 hurSv -, horaire IesJ^rcJe.! Entre ce qui font reprsentez des Circonfrences , il y.'en a |>ar aux % Posd s'pntrccouperit qui,; naorid>;Se fontiappllzMr1;dns:, .u .Cercls horaires ^'es^uts^onjt 'ds Pols.,; ''&/ font autour dcrits' ' ; : Parallles. ;"': ,. appeliez .. Mais usapourcertains lorsque les deux Ples'foiit pris.pour ges du Zodiaque ceu.x , les 'Mridiens 'de longitude, deviennent. Cercles Se "Cercls oe lales; Parallles . ,. ..AIT'; -T.R ls Mridiens tous reprsenper B St du Monde Ples tent ls deux Diatire encore un autre G. On le premier mtre E D , coupant l'Edroits,, qui reprsente Angles ou le plus d tous, grand; quateur, les Parallles.. Diamtres s ^dex partagent, du Mridien toufela circonfrence dont, extrieur n 4. parties gals, en 90 estre divise chacune doit les Mridiens. tracer pour degrez y en degr, si d degr & Parallles sinon* est aTez grand'.y Plnstrument en deux on les, trace de deux , de. en cinq, trois de cinq en trois, pu: au moins de dix en dix degrez par: la Mthode suivante. aiusidlLa Circonfrence estant une vise on y appliquera Rgle,, l'un, Parrtantr un de ses bouts par ou l'autre Ple comme par exemple: celui B, 8e. conduisantl'aumarqu fur la>_ en dgre tre bout de degr, dmi Circonference ,, on* oppose fera -autant de marques ur-le Diav mtre l'on DE,,que voudra,y ' tra-> ce deMQtexs^

AB E. D* A'S TiOL J tant Un des 4 demy-Diamtres servira divie exactement , pourra trois diviser de mme les autres, A fur chadu Centre transportant a celdistances cun d'eux pareilles les marques le premier fur pour y faire Se Pa~ les Mridiens paler ralleles. fait on tracera ,. e le* qu'tant des Mridiens de Cericspar cles les Ples B qui passeront par chacune des Se C, Se par Marques le Diamtre D E. fur Les faites se trouveront ces Arcs Centres de sur la droite DE de , prolonge Se d'autre autant en separt qu'il ra besoin. Pour le dterminer prcisment de ces Centres, lieu de chacun 011 du Ple tracera C un quart de Cer volont cle CAF , on lc grand divisera de parties en autant gales de Pon.vetiit avoir Mridiens, que si on veut les tra'est--direque cer de 5 en 5 degrez, ou de dix en de divisera mme ledit ,. on i dix de Cercle,puis mettant une quart . l^egle au point Se fur C, chacune, A iiij:

des; ell

d quart d Cfrcf^ la ligne DE en ds; coupera les Chtres ds.; points' qui feront veut dcrire.; Mridiens: que Ion ces Cntrs, La m'oitde on--: 'm arquez;iv. nieront y. 4,. icy ceux f rencontrent entre le Centre A; Se la Circonfrence du Meridieir des- dimmes Exteriuraux points for' visions ont est marques qui l ligne 0 , par', la prcdente en omttiit altrnati-Opration:, un : c'st-de deux vement points il n'est de pas ncessaire ourquoy es rechercherautrement 5 mais; moiti de l'autre ces; seulement fe rencontrent' hors dCpntres qui la Circonfrence ddt Mridien.; le Diamtre fur D E prolong'de3St d'autre.. part ls trouv Centres, des; Ayant Mridiens facile d'avoir^ , il fera fur l' ligne; ceux des Parallles B C prolonge d part Se d'autre : car des. .chaque demy-Diametre a la distance Mridiens-est degal Ade ' P Astrolabe le. Centre juf-puis Centres de.s, Parallles,cor* qua.txx: divisions

ST R O L; irE;:.. . V>' > ainsi -ssppndans mettantunponte du for le Diamtre D I compas au point"'; d division le plus procledii de my-Meridien B G. Extrieur for le point I au dla Se l'autre du> d .et-te--,- u-J Centre A':, on dcrira verture I comme Si du point Centr: l plus le Mridien demy proche d B E C : portant enuite la mfor me ouverture de; compas le BG Diamtre une 3 savoir pointe au Centr A > Se l'autre vers le C ', on marquera Ple ledit proche l Centre Ple du un point qui fera le plus de c0ok.> Parallle proche c'est mettant une pourquoy peinte for ce Centre -ainsi trm d;ecompas Se l'autre d division ,v, for le point du Mridien S-o Extrieur marqu on dcrira cette d de ouverture le 8oc parallele,dont le dcompas est gal la distance myDiamtre for le demy-DiameA I, marque tre Des autres AD.. z, 3 ,4, points dcrira les Sec. comme Centres,on autres donc les. CirconMridiens frences le demy~Diacouperont met-r.A E aux Divisions manques Av

B ''A

10?

Tl

A I T' E"

par ls lignes; partent: ponctus:qui du Pol avec-la-m'vB. On dcrira me facilit: les les Parallles dont se trouveront Centres; for le Dia-mtreB ';,. -au? del des; prolonge car. par exemple Ples;};. ldemyDimetre Parailelbest gai; du;70? la distance-A est. ;iv celuy\div6'oc dit 50e gal ladistance-A 3 , celuy la- distance ds auA 4, Se ainsi l 79e Voulant donc dcrire tres.. A 2,... Parallle l distance , prenez le compas ainsi ouvert ,-mettezune de fs pointes-; dttf. fur le 70e degr Se l'autre Mridien Extrieur, poin-r te for le. demy-Diametre A C, pxo- fn Centre.. long y, marquer pour es les Centimes on tracera' Ayant Parallles ls Divisions, passanspar: BC fur la ligne , ,8e. parmarques ls degrez du Mricorrespondans dien Extrieur;. les demyComme Diamtres ds Se. mesurez Mridiens* transportez A de Plnftrument for du Centre ia^ J'giae B G prolonge y.m arquent Parallles h S/Gntres.ds , de niedes Pa lle aufllls dmy-Diametres

II D'ASTROLABE. lleles mesurez ledit Cendepuis tre A sor la ligne D E, y marquent ls Centres des Mridiens ; Se cornme "de la mme de comouverture tracer deux Mridiens pas on peut on peut aussi faire le mopposez, me de deux Parallles. en core tracer les MriQ ii peut les Nomdiens Se ls Parallejspar dla bres Table suivante , contecolomnes de i o en calcules naiit'4 en supposant le Rayon ou 10:degrez Diamtre du Mridien Extdmy > de ioo rieurAD , ou AB parties '*'.''" gals;. La: premire colomne contient ls 80 degrez' depuis 10/jusqu' le centre A. Lafecomptez depuis conde les Divicolomne marque sions du Plades^ dmy-Diametres le centre A jus, depuis nisphre oi doivent les qu'aux points passer des Se Circonfrences Mridiens troisime'-colorn* desParaileles.La la distance des Centres ne marque le Centre des Mer idieiis A, depuis, des S les dmy-Dhmetres ParalSe derniere La quatrime lles.. c-? A vj

T R A r TE* 12 .... lomne la distance des Cn~marqu tres des Parallles ledit , depuisCntr , Se ls demy-Dianetres ' w '-' s-lVridiens.; DEGREZ.. PARTIE s; EGAXES;, 5758- 2^3 lOOQJ 1556 1305'^ ii54;. p^-'-,. IO15 ;

: ;

;.cj.Q'; '.-..'... 87' 2.0 ... 176" . 3;0;;. ..;... 2,68 . 40;..... 364 .'/.JO '..,..,. 4(36 60: .....577," . 70. ...,,700 , .V &Q; "'.-.". 83^

..,, 5-671" ..,.*.-. ...... 2.747'... ..... ; 1.73,1 '.;.,:,. ..... 1:192,:. ,..., ... 83J? ^.;, ..... 577 -; .;..,' ...... 364 i.'.^. '".-. 176

".

T o TJ R marqus for;; d'Ecliptique tir le Me^e. Planisphre comptez sle poi n t D>. Extrieur r idien. depui Se dmy o ; , par le point ^degrez de degrez, Se par le : sinit ce nombre un Diamtre A tirez Centr qui reprsentera.PEcip'tique,,

&-S^#*:WI;

; fr-p.

" '*$

"-:-'

^;,E;,&:T';'*0-..N;.IL universel ;'j- fecnstmtfioft,. dtMojm&dlp

;'.;:

"..-^

i&FAstrvlabe

qtxPon^ppel^: \^^%-'0lM Analemme y ssl-ifpr-ife j^^aussi ds; Orbes rait" Clestes nta-tibn du Colure ds Solstices1* lPlan Ifor S f S du Mridien ensembleV joints meMe Ctt? Plan. Inefaiant quNn 1 prpjection PoeiPirisinimene suppose de ce Plan>r-jliign'dHs:ri^xe de Wiimfcf les points tus igardant oppos.Les Iphere Ra^ns^qupari Pa-! tent de ces points lny parifent cane?' l Dllles:entr-eux Pxe, id lr commua distance ihfiniejlfr de ces PEpendictla-^ Sections Jris de l'cei, le; ave ^rs Se des Rayons V' fontPAnalmme; du Colure [Plan "'. tant ainsi La >; dispose Sphre l colure des ,Solstices'; ^c'est--dire dans le Plan le& du-;Mridien, jetant de l'iiclipti-:; Sections Communes de PEqua teii r: son t. d a ri s P-ho-'^que.,-Se,

su: 4"r^'";.'*&s aux points du vray ifn Orient Ser Occident ls Ples di , qui font Mridien. Soit une; Circonfrence' trace A C B D C Planche .ii&e Cercle: :z.,j 4 l Co ] IMriden;Se reprsentant lbre ds Solstices avec ses a-Diame-B , G D", se coupant;a;Ans*;^ ^FsA au ppiht E. Le D iametrd J gls droits dr Mondes AB; reprsente l'Axe des quino--, comme aussile. Cure de 6 horaire jes, Cercl heures;;-! dela & unHrifn droites;-j Sphre C D reprefnteJ L'autre ; Diamtre j l?quateur, Pclptiquelquefois l'Hbrifon flon Se d'autrefois qiie, les dfrens usages.. Cs deux Diamtres tu-divisent ce l-circonfrence du Mridien cxij chacune, 4 parties quiefobd'tvent en 5)0 degrez..Le C D, se Diamtre divise aussi eiSo degrez par le: \ occultes ou poncI des lignes floyn tires de chaque tant tues,qtti di~] des dmy-rl vision correspondante I Cercles A C D',..- CB D , coupent ladite 1, ligne perpendiculairement intersections CD-, Se par leurs la(

'

&' A S "f: R". O I.' F E .\ ; (J ; Les Cercles hosien degrez. divisent de x^er cette iaifes; ligne coupent mar on les: voit comme E5 degrez, C-E;t dansle demy-Diametre ques donnerons Kous lamanie^ cy-apr& xe de les tracer.. les veut, avoir Si;on Cercls,djk il faut le Dl-r diviser heures, 'drty de scpt:deg|t de l'Equateur rnetre ; 1 , jSe;demy enseptidgrezSedmy;. Cercles les grands Tous perpenA du Merid dieu l i res. au Pln -'oui* ien, Solstices, S qui duGbiuredes parc leurs Ps f. par passent consquent ds Diamtres ; , s reprefnt.entpar 1 telsfntTHorifon; > 'E-v rEquateur l? ",. l premier-Vertical, cliptique Colure: des .-, l. Crcle Equinoxes de 6 heures., ''' ; Tous les petits Cercles Parale^Parallles k 'E4 Iles llHoribn,les PE,clip- les Parallles quateurSt tique s'y reprsentent par des jflgnes?: | s droites Parallles: Les principaux?. entre ces.. Cercles font ls Trpi-: St les Parallles font les; ques", qui de chaque commencemens Signe-. en a 3 dont:la;dclinaison est'Lby

"

'

Tf A rvi' / -0t Se 3 drt ele-~e$: Septentrionale,;' de ces; Les premiers Mridionale. de chaque dclieost parallles de 11: degrez minutes nent ,: les > 30 nds de ip-d. Se ls dr--13*m. decliiirs qui son t les Tropiques, d. 30 m.. ?iintd3 ':; On tracera tant d autres Paralrdiurnes voudra illes qu'on par le: 1 d nne Tabl de la dclinai?hioyen de l'Ecliptque. son des degrez On tracer d'autres Parallles; au'-jut y del les > desTrpiqueSi>representans 'Cercles de dclinaison des.^Etoi> .:iles-fixes; " / Parallles se prennent Ces pour le Dia&lmukantarats;, lorsque tnetre PHorifon CD , Se reprsente de latitude desk AssCercles: jbur PE-isses lors que CD reprsente ; cliptique. d'autr:. di fficut II ne reste plus ho-? de tracer les Cercles: que celle des Angles raires obli, qui faisant le Mridien avec ques passent par les divisions C D, Se del'Equateur A Se B:. car les Pols du Monde par n, cet Astrolabe ce ne font, point

:s

de;CrcleSmjs circonfrences ds: Ellipses qui; se puvenfe plutt ;> lamanlr'uivnti. trrcn : : vouiez d?*; vous: xempl Si-par :l /(aer& c#ril^llipse?^epresentant

el horaire:iri ^heures-d^matint* dbntfe Sed M^dyi, ^heures prs soit Diaw Diamtre au gal grand Crcleintrieur d? B; Se par ls points horaires ligne d'autres, ladite; Pacailelei lignes, D*,. iiine.i

o

TRAIT

E*

ainsi Ce triangle prpar peut divir les demy-Diametres servir sede tous, les autres Parallles qui ront que E F, Se plus plus grands Car si par exemple petits que E D. le Tropique on veut diviser ,,il faut son demy-Diametre de transporter divis comE en O , il se trouvera me il. doit estre , Se par ce moyen on aura sur les Tropiques les points les reprsenpasser par o'doivent tations horaires Cercles dedits 1 de chaque Ayant plusieurs points ParalCercle horaire fur differens la main lles les tracer , on pourra de point courbes eri p^r des lignes point. les Mridiens En cet Astrolabe , horaires font tellement ou Cercles serrez vers la partie 8c extrieure, les Parallles vers les pareillement Ples , que les uns Se les autres y font presque Se par conconfondus, de peu d'usage. squent de Ptolome En celuy , ou de GemmaFrison les Mridiens Se les Parallles vers, Ifc y sont plus ferrez

T/'A Centre une est les usages.

ST-ROLAB. les bords. vers que incommodit autre

l Ce qui pour

SECTION De

IIL

univerla cnsttuiion d'un Astrolabe Lecteur de la HI RE Monsieur selfar < '& de l'Acadmie Professeur Royal ,& des Seences* de y a quelques MOnsieur MIS du Collge Le construction Vele a des avantages dessus celles klont il donna, annesydansLS une'rioRoyal d-Astrolable qui considrables par nous avons parle la H ire

cy-devant. ' les distances Dans cet-Astrolabe d'usont des Cercles reprsentes y conforme au' Glone mancre plus autre disces be qu'en aucun j car tres-peu toutes tances font prs 1 for les Mritant cntr'les, gales l'Efur les Parallles diens que Astrolabe : Et quoyque'cet quateur de soit universel , comme celuy I* Se de Rojas, GcmmaFrison lespo-

TRAITE* "5* 1 tiors le Centre vers de qui sont ne font pas ferrestomVAstrolabe me dans celuy de GemmaFrisonj Se celles ne font qui sont vers les bords racourcies celles dii pas plus que dans celuy de Rojas comme milieu, qui y est trs-incommode^." la manire de construire Voicy de Monsieur lAstrolabe de la Hir, qui n'est pas plus difficile que celle de PAstrolabe de Rojas, Se qui est de GemmaFriplus aise que celle bn , dont des une Centres partie .des Cercles sont fort loignez. ; Soit A B D Ele Cercle Extrieur de la Plande PAstrolabe ( Fig. i.) che 4e qui reprsente leMeridien,Se comme les points A E , les z Ples, de parvenons dansceux dont nous ler,quoy qu'on puisse aussi appliquer d'autres cette mme construction en posant le Cercomme Cercles, cl AB DE , ou pour PEquateur Se son centre C, pour PEcliptique les Ples ou de l'autre de l'un pour de ces Cercles il l'a fait , comme dans son Planisphre Cleste que fait graver. Monsieur Dfera C

D'A ST R O L ABJffV If divis en A B D E tant Cercle 4 A E i B quarts par ses 2 Diamtres en degrez, or D Se chaque quart le demy-Diametre C D en z divise en F, Se parle point gales parties la lide 45 degrez, Se par F on mene droite jusqu'au 45 F prolonge gne en A E Diamtre O, ce prolong deToeil daiis O est la position point ou projection ds la reprsentation rede la Sphre sor le Plan Cercles B D, la ligne Se par le par prsent on trouve G O de 17071 calcul parle Rayon du CercleGE, ties dont ou C D est de 1000. Ce O est point dans de Ptolome PAstrolabe plac & de GemmaFrison en E, Se dans distance de Rojas infinie. celuy Si l'on mene ce point O > Se par du quart de toutes les divisions par A D des lignes elles Cercle droites, fur C D les positions, marqueront ou les points doivent lesquels par de P Astrolales Cercles tpus Easser car 11 n'y e j aura qu' transporter ces irimes du demy-Diadivisions metre C A , C B, C D fur les autres on fait dans ls autres E, comme

T-'it. , T:JE*. il faut 5 mais remlT-f dahs Astrolabe cet : les qur que de la Sphre sont pas ^Cercles n'y t^reprsentez par des arcs de Cercle :*comme dans, de; GemmaFriceluy wson vnypards demy-EMipses,pmfeuvnie, dans ; eluy de Ro j as ,1 mais lement ^'Ellipseu; par deis portions ; ; T'outl difficult dladecrip;*ion des Cercles de cet Astrolabe, -aie dcrire'ies consiste donc qu' Monsieur j'de-ia .^portions d'Ellipse. Miren donne iitie,manir qist f anssiyfimpkique -s^il faMoitderre />ds dcmy-Eipses l'Acomme dahs :trolabe XJnseul d Rojas. exemple 'soffira tous; les cas, pour , s Par la;eiirructin, prcdenteol de trois donnes :^a-tjours (points comme 'icspprtionsid'Elii'psesi pour ls Ples -oh a les- deux Mridiens o ils de l'Equteur par -Selepoii^t les: : Paralllesv , "Se pour visionsdbord on alesti ia'flent E^uaceuD - ^du^rcle ; extrieur de i'strolafor le Diamtre -be >v&' Unppoiint : j -dont gales tient la distance iopo. C. ,8 de 331 C. 5 de 500^ la , la distance parties distance C, 1 o de 670, Se la distance C. 11 de 83p. fur le Ces distances ainsi trouves transC D seront demy.Diamtre for les 3 autres portes demy-Diaw les aumtres , tant y tracer pour tres Mridiens que les Parallles. On de mme e trouvera , que du point conduit Visuel O Rayon P Arc le E. 75 coupera convexe par C B en un demy-Diametre point du Centre de -PAstrolabe loign de ^p6 ? lesquelles parties gales 165 , qui est la-distance ajoutes . C. 7 font la longueur d'un 761 pour des Axes de l'Ellipse , qui represeu^ te le Cercle de 7 heures. Puis ajourant aura avec 1014 331 on 1345 de 8 heu* pour un des Axes de celle res j ajoutant 1207. 500 on aura un des Axes de l'Ellipse 1707 pour des? heures i ajoutant 1215 670 on aura de ic heures celle j 185)5 pour enfin ajoutant 11351. 839 on aura celle de 11 heures. 15)78 pour 1$

T R O L A* B E. )'As *> Les mmes Nombres serviront les Axes des Parallles avoir $ pour il faut mais sousau lieu d'ajter il est facile voir traire , comme Ainsi dns~ la Figure. par exempW de 1139 ostant un 835 reste 300 pour de l'Ellipse des Axes qui par passe les 75 degrez du Mridien. De: 1 z&y un des Axs tant ^70 reste 555 pour du Parallle les 60 , qui passe par tant De , reste 1207 500 degrez. du Parallle PAxe , qui 707 pour ls" 45 degrez. De 1014 passe par tant un des Axes 331 reste 683 pour du Parallle, qui passe par les 30 dede 55)6 tant Enfin grez. 165 reste du Parallle un ds Axes 431 pour les du Mqui passe par degrez 15 ridien. fera les mmes On oprations les positions des Cercles avoir pour , Se qui passent par chaque degr les dcrir,que ceux dont pour pour on vient de parler.

iij

y

T

R A r T E*'

5

E C T I

O N

I V.

t>e U Astrolabe particulier Equinoxiti^ & desa construction, faire sor* peut plusieurs tes d'Astrolabes ON particuliers, c'ext--dire une lvation; de pour Ple dtermine., de celuy dont La Planche nous> faire la defcriptonrepren-allons te le Plan dl'Eqnateur,oudetout: autre Cercle qui luyfoit parallle,, du tropique comme de Capricorne pour nos. Rgions Septentrionales. L'oeil est suppos au Pose Antarles du Monde,c'est. tique pourquoy ou reprsentations des. apparences de la Sphre for cet AstroCercles dulabe fontlescommunessections du Tropique de Capricorne plan les Rayons de l'oeil, conduitsavec la circonfdu ple Antarctique de chacun de ces Cercles.. rence de cet, Astrolabe, Le Centre, re-.

'; t A s-r R B E ."31 le ple Arctique duMonle. prsente il y a plusieurs Cercles Gomme les difde la Sphre , qui n toutes de Pol frentes lvations , ont le avec un mme rapport tpjours Se du Tropique Plan de l'Equateur du Capricorne, les tels sont queCercles horaires dacensions ,: ou droites Parallles ,les l'Equateur, ou'Cerclesdedclinaison , les CerAstres des cles de longitude pasdu Zodiaque Ples sens parls , les l'Ede latitude Cercles parallles Se PEciptiquemme'; Se; eliptique, ont lsEstoiles fixes comme pour mmes disls toutes les Rgions de l'Equateur S du Tropitances fait d , cela que Capricorne que de 2planest compos ct Astrolabe est immobile Se parl'une ches,dont nue certaine ticulire lvation de Ple fur laquelle on dtermine, dcrit en les Cercles changent qui sont l'Hocomme Rgion, chaque rison nomSe ses Parallles que l'on me Almucantarats , les Azimuts, ou Cercles]Verticaux , les Cercles ds heures Se BabiloniItaliques B ii'ij

E* TRAIT 3.x des Maisons ceux CelsteSi! ques,8e L'autre est mobile 8c Planche toutes universelle , ou commune les diffrentes de Ple , lvations tournant autour du Cenlaquelle tre de cet Astrolabe le reprsente diurne au* de la Sphre mouvement tour : Cette du Monde des Ples Rai^ Mobile partie que Pn nomme seau ou Aragne 8s est dcoupe vide afin que l'on voir la puisse Planche immobile est dessous. qui Construction de l'Aragne Piece ou Raise.auL.

est ainsi nomme: cause quelle est vide, 8e CETTE une toile d'Aragne,oit. jour comme un Raiseau. comme ( Planche 5 c; A soit dcrite une cirDu Centre. de Cercle de grandeur confrence de PAstrolabe au creux , ougale estre Piece doit cette mise. Cette circonfrence le , qui reprsente oiiide Capr-i corne Tropiqued'hyveren 4 parties doit tre divise gales B C, D E, puis, deux Diamtres par P Angle B A F gl' la plus, on fera dclinaison^ du Soleil Lca--. grande

T R O L AB E. D'AS 33 de 23e 1 \ Se du point voir E,,ayant sur le E F , on marque la ligne tir A B le point G, demy-Diametre du centre A l on trace par equel G L N V, reprsentant PECercle la ligne-A. F , lequel coupe quateur on tire la ligne au point M > ensuite au LM AB. , qui coupe O.>. point Centre A 8e du mme par lequel, de Ceron trace une circonfrence cle , reprsentant le .Tropique d'Et , au de Cancer. aussi dcrire ls On peut Tropide Cancer; 8e de Capricorne, ques A G de PE^l Rayon supposant de ioo 5 car quteur gales parties le Rayon de s. A O , du Tropique -fera de 56: , .comme la -tan-*-estant de rAngle ou M LA: 33^-15', gente de la moiti le dl'Are M V^.jSe de > sera Ray on A B du Tropique de 1525 tangente du complment; dudit Ansrle. dices Cercles,on Ayantdcrit vise en 2 galement com^ 'espace l point B du entre Mridional pris de y, Se le point SeptenTropique R. du Tropique trional Se.du de3 B v

K A 'rT''E5 une circon?on trace mileuP; de Cercle passant par les, L 8eV ,laquel-Equinoxiaux {>oints e reprsente du mme-: PEcliptique P 5 on, dcrit centre: deux autres; afin d'y marquer 'Gercls-Paralleles;> les 360 dgrz du: ,~Se les 12: Signes . leurs noms;. Se ca-avec, Zodiaque ' xactres;' en ses; Si On divis le:Zodiaque ; le moyen;d'une 8.; degrez gnes par: Table droites en la;. ds. Ascensions manir; foi vante; OW for: uni PAragn: appliqu Cercle bien divis en degrez Se- min sorte centre A.de:: nutes;, que;le avec le: ladite: Arae-n - convienne 1 1 centr du Cercle, premier S'qule ' for fixffint; arrest ointd-rpit: e omrdncemntdela dudivision de ?5 dit Cercle ,,l.:premier point fur i8oef^' plus grande le; point 30' dgpu|s; Lp^ePEquateur K > d'o soit tire la point jusqu'au I L^amexre^o^^ l%ne;;VfJQ Coupe 0 S , quiiira an point ^diaque so^ rmetFole 5 ensuite Septentrional S , Se for audit ant la Rgle point ls divisions de l'Equateur gales des points.for }'E,clip^ onmarqUera au centre. on tire par lesquels tique, 1 es[ lignes A de TI nstrument qui. ,1a en ses Se degrez. divisent Signes, point lepremier Commenant par d'Arie^ '"'"" , mettant ' la exemple par '"'"' jTvJ'

1

T R A TT-F" fur le point S, Se fur le iod-i Rgle forr , on marque gr de l'Equateur le -io degr, la metd'r, PEcliptique tant fur le trentime de l'Edegr fur le point Si* quateur Sfc'tojours 3ss pre-nmarque sorTEcliptque-ie rnir dv de tous?, ,;; Se ainsi degr ls autres; nfoite la RMettant -autour de gl furies marquez pint-s Se sor le point A CenPEcliptique, tre d l'Astrolbleyn tire ls-lignes^ . qui divisent le Zodiaque, en ses. si '-''- -? en: ) puis Payant partag par la Perpendiculaire." ingalement au del du Cercle B C , prolonge j! de' chaque la cire o nference divisez en 90 degtezi de Cercle corn* quart au point. 3: Ap~ division menantla au poinc ensoitetuie Rgle: pliquez Ds 8e la conduisant par les divisions-: des quarts de Cercle, B E;, B Djtra^ B C de plusieurs: le.Dlametre versez les der: marquent ptiteslignesqi dont naison, de-pelj grez ceuxqui) font le ppint B jusques vers depuis la dclinai-* le centre. C marquent son Sep,tentripnale,;8e ceux qui sorde B)' tent hors du ; Cercle au, del la Mridionale... fnt^pour on transporte le com-^ Enfin avec for. une maspetite Rgle.les. pas du Diamtre Se intersections ques B G ,;Se Pn y-crit les chiffres, com-r B , o ladite menant parle point. la circonfrence de touche Rgl: Se continuant leur , PEquateur Comme nombre de part Se d'autre. le Tropique termide. Capricorne PEquateur f;eomme Planches

Oh DrAsTR dcrit en on le voit en

&$&;,

ff

ffc_. /.; TifrT-B'' ie l Planche de cet Astrolabe , d mriquerles st inutile Dclinai^ au dlxte sons'Meridionals 23 de-r 30 minutes;. grez Oh peut aussi marquer ls degrs dt les 1 nombres>Dclinaison; par le Rayon de l-Equateub foppoht divise en 1 ipooparties;; gales;^car 'stenant l dmy D G Diamtre sour Sinus du; total 5, les parties 5ls ; layon des : B C seront tangentes faits- au pointD; y opposez Angles' de l'Eest la" circonfrence 'oo parties l'on que por^ gales: te dudlt Centre A' for la ligne le Cercle d'Af-;reprsente qui de ladite cension droite Etoile, son vray lieu. Soit y marquer pour deuxime : exemple pour propos sur l'Aragne ,-ou: Syrius marquer P Ascension le Chien dont erand Se la Dclidroite est de 5)8 degrez, naison de 16 A 20'.' On Mridionale A d P Atire, une ligne du centre

"

R O L A B E. 4* de PEquaf5)8 degr tbolab par d'Asle Cercle teur, qui reprsente cension droite de ladite Etoile , for la rgle mettant divi-r laquelleligne ee on marque un plint corresponau 16 20' de dclinaison dant Mridionale hors de PEquateur > ou bien si on veut le trouver les par on ajoute lefdits 16 120' a Nombres, la 20', , ce qui fait 106 50 degrez en est 53d io'donton moiti cherche la la trou* , Se on tangente ve de 1.33-5. C'est prenant pourquoy avec un compas for la Rgle divi^ en 1000 fe Ptenparties gales-, du de 335 on la porte la cirdepuis en dehors, confrence de PEquateur sor la droite, ligne qui reprsenta le Cercle droite de ,1a-*d'Ascension dite.Etoile son vray: pour y marquer Se ainsi les autres; de toutes lieu Etoiles l'on veut que placer ,lesquel*v les se marquent ordinairement pary des petites auxL qui tiennent pointes l-ra?^ compaptimens qui forment D*'2t ST le

Tracer

& iHorson l'Astrolabe fur

les

Almucanurair

particulier.

faut tracer fort prlrement le Cercl IL la Planche Equinoxiat de lameme ma-^ & les z Tropiques a traSe grandeur niere qu'oncles on les. ces; for PAragn , comme en la Planche o le plus, voit 6', du centre Are*Cercle trac grand le Tropique de > le moyens prsente , Se le plusreprsente PEquateur le Tropique la droite: d*,petit, de Midy K A D'est. Se de la ligne o la commune Section du: Minuit, de > S Mridien Se dit Tropique CAB la ligne du lever Se ducou-* cher P O-r j B "reprsente Equinoxial C POccident.. Se rient, Tous de la Sphret' ls Horisons se reprsentent des Oblique par for cet Astrolabe, Cercles Se il n'y a que PHorifon de la Sphre droits: ~ comme exemple CE qui donSe tirez la ligne grez, fur la Meridienne,le nera I,: point est le terme Septentrional qui par doit Si par ces. PHorison.. passer un C I B on dcrit Cer3: points obli* cle , il reprsentera PHorison de 49 l; latitude degrez.. que pour au dehors du-Tro-L'arc qui passe est coup'comme inuti ds Alrnu-*ceux iqud> , aussi-bien que ou: Cercles de hauteur,cantarats,, d PHorison... jfes plus proches encore trouverun On peut qua-dudit Hrison dans la txime point au de-ldit; Mridienne prolonge en cette: de Capricorne Tropique l Diamtre F AE,; Tirez manire. C E K pour E la ligne Se par le point Pintersection de l Mriavoir le point K qui est le ter me.; dienne d. PHorifonjpuis43 Mridional,

I T! tr en 2 galement T la ligne avoir le point dii milieu M, qui pour dtdit Horifon, sera le centre lqueP ls points C I B K. psserapar a voir le Zenith, Pour faites PArc B G gal au Complment de Pledu Ple 5 cet Arc tation est en cet de 41 degrez la liexemple 3 Se tirez for la MriC G qui donnera gne dienne PHo"V. Depuis , le Znith rison on" compte e>o' Almucantade hauteur,dont ou Cercles rats, le 90e finit au Zenith ou point Verse dcrivent en la, tical;,, lesquels manire suivante., Arcs hes G E Se G F , qui sont de 90 degrez soient chacun divisez en degrez deux en deux, ou , onde d' 10 en so,- comme feulement en: Planche cette 5 puis petite prenant du point d part Se d> autre G des comme Arcs G L , G N , tigaux, rez les lignes CL, CN) ponctues donneront fur la Mrilesquelles dienne les , deux points qui seront termes d'un mme Almucantarat, milieu & l point entre ces deux Ainsi, termes en fera le centre. par'44: Visez RA

T

A S T R O T A 8 ; "4$ G L, G N estans Arcs xempleces de 20 degrez,!'Almucantachacuns ces 2 termes srat qui apartiennent de PHorison", fera le 70* au dessus du au dessous 20 degrez c'est--dire Zenith. tout-~ ne sont Ces Cercles pas ' U est fait , comme concentriques de voir for ladite Planche,, iaif du , qui Le Cercle Crpuscule au dessous st le 18* Almucntarat en. cette dcrit, ,de PHorison , se V manire,. Faites de EP les Ares 18 F, du point C tichacun, puis degrez droites G O , C P R, irez les lignes la ligne C O donnera par son interle point la Mridienne section avec du S, qui est le terme Septentrional Cercle du Crpuscule , Se la ligne ce qu'elle C P R prolonge jusqu' la Mridienne son , donnera coupe T miLe point terme Mridional. en sera termes lieu ces deux entre le le Centre, tellement qu'ouyrant ledit de T en S on tracera Compas du Crpuscule. Cercle trouver i Ou en nombres peut

TRAIT E* !j&" Se les termes de PHorison^ ventre le Rayon de PEqua.'JL .^j, C , qui est la Girconfe#dint sont moiti des tijrence,, Angles du II s'enfuit A. centre >rez que termes des extrmes .chacun de est d'un de~ 'ices Cercles loign du Vertical V, :ihy>- degr point le Zenith, c'est , comme pourquoy au A de latam. V est loign point d de 20 terme 30'le {gente Septerktrionaldu 8*>c Almucantarat> qui est du Zenith seraloi* leplus proche A de la valeur de la 50... P.:.;3'74 374 .,, 374 Ligndu 47.I C-epus-^i , joij "' . '2134'. [. . ;.-fiulc*

D'ASTROLABE. Tracer les Azimuts Verticaux. , $u Cercles

|

tous Cercles par passent le Zenith ou point 8e vertical, CEs PHorison. se terminent commencer tracer II saut le doit Azimuth , qui passer premier les B Se G du lever &C points par coucher Se par le ZeEquinoxial, nith V ,6 ) Ces 3 points { Planche suffire le tracer j pour pourroient mais si de plus vous voulez avoir son P Arc de Plevation Centre, portez du Ple B F depuis F jusqu'en G, Se droite tirezla C G H, doit laquelle A F , le point tre parallle H, o la Meridiene cette est coupe ligne Je Centre du premier Par Azimuth. le point I H K paH tirez la ligne rallle B A C i c'est urcette ligne les Centres de tous que se trouvent les autres Azirnuths en la manire suivante. Du Zenith le quart V dcrivez de Cercle V M N -, & Payant divis n autant d'Arcs Pon que gaux Cij

'T .-i.'-A-ir T ' 5-i tracer veut commei d'Azirnuths, de 10 en 10 degrez,, cet exemple une au Centre mettez V , Se Regl tous dudk divisions lespoi.nts.de for de Cercle.,, quart pour marquer I H autant de pointsqui la ligne sedefront les .ntres d'une partie dits Azimuts les ,j puis transportant d la ligne H I d mmes divisions K , vous aurez H.en les Centres des. s'entre^. antres Azimuts., lesquels tous au Zenith V ,5 laligne Coupent K doit de part IH estre prolonge autant Se d'autre est besoin qu'il ls intersections de rcvoir pour les divisent l toutes lignes qui l M N. de Cerf quart les Rayons II faut remarquer que du des Azimuts loignez galement entre Azimut/.sont gaux premier eux;. Toutes ver en se peuvent ces lignes trou* l Rayon nombres de 5 car tant de C'A suppos PEquateur ioo'o A H qui est la gales, parties d 4-9 degrez , lvation tangeute de 1150. du Pole,sera le Rayon du premier Ensuite Azi-

L AB E. &-&ST.RO 3 sinus total, mut V H-tant pris pour de iooo ,Se suppos gales;, parties de l ligne.H I depuis le ts parties centrs des auH jusqu'aux point seront: Azimuts les tres tangentes divis o aura le en qtty lesArcs des de Cercle, Se les scantes quart Aires seront les> Rayons des. mmes Azimuts.. J)es Cercles sont des ds heurs\Afronomiquesj

Cercles imgrands les PCE mobiles,qui passaiis par les du Monde divisent Sc l'Equateur tous ses Paralllesen 24 parties Ils se peuventgales,reprsenter ou; Alidade par la Rgle qui tourne autour de cet Astrolabes du Centre il est inutile de les c'est-pourquoy se contente seuleSe l'on y tracer, ment de marquer leurs divisions Se subdivisions immobile fur le bord les Planches de toutes qui renferme cet Instrument.

C

iij

j4 Tracer les

TRAIT Cercles ,ejr des

* heures Jtdiqutf

Babibniqus.

Es heures se comp-J Italiques tent le coucher du SoL depuis leil , Se les heures deBabiloniques Orles Cercls de ces puis son lever. Jheures Com de grands Cercles , qui oupans. obliquemenr l'Equateur, le plus touchent des Parallgrand les , quinese couchent sous jamais St le plus grand des PaPHorison, fur rallles jamais qui ne se lvent PHorison en chaque horaire point Astronomique'. les dcrire soit Pour PHorison B E C dont est D. le Centre oblique de- l'Equa{ Planche 7 ) Du Centre teur A E soit A, Se de Pintervale des dcrit le plus Parallles grand ne se couchent , Se du jamais qui de PAstrolabe mme Centre A-, 8e de Pintervale dcrit le A soit D err l'on divisera Cercle D H G que ou en 48 , si on 2.4 parties gales desVoulait les demy-heures j puis Civcomme de ces. divisions points

Wk S TR L B E.. '^ ff. D E on tracetes 3 Se de Pintervale 1 Cercles seront c eu k ds a-des qui Se Babiloniques. heures Italiques A K est le Rayon du plus La ligne ds- Parallles ne se l% qui grand PH or i son. S P, ls veh t j am a i s fur heures Se BaCercles-des Italiques eftoient touentiers,ils biloniques circonfrence de'ce Pacherpintla en dedans, ilstou^ comme rallle celle du pus'grnei dehors chnt par des Parallles jaqui ne se couchent Diamtre est AE. demi maisjdontl mme on tire deux deD'un point l'un dont my-Gercles, appartient aux heures Se Pautre aux Italiques, si A B[ heures j comme Babiloniques est la partie de PHorison, Orientale comme E O , Se les ledemy-Gercle autres qui sont dans 1 a partie suprieure de PHorison font les pour heures Se les autres Babiloniques, de demy-Cercles qui sont au dessous la partie comme Occidentale E F sont pour les heures , de Italiques forte que heure est la premire EO , Se E F la premire Babilonique heur Italique. G iiij

5& tracer &.s

T

R

AIT

,*" Flnem

Cercles des heures res ou Ingales

G JntSjdivisent ficielles , chacun ep ses i de sorte que les ne.; sont- point ; gales l; nuit,., si ce n^est

Es sortes autrefois

d'heures qui toient: en usage les,parmy le jour Se la nuit arti-

12parties ga-. heures: d u-joue -. de: aux heures atr desi temps; : Equinoxes., Elles se dcrivent ordinairement dans la partie Plan-, infrieure dla de PAstrolabe ehe l? , .afind'viteE confusion apqu'elles poudroient si on les eontinuoitr dnsai porter oil partie suprieure y a quantit! d'autres Cercles.. L'Horison Pun divise Sc. oblique l'autre en parties Tropique inga8e ls que l'on Arcsdiurnes appelle nocnocturnes , ensore que P Arc turne du Tropique d 25 qui est au< de PHorison dessous, , est Beaucoup diurne du mpetit que PArc plus me-Tropique qui est dans; la-partiel'&x.oe >; Se. au. contraire, suprieure

nocturne

Tropique beaucoup plus grajpd que mais estant diurne, l'Equateur en parties , gales p par PHorison est gal PArc nocson Arc diurne la Planche turne. 8*. \ Voyez comme l$ heuG'est-pourquoy Sela le jour res Plantaires divisept nuit en parties artificielles gales, en 12 galeil ne faut que diviser, les Ares des deux ment nocturnes Se par Se-.cse PEqpateur, Tropiques: les on trace 3 points corresppndaps P ardre Arcs horaires , dont comdu coucher mence du Soleil allant vers Minuit, est toujours la 6e qui Se continuant vers l'O.rient, heure, comme en a Plapch op vpit 8e.., choisi 3 points Ayant par exemple des Arcs divisez.les nocturnes, plus de de la partie Occidentale proches le premier dont est dans PHorison, le Tropique de V, le second daps le dans Se le troisime PEquateur, - en de s , cherchez le Tropique P A requi Centre , Se dcrivez. passe ces ,3 points, ce sera la fin de la. par heure , Se l plantaire premire C v

D' AS du

T R O LA

B E. de >

57 , est PArc cou--

A I T E5 58 de la seconde.; commencement puis: du compas fans changer ltuverture un autre dcrirez Arc vous qui passe par les 3 points les plus proches! de partie de PHorison, Orientale la fin de la 11e heure ce sera Plane-Se le commencement de la iic. taire, Ainsi drme mme d ouverture on pourra dcrire deux' Compas horaires du cost d'Oc , l'un Ar^s cidnt d'u cost d'0~ , Se Pautre mme distance de PHoririent le Centre son : cherchez ensuite dbs immdiatement foi3 points vans l'Ar-c de l premire heure du afin d dcrire cost d'Occident, Se de la PArc d l second heure, mme ouverture d Compas , vous' dcrirez du cost la dixid'Orient ds autresme heure , Se ainsi Nous n'expliquons point icy la trouver les Centres de mniere.de ces sortes , ceux d'heurts qui sont tant en soit Gomtrie versez peu on trouve les,Cencomme savent tres des Cercles dont on a 3 points donnez en leurs circonfrences;. T

R

D'A Tracer les

S T R O L AB Cercles des douz,e

E.' Maisons

59

Clestes. ont eu plusieurs Astrologues touchant diffrentes opinions L ces Cercles , les uns voulant qu'ils divisassent en 12. parties gales autres , le , quelques PEcliptique l'ESe d'autres Vertical,, premier la j mais quateur plus Popinion est celle suivie de Montroyal , suiCercles vant ces laquelle passans les du 2 intersections Mripar dien Se de PHorison, divisent PEen 12 parties > Se PEgales quateur en parties, , si ce cliptique ingales habitent n'est les Peuples pour qui sous l'Equateur. Pour les 12 Maisons distinguer six premires Clestes les , dont sont sous Se les six autres PHorison, six Cercles au destus 5 il ne faut que : le de l'on que appelle position de deux sont 8e PHorison Mridien de ces Cercles Oriental j le bord de fait le commencement PHorison la premire Maifoa , Se. continuant C vj Es

tfcfT" R" A' I* T" E*'" la: division, insrsparTHemiphere del'Ho-:se,:bord Occidental rieur, risonfait l commencement, de la; inserieiu--du: Mri7e 5-l" Partie de la:. dien fait l commencement . S fa partie, 4e- Maison sopereure.' commencela'ioc.;. Comme l* Mridien: Se PHorid j a: tracez son-, sont, il.'ne s'agite .Pouf plus que'ds'^autreSCrGles. s tracer on: tire l point M,, par Centre^ de PHorison , une ligne : droite E M. f Planche 8: j coupant Se Pa-* droitsl;Mridienne angles ralli la ligne Se d'Ocd'Orient cident B C". Enfui te on; divise leCercle: en; 1-2-parties* Equinoxial une , S gales Rgie: appliquant for deux de ces^ points d division-; Se for le Centre A d l'Eopposez,. for laditeli-v , on; marque quateur P M ds seintersections , qui gne dront les Centres ds 4- Cercles : c'st-ppurquoy position y mettant un pieddli l'autre brnpas.,..S pied': tant tendu I, qui jusqu'au point: est l'intersection d PHorison Si dit .Mridien.,, 011;dcrira des Arcs quii

. # D'A^YXOlsAfrE',:, i Se d'atttre de part e termineront de *> ,8e au; Tropique passe-qui >de divisions les ront l'Equa par; teur. frp: la-mme-Planche CommeSC les. ii-Maisons Clestes:, pour ; Plantaires.', on av~ ls heures pour chiffres en dehors-les: ,.qui? plc s Clestes les Maison -, Si: ...marquent' mar-*ceux qui fervent- n dedans-, afin d^* ;les lieiires>Pan'etaresf quer des autres., lesunes' ls distinguer ex^Par les Mthodes cT-deVnt tracer upe Planon peutpliqus', che; d'Astrolabe pour particulier de Ple lvation qui con chaque on vent vientau lquei Pays pour for ladcrivants'enservir ,-en; c tout mme Planche particulire ' Se fur- les 5">6,7 est reprsent qui don n'y nanmoins 8Planches, ls heurescrit ordinairement pas sont Babiloniques qui Italiques sor la 7e Planche , caup: traces elles.. nombre leur grand que par conpourroient apporter quelque " '.' fusion,. se clent Planches ces Toutes

,

T RA I T EV Ti. sur un Carton ordinairement St fin, dans de bois: une sb mettent pce la en rond nomme creuse quel'on de PAstrolabe, Mre qu'elle parce ls contient toutes.. d'un Elle est-perce par le milieu l'on un clou trou met de rond,o tourn en vis par le bout cuivre, d'un Ce clou sert Se ferm crou.. ensemble toutes les Plan-joindre universelles tant ches, que particusont toutes sieres, lesquelles perces cn leurs Centres,avec l'ragnequi autour dudit aussi-tourne clou-> on Alidade de hien qu'une Rgle for s'tend cuivre, laqpele jusques de P Instrument le bord o est im en 24 heures Cercle divis , qui se deux en fois 12:, & chacomptent heure est divise en 60 minuque Au de-l du. Cercle des heu tes. xes il y a encore un autre Cercle en 360 degrez la didivis , dont commence vision au premier point Pordre d*T , Se se continue suivant les asds , pour Signes marquer censions des du Zodroites Signes Se des Astres 3 on ajoute diaque

> A S T R a LA B E : ti$> un Index Alidade St ladite pliant afin de pouvoir fur mobile Palonger des Astrolabes univer-;les Planches fur les; points fels , Se Parrester que veut certains dont* l'on pour usages Il y a en-il sera pari cy~aprs. autre ou Alidade . u d $661 Le pus grand;de ces 4 Espaces*-oii l Mois d Fvrier en 29 est divis est pour Bilbx-ls annes jours; :ciles.; i t- y a- quelque Gomme difficult diviser im^ un Cercle en nombre ma* nous pair, encxpliqueronsTa. nire en cette occasion.. *s suppose, par exemple,.vou-. loir ds 36c; le diviser 0113155 cause de Pann commune j il fucr jours de ce; choisir l plus grande prti se nombre facilement: puisse qui divisertoujurs par moiti'commePe nombre diviser 256 qui se peut la fin toujours moiti,, jusqu' par ostnt 256 de^jresteio^ >,jcher^ Je

-

R A TE* ce nombre ftf restant he combien minutes Se secondes 4e degrez, par en disant, la Rgle de proportion, .jours jonn degr. , H :} .;;.'.' Si : 365 . 360 109 ro-f^o' 14'^ diviser du Cercle retranche urj= | de io7d - 30' *.r4*} Se je divise angle moiti restant l'Ar toujours par divi~ Punit,: Jusqu' par laquelle: satt tout le Cercle trouve di-* ,ipse tif en 365 jpursv si on vouloir le diviser Mais ei 8c f pour de 3^5: jours approchi* solaire la dure de Panne * il saut cause du quart multiplier par 4,' ls , &: y_ ajouter 1, 365 jours est 1461 > de ce nombre l produit choisir une il; en faut partie qui se facilement diviser toujours puisse moiti la fin comme le jusqu'-, par estant ost d sombre 1024, lequel reste 1461 437 j, je cherche par la? de proportion combien ce Rgl fait de degrez, restant mi oombr Se secondes nutes , en disant. Si 14(31< 3 des 32 fthumbs les Noms o font de Vents.. Je milieu B il y a encore Vers l'un;est divise autres Cercles,dont las 24 heures duc en 24 parties pour en! naturel, qui se comptent jour est divis deux fois 12 , Se Pautre en ip Sedemy les Sc 19 jours pour le mois demy, composent Synoqui de la Lune l , c'st--dire dique la Lune employ depuis, temps que une au Soleil conjonction jusqu': Pautre. Enfin dans le:milieu:de la' Plan--' chedudosil double y a un quarrr mesurer les hau* Gomtrique pour teurs Se profondeurs des corps tantaccessibles ,- avec qu'inaccessibles1 Solaire un Treillis Se un Cadran en, quart, de- Cercle >. pour connor

' #&! XT'E'' :_.-.,.; ,''-[ Ttf tre PKeure hauteurs duSoeif parles ur VHorison de latitude^ 48 degrez Les costez Gemetr-.: du'qu'rrsont chacun en 100 par-r divisez que fcies gales., la hu-: on veut mesurer : Quand d'un teur lev corps perpendic-c irement sor PHorison , comme; d'une il faut te-" tour, par exemple iiir PAstrolabe librement suspendu son anneau, Se en cette situapar tion les costez du; double quart Om< o est marqu Gomtrique Ure droite PHosont Parallles o rison costez est, Se les autres sont Ombre verse marqu perpen-r au mme diculaires' Hrison.. PmOn appelleOmbre droite, bre d'un lev perpendicucorps lairement' fur PHorison j & Ombre verse ou renverse fait: , celle que PHorison un stile mis; Parallle mur dans-un lev'perpendiculaiL'une Se l'autre Ombre: rement.. droite ho- c'est - dire St verse, sont; Se verticale risontal gales; aux corps, l Soleil est lelorsque fur; vd 45 degr prcisment

D' A S T R L A BJE. &$ PHorison > mais proportion qu'il Pombre s'lve droite davantage, le racourit Pu horisontale , Se au ou vertica.contraire Pombre verse le s'alonge. mme lors observe la De qu'on d':P Tour avec hauteur le quar* r Gomtrique, si le Rayon visuel se trouve ;PAlidade reprsent par du quarr,, le long de la Diagonale la hauteur de l Tour est gale ;sa distanc du lieu o se ;fait Pobla hau* seryation , en y ajoutant de l'obsrvateur jteur l'oeil jusqu' mais le si PAlidade cost coupe du quarr est Om, o marqu bre sde la Tour droite , la hauteur fa distanest que plus grande ce j fi au contraire PAlidade coupe le cost o du quarr est marqu distance Ombre verse de la , la Tour fa hauest .grande que plus le premier cas PAlidaDans teur. de fait un Angle de avec PHorison cas elle le second Dans 45 dgrz^ fait un AnHorifon avec l mme de 45 degrez, ouvert gle plus que & dans eas PAlidade le troisime

*}p s'inclinant son elle un luy degrez. , Ainsi

T

R 1T vers PHoriSe faitavee de 45 que

davantage s'en approche, moindre Angle

la raison on a pourquoy droite le long da Ombre marqu infrieur du quarr cost Gom PHorison, Se'Ohiparallle trique des costez beverseie perpenlong le Soleil c'est etant diculaires, que de for lev plus 45 degrez que droite PHorison ou.'Ho, P Ombre risontaledes levez corps perpenfo diculairement , est leur hauteur moindre ,, Se PAque en ce cas lidade coupant toujours infrieur du quarr Go-le cost ladite est homoOmbre mtrique, du Trianau moindre cost logue du du. cost , qui est la partie gle , comcoup par PAlidade quarr de la Tour me la hauteur qu'on au coveut mesurer est homologue du t entier du quarr qui descend Centre de PAstrolabe j car pour lors il se forme u petit Triangle fur Gomtrile quarr rectangle Se semblabletout semblable, que

A S T R Q L A B E. 7"f au grand foi? prient qui se sait pos le corps j mais ]e Terrain lorsque est moins lev de lumineux que for l'Horison>les Ombres 45 degrez font horisontales plus longues que hauteur des corps la ;> Se PAlidade en ce cas le ct toit jours coupant Gomdu quarr perpendiculaire du petit Trian, la position trique est renvergle fait for ledit quarr 1 Analogie se ,.8e par consquent j au l'onibre est proportionnelle par cost la entier ,du quarr ,'; comme mesurer du corps Pect au hauteur moindre du Triangle cost j suppoles corps sant toujours levez perfur Se les Plans pendiculairement, mesurez ls oinbr.es font & lesquels de niveau hs distancs , Se Paral PHorison. lles Le Treillis da qui est au defls est divis en quarr Gomtrique > ses plusieurs quarrez petits gaux deux costez un Angle droit qui font au Centre diont premirement visez en r 2 parties Se chagales, cune est subdivise en 5. On son moyen trouver peut par T/

y e

T

R

A

T E*

de la R* 4* terme proportinel mulde trois, tans -faire aucune gle 8e mme ou division,, tiplication -faire aucune ns distinction des droites pu verses, Ombres puisque considrer sor l'on toujours put Treillisnn tidit petit Trianglesern* 8e semblablement blable, pos au les costez , dont Triangle Igrand mesurer ont 3 Se ce qu proposez encore son usage fend tendu, plps fair valoir c hac est que Toi! peut de ses Se subdivivcune divisions tel nombre ifons voudra, (|ue l'on fait n se prsentera ce qui qu'il de mesurs auein nmbr 'jamais ne se puisse accommoder Se ;qui for ledit Treillis. Le tout compter comme il sera cy- aprfi &pliqu de ses Usages. ,en parlant

CHAPITRE

n

CHAPITRE Des Vsages de Gemma de

SECOND.

Vtverjet VAstrolabe , & de celuy de Frison Hr IRE. MonsieurdeU

USAGE . 7rt>*ver. , : le lie

P R E M I E R. du Soleil dans te

Zodiaque;

PAstrolabe il y a dost de un Cercle le ZoAU reprsentant divis en ses 12 Signes , Se diaque Se demyen degrez Signe chaque il y a 5: autres Puis .Gir-t-; degrz. de Cercles renfermns confrences 4 Espaces, 4 anreprsenter pour nes de fuite, chacune divise en Mois Se chaque en ses ses 12 Mois, : Ces les 4 preAnnes sont jours du 18e Sicle mires , 1702, 1701 Se l'on 8c 1704. fanser> 703, peut D

--'L'* U -s A "G E 7# faire les rec. fenGble servir ,;pni le Sicle j favoir dahttput PEfpaSe le plus e .extrieur du; soigne Centre de 'strolab ,'o est gralejomv l Membre 4 ^i&vvM du mericement de r , peut Signe les antes toutes bi^ lervir pour fht sextilesV comme 1704-,vfoS, ec* > L'Espa1712 , 171& r ijto', ce foivant est grav le Nomp re toutes ls servir t. peut pour annes: seront les v-cpi premires les bissextiles, comme seront aprs , leannis ly aps-l-nh 1705 circu1709 , 1713 , Sec^'-L'Epace laire le Nomo est grav qui luit, bre ls hnes, ii,:pttiserv pour seront* les Secondes ls qui. aprs Bissextiles l'anne > comme aprs les annes seront 1702, 1706,-1710, Seci 1Enfin intrieur, 1714, PEspace du Centre o Se le plus-prs est le Membre 3, peut grav servirpur toutes celles les troisiqui seront mes les; bissextiles , comme aprs seront, aprs 170-3-', les nns: 1707, bissexti17IT, 1715^ Sec. Les annes ks.sont:de > Se ses commu366 jours

CES ASTROLABES. 75 comme le jour ns de 3651 mais qui le bissextile est infr le fait aprs bissextile com Panne $4 Fvrier la fin du Mois de Fvrier, mence la fin du mme de Mos Se finit suivante, Vanne du mise dos estant sur La Rgle du Mois elle monle jour propos, au Cercle le lieu trera du Zodiaque du Soleil. EXE M LE. est le lieu du On demande, quel le ioc d'Avril de Pan Soleil 1705 de Midy le Mridien 'heure pour la Rgle fur le 10e de Paris, je pose de Panne d'Avril 1 , parmarque est la premire la ce qu'elle pres Se je vois du au Cercle bissextile, le Soleil est au .20* que Zodiaque, 20 minutes dV. ,8e environ degr une Si c'toit autre heure ,d-r ou aprs ou pour vant Midy, quelautre Mridien Oriental que plus de Occidental pu plus celuy que il y auroit diffrenParis, quelque son ce , caue le Soleil que par envimouvement propre parcourt ron du en un degr 24 Zodiaque D ij

L; USAG ce d'cident vers Orient, min. Ses par heure; quirevient est le tempsL'ann Solaire,-;qui parcourir le Soleil employ que du Zodiaque, est de les f 2 Signs minutes Se 49 y 5 heures 365 jours annes Civiles Se commls corn-, niunes n fopt qude 3^5ijpurs,ellsi Sol-' sont plus pour ces que l'ann re de 5 heures Se 49 minutes 5 c'est-les Ephemerides , si par pourquov le de Panne 1700 je eonnois que a P Equinoxe de Soleil:est parvenu l id^d 2 heures Mars Printemps 16 minutes l'apnsoiaprs Midy, tard de vante 1701 il y arrivera plus Se 49 minuts-, c'est--dire 5 heures du a 8 heures Se environ 5 minutes encore soir. Lan 1702il. y arrivera tard de 5 heures Se 49 minuts, plus une heure dire c'est environ 6c du 21 Mars. Minuit minutes 54 aprs encore il y arrivera L'an 5 heu1703 tard res Se 49 minutes , c'est plus Se 43 minutes dire environ 7 heures du matin dudit 21 Mars mais jour est bissextile Panne , le 1704 qui estant de Fvrier de 25) jours , Mois 7$ heures

T> E $ A ST R O L A B E S. 77 PEquinoxe arrivera e Soleil de le 2ocde comme il Mars, Printemps fait avoit mais 4 ans auparavant, la mme non , parce hetpre pas un jour de 4 en 4 ans, qu'ajoutant on ajoute44 mdetrop,il y arrivera donc minutes Panpltost 44 que dire une :ne i c'est heure 1700 environ ;32 minutes aprs Midy.

U

S A G E

I

I. le Zo& le

lieu dans du Soleil Sdchantte , diaqueytrojuverfa dclinaison, Pa?alUle:qpilMwtejoM^l&' for h ligne

qui reprsente de p A froCHerchez PEeliptique du Sgne lbe -Universel-.le degr est le lieu;du;Soleil, Se vpyez qui Parallle j cpmptz quel if,coupe sur ;l Mridien ensuite Extrieur le nombre des degrez entre compris Se .ce' Parallle , vous l'Equateur aurez du Soleil ; la dclinaison pour l jour'propose. D iij

*fi

VXJ EXIMPt. Le Soleil demande

SA

G

I ';."

au ie degr estant dV sa dclinaison on j om e Parallle trouve que qui coupe ce degr corresde PEcliptique, for le Mridien au Extrieur pond I* degr de dclinaison Septentrion minutes moins. iiale, quelques '' . U..SScachant h | ., || ! I -.Ml^^ A...G .E t 1.1 L...; tj. _. du Soleil^ *flh

,

dclinaison

ou; Alidadfej Rgle Turnez de manire reprfepte qu'elle c st'adrre' vtre Horifpj i-'cjid le Ple d P Ai^olabesoit lvpirlade degrez d'autant dite que Regse du Monde est lev'for vle Pose : cherchez Horison la'hauteur tre dvt Sollr du Meridiene jour prola se eonnot ,. laquelle par pos dinous comme alins dclinaison, de comptez les:dgez ecy-aprs,i

la

m E" st: A ST"K Redite tieur

jhatu:nrfr)se > commenant dpulsilaiR-Se allanftyrs gle, iEq^ipPgtalilk fin d ce compte le Pamarquera rallle Soleil ce jourdcrit quepe l , 8e par mme son lie; moyens dans J Zbdiqju sy#Mfepp^int ;f :av Saisotod^Von c$?jne$|r ;igfd; 4epx degrez gasem^soigaez-d des! Tropiques la ppt VEquatieurSe mme-delinaison >,;S Je; mmePasr . ;',. : liaUeleu;.-;;!. ;L ::\ :.. .- rJ ;:b:iB5X;S;M-!Bbl;';;-,';;;^;ps;!

E: "& &&B:Me$drim;iEx*-

tf$'

LJanslaSaiopd'Automnelade* linaison dia soleil estant d i% d^ Mridionale grez v on veut savoir fmliei dan $ so: Zodiaque; ^Je cornpte dfepsilesIPQk,5pteMtripnald PAstrolabe 48dgreZj qui est la latitude dulieuio je fois SSe je pose la Rgle sor ledit Horisontale 48e j- enfoite:cnnossant ladegr par dite la dclinaison , qu' tel,jour hauteur d Meridiene du Splilpst for l'Hrison dulieuo 30 degrez je is ;,,; je compte la Rgle 30 depuis vers * allant degrez l'Equipoxial:S2 Diij;:

: L* tJ S p t .: $p au boild^ c compt je trouv de ni pour Paralleledti ie degr :lieu du Soleil tep jour kif ARQJ7l> --.--

le te

la latitude; du lieu it 'y ^^achant Soleil & la^de^naisondu Ponesti hauteur Pn connot Meridin, dclinaison fi cette est car Sep la tentrionale l faut Pajouter de PEquateur, hauteur Meridiene est lefcomplment de la laquele la titude connue sera , la somme du Sil.; Rais; Mdne 4iauteur est Mridionaief si la dclinaison >& du mme faut la soustraire complment de la latitude est la le.rest y ; M hauteur Merldieric du'Spleil. ;X-M:ri'--A":; Dansuniieu dontlalacitud est a

de 48 degrez ij-Se par consquent ' "de '> hauteur Mef-idine; l'Equateur du: Soleil de Meridiene

OL A B E S. Sl DES A STR est de Mas si a declinaion grez,. Mridionale > a hauteur jidegrez est de fur Meridiene 30 degrez du lieu PHorison propos.

.jCs-Ae onnojsanf Soleil,

PV.

:

.;.

l hauteur du Meridiene ou de quelque Etoil a m jour trouver la latitude du pays oh proposs Ion . est..

Von a une que ligne suppose sur , trace; un. Plan JE Meridiene Horizontal > soit par le moyen dp la Boustoe ou autrement, Se que l'on la! Rea;e du dos"de observe avc, de ls PAstrolabe > la garnie pipuls P Astre .jiautejut.de lors qu'il pass , le Mridien. , par trouv le lieu du Soleil Ayant le Zodiaque dans la premire par , Se f dclinaison par a deuxime, on f>roposition Parallle aural ce jor-l. le Soleil dcrit Reque quel ce Parallle marquez degr le Mridien rencontre Extrieur, D v

Sz. L" TU" s A G. B: Se d ce degrla RgC: loignez-en vers le bas de PAstrolabe , autant la hauteur Meridiene dm iqu'st L Rgl jour ainsi;place propos. PHorison du lietioyous; reprsente sdistance estes , c'est pourquoy -jusen marque l latitude., Ple qu'auchose fera :l une n mrpp pour E to i l fixe- don t pn con no c l* de Se par consquent le: Pav elinaifn, sarHele dcrit., quelle' E X:E;,M: E z... JE.;. ,'

a trbi> Le'viitimedAvriPpn du Sole i fi Ve la hauteur Meridiene demand d 5if degrez 5 on quelle est la^laritudpd-lieur:* r ':--'::: ifobfrvton. ''";'' J Je trouv par l premire propoteP jour lliu dii So-rtion , qu' est le drnierdgr d:r eil ,,S par la C proposition fa dj trouve que clinaison est de nze , puisdegrez r enl Parallle de ce jour-1 que du Mricontre le unzim degr dudien: Extrieur.. C*st pourquoy la Rdit. lanzimedegr' j'loigne le: bas. d PAstrolabe de JJ> gle vers,

A'STX pf EVA' B ~E: s : &j est la liauteu r Meri, qui degrez du jour troudiene proposjelles au del de l'Eve for le 40e degr 6c 1 a distance Ppquateur, jusqu'au le std d' 48 dgrez;.? je pncjus* le Ple du Mondeest de jsey que for PHorison ot dp;lieu 48; degrez s'st faiteVobservatibn. DES;

~;\',.'l Couver fin

; '' W,--S

4:';A--;;^..,P>le dU

- . '-,[ ieusoh

la fauteurstm esiya.teljour . qut'

essatemheme^ ':,.. cejfpit.,.

-erri'cal^& ;ppj^y^r:Jle; Icm i ^leilV.Se X^ :;. ';itfut; ^piantrat ipprcel^: i'fit avi^r^igr^^-^ trace ridiene lev * car ayant un; un stilefor perpendiculairement Plan Horisontal;, ;eompris Pangle de o; stil(, 'Se l;'M&k' par;Ppmbre le dieefait onpotre ^jr/ical^. ou Azimuthdu SoleiC ..." '/;'../ ledit Mesurez , Se remarAngle si le Soleil est dans la partie..' quez ou pbser.T Occidentale, Orientale" ' '"" ' "' "'""ID-'v^

u s A G t ; w 4 , vez aussi avec PAstrolabe' sa: fiats*teur sur PHorisoiv, q est son AIl mucantarat ensuite y cherchez lieu du Soleil dans leZodiqUe par S deel itaifp St l Ie propositions ce jour^a^r dcrit 'Parallele^qu^f l ditimej lbignez'la presqupy dkFole dAv Horifontle Rgle de d'utant strolabe que* degrez du vous estimez estre la latitude de Pin tendez le bout lieu,puis dex fur le Parallle Ip pliant que l St 'fM-"Soleil dcrit' e''jouis1 fur Theure ron croyez que'vous P Index' estre ferme tenant 5 enfin ainsi Pr-la. Rgl,.Se tournez pli, ?sr P Equinoxial' restz l'^cjpeial Pndr bmBe.sof feitd je-v^rtfPAliucntarat aPSrfor d'Solerl laaura bieh dla: bservVon jug il du lieu Se de Prieure titude , sinon; une autre faut estimation en faire , 2| repinmenerToperatibnjusqu' c que se rapport* l tout Se con, exa&emenr.' vienne La raison d cette est, opration de y a mme qu'il rapport parce PHrson au Se AlmuVertical

' B E & SAT t G t h B E jr: if| du Soleiljqii'il %S;tttar11t y ade:PE-^ au Cerle horaire Se au P% qpatear Car les du ralsel Cercles jour.. ou Azimuts Verticaux passent pa' ls Pdlsd PHorison, Selecoupent & Atgsesdroits>; les: demrqe; ou Cercles horaires Mridiens psil de PEquateur l: ls Pols fois par Angles S les Aldroits, coupent sont PHo-v tucantarats parallles risn, dmmeqe:les:Parallle*; soncl'Equateur.. dsyorsle ; .-:;

'-.';"U.S.A'G:

E:

>T.; hauteur " -;,

CoimimlheureqxWest parla " ''-''ly - :--: ainsi >.pn auralyef elasera quand ritable heure .... Astronomique.,, La raison de cette est opration d l'Uage l mme que celle pre~ cdent.

TE'

&ST'KO;!MWS

$JF

U Trouver

S AGE

VII. droites de tp#$

ls* Ascensions

les degr&di'Ecliptiqne^ dun 'Acnsibn dgrr jlroite est. le ^ d degr PEcliptique: P avec de PEquateur;, qui monte my/ de lai Sphre droiPHorison for; Cercl; horaire tout; te r peut rdfrisons> str up;; ds prispour l droite d , c'est, Sphre, pour*.le degr dPE-trouv ayantf quy n< avec , qui *f troupe quteur : de PEcliptique danssqueique degr a son Ascension Cercl horaire,ion du; Colure ds; moiti' driti L l premierpar passant' Equinoxes on? cpY, est le terme par lequel point les Ascensions;; compter commence vers; d'Occident: droites , allant Cercles Parallles les Orient for fon PEquateur , ou PEquateuE mme... "T

' j .',; """:; On ; -!LVJt#;s;;ATGEE demand 2t E ; c. N.

"-'""L.""E"^'""

P Ascension droite d b j il ny a. %rdeuxime degr suivre le Cercl horaire qu' pafcotiverra qu'il antparcedegr,on se 30e degr de PEquateur, se qpi est par son Ascension consquent droite.. On aussi par mme moyen peut Javoir degr quel de,PEcliptique tel degr; d'Aseension correpnd Cette droite. est la onr proposition de la prcdente.; yrse v Si l'on veut de combien savoir de PEquateur avec montent degrez un Signe il n'y a qu'" trou* entier, ver l'Aseension droite dp onimen-r cernent dudc & V$.scnsiop. Signe, d fa fin. droite On> trouvera > par le Signe entier que tout exemple, d y' correspond 28 degrez,. quel* que&minutes moins de l'Equateur^.

\

ptS

STB. - .,.

O E AB ?...-,.-..-; ,.

ES. ',...

% '>-,-..

. ' .- i '.-' i

rfruver-1-'Ascension oblique ,drladiffe^ de tous les degrs:, tenc Ascensionnelle de t Ecliptique toute latitude pro^ pour *. .?. : 'pose, Asension appelle oblique d'un de ON degr PEcliptique, le degr de monte qui PEquateur av/ec a Sphre foy sur PHorisonde la diffrence qu'il y a oblique^Se -8e V Aseen:pr3PAa^siprdroie , s'apdp mme degr :sipinobliqu la idifferehce Ascensionnelle.. pelle t la i^aeez Rgle reprsentant iPHioriso Ple^atipa ODlquesebh diPleidui cher*-vbusstes, liup, chz enfoit le 'Parallle ;du degi de PEcliptique i remarquez propos c- ce Parallle la. e-point coupe Horisontale du ;, la distance Rege Cercle au Cercle hode $ heures raire,passant par cetteintersection, donne la diffrence Ascensionnelle Se l'on P Ascension aura oblique

*

dut

,; ;;/;;. -.V' V'jS ]AZ 1

A

T * t'A

B ES.'

ji|

US Cnnojjant trouver

AGE;

IX.

i

la hauteur U dclinaison

du-Pok d'U fu, des Etoiles fxe s

SE OBseryezne de mettez laRegsePleyatibndpPdRe la le, ensuite depuis comptez le haut d PAstrolabe la. vers, gle observe Meridiene , soie fauteur soit le Midy, vers ; l: ~ ;Jelinaison,/Se par raport

A S T R O L A B E S. jf on examine fa longitude ^iptique, tellement M latitucse, quellorigiP' n d'une Etoile tude & latitude PEcliptique son ; mme que raport Se fa Dclinaison droite, Ascension ; : a F Equateur, sur PEquateur que vous Comptez PEcerncontre pour pfendrzpn d PEtilc , >la longitude cliptique ausi saLuitude propose, Comptez fur le Cercle horaire, passant par vrs^lc de longitude susdit degr selon 1* ou vers le bas:, haut, que ou Meest Septentrionale latitude d Pln: Etendez ridipnle le bout Se le tenant dex jusqu' c point, a Rtournez ferme en cet estt, de PEcliptile long gie, Se Parrestez de VIndex le bout que, marquera Etoile de ladite droite Fascension sur l Cercle horaire , 8e s dclila. Rle Parallle naison'for par son en cette Inavec situation gle PEcliptique dex a le mme raport l'Evec avot qu'elle auparavant indielle c'est quateur, pourquoy le vray lieudePEtoile ,' auflque bien d'une faon que de l'autre. B E S

$4

S A G E on pourroit Parce mar moyen sorl'Alrolbelesplusxonbj Etoiles, erabses 3uer " ' ' ' ' . i^, !~ ".-.-'. . >'' USAGE XL droite i&fodt* Cvnnoijsant 'Ascension' d'une connotn Etfiiley :0) flmaison < -:. .1 :-,' jlongitude&latitude* f X Yant pos la Rgle ,estendez le point |e

L'U

;

long de le bout XX^Eeliptique for V ndex d'nterfeede d P Ascension Sedela droite, tipn Fnde PEtoiliensuite dclinaison en cette afrest estant situajdex le long de la Rgle tion , ramenez at-de P Index , le bout ^'Equateur l'on le Cercle teindra horaire,que d longitude, Cercle pour prendra Pori & le ^Parallle jque prendra d latitude. Cercle pour utile est fort Cette j proposition la dclinaison car on peut connotre d'une Etoile Meripar a hauteur diene , Se son ascension drpite par pendule. l moyen dune Horloge

T R LA B ET. >J bien ou bien rgle donc attre^Etoile, est 'aseeafipf^drke enconnue:, >airaprtuhe de temps observa'ntiombiien fepaf- la mdiation de l'une Se; de fe entre dire, combien de l'autre , c'est l'une devant l'autre passe temps le Mridien. fous FirLe mouvement ; propre\du se faisant autour des Ples mament lala-*,, 4eVEcli^^ycelafakqu des est titude toiles invariable leur se fait fans mouvement puisque de PEcliptiny reculer s'aprocher oe '.j,' 'maisletr eftange. longitude selon Pordreds l|s#ns Signestbus d'environ fait :, ce quL 51 .seconds de 10, ans> 17 minuts enl'efpace & ce changenTent e fait galement Etoilesfixes. U n?st pour toutesles est pas de nme de leurs dclinaisons Se -Ascensions droites jcarM les flon diffremment changent leurs dans diffrentes situations : le elles Ciel, quelquefois augmentent d'autrefois elles diminuent raison de fait Pobllquiit PEcliptique que avec Ces changement PEquateurv ) E sJts ou toute^utre

.

,

L' U S AGE? -.;'{.: $6 les anciens nt cause Globes que au bien les anciens. Astrolaque bes , ne marquent exactement plus lieu des Etoils se Ciel, dans lvray en temps il en faut Sque detmps de nouveaux. rfaire ; 7

'>-' A G E;:':X;?IV:T :U;s :^ 3.;.;^; :;,;:;' "~>y ~ 'f.^,> ":!:..';'! : ;;;.;;:. la hauteur & le KerHcd (ynt* obfixv d'une Etoile y marquer fin Heu ] dans le ieL , :-.;;;:;','! km Alidade '-M J Ettezla Rgle J^ *e *on ^e * ; S! l'Equateur jV* dans les Cercles r horaire^ herchez pour^Vertiea que vous prendrez VJEen ce rencbntre,le VertiPde i ;vou ; toile V for; lequel propose de PAstro vers l haut compterez - ; de son ; Eleytio lbe .

ASTROLABES. 97 de PEtoile ia , Se par son lieu dans leCiel. consquent fait en mme Si l'on t>atemps observation for deux relle Etoiles, le lieu de chacune, on trouvera 8c horaires les Cercles entre , compris de l'autre, le lieu de l'une , 8e celuy ia diffrence de leurs Asmarquent droites censions si , c'est pourquoy F Ascension droite de P011 connot celle l'une de;l'autre. , 011 aura le mme aura si l'on connot On de chaSe la hauteur la dclinaison mme en cune observe j temps ce faire la Rgle le Pour , mettez tendez le bout de l'Equateur, long for le de Plndex Parallle , qui de la premire la hauteur marque ensuite la Etoile j tournez Rgle, selon Plevation du Se l'arrestez si pourlors de Ple le bout ; que la dclinaison de l'Index marque son vray la mme on aura Etoile, recommencez lieu , sinon Poperaou racourcissant tion , en alongeant le bras ie long dudit Pade Plndex ce la rallle , jusqu' que Rgle du Po Plevation estant reporte E

DES dclinaison

A 8e par aurez ausi son lieu : ce moyen vous vous connotrez Ainsi premire Parallle ment le l'Equateur son mouvement dcrit par qu'elle fa dclidiurne , Se par consquent horaires comnaison j les Cercles de le lieu PEstoile entre ,v 8e pris feront connotre de la Lune celuy leurs de la diffrence Ascensions E ii

: L' U, S A 'G E 100 convous droites , Se^paf ce moyen droite de la Lunoitrez FAension - ne j ensuite trouverez fa lonVous la nc proSe latitude par gitude latitude vous y Se paria position de ses Nttids distance connotrezla de la manire : foivpte^ inclila Luneestant L^jOrbitede de .5 degrez, la PEcliptique ne l'on en deux que appoints coupe Noeuds -, dont celuy parlepelleses la partie la Lune vers Iquel passe Teste se nomme dp Septentrionale elle Se l'autre par lequel Dragon, la partie vers Mridionale, repass du est nomme Queue Dragon, en la Rgle.( ce cas qui Eloignez de la Lune) de l'Orbite reprsente PEcliptiPEquateur reprsentant qui est fa plus quede cinq degrez, : Remarquez en latitude grande le ladite coupe Rgle point quel de Parallle PEquateur loign la latitud'autant de degrez qu'est horaire de de la Lune , le Cercle sor ce point, marquera passant par de combien de degrez {'Equateur

P E S A S T R-'- L A B E S. de ses Noeuds, efe'st loigne de PAstrolabe le Centre prenant un dfdits Noeuds. pour

IOI en

U

S A

G

E

XIV. que parAmplitu

diurne le Parallle Sachant court un Asire^trouverson M Occidentale. de Orientale

d'un AsOrientale "Amplitude eomtre est Parc de PHorison L entre le lieu o il se lev, Se le au temps: le Soleil fns iu se lev de -Equinoxe, l'on nomme le que est un Point du vray S qui Orient, des Ples du Mridien. la latitude selon Posez la Rgle du lieu estes o vois , 8e comptez enles degrez de la .Rgie, compris Se le: tre le Centre de l'Astrolabe de o elle .coupe-le point parallle P Astre aurez son Amplitude | vous Si la Rgle n'est diOrientale. pas une vise , il faut petite y faire for Se la tourner jusques marque, la- ligne s'tend d'un droite , qui Eiij

IOZ L' U S A G E Ple de PAstrolabe l'autre, sePa?; rallele cette atteindra que marque donnera de Orientale PArnplitude Par exemp. PAstre. Si l'on demand P Amplitude Orientale du Soleil,.. au 20e degr la estant des n , pour latitude de 48 degrez, ce qui faites vient d'estre Se vous trouverez, dit, Occiden36 degrez. L'Amplitude tale eit gale POrientale.; - -i ii n . .) USA -1.. . 1.. XV. -..

G.B.

la dclinaison dsitn Asiff *&; Connaissant -' Orientale i(trpuverM son amplitude latitude du lieu oui'an T est. for la Rgle TAm~ Orientale PAstre d plitude GOmptez ou par connue', observation , oui autrement : Si eli est dliyver, l vers de V comptez-la Tropique en la partie si Mridionale j mais elle est d'Est le vers , comptez-la de 25 en la Tropique partie Septentrionale. Tournezenfoite la Re-. ce que.le d'Am-? gse juqu' degr

t K O LA B E S. D E S AS 03 tombe Orientale marqu plitude de de la dclinaison fur le Parallle de la lors la distance PAstre, pour de PAstrolabe vous au Ple Rgle lieu du o la latitude marquera estes.. vous utile est fort Cette proposition de Mer. les dans voyages Pamon a observ Si par exemple du Soleil Orientale , estant plitude de -W , Se qu'on au premier degr de 18 degrez, P ait trouv marquez ^ surla le 18 degr , Se la tour Rgle d'arii*. ce nez ce que jusqu' degr dudit touche le Parallle plitude de v , ce qu'estant premier degr eIa Rgle 011 trouvera fait, que du Pcette situation sera loigne le de sera 49 degrez, par conqui s'est: la latitude du lieu squent faite Pbservtion. Pour observer OrienPamplitude FA> des avec tale ou Occid. Astres cet Instrument ho-^ strolabe, placez en forte risontalemeht, que la planche du dossoitdessus, Se que le Diamtre du cercle qu i passe par le*preniier de 20 Se de *> soit parallle point E iiij;

f 04 L' U S A G E ia Meridiene du Monde ->En cette situation Pautre Diamtre qui de Y 8e le commencement passe par avec la ligne d'OA", conviendra rient de Se de POccident l'Equinoxe ensuite PAlidade 5 tournez ses ce que avec , jusqu' pintles sur le PAstre Vous voyez propos de PHorison bord Oriental , 8C deles compris comptez degrez ou coucher Equinoxial, puis le lever de PHorison , o. jusqu'au point ou se; en se levant PAstre paroit aurezfon. Am8e vous couchant, plitude..

USAGE Connoxtte. l'Arc diurne Astre pour une latitude

XV

L. u

que dcrit f ropose-

la Rgle selon l'Eledu Ple vation du lieu , Se MEttez le Cercle horaire remarquez qui la Rgle par l'interscctionde passe Se du Parallle dcric , que PAstre le jour la distance du Me.propos,.

D E S A ST R O t A B E S. 105 ce Cercle horaire est PArc ridi'en doubl estant semi-diurne, lequel donne PArc diurne de PAstre , ou du temps ]a longueur qu'il employ par d'Orient en Occident for. du lieu au jour rhorion propos. EXEMPLE. Si on demande diurne PArc que dcrit le Soleil il-est au Tror quand de 2S pour la latitude de 48 d. pique ladite a Rgle horisontale poez Cercle vous verrez latitude, quele de horaire Pintersection passant par la Rgle est loiSe d'udit Tropique du Mridien de 12.0 Extrieur gn de raison , lefquels degrez 1^ par heure font 8 heures, dont/l double diurne Soleil v6 est PArc dp , Se 8 heures son par pour consquent Arc nocturne , par o l'on voit qu' tel du mail se lev 4 heures jour tin huit heures , Se se couche du soir.

E T

io '* ..U ., J s

L"U A G

s A ' E

G

les Etoiles qui quelles lati~ ne se couchent une point pour tude propose, autres n y fini' quelles Etoiles , & quelles. visibles J jamais Verticales.font selon Yk Rgl du lieu les. , toutes AYaiit latitude, Etoiles les parallles entiers j dont sont au'dessus d l Rgle fans la> ne- se couchent Se y toucher, point, de perptuelle sont j au apparition les Pa~* les Etoiles: dont contraire sont au dessous de ralleles entiers for la Rgls ne s'lveront jamais l-Horison. dont la declinaisonj Les Etoiles, du sor est gale .l hauteur Ple la: mme PHorison du vers partie dire c'est Monde, Septentrionale, si l Polest Septentrional', l'uy feront Se passeront:par son VerticaleSj lors atteindront le Zenit, qu'elles est que la. raison dont Mridien, mis l

L' U Ct SAGE lieu l latitude d'un est la distan PEquateur c de son Zenit , laest toujours Plequelle gale du Ple,. vation Et les Etoiles, dont l dclinaison est ga~ Mridionale le au de Plevation complment ne s'lvent du for Pl', jamais PHorison de nos Rgions Septentrionales. Tout cela se peut connotre par la duPAstrolabe bien , ausi que re des Se des nuits dans les jours Polaires > , c'est - - dire Rgions le Soleil de rvoeombien y fait ; continuelles diurnes lutions , ou combien ils ont fans nuits.s de jours fans jours. & de nuits ^^^ !* ,i USAGE Connotre les le lever i ^n>.i- m^>,.,** XXI.

des Etai* & coucher y Cosmique , Achronique J; & Heliaque.

d'ulever appelle Cosmique ne Etoile se lev lors qu'elle ON le Sole matin en mme temps que leil facilePou connot , ce que

r> ES: A S T R O E A E ES. w$ en saehant oblil'Ascension aient de PEtoile , Se quel degr que dc^ se lev la mme}; avec PEcliptique Ascension oblique... d'une Le coucher EtoiCosmique lle se couche le ma-le 5v est quand mme le Soleil se tinen temps que en lev: et que l'on trouve cette forte ladescensionobli5 cherchez de PEtoile,. cherchez ausi le 3ue de PEcliptique, egr qui descend la mme deseension avec ,: oblique dans l degr; sera le Soleil lorsque se couchera cos-,, PEtoile. oppos iniquement.. drrne EtoiLe lever Achronique le soir est lors en' le, quelleelev mme le Soleil se couque temps le trouver, cherchez le; che 5 pour se lev* de degr PEcliptique,qui en mme temps que PEtoile, quandl. le Soleil dans le degr sera oppos se lvera Aelironi, PEtoile quement.. Le coucher est lors Etoile, soir en mme le trouver pour d'une Achronique le se couche qu'elle le Soleil, que temps le de, cherchez,

S A. G E , qui se cou de:TEcliptique gr en mme temps que TEtoile. Le couclier ',.' est. rs: Heliaque a ve Etoile qu'une qu'on pendant leoir le ca quelque temps aprs cher' dtr a discommence Soleil, a cuse prtr, qu'elle approche des Soleil.,' Rayons-:dt Le'lever' lors , est Heliaque "Etoilequ'une qui ne- paroifloit pas l mathl le lever avant d'u- Soleil, commence se faire &frtir voir, de ses Rayons, s'est loiparce qu'il son mou* suffifament gn d'elle par vernent Les yersTOrient. propre Etoiles demeurent ou encacls, dans ls dui;So velops Rayons moins de temps lil, , pro plus-o font ou moins qu'elles plus ftortion iimineuesv Celles qui le font moi ns ne peuveiit estre veus S dgages d es n'en soient Rayons-qu'elles de 17 il suf5 mais loignes dgrez fit aux Etoiles de la premire grand'en de 1 z , & deur estre loignes de Venus I-a.Plan.ete. feulement-de 5. ti\

L'

U

DES

ASTROLABES.

|

U Trouver

s

A

G

E

XXII. la Nmt par les

Vheure e Etoiles.

la trouv Dclinaison droite dame AYant &c rAscenon son fui Etoile lvation , observez : Par sa THorison son lvation,.& en; quel dclinaison , vous saurez se trouve horaireelle Cercle > comdroite du E Ascension ensuite parez celle de l'Etole, Soleil avec ostez la moindre de la plus grande, potrr avoir leur diffrence & connotre combien le Cercle horairedie PEse est de- eeluy tole , o loign trouve :: Si: PAsk>rs lie: Soleil pour. cension droite du Soleil est fa plus cette doit estre diffrence grande, du- Couchant vers; POcompte rient si elle est plus j mais petite> n la d'Oxient vers Qccompte eident...

..%14-

VU

s A 6..fi 1. L E.'.

E X E M P e

Suppos que la nuit du zj de Sep^ au comtembre estant , le Soleil de t , dont mencement PAscenfon droite est de 180 degrez ,.on renomme ArcPEtoile fixe, marque droite est turus P Ascension , dont de 110 degrez , & la Dclinaison de z a degrez 4.6 miSeptentrionale la trouve nutes ,.. & qu'on par obsur de leve PHorisoii servation dans la partie Occiden13 degrez les 180 degrez tale > ostant d'Ascendu. Soleil de zio , qui est sion droite de PEtoile celle , on cpnnot que est plus. Occidental de $o> le Soleil & comm que ladteEtoie, degrez de PAstrolabe le moyen on la par lors, dans le Cercle trouve pour de 6 heures Horaire, , on conclu du soir.. p.1il est. S. heures

DES

A S T K O L A B ES.

Ilj

Us frawver les

A

G

XXIII. Italiques, Plantaires, Babjlo*

nique

heures s >&

connu Pheure Astronode Jour ou de Nuit 5 si mique AYant est avant elle , ajoutez-y Midy aurez seminoeurne PArc , vous MiPheure > sicst aprs Italique encore iz heures , fie , ajotez-y dy surdes. trois Nombres fi le produit ce nnbre , le ostez-en 2.4 pa