uretero -intestinal anastomosis stricture in the neobladder : role of radiology and management

of 16 /16
URETERO-INTESTINAL ANASTOMOSIS STRICTURE IN THE NEOBLADDER: ROLE OF RADIOLOGY AND MANAGEMENT Tlili G, Mallat F, Hmida W , Hidoussi A, Slama A, Jaidane M, Ben Sorba N, Mosbah Bouzayen F, Ben Mansour S, Abdelkefi M, Mama N, Tlili K Department of urology and radiology, CHU Sahloul, Sousse Tunisia UR1

Author: lacey

Post on 23-Feb-2016

43 views

Category:

Documents


0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Tlili G, Mallat F, Hmida W , Hidoussi A, Slama A, Jaidane M, Ben Sorba N, Mosbah Bouzayen F, Ben Mansour S, Abdelkefi M, Mama N, Tlili K Department of urology and radiology, CHU Sahloul , Sousse Tunisia. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

UR1

Uretero-intestinal anastomosis stricture in the neobladder: Role of radiology and managementTlili G, Mallat F, Hmida W , Hidoussi A, Slama A, Jaidane M, Ben Sorba N, Mosbah Bouzayen F, Ben Mansour S, Abdelkefi M, Mama N, Tlili K Department of urology and radiology, CHU Sahloul, Sousse Tunisia

UR11introductionLa stnose de lanastomose urtro-ilale et le reflux sont les causes les plus frquentes de la dtrioration de la fonction rnale des entrocystoplasties.

Il y a diffrentes techniques danastomose directe ou des techniques antireflux qui essaient de rduire le risque de stnose et de reflux

2objectifsA partir de l'tude rtrospective dune technique en utilisant une anastomose urtro-ilale directe d'une part, et un mcanisme antireflux cre partir d'une anse ilale effrente invagine d'autre part. Nous nous sommes intresss aux stnoses anastomotiques

3Materiels et methodesEntre 2008 et 2012, un total de 10 patients conscutifs (10 hommes) avec cancer de la vessie ont eu une cystectomie suivie par la construction d'un novessie. 4resultatsL'ge mdian des patients tait de 62 (39-78) ans

Le suivi moyen tait de 32 mois

Un examen physique, des valeurs de cratinine srique, la tomodensitomtrie et l'chographie rnale ont t pratiqus

5resultatshydronphrose tait prsent avant l'opration et aprs l'opration amliore dans 7 cas Dans 3 cas, hydronphrose persist aprs l'opration, sans symptmes Le taux de stnose anastomotique tait de 4%. 6

resultatsImage de novessie deux ans aprs l'intervention7resultats2 stnoses inflammatoires eu lieu au dbut sur les semaines post-opratoires et 5e dans un cas, ont t rvls par une pylonphrite

2 stnoses taient des tumeurs dans la nature et ont t rvles par la radiologie, le 8 et le 18e mois, respectivement

8resultatsLa stnose inflammatoire a t traite avec une nphrostomie percutane, dilatation par ballonnet et pose d'un stent urtral

Pour ces patients, une rimplantation chirurgicale tait ncessaire

Dans le cas de la stnose tumorale, une chimothrapie a t indique avec un bon rsultat dans un cas

9discussion Hydronphrose post-opratoire distance d'une cystectomie pour cancer avec vessie de remplacement

Bilan tiologique prcis

Rcidive tumorale / stnose anastomotique pure10discussion lvolution de ces stnoses n'est pas la mme

40% des stnoses anastomotiques pures se rsoudraient spontanment la premire anne

Attitude attentiste sous couvert d'un drainage par nphrostomie

11discussionle taux de rcidive est identique celui des stnoses urtrales de 1 9%Facteurs de rcidive: grade tumoral / CIS associ sur la pice opratoire / caractre multifocal de la tumeur /l'existence de tranches de sections urtrales envahies / la survenue d'une rcidive urtrale12discussionstnoses anastomotiques non tumorales: de diagnostic plus tardif et d'volution plus lente

stnoses tumorales: de survenue plus prcoce (dans lanne) et dvolution rapide13discussionCes stnoses anastomotiques existent quelle que soit la technique d'anti reflux employe

14conclusionLa stnose de l'anastomose et le reflux sont les CNS chirurgicales les plus frquentes des entro-cystoplasties aprs cystectomies

La technique d'anastomose urtro-ilale directe avec spatulation de l'uretre d'une part et la ralisation d'une valve par invagination sont des moyens techniques qui nous paraissent efficaces pour prvenir les CNS

La TDM et l'chographie rnale ont un rle important dans le diagnostic, le traitement et le suivi de la stnose anastomose urtro d'un novessie.15bibliographie1. SIMON V., KLEMENC J., VOTOCEK E. et al : 10 years' experience with radical cystectomy in malignant tumors of the urinary bladder. Rozhl. Chir., 1988, 67 (10),700 703.2. STEIN J.P., FREEMAN J.A., ESRIG D., et al : Complications of the afferent antireflux valve mecanism into the kock ileal reservoir. J. Urol., 1996, 155, 1579-1584.3. VILLAVICENCIO H. : Sustitucion vesical con ileon destubulizada y chimenea ileal antirreflujo. V ideo Arch. Esp. Urol., 1990, 2, 14. WALLACE.: Ureteric diversion using a conduit. A simplified technique. Br. J. Urol., 1966, 38, 522-527.5. YUJI TSUJI, NAKAMURA, ARYOSHI A.: Upper urinary tract involvement after cystectomy and ileal conduit diversion for primary bladder carcinoma. Eur. Urol., 1996, 29, 216-220.

16