un peu d’oxygène!

Download Un peu d’oxygène!

Post on 08-Jan-2016

28 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Un peu d’oxygène!. CH LA ROCHELLE. Mme M.58 ans Antécédents: DNID HTA Obésité Mastectomie gauche en 1990 pour adénocarcinome Polype endocervical: Exérèse en 2003. Traitement habituel. GLUCOPHAGE 850 mg 3/j DIOVENOR 1/j KARDEGIC 160 mg TRIATEC 2.5 mg. anamnèse. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Un peu doxygne!CH LA ROCHELLE

  • Mme M.58 ansAntcdents:DNIDHTAObsitMastectomie gauche en 1990 pour adnocarcinomePolype endocervical: Exrse en 2003

  • Traitement habituelGLUCOPHAGE 850 mg 3/jDIOVENOR 1/jKARDEGIC 160 mgTRIATEC 2.5 mg

  • anamnseMastectomie droite pour Adnocarcinome le 17/09/07Complication infectieuse locale du site opratoire par Staphylocoque dor Meti S avec abcs profond.Le 27/09: mise plat chirurgicale de labcs du sein sous AG ,malade intube ventile

  • InterventionAprs incision courte instillation sous pression la seringue (50 ccx6) avec : Eau Oxygne 3%+ Btadine dermiqueAprs 4 5 seringues : survenue dune chute brutale de etCO2 et SpO2 Brady arythmie extrme et Inefficacit cardio-circulatoire malgr MCE et Adrnaline IT (3+5 mg)SpO2
  • MCE/Inefficacit circulatoireetCO2iSEVetSEV200lavage50

  • Diagnostics voqusBronchospasme: pas dlvation des PawPneumothorax: ponction blancheMalaise vagal: mais Atropine inefficacePathologie Embolique:Chute de PetCO2 prcdant la dsaturation et linefficacit circulatoire.Etat de choc

  • TDM Thoracique

  • Examen initialComa avec ractivit en extension, rflexes du tronc conservs, toux prsente, RCP en flexion, pupilles intermdiaire, ractives.Auscultation symtrique du M.VR.P: dans les limites de la normaleBruits du cur rguliers sans souffle; TA: 85/49 mmHg instableECG: Sinusal sans trouble de repolarisationETT: Cintique VG globalement altre, sans trouble de la cintique segmentaire.

  • Examens complmentairesEEG: Trac globalement lent de basse amplitude, sans foyer ni paroxysme, ractivit prsente altre. Fond dil: NormalTDM encphalique: Pas dhmorragie ni ddme (mais prsence de 2 opacits arrondies en frontal postrieur droit et gauche et volumineuse lsion infiltrante temporale G)

  • BiologieGazomtrie: PaO2/FiO2: 209NF: GB 15980/mcl, Hb: 10.3, Plaquettes: 629000/mclCoagulation: TCA: 20/32s, Fibrinogne: 3 g/l

  • Quel est votre diagnostic?

  • Embolie Gazeuse H2O2Circonstances de survenue: Au moment de linstillation dH2O2 dans la cavitCollapsus brutal, dsaturation, chute PetCO2Brutalit et brivet de lpisode: ACC sur dsamorage du cur droit, AC/FAImportance de lemphysme sous cutan Disparition rapide des gaz de la circulation au TDM

  • Discussion: EG H2O21. Circonstances de survenue

    Chirurgicales (Irrigations) :(26 cas) Orthopdique, kyste hydatique, Plaie de guerre(3), mammaire(4), fistule anale, irrigation colique (1)Provoque par la surpression par linjection sous pression dH2O2 dans des cavits closesFavoris par la profondeur, ltroitesse, lanfractuosit, linflammation de la plaie, la vascularisation et le dlabrement des tissus (plaie de guerre)Aggrave par la position assise, le dcubitus ventralDisparition rapide du gaz O2 par dissolution.Mdicales: Absorption accidentelle dH2O2 (4 cas)

  • DISCUSSION: EG H2O2 2. Physiopathologie

    Libration dO2 gazeux par les catalases tissulaires: 1ml dH2O2=>10ml O2+H2OHyperpression intra cavitaire O2=>sangEmboles gazeux malgr un coefficient de solubilit O2>N2 (21.5 vs 11.2 37C)

  • Discussion: E.G H2O23. Clinique:Bruit de rouet et clat de B2 (inconstants).Chute de PaCO2 et PetCO2 (constant, brutal)Hypoxie, dsaturation priphrique, polypneChoc brutal avec lvation de PVC

  • Discussion: lEG H2O2Evolution: Gnralement favorable des cas non compliqusComplications:- Collapsus et inefficacit circulatoire, bradycardie, arrt cardiaque (2 cas mortels [2], [5])Embolie gazeuse artrielle paradoxale dorigine veineuse travers un foramen ovale ou trans pulmonaire: Crbrale, coronarienneCrise comitiale Ischmie myocardiqueOAP lsionnel par effet cytotoxique direct (lipoperoxydation des a.g polyinsaturs des membranes cellulaires) de H2O2 circulant avant dgradation catalasique

  • Discussion: E.G H2O2Traitement immdiat:Ventilation en O2 pureDclive en DLG ou trendelenburgMCEEvacuation du gaz (lame, dbridement)Acide actyl salicyliqueOHB exceptionnellement utilis dans lE.G lO2 (4 cas)

  • Traitement de lACCHypothermie contrle (33 34C)Remplissage vasculaireAspgic ivVentilation en FiO2: 1Noradrnaline

  • EvolutionAprs 24 h dhypothermie contrle arrt de la sdation: Rveil rapide et complet sans dficit

  • Conclusion:Utilisation dH2O2 en instillation dans les cavits closes anfractueuses est proscrire dfinitivement.Pour notre patiente bonne volution mais mise en vidence de lsions mtastatiques crbrales.

  • Bibliographie1.the danger of hydrogen peroxyde as a colonic irrigating solution. J Pediatric surg, 2: 131-133,19672.Embolie gazeuse aprs une irrigation chirurgicale leau oxygne. Donati.S La Presse Mdicale 1999, vol.28, n4,pp.173-1753.Risques de lirrigation au peroxyde dhydrogne en chirurgie de guerre. J.M Sassy et coll. Annales Franaises dAnesthsie et de Ranimation. Vol.13, Issue 5, pp:749-753, 19944.Embolie gazeuse aprs utilisation deau oxygne pour le traitement dun abcs mammaire. A.Agostini et coll. Gyncologie Obsttrique & Fertilit Vol. 32, Issue 5, May 2004, p 414-4155.Fatal gas embolism during corrective surgery using posterior approch. Lopez LM, Travs N, Napal M, Rev Esp Anestesiol Reanim 1999.jun-jul; 46(6):267-70