tzvetan todorov (1939-2017) in .tzvetan todorov (1939-2017) ... or, depuis la fin des années 1970,

Download Tzvetan Todorov (1939-2017) In .Tzvetan Todorov (1939-2017) ... Or, depuis la fin des années 1970,

Post on 15-Nov-2018

218 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Tzvetan Todorov (1939-2017)In memoriam

    Tzvetan Todorov sest teint la nuit du 7fvrier 2017 dans un hpital parisien. Nous publions ici le tmoignage et lhommage de Stoyan Atanassov, ami, traducteur et commentateur de luvre de Todorov.

    Todorov est entr dans ma vie sur la pointe des pieds, sans que je men rende compte, sans quil y ait fait la moindre intrusion. Notre connaissance remonte 1981, lorsquil tait venu Sofia loccasion du premier Congrs dtudes bulgares. Ctait son premier retour en Bulgarie, son pays dorigine o il avait grandi et quil avait quitt en 1963. Depuis 1981, nous avons gard le contact qui est devenu peu peu une profonde amiti. Nous habitions loin lun de lautre, lui Paris, moi Sofia, mais une cir-constance nous a rapprochs. Dans les annes1991-1993, jai vcu avec le pre de Tzvetan, le professeur Todor Borov, minent bibliographe et historien de la culture bulgare. Nous formions en commun un mnage que ma femme organisait pour le bonheur de tous. Mon attachement filial au nonagnaire Todor Borov avait pour cadre un quoti-dien paisible et harmonieux.

    Cest cette poque que je me suis mis traduire Todorov en bulgare. Je le faisais par amiti et avec la convic-tion que le public bulgare devait pouvoir enfin lire celui qui jusqu ce moment ntait quun mythe, un des grands noms du structuralisme triomphant que lidologie offi-cielle en Bulgarie tenait en suspicion sans pour autant le rejeter en bloc. Peu peu, je me suis imprgn de la pense de Todorov. Ses livres devenaient mon pain quotidien. Sans

    doute, sous leur influence je me suis dtach dune vision de la littrature selon laquelle celle-ci tait une ralit part rgie par des rgles propres autres que les lois prsi-dant au monde rel. Luvre poststructuraliste de Todorov dmontrait que la littrature est une expression privilgie de ce mme monde rel et protiforme que, grce elle, je commenais mieux comprendre. Les livres de Todorov maidaient mieux penser, mieux organiser ma vie, mieux vivre avec les autres.

    Chaque nouveau livre de Todorov clairait un pan du rel auquel javais t jusqu ce moment insensible. Or, depuis la fin des annes1970, il voluait sur une orbite nouvelle. cette occasion, les journalistes ont lanc les dnominations Todorov 1 et Todorov 2, distinction pra-tique pour dsigner deux sphres, apparemment oppo-ses, dans les tudes menes par Todorov, lapproche structuraliste et lapproche humaniste. Jaccepte ces dnominations la condition dy voir moins une opposi-tion entre le structuralisme et lhumanisme de Todorov quune volution vers une histoire des ides prenant sou-vent appui sur des uvres littraires emblmatiques. Cette volution tmoigne aussi dun aspect essentiel de la pense de Todorov : le lien profond entre le savant et lhomme.

    230 HERMS 78, 2017

    Livre 1.indb 230 01/09/2017 08:55:30

  • Cependant, voquer le parcours intellectuel de Todorov implique un retour en arrire. Durant 15 ans, depuis le milieu des annes 1960 jusqu la fin des annes 1970, Todorov avait jou un rle primordial pour la mise en place dune thorie littraire. Sous le nom de potique quil lui a donne, la nouvelle thorie littraire runissait les mthodes dinterprtation formules par la narrato-logie, la smiologie et la linguistique. La potique que Todorov rattachait lhritage des formalistes russes des annes1920 est devenue ce moment le courant principal de la thorie littraire. Ce courant jouissait de ladhsion des chercheurs les plus prestigieux, tout comme des moins dous, travers le monde. En plus dtre considr comme le parrain et le lgislateur de la potique, Todorov jouis-sait de la renomme dun reprsentant minent de la jeune smiologie que lon formulait partir des ides de Saussure appelant de ses vux une science des signes dans ltude de la socit.

    Aprs avoir dfini les tches de la nouvelle thorie de la littrature et aprs en avoir t une des figures de proue, Todorov sest retir des projecteurs braqus sur les scnes universitaires et mdiatiques la mode pour faire, dans une studieuse solitude, le bilan de son itinraire existen-tiel et professionnel1. Puis il sest engag dans une nouvelle direction, celle dun penseur humaniste menant ses tudes et enqutes travers un lien, de plus en plus direct et expli-cite, entre son destin personnel et ses ractions dhomme et de citoyen.

    La nouvelle orientation de Todorov a donn lieu toute une srie douvrages publis partir des annes1980. Elle a quelque peu branl sa premire identit de thoricien de la littrature. Ses livres correspondaient de moins en moins aux grandes rubriques des rayons en librairie critique, philosophie, histoire, psychologie, etc. Ils rayonnaient pourtant dans le monde travers leurs trs nombreuses traductions. Cependant, lloignement de Todorov de la littrature ntait quune illusion doptique. En fait, ce qui avait chang, ctait son approche de la littrature. Celle-ci

    devenait dsormais le point de dpart dune rflexion sur des processus et des phnomnes dont les consquences modifiaient la face du monde : la dcouverte/la conqute de lAmrique, les rgimes totalitaires, les relations inter-nationales, le messianisme dmocratique, les drives du moralisme. Todorov a consacr une tude fondamentale la conscience nationale franaise et la faon dont les Franais percevaient les autres nations2. Dautres livres quil a publis depuis proposaient des analyses lumineuses dvnements qui ont marqu lhistoire rcente et dont les chos se font sentir encore aujourdhui3.

    Le thoricien de la littrature cdait ainsi la place lhistorien des ides. Le plus impressionnant dans cette nouvelle voie est la capacit de Todorov danalyser des phnomnes actuels travers leur gense et leurs phases dvolution. Jetant ainsi un pont entre le prsent et le pass, Todorov est parmi les auteurs francophones les plus tra-duits. Nous autres Bulgares, nous admirons souvent tel ou tel de nos compatriotes et nous nous tonnons de constater que le monde le mconnat. Dans la plupart des cas, il sagit de valeurs locales, dauteurs dont les crits ont du mal passer les frontires nationales. Au contraire, la valeur universelle des livres de Todorov se mesure aussi laune de leur parfaite convertibilit.

    Encore un mot sur lrudition impressionnante de Todorov. Il ny a pas de priode dans lhistoire de lhuma-nit laquelle il nait pas fait rfrence, et le nombre dau-teurs quil analyse dpasse nos ides sur les possibilits de la connaissance humaine. Or, dans lrudition de Todorov il ny a pas une seule trace de compilation que lon trouve souvent chez les esprits encyclopdiques. Grce ses capa-cits de synthse exceptionnelles, il soumet une slection rigoureuse ce quil a engrang des autres, en tire lessen-tiel sans le liqufier dans dinterminables paraphrases. Si jtais peintre, je reprsenterais Todorov crivant non pas une plume la main, mais tenant un coquillage et une sourdine : celui-l amplifiant doucement mais trs dis-tinctement des bruits lointains (les livres du pass), celle-ci

    231HERMS 78, 2017

    Hommages

    Livre 1.indb 231 01/09/2017 08:55:31

  • temprant ces bruits, leur confrant une sonorit person-nelle. Todorov puise pleines mains chez les autres, mais il parle de sa propre voix.

    Grce un style limpide, ses crits se lisent aisment. Ils sont pourtant difficiles traduire. Le moindre cart de la pense todorovienne risque de nous faire perdre le tout de la mlodie et du sens. Le saxophoniste John Coltrane dit du pianiste Thelonious Monk (deux gnies du jazz moderne que Tzvetan aimait couter) : Si vous ratez avec lui un accord, vous tombez dans le vide dun puits dascenseur. Mme chose pour le texte de Todorov : si vous omettez un mot, si vous inflchissez dans le mauvais sens une nuance, vous risquez de perdre le fil de la pense de lauteur une pense rigoureuse formule avec une sobrit lgante. Le traducteur de Todorov doit pouvoir se faire, ne serait-ce que provisoirement, son complice.

    Todorov a laiss 40livres, un patrimoine dont bn-ficieront les gnrations daujourdhui et de demain. Son dcs, suivi de plusieurs hommages que les mdias lui ont rendu, fera sans doute aux uns relire ses livres, sus-citera lintrt des autres qui ne lont pas encore lu. Or, la perte de lhomme Todorov est irrparable. La pense quil pressentait sa fin sans apprhensions et sans drama-tisme me console peu. Je lui ai envoy un mail de vux pour la nouvelle anne 2017 en y ajoutant, sans grande dlicatesse, une strophe que jai compose spontanment sur la caducit et le soulagement attendu dans la mort. Le 3 janvier 2017, Tzvetan me rpondait, et je me permets de donner ici un extrait de son message : Comment je vais ? Pas trs fort. Je ne quitte plus lappartement, et peine plus mon fauteuil. Bien que je voie encore clair, je lis peu, rien de neuf. Nanmoins, je ne partage pas du tout ta mlancolie. Je vis beaucoup dans le prsent, je nai pas beaucoup dimagination pour lavenir. Mon temps est occup par les soins (nombreux) de mon corps et divers engagements dinterventions La vieillesse, je ny pense pas trop. Ctait son dernier mail, crit 3 jours avant son entre lhpital.

    Il me faudra dsormais nourrir notre amiti de sou-venirs, dont celui-ci. Quand il tait venu en Bulgarie en septembre 2014 avec sa fille La et son fils Sacha, nous parlions un jour des quatre tempraments daprs la tradi-tion hippocratique (sanguin, cholrtique, mlancolique, flegmatique). La minvitait sur un ton enjou dfinir le caractre de chacun dentre nous. Arriv Tzvetan, je me suis tu, hsitant : Je ne sais pas, disais-je, lui, cest diffrent. Mais voyons, objectait La, Tzvetan est un mlancolique typique. Je nen tais nullement convaincu. Depuis toujours, mes questions Comment vas-tu ? , il avait sans hsiter rpondu tout simplement et sans la moindre ambigut : Trs, trs bien. tait-ce une parole de mlancolique ?

    Je me suis souvenu de cet change avec La (en pr-sence de Tzvetan qui navait rien dit ce moment) lorsque jcoutais son intervention s