support surface

Click here to load reader

Post on 27-Dec-2015

38 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

support surface

TRANSCRIPT

  • Communiqu de presse

    les annes

    Supports I Surfacesdans les collections

    du Centre Georges Pompidou

    du 19 mai au 30 aot 1998

    L'expositionLa Galerie nationale du Jeu de Paume propose sous le titre Les Annes

    Supports / Surfaces dans les collections du Centre Georges Pompidou, une exposition

    organise et prsente par la Galerie nationale du Jeu de Paume en collaboration avec leCentre Georges Pompidou, Muse national d'art moderne . Cette manifestation entend rendreaccessible au public franais et international une partie des collections pendant la duredes travaux de rnovation du Centre.

    L'exposition Les annes Supports/Surfaces dans les collections du Centre GeorgesPompidou, avec soixante-quatre oeuvres couvrant une priode d'une dizaine d'annes partir de 1966, se propose d'explorer un des temps forts de l'avant-garde artistique des annes70, autour du dernier mouvement qui a marqu en tant que tel la cration en France . Cettemanifestation souhaite proposer, en dployant les collections du Centre Georges Pompidou,dans lesquelles ils sont largement reprsents, un panorama du travail des artistes qui ontparticip au groupe et ses activits, en lui adjoignant ceux qui l'poque, et bien quen'ayant jamais appartenu au mouvement, mettaient en oeuvre des pratiques parallles ettmoignaient d'affinits de proccupations et de moyens . Trente ans aprs les premiresmanifestations de ces artistes, un bilan de leur apport et une nouvelle lecture de leursrecherches est dsormais possible, et c'est ce quoi s'emploie cette exposition qui, aprsParis, fera l'objet d'une importante itinrance internationale.

    Artistes prsentsAndr-Pierre Arnal, Vincent Biouls, Pierre Buraglio, Louis Cane,Marc Devade,

    Daniel Dezeuze, Nol Dolla, Toni Grand, Christian Jaccard, Jean-Michel Meurice,

    Bernard Pags, Jean-Pierre Pincemin, Franois Rouan, Patrick Saytour,Andr Valensi, Claude Viallat .

    2

  • Les annes ...Sous le nom gnrique de Supports / Surfaces se manifestent, entre 1970 et 1971, au traversde quatre expositions collectives, des artistes, originaires pour la plupart du Sud de laFrance, partageant des propositions thoriques et plastiques communes . Pourtant,

    Supports / Surfaces n'a jamais rellement fonctionn comme un groupe constitu, et sonvisage offre des aspects aussi multiples, et parfois mme contradictoires, que la mosaqued'artistes qui l'ont form.

    C'est la volont de reconsidrer les problmes de l'abstraction alors mme que la peinturea pris des formes aussi diverses que le monochrome (d'Yves Klein Lucio Fontana), lesappropriations du Nouveau Ralisme ou la dimension politique de la Figuration narrative . . . qui unit, au dbut des annes 60, les artistes qui vont se runir sous le nom deSupports / Surfaces.

    Se voulant hritire des gouaches dcoupes de Matisse et des travaux de Pollock,Newman, Rothko, Reinhardt . . ., la jeune gnration d'artistes qui merge alors, entenddvelopper les acquis de l'abstraction, mais enracine ses interrogations dans uneproblmatique qui croise la prise en compte de l'art amricain d'aprs-guerre, avec lesapports de Pierre Soulages, ou des questionnements tels ceux soulevs par l'ceuvre de SimonHanta . Paralllement BMPT (Buren, Mosset, Parmentier, Toroni) qui, ds 1966, affirmaitl'anonymat du geste pictural il n'y a rien d'autre voir que les gestes mcaniques quiproduisent la peinture les artistes de Supports / Surfaces et ceux, plus isols, dont lesrecherches plastiques taient similaires, concevaient le tableau-surface comme point dedpart d'une double critique, pratique et thorique, de la peinture analyse dans ses

    constituants les plus lmentaires.Actifs tant dans le domaine de la peinture que de la thorie, proches de la revue Tel Quel,ou s'opposant au parisianisme de l'art, les artistes du groupe Supports /Surfaces serontpendant les annes 70, et malgr la gomtrie variable des participants au groupe, aucentre de l'actualit du dbat artistique en France.

    Pratiques I ThoriesLes artistes de Supports/ Surfaces analysent les lments constitutifs de la peinture par untravail de dconstruction et de dmontage du tableau traditionnel . Ils explorent lesressources des textiles par la coupe, le retournement envers/endroit, le pliage, les teintures etles empreintes, les agrafages, le tressage . . . afin de rtablir une unit entre la pratiquepicturale et le support de la peinture . La mise nu du chssis et l'utilisation de la toile libreleur permettent de ne plus concevoir le tableau comme un cran projectif, mais comme une

    3

  • surface d'occupation de l'espace (Cane, Dezeuze, Grand, Pags, Saytour, Viallat) . Ledmontage du tableau en ses composantes rvle l'arbitraire des moyens picturauxconventionnels, et conduit les artistes redfinir le rle et le fonctionnement de la couleur,au travers de l'ordonnancement des surfaces colores (Arnal, Biouls, Devade, Dolla,Pincemin, Valensi).

    Au tournant des annes 60 et 70, le dbat thorique et idologique autour de l'oeuvre d'artest marqu par les recherches linguistiques, par la pense marxiste et par la psychanalyse.Au-del des dissensions politiques, qui se sont exprimes au travers de dbats, dmissions,

    tracts et de la revue Peintures - Cahiers Thoriques, tous les artistes de Supports / Surfacesont mis en vidence les modes de production de l'oeuvre . Celle-ci, libre de son contextede production et transparente sa ralisation, allait pouvoir produire du savoir et ainsidevenir un objet de connaissance (Marcelin Pleynet).

    Cette lecture du travail artistique a t mene, l'poque, en parallle par d'autres artistes(Jaccard, Meurice, Rouan, Buraglio) . Si ceux-ci n'ont pas spcifiquement appartenu augroupe Supports / Surfaces, leurs proccupations plastiques apparaissent de toute vidence

    quivalentes .

    4

  • Supports / Surfaces (1968-1978)d'aprs la chronologie tablie pour le catalogue par Didier Semin et Kathy Toma

    [Prambule]Une chronologie fixe par ncessit, surtout s'agissant d'un mouvement rcent, un cadre parfaitement

    arbitraire son objet . L'histoire de Supports/Surfaces n'est proprement parler pas termine ; les artistes qui ontparticip l'aventure (si l'on excepte malheureusement Marc Devade, dcd prmaturment en 1983) sont actifs,certains dans la continuit formelle de leur travail des annes 70, d'autres en rupture . Si l'on considre l'ensemble

    des mouvements artistiques des annes 60 et 70, Supports/Surfaces prsente la particularit de ne pas avoir eu de

    fdrateur attitr .

    Avant 1 968L'histoire de Supports/Surfaces ne dbute pas avec l'invention du label par Vincent Biouls en

    1970. Que l'on considre, comme Bernard Ceysson pour sa grande exposition bilan de 1991 au Mused'Art moderne de Saint-tienne, la stricte liste de tous ceux qui une fois au moins ont t invits dans lescinq expositions du groupe (Arnal, Biouls, Cane, Devade, Dezeuze, Dolla, Grand, Pags, Pincemin,Saytour, Valensi, Viallat) ou qu'on largisse la perspective un mouvement plus large, comme l'a faitMarie-Hlne Grinfeder pour son livre Les Annes Supports Surfaces 1965-1990, et comme le fait cetteexposition de la collection du Centre Georges Pompidou au Jeu de Paume, en incluant Buraglio,Jaccard, Meurice et Rouan, ce courant artistique s'est form ds le dbut des annes 60.

    Ses principaux acteurs se sont rencontrs soit l'cole des Beaux-Arts de Montpellier oenseignait Georges Dezeuze, le pre de Daniel Dezeuze, et que frquentrent Biouls, Grand, Rouan,Viallat et Buraglio , soit l'cole des Beaux-Arts de Paris o Buraglio fit la connaissance deDezeuze, en 1963, et o se tissrent nombre de liens dans l'atelier de Roger Chastel (Parmentier, Buren,Kermarrec, Ristori, Laskine, Amor, Mahou, Prosi, Bodek, Rouan, Viallat, Biouls, Buraglio) , soitencore, et peut-tre surtout, Nice, qui est alors un foyer artistique de premire importance : Viallat yest arriv en 1966, Pags y vivait depuis 1964, Grand les rejoindra en 1969 . Cane avait galement tudi Nice avant de rejoindre Paris.

    Mme si les mouvements qui dominent la scne artistique franaise ce moment-l sontessentiellement le Nouveau Ralisme et la Figuration narrative, de nombreux artistes s'attachent relancer une problmatique de la peinture abstraite dans un esprit voisin de celui de Sam Francis,Jean Degottex et surtout Simon Hanta, dont l'influence sur les jeunes abstraits est considrable.L'abstraction, telle qu'elle est alors dfendue par l'cole de Paris, ne rpond pas leurs attentes, et leurcuriosit se tourne plutt vers l'expressionnisme abstrait amricain que Marcelin Pleynet, qui aenseign aux tats-Unis, sera l'un des premiers analyser en France ; le rle de Sam Francis ou deJames Bishop, Amricains lis Paris, en sera d'autant plus grand.

    5

  • Cette tendance ira bien au-del des futurs membres de Supports/Surfaces. Des artistes, que lasuite des vnements conduira dans des voies bien distinctes, mnent alors des recherches parallles.Le principe de rptition d'un mme motif, pos par Viallat en 1966, est galement explor par Buren,Mosset, Parmentier et Toroni, par Cane avec ses Tampons en 1967-1968, ainsi que par Valensi ou Dolla.Pour sa part, Rouan commence, en 1965, ses tressages de toile peinte . Ce climat de libert vis--visdes techniques ouvre trs tt aux exprimentations personnelles, inspires ou non par des soucisthoriques : "J'ai commenc mes premires toiles non tendues sur un chssis pour des raisons pratiques. Nice, il m'tait difficile d'emmagasiner des toiles dans un trop petit logement : les toiles plies, cettedifficult s'envolait. . . De ces raisons pratiques va natre une nouvelle technique" (Viallat).

    Des expositions runissent ds 1966 ces artistes dont les proccupations formelles serejoignent : la plus significative est sans nul doute "Impact r, organise par Claude Viallat et JacquesLepage au Muse d'Art moderne de Cret, qui inclut aussi bien Biouls, Buraglio, Rouan et Viallat queBuren, P