risques et avantages du transport p©trolier par voie .risques et avantages du transport...

Download Risques et avantages du transport p©trolier par voie .Risques et avantages du transport p©trolier

Post on 15-Sep-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Risques et avantages du transport ptrolier par voie maritime

    milien Pelletier, professeur Chaire de recherche du Canada en

    cotoxicologie marine ISMER/UQAR

  • Quelques donnes de base

    Environ 1,8 milliard de tonnes de ptrole ont t transportes par voie maritime en 2010, soit prs de 45% de la production mondiale.

    Aujourdhui, prs de 60 % du transport mondial de brut reste assur par voie maritime.

    Le cot moyen de transport dun baril de ptrole par voie maritime est de 1.50$/ baril.

  • Quelques units de mesure

    Baril de ptrole = 42 gallons US (159 litres)

    Tonne mtrique = environ 1100 litres de ptrole brut moyen, soit environ 7 barils

    1,1 million de barils/jour = 159 000 tonnes/jour

  • La flotte mondiale

    Environ 11 000 navires pour une capacit globale denviron 475 millions de tonnes.

    La vitesse moyenne dun navire transportant 250 000 tonnes est denviron 15 nuds.

    L'ge moyen de la flotte ptrolire mondiale est denviron 15 ans.

  • Par type de ptroliers

    Seawaymax: capacit entre 10 000 et 50 000 tpl*

    Panamax: capacit entre 50 000 et 80 000 tpl. ;

    Aframax: entre 80 000 et 125 000 tpl ;

    Suezmax: de 125 000 200 000 tpl ;

    VLCC (pour Very Large Crude Carriers ): entre 200 000 et 350 000 tpl;

    ULCC (pour Ultra Large Crude Carriers ): capacit au-dessus de 350 000 tpl.

    * Capacit est exprime en tonnes de port en lourd

  • Suezmax Longueur: 275 m Capacit:120 000 200 000 tonnes de brut Tirant deau: 16 m

    Aframax Longueur: 245 m Capacit: 80 000 120 000 tonnes de brut Tirant deau: 14 m

  • ULCC Hellespont Alhambra Longueur: 380 m Capacit: 500 000 tonnes de brut Tirant deau: 24,5 m

  • Do vient et o va le ptrole?

    http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliers

    http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliers

  • Les principaux risques

    1. les conditions maritimes (chavirage, accident dquipage) ;

    2. la collision ou lchouement ;

    3. le feu ou lexplosion ;

    4. les fissures de coque ou les dformations des citernes ;

    5. le risque de pollution en oprations de chargement ou de dchargement ;

    6. la piraterie.

  • Les grandes mares noires

    le Torrey Canyon dans les eaux britanniques en 1967 (119 000 tonnes dverses) ;

    l'Amoco Cadiz dans les eaux franaises en 1978 (223 000 tonnes dverses) ;

    l'Exxon Valdez dans les eaux amricaines en 1989 (37 000 tonnes dverses) ;

    l'Erika dans les eaux franaises en 1999 (prs de 18 000 tonnes dverses) ;

    le Prestige dans les eaux espagnoles en 2002 (63 000 tonnes dverses).

  • Accident de lExxon Valdez le 24 mars 1989 dans le dtroit Prince William (Alaska)

    Dversement denviron 40 000 tonnes de brut moyen

  • volution du nombre de dversements importants (>700 tonnes)

  • Quantit de produits ptroliers dverss annuellement

  • volution du trafic et des dversements

  • Principaux dversements au Canada

    Anne Navire Lieu Volume dvers (tonnes)

    1970 Arrow Nouvelle-cosse 10 000

    1974 Golden Robin Baie-des-Chaleurs 400

    1979 Kurdistan Dtroit de Cabot 8 000

    1988 Odyssey Au large N.-E. 132 000

    1988 Nestucca C.-B. 1 000

    2006 Queen of the North C.-B. 240

    Autres dversements non mentionns par le comit: 1970 Irving Whale Golfe St-Laurent 4 500 tonnes (mazout) 1985 Pointe Lvy Estuaire du St-Laurent ? (mazout) 1988 Zantoria Quai St-Romuald >700 tonnes (brut)

  • Facteurs aggravants du risque

    Zones marines daccs restreints;

    Prsence de glaces drivantes et de forts courants;

    Zones cologiques protges (parcs, AMP,);

    Zones avec un faible accs terrestre;

    Prsence despces en danger dextinction;

    Grands volumes de dballastage;

    Lenteur de la bioremdiation dans les eaux trs froides.

  • Facteurs de protection

    Flotte ptrolire relativement jeune;

    Nouveaux outils de navigation lectronique et satellitaire;

    Rglementation spcifique aux ports ptroliers canadiens;

    Cots trs levs du nettoyage et de la remise en tat aprs accident.

    Divers fonds dindemnisation (maximum 1,36 milliard de dollars.

  • Dispositif canadien de prvention des dversements ptroliers

    Deux remorqueurs par ptrolier dans certaines circonstances;

    Les ptroliers doivent avoir des cuves de stockage spares et une double-coque depuis 2010;

    Systme redondant de propulsion et de direction;

    Deux pilotes locaux par ptrolier dans certaines circonstances;

    Les navires trangers sont abords et inspects afin de vrifier leur conformit aux principales conventions maritimes internationales.

  • Amnagement conceptuel du terminal maritime de Cacouna dnergie Est

  • Parc marin Saguenay St-Laurent

    Port ptrolier Gros-Cacouna

  • Localisation approximative du port ptrolier de Gros-Cacouna

  • Parc national du Bic

  • Estuaire maritime en hiver

    Golfe St-Laurent

    Tadoussac

    Matane

  • Conclusion

    Le transport maritime du ptrole va continuer crotre au cours des 20 prochaines annes;

    Les modles de risques pour lestuaire et le golfe Saint-Laurent sont inexistants;

    La zone de Gros-Cacouna comporte de multiples facteurs aggravants;

    La coordination des divers intervenants en cas daccident apparat inadquate.

    Le temps de rponse en cas daccident important est beaucoup trop long (18 24h).

  • Mes sources Connaissances des nergies ( CDE)

    http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliers

    ITOPF Oil Tanker Spill Statistics 2013. http://www.itopf.com/fileadmin/data/Documents/Company_Lit/OilSpillstats_2013.pdf

    Comit snatorial permanent de lnergie, de lenvironnement et des ressources naturelles (08/2013). Transporter lnergie en toute scurit Une tude sur la scurit des hydrocarbures par pipelines, navires ptroliers et wagons-citernes au Canada. http://www.parl.gc.ca/Content/SEN/Committee/411/enev/rep/rep12aug13-f.pdf

    Tanker Safety Panel 2013. A review of Canadas ship-source oil spill preparedness and response regime setting the course for the future. http://www.tc.gc.ca/media/documents/mosprr/transport_canada_tanker_report_accessible_eng.pdf

    Zhen-Gang, J., W.R. Johnson, L.W. Geoffroy, 2014. Statistics of extremes in oil spill risk analysis. Environ. Sic. Technol., dx.doi.org/es501515j

    http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/navires-petroliershttp://www.itopf.com/fileadmin/data/Documents/Company_Lit/OilSpillstats_2013.pdfhttp://www.itopf.com/fileadmin/data/Documents/Company_Lit/OilSpillstats_2013.pdfhttp://www.parl.gc.ca/Content/SEN/Committee/411/enev/rep/rep12aug13-f.pdfhttp://www.parl.gc.ca/Content/SEN/Committee/411/enev/rep/rep12aug13-f.pdfhttp://www.parl.gc.ca/Content/SEN/Committee/411/enev/rep/rep12aug13-f.pdfhttp://www.tc.gc.ca/media/documents/mosprr/transport_canada_tanker_report_accessible_eng.pdfhttp://www.tc.gc.ca/media/documents/mosprr/transport_canada_tanker_report_accessible_eng.pdf

  • Ptrole des sables bitumineux Ptrole des sables bitumineux:

    Extraction primaire Traitement de la mousse et cokfaction Dilution avec du condensat (alcanes lgers) Expdition vers les raffineries.

    Composition chimique variable selon la source, le traitement et lentreprise qui le produit: Une phase lgre et une phase lourde Souvent riche en souffre et acides naphtniques Considr comme peu corrosif.

    Toxicit pour le milieu aquatique trs peu connue.

  • Ptrole lger des rservoirs tanches

    La production ptrolire de Bakken aux tats-Unis a atteint prs de 400 kb/j en 2011.

    Point dbullition: 30 oC;

    Gaz inflammables: environ 7% du volume;

    Trs faible en souffre;

    Probablement corrosif mais pas de donnes claires;

    Toxicit pour le milieu aquatique trs peu connue.

  • Western sweet blend

    Ptrole conventionnel de lAlberta

    Densit (g/ml) = 0,855

    Souffre (%) = 0,6

    Composition: 65% de saturs et 27% daromatiques et 8% rsines et asphaltnes.

    Toxicit pour le milieu aquatique est trs bien documente.

  • Par type de produits transports

    Les transporteurs de ptrole brut partir des champs de production jusquaux raffineries. Gnralement de grands navires > 100 000 tpl ;

    les transporteurs de produits raffins partir des raffineries jusquaux distributeurs. Petits ptroliers.

    Ptroliers coque simple et les ptroliers coque double..

  • Risque dun accident ptrolier majeur dans le systme St-Laurent?

    quelle frquence un accident majeur peut se produire pour un milieu ctier particulier?

    Comment calculer ce risque sur une base scientifique solide?

    Les modles statistiques traditionnelles ne sont pas utilisables. Trop peu de donnes!!!

    La thorie des valeurs extrmes (EVT) combine des mthodes de ty

View more