quand dieu ne répond pas à nos prières (psaume 77) ecdn.· 2 dans les moments de doute (psaume

Download Quand dieu ne répond pas à nos prières (psaume 77) Ecdn.· 2 dans les moments de doute (psaume

Post on 10-Sep-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Quand dieu ne rpond pas nos prires(psaume 77)

    Est-il possible davoir t tromps au point de croire que nos prires pouvaient rgler nos problmes ? Existe-t-il alors quelque chose de plus important que de frapper un peu plus fort la porte des cieux tandis que Dieu semble garder le silence face nos requtes ?

    Dans cet extrait de Psalms: Folk Songs Of Faith, Ray Stedman suggre que la prire nest pas ncessairement la premire des choses faire lorsque nous nous retrouvons en proie des difficults. Ce pasteur averti reconnat mme que le fait daccrotre la prire ne nous donnera pas forcment la paix de lesprit ou les rponses souhaites.

    Alors que faire quand nous navons personne dautre vers qui nous tourner ? Les pages suivantes vont nous montrer comment renouveler notre force lorsque tout ce que nous ressentons nest que faiblesse et crainte.

    table des matires

    dans les moments de doute (Psaume 77.1-13) ................... 2

    Par les grandes eaux (Psaume 77.13-20) ...............15

    titre original : When God Isnt Answer Your Prayer isbN : 978-1-60485-522-7Photo de couverture : terry bidgood FreNCHPassages bibliques tirs de la Nouvelle dition de Genve 1979. socit biblique de Genve. Utilise avec permission. tous droits rservs. dpt lgal: bibliothque nationale du Canada / bibliothque nationale du Qubec 2011 rbC ministries, Grand rapids, michigan, Usa Printed in USA

    DE396_t_WhenGodIsntAnsweringYourPrayer-FRE.indd 1 13/10/11 08:33

  • 2

    dans les moments de doute (psaume 77.1-13)

    Quelquun a dit un jour : Vous savez que vous avez des problmes avec le doute lorsque votre prire sapparente ceci : Dieu (si Dieu existe), sauve mon me (si jai une me) afin que je puisse aller au ciel ma mort (sil y a un ciel). Nous sourions cette prire, mais lorsquil est trois heures du matin et que le sommeil ne vient pas, le doute na rien de drle. Le doute est douloureux et perturbant. Il nous vole notre joie et notre paix. Il cre une distance dans notre relation avec Dieu.

    Le doute vient parfois de nos motions. Quand le docteur annonce : Cest un cancer , quand on perd quelquun de cher ou que nos curs sont briss, on demande souvent Dieu : Pourquoi ? Tu aurais pu empcher cela darriver et tu ne las pas fait ! Si tu es tout-puissant et entirement bon, comment se fait-il que

    tu aies permis quune chose pareille se produise ? Dans ces moments-l, il est possible que nous ressentions de la dception vis--vis de Dieu. Nos motions meurtries dclenchent alors une crise de doute.

    dautres moments, le doute vient dun raisonnement intellectuel. G. Campbell Morgan (18631945), enseignant de la Bible, a prch son premier sermon lge de 13 ans. Bien quil nait pas bnfici de formation biblique, il se consacra ltude de la Bible. Adolescent, il tait trs demand en qualit denseignant de la Bible. Puis 19 ans, il connut une crise de doute qui faillit bien mettre un terme son ministre.

    Morgan avait entrepris la lecture de certains ouvrages de divers scientifiques et agnostiques tels que Thomas Huxley et Herbert Spencer, et quelques-uns de leurs arguments en dfaveur de lexistence de Dieu commencrent lui paratre cohrents. Avec lintensification de ses doutes, il dcida dannuler toutes ses prdications

    DE396_t_WhenGodIsntAnsweringYourPrayer-FRE.indd 2 13/10/11 08:33

  • 3

    prvues au programme, et senferma dans une pice avec sa Bible. Pendant des jours, il ne fit rien dautre que de lire et relire sa Bible dun bout lautre. Il se dit lui-mme : Si la Bible est la Parole de Dieu, et si je laborde avec un esprit ouvert, cela suffira pour apporter la confirmation mon me.

    Quelques jours plus tard, Morgan quitta son bureau et annona : La Bible ma trouv ! Il rintgra son ministre de prdication, convaincu de la ralit de Dieu et de la fiabilit de lcriture. Ceux qui lentendirent prcher purent tmoigner quil sexprimait avec plus dautorit et de conviction.

    Le Psaume 77 a t crit pour venir en aide ceux qui doutent. Cest lhistoire dun homme qui connat presque le dsespoir, car Dieu semble refuser de rpondre ses prires. Ce psaume indique au croyant en proie au doute comment il est possible de passer du doute une foi durable en Dieu.

    Problmes accablants, doutes incommodantsLe Psaume 77 commence par un cri de douleur. Le psalmiste Asaph crit ceci :

    Ma voix slve Dieu, et je crie ; Ma voix slve Dieu, et il mcoutera. Au jour de ma dtresse, je cherche le Seigneur ; La nuit, mes mains sont tendues sans se lasser ; Mon me refuse toute consolation. Je me souviens de Dieu, et je gmis ; Je mdite, et mon esprit est abattu (v.1-3).Asaph ne nous rvle pas

    la nature de son affliction. Il a pu tre question dune perte considrable dans sa vie, dune maladie grave, de la rbellion dun fils ou dune fille ou de la trahison dun ami. Nous ignorons la source de sa dtresse, mais nous savons nanmoins que ses motions sont meurtries. Il a lev sa voix vers Dieu et son esprit est abattu au-dedans de lui. Il se sent cras par la peine et la dception. Mme si le psalmiste sefforce de considrer la bont de Dieu, son me refuse

    DE396_t_WhenGodIsntAnsweringYourPrayer-FRE.indd 3 13/10/11 08:33

  • 4

    toutefois la moindre consolation. Il ne parvient pas en effet se dtacher de sa souffrance.

    Lauteur continu ainsi : Tu tiens mes paupires en veil ; Et, dans mon trouble, je ne puis parler (v.4). Il cherche sendormir, mais ses paupires restent ouvertes. Ses motions sont si perturbes quil nest mme pas en mesure dexpliquer son problme autrui. Le psalmiste Asaph parle de laffliction humaine avec authenticit. Il ne cherche pas dissimuler quoi que ce soit, mais dcrit, au contraire, ce quil ressent prcisment.

    Il est frquent quen tant que gens dglise, nous ayons du mal admettre quun tel degr daffliction et de doute fasse partie intgrante de la vie chrtienne, mme si cest bien le cas ! Le doute sinscrit dans la vie chrtienne normale. Notre croissance et notre maturit spirituelles sont en partie lies lapprentissage de la persvrance en dpit de nos doutes, de sorte que Dieu nous accorde finalement dtre tablis dans une foi inbranlable.

    Beaucoup de chrtiens

    pensent ceci : prsent que je suis devenu chrtien, ma foi sera la rponse tous les problmes et tous les doutes. Pourtant, le livre des Psaumes tmoigne du contraire. La vie est pleine de problmes et dincertitudes, et personne na compris cela mieux que Jsus.

    Pensez son agonie dans le jardin de Gethsman. ce stade, nous le voyons perplexe et troubl par ce qui lattend. Il lve sa voix au Pre en disant, en ralit : Je ne comprends pas ce qui se passe. Si cela est possible, que cette coupe ignoble et effrayante passe ct de moi. Toutefois, que ta volont et non la mienne soit accomplie (voir Lu 22.42). Plus tard, sur la croix, il se retrouve seul se demander : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi mas-tu abandonn ? (Mt 27.46.) Si Jsus a connu une lutte intrieure aussi intense quant la volont de Dieu pour sa vie, combien est-il mme de comprendre la perplexit dans laquelle nous nous trouvons parfois.

    Dans 2 Corinthiens 4.8, laptre Paul parle dtre press de tous cts et dans la dtresse,

    DE396_t_WhenGodIsntAnsweringYourPrayer-FRE.indd 4 13/10/11 08:33

  • 5

    de sorte que nous ne devrions pas prendre la chose comme un manque de spiritualit de notre part lorsque nous sommes assaillis de faon similaire dans notre vie. En ralit, il est tout fait puril et irraliste de croire que la vie chrtienne sera exempte de toute preuve lie la souffrance et au doute. Lhistoire du peuple de Dieu est, en effet, une longue liste de tragdies, de catastrophes, de problmes, de souffrance et de doute.

    Toutefois, grce Dieu, l nest pas la fin de lhistoire ! Le psalmiste cite deux options auxquelles il a recours dans lpreuve de la douleur et du doute : il prie et mdite la Parole de Dieu. Il est clair que le psalmiste nest pas un nouveau converti. Il sait bien comment sapprocher de Dieu dans les moments daffliction ; il utilise lapproche de la prire et celle de la mditation. Malgr cela, lintensit de sa douleur ne diminue pas. En fait, la douleur de son affliction est accentue par le fait que Dieu semble ne pas rpondre ses prires.

    Il est dj difficile dendurer

    laffliction, mais ce qui nous inquite vraiment, cest la possibilit que notre foi ne rsiste pas la pression. Si cest le cas, ce nest pas juste une bataille que nous perdons, mais toutes les batailles, tant donn que la foi en Dieu est notre raison de vivre. Chaque fois que nous souffrons, nous sommes tents par lincrdulit.

    Cest le genre de tentation laquelle se retrouve confront le psalmiste. Il a bien essay la prire, mais il semble que la prire ait chou. Il a tent de mditer la Parole de Dieu, ce qui na pas combl son vide intrieur. Pourquoi ? Tout simplement parce quil a eu recours la prire et la mditation comme de simples techniques, et son problme ne peut tre rsolu par des techniques.

    une conclusion troublanteCe psaume dvoile le conseil superficiel et trompeur que nous donnons souvent, en tant que chrtiens, des personnes en proie la souffrance et au dcouragement. Nous rencontrons une personne qui

    DE396_t_WhenGodIsntAnsweringYourPrayer-FRE.indd 5 13/10/11 08:33

  • 6

    a eu le cur bris et quelle est notre raction ? Prie ce sujet, lui disons-nous. Et mdite la Parole de Dieu.

    Je ninsinue pas que ce conseil soit mauvais. Je dis que cest un conseil inutile en tant que tel. La prire (ainsi que nous le verrons plus tard dans ce psaume) nest pas la premire chose faire en cas de problme. Cela vous surprend-il ? Avez-vous limpression quil sagit l dun blasphme ? Pourtant, cest bien ce quaffirme le Psaume 77. Lorsque nous sommes affligs, il y a quelque chose que nous devrions faire avant la prire. De quoi sagit-il ?

    Le problme voqu par le psalmi