Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'volution

Download Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'volution

Post on 26-Jan-2017

2.224 views

Category:

Data & Analytics

7 download

TRANSCRIPT

  • STATISTIQUES, TUDES ET VALUATIONS

    CLAIRAGES ET SYNTHSES

    PORTRAIT STATISTIQUE DU DEMANDEUR DEMPLOI : 20 ANS DVOLUTION

    OCTOBRE 2016 # 25

    SOMMAIREp.2 Lger recul de la part des femmes

    p.3 Vieillissement progressif

    p.4 Forte hausse du nombre de demandeurs demploi de 60 ans ou plus

    p.5 Niveau de formation de plus en plus lev

    p.6 Sept demandeurs demploi sur huit sont ouvriers ou employs

    p.7 Recours de plus en plus frquent lactivit rduite

    p.8 Forte progression du chmage de longue dure

    p.9 Les recherches en contrat court ou en emploi temps partiel ont doubl

    p.10 Plus de recherches dans les services la personne et la collectivit

    p.10 55 % des demandeurs demploi sont indemniss

    Des demandeurs demploi plus diplms, plus gs et qui recourent plus frquemment lactivit rduite

    Entre 1996 et 2015, les caractristiques des demandeurs demploi inscrits Ple emploi ont volu, au rythme des cycles conomiques, mais galement en lien avec les grandes tendances dvolutions dmographiques : hausse de lactivit des seniors et de la participation des femmes au march du travail. Aboubacar SIDIBE, Dpartement March du Travail

    Au cours des vingt dernires annes, lge moyen des demandeurs demploi na cess daugmenter, et ce vieillissement sest fortement acclr au dbut des annes 2010. Le taux de fminisation a quant lui plutt recul en vingt ans, sauf pour les plus qualifis, contrairement ce qui est observ pour les personnes en emploi.

    Si le niveau de formation moyen des personnes inscrites a rgulirement augment, en particulier pour les femmes, en termes de qualification, leur profil a peu volu : en 2015 comme en 1996, prs de 90 % des demandeurs demploi sont ouvriers ou employs.

    De plus en plus de demandeurs demploi sont inscrits tout en travaillant, et le recours de plus en plus frquent lactivit rduite a concern toutes les catgories de demandeurs demploi.

    Depuis la crise conomique, le chmage de longue dure a fortement progress, en touchant proportionnellement davantage les plus qualifis.

    Enfin, la part des demandeurs demploi cherchant un emploi sur contrat court (CDD, intrim) ou temps partiel a doubl entre 1996 et 2005, se stabilisant depuis autour de 20 %.

    87%EN 1996,COMME EN 2015

    DES DEMANDEURS DEMPLOISONT EMPLOYS OU OUVRIERS

    https://twitter.com/intent/tweet/?url=http://www.pole-emploi.org/statistiques-analyses/portrait-statistique-du-demandeur-d-emploi-20-ans-d-evolution-@/30167/view-article-165302.html?/&text=En%201996,%20comme%20en%202015,%2087%%20des%20demandeurs%20d'emploi%20sont%20employes%20ou%20ouvriers&via=pole_emploi

  • 2 _ CLAIRAGES ET SYNTHSES #25

    1 Voir Encadr p11 Sources et dfinitions2 Source : Insee, Sries longues sur le march du travail, voir http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?ref_id=ir-irsocmartra15&page=irweb/irsocmartra15/dd/irsocmartra15_paq3.htm

    En vingt ans, un lger recul de la part des femmesRelativement stable autour de 4 millions entre la fin danne 1996 et la fin danne 1998, le nombre de demandeurs demploi en catgorie A,B,C a fluctu au cours des annes 2000 avec la conjoncture conomique entre 3 et 4 millions, atteignant en 2007 son plus bas niveau au cours des vingt dernires annes [graphique 1]. fin 2007, on comptait davantage de femmes (53 %), que dhommes (47 %), au sein des inscrits Ple emploi, mme si le taux de fminisation avait atteint son point le plus haut (56 %) la toute fin des annes 1990.

    partir de la crise conomique de 2008, laugmentation du nombre de demandeurs demploi en catgories A,B,C a t forte et continue, et on compte en dcembre 2015 prs de 5,6 millions de demandeurs demploi. La crise conomique, touchant au dpart beaucoup plus fortement lindustrie, secteur dactivit majoritairement masculin, a entran un recul rgulier de la part des femmes parmi les inscrits, qui atteint 50 % la fin 2009.

    Depuis cette date, le taux de fminisation au sein des demandeurs demploi inscrits est relativement stable. Un mouvement similaire sobserve parmi les chmeurs au sens du BIT 1 : avant la crise conomique de 2008, on comptait davantage de femmes que dhommes au sein des chmeurs BIT, alors quen 2015, moins de 45 % des chmeurs BIT sont des femmes. Dans le mme temps en revanche, la part des femmes dans lemploi total a rgulirement progress entre 1996 et 2015, passant de 45 % 48 % 2.

    53%47%

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    Graphique 1 VOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS DEMPLOI EN CATGORIES A,B,C ET DE LA PART DES FEMMES ENTRE DCEMBRE 1996 ET DCEMBRE 2015

    46%

    48%

    50%

    52%

    54%

    56%

    58%

    0

    1 000 000

    2 000 000

    3 000 000

    4 000 000

    5 000 000

    6 000 000

    dc.

    96

    dc.

    97

    dc.

    98

    dc.

    99

    dc.

    00

    dc.

    01

    dc.

    02

    dc.

    03

    dc.

    04

    dc.

    05

    dc.

    06

    dc.

    07

    dc.

    08

    dc.

    09

    dc.

    10

    dc.

    11

    dc.

    12

    dc.

    13

    dc.

    14

    dc.

    15

    Part des femmes

    Nombre de demandeurs demploi

  • CLAIRAGES ET SYNTHSES #25 _ 3

    Un vieillissement progressif et qui sest nettement acclr au dbut des annes 2010Entre fin 1996 et fin 2009, la part des demandeurs demploi gs de 50 ans ou plus a augment, passant de 11 % 16 %, soit + 5 points en 13 ans. Ce mouvement de vieillissement sest ensuite acclr au dbut des annes 2010, la part des seniors progressant alors de 7 points en 6 ans. Fin 2015, la part des 50 ans ou plus (23 %) parmi les demandeurs demploi inscrits Ple emploi est lgrement suprieure celle observe sur les chmeurs au sens du BIT (19 %), mais infrieure celle observe au sein des personnes en emploi (environ 29 % 3).

    Les pyramides des ges des demandeurs demploi inscrits en 1996 et 2015 montrent un net dcalage vers le haut, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes [graphique 2] La forte hausse du nombre demandeurs demploi de 50 ans ou plus depuis le dbut des annes 2010 est en partie lie la suppression progressive de la dispense de recherche demploi (DRE) entre 2009 et 2012 : cette dispense tait auparavant accorde, sous certaines conditions, aux seniors qui sortaient alors des listes de demandeurs demploi.

    Graphique 2 PYRAMIDES DES GES DES DEMANDEURS DEMPLOI, FIN 1996 ET FIN 2015

    (*) Pour les demandeurs demploi indemniss par lAssurance chmage (toutes catgories dinscription).(**) En tenant compte de linflation entre 1996 et 2015.

    PRINCIPALES CARACTRISTIQUES DES DEMANDEURS DEMPLOI EN 1996 ET EN 2015

    Empoy ou ouvrier(87% des cas)

    g de - de 40 ans dans plus de 2/3 des cas

    Empoy ou ouvrier(87% des cas)

    Indemnis avec une allocation moyenne mensuelle (*)

    de 4 400 francs (soit 670 ou 874 au prix de 2015) (**)

    Indemnis avec une allocation moyenne mensuelle (*)

    de 1141

    Trs frequemment non dtenteur du

    baccalaurat (71% des cas)

    Aussi souvent dtenteur que

    non dtenteur du baccalaurat

    Inscrit sur les listes en moyenne pendant

    360 jours

    Inscrit sur les listes en moyenne pendant

    410 jours

    g de + de 40 ans dans 1 cas sur 2

    1996 2015

    3 Source : Insee, enqute Emploi.

    Lecture : fin dcembre 1996, parmi les hommes, demandeurs demploi en catgories A,B,C, 3 % sont gs de moins de 20 ans. Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    3%

    19%

    19%

    14%

    12%

    11%

    10%

    8%

    4%

    0%

    3%

    19%

    19%

    15%

    13%

    11%

    10%

    7%

    3%

    0%

    Dcembre1996 Dcembre 2015 Femmes Hommes

    - de 20 ans

    20/24 ans

    25/29 ans

    30/34 ans

    35/39 ans

    40/44 ans

    45/49 ans

    50/54 ans

    55/59 ans

    60 ans ou +

    3%

    13%

    15%

    13%

    12%

    11%

    10%

    9%

    9%

    2%

    12%

    15%

    13%

    11%

    12%

    11%

    10%

    9%

    4%5%

  • 4 _ CLAIRAGES ET SYNTHSES #25

    Depuis 2010, une trs forte hausse du nombre de demandeurs demploi de 60 ans ou plus Au sein des demandeurs demploi les plus gs, cest parmi les 60 ans ou plus que le nombre de demandeurs demploi a le plus fortement augment, notamment depuis le dbut des annes 2010 [graphique 3]. Les demandeurs demploi de 60 ans ou plus taient ainsi moins de 10 000 en dcembre 1996, et sont maintenant plus de 240 000.

    Depuis 2015, pour la premire fois, on compte davantage de demandeurs demploi ayant 60 ans ou plus, que de demandeurs demploi ayant moins de 20 ans. Outre la suppression de la DRE dj mentionne et la progression continue du taux dactivit des seniors depuis vingt ans, cette forte croissance peut tre en partie lie la rforme des retraites de 2010.

    En effet, le relvement progressif de lge lgal de dpart en retraite depuis cette date a entran progressivement, des moindres sorties des listes de Ple emploi pour motif de dpart la retraite quavant 2010, ce qui a pu contribuer laugmentation du nombre de demandeurs demploi de 60 ans ou plus.

    On observe une volution contraste du taux de fminisation des demandeurs demploi inscrits par tranche dge. Ainsi, alors que la part des femmes a rgulirement recul parmi les moins de 25 ans (de 53 % en 1996 48 % en 2015), et pour les 25-49 ans (de 53 % en 1996 50 % en 2015), le phnomne inverse sobserve pour les 50 ans ou plus : 52 % de femmes en 2015, contre 47 % en 1996. Ceci est en lien direct avec la hausse continue de lactivit fminine chez les plus gs : le taux dactivit des femmes ges de 50-64 ans a ainsi fortement augment en vingt ans, passant de 41 % en 1996 et 60 % en 2015, alors que celui des hommes a progress deux fois moins vite au cours de la mme priode (56 % 66 %) 4.

    -

    0

    50 000

    100 000

    150 000

    200 000

    250 000

    300 000

    dc.

    96

    dc.

    97

    dc.

    98

    dc.

    99

    dc.

    00

    dc.

    01

    dc.

    02

    dc.

    03

    dc.

    04

    dc.

    05

    dc.

    06

    dc.

    07

    dc.

    08

    dc.

    09

    dc.

    10

    dc.

    11

    dc.

    12

    dc.

    13

    dc.

    14

    dc.

    15

    Graphique 3 NOMBRE DE DEMANDEURS DEMPLOI GS DE MOINS DE 20 ANS ET DE 60 ANS OU PLUS ENTRE 1996 ET 2015

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    - de 20 ans

    4 Source : Insee, enqute Emploi, sries longues.

    60 ans ou +

    Depuis 2008, le nombre de dispenss de recherche demploi a ainsi globalement diminu de prs de 350 000, et une partie des personnes concernes est dsormais comptabilise comme demandeurs demploi.

    Le vieillissement gnral de la population a galement contribu laugmentation de la part des seniors parmi les demandeurs demploi, les baby-boomers arrivant lge de 50 ans partir de 1996.

    fin dcembre 2015, les demandeurs demploi inscrits en catgories A, B, C ont en moyenne trente huit ans et demi, contre trente quatre ans fin 1996.

  • CLAIRAGES ET SYNTHSES #25 _ 5

    Un niveau de formation de plus en plus lev parmi les demandeurs demploi, en particulier chez les femmes Le niveau de formation des demandeurs demploi inscrits Ple emploi a continment progress depuis le milieu des annes 1990 : 46 % des demandeurs demploi ont un niveau de formation suprieur ou gal au Bac en dcembre 2015, contre 29 % en dcembre 1996 [graphique 4].

    Laccroissement du niveau de formation a toutefois t beaucoup plus marqu pour les femmes que pour les hommes : en effet, en fin danne 1996, la part des hommes qui avaient au moins le Bac comme niveau de diplme tait de 26%, et cette part stablit 41% en dcembre 2015. Sur la mme priode, la part des femmes ayant au moins le Bac comme niveau de diplme est passe de 32% 50%.

    QUELQUES CHIFFRES-CLSSUR LE CONTEXTE DMOGRAPHIQUE,CONOMIQUE ET SOCIAL

    Taux de croissance annuel moyen du PIB au cours des 3 dernires annes

    Taux dactivit des 50 ans ou plus

    Taux dactivit des femmes

    Poids des salaris en CDI dans lemploi total

    Poids de lindustrie dans le PIB

    +2,4%

    48%

    49%

    90%

    19%

    +0,8%

    63%

    52%

    88%

    14%

    Source : Insee.

    1996 2015

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    Graphique 4 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI DONT LE NIVEAU DE FORMATION EST AU MOINS GAL AU BACCALAURAT

    dc.

    05

    dc.

    06

    dc.

    07

    dc.

    08

    dc.

    09

    dc.

    10

    dc.

    11

    dc.

    12

    dc.

    13

    dc.

    14

    dc.

    15

    dc.

    96

    dc.

    97

    dc.

    98

    dc.

    99

    dc.

    00

    dc.

    01

    dc.

    02

    dc.

    03

    dc.

    04

    20%

    25%

    30%

    35%

    40%

    45%

    50%

    55%

    Femmes

    Ensemble

    Hommes

  • 6 _ CLAIRAGES ET SYNTHSES #25

    Prs de sept demandeurs demploi sur huit sont ouvriers ou employs Malgr laugmentation du niveau moyen de formation des demandeurs demploi, la trs grande majorit des demandeurs demploi sont employs ou ouvriers (87 % fin 2015 comme fin 1996 [graphique 5]). Ceci renvoie en partie aux disparits toujours observes sur le march du travail : le taux de chmage au sens du BIT des employs et des ouvriers est trois quatre fois suprieur celui des cadres. Ainsi, en 2015, le taux de chmage au sens du BIT est denviron 4 % pour les cadres, denviron 10 % pour les employs et les ouvriers qualifis et de prs de 20 % pour les ouvriers non qualifis.

    Le moindre taux dinscription des cadres Ple emploi comparativement aux autres catgories socioprofessionnelles peut galement expliquer la trs forte proportion demploys et douvriers parmi les inscrits Ple emploi.

    Le lger recul sur vingt ans de la part des femmes au sein des demandeurs demploi inscrits saccompagne de fortes disparits en termes de qualification. Ainsi, la part des femmes, tout en restant infrieure 50 %, a progress parmi les plus qualifis ; le mouvement inverse soprant chez les moins qualifis [graphique 6]. Au sein des demandeurs demploi inscrits comme cadres, 41 % taient des femmes en dcembre 2015, contre 37 % en dcembre 1996. linverse, la part des femmes a nettement recul en vingt ans parmi les employs et les ouvriers. Mme avec ce repli, le taux de fminisation reste plus lev parmi les employs non qualifis (63 % en dcembre 2015 contre 73 % en dcembre 1996) et les employs qualifis (62 % en dcembre 2015 contre 70 % dcembre 1996), que pour les autres catgories socioprofessionnelles.

    Graphique 5 RPARTITION DES DEMANDEURS DEMPLOI PAR QUALIFICATION

    T

    5% 6%

    Cad

    re

    3% 3%

    Man

    uv

    re

    8% 6%

    Ouv

    rier

    spc

    ialis

    10%8%

    Age

    nt d

    e m

    atr

    ise

    -ec

    hnic

    ien

    - D

    essi

    nate

    ur

    38%

    45%

    Empl

    oy

    qual

    ifi

    18% 19%

    Empl

    oy

    non

    qual

    ifi

    17% 12%

    Ouv

    rier

    qual

    ifi

    Dcembre1996 Dcembre 2015

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    Sous-total des employs, ouvriers

    et manuvres

    87%

    2015

    1996

    87%

  • CLAIRAGES ET SYNTHSES #25 _ 7

    Un recours de plus en plus frquent lactivit rduite, quelles que soient les caractristiques des demandeurs demploi De plus en plus de demandeurs demploi sont inscrits tout en ayant une activit professionnelle. Ainsi, entre fin 1996 et fin 2015, la part des demandeurs demploi classs en catgories B ou C (donc ayant exerc une activit au cours du mois) est passe de 19 % 34 %.

    Le mouvement de progression de lactivit rduite a t trs marqu entre 1996 et la priode avant la crise conomique de 2008. La part des demandeurs demploi en activit rduite a ensuite lgrement recul pour se stabiliser dans les annes 2010 et reprendre un mouvement de croissance depuis 2014. En particulier, les demandeurs demploi travaillant lquivalent dun temps complet a augment au cours des vingt dernires annes : fin 2015, 7% des demandeurs demploi en catgories A,B,C ont une activit dau moins 151 heures au cours du mois (soit prs de 500 000 demandeurs demploi), contre 6 % fin 2010, et 3% fin 1996. Sur lensemble de la priode, le recours lactivit rduite est plus frquent chez les femmes que chez les hommes, et de faon gnrale pour les employs qualifis et les ouvriers [graphique 7].

    Depuis 1996, le mouvement de progression de lactivit rduite se vrifie pour toutes les qualifications, et est visible pour les hommes comme pour les femmes.

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    Graphique 6 PART DES FEMMES SELON LE NIVEAU DE QUALIFICATION ET LGE

    T

    Empl

    oy

    qual

    ifi

    Age

    nt d

    e m

    atr

    ise

    -ec

    hnic

    ien

    - D

    essi

    nate

    ur

    Ouv

    rier

    spc

    ialis

    Cad

    re

    Man

    uv

    re

    Ouv

    rier

    qual

    ifi

    - de

    25

    ans

    25/4

    9 an

    s

    50 a

    ns o

    u +

    73%70%

    40% 39% 37% 32%

    14%

    63% 62%

    43%

    30%

    41%

    23%

    13%

    53% 53%

    47% 48% 50%

    52%

    Ensemble

    1996

    53%

    2015

    50%

    Empl

    oy

    non

    qual

    ifi

  • 8 _ CLAIRAGES ET SYNTHSES #25

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC

    Graphique 7 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI EN ACTIVIT RDUITE (CATGORIES B OU C) PARMI LES DEMANDEURS DEMPLOI EN CATGORIES ABC

    0%

    10%

    20%

    30%

    40%

    50%

    dc.

    96

    dc.

    97

    dc.

    98

    dc.

    99

    dc.

    00

    dc.

    01

    dc.

    02

    dc.

    03

    dc.

    04

    dc.

    05

    dc.

    06

    dc.

    07

    dc.

    08

    dc.

    09

    dc.

    10

    dc.

    11

    dc.

    12

    dc.

    13

    dc.

    14

    dc.

    15

    25/49 ans 50 ans ou +

    - de 25 ans Femmes

    25/49 ans 50 ans ou +

    - de 25 ans Hommes

    Depuis la crise conomique, une forte progression du chmage de longue dure, en particulier chez les plus qualifisLa part des demandeurs demploi de longue dure a fortement augment depuis la crise conomique de 2008 [graphique 8]. Ainsi, fin dcembre 2015, 45 % des demandeurs demploi en catgories A,B,C sont inscrits depuis au moins un an en catgories A,B,C, contre 30 % fin dcembre 2008. Au cours de la mme priode, la dure moyenne dinscription a galement fortement progress, passant de 290 plus de 400 jours.

    En vingt ans, la progression du chmage de longue dure semble avoir proportionnellement davantage impact les plus diplms et le plus qualifis [tableau 1]. Ainsi, fin 1996, la part des demandeurs demploi de longue dure tait suprieure de 5 points chez les ouvriers et employs que chez les cadres ; alors que les proportions sont comparables vingt ans plus tard. De mme, les disparits par niveau de formation se sont rduites, mme si le chmage de longue dure continue de toucher plus fortement les moins diplms.

    Dcembre 1966 Dcembre 2015 Dcembre 2015

    Ensemble 36% 45% + 9 pts

    Qualification

    Ouvrier, employ 37% 45% + 8 pts

    Cadre, technicien, agent de matrise 32% 45% + 13 pts

    Niveau de formation

    Suprieur au Baccalaurat 28% 41% + 13 pts

    Baccalaurat 30% 41% + 11 pts

    Infrieur au Baccalaurat 39% 48% + 9 pts

    Tableau 1 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI DE LONGUE DURE (DELD) PARMI LES DEMANDEURS DEMPLOI EN CATGORIES ABC, ENTRE 1996 ET 2015

  • CLAIRAGES ET SYNTHSES #25 _ 9

    Graphique 8 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI DE LONGUE DURE ET DURE MOYENNE DINSCRIPTION DES DEMANDEURS DEMPLOI

    Lecture : en dcembre 1996, on compte environ 36 % de demandeurs demploi inscrits depuis un an ou plus (DELD) parmi les demandeurs demploi en catgories A,B,C. cette date, la dure moyenne dinscription est de 360 jours. Cette dure moyenne est mesure via un indicateur conjoncturel propos par Ple emploi dans le but de synthtiser lincidence de la conjoncture conomique sur ltat du march du travail, et les opportunits quil offre pour trouver rapidement un emploi. Il consiste valuer la dure moyenne de chmage dune cohorte fictive de demandeurs demplois qui connatraient durant toute leur priode de chmage les mmes conditions sur le march du travail que celles du trimestre considr.Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes) et Ple emploi fichier historique. Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC.

    200

    250

    300

    350

    400

    450

    20%

    25%

    30%

    35%

    40%

    45%

    50%

    dc.

    96

    dc.

    97

    dc.

    98

    dc.

    99

    dc.

    00

    dc.

    01

    dc.

    02

    dc.

    03

    dc.

    04

    dc.

    05

    dc.

    06

    dc.

    07

    dc.

    08

    dc.

    09

    dc.

    10

    dc.

    11

    dc.

    12

    dc.

    13

    dc.

    14

    dc.

    15

    Part des demandeurs demplois inscrits depuis 1 an ou plus (chelle de gauche)Dure moyenne dinscription (chelle de droite)

    Entre 1996 et 2005, la part des demandeurs demploi cherchant un contrat court ou un emploi temps partiel a doublLa structure de lemploi recherch sest modifie en vingt ans. Ainsi, fin 1996, 11% des demandeurs demploi recherchaient un emploi sous contrat court ou temps partiel [graphique 9] ; cette proportion est passe 19% fin 2015.

    La progression a t trs forte entre 1996 et 2005 o la part des demandeurs demploi cherchant un contrat court ou un emploi temps partiel a doubl. Depuis 2005, cette proportion a lgrement recul.

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC

    Graphique 9 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI RECHERCHANT UN CDI TEMPS PARTIEL OU UN CONTRAT COURT (CDD, MISSION DINTRIM, ETC.)

  • 10 _ CLAIRAGES ET SYNTHSES #25

    De plus en plus de demandeurs demploi cherchent un mtier dans les services la personne et la collectivitEn dcembre 1996 un demandeur demploi sur cinq cherchait un emploi dans les mtiers du commerce, de la vente et la grande distribution ; ils ne sont plus que 14% en dcembre 2015. Cest dans les mtiers des services la personne et la collectivit que les demandeurs demploi recherchent le plus frquemment un emploi en 2015 : 21 % contre 6 % en 1996.

    Environ 55 % des demandeurs demploi sont indemnissA fin dcembre 2015, environ 55 % des demandeurs demploi inscrits en catgories A,B,C ou dispenss de recherche demploi sont indemniss au titre dune allocation chmage5 (hors allocations de formation). Cette proportion ninclut pas les autres revenus ou aides que les demandeurs demploi peuvent percevoir mais qui ne sont pas verss par Ple emploi. La part des demandeurs demploi indemniss a augment entre 1996 et 2003 passant de 55 % 64 %, pour ensuite reculer jusqu fin 2015.

    Parmi les demandeurs demploi indemniss par lAssurance chmage (soit 83 % des demandeurs demploi indemniss fin 2015), le montant moyen dallocation peru est de 1 140 euros fin 2015, contre 670 euros fin 1996 (874 euros si lon raisonne prix constants).

    Les disparits par catgorie socio-professionnelle et ge se sont maintenues en vingt ans, mais globalement, pour toutes les catgories de demandeurs demploi, on observe une hausse des demandeurs demploi recherchant un emploi sur contrat court ou temps partiel [graphique 10]. Cette proportion est, en 1996 comme en 2015, plus lev pour les 50 ans ou plus et les employs, et, au contraire, plus faible chez les cadres et les 25-49 ans.

    Graphique 10 PART DES DEMANDEURS DEMPLOI RECHERCHANT UN CDI TEMPS PARTIEL OU UN CONTRAT COURT (CDD, MISSION DINTRIM, ETC.) PAR QUALIFICATION ET GE

    Source : Ple emploi, STMT (Donnes brutes)Champ : France mtropolitaine, demandeurs demploi inscrits en fin de mois en catgories ABC

    EnsembleDcembre1996 Dcembre 2015

    11%

    1996

    19%

    2015

  • CLAIRAGES ET SYNTHSES #25 _ 11

    Sources & dfinitionsLes donnes prsentes dans cette publication sont relatives aux demandeurs demploi inscrits Ple emploi en fin de mois en France mtropolitaine, en catgories A,B,C.

    LA STATISTIQUE MENSUELLE DU MARCH DU TRAVAIL (STMT)

    La Statistique mensuelle du march du travail (STMT) est une source statistique exhaustive issue des fichiers de gestion de Ple emploi. Elle porte sur tous les demandeurs demploi inscrits, entrs ou sortis des listes un mois donn. LES CATGORIES STATISTIQUES DE DEMANDEURS DEMPLOI

    Les demandeurs demploi inscrits Ple emploi sont regroups en cinq catgories statistiques., conformment aux recommandations du rapport du Conseil national de linformation statistique (Cnis) sur la dfinition dindicateurs en matire demploi, de chmage, de sous-emploi et de prcarit de lemploi (septembre 2008) :

    Catgorie A : demandeurs demploi tenus de faire des actes positifs de recherche demploi, sans emploi ;

    Catgorie B : demandeurs demploi tenus de faire des actes positifs de recherche demploi, ayant exerc une activit rduite courte (78 heures ou moins au cours du mois) ;

    Catgorie C : demandeurs demploi tenus de faire des actes positifs de recherche demploi, ayant exerc une activit rduite longue (plus de 78 heures au cours du mois) ;

    Catgorie D : demandeurs demploi non tenus de faire des actes positifs de recherche demploi (en formation, en maladie par exemple), y compris demandeurs demploi en contrat de scurisation professionnelle (CSP), sans emploi ;

    Catgorie E : demandeurs demploi non tenus de faire des actes positifs de recherche demploi, en emploi (par exemple : bnficiaires de contrats aids, crateurs dentreprise).

    LES DEMANDEURS DEMPLOI INSCRITS PLE EMPLOI : UN CONCEPT DIFFRENT DU CHMAGE AU SENS DU BIT

    La notion de demandeur demploi inscrit Ple emploi est une notion diffrente de celle de chmeurs au sens du BIT : certains demandeurs demploi ne sont pas chmeurs au sens du BIT et inversement certains chmeurs au sens du BIT ne sont pas inscrits Ple emploi.

    Un chmeur au sens du BIT est une personne en ge de travailler (cest--dire ayant 15 ans ou plus) qui :

    na pas travaill, ne serait-ce quune heure, au cours de la semaine de rfrence ;

    est disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours et a cherch activement un emploi dans le mois prcdent ou en a trouv un qui commence dans les trois mois.

    Seule une enqute statistique peut vrifier si ces critres sont remplis. En France, il sagit de lenqute Emploi de lInsee, qui est ralise chaque trimestre.

    5 Cette proportion est calcule en rapportant le nombre de demandeurs demploi indemniss estim partir du Fichier national des allocataires (FNA) aux personnes inscrites en catgories A,B,C,D,E (source : Ple emploi, STMT) ou dispenses de recherche demploi (source : Ple emploi). Cette mthodologie a t ici privilgie car elle permet de disposer de donnes homognes sur lensemble de la priode 1996-2015. Par ailleurs, depuis 2015, Ple emploi publie des donnes relatives au taux de couverture par lindemnisation partir dune mthodologie rnove (voir sur ce lien : https://lc.cx/JUux)

    https://lc.cx/JUux

  • LINSCRIPTION ET LACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS DEMPLOI DEPUIS PLUS DE 20 ANS Ple emploi est un tablissement public caractre administratif, issu de la fusion de lAnpe (Agence nationale pour lemploi cre le 13 juillet 1967) et du rseau des Assedic le 19 dcembre 2008 par la loi du 13 fvrier 2008 relative la rforme de lorganisation du service public de lemploi.

    Quelques dates cls en lien avec linscription et laccompagnement des demandeurs demploi inscrits Ple emploi.

    En 1976, affichage public des offres demploi.

    En 1982, mise en place de lactualisation par correspondance.

    En 1982, cration du logiciel GIDE (Gestion informatise de la demande demploi).

    En 1996, transfert de linscription aux Assedic permettant de simplifier les dmarches des demandeurs demploi.

    En 1997, cration du site anpe.fr

    En 1998, mise en uvre du service personnalis pour un nouveau dpart vers lemploi (SPNDE) et de lobservatoire de lAnpe.

    En 2001, cration du projet daction personnalis (PAP) avec un suivi semestriel.

    En 2002, cration de la banque de CV anonyme sur le site anpe.fr

    En 2006, lancement du SMP (suivi mensuel personnalis) avec un conseiller ddi.

    En 2009, cration de DUDE (dossier unique et dmatrialis du demandeur demploi).

    En 2013, mise en place de la nouvelle offre de services aux demandeurs demploi et aux entreprises. Premires volutions de lEID (entretien dinscription et de diagnostic) et nouvelles modalits de suivi de laccompagnement (MSA).

    En 2014, cration de laccompagnement global et mise en uvre dune nouvelle offre de services numrique : 100% web, serious game, Mooc, Emploi store, etc.

    En 2016, cration du NPDE (Nouveau Parcours du Demandeur dEmploi) instaurant linscription dmatrialise, pour :

    - simplifier et fiabiliser linscription du demandeur demploi et sa demande dallocation (DAL),

    - amliorer la qualit de lindemnisation en harmonisant le traitement de la DAL,

    - renforcer laccompagnement via un entretien de situation (ESI) centr uniquement sur le diagnostic,

    - amliorer et renforcer la personnalisation de la relation entre le demandeur et Ple emploi.

    Donnes statistiques sur les demandeurs demploi inscrits Ple emploi disponibles sur http://stmt.pole-emploi.org

    Annuaire statistique de la demande demploi : http://www.pole-emploi.org/front/common/tools/load_file.jspz? galleryId=64090&galleryTitle=Annuaire+statistique+de+la+demande+d%27emploi+ann%C3%A9e+2015

    Sandra Bernard (Dares), Sophie De Waroquier de Puel Parlan (Insee), Jorick Guillaneuf (Insee), Claude Minni (coordination, Dares), Adle Gouttes (Dares), Flix Paquier (Dares), Thierry Ziliotto (DARES), Emploi, chmage, population active : rebond de lemploi salari en 2015, Dares Analyses n035, Juillet 2016.

    Guillaume Delvaux, Edita Jasaroski, Les demandeurs demploi et lactivit rduite en 2011 : une pratique fortement contraste Ple emploi, Repres et Analyses n45, Juin 2012.

    Nicolas De Visme, Baisse de la dure de chmage au 2e trimestre 2016, Ple emploi, Statistiques et indicateurs n16.034, Aot 2016.

    Didier Blanchet et Franoise Le Gallo, Baby-boom et allongement de la dure de vie : quelles contributions au vieillissement ? Insee Analyses n12, Septembre 2013.

    EN SAVOIR PLUS

    Directeur de la publication Jean BASSRES

    Directeur de la rdaction Stphane DUCATEZ Ralisation Direction des Statistiques, des tudes et de lvaluation

    www.pole-emploi.org

    Ple emploi, 1 avenue du Docteur Gley 75987 Paris cedex 20

    ISSN

    227

    4-41

    26 /

    Rf

    . 100

    65

    http://www.pole-emploi.org/front/common/tools/load_file.jspz?galleryId=64090&galleryTitle=Annuaire+statistique+de+la+demande+d%27emploi+ann%C3%A9e+2015http://www.pole-emploi.org/front/common/tools/load_file.jspz?galleryId=64090&galleryTitle=Annuaire+statistique+de+la+demande+d%27emploi+ann%C3%A9e+2015https://fr-fr.facebook.com/P%C3%B4le-emploi-104599142904505/https://plus.google.com/+poleemploiorghttps://twitter.com/pole_emploihttps://www.youtube.com/user/Poleemploihttp://fr.slideshare.net/Pole-emploihttps://fr.linkedin.com/company/p-le-emploihttp://www.pole-emploi.org/accueil/