plan strategique pour le developpement des...

Download PLAN STRATEGIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT DES iris.wpro.who.int/bitstream/handle/10665.1/11651/WPR_RC050_14_Info... ·

Post on 16-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • W O R L D H E A L T HORGANIZATION

    ORGANISATION MONDIALEDE LA SANTE

    REGIONAL OFFICE FOR THE WESTERN PACIFICBUREAU REGIONAL DU PACIFIQUE OCCIDENTAL

    COMITE REGIONAL WPR/RC50/14

    Cinquantime session 19 aot 1999Macao1317 septembre 1999 ORIGINAL : ANGLAIS

    Point 18 de lordre du jour provisoire

    PLAN STRATEGIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT

    DES SYSTEMES DINFORMATION DANS LA

    REGION DU PACIFIQUE OCCIDENTAL

    Lors de sa quarante-neuvime session, le Comit rgional a pri le Directeur rgional

    dlaborer un plan stratgique pour le dveloppement de systmes dinformation dans la

    Rgion portant sur les points suivants : mthodes de collecte des donnes, harmonisation des

    donnes, diffusion des informations, analyse et utilisation des donnes et valuation des

    ressources humaines. Le prsent rapport est soumis au Comit rgional pour examen et

    analyse de ses implications au regard de lamlioration des systmes dinformation dans la

    Rgion.

  • WPR/RC50/14page 2

    1. OBJECTIF

    Le prsent rapport a pour objet dlaborer une stratgie permettant aux pays de la Rgion

    damliorer dune faon logique et pratique les procdures de collecte, gestion, diffusion et utilisation

    dinformations pertinentes et jour, utiles aux activits de gestion et de planification des services

    sanitaires. En revanche, il naborde pas certains aspects informatiques particuliers tels que la

    tlmdecine ou lchange distance de donnes sanitaires.

    2. CONTEXTE

    Suite llaboration dindicateurs sanitaires pour La sant : Nouvelles perspectives et la

    promotion de lutilisation dindicateurs permettant dvaluer les performances et de mesurer avec

    prcision les objectifs sanitaires nationaux, il parat de plus en plus ncessaire dlaborer de nouvelles

    stratgies damlioration des systmes nationaux dinformation sanitaire. Le rle des systmes

    dinformation doit tre prcis dans les plans des politiques nationales de sant.

    Dans sa rsolution WPR/RC49.R10, le Comit rgional a pri le Directeur rgional de prparer

    un plan stratgique pour le dveloppement des systmes dinformation, qui porte sur les mthodes de

    collecte des donnes, lharmonisation des donnes, la diffusion des informations, lanalyse et

    lutilisation des donnes et lvaluation des ressources humaines.

    3. PRINCIPES DES SYSTEMES DINFORMATION SANITAIRE

    Un certain nombre de principes sous-tendent le dveloppement dun systme dinformation :

    1) Les donnes sanitaires collectes ou gnres doivent offrir une orientation pratique : elles doivent

    contribuer amliorer le service.

    2) Toute modification des procdures denregistrement des donnes et de notification des informations

    doit cadrer prcisment avec les besoins en informations cliniques et de gestion.

  • WPR/RC50/14page 3

    3) Les redondances dans la collecte des donnes doivent tre vites. Il y a lieu dencourager

    lamlioration des flux de donnes et du partage de linformation entre les programmes et services.

    4) Lanalyse et lutilisation pratiques des donnes doivent intervenir aussi prs que possible du point

    de collecte.

    5) Les indicateurs sanitaires mesurant les progrs raliss doivent porter avant tout sur les problmes

    de sant prioritaires des pays.

    LAnnexe 1 prsente les principaux lments du plan stratgique de dveloppement dun

    systme dinformation sanitaire. Llaboration dun tel plan est absolument ncessaire pour la mise sur

    pied dun systme dinformation sanitaire vritablement oprationnel.

    4. SITUATION ACTUELLE DANS LA REGION

    DU PACIFIQUE OCCIDENTAL

    4.1 Etat des systmes dinformation sanitaire dans la Rgion

    En rgle gnrale, les systmes nationaux dinformation sanitaire regroupent des donnes sur

    les lments suivants : maladies qui doivent obligatoirement tre dclares, mortalit et morbidit

    lhpital, statistiques dtat civil, consultations externes, soins de sant communautaires, et

    informations pathologiques relatives certaines maladies telles que la tuberculose, le paludisme, la

    lpre et les infections sexuellement transmissibles. Des volumes importants dinformations sont

    galement collects par le biais denqutes, dtudes particulires et autres mthodes dvaluation.

    Dans les diffrents pays de la Rgion du Pacifique occidental, le degr de sophistication du

    systme dinformation sanitaire est directement fonction du niveau de dveloppement sanitaire. Les

    problmes les plus frquemment rencontrs sont les suivants : systmes de collecte des donnes

    redondants ou trop larges, absence de plan stratgique relatif au systme dinformation sanitaire,

    couverture et qualit des donnes insuffisantes, infrastructure de soutien inadapte, utilisation

    insuffisante des informations et connaissances et comptences insuffisantes en matire de gestion des

    systmes informatiques.

  • WPR/RC50/14page 4

    Sur la base de ltat actuel des systmes nationaux dinformation sanitaire, on peut classer les

    pays de la Rgion en quatre catgories :

    a) Un systme national dinformation sanitaire existe et des examens approfondis sont mens

    priodiquement pour vrifier quil est amlior en permanence. Cest le cas par exemple en

    Australie, au Japon, en Nouvelle-Zlande et Singapour.

    b) Un systme national dinformation sanitaire existe mais sa mise niveau est toujours en

    cours, le cas chant avec laide dune ou plusieurs institutions extrieures. Cest le cas par

    exemple en Chine, Fidji, en Malaisie, en Rpublique de Core et au Samoa.

    c) Les diffrents lments dun systme national dinformation sanitaire (bas sur les

    programmes ou les activits) sont en cours de dveloppement ou damlioration et des plans

    prvoient lintgration des sous-systmes dans un systme global. Cest le cas par exemple en

    Papouasie-Nouvelle-Guine et au Viet Nam.

    d) Certaines activits visant au dveloppement dun systme national dinformation sanitaire

    sont menes. Il sagit essentiellement denqutes et dtudes. Cest le cas par exemple au

    Cambodge et en Rpublique dmocratique lao.

    4.2 Rle de lOMS et des autres institutions internationales

    OMS

    Le Bureau rgional de lOMS pour la Rgion du Pacifique occidental coopre avec les pays

    dans le renforcement de leurs systmes nationaux dinformation sanitaire de diffrentes manires :

    conseils sur les diffrents types de systmes dinformation et de documentation, aide technique aux

    activits nationales en matire dinformation, soutien financier la formation au plan local, bourses

    dtudes, services de consultant, aide dans le domaine de linformatique et activits de cration de

    rseaux. Lobjectif de lOMS est dapporter chaque pays une coopration technique adapte ses

    besoins.

    Axes prioritaires de la collaboration de lOMS (19992001)

    Au niveau des pays, le programme restera ax sur le renforcement des activits de collecte,

    stockage, extraction et diffusion des donnes tant au niveau national que des districts.

  • WPR/RC50/14page 5

    Une aide sera apporte en matire danalyse et dutilisation des donnes, notamment

    lintgration des indicateurs sanitaires dans le systme de gestion des programmes.

    Aux fins damlioration de la qualit des statistiques de morbidit et de mortalit, les cours de

    formation sur la Classification statistique internationale des maladies et des problmes de sant

    connexes, Dixime rvision (CIM-10) seront intensifis. Par ailleurs, on adoptera des groupes fonds

    sur le diagnostic pour amliorer la gestion des ressources dans le cadre du systme de sant. De mme,

    on agira pour promouvoir le concept du Casemix.

    Une place plus importante sera accorde la notification et la documentation des donnes

    sanitaires et lon encouragera la prparation de profils sanitaires et lanalyse des donnes jusquau

    niveau des districts.

    Dans loptique de renforcer le dveloppement des ressources humaines dans le domaine de la

    gestion de linformation, des bourses dtudes continueront dtre accordes pour accrotre la formation

    dans les spcialits suivantes : gestion de linformation sanitaire ; systmes de gestion des donnes

    mdicales ; systmes de rseaux ; interrogation de base de donnes et extraction dinformations ; et

    mthodes de recherche.

    Au niveau interpays, on poursuivra llaboration et lessai de mthodes et techniques

    permettant une utilisation efficace de linformation par les pays. En outre, lOMS apportera son soutien

    aux efforts facilitant les changes dexpriences entre les pays.

    En rponse au problme des ingalits et pour identifier les risques de dcs ou de handicap

    prmaturs dans lvaluation des futurs problmes sanitaires, de nouvelles approches fondes sur les

    donnes concrtes (ou bases factuelles) seront adoptes dans llaboration des politiques, sur la base du

    concept de la charge de la maladie.

    Au niveau rgional, on poursuivra le dveloppement des bases de donnes sanitaires rgionales,

    utilises en appui des procdures dvaluation et de surveillance de la sant pour tous et des initiatives

    prises dans le cadre de La sant : Nouvelles perspectives.

    Autres institutions

    Dautres institutions aident les pays de la Rgion dans le renforcement de leurs systmes

    nationaux dinformation sanitaire : des institutions des Nations Unies telles que le Fonds des Nations

  • WPR/RC50/14page 6

    Unies pour lenfance (UNICEF), le Programme des Nations Unies pour le dveloppement (PNUD) et le

    Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ; des institutions partenaires telles que la Banque

    asiatique de dveloppement, la Communaut du Pacifique et la Banque mondiale ; et des institutions

    nationales telles que lAgence aus

Recommended

View more >