patrimoine régional la corse

13
La Corse Année 2009 2011 Florent DAVIET

Upload: florent-daviet

Post on 08-Mar-2016

218 views

Category:

Documents


2 download

DESCRIPTION

Les Polyphonies Corse Les Tours Génoises La Châtaigne

TRANSCRIPT

Page 1: Patrimoine Régional La Corse

La Corse

Année 2009 – 2011

Florent DAVIET

Page 2: Patrimoine Régional La Corse

Sommaire

I - Les Expressions socioculturelles des terroirs régionaux « Les polyphonies Corse »

II - Le Patrimoine artistique Régional « Les Tours Génoises »

III - L'histoire et l'activité économique de la Région « La Châtaigne Corse »

Page 3: Patrimoine Régional La Corse

Les Expressions socioculturelles des terroirs régionaux

Les polyphonies Corse

La Corse est une région où je suis allé plusieurs fois durant mon enfance. J’ai eu régulièrement

l’occasion d’écouter ces chants, que je n’appréciais pas forcément à l’époque. Aujourd’hui, ayant

mûri j’ai eu l’envie de me replonger dans ce milieu artistique pour en connaître l’histoire.

Les chants polyphoniques sont à la base des chants de berger, qui s'exerçaient à cet art durant

leurs séjours dans la montagne. A l’origine, ce chant racontait la vie quotidienne de ces bergers,

avant de devenir un moyen de transmission de culture, de tradition et de savoir. On y contait par

exemple, la défaite de l'Armée Corse de Pascal Paoli face à Louis XV le 9 mai 1769.

Aujourd'hui, la polyphonie Corse n'a pas disparu, et de nombreux groupes ont permis la diffusion

de cette musique bien loin de cette petite ile. Cette musique, faisant partie du patrimoine mondial

immatériel de l'Unesco depuis le 2 Octobre 2009, est bien loin de disparaître. Elle évolue avec son

temps, et se mélange, aujourd'hui, à d'autres styles musicaux plus jeunes comme la pop. Des

groupes comme I Muvrini ont même réalisé un duo avec Sting, chanteur du groupe anglais

Police (internationalement connu). Certains y verront une perte d'identité, d'autres l'évolution

naturelle d'un courant musical.

La ville de Cervione organise chaque année le Festival Canti Di Qui, consacré à la polyphonie

corse. Plusieurs concerts ont lieu dans l’église de Cervione, ainsi que dans la cathédrale St

Erasme, où le son est particulièrement adapté.

Page 4: Patrimoine Régional La Corse

Mise en situation professionnelle et activités

Activité 1 :

En tant qu’employé chargé de l’animation

dans un camping à Maccinagio, et afin

d’animer une soirée sur la culture corse pour

la clientèle pendant la saison estivale.

Un menu spécial est proposé au restaurant

du camping, et j’invite le groupe de

polyphonie corse CANTU NUSTRALE,

originaire du cap corse, à faire une

représentation au sein du camping, où une

scène sera montée en leur honneur.

Activité 2 :

Je suis employé dans la commune de St

Florent, au service animation, et je suis

chargé d’organiser une animation musicale

chaque mercredi soir, sur la place de la ville,

pour les résidents ainsi que les touristes

séjournant sur place.

Je mets en place une soirée traditionnelle

corse et invite une formation polyphonique

pour assurer le spectacle de la soirée.

Page 5: Patrimoine Régional La Corse

Bibliographie

www.diasporamag.com/agenda/autresdiasporascultures/pacacorse/0454b29d8e13d1c01.html www.l-invitu.net/cantu.htm

www.wikipédia.fr Corse Guides Bleus, Hachette

Page 6: Patrimoine Régional La Corse

Le Patrimoine artistique régional

Les tours Génoises

Ayant passé du temps au cap Corse, j’ai eu souvent l’occasion d’aller dans la crique de la tour de

Sainte Marie, à moitié détruite, et qui tiens debout par on ne sait quelle miracle.

C’est pour cela que ces tours mon toujours fascinées, aussi bien par leur beauté, et leur

intégration aux paysages, que leur construction traversant les siècles.

Le littoral corse est constellé de tours devenues un des symboles de l'île. Bien que toutes ne

soient pas d'origine génoise, on les appelle généralement "tours génoises", sans distinction.

La construction de ces tours génoises débuta au XVe siècle, suite à une forte présence barbare,

qui pillaient, les iles et les villes méditerranéennes, après la chute de Constantinople en 1453. Dès

1531, est engagée l'édification de 97 tours. Aujourd’hui il en reste 71, dont 24 sont fortement

ruinées ou réduites à l’état de vestiges. Ces tours faisaient partie d’un système de vigilance où

chaque tour était visible d’une autre. A la vue d’un bateau ennemi, le gardien allumait un feu au

sommet de la tour, information qui allait circuler de tour en tour, pour qu’en seulement quelques

heures toute l’ile soit alertée.

On peut trouver ces monuments tout autour de la côte corse. Sur la photo, les tours des Îles

Finocchiarola, d'Agnello et de l'Île de la Giraglia.

Page 7: Patrimoine Régional La Corse

Mise en situation professionnelle et activités

Activité 1 :

En tant qu’employé dans la commune de

Bonifacio, et détaché à la culture et au

patrimoine, je suis chargé d’aider une classe

de CE2 de 32 élèves, à faire un exposé

global sur les Tours Génoises.

Pour leur donner des informations, j’organise

plusieurs sorties en collaboration avec

l’école, pour visiter quelques tours encore en

bon état et rencontrer des historiens.

Activité 2 :

Je travaille pour une agence de location de

bateaux à Bastia, et je propose à un groupe

de 4 personnes, venus de Bretagne, un

itinéraire, à la voile, de 3 jours le long des

côtes de l’Ile de Beauté, accompagné d’un

skipper. Avec des escales auprès des plus

belles tours génoises de Corse, agrémenté

de leur histoire racontée par le capitaine.

Page 8: Patrimoine Régional La Corse

Bibliographie

www.corse.culture.gouv.fr/monuments/actions_crmh/actions_crmh.htm

www.wikipédia.fr Corse Guides Bleus, Hachette

Page 9: Patrimoine Régional La Corse

L'histoire et l'activité économique régionale

La Châtaigne

La châtaigne est omniprésente en Corse. Les plats, les gâteaux et même les boissons sont

aromatisés à la châtaigne, il ma donc semblé impossible de ne pas aborder cet élément majeur de

l’économie Corse, qui berce le quotidien de l’Ile.

La production de la châtaigne a commencé en Corse au Moyen-âge sous l’impulsion des

républiques de Pise et Gênes, qui encourageaient les Corses à planter des châtaigniers afin de

palier aux périodes de disette et de famine, qui faisaient souvent rage dans l’ile.

On disait à l’époque qu’un pied de châtaigner pouvait nourrir une famille pendant un mois.

La production s’est donc développée pour atteindre son apogée à la fin du XIX avec 3000 tonnes

de châtaignes transformées ou non en farine

Les produits dérivés à base de châtaigne sont très nombreux en Corse. Grâce à sa farine on fait

des gâteaux, des beignets, assaisonne les plats, les viandes, les poissons, de la confiture, et

même de la bière

La Castagniccia est une région de Corse qui doit son nom à la châtaigne, on y trouve de grandes

forêts de châtaigner. Elle se situe prêts de Corte en Haute Corse.

Page 10: Patrimoine Régional La Corse

Mise en situation professionnelle et activités

Activité 1 : En tant qu’animateur du centre de loisirs, j’encadre une

classe de CM1, de 25 élèves d’Ajaccio, en séjour d’une

semaine, pour une classe verte qui se déroule en Octobre.

Pour leur faire découvrir les traditions régionales corses, je

les conduits dans une châtaigneraie à Murato, à 20 min au

Sud de St Florent, où les exploitants nous attendent pour

une visite de la châtaigneraie, de sa faune et de sa flore et

de l’exploitation de la châtaigne.

Activité 2 :

En tant qu’employé à l’office de tourisme de Bonifacio, je

propose à un groupe de 5 adultes friands de gastronomie,

un stage de cuisine d’une journée en mai.

Le Chef Lionel Lebrun vous invite dans son hôtel-restaurant

(une ancienne ferme rénovée) à 5 min de Bonifacio), pour

apprendre en toute convivialité à cuisiner la châtaigne ;

ainsi que découvrir et bien sûr goûter les spécialités corse.

Page 11: Patrimoine Régional La Corse

Bibliographie

http://www.chataigne-corse.fr http://www.anebbiulinca.com http://www.epicurisme.com/index.php?id=9&idproduit=439

Corse Guides Bleus, Hachette

Page 12: Patrimoine Régional La Corse

Annexes

Polyphonie

Diu vi salvi Regina (Dieu vous sauve Reine) qui est un chant d'Église, et aussi l'hymne Corse

depuis 1735, est surement le chant le plus connu. « J’ai choisi le chant en corse car c’est une tradition orale et populaire de cette région ; c'est-à-dire

qu’il est transmis de génération en génération par des gens qui connaissent la musique, ces chants sont donc un art dans cette île.

Le chant polyphonique est très ancien, il est origianire d’Europe centrale d’Asie. Il est chanté dans tout le bassin méditerrannéen. Pour chanter la polyphionie il faut au moins trois voix : asiconda qui porte le chant, u bassu qui soutien et a terza. Ces chants sont à la base des chants de berger qui

durant leurs séjours en montagne chantaient des parghjelle. Il se transmet de père en fils. Ces chants évoquent les travaux et les jours, l’éxil, les séparations,

l’horreur de la guerre 14-18 ou reprennent des textes littéraires, notamment la Divine Comédie de Dante. Chaque moment, de la naissance à la mort, a son chant, profane ou sacré et le plus souvent interprété a cappella.

C’est à Porto Vecchio que se trouve le plus grand nombre de chanteurs polyphonique. »

La Châtaigne

« J’ai choisi ce fruit car il est prédominant adns la gastronomie de cette région. La châtaigne possède des qaulités nutritives uniques. La gamme des produits issus de sa

transformation est très variée. C’est aussi un fruit fortement identitaire de la culture et du patrimoine Corse. Sa production connaît aujourd’hui un renuoveau sur l’ile.

« Chataigne-Corse » est un portail d’ouverture sur l’histoire, l’actualité, les producteurs et les produits de la châtaigne insulaire.

La production 2009 s’annonce de très bonne qualité. Les châtaignes étaient au rendez vous : belles, charnues et peu véreuses.

Page 13: Patrimoine Régional La Corse

Tous les castanéiculteurs s’emploie à vous proposer leur meilleurs produits : farine, crème de

marron, pâtisseries, marrons glacés et bien d’autre encore… Les châtaignes se trouvent principalement en Haute Corse, dans la célebre forêt de Castagniccia."