Nouveaux programmes de Géographie 5è ?· aspirent au développement et à la sécurité alimentaire.…

Download Nouveaux programmes de Géographie 5è ?· aspirent au développement et à la sécurité alimentaire.…

Post on 11-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li><p>Nouveaux programmes de Gographie </p><p>5me </p></li><li><p>III- DES HOMMES ET DES RESSOURCES ( environ 35% du temps consacr la gographie ) </p><p>Thme 1 - LA QUESTION DES RESSOURCES ALIMENTAIRES </p><p>CONNAISSANCES La scurit alimentaire mondiale Elle dpend de plusieurs paramtres : laugmentation des productions et leur qualit pour rpondre une demande croissante, les changes des ressources agricoles travers le monde et la prservation de lenvironnement. </p><p>DMARCHES Une tude de cas au choix : tude compare de la situation alimentaire dans deux socits diffrentes. Le Brsil. Ltude de cas est replace dans le contexte mondial partir de cartes et de donnes statistiques concernant la production agricole et lalimentation dans le monde. </p><p>CAPACITS Localiser et situer les pays tudis Dcrire et expliquer une situation alimentaire (sous alimentation, famine.) Localiser et situer, pour quelques produits agricoles majeurs, les grandes rgions de production et de consommation dans le monde. </p><p>Choix </p><p>Risques viter: Faire une tude lagriculture. Ide que la terre a atteint ses limites / surpopulation Lecture simple, ex : milieu = famine </p><p>Intrt/ Enjeux: Insister sur la scurit alimentaire : mettre en rapport production &amp; population. Aborder Sous-nutrition, mal-nutrition Lien avec thme I.2 et lide relative de surpopulation </p><p>Dmarches Etude de cas compare Ou le Brsil (permettant des comparaisons rgionales puisque regroupant les deux versions ) </p><p>4-5h </p></li><li><p>Problmatique Aujourdhui, les situations alimentaires sont contrastes entre des socits et des espaces de surconsommation et dautres marqus par la pnurie voire la famine, entre espaces urbains souvent mieux pourvus en ressources alimentaires et campagnes particulirement touches par la sous-alimentation, entre des systmes agricoles orients vers le march et dautres essentiellement livrs lautoconsommation. Choix de ltude de cas On peut choisir des tudes montrant des contrastes alimentaires permanents, entre dune part des socits dabondance et dexcs, fortement intgres dans les changes alimentaires mondiaux, et dautre part des socits o la qute alimentaire quotidienne reste la proccupation essentielle du plus grand nombre, en particulier et paradoxalement dans le cadre de socits paysannes marques par une part encore forte dautoconsommation. Le cas dun pays riche montre la capacit assurer la scurit alimentaire des habitants grce des productions abondantes bas prix, dans le cadre dune agriculture nationale capitaliste fortement intgre lconomie mondialise. Le cas dun pays pauvre montre tout dabord linscurit alimentaire permanente. Le repas quotidien reste la proccupation du plus grand nombre avec son cortge de consquences (malnutrition, maladies, voire famines). </p></li><li><p> Ngliger la capacit des pays du Nord nourrir moindre cot les populations, en ne mettant laccent que sur les problmes environnementaux. Proposer aux lves des solutions strotypes (sanctuariser lAmazonie, mettre fin aux dfrichements en Indonsie) qui rvlent davantage langoisse cologique des opinions du Nord que des perspectives envisageables pour les populations du Sud qui aspirent au dveloppement et la scurit alimentaire. Sous-estimer, par fatalisme, la capacit des acteurs du Sud prendre des initiatives. </p><p>Les conditions naturelles de lArabie Saoudite ne permettent pas (sauf dans les zones montagneuses ) de dvelopper une agriculture en sol. Problme dans un pays qui voit sa population fortement augmenter. Nous avons donc une situation problme intressante: Comment, au-del des importations, nourrir ces habitants? </p><p>Objectifs: Faire prendre conscience aux lves que la scurit alimentaire est envisage diffremment selon que lon vit dans un pays du Sud ou du Nord. </p></li><li><p>Conclusion / ouverture: les pistes pour un alimentation durable </p><p>Nourrir la plante En prservant lenvironnement </p><p>Mise en perspective </p><p>Planisphres Construire la notion de scurit </p><p>alimentaire </p><p>Etude de cas compare: la situation alimentaire dans deux socits diffrentes </p><p>Arabie Saoudite Equateur </p><p>Scnario pdagogique: </p></li><li><p> LArabie Saoudite </p><p>Comment bien nourrir 30 millions dhabitants dans le dsert? </p><p>But: Observer la mise en place dune agriculture artificielle pour rpondre aux besoins. </p><p>A rapprocher donc dune agriculture dun pays dvelopp (beaucoup de moyen, industrialisation, mcanisation) </p><p> LEquateur </p><p>Vaincre la malnutrition ou exporter? </p><p>But: Observer la situation alimentaire dans un pays o lagriculture ne permet pas de nourrir suffisamment tout le monde, non pas cause de raisons naturelles, mais de part la concurrence entre les exportations et le march intrieur. </p></li><li><p>Lexemple de la ferme Al-Safi Danone </p><p>Document central </p></li><li><p> O sommes nous? En Normandie? Non en Arabie Saoudite </p><p>Questions: </p><p>1. Aprs avoir dcris limage, explique quest-ce qui est produit dans cet espace? </p><p>2. Que peux-tu dire sur les techniques de production? Quels moyens sont ncessaire pour mettre cette production en place? Do peuvent venir les capitaux? </p><p>3. A ton avis, quel est le but rechercher lors de la construction dune telle ferme? </p><p>Documents complmentaires Champs irrigus par Pivot central Ferme Al-Safi Danone Arabie Saoudite Les tempratures Riyadh </p></li><li><p>Questions: 1. Quand a t cre la ferme? </p><p>Avec quelle entreprise est-elle en partenariat aujourdhui? </p><p>2. Combien abrite-t-elle de vache? Quelle taille fait-elle? </p><p>3. Que peut-on retenir des performances de ces vaches laitires? </p><p>4. A qui sont destins ces produits? </p><p>5. En bilan, comment peut-on qualifier ce type de production agricole? </p><p>6. Cette production te parat-elle durable? </p><p>Quelques chiffres: 6 salles de traites 165 millions de litres de lait par an. 1400 employs De leau pompe jusqu 1800m de profondeur pour irriguer les champs. 500 litres deau sont ncessaires pour produire un litre de lait </p><p>Notions dvelopper en bilan: -Agriculture: culture du sol pour la production de denres alimentaires pour lhomme ou lanimal. - Agriculture intensive - Agriculture capitaliste - Agriculture industrielle </p><p>En Arabie: agriculture? Industrie? </p><p>Autre reportage possible: JT France 3 </p></li><li><p>En Bilan: A partir des documents et de la vido prcdente, rdige un paragraphe de 10 15 lignes expliquant comment est n et comment fonctionne cette ferme. Montre quil sagit l dune performance mais que cette construction nest peut-tre pas durable. Pour aller plus loin, Article de mars 2009 du Monde diplomatique sur la scurit alimentaire de lArabie Saoudite (http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/GRESH/16941) TRES intressant (mais plus niveau Lyce.) </p><p>Un milieu difficile MAIS </p><p>Capitaux disponibles (Ptrole) </p><p>Une agriculture Hors-Sol hyper-</p><p>intensive, mcanise et capitaliste </p><p>Une production leve </p><p>Mais un modle peu durable </p><p> = = Le site internet de la ferme Al-Safi Danone (intressant de voir les rfrences utilises, on est loin du dsert saoudien!) </p><p>http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/GRESH/16941http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/GRESH/16941http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/GRESH/16941</p></li><li><p>Doc. 1 : point de dpart photo extraite de Hungry planet : what the world eats, Peter Menzel, Faith dAluisio, Material world books and ten speed press, 2005 Photo disponible sur le site de la cit des sciences </p><p>Nourriture favorite : soupe de pomme de terre avec du chou Cuisson des aliments : feu de bois Conservation des aliments : schage naturel </p><p>La famille Ayme (famille dagriculteurs) de Tingo (village situ plus de 3300m dans le centre des Andes), Equateur : $31.55 (= somme des repas pour une semaine dans cette famille ) </p><p>Document central </p></li><li><p>Document. 2 La dualit de lagriculture quatorienne Lagriculture de lEquateur est en fait double: les grandes exploitations de la Costa (la cte) sont tournes vers les exportations en particulier la Banane, dont le pays est le premier exportateur mondial. Au contraire les exploitations de la Sierra (la montagne) sont plus petites et destins dabord au march local (Ignam, Pomme de Terre, Mas). Mais elles sont aujourdhui concurrence par les exploitations de fleurs exportes ensuite vers les Etats-Unis et lEurope. Source : Earth Trends (World Resource Institute) </p><p>Document 3. Agriculture itinrante sur brlis en Amazonie quatorienne. La parcelle de fort rcemment dfriche (les troncs d'arbres coups sont encore visibles), et mise en culture, s'appelle chacra. Les nombreux palmiers spontans (visibles dans la fort en arrire plan) sont conservs dans un coin de la chacra (au fond) en raison de leur utilit (fruits comestibles, bois trs dur, fibres foliaires). Le reste de la parcelle est plante en bananiers plantains et manioc. Femme indienne d'Equateur plantant des boutures de manioc. Sources : IndigoBase, IRD </p><p>Documents complmentaires </p></li><li><p>Disponibilits alimentaires (calories par habitant et par jour) en Equateur </p><p>En dpit des progrs raliss en matire de scurit alimentaire, la prvalence de la malnutrition reste leve parmi les groupes marginaliss, en zone rurale comme en zone urbaine. Les carences en oligolments (notamment en fer, en iode et en vitamine A) sont gnralises. </p><p>http://www.fao.org </p><p>0</p><p>500</p><p>1000</p><p>1500</p><p>2000</p><p>2500</p><p>3000</p><p>Le questionnement: 1. Etude du document central Equateur </p><p>Caractristiques de la famille </p><p>Varit des produits consomms </p><p>Origine des produits consomms (production directe ou achete) </p><p>Quantits de produits bruts </p><p>Quantit de produits transforms </p><p>Somme consacre lalimentation </p><p>2. Documents complmentaires pour expliquer. Objectifs: Faire ressortir la dualit de lagriculture quatorienne, rapprocher lagriculture de subsistance du document central Faire comprendre les progrs pour la scurit alimentaire (calories / habitants) mais quil reste encore des personnes malnutries. (Dfinitions) Notions dvelopper en bilan: </p><p>- Sous-nutrition / Mal-nutrition / Inscurit alimentaire -Agriculture commerciale, dexportation, Agriculture vivrire, de subsistance </p><p>Aller vers la notion de mal-nutrition </p></li><li><p>RESSOURCES POUR FAIRE LA CLASSE La mise en perspective de ltude de cas se fera par lobservation de quelques planisphres (disponibilits alimentaires, changes agricoles, ingalits de dveloppement) qui mettra notamment en vidence les contrastes entre les espaces o la faim reste une proccupation constante du plus grand nombre et les espaces dabondance et dexcs, la mondialisation des enjeux alimentaires, la puissance des agricultures des pays les plus riches, leur domination des marchs mondiaux, le rle des cultures dexportation et la spcialisation de certains espaces au Sud. </p><p> Aboutir une premire dfinition (de base) de la scurit alimentaire autour de 3 critres : la quantit la qualit laccessibilit (en termes doffre et de pouvoir dachat), inscrits dans la temporalit. Dfinition souvent donne: accs tout moment pour chaque individu une nourriture quantitativement et qualitativement suffisante pour mener une vie saine et active. Aboutir un premier constat de (non-)durabilit des situations alimentaires dans le monde, au Nord comme au Sud </p></li><li><p> 1) Pauvret et sous-alimentation sont lies Richesse et alimentation suffisante et diversifie sont lies Document. 1 : carte de la sous-alimentation dans le monde site du Monde </p><p>Objectif: Faire le lien entre sous-alimentation et niveau de dveloppement </p><p>Document 3. LE dveloppement dans le monde </p><p>Bilan 1: Alimentation et dveloppement </p><p>Document 2. Lobsit dans le monde L'obsit est considre comme une pidmie par l'OMS (Organisation mondiale de la sant). Dans le monde, 300 millions d'adultes sont en surcharge pondrale et, pour la majeure partie d'entre eux, souffrent de pathologies lies leur poids. Le tiers des personnes en surpoids vivent dans les pays en voie de dveloppement. http://www.obesite-sante.com </p><p>http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/http://www.obesite-sante.com/</p></li><li><p>Document. 5 : potentiel alimentaire il existe suffisamment de nourriture pour que chaque tre humain puisse manger sa faim. Si la production alimentaire mondiale tait galement rpartie, chaque tre humain disposerait de 2800 calories par personne et par jour soit largement plus que ses besoins. La production agricole augmente plus vite que la populationla faim dans le monde nest pas un problme de production mais de rpartition. Ceux qui ont faim, ce sont les pauvres, les non-consommateurs S. Brunel, p 268, Nourrir le monde, vaincre la faim, Larousse 2009 </p><p>Document 4 des 840M de personnes en sous-alimentation chronique sont des paysans des pays du Sud. . </p><p> Quand une famille consacre plus de 70 % de son budget la nourriture, la moindre hausse des prix a un effet trs ngatif sur son quilibre alimentaire. De plus en plus de gens risquent dtre confronts linscurit alimentaire. Cette menace concerne directement de nombreux petits paysans d laisss par leur gouvernement et gravement pnaliss par le fonctionnement inquitable du commerce international Aujourdhui encore la faim et la pauvret touchent principalement les ruraux : sur 925 millions de personnes qui ont faim dans le monde, 600 millions vivent en milieu rural. Du champ lassietteproduire transformer consommer autrement, recueil de tmoignages, J.-L. Vielajus, dlgu gnral du CFSI </p><p>Dfinir la notion de scurit alimentaire en bilan, constater quelle sexplique dabord par des raisons conomiques (dveloppement). On insistera donc sur les diffrences Nord / Sud. </p></li><li><p>Bilan 2: Agriculture et </p><p>dveloppement durable </p><p>Travail de groupe sur trois affiches voquant les enjeux du dveloppement durable dans lagriculture: 1. Le commerce quitable (volet social du DD, entre </p><p>autre) 2. Lagriculture biologique (volet environnemental </p><p>du DD) 3. Mondialisation de lagriculture (volet conomique </p><p>du DD?) </p><p>Campagne de sensibilisation sur les kilomtres alimentaires (food miles) ralise par Les amis de la Terre et BUND (ONG environnementale allemande), 2009. </p><p>Chaque analyse comportera videmment la nuance montrant quil ny a pas encore dagriculture mondiale durable. Le but est dapporter des notions non voques (Ex: Commerce quitable) et douvrir les dbats </p><p>Transition vers lducation civique? (Action solidaire) </p></li><li><p>http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expositions/bon-appetit/faim-de-citoyen/photos-peter-menzel.php </p><p>Pour aller plus loin </p></li></ul>