mutations industrielles vitr©_foug¨res

Download Mutations industrielles vitr©_foug¨res

Post on 18-Nov-2014

503 views

Category:

Documents

10 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • 1. Juin 2013 A quelles conditions les pays de Fougres et de Vitr peuvent-ils conforter et dvelopper leur emploi industriel ? ACTION FINANCE DANS LE CADRE DU CONTRAT DE PROJET TAT - RGION
  • 2. Les quipes de lObservatoire du Pays de Fougres et de la MEEF du Pays de Vitr tiennent remercier lensemble des acteurs ayant particip cette tude, pour leurs contributions lors des entretiens et leur implication la table-ronde.
  • 3. SOMMAIRE AVANT-PROPOS I - PRSENTATION DE LTUDE ............................................................................................................ 6 1.1 CONTEXTE 1.2 OBJECTIFS DE LTUDE 1.3 CHAMP DE LTUDE 1.4 MTHODOLOGIE II - LE TISSU INDUSTRIEL DU PAYS DE FOUGRES ET DU PAYS DE VITR ............................. 10 2.1 NE ARMATURE SOLIDE CONFRONTE DE NOUVEAUX DFIS U 2.2 RINCIPAUX ATOUTS CONFORTER ET DFIS RELEVER POUR LES PAYS DE FOUGRES P ET DE VITR III - TROIS DFIS RELEVER POUR MIEUX ANTICIPER LES MUTATIONS ............ 14 INDUSTRIELLES DANS LES PAYS DE FOUGRES ET DE VITR 3.1 TRE ACTEUR DE SON EMPLOYABILIT, LE DFI DES ACTIFS .................................................... 15 Dvelopper laccs aux savoirs de base pour les salaris Identifier les comptences des salaris Promouvoir la formation professionnelle comme vecteur de dveloppement Faciliter la mobilit gographique des actifs vers la formation Accder la formation professionnelle : leffet taille dentreprise. 3.2 RGANISER LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POUR MIEUX ANTICIPER, LE DFI O DE LENTREPRISE ......................................................................................................................... 20 Dvelopper les comptences RH dans les plus petites entreprises dentifier les besoins futurs en main-doeuvre et les comptences ncessaires I associes largir les canaux de recrutement Acculturer les entreprises la dimension stratgique des Ressources Humaines 3.3 FDRER ET IMPULSER DE NOUVELLES INITIATIVES, LE RLE DU TERRITOIRE ............................ 24 enforcer la lisibilit de lensemble des acteurs de la GPEC intervenant sur les pays R de Fougres et de Vitr ccompagner les stratgies de dveloppement des comptences des entreprises A et des actifs Renforcer la promotion des mtiers et des savoir-faire industriels au niveau local ntervenir dans les domaines priphriques mais ncessaires au dveloppement I de lemploi et des comptences 3.4 TABLEAU DENSEMBLE DES PRCONISATIONS .......................................................................... 29 CONCLUSION ........................................................................................................................................ 32 IV - ANNEXES Membres du comit technique de pilotage de ltude-action Le tissu industriel des pays de Fougres et Vitr : une armature solide confronte de nouveaux dfis , Octant Analyse n42, INSEE Bretagne, janvier 2013 uide dentretien tude Mutations industrielles pays de Fougres et pays de Vitr G Liste des personnes rencontres en entretien Liste des participants la table-ronde du jeudi 18 avril 2013 Bibliographie A quelles conditions les Pays de Fougres et Vitr peuvent-ils conforter et dvelopper leur emploi industriel ? Observatoire du Pays de Fougres - MEEF du Pays de Vitr - Juin 2013 3
  • 4. Parfois grce la proximit entre les partenaires, se constitue avec le temps, une atmosphre industrielle dans laquelle baigne une communaut locale. Dans cette communaut, le comportement des individus est contraint au respect de certaines rgles, certaines conventions. merge alors, en son sein un systme de valeurs et de pense relativement homogne, expression dune certaine thique du travail et de lactivit, de la famille, de la rciprocit, du changement. Giacomo Becattini,1990 4 A quelles conditions les Pays de Fougres et Vitr peuvent-ils conforter et dvelopper leur emploi industriel ? Observatoire du Pays de Fougres - MEEF du Pays de Vitr - Juin 2013
  • 5. AVANT-PROPOS N ous vivons un monde de changements permanents dont les technologies de linformation et de la communication vont continuer accrotre la vitesse. Les modifications rapides des primtres des entreprises qui en dcoulent entranent pertes et crations demploi, quelquefois dans un mme mouvement, et modifient la dynamique conomique et sociale des territoires. Elles requirent la mise en uvre de politiques publiques susceptibles daccompagner les entreprises dans leur restructuration et danticiper la mobilisation des ressources et des acteurs sur des projets davenir. Cela exige des entreprises, des salaris et du territoire lacquisition de nouvelles comptences, de nouvelles ressources et de nouvelles collaborations, afin de favoriser linnovation technologique, organisationnelle et sociale, et de tenir les menaces mais surtout dapprhender les opportunits. Dans leur ouvrage, conomie globale et rinvention du local , publi en 1995, les conomistes Michel SAVY et Pierre VELTZ crivaient dj : En se mondialisant et en se globalisant, lconomie ne devient pas indiffrente aux ancrages locaux : les ressources essentielles qui guident la localisation des activits sont dsormais immatrielles, attaches dabord au tissu humain et social, la densit des cooprations, la qualit des comptences. Ces ressources, loin dtre des dotations figes, se construisent en permanence au cur des socits locales... . Cl de lemploi et de la comptitivit, les comptences se crent et deviennent obsoltes, elles se construisent en permanence. On comprend donc que leurs dveloppements dans les territoires soient devenus un enjeu majeur, dont limportance saccrot avec la persistance de difficults de recrutement et linadquation entre besoins des entreprises et comptences disponibles, alors que le chmage augmente. Une tude pilote par le cabinet conseil McKinsey Global Institute en mars 2012 fait ce constat inquitant : En France, lhorizon 2020, il pourrait la fois manquer 2,2 millions de diplms du suprieur dont les employeurs auront besoin, et dans le mme temps, 2,3 millions demplois peu qualifis accessibles aux actifs non bacheliers. Rduire cet cart de comptences constitue un impratif absolu et urgent pour traiter en profondeur la question de lemploi . Comment jouer la carte du dveloppement des comptences, des actifs et des entreprises, au profit dun territoire cohrent et stable ? Dans une dmarche constructive et dynamique pour rendre effective une formation tout au long de la vie, la formation et le travail doivent constituer un tout indissociable afin de garantir lemployabilit des salaris, et anticiper les ruptures et mobilits professionnelles. En France, le chmage, mais galement la dsindustrialisation sont gnralement prsents dun point de vue trs macroconomique. Pourtant ce qui se passe Vitr et Fougres ou Valenciennes est trs diffrent. Les tendances et les dterminants de lemploi sur un bassin peuvent tre opposs celles luvre sur un autre. Parce que les bassins demploi nont pas les mmes caractristiques conomiques et quil est ncessaire que les acteurs de lemploi les connaissent finement, il est logique que les actions visant dvelopper lemploi sarticulent localement. A quelles conditions les Pays de Fougres et Vitr peuvent-ils conforter et dvelopper leur emploi industriel ? Observatoire du Pays de Fougres - MEEF du Pays de Vitr - Juin 2013 5
  • 6. I PRSENTATION DE LTUDE 1.1 CONTEXTE L es pays de Fougres et de Vitr partagent de fortes analogies dans la structuration de leur conomie. En effet, tout en conservant une composante rurale importante, ils sont aussi les deux bassins demploi les plus industrialiss de Bretagne. Il en rsulte une forte exposition plusieurs alas convergents qui expliquent, pour partie, le recul des effectifs industriels : externalisation vers les mtiers des services aux entreprises, gains de productivit, transformation de la demande et dlocalisations intra et extra-europennes. Depuis octobre 2010, linitiative des lus des pays de Fougres et de Vitr, les contours de larrondissement de Fougres se sont tendus vers le sud du dpartement, englobant la majeure partie des communes du Pays de Vitr. Les services de ltat se sont rorganiss en consquence, si bien que leur primtre dintervention est dsormais pour ainsi dire calibr sur celui des deux pays. Les diagnostics rcents mens sur les deux territoires, notamment ceux raliss dans le cadre du SPEL (Service Pour lEmploi Local) ou de la MFP (Maison de la Formation Professionnelle), mettent en exergue des difficults communes. Le manque de mobilit de la population active ou encore linadquation du niveau de qualification des actifs avec les offres demplois des entreprises en sont des exemples. Ainsi, des mtiers industriels, rgulirement en tension, rencontrent des difficults trouver de la main-duvre. 1.2 OBJECTIFS DE LTUDE L Observatoire du Pays de Fougres et la Maison de lEmploi, de lEntreprise et de la Formation du Pays de Vitr (MEEF) ont engag, dans le cadre dun appel projet Emploi/Formation lanc par ltat et la Rgion Bretagne, une tude-action sur les mutations industrielles, intitule : Renforcer lattractivit et la comptitivit du territoire - pays de Fougres & pays de Vitr - en prparant le secteur industriel aux mutations conomiques . Il est noter que ltude-action, au regard des travaux mens, prendra galement en compte des mutations dordre technologique et sociologique. Lobjectif de ce travail est didentifier, en ce qui concerne lemploi et la formation, les freins et les leviers locaux au dveloppement et la prennisatio

View more >