modalités et règles de présentation des mémoires et thèses à l'inrs

of 43/43
Modalités et règles de présentation des mémoires et thèses à l’INRS (Pour les programmes de maîtrise et de doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux extensionnés à l’UQTR.) Avril 2010

Post on 05-Jan-2017

221 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Modalits et rgles de prsentation des mmoires en physique

Modalits et rgles de prsentation des mmoires et thses lINRS

(Pour les programmes de matrise et de doctorat en sciences de lnergie et des matriaux extensionns lUQTR.)

Avril 2010Note: Dans ce guide, le gnrique masculin est utilis sans aucune discrimination et uniquement dans le but dallger le texte.

Avant-proposLe prsent document portant sur les Modalits et rgles de prsentation de mmoires et thse lINRS a t labor lintention des tudiants inscrits dans des programmes exigeant la rdaction dun mmoire ou dune thse. Comme lindique son titre, il aborde lessentiel des rgles et des aspects techniques dont les tudiants doivent tenir compte lors de llaboration de leur mmoire ou de leur thse.La premire section a trait a la prsentation dun mmoire ou dune thse selon le modle de dissertation traditionnelle. Toutes les parties comprises dans un tel document sont prsentes selon lordre logique dans lequel elles apparaissent normalement, avec les indications ncessaires leur utilisation. A titre dexemple, la page Introduction explique ce que comporte cette introduction, alors que la page Liste des rfrences informe ltudiant de ce quune telle liste devrait contenir. Les mesures indiques dans certaines parties du document, en ce qui a trait par exemple la justification du texte, sont celles qui devront tre respectes par ltudiant lors de la mise en page du document. Quant a la deuxime section, elle donne les informations pertinentes la prsentation des mmoires et thses par articles.En y rfrant et en sy conformant, ltudiant trouvera des renseignements prcieux sur lorganisation de son uvre crite et pourra ainsi amliorer la qualit de sa prsentation. Ce faisant, il en retirera des avantages vidents lors de lvaluation de son mmoire ou de sa thse, en plus de contribuer au maintien dune image institutionnelle de grande qualit.Section 1 : La dissertation traditionnelle

Page titre pour le mmoire:UNIVERSIT DU QUBEC

MMOIRE PRSENT(E)

LUNIVERSIT DU QUBEC TROIS-RIVIRES

COMME EXIGENCE PARTIELLE

DE LA MATRISE EN SCIENCES DE LNERGIE ET DES MATRIAUXOFFERT EN EXTENSION PAR LINSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

NE PAS INDIQUER LE GRADEPAR

PRNOM ET NOM

TITRE DU MMOIRE OU DE LA THSE

MOIS ANNE

(EX: JANVIER 2004) Page titre pour la thse:UNIVERSIT DU QUBEC TROIS-RIVIRES

INRS nergie, Matriaux et Tlcommunications

TITRE DE LA THSE

ParNom de ltudiant

Thse prsente pour lobtention du

grade de Philosophiae doctor (Ph.D.) en

Sciences de lnergie et des Matriaux

Jury dvaluation

Prsident du jury

Professeur xxxxx

Institution laquelle se rattache lvaluateur

Directeur de recherche

Professeur xxx

Institution laquelle se rattache lvaluateur

Codirecteur de recherche

Docteur xxx(enlever si non requis)

Institut de recherche dHydro-QubecExaminateur externe

Professeur XXX

Institution laquelle se rattache lvaluateur Examinateur externe

Professeur xxx

Institution laquelle se rattache lvaluateurThse soutenue le jj mm aa

Rsum

Le rsum doit permettre au lecteur de prendre rapidement connaissance de lobjectif de la recherche poursuivie, de lessentiel de la mthodologie et des principaux rsultats obtenus. Le rsum du mmoire ou de la thse devrait comporter normalement un maximum de 500 mots. De plus, la signature de ltudiant et celle de son directeur de recherche doivent apparatre au bas de la page.

Dans le cas o ltudiant reoit lautorisation de rdiger son mmoire ou sa thse dans une autre langue que le franais, le rglement de lINRS prvoit que le document doit tre accompagn dun rsum substantiel en franais dau moins vingt pages. Ce rsum substantiel ne remplace pas le rsum dcrit ci-dessus. Il comporte plutt des informations davantage explicites et distinctes concernant la problmatique, les objectifs de la recherche, la mthodologie ou les mthodes de recherche, les rsultats et leur analyse, et permet de situer les travaux de ltudiant par rapport ceux cits en bibliographie.

tudiant

Directeur de recherche

Avant-propos et/ou remerciements

Lavant-propos est facultatif et diffre de lintroduction. Sous cette rubrique, ltudiant peut fournir des informations quil considre utiles de porter lattention du lecteur avant que ce dernier aborde la lecture du document. Il peut sagir, par exemple, dun contexte particulier quil convient de faire connatre pour mieux situer sa recherche.

Sil le juge propos, ltudiant peut galement inclure des remerciements aux personnes et/ou organisations qui lui ont fourni un support quelconque lors de sa recherche.

Table des matires

SECTION 1 - LE MMOIRE TRADITIONNEL .....iii

Page titre pour le mmoire .. iv

Page titre pour la thse v

Rsum viAvant-propos et/ou remerciements ........................................viiTable des matires ........................................viii

Liste des figures et des tableaux .................................................ixIntroduction .....................................................1

1. Chapitre (numro du chapitre) ...................................................2

1.1 Langue d'usage ............................................2

1.2 Longueur des documents ...................................3

1.3 Format du papier ..........................................3

2. Rgles de mise en page ......................................4

2.1 Pagination, marges, interlignes, caractres, justification et citations 4

2.1.1 Pagination ............................4

2.1.2 Les marges ......................................4

2.1.3 Interligne, caractres et justification .......................5

2.1.4 Citations ...................................5

2.2 Disposition des parties, chapitres et sections .....................5

3. Ordre dans lequel apparaissent les composantes ..............7

3.1 Les pages prliminaires .................................7

3.2 L'introduction ................................................7

3.3 Le dveloppement .................................7

3.4 La conclusion .............................................7

Conclusion ...................................................................8

Appendice A ..................................................9

Notes ........................................................10

Liste des rfrences ..............................................11

SECTION 2 - LE MMOIRE PAR ARTICLE(S) ........................16

LISTE DES RFRENCES UTILISES DANS LE CADRE DE CE DOCUMENT ...20

Liste des figures et des tableaux

Si le document comporte des figures et des tableaux, il importe den dresser une liste distincte et indpendante de la table des matires. Chacune de ces listes comporte un titre et renvoie, pour chaque figure ou tableau, la page correspondante de louvrage.

II est possible que le mmoire ou la thse comporte plusieurs abrviations, sigles, acronymes ou symboles. Sil le juge utile, ltudiant peut en dresser une liste. Ces listes seront places la suite de celles prsentant les figures et les tableaux.

Introduction

Cette partie ne devrait pas dpasser 10 % de lensemble du mmoire. Ici, ltudiant expose le cadre gnral de la question aborde et le problme quil entend rsoudre, cest--dire le sujet de la recherche, les objectifs viss et la procdure de recherche envisage. Sous cette rubrique, ltudiant prsente galement la structure de la dissertation comme telle.

Chapitre 1

1. Le titre du chapitre

Les chapitres dun mmoire ou dune thse contiennent habituellement les composantes du travail de recherche comme tel, cest--dire la problmatique, les objectifs de la recherche, la mthodologie, la prsentation et lanalyse des rsultats. Leur structure pouse la forme de prsentation suggre dans le prsent chapitre. Ainsi, les pages suivantes montrent comment les titres, sous-titres et paragraphes peuvent tre agencs. Elles contiennent galement les rgles principales de prsentation des dissertations traditionnelles, cest--dire les recommandations gnrales ltudiant, les rgles de mise en page et lordre dans lequel apparaissent les composantes. Pour des informations additionnelles sur la rdaction et la prsentation dun mmoire, nous invitons ltudiant consulter les ouvrages spcialiss en la matire (voir p. 20). Il est noter que les composantes du travail peuvent varier selon les disciplines.

1.1Langue dusage

Les mmoires et les thses sont rdigs en franais, sauf dans le cas o ltudiant a reu lautorisation de rdiger dans une autre langue. Cette disposition sapplique conformment la rglementation sur les tudes de cycles suprieurs de lINRS. Nous rappelons que les tudiants, autoriss prsenter un mmoire ou une thse dans une autre langue que le franais, sont tenus de rdiger un rsum substantiel en franais dau moins vingt pages. De plus, une version en franais de tous les tableaux, figures, illustrations et graphiques faisant partie du mmoire doit accompagner le rsum rdig en franais. La qualit du franais demeure une des exigences fondamentales de la prsentation dun mmoire ou de la thse. cet gard, ltudiant doit faire la preuve quil matrise le langage technique et scientifique propre son domaine dtudes, et quil respecte les rgles qui dterminent lusage de la langue. Il se doit galement dutiliser un style clair, juste et prcis. Voici quelques recommandations concernant la rdaction scientifique :

Lemploi du pronom je est dconseill; il est plutt recommand dutiliser la premire personne du pluriel nous .

Lemploi de on dans le sens de nous est galement dconseill.

Lemploi de il est requis par souci dobjectivit, de neutralit et, en plus, il permet au texte de conserver un caractre impersonnel.

Lusage de la forme passive est aussi dconseill.

Il est fortement conseill ltudiant de recourir des dictionnaires spcialiss dans son champ dtudes ainsi qu certains outils dutilisation de la langue, tels la grammaire Le bon usage, le dictionnaire de verbes Le nouveau Bescherelle 1. Lart de conjuguer, le dictionnaire de la langue franaise Le petit Robert 1. etc.

1.2 Longueur des documents

Dans le cas dun mmoire de matrise, le document devrait comporter, au maximum, une centaine de pages. Pour une thse de doctorat, lintroduction, le corps de la thse et la conclusion ne devraient pas, normalement, excder 250 pages; ceci permettra notamment dallger le travail dvaluation effectu par les examinateurs.

1.3 Format du papier

Ltudiant doit utiliser un papier blanc, non transparent et de format 215 mm par 279 mm (8.5" par 11"). Toutes les pages du texte ne pouvant rpondre cette exigence, par exemple des cartes, devront tre mises dans des pochettes qui feront partie des appendices la fin du document.

Chapitre 2

2. Rgles de mise en page

2.1Pagination, marges, interlignes, caractres, justification et citations

Les rubriques suivantes ont pour principal objet dinformer ltudiant des diffrentes formes de prsentation possibles et reconnues par lINRS. De plus, des exemples pratiques accompagnent chacune des rubriques en question.

2.1.1 Pagination

Toutes les pages du mmoire traditionnel sont comptes dans la pagination. lexception de la page titre de la dissertation, de la premire page de la table des matires, de la premire page de lintroduction, de la page titre des chapitres ainsi que des pages titres des appendices, toutes les pages doivent tre pagines. Les pages prliminaires (voir 3.1, p. 7) doivent tre pagines en chiffres romains. Les pages du texte principal sont, quant elles, pagines en chiffres arabes, partir de la deuxime page de lintroduction. Cette pagination permet de distinguer le texte prliminaire du texte principal. Elle offre en outre la possibilit deffectuer des changements dans les pages prliminaires sans que la pagination du reste du document en soit affecte.

2.1.2 Les marges

Afin de rpondre aux exigences de la reproduction recto verso ainsi qu celles de la reliure, il est essentiel que ltudiant respecte les marges suivantes : les marges suprieures et infrieure doivent tre de 25 mm (environ 1"), alors que les marges de gauche et de droite sont respectivement de 38 mm (environ 1,5") et 25 mm pour la page recto, et de 25 mm et 38 mm pour la page verso.

2.1.3 Interligne, caractres et justification

Ltudiant doit utiliser un espacement dun interligne et demi entre les lignes du texte. Lespacement qui prvaut dans les notes de bas de page, les titres et les notices bibliographiques sera, par contre, dun simple interligne.

En ce qui concerne les caractres dimpression, il est conseill dutiliser le caractre droit dont la dimension se situe entre 10 et 12 points. Selon les moyens disponibles ltudiant et le logiciel de traitement de texte utilis, nous recommandons le choix dune police dimpression de type TIMES NEW ROMAN, ou une autre dun style comparable. La justification du texte (alignement des marges), doit tre faite gauche et droite comme cest le cas dans le prsent document.

2.1.4 Citations

Un emprunt de texte un auteur doit tre fidle loriginal, quil comprenne des fautes ou non. Si ltudiant croit retrouver une faute ou des termes qui lui apparaissent tranges dans le texte cit, il sassurera dinscrire (sic) la fin du mot ou de la phrase laissant ainsi percevoir un doute quelconque. Si les citations sont courtes, elles sont insres dans le texte, places entre guillemets, en plus dtre accompagnes de lappel de notes ou de la rfrence entre parenthses, selon la mthode de prsentation des rfrences utilise. Si le texte cit dpasse trois lignes, il est mis en double retrait et il est espac dun interligne et demi du texte de ltudiant, et lespacement du texte cit est rduit un interligne. Par exemple,

ce paragraphe dmontre de quelle faon procder dans le cas o le texte cit dpasse trois lignes. Tout dabord, le texte subit un espacement dun interligne et demi par rapport la dissertation de ltudiant; ensuite, on passe de linterligne et demi un interligne simple lintrieur du texte cit; troisimement, le texte est mis en double retrait; et finalement, ltudiant prend soin dindiquer la rfrence selon la mthode choisie (nom de lauteur, date de publication, page).

2.2 Disposition des parties, chapitres et sections

Les mmoires ou les thses se composent de chapitres qui, parfois, peuvent tre regroups par thmes lintrieur de deux ou trois parties plus gnrales. Les chapitres sont numrots de 1 n. noter que le numro de page napparat pas sur la premire page dun chapitre. Habituellement, un chapitre contient plusieurs subdivisions. Ces dernires doivent tre numrotes et titres.

3. Ordre dans lequel apparaissent les composantes

Ltudiant doit prsenter les composantes de son mmoire ou de sa thse selon lordre suivant :

3.1 Les pages prliminaires

Les pages prliminaires comprennent : une feuille de garde blanche, une page de titre, le rsum, lavant-propos et/ou les remerciements, la table des matires, ainsi que la liste des figures et des tableaux.3.2 Lintroduction

3.3 Le dveloppement

Cette partie devrait normalement comporter plusieurs chapitres, ceux-ci devant tre conformes aux rgles de prsentation prescrites dans les parties 1, 2 et 3 du prsent chapitre.

3.4 La conclusion

Les pages annexes comprennent: les appendices, les notes et la liste des rfrences.Conclusion

La rubrique Conclusion sert dgager lessentiel des connaissances ou des constats que les travaux du mmoire ou de la thse ont permis de mettre en lumire. Dans ce cadre, ltudiant doit rappeler brivement ltat du problme tel que conu au dbut de la recherche, ainsi que les objectifs fixs. Ensuite, il doit regrouper et synthtiser les principaux rsultats de sa recherche, et traiter de leur incidence en regard de lavancement des connaissances.

Appendice A: Titre de lappendice

Les appendices sont des lments facultatifs au mmoire ou la thse, leur prsence peut cependant fournir des informations trs pertinentes. Les documents prsents peuvent tre des cartes, un questionnaire utilis pour une enqute, certains documents juridiques, des listes de dfinitions, divers comptes rendus, etc. Les appendices font suite la conclusion dans lordre de prsentation et sont identifis par une lettre (A, B, C, etc.). On y rfre directement dans le texte, en indiquant entre parenthses la lettre de lappendice. Par exemple, (voir Appendice A). Le format des pages des appendices reste conforme au format des pages tabli pour le texte, cest--dire 215 mm x 279 mm. Dans le cas o le format des pages des appendices est plus grand, il faut soit les plier selon le format rglementaire ou les insrer dans une pochette. Sil savre que le format des pages des appendices est plus petit que 215 mm x 279 mm, il est suggr den faire une photocopie qui rpond ce format.

Notes

Les notes sont de courtes observations supplmentaires linformation fournie dans le texte et leur usage demeure facultatif. Elles peuvent tout aussi bien tre regroupes dans la prsente rubrique, lintrieur des pages annexes, ou places individuellement dans le bas de la page o elles sont utilises. Les notes sont appeles par un chiffre qui est mis en exposant la fin du mot ou de la phrase dsigne. La numrotation des notes seffectue toujours de 1 n.

Si ltudiant emploie les notes infrapaginales, il doit sparer celles-ci du texte principal par une ligne horizontale (dau moins 50 mm) dbutant la marge de gauche.

La rubrique Notes, situe lintrieur des pages annexes, remplace essentiellement les notes infrapaginales lorsque ltudiant juge quelles sont trop longues et trop nombreuses pour tre insres dans le texte.

Finalement, ltudiant vitera, dans la mesure du possible, un emploi abusif des notes.

Liste des rfrences

II existe plusieurs mthodes de prsentation i) des rfrences des sources cites et ii) de la bibliographie correspondante dans les mmoires. Parmi celles-ci, lINRS en retient deux: la mthode de prsentation des rfrences auteur-date et la mthode numrale . Le choix relve essentiellement de ltudiant.

Dans la mthode auteur-date , la Liste des rfrences prsente les notices bibliographiques compltes des auteurs et des uvres cits dans le mmoire. Dans cette liste, les notices bibliographiques sont prsentes en ordre alphabtique de nom dauteurs et en ordre chronologique de parution pour les ouvrages dun mme auteur. Les rfrences apparaissant dans le texte du mmoire ou de la thse se prsentent de faon abrge et entre parenthses, et comprennent le nom de lauteur, lanne de publication et, sil y a lieu, la ou les pages correspondantes. Leur prsentation seffectue de plusieurs faons, selon que lon rfre un ou plusieurs auteurs, ou la date de publication :

si lon fait rfrence un auteur, il faut crire : (Tremblay, 1994 : 55);

si lon fait rfrence un ouvrage produit par deux auteurs, il faut crire : (Tremblay et Dionne, 1994 : 54);

dans le cas o il y a trois auteurs : (Tremblay, Dionne et Paquet, 1994 : 12).

sil y a plus de trois auteurs, il faut retenir le nom de lauteur-directeur de louvrage et ajouter lexpression latine abrge et al. (de et alii qui signifie et les autres) : (Tremblay et al., 1994: 34);

dans le cas dun organisme comme auteur, il faut crire : (Universit du Qubec Trois-Rivires (UQTR), 1994 : 41). lors de la premire apparition de la rfrence. Pour les fois suivantes, il faut crire (UQTR, 1994 : 41).

de faon gnrale, on doit inscrire la ou les pages exactes du texte ou de louvrage cit: (UQTR, 1994 : 34); (UQTR, 1994, vol. 2 : 55-63).

La mthode numrale constitue, quant elle, une alternative qui rpond aux exigences de certains secteurs des sciences exprimentales ainsi quaux comits de rdaction de certains priodiques. Cette mthode emploie une liste des rfrences numrote qui prsente les citations appeles dans le texte par un numro mis entre crochets carrs [13]. La liste des rfrences peut tre dispose, soit par ordre alphabtique de nom dauteur, ou selon lordre dapparition des sources dans le texte. Toutefois, le principal dsavantage de ce modle de prsentation des rfrences est que lon ne peut ajouter ou soustraire une source sans devoir modifier lensemble de la numrotation dans le texte et dans la Liste des rfrences ( moins dutiliser un logiciel comme par exemple Endnote).

Pour lune et lautre des mthodes de prsentation des rfrences dcrites ci-dessus, voici comment les notices bibliographiques de la liste des rfrences devraient apparatre :

La rfrence un livre ou une monographie devrait comprendre les renseignements suivants : nom et prnom de lauteur ou des auteurs; contribution de lauteur (ex. diteur), sil y a lieu; anne de publication; titre soulign; nom de lditeur ou traducteur, sil y a lieu; nom de la collection, sil y a lieu; lieu de publication; la maison ddition; et le nombre de pages (facultatif):

ASSOCIATION CANADIENNE POUR LES TUDES AVANCES. 1992. Les tudes avances : un guide pratique. Ottawa : Association canadienne pour les tudes avances.

BERTRAND, R. 1986. Lanalyse statistique des donnes. Qubec : Presses de lUniversit du Qubec.

CAMPBELL, D. T. et J. C. Stanley. 1966. Experimental and Quasi-experimental Designs for Research. Chicago : Rand McNally.

CONTANDRIOPOIJLOS, A.-P., F. Champagne, L. Potvin, J.-L. Denis et P. Boyle. 1990. Savoir prparer une recherche : la dfinir, la structurer, la financer. Montral : Les Presses de lUniversit de Montral, 197 p.

TWENEY, R. D., M. E. Doherty et C. R. Myatt. 1981. On Scientific Thinking. New York : Columbia University Press.

WOODBURN, H. M. 1974. Using the Chemical Literature. New York : Marcel Dekker, 312 p.

La rfrence un article de priodique devrait comprendre les lments suivants : nom et prnom de l'auteur ou des auteurs; anne de publication; titre de larticle entre guillemets; nom du priodique soulign; volume et numro; mois ou saison de publication; et les pages qui correspondent larticle :

GILDING, D. K., R. W. Paynter et J. E. Castle. 1980. Quantitative Evaluation of Water Structuring and Protein Absorption on the Surface of Hydrophobic Polymers by ESCA . Biomaterials, vol. 1, pp. 163-168.

MORRIS, J. L. 1988. New Technologies, Flexible Work Practices, and Regional Sociospatial Differentiation: some Observations from the United Kingdom . Environment and Planning D : Societv and Space. vol. 6, pp. 301-319.

RITAINE, E. 1989. La modernit localise? Leons italiennes sur le dveloppement rgional . Les rubriques bibliographiques, vol. 39, no. 2, pp. 154-177.

Voici quelques autres cas de publications utiles ltudiant et prsents tels qu'ils devraient apparatre dans la liste des rfrences :

(diteur comme auteur)

AMERICAN CHEMICAL SOCIETY (d.). 1978. Handbook for Authors of Papers in American Chemical Societv Publications. Washington, D.C. : American Chemical Societv, 122 p.

(Organisme public comme auteur)

GOUVERNEMENT DU QUBEC. 1984. Guide de prsentation des manuscrits. Direction gnrale des publications gouvernementales du ministre des Communications. Montral.

(Nouvelle dition)

DOPPAGNE, A. 1989. La bonne ponctuation. 2e dition. Paris : Duculot.

(Article de quotidien)

LAFRANCE, G. 1994. Campagne contre lhydrolectricit : petite histoire dun voyage Boston . La Presse (Montral), 20 avril, p. B-3.

(Logiciel)

WordPerfect : WordPerfect InForms Designer. Version l.0A Orem (Utah) : WordPerfect Corporation. 1993.

(Articles dencyclopdies et de dictionnaires)

LEITELOPEZ, J. Atome . Dans Encyclopaedia Universalis. d. 1980.

(Compte rendu de lecture dans un priodique)

SPENCER, K. 1993. Compte rendu de HyperProgramming Building Interactive Programs with HyperCard, de G. Coulouris et H. Thimbleby (Workingham : Addison Wesley, 1992). British Journal of Educational Technology. Vol. 24. no. 3 (septembre), pp. 234-235.

(Actes de colloques)

CARREAU, F. 1992. Relance du dbat sur les objectifs de formation dans les programmes de matrise : vers labandon de la typologie traditionnelle . Dans 2e et 3e cycles Actes du colloques sur les tudes avances (Mont Sainte-Anne, 3 et 4 octobre 1991). Montral, Universit du Qubec Montral, pp. 19-32.

(Chapitre dun auteur dans louvrage dun autre auteur)

KUHN, T. 1991 [1959]. Scientific Revolutions . Dans R. Boyd, P. Gasper, et J. D. Trout, (d.). The Philosophy of Science. Cambridge, Mass. : MIT Press, 1991, pp. 139-157.

(Thse ou mmoire)

DOR, C. 1994. La promotion de la science et de la technologie : les gouvernements locaux et les mcanismes dintervention lintrieur de la zone mtropolitaine de Qubec. Mmoire de matrise, Qubec, Universit Laval, 148 p.

(Chapitre particulier lintrieur de luvre dun auteur)

LTOURNEAU, J. 1989. Les composantes dune stratgie de recherche . Chap. Dans Le coffre outils du chercheur dbutant. Guide dinitiation au travail intellectuel, pp. 173-180. Toronto : Oxford University Press.

(Ouvrage traduit)

MORGAN, G. 1989. Images de lorganisation. Traduit de langlais par Solange Chevrier-Vouv et Michel Audet. Qubec : Les presses de lUniversit Lavai, 556 p.

(Compte rendu de confrence)

BERMER, R. 1993. Compte-rendu de lvolution de la tche des communicateurs gouvernementaux 1946-1990 . Dans Recueil des rsums de communications 61e congrs de lAcfas (Rimouski 17 au 21 mai 1993), p. 1. Montral : Acfas.

SECTION 2: LE MMOIRE PAR ARTICLE(S)

N. B. : noter que pour les rgles matrielles de prsentation se rapportant la premire partie du mmoire ou de la thse par article(s), ltudiant devra se rfrer la Section 1 du prsent document.

Modalits et rgles de prsentation des mmoires par article(s) lINRS

La section suivante prcise les rgles et modalits respecter concernant la prsentation des mmoires et thses par article(s). LINRS permet que les travaux de recherche composant le mmoire ou la thse puissent prendre la forme dun ou de plusieurs articles scientifiques rdigs en vue dune publication. Les exigences pour soumettre un mmoire ou dune thse par article(s) sont les suivantes:

le(s) texte(s) doit (doivent) tre indit(s) au moment de ladmission de ltudiant;

si le travail est constitu de plusieurs textes, il doit tre unifi et contenir une introduction et une conclusion qui montrent lunit de ces textes;

lvaluation du travail demeure du ressort exclusif de lUniversit, la publication ninterdisant pas que lUniversit demande quil soit corrig;

le texte doit tre dampleur quivalente un travail de recherche traditionnel en regard du travail requis de ltudiant;

le(s) texte(s) rdig(s) pour publication doit (doivent) tre soumis au processus normal dvaluation.

La publication du texte ou son acceptation pour fin de publication ne constitue pas une condition dobtention du diplme.

En accord avec ces exigences gnrales, le comit dtudes avances prcise que:

la dcision de recourir la soumission dun article scientifique relve de ltudiant concern et cette dcision doit tre approuve par le directeur de recherche;

ltudiant doit assumer pleinement le rle de premier auteur du (des) texte(s) soumis au comit dvaluation comme exigence partielle de lobtention du diplme (cette recommandation nempchant pas que le directeur puisse tre associ, en tant quauteur, la publication ventuelle de larticle;

Ltudiant qui opte pour la prsentation dun mmoire ou dune thse par article(s) est avis quil doit sassurer de lobtention des droits de reproduction du ou des articles dj publis, et ce, avant le dpt final.

Autorisation

La rdaction de mmoire ou dune thse par article(s) reprsente une alternative la prsentation traditionnelle et, linstar de cette dernire, doit tre soumise lapprobation du comit de programmes, en concertation avec ltudiant et le directeur de recherche. Lors de sa demande dautorisation pour rdiger son mmoire par article(s), ltudiant doit fournir un plan provisoire et le plus dtaill possible du document envisag.

Prsentation

Le mmoire et la thse par article(s) comportent deux parties distinctes formant un document unique. La premire consiste en une prsentation dune vingtaine de pages, pour le mmoire, et dune cinquantaine de pages, pour la thse, du travail de recherche de ltudiant, alors que la deuxime regroupe le ou les articles eux-mmes.

La premire partie de la dissertation doit donc prsenter, selon la structure du mmoire ou de la thse traditionnel, la synthse de la contribution relle de ltudiant lavancement des connaissances de son domaine. Dans cette premire partie, ltudiant doit donc dgager ce qui est sa propre contribution par rapport lensemble des travaux dcrits dans le ou les articles scientifiques soumis en deuxime partie. Cela est particulirement important lorsque ces articles comportent plusieurs auteurs, car les valuateurs du mmoire ou de la thse pourront alors juger de la contribution effective de ltudiant lensemble des travaux soumis. Ltudiant doit, aussi, montrer comment se situent ses ralisations ou ses contributions par rapport aux travaux cits dans la bibliographie. Il est donc suggr ltudiant de ne pas reprendre en premire partie ce qui apparat dj comme matriel scientifique, explication de mthodes de recherche, rsultats, tableaux, graphiques, dveloppement mathmatique, etc., dans le ou les articles de la partie 2. Il suffira alors de rfrer ces articles, ou aux parties de ces articles traitant plus en dtail des points abords en premire partie. Un effort particulier doit tre dploy pour que la prsentation soit claire et ordonne, et que le texte dmontre un esprit de synthse, une grande clart et une grande prcision dans l'expression.

La deuxime partie ne contient que les articles. tant une constituante principale du mmoire ou de la thse par article(s), et ce, au mme titre que la partie synthse, elle ne comporte aucune annexe. Ces dernires devront tre spares par une feuille de garde blanche et identifies par une page titre.

Les articles

Compte tenu des pratiques entourant la publication dans le ou les domaines concerns, le nombre darticles faisant partie de la dissertation peut varier. Il demeure souhaitable que les articles prsents soient publis. Toutefois, il peut sagir darticles tre soumis, soumis ou accepts pour publication. Ltudiant doit se rfrer son comit de programmes pour connatre i) la notion darticles qui prvaut et ii) les critres densemble servant dterminer les documents qui constitueront la partie 2 la disseration, notamment en regard de la contribution de ltudiant, tel que mentionn plus haut.

Langue

Comme dans le cas du mmoire ou de la thse traditionnel, la premire partie du mmoire ou de la thse par article(s) devra respecter les exigences de lINRS en matire de langue. Par ailleurs, si les articles sont produits dans une autre langue que le franais, ltudiant verra fournir un court rsum en franais (environ 300 mots), sil ne fait pas dj partie de larticle ( moins que ltudiant nai reu lautorisation pralable dcrire son mmoire ou sa thse dans une langue autre que le franais). Chaque rsum doit prcder larticle correspondant.

Rle du jury dvaluation

Le jury dvaluation conserve ses prrogatives habituelles. Il doit juger de la contribution du candidat lapport de connaissances nouvelles. Tout comme dans le cas du mmoire ou de la thse traditionnel, le jury doit veiller ce que lensemble de la dissertation rencontre les critres de qualit, doriginalit et de cohrence, et ceci, indpendamment du jugement dj port par les comits de lecture des articles intgrs au mmoire ou la thse.

LISTE DES RFRENCES UTILISES DANS LE CADRE DE CE DOCUMENT

Dictionnaires et grammaires dutilisation de la langue franaise

COLPRON, G. 1982. Dictionnaire des anglicismes. Saint-Laurent : Beauchemin, 224 p.

DE VILLERS, M.-E. 1988. Multidictionnaire des difficults de la langue franaise. Montral : Qubec/Amrique, 1180 p.

GRVISSE, M. 1986. Le bon Usage : Grammaire franaise. 12e d. rf. par Andr Goosse. Gembloux : Duculot, 1768 p.

Guides de rdaction et de prsentation scientifique

BARBEAU, M. novembre 2003. Modalits et rgles de prsentation des mmoires et thses lINRS. Universit du Qubec, Institut National de la Recherche Scientifique. 5e dition, 24 p. (et rfrences cites).

Il importe de conserver un interligne simple entre les lignes de la note et un interligne et demi entre les notes. De plus, lutilisation dune taille de caractre infrieure (8 ou 10 points) celle utilise pour le texte principal est recommande lintrieur de la note. La numrotation des notes doit figurer sur la mme page o lappel de notes a eu lieu. Enfin, lespace rserv lutilisation des notes ne devrait pas dpasser le tiers dune page.

PAGE 20