mardis de l'aigx - pierre bois d'enghien

of 47/47
Aspects environnementaux des plantations de palmiers à huile La réalité du terrain Exposé donné à Gembloux Agro-Bio Tech Mardi de l’A.I.Gx par Ir Pierre Bois d’Enghien le 28 janvier 2014 Bureau d’Etudes Bois d’Enghien SPRL Consultances en Agro-industrie et Environnement

Post on 18-Jul-2015

301 views

Category:

Education

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Aspects environnementaux des plantations de palmiers huile

    La ralit du terrain

    Expos donn Gembloux Agro-Bio Tech

    Mardi de lA.I.Gx

    par Ir Pierre Bois dEnghien

    le 28 janvier 2014

    Bureau dEtudes Bois dEnghien SPRLConsultances enAgro-industrie et Environnement

  • Table des matires

    1. Un secteur attaqu2. Rappel sur les oprations agricoles de

    llaeiculture3. Et sur les oprations industrielles4. Description des impacts environnementaux

    potentiels5. Les bonnes pratiques environnementales6. Quelques aspects positifs7. Questions / rponses

  • Un secteur attaqu

  • Un secteur attaqu

    Le dveloppement des plantations de palmiers huile est critiqu pour les raisons suivantes: Destruction de la fort primaire Perte dhabitats pour les espces emblmatiques (orangs -

    outans, lphants, chimpanzs, etc.) Accaparement de terres au dtriment des populations locales Emissions de gaz effet de serre Pollution des rivires et nappes phratiques Travail des enfants, travail forc, salaires bas, exploitation de la

    misre humaine Manque de respect envers les communauts locales et leurs

    coutumes

  • 2. - OPRATIONS AGRICOLES DE LLAEICULTURE

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Prospection- Greenfield Brownfield project (planting ou

    replanting)- Milieu biologique (vgtation) - Milieu physique

    (hydrographie - sols topographie climat dficits hydriques) - Milieu humain Cadres juridique et institutionnel - Lgislations applicables, etc.

    - Existence de Rserves naturelles - Aires Hautes Valeurs de Conservation Risques lis aux feux et aux changements climatiques Peuples autochtones

    - Voies dexportation

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Business Plan- Acquisition de la concession - sur titres, leasing ou sub-

    leasing- Etudes dimpact social et environnemental- Obtention du permis

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Indemnisations de la population sur base volontaire.

    - Green belt autour des villages- Abattage de la fort secondaire ou de

    lancienne palmeraie

    Village Phnong au Cambodge ayant refus les indemnisations (Socfin KCD)

    Replanting au Congo RDC (Brabanta)

    Planting sur savane en Sierra Leone (SAC)

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Implantation- Piquetage- Densit (triangulaire, 9m*9m, 143 plants/ha)- Andainage (1 intervalle sur deux)- Courbes de niveau (si pente > 10%)- Plantes de couverture (Mucuna ou Pueraria)- Trouaison

  • 2. - Oprations agricoles de llaiculture

    - Germination (ou graines pr-germes)

    - Pr-Ppinires

    - Ppinires

    - Transplantation

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Entretiens: - Fertilisation (surtout K)

    - Lutte contre les adventices (ronds et sentiers ; interlignes)

    - Contrle des maladies et ravageurs (champignons, rats, insectes)

    - Fixation de lazote de lair (plantes de couverture)

    - Lutte contre lrosion (plantes de couverture)

    - Elagage

  • 2. - Oprations agricoles de llaeiculture

    - Rcolte des fruits:

    - ciseau,

    - couteau malais

    - Transport vers lusine

    Couteau malais (Siat Gabon) Rcolte au ciseau (Socfindo)

  • 3. - OPRATIONS INDUSTRIELLES

  • 3. - Oprations industrielles

  • 3. - Oprations industrielles

    - Rception des fruits

    - Strilisation

    Rception (Socapalm)

    Trmies et chargement cages (SoGB)

    Sortie des cages aprs strilisation (SoGB)

  • 3. - Oprations industrielles

    - Egrappage- Malaxage- Pressage

    Production dhuile de palme brute

  • 3. - Oprations industrielles

  • 3. - Oprations industrielles

    Huile de palme (Starine/Oline)

    - Industrie agro-alimentaire

    - Industrie pharmaco- chimique (savons durs)

    Huile de palmiste

    - Alimentation btail

    - Hygine/beaut

  • 4. DESCRIPTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX POTENTIELS

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Utilisation des produits chimiques- Produits phytosanitaires et engrais :

    - Y compris Carbofuran (1b trs dangereux) / Aldicarbe (1a extrmement dangereux) contre linsecte homoptre vecteur du blast

    - Huiles, graisses et carburants (+ fuites dhuile et dversements accidentels)

    - Aux garage et ateliers: solvants, peintures, acide de batterie, gaz industriels, ciment, etc.

    - Produits de traitement des eaux (sulfate dalumine, chaux, soude, hypochlorite de Na ou Ca)

    - Impacts sur la biodiversit

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Impact sur la fertilit du sol- Palmier huile: analyses

    foliaires; surtout du K

    - Erosion- Surtout avant la couverture du

    sol par les lgumineuses rampantes

    - Impact sur les ressources en eau- Huile de palme : 1 2 m par

    tonne de rgime usin (eau de surface ou de forage pour chaudire)

    Erosion Brabanta (RDC)

    Mesure du dbit dune rivire (Congo)

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Impact sur la qualit des eaux de surface- Dversements accidentels

    de produits chimiques (engrais, produits phyto, carburants, huiles, etc.)

    - Turbidit (rosion)- Usine dextraction huile de

    palme : 1m POME/t de rgimes usins, DBO5: 25.000 mg O2/l

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Impact sur la qualit des eaux souterraines

    - Dversements accidentels de produits chimiques

    - Lixiviats de la dcharge (Ordures mnagres et DIB)

    - Fosses septiques

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Production de dchets:- Dchets agricoles: rafles, surplus de

    coques et fibres, boues de centrifugation, cendres

    - Dchets industriels banals: ferrailles, briquaillons, sacs vides de ciment, engrais, bidons plastiques, polybags, pneus usags, sciure de bois, etc.

    - Dchets mnagers- Dchets dangereux: emballages vides

    souills par produit dangereux, produits obsoltes, batteries, huiles uses, dchets mdicaux.

  • 4. Description des impacts environnementaux

    - Impact sur la qualit de lair- Huilerie: vapeurs, chaleur,

    fumes de la chaudire

    - Gaz dchappement des GE, engins lourds, camions, tracteurs,

    - Poussires (prparation du terrain, nivelage des routes, etc.)

    - Odeurs: dcharge, lagunes

    - Gaz mthane des bassins anarobies (lagunage): 15 m CH4/t rgime usin

  • 5. LES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    - Maintien de la biodiversit- Protection des Aires Hautes Valeurs de

    Conservation (HVCs)- Aires protges (lgales)- Forts ripicoles- Bas-fonds- Escarpements rocheux, etc.

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    - Hirarchie de la gestion des dchets

    - Prvention- Tri- Rutilisation - Remploi- Recyclage matire ou organique

    (compostage)- Incinration avec rcupration

    dnergie (valorisation nergtique)

    - Incinration sans rcupration dnergie ( finalit sanitaire)

    - Elimination: Dcharge, lagunes effluents

    - Les dchets dangereux sont grs par collecteurs agrs ou selon les FDS (13 Elimination)

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    Prvention: First expired first out (FEFO) eco-procurement

    Rutilisation Remploi: mitrailles historiques, quipements hors dusage mis en pices

    Recyclage matire ou organique: mtaux, plastiques -compostage des rafles et fibres - co-compostage EFB-POME

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    Incinration avec rcupration dnergie (valorisation nergtique)

    Incinration sans rcupration dnergie Dchets mnagers (raisons

    sanitaires) Dchets mdicaux

    Lagunes (2 anarobies, 2 arobies, 180 jours de TR, 50 mg DBO5 la sortie)

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    Stockage des produits chimiques Acquisition des Fiches de Donnes de

    Scurit de tous les produits chimiques

    Signaltique Rangement FEFO Bacs de rtention, etc.

  • 5. Les bonnes pratiques environnementales

    - Gestion intgre des ravageurs- 1 arbre haute tige/ 25 ha (circulation des

    oiseaux de proie)- Grillages autour des plants- Utilisation de plantes htes dinsectes

    parasites (ici: Turnera sp.; mais aussi Antigonon sp.)

    - pouvantails, - Dsherbage total contre le blast, etc.

  • 6. - QUELQUES ASPECTS POSITIFS

    1. Exploitation de la plantation

    2. Usinage

    3. Sant

    4. Impact social

    5. Durabilit

  • Exploitation de la plantation

    Impact sur loccupation du sol

    Productivit: 4 tonnes dhuile/ha/an (moyenne mondiale) contre 0,8 tonne/ha pour le colza et 0,4 tonne/ha pour le soja

    Population 2050: 9,3 milliards dindividus (estimation FAO)

    Production: 150 millions de tonnes dhuile vgtale supplmentairessoit 37 millions dha supplmentaires de palmier

    ou 375 millions dha supplmentaires de soja Diffrence: 338 millions dha (superficie de lInde)

    Le palmier huile est la culture produisant des huiles vgtales, qui occupe le moins despace et qui permet de protger le plus de forts et despaces

    naturels

  • Exploitation de la plantation

    Impact sur lutilisation des produits chimiques

    Fertilisation : Application des engrais de manire raisonne (diagnostic foliaire) Rafles, fibres et/ou cendres en champs Lgumineuses de couverture

    Maladies fongiques: Fusariose / Ganoderma: graines +/- tolrantes

    Rongeurs, insectes: lutte intgre Insectes: plantes htes dinsectes parasites, piges phromones Rongeurs: serpents, oiseaux de proie (1 haute tige/25ha)

    Plantes indsirables Extirpation, plantes de couverture (Pueraria, Mucuna)

    Une plantation de palmier huile na besoin que de trs peu de produits phytosanitaires et dengrais chimiques pour tre saine et rentable: 0,4 kg m.a. /ha/an (Indonsie) contre 5,8 kg/ha/an pour le soja

    (Brsil); soit 100 fois moins pour la mme quantit dhuile vgtale produite.La production dhuile issue de lagriculture biologique est aise.

  • Exploitation de la plantation

    Impact sur la biodiversit

    Perte de biodiversit : 85% (par rapport la fort primaire); moins que dautres monocultures dolagineux (soja, colza, etc.)

    Le palmier huile est la culture produisant des huiles vgtales qui permet le plus grand maintien de la biodiversit

    Plantes prennes Jardins tropicaux

    Agroforesterie A plusieurs tages de vgtation

    A un seul tage de vgtation

    Plantation Couvert continu

    Monoculture

    Verger Couvert continu

    Monoculture

    Plantes annuelles Cultures mlanges Cultures intercalaires

    Cultures en relais

    Cultures en bandes spares

    Rotation de cultures Base sur des lgumineuses

    Base sur des non-lgumineuses

    Monoculture Crales

    Cultures sarcles

    Cultures lgumires

    Altieri, 1991

  • Exploitation de la plantation

    Amlioration gntique

    Les responsables de lamlioration gntique du palmier huile ne recourent pas aux techniques

    de modifications gntiques (OGM), contrairement leurs homologues en charge de lamlioration du colza, du tournesol, du soja ou

    du mas.

  • Exploitation de la plantation

    Puits carbone

    Comme plante arborescente, le palmier huile fixe et stocke le carbone de lair de manire durable: environ 1,6 tonnes C/ha/an, en moyenne sur un cycle de 25 ans (Henson, 2008).La biomasse arienne et racinaire peut atteindre plus de 100 Tonnes/ha en fin de cycle. Le stock de carbone est denviron 35 tonnes C/ha en moyenne sur la dure de vie de la plantation (RSPO Working Group on Greenhouse Gases, 2009).

    Une plantation de palmier, lorsquelle est tablie sur un sol dgrad faible quantit de matire organique ou sur une terre agricole, pourrait tre ligible au Mcanisme

    de Dveloppement Propre du Protocole de Kyoto et loprateur pourrait ainsi obtenir des crdits carbone dans le cadre du changement daffectation des terres (GIEC,

    2003 et Egbe, 2012)

  • Usinage

    Lusine dextraction dhuile de palme produit de lnergie renouvelable issue de la biomasse locale et est quasi-autonome en matire nergtique.

    Contrairement aux graines olagineuses du tournesol, du colza ou du soja, lextraction de lhuile de palme ne fait pas appel des solvants comme lhexane.

  • Sant

    Lhuile de palme contient effectivement beaucoup plus dacides gras saturs (50%) que certaines autres huiles vgtales comme le colza (7%), ou le soja (15%) ; mais, beaucoup moins que lhuile de coprah (85%) et le beurre de cacao (60%).

    Ses avantages sont: Elle est naturellement hydrogne et solide temprature ambiante. Elle ne doit pas tre

    hydrogne artificiellement et ne contient donc pas dacides gras trans cancrignes et destructeurs du bon cholestrol HDL

    Lhuile de palme, na pas dinfluence ngative sur le bon Cholestrol HDL contrairement aux trans gras

    Elle contient naturellement des pro-carotnodes (prcurseurs de la vitamine A), des tocophrols et des -tocotrinols, tous deux antioxydants ;

    Son got est neutre, elle ne rancit pas ; Les acides gras ne sont pas tous nocifs et assurent une grande partie de la dpense nergtique

    de ltre humain. Les mdecins nutritionnistes prconisent un apport en acides gras saturs infrieur 8% de lapport nergtique (ANSES, 2011), soit 20g/jour.

  • Sant

    Sa rsistance la temprature est des plus leve, le point de fume stablit 240C ;

    Elle est lhuile vgtale la moins susceptible de soxyder et rsiste remarquablement bien aux cuissons multiples

    .

  • Impact social

    La culture du palmier huile, est la seule culture olagineuse qui, par le systme des petits planteurs associs un nucleus industriel, permette un dveloppement rural.

    En Indonsie, un hectare de palmier rapporte entre 1.000 et 3.000 USD/an (selon les cours) son propritaire.

    Ce systme nexiste pas pour les cultures olagineuses : colza, tournesol, soja etc.

  • Impact social

    Cargill

    Rgion de Rumonge - Burundi

    Rgion de Kumasi - Ghana

  • Durabilit

    Le palmier huile est une des seules plantes olagineuses (avec le soja) qui ait un rfrentiel de durabilit pour le dveloppement de sa culture.

    Des lignes directrices, contenant 8 principes et 39 critres, ont t dveloppes dans le cadre de linitiative RSPO qui regroupe toutes les parties prenantes du secteur: planteurs, usiniers, manufacturiers, ngociants, ONGs, dtaillants, banquiers, chercheurs, etc.

    Fin 2012, plus de 15% de lhuile de palme mise sur le march mondial tait certifi RSPO.

    Les autres plantes olagineuses (comme le colza, tournesol, etc.) nont pas ce type de rfrentiel dvelopp de manire consensuelle entre toutes les parties prenantes du secteur.

  • En conclusion

    Le palmier, cest comme le cochon: tout y est bon (G. Vandersmissen, 2013)

    Boycotter lhuile de palme, cest aussi encourager la production dautres huiles vgtales de composition chimique diffrente, souvent OGM, et pas forcment plus cologiquement ou socialement acceptables,

    compte tenu de leur plus faible rendement lhectare et de lutilisation intensive de pesticides ncessaire leur exploitation (A.Rival, 2013)

  • 7. - Questions / Rponses