magazine | #026 | octobre 2014

Download Magazine | #026 | Octobre 2014

Post on 05-Apr-2016

245 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Thème du mois: Les ventes en ligne

TRANSCRIPT

  • N 026 - OCTOBRE 2014

    ITS NEWVoilesdombrage

    SCOOPSANTE

    le miel

    ECOGrasshopper

    ZOOM INLachaten ligneBE FASHIONCoiffure tendancecette saison

    MIHANTARAZAFINDRAZAKAUn rve devenu

    ralit

  • 32

    10

    sommaire08 SHOPPING ADDICT : Les bonnes affaires du mois

    10 A LA UNE : Manitra ANDRIAMIALISOA : Directeur Excutif de MADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS

    14 TRUCS ET ASTUCES : Conseil et astuces bien-tre

    16 INTERVIEW DU MOIS: Hery RAMBELOSON : Directeur Commercial Passagers Air Madagascar

    18 VOTRE AVIS SUR : Faire la fte avec ou sans alcool

    20 VIE PRIVEE : Mihanta Razafindrazaka : un rve devenu ralit

    22 ZOOM IN : Le secteur de lachat en ligne Madagascar

    24 ITS NEW : Voiles dombrage Stores et Voiles : les petits bijoux qui renforcent latmosphre de votre jardin

    26 ECO : Grasshopper

    27 MA FAMILLE DABORD : Le plus beau cadeau

    28 DESIGN ET DECO : Les merveilles de la fontaine dcorative

    30 BE FASHION : Coiffure tendance adopter cette saison

    32 CUISINE : Le Saloon : Un art culinaire travers le Far West

    34 AUTO + : La nouvelle CHERY QQ4 de Continental Auto

    38 SCOOP SANTE : Le miel

    2034

  • 32

  • N026 Octobre 2014MENTIONS LEGALES

    N 026 - OCTOBRE 2014

    ITS NEWVoilesdombrage

    SCOOPSANTE

    le miel

    ECOGrasshopper

    ZOOM INLachaten ligneBE FASHIONCoiffure tendancecette saison

    MIHANTARAZAFINDRAZAKAUn rve devenu

    ralit

    Directeur de la publication

    Directeur de la publication : Navalona RAKOTOARITIANAContact : +261 32 05 654 49

    Secrtaire de Rdaction :Marie Yvette

    Rdacteurs :

    Tal R., Francky, Emile R., Lalou RAKOTO Velo Tiana et Holitina RABEFIRENENA

    Tirage : 15 000 exemplairesEditeur :

    Dpt lgal : A parution

    Photographe : Tanjona ANDRIAMAHALY Photo couv : takariva.com

    Graphistes : Ben MariusTanjona ANDRIAMAHALY

    Remerciements : DIEU et tous ceux qui ont particip la ralisation de ce numro.

    Magazoom est un concept et une marque dpose auprs de lOMAPI depuis le 23/03/2012 sous le n20120232. Toute reproduction partielle ou intgrale du contenu est interdite sans autorisation de lditeur. Les photos ne sont pas contrac-tuelles. Seules les annonceurs sont engags par les offres et promotions publicitaires. Les exemplaires de ce magazine sont distribus gratuitement dans les points fixes Antananarivo et en provinces. La vente de ce produit est strictement interdite. Les marques et les adresses qui figurent dans les pages rda-tionnelles sont fournis titre dinformation sans aucun but

    publicitaire.

    Rdaction: +261 32 05 654 67magazoom@mcreat-group.com

    Rgie pub : +261 32 29 544 26 +261 33 02 275 76

    +261 34 47 151 77mcreat@mcreat-group.com

    A lheure o le numrique est devenu le meilleur compagnon de lhomme, les grandes multinationales se livrent une bataille froce pour grappiller des parts de march dans le monde entier. Quand Apple a annonc officiellement le lancement de ces deux bijoux qui sont liphone 6 et liphone 6+, toute lindustrie de la tlphonie mobile a vibr. En effet, ds que lannonce de la sortie de ces concentrs de technologie a t faite aux Etats Unis le mois dernier, ce sont des millions de clients et distributeurs de la marque qui taient en bullition pour acqurir ces nouveaux ns de la marque la pomme. Et oui, la chasse croise entre les deux leaders mondiaux des smartphones (Samsung et Apple) et autres appareils connects prend une ampleur mondial tel point que des millions de clients dans le monde prouvent le besoin dacqurir toutes les nouveauts. Et cette surconsommation mondiale de nouvelle technologie npargne pas Madagascar, car des sites de vente en ligne et autres distributeurs des deux grandes marques sus mentionnes offrent la possibilit aux nombreux clients locaux la possibilit dacqurir ces appareils en mme temps que le reste du Monde. Si les investisseurs fleurissent dans ce domaine, cest quil y a des sous se faire. Cest dans ce sens que lquipe de rdaction de Magazoom a men un reportage dans cette dition pour dceler les faux des vrais et les dessous de ce business qui se fait autant sur des plateformes lgales comme des sites spcialiss que sur les rseaux sociaux o de vrais entrepreneurs en herbes et autres escrocs divers se ctoient.

    Ragissez nos sujetsMagazoomRejoignez-nous sur notre page

    Magazoom en ligne sur www.mcreat-group.com/magazoom

    Ne vous inquitez de rien; mais en toute chose faites connatre vos besoins

    Dieu par des prires et des supplications, avec des actions de grces.

    Philippiens 4:6

  • BRACELETDcouvrez ce bijou unique chez :

    Galerie Zoom AnkorondranoPrix afch: 572000 Ar

    EAU DE PARFUMNouveau conditionnement de 100 ml pour un meilleur rapport qualit prix. Disponible chez :

    GALERIE SMART TANJOMBATO, GALERIE ZOOM ANKORONDRANO, LA CITY IVANDRY

    Prix afch: 68 000 Ar

    PAN COASTERSPratique et Design ce sous plat trouvera srement sa

    place dans votre cuisine. Disponible chez :

    Centre Commercial LA CITY AnkorondranoPrix afch: 67 000 Ar

    08 Mensuel National Gratuit N 26 - Octobre 2014

  • BRACELETDcouvrez ce bijou unique chez :

    Galerie Zoom AnkorondranoPrix afch: 572000 Ar

    EAU DE PARFUMNouveau conditionnement de 100 ml pour un meilleur rapport qualit prix. Disponible chez :

    GALERIE SMART TANJOMBATO, GALERIE ZOOM ANKORONDRANO, LA CITY IVANDRY

    Prix afch: 68 000 Ar

    PAN COASTERSPratique et Design ce sous plat trouvera srement sa

    place dans votre cuisine. Disponible chez :

    Centre Commercial LA CITY AnkorondranoPrix afch: 67 000 Ar

  • Pourquoi avoir choisi de crer MADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS (M.E.R.) ?Etant petit jaimais dj la nature. Les filires que javais choisies taient lies aux mtiers du tourisme. Puis en dcembre 2010, mon nom tait apparu dans le New York Times. Pour moi, ctait un signe daller plus loin dans le mtier et de crer MADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS (M.E.R.).Toutefois, cest lamour et la fiert de Madagascar qui mont donn lenvie de faire dcouvrir ce pays.

    En quoi consiste(nt) rellement votre (vos) activit (s) ?On focalise nos activits sur tout ce qui fait que Madagascar soit diff-rent des autres destinations : faune et flore, histoire naturelle, culture, art culinaire, cest ce quon entend par endemics et nous avons aus-si des sites paradisiaques que nous appelons resorts . Ainsi, on offre tout notre clientle (les amoureux de la nature, les jeunes maris, les tudiants internationaux, les personnes ges, les personnes handi-capes, etc.) sans avoir aller ailleurs. Nous fournissons de plus des services de premier ordre nos clients que nous considrons comme VIP pour apprcier le meilleur du pays et pour leur occasionner une exprience enrichissante et mmorable de leur voyage Madagascar.

    Selon vous, quelle est votre valeur ajoute dans le secteur du tourisme, par rapport ceux qui sont prsents Madagascar ?Dabord, les formations et les tudes que jai suivies mont apport un vrai plus dans mon travail. Jai pu approfondir ma connaissance sur la langue et la culture amricaine. Jai pu raliser des projets, faire des recherches sur Madagascar et sur sa biodiversit unique. Dailleurs, notre quipe possde toutes les comptences pour rpondre aux be-soins de notre clientle. Autant, nos forfaits sont riches en quantit et en qualit car ils couvrent non seulement la nature, mais aussi lart culi-

    naire, les habitants et leurs cultures qui, selon nous, sont insparables. Ainsi, si vous voyagez avec M.E.R. vous serez entre de bonnes mains.

    La crise politique que Madagascar subit depuis plus de quatre ans a engendr des consquences nfastes chez les entreprises du voyage et du tourisme, MADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS fait pourtant bien plus que de la rsistance. Quels sont les facteurs de votre processus de russite en tant que tour-oprateur ?On peut avancer plusieurs raisons. Avant toute chose, il faut se fixer des objectifs ainsi que des visions. Il est vrai quon a quelques parte-naires mais ce nest pas lunique lment pour nous faire connatre. Il y a surtout les articles sur le web que les voyageurs crivent sur nous. Autrement dit, une publicit en ligne pour publier nos annonces sur diffrents sites. Autant, on a investi sur le New York Times Travel Show par nos propres moyens dans le but de faire connaitre Madagascar aux Etats-Unis. Aussi, lors de mes sjours aux Etats-Unis, je ne cessais de prner Madagascar aux amricains dans la plupart ignorent lexistance de la Grande Ile.

    Au regard de votre solide exprience dans lindustrie du tourisme et de votre connaissance approfondie des trsors naturels de Madagascar, quels sont les conseils que vous donneriez aux entrepreneurs en herbe dsireux de sinvestir dans ce domaine ?Difficile de donner des conseils comme personne ne peut se vanter dtre le meilleur mais selon mes expriences, mettez en valeur vos point forts et votre personnalitCroyez en Dieu !

    ManitraANDRIAMIALISOADirecteur Excutif deMADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS

    Culture, professionnalisme, qualits relationnelles sont les matres mots du mtier de Manitra ANDRIAMIALISOA, Directeur Excutif de MADAGASCAR ENDEMICS & RESORTS, un Tour operateur bas Antananarivo qui offre les meilleurs services possibles ses clients. Cette qualit de service tant apprcie par les voyageurs venant des quatre coins de la plante, il lacquiert pendant quil fait des tudes doctorales en tudes Amricaines lUniversit dAntananarivo et des formations acadmiques dans quelques universits amricaines y compris New York University en tant que boursier fulbright. Il a enseign au mme dpartement pendant plusieurs annes tout en dispensant des formations sur mesure danglais aux grandes entreprises et offrant