mag de cherbourg 140

of 32 /32
MAGAZINE D’INFORMATIONS MUNICIPALES Magazine OCTOBRE 2011 Bien manger - bien bouger avec le Forum Seniors Dossier : le centre culturel de demain

Author: service-communication-ville-de-cherbourg

Post on 22-Feb-2016

227 views

Category:

Documents


0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

cherbourg, mag, 140, octobre, septembre

TRANSCRIPT

  • M A G A Z I N E D I N F O R M A T I O N S M U N I C I P A L E S

    Magazine

    OCTOBRE 2011

    Bien manger - bien bouger avec le Forum Seniors

    Dossier :le centre culturelde demain

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 1

  • Sommaire

    68

    25 28

    Cherbourg-Octeville en images30-31

    le centre culturel de demain

    Retour sur

    Emprunts toxiques : la ville nest pas concerne29 Budget

    13 Dossier

    18-19

    Tribunes de lopposition

    Vivre son deuil Cherbourg-Octeville12 Association

    La Manche vue par les romantiques9

    Sports Golf : participez la coupe de la ville de Cherbourg24

    Education

    Donnez votre sang25 SolidaritConseils de quartier : inscrivez-vous26-27

    Travaux Deux ans pour moderniser le centre-ville/Lav. de Normandie se met au vert20-21

    Conseil de quartierLes nouveauts de la rentre scolaire28

    La Quincampoise24 heures avec...

    Martin Aumont : la voile passionnment

    Ecole Baquesne : le projet Comenius touche sa fin

    4

    6-7 SolidaritEducation

    En bref

    Bien manger - bien bouger avec le Forum Seniors

    Portrait

    8 Le Passeport jeunes, cest in !Jeunesse

    5

    Culture

    Coopration dcentralise : des changes tous azimuts 11 International10-22

    23

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 2

  • 328

    Cherbourg OctevilleCherbourg Octeville

    M A G A Z I N E D I N F O R M A T I O N S M U N I C I P A L E S

    Magazine

    OCTOBRE 2011

    Bien manger, bien bouger avec le Forum Seniors

    Dossier :Le Centre culturelde demain

    Cherbourg-Octeville Magazine - numro 140.Bimestriel dinformations municipales.

    BP 823 - 50108 Cherbourg-Octeville CedexTlphone 02 33 87 88 89http://www.ville-cherbourg.fr courriel : [email protected]

    Directeur de la publication : Bernard Cazeneuve. Directrice de publication dlgue : Genevive Gosselin.

    Rdaction, coordination : Service CommunicationPhotos : JM EnaultMise en page : Imprimerie MunicipaleConception : Libre Cours, CaenImpression : Lonce DeprezNombre dexemplaires : 23 000. Dpt lgal : parution.

    Depuis 2008, la Ville de Cherbourg-Octeville simpose une politique dinvestissement soutenu. Environ 12 millions deuros par an sont dga-gs pour financer des projets tels quelopration de renouvellement urbain(Nivernais, Maison Olympe deGouges, espace loisirs Amont-Quentin), la reconstruction de labase nautique, la ralisation delEHPAD La Quincampoise , celle du terrain synthtique de laMancierie ou encore la mise aux normes du thtre lItalienne.

    A cela vont sajouter les travaux pro-gramms dici 2014 : reconfigurationdu centre culturel et de la capitaineriedu port de plaisance, rfection de lapatinoire, construction dune nouvellesalle de gymnastique, sur les terrainsHalley, poursuite de lORU (parcMends-France, avenue deNormandie) et, bien sr, premirephase de la modernisation du centre-ville, autour de la place de Gaulle.

    Ces ralisations destines amliorernotre qualit de vie et inscrire la villedans son temps interviennent dans uncontexte de rarfaction de largentpublic qui se traduit par une diminu-tion de nos recettes. La baisse du fondsdpartemental de prquation de lataxe professionnelle, le gel des dota-tions de lEtat aux collectivits locales,la rforme de la taxe professionnellequi affaiblit le dynamisme de nos recettes, ont en effet grev,

    lentement mais srement, les financesdes villes.

    Pour compenser ce phnomne, nousaurions pu recourir limpt. Cela napas t notre choix : les taux des taxeslocales nont ainsi pas t modifisdepuis 2003.

    Cest donc grce la matrise desdpenses de fonctionnement que nousquilibrons le budget.

    En effet, la diminution constante descharges de fonctionnement des services municipaux (- 3,7 % par an en moyenne entre 2005 et 2009 alorsquelles augmentent en moyenne de2,1 % par an dans les autres villes), la gestion active du patrimoine et celle,dynamique et prudente, de la dette et de la trsorerie, nous ont permis dedgager des marges dautofinance-ment. Ce sont ces marges qui nousautorisent depuis 2008 soutenir unniveau dinvestissement lev sanspour autant faire exploser notre dette.Celle-ci reste en effet trs infrieure la moyenne nationale (468,20 parhabitant Cherbourg Octeville au 1er janvier 2011 contre 1 133 par habitant en moyenne).

    Dans un contexte international etnational trs fragilis par la crise, nous souhaitons, dans les prochainesannes, maintenir cette dynamiquedinvestissement au profit de notrecollectivit et des ses entreprises.

    EditorialBernard Cazeneuve

    vert

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 3

  • Portrait

    4

    Martin Aumont : la voile passionnment le

    Talents des Cits 2011 fte la 10 e dition des Talents desCits, initiative du ministre de la Villeet du Snat qui rcompense hommes etfemmes qui ont cr leur entreprise ouqui projettent de le faire dans une zoneprioritaire.

    Cette anne, les deux laurats du Talentdes Cits rgional sont Cherbourgeois-Octevillais : Stphanie Lecuirot et BrigitteRocheteau dans la catgorie Crationavec leur entreprise CAPA, centre dap-pel de relation client ; et GuillaumeFolliot, dans la catgorie Emergence,pour son projet de cration dune bras-serie du midi et caf culturelVous tesici, dans le quartier de lAmont-Quentin.Tous deux concourent dsormais pourun prix national.

    Deuxime du National 420

    qui sest droul cet t Cherbourg-Octeville,Martin Aumont, 19 ans,

    est un passionn de voile. Rencontre.

    Rgate en Belgique, National 420 Cherbourg-Octeville, championnatdEurope au Portugal, championnat deFrance au Havre : cet t et pour latroisime anne conscutive, MartinAumont a fait rimer vacances aveccomptitions internationales. Avecson coquipier Paul Dadvisard, ilmle avec talent tactique et tech-nique. Au National 420 organis Cherbourg-Octeville du 9 au 14 juillet,il a termin 2e du gnral. Cest unebonne place pour nous , commenteMartin Aumont en toute simplicit.

    Toujours bord de son driveur, ceCherbourgeois-Octevillais de 19 ans agalement particip pour la troisime

    fois au Championnat dEurope o il afini 44 e sur 85 bateaux. Les deuxannes prcdentes, jtais qualifi auchampionnat dEurope jeune maiscomme tout le monde est montdune catgorie, jai pu rgater contreles mmes personnes, prcise lejeune barreur. Lt sest achev auHavre avec le championnat de Franceo il a termin, avec son coquipier, la 7e place.

    Un mordu de comptition

    Mes parents aiment la mer, cest toutnaturellement que je me suis mis naviguer, explique le jeune homme.Licenci lEcole de voile deCherbourg-Octeville depuis lge de10 ans, il adore la comptition. Jementrane toute lanne, mme lhivero je navigue 2 fois par semaine, sou-ligne-t-il. Cette anne, je suis toujourslicenci Cherbourg-Octeville mais jaisuivi les entranements au Havre o je suis une prpa marine marchande.

    Pas question denvisager une carrirede skipper, faute de dbouch. A larentre, il a intgr lcole de Marinemarchande. Je vais devoir arrter les

    comptitions mais je continuerai naviguer en voile habitable.

    Une chose est sre : Martin Aumontnest pas prt de lcher la barre

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 4

  • Une semaine pour fter le got

    Education

    5

    Ecole Baquesne : le projet Comenius touche sa fin

    Depuis deux ans, lcole lmentaireBasquesne est inscrite dans le projeteuropen Comenius, vritable plate-forme dchanges entre les enseignantset lves franais, allemands, slo-vaques, espagnols, anglais etfinlandais. Au dpart, le projet taitexclusivement rserv aux changesentre enseignants, explique JulietteCazalis, enseignante en charge du pro-jet. Petit petit, nous avons pu inclureles enfants, afin de les sensibiliser auxlangues et cultures dailleurs.

    Pendant deux ans, les enfants des sixpays ont travaill autour du thme Artet environnement. A leur disposition,

    Une Eco-Ecole Cherbourg-Octeville

    Inscrite depuis 3 ans au projet Eco-Ecoleauprs de lOffice Franais de la Fondation pour lEducation lEnvironnement et lEurope, lcolelmentaire de la Polle a reu cetteanne encore le label Eco-Ecole. Aprsles thmes de lnergie et des dchets,les enseignants ont travaill sur laconstruction dune olienne, en colla-boration avec lIUT Cherbourg Mancheet la Ville. Celle-ci permet dalimenterune fontaine installe dans la cour. Enparallle, lcole a mis en place un pointde collecte de cartouches dimpriman-tes, de tlphones mobiles et de tonersde photocopieuses ainsi quun blogpour lcole.

    Belle rentre pour lesam cInaugure le 6 octobre dernier, lesam c (cole suprieure des arts et mdias deCaen/Cherbourg) accueille cette anne 50 tudiants dans les nouveaux locaux de lancien hpital des armes. Lharmonisation universitaire europenne nous a conduits faire fusionner lcole des Beaux-Arts de Cherbourg-Octeville avec celle de Caen-la-mer, explique Lydia Thieulent, maire-adjointe la culture. Nous disposonsdsormais dun outil de formation rgional, rparti sur deux sites, chaque site pro-posant un certain nombre de spcialits et doptions.

    Les locaux de lavenue de Paris o tait installe lancienne cole tant trop pr-caires, des travaux* ont t raliss cet t lancien hpital des armes pour accueillirles lves ds la rentre. Ces nouveaux locaux accueillent par ailleurs les lves, enfantset adultes, inscrits aux ateliers loisirs.* cofinancs par la Ville, le syndicat mixte du Cotentin, le Conseil gnral, la Rgion et la fondationJrme Main

    Du 17 au 21 octobre, les restaurants scolaires de la Ville de Cherbourg-Octeville sassocient la manifestationnationale La semaine du got et font la part belle aux saveurs du monde. Au menu, des plats aussi varis que lasalade californienne, les ptes la por-tugaise, le poulet yassa ou la saladechinoise. Chaque jour, les enfantsdcouvriront les mets de diffrentscontinents : lundi lAmrique, mardilAfrique, jeudi lAsie et vendredilEurope, explique Daniel Jouanne,maire-adjoint lducation. Des affi-chages dans les restaurants scolaires leurpermettront galement den savoir plussur les langues parles sur ces continentsou les animaux qui sy trouvent.

    le courrier traditionnel, les mails, et lavisioconfrence. A Baquesne, le projeta pris la forme dun cours de musiquesur un instrument finlandais par leurshomologues de Finlande, la ralisationde films danimation sur le dvelop-pement durable, la dcouverte depeintres tels que Picasso, la crationdun CD polyglotte Les lves ontgalement suivi avec attention les pro-jets mis en place par leurs camaradestrangers.

    Comenius a fait des mules puisquelanne prochaine, lcole lmentairede Martinvast reprendra les rnes duprojet pour une dure de deux ans.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 5

  • Solidarit

    6

    Bien manger - bien bouger avec le Forum Seniors

    Les rsrunie

    Jeudi 24 et vendredi 25 novembre, la Ville de

    Cherbourg-Octevilleorganise son 2e Forum

    Seniors autourdu thme

    Bien manger, bien bouger.

    Loccasion den savoirplus sur les structuresmunicipales ouvertes

    aux seniors, les activits proposes

    par les clubs et associations...

    La 2 e dition du Forum Seniors sedroulera les 24 et 25 novembre pro-chains, salle des ftes. Lobjectif de ce forum est de permettre auxseniors et leurs enfants de se rensei-gner sur ce qui est propos aux 3e et 4e

    ges Cherbourg-Octeville, expliqueFrdric Bastian, maire-adjoint lacohsion sociale et aux solidarits.

    Pendant deux jours, lensemble desreprsentants de structures et asso-ciations seniors est runi dans la salledes ftes pour rpondre leurs ques-tions.

    Au total, plus dune vingtaine de stands sera installe salle des fteset accueillera les visiteurs le jeudi de

    14h 18h et le vendredi de 10h 17h : le service daide domicile, lesstructures daccueil municipales, leCLIC, la fondation Alzheimer, la mis-sion handicap de la Ville, les espacessolidaires Lentre du forum est bienentendu gratuite.

    Un bar soupes pour bien manger

    Cette anne, les animations proposesdans le cadre du forum porteront plusspcifiquement sur la thmatiqueBien manger, bien bouger. Toute lan-ne, les clubs dans, les associationset les espaces solidaires ont effectu untravail sur la soupe. Pour le forum,chacun a ralis une soupe qui pourratre dguste au bar soupes montpour loccasion. En outre, chaque participant a transmis sa recette afin deraliser un livre de soupes. Ce recueilsera distribu gratuitement aux parti-cipants du forum afin que chacun aitune base pour manger sainement.Enfin, des interventions dune spcialiste de la conglation permet-tront nos ans de comprendre

    Rptition de la soire-cabaret qui se droulera le 25 novembre 20h30 au complexe Chantereyne

    Soire cabaret : prparation intensive !On se sent rajeunir !. Depuis le mois davril, deux groupes de seniors se retrouventchaque semaine au complexe Chantereyne. L'objet de ces runions ? Des rptitionsintensives de leur spectacle de danse et de thtre qui sera prsent lors du ForumSeniors Bien Manger Bien bouger. Ces artistes en herbe - 14 danseurs, 8 comdiensaccompagns de 18 figurants - ont rpondu lappel du CCAS lanc tous les clubsde la ville. Aprs plusieurs mois de rptition, un lien fort sest tiss avec la chorgrapheCatherine Cadol et le metteur en scne Franois Bartier. La soupe a pris, commenteavec malice lune des participantes du groupe thtre, le texte est plein dhumour eton a appris faire vivre les personnages malgr la peur de ne pas se souvenir de nostextes.

    Danse et thtre se mlent pour offrir un spectacle amusant autour des recettes de sou-pes du Monde. Je leur fais dire plein de gros mots et ils adorent,plaisante FranoisBartier qui a crit les textes des sayntes. La chorgraphe Catherine Cadol qui avaitprpar les mannequins pour le dfil lors du dernier Forum continue faire travailler le corps et la tte des danseurs. On montre quon est en forme tout en samusant ! , explique une danseuse. Un plaisir qui ne demande plus qu tre partag avec le public, lors de la soire cabaret, le 25 novembre.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 6

  • 7SolidaritBien manger - bien bouger

    avec le Forum Seniors

    Les rsidants des Roquettes et Notre-Dame ont particip la confection de soupes dont les recettes serontrunies dans un livre rcuprer sur le Forum Seniors.

    Programme des animations sportivesCette anne, le Forum vous invite bien bouger. Une dizaine danimations sportivesest donc programme tout au long des deux journes, salle des ftes. A vos baskets !

    Randonne culturelle travers le centre-ville de Cherbourg-Octeville guide par unconfrencier : jeudi (petit parcours), dpart 10h, et vendredi (grand parcours), dpart 9h30Tai chi chuan et qi gong : jeudi 14h30 et vendredi 14hTennis de table : jeudi 15h et vendredi 14h30Danse de salon : jeudi 15h30 et vendredi 16hGym douce : jeudi et vendredi 16h30Yoga : vendredi 15h

    ne

    les avantages de cette technique ainsique de sinitier aux gestes de dcon-glation.

    Ct sports, diffrentes associationsproposeront des dmonstrations etinitiations : ta chi chuan, qi gong, ten-nis de table, danse de salon, gymdouce ou yoga. Un stand permettragalement aux seniors de sessayer la Wii, une console de jeu qui fait travailler lensemble du corps. Enfin, les amateurs de marche pourront participer aux deux randonnes

    culturelles : la premire jeudi 24 10hsur un petit parcours denviron 1 km,et la deuxime le lendemain 9h30 surun parcours denviron 2 km. Lesdeux randonnes partiront de la salledes ftes.

    Des soires animes

    Jeudi, une rencontre-dbat sur Vieilliren forme, quelles activits et comment ?sera propose avec Alain Beylier,directeur du centre dtudes A corpset Accord et professeur associ au

    Vous pouvez rcuprer les recettessur www.ville-cherbourg.fr

    Dpartement dactivits physiquesadaptes de lUFRSTAPS Lyon 1, etles mdecins griatres du CHPC,Thierry Martin et Eric Jaunait. Rendez-vous 20h30, salle des ftes.

    Le lendemain, le Forum se terminera 20h30 par une grande soire cabaret la salle polyvalente du complexesportif Chantereyne. Au programme :du thtre et de la danse mis en scnepar Catherine Cadol et FranoisBartier. Sur scne, une trentaine deseniors des clubs et associations 3e geprsenteront un spectacle humoris-tique autour du thme de la soupe.Les participants sont trs impliqus,souligne Frdric Bastian. Ils rptenttoutes les semaines depuis le mois demars dans une ambiance conviviale etbon enfant. Cest un vritable chal-lenge qui met au dfi leur mmoire,leur voix, leur prononciation, leurcorps

    102 000 pas de danse...vers la mmoire

    Les 18 et 19 novembre, rendez-vous auVox 20h45 pour deux reprsentationsde 102 000 pas de danse... vers lammoire : un spectacle sur la vied'Anne Frank et des 102 000 juifs quifurent envoys du camp de Westerborken Hollande vers les camps d'exter-mination nazis. Ce spectacle est l'aboutissement d'une aventure dedeux ans entre des habitantes du quartier des Vallons, la chorgrapheCatherine Cadol et les danseuses deDanse Plurielle. Il devrait tre prsentau Mmorial de Caen.

    Contact : Maison Flora Tristan, 02 33 94 58 59

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 7

  • Jeunesse

    8

    Le Passeport jeunes, cest in !

    Les jeunesCherbourgeois-

    Octevillais peuventacheter

    leur Passeport jeunes. Avis aux 11-25 ans :

    la carte et le chquierpermettent dobtenir

    des gratuits et des rductions

    dans la culture, lessports et les diffrents

    loisirs.Plus de 1 000 jeunes bnficient du Passeport pour 8,50 par an.

    Il est gratuit pour les bnficiaires de la carte loisirs de la CAF.

    Depuis 1996, la Ville propose aux jeunes Cherbourgeois-Octevillais. prsde 50 entres gratuites pour le Trident,le cinma, la piscine, les matchs defoot, de handball, de basket LePasseport jeunes permet galement dedcouvrir gratuitement et sans enga-gement des activits comme le tennis,le badminton, lquitation Enfin, ilpropose des rductions allant de 10 70 % sur les inscriptions dans lesquelque 50 clubs sportifs partenaires.Objectifs : favoriser les pratiques deloisirs, sensibiliser les jeunes la culture et valoriser le tissu associatif deCherbourg-Octeville.

    Les nouvelles offresChaque anne, le service jeunessetoffe les offres du Passeport jeunes.Cette anne, lge maximum pourbnficier du Passeport est pass de 23 25 ans, 2 places de cinma sontproposes aux adhrents au lieudune les annes prcdentes (placesvalables dans les cinmas Odon etMga CGR) et 6 tickets pour unvoyage sur lensemble du rseauZphir bus ainsi quun chque lire utiliser lors du festival du livre de jeu-nesse et de la bande dessine sontgalement offerts.

    Passeport jeunes : mode demploi

    1 500 Passeports jeunes sont actuellementdisponibles dans dix points de vente :Htel de ville, Direction de la Culture ;Mairie de la Butte, Direction Enfance etJeunesse ; Centre culturel ; Maison desJeunes et de la Culture Centre ; Maisonpour tous Lo-Lagrange ; MaisonFranoise Giroud ; Maison Flora Tristan ;Maison Olympe de Gouges ; PointInformation Jeunesse ; et ASCAQ.

    Pour acheter le Passeport jeunes, il suf-fit dune photo, dune pice didentit,dun justificatif de domicile et de 8,50 .Les dtenteurs de la carte loisirs CAFdevront la prsenter pour bnficier dela gratuit, tandis que les dtenteurs duchquier loisirs de la [email protected], propo-se par la Rgion Basse-Normandie,devront le prsenter pour bnficier de 5 de rduction.

    Joseph et Jeanne adeptes du passeportJoseph, 14 ans, et sa sur Jeanne, 17 ans, sont de fervents utilisateurs du Passeport jeu-nes. Nous achetons le Passeport jeunes tous les ans depuis nos 11 ans,explique Jeanne.Le chquier et la carte nous ont permis de dcouvrir des festivals comme la Cinmovidaou le festival du film britannique auxquels nous ne serions a priori pas alls si nousnavions eu des entres gratuites. Ct sport, je bnficie dimportantes rductions surmon inscription lquitation. Jai galement profit du chquier pour faire mon bap-tme de plonge il y a quelques annes, et je peux aller voir gratuitement le spectaclede danse de mes copines ainsi que des pices de thtre. En plus, comme je fais de lath-ltisme avec lASC, le Passeport mest offert ! Joseph, qui fait de lathltisme dans lemme club, profite galement du dispositif gratuitement. Jutilise toutes les places decinma ainsi que toutes les entres la piscine. Jai galement des rductions pour mins-crire la guitare. Quand jtais plus jeune, jutilisais beaucoup les sances dinitiation,pour voir quel sport javais envie de pratiquer.

    Contact : Direction Enfance et Jeunesse

    au 02 33 87 87 50

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 8

  • 9!La Manche

    vue par les romantiques Culture

    ar an.CAF.

    En dcembre, Jean Vinet quittera Labrche, ple national des arts ducirque, et laissera sa place de directeur Yveline Rapeau. Conseillre artis-tique et chef de projet au sein du parcet de la grande halle de La Villette, ellea notamment t lorigine des manifestations phares de cirquecontemporain Haute tension , LesPops et Des auteurs, des cirques. Elleentend poursuivre le travail entampar son prdcesseur : soutien lacration, accueil de jeunes artistes etmise en uvre de nouveaux rendez-vous publics tout au long de lanne,avec une attention particulire pour lesnouvelles critures de cirque.

    Le port de commerce sexposeJusqu fin dcembre, le Centrergional de culture ethnologique ettechnique de Basse-Normandie(CRCET) propose une expositionphoto sur les grilles du port de commerce de Cherbourg-Octeville.Objectif : sensibiliser la populationau travail effectu sur le territoireportuaire montrant, en quinze clichs, ces hommes en activit.

    Cherbourg-Octeville sous un nouveau jourQuand le cinma allemand sinvite

    Cherbourg-OctevillePropose par lassociation ImagedOutre Rhin et lOdon, la 7 e

    dition du Festival du film allemand se droulera du 9 au 22 novembre au cinma Odon. Unedouzaine de films sera programmeen VO sous-titre. Des animationsautour de la culture allemandeseront galement proposes (pro-jections de documentaires, concerts,contes ...)

    Contact : www.imagedor.com02 33 22 58 54

    Du 2 dcembre au 26 fvrier, le muse dart Thomas-Henry accueille lexposi-tion Visions romantiques des ctes de la Manche. Une exposition itinrante quiarrive de Dieppe et partira ensuite pour Calais. Au total, 70 huiles et aquarel-les, venues de collections publiques et prives, franaises et trangres, retracentla dcouverte des ctes de la Manche par les artistes de la gnration roman-tique. Ds les annes 1820, les rivages de la Manche, tantt pittoresques, tanttspectaculaires, constituent un rpertoire de motifs privilgis pour Joseph Turner,Richard Bonington, Eugne Isabey ou Paul Huet. Temptes et naufrages, mta-phore des passions animant lme romantique, ctoient les reprsentationsnostalgiques du peuple des pcheurs aux habitudes sculaires, appeles dispa-ratre. Cest cette apparition du sentiment dans la peinture de paysage quelexposition donne voir.

    Passionne de photo et deCherbourg-Octeville, Caroline DeClercq vient de publier Au cur deCherbourg-Octeville aux ditionsLibre Label, un recueil dune centainede photos en noir et blanc montrantles lieux insolites ou en mutation dela ville.A travers cet ouvrage, jaivoulu effectuer un travail demmoire, afin que les gnrationsfutures gardent une trace de leurville, explique lartiste. Les photo-graphies ont t prises entre 2009 et

    2011 afin de montrer les diffrentessaisons et manifestations qui ryth-ment la vie de la ville. Sur sesphotos, trs peu de personnages. Ce sont les lieux en eux-mmes quimintressaient.

    Ce projet a pu voir le jour grce ausoutien des bourses AJIR, CrditMutuel Cravenir et le Prix Femmesdans la Ville qui rcompense les projets prometteurs de femmes ou endirection des femmes.

    La brche : Yveline Rapeau succde Jean Vinet

    Pratique :Visions romantiques des ctes de la Manche

    2 dcembre 2011-26 fvrier 2012, muse dart Thomas-Henry02 33 23 39 30 - www.ville-cherbourg.fr

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 9

  • En bref

    10

    Produits de la mer et du terroir :les papilles la fte

    Plumes exotiquesDu 28 au 30 octobre, la halle dessports de la Mancierie accueille leSalon de loiseau exotique, propospar lassociation Les oiseaux duCotentin. Loccasion dadmirer moineaux du Japon, serins duMozambique, perruches et perro-quets en tout genre, tous levs pardes membres de lassociation. Lesoiseaux volueront dans une qua-rantaine de volires, dont certainesdcores par leurs propritaires.Lexposition est ouverte de 10h 12h et de 14h 19h (fermeture 18hle dimanche soir). Entre payante.

    Linscription lectorale en ligne, cest possible

    Plus simple, plus rapide, linscrip-tion lectorale en ligne permet auxplus de 18 ans qui ne lont pasencore fait de sinscrire sur les listes sans avoir se dplacer.

    Pour sinscrire, rien de plus simple : il suffit de se rendre surwww.mon.service-public.fr, sui-vre les indications dans la rubriqueDemande dinscription sur leslistes lectorales et numriser lespices justificatives requises (picedidentit en cours de validit etjustificatif de domicile). Enquelques clics, la demande esttransmise la commune de rsi-dence.

    Rappelons que lensemble desdmarches doit tre effectu avant le 31 dcembre 2011, pour uneinscription sur les listes partir dejanvier 2012.

    Du vendredi 18 au dimanche 20 novembre, la 16e fte des produits de la meret du terroir promet dtre riche en saveurs. Quai de lentrept, vins et fromagesctoieront produits de la mer et foie gras. Cette nouvelle dition, orchestrepar lassociation Mer et terroirs en Cotentin, runira une cinquantaine dex-posants le long du quai de lEntrept. Des activits seront proposes auxvisiteurs, telles que des sorties mini- croisires dans le bassin de commerce.Avec prs de 20 000 visiteurs chaque anne, la fte des produits de la mer etdu terroir est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de produitsartisanaux de qualit.

    Contact : 02 33 94 23 35

    Amliorer les performances nergtiques des btiments municipaux

    Amliorer lisolation, changer lesmenuiseries, optimiser la VMCAprs un an et demi de travail et 88btiments passs au crible, ltudepour dterminer les performancesnergtiques des btiments munici-paux est arrive son terme. Au-deldes performances, le rapport prcise,pour chaque btiment, les prconi-sations pour amliorer le bilannergtique. Ce conseil en orientationnergtique, ralis grce au soutiende lAdeme et de la Rgion Basse-Normandie, a permis de dresser un

    inventaire des travaux effectuerpour amliorer les rsultats. Si cer-tains travaux recommands pourronttre raliss rapidement, dautres leseront plus long terme en fonctionde linvestissement.

    Ltude permettra galement daffi-cher dici la fin de lanne, dans lestablissements de plus de 1 000 mrecevant du public, un panneau surlequel sont indiques les performan-ces nergtiques du btiment et sesmissions de CO2.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:21 Page 10

  • International

    11

    Coopration dcentralise : des changes tous azimuts

    r :

    Aprs dix ans de coopration dcen-tralise, la Ville de Cherbourg-Octevillea mandat un cabinet pour procder lvaluation des changes mis enplace avec la Communaut rurale deCoubalan au Sngal et de fairenotamment le bilan du projet dad-duction deau potable mis en placeentre 2004 et 2010.

    Le travail dvaluation a port surtrois questions : le renforcement de lacapacit de matrise douvrage de la Communaut rurale, les changes etla mobilisation des citoyens, et la prennisation du service public local de leau, explique Jean-ClaudeMagalhaes, maire-adjoint aux relationsinternationales. Le rsultat savrepositif, mme si plusieurs problmeslis au fonctionnement de la distribu-tion de leau dans la Communautrurale ont t soulevs.Par exemple :le mode de facturation. Les habitantsde la Communaut rurale nont, pourla plupart, pas de salaires rguliers.Aussi lorsque la facture arrive, certainssont parfois dans lincapacit de lapayer. Une rflexion est donc encours pour mettre en place des forfaits

    qui prennent en compte le niveau derevenus. De mme, lextension duprimtre du service aux localits voisines permettrait galement demieux rentabiliser les investissementset de rduire les frais fixes.

    Lintrt pour les changes est intact

    Autre question aborde dans lva-luation gnrale, la mobilisation descitoyens dans les changes entre lesdeux collectivits. Aujourdhui, noussommes fiers de constater que cetteimplication est aussi importante quaupremier jour, souligne Jean-ClaudeMagalhaes. Les changes entre leslycens se multiplient, des lves delInstitut de Formation en SoinsInfirmiers se rendent chaque anne Coubalan, la section photo du PLOpropose un travail sur la Communautrurale La question de la mise enplace dun coordonnateur qui facili-terait les changes entre les acteurs desdeux pays a mme t souleve. A suivre

    Cherbourg-Octeville, ville solidaire

    Pour la 9 e anne conscutive,Cherbourg-Octeville fte la solidaritinternationale. La semaine dbutera lesamedi 12 novembre 2011 la salle desftes de Cherbourg-Octeville avec levillage des associations de solidaritinternationale. Une quinzaine dasso-ciations proposera des ateliersmusicaux, de danse ou de calligraphieainsi que diverses animations autour duthme des jeux dans le monde, avecnotamment lorganisation de tournoisde jeux de dames dans les coles toutela semaine et une finale le samedi ausein du village.La semaine de la solidarit portera,quant elle, sur le commerce quitableet le tourisme solidaire. Une confrence-dbat autour de ce sujet est prvue lejeudi 17 novembre salle Paul Eluard.Tout au long de la semaine, des filmsdocumentaires seront projets danscette salle. Lvnement national se clturera le 19 novembre.

    Contact : 02 33 87 88 87

    La coopration dcentralise entre

    la ville de Cherbourg-Octeville et

    la Communaut ruralede Coubalan a 10 ans.

    Une coopration fructueuse.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 11

  • 12

    AssociationVivre son deuil

    Cherbourg-Octeville

    Lorsque les mots ne viennent plus aubord des lvres, ils sen vont hurler aufond de lme. Ces mots de lcrivainChristian Bobin rsument parfaite-ment la raison dtre de lassociationVivre son deuil. Cette dernire aouvert une antenne Cherbourg-Octeville en novembre dernier, afin desoutenir au mieux les personnes quine parviennent pas dpasser leurdouleur la suite de la perte dun trecher.

    Aujourdhui, lantenne cherbourgeoisecompte six bnvoles qui assurent des permanences au foyer Jacques-Prvert : les 1 er et 3e lundis du mois,respectivement de 16h30 19h30 et de 18h 20h. Loccasion de se rensei-gner sur lassociation et sur lesdiffrentes offres dcoute quellepropose.

    Les bnvoles reoivent galement lespersonnes qui le souhaitent dans lecadre dentretiens individuels. Pourcela, rien de plus simple. Il suffit deprendre rendez-vous au 02 31 83 52 07ou au 06 36 89 47 61. Il peut y avoir

    Lassociation Vivre son deuil vient en aideaux personnes qui ontperdu un tre cher et

    ont du mal surmontercette absence.

    Elle a dsormais une antenne

    Cherbourg-Octeville.

    trois ou quatre entretiens de ce type,explique Gisle de Jaegher, responsa-ble de lantenne locale. Ensuite nousproposons aux personnes en deuil departiciper, si elles le souhaitent, desgroupes de partage qui leur permet-tent de rencontrer des gens ayant aussivcu un deuil. Ce qui permet chacunde se rendre compte quil nest passeul.

    Les groupes de partage

    Une tape essentielle qui sert de rem-part contre lisolement et la spiralengative qui sempare parfois des personnes en souffrance. Ds cetterentre, lassociation proposedailleurs un groupe de partagedune dizaine de sances. Il sagitaussi de permettre chacun demieux comprendre sa douleur et derapprendre vivre malgr lab-sence. Cest aussi la possibilit derencontrer des personnes qui parleren dehors de son entourage imm-diat, et sans jugement moral, nividemment de diffrenciation,notamment religieuse.

    Lassociation vous accueille au foyer Jacques-Prvert les 1er et 3e lundis du mois.

    Travaux sur le Jacques-LouiseDbut septembre, le Jacques-Louise,ancien chalutier hauturier classMonument Historique et seul navire dece genre visitable flot en Normandie, aquitt le quai de lEntrept pour deuxsemaines de travaux de mise en scuritde sa carne au sein de la forme deradoub. Il doit ensuite retrouver sonemplacement dans le bassin du com-merce pour la rfection du gaillardavant. Ces travaux dentretien, de grandeenvergure, sont les plus importantsaccomplis depuis 1997. Ils ont notam-ment t financs grce une grandevente aux enchres dobjets marins quisest droule le 7 septembre dans leslocaux de lcole de voile.

    Enfin, pour les personnes qui sou-haitent prserver leur anonymat, des bnvoles forms assurent une permanence tlphonique au 02 31 82 20 16.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 12

  • 13

    Le centre culturel de demainTandis que le thtre lItalienne sapprte rouvrir ses portes autour

    dun programme allchant concoct par Le Trident Scne nationale,

    la bibliothque prpare ses cartons pour une rouverture prochaine

    au sein de lancien hpital maritime.

    Dossier

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 13

  • Dossier

    14

    Une faade plus moderne

    Ainsi, un hall extrieur sera construitde faon crer de nouveaux espaceset faciliter laccs direct aux quipe-ments. Un escalier et un ascenseurpanoramique desserviront muse etbibliothque. Les faades ct rues deshalles et Collard seront transformeset habilles de rsille, sorte de voileperfor. Le parvis actuel avec son esca-lier en arc de cercle sera dmont.

    Ct muse, des travaux de mise enscurit (notamment incendie) serontraliss. Un escalier de secours sup-plmentaire sera cr, les portesmodifies Des accs et des sanitairespour personnes mobilit rduiteseront raliss. Les espaces intrieursseront ramnags : des bureaux serontcrs et les salles dexposition perma-nente bnficieront dune extension.

    Sur la partie bibliothque et sur la sallede confrence Paul Eluard, les travauxporteront sur la mise en scurit (d-senfumage, portes coupe-feu, mise enconformit des installations lec-triques), la dpollution amiante et plomb, lamnagement des accs pour les personnes handicapes

    Pour Lydia Thieulent, maire-adjointe la culture, les travaux sur le centreculturel et le Thtre lItaliennetaient indispensables en termes dac-cessibilit et de scurit. Il sagit dundes chantiers majeurs de la ville . La premire tranche, portant sur lethtre lItalienne et lartothque, adbut en fvrier 2010 et sest achevepour la remise en tat de lescalier lat-ral droit. La deuxime tranche porte sur le cen-tre culturel : cette partie des travauxpermettra de mettre aux normes lemuse et la bibliothque. Elle cor-respond galement une volont demoderniser deux quipements cultu-rels essentiels qui rayonnent sur leCotentin et datent des annes 80. Nousprofiterons des travaux de mise enscurit pour ramnager et agrandirles espaces afin damliorer la qualitdu service au public.Le projet archi-tectural conu par le cabinet Boisrouxdonnera une vritable entre au cen-tre culturel et facilitera son intgration dans lespace urbain. Ce projet sera accompagn de lam-nagement dune place pitonnedevant lentre. Un amnagementqui sinscrit dans le projet de rhabi-litation du centre-ville.

    d

    Aprs la modernisationdu thtre lItaliennequi rouvrira en janvier,

    la Ville entreprend la rnovation intrieure

    et extrieure de la bibliothque et

    du muse. Une modernisation

    en profondeur pour prparer lavenir.

    Le centre culturel prpare lavenir

    Rouverture de lartothqueAprs avoir ferm ses portes cet t pourprparer le dmnagement, lartothquea retrouv ses locaux place de Gaulle.Environ 1 300 uvres (gravures, pein-tures, photos, dessins) peuvent treempruntes : Alechinsky, Tapies, Bilal,Pratt, MoebiusLa dure du prt est de 2 mois et la-bonnement annuel est de 44,80 pour lesparticuliers qui peuvent emprunterdeux uvres chaque fois. Vous pouvezvous inscrire sur rendez-vous. Lartothque est ouverte du lundi auvendredi de 8h 12h et de 14h 18h,sauf le mercredi aprs-midi et le ven-dredi jusqu 17h30. Les prts et dptsne seffectuent que sur rendez-vous. Contact : Artothque de Cherbourg-Octeville au 02 33 23 39 38

    Les espaces seront rationaliss : extension de la section jeunesse et de laudiothque, cration dunerserve, transformation de lclairage, rnovation du chauffage Nousbnficierons de lieux plusaccueillants, plus modernes qui nouspermettront de faire voluer nos acti-vits et notamment la mdiationculturelle, souligne Lydia Thieulent.

    Le centre culturel bnficiera d'un nouveau hall d'entre construit sur l'emplacement de l'actuel parvis : il permettra de dgager des nouveaux espaces pour la bibliothque et le muse.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 14

  • Dossier

    15

    La bibliothque sinstalle dans lancien hpital maritimenir

    La bibliothque de 2015Les travaux qui seront raliss au cen-tre culturel permettront de :- augmenter la surface denviron 400men rcuprant lespace du hall actuel,- avoir des locaux modernes, plusconviviaux,- dvelopper les aspects multimdia etla consultation Internet,- accrotre les secteurs jeunesses et images,- changer de mobilier avec des rayon-nages plus bas, plus accessible,- dvelopper la mdiation culturelle...

    Horaires largis la bibliothque Queneau

    Afin de rpondre aux attentes du public,la bibliothque Raymond Queneau double ses plages douverture. La biblio-thque sera ouverte mardi, jeudi etvendredi de 13h 18h et mercredi etsamedi de 10h 17h.

    Bibliothque Raymond-QueneauPlace de Bourgogne

    02 33 44 73 73

    La bibliothque a ferm ses portes le1er octobre, le muse fermera en mars2012 pour que les travaux dmarrenten avril 2012. Rouverture prvuedbut 2015. Contrairement la plupart des collectivits, la Ville de Cherbourg-Octeville a fait le choix de maintenirun service public pendant la dure destravaux : la bibliothque fermera le 1er octobre et elle rouvrira au public ausein de la partie est de lancien hpi-tal des armes en mars 2012, le tempspour les services de dmnager les livres et le mobilier, de prparer leslieux recevoir du public , souligneLydia Thieulent, maire-adjointe laculture.

    Sur 150 000 documents dispositiondu public - romans, DVD, journaux,partitions, albums jeunesse -, untiers sera propos au prt au sein delHpital des armes : nous seronsinstalls dans la partie Est de lancienhpital, au-dessus de lEsam c2. Labibliothque continuera les acquisi-tions de livres afin de suivre laproduction littraire. Nous aurons unchoix plus limit mais de qualit, lasuperficie de la bibliothque tempo-raire tant denviron un tiers de lasuperficie au centre culturel,expliqueJacqueline Vastel, directrice de labibliothque Jacques-Prvert. Quant

    La bibliothque Jacques-Prvert,

    a ferm ses portes le 1er octobre. En attendant

    son ouverture dans des locaux modernes

    dans trois ans, elle vous accueillera

    ds mars 2012 au seinde lancien hpital

    maritime.

    la partie archives qui compte environ100 000 documents, elle a t rpartieprovisoirement entre les archives deSaint-L, le Service historique de laDfense et dautres lieux munici-paux.

    Entre octobre et mars, il faudra mettreen carton, transfrer les documents etamnager le nouvel espace au sein delancien hpital des armes. Les biblio-thcaires en profiteront pour acheverlinventaire patrimonial, dsherberles collections, et changer le systmeinformatique : les transactions desbibliothques des sciences, Raymond-Queneau et Prvert sarrteront letemps de faire la bascule.

    Empruntez avec le bibliobus

    Pour complter loffre, un bibliobus -acquis cet t par la Ville la biblio-thque dpartementale du Calvados -sera mis en service au premier tri-mestre 2012. Une tourne est prvueen centre-ville avec des dates et lieuxfixes, explique Jacqueline Vastel.Vous pourrez ainsi profiter dun ser-vice de proximit.En attendant, la bibliothque annexeRaymond-Queneau, situe place deBourgogne, propose galement sonservice de prt : elle dispose de

    20 000 documents (romans, livresjeunesse) et ses horaires douverturesont largis (cf ci-dessous).

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 15

  • Dossier

    16

    Trident : des spectacles pour tous !

    Des tarifs et horaires accessibles

    Cette anne, la Scne nationale multiplieles rencontres et spectacles gratuits, toutau long de lanne. Une de nos ambi-tions a t de permettre laccs du plusgrand nombre aux diffrentes formesartistiques, explique la directrice MonaGuichard. Cest pour cette raison quenos tarifs nont pas augment et quuncertain nombre doprations permettentdaller la rencontre du spectaclevivant de faon totalement gratuite.Cest le cas par exemple du caf arabe enmars, ou des lectures effectues dans lecadre de Toi cour, moi jardin.Paralllement, Le Trident continue deproposer ses Assembles des honntescurieux et ses Salons de musique tarifsaccessibles (respectivement 7 et 5 ).La politique douverture tous lespublics passe aussi par des horairesadapts aux publics familiaux, avec unemultiplication des sances 19h ainsique le dimanche aprs-midi.

    Riche, clectique, surprenante, ouverte :

    les adjectifs ne manquent pas

    pour dcrire la nouvellesaison du Trident-Scne

    nationale. Au programme :

    Christophe, NatachaAtlas, Les Arts

    Florissants, Fellag,Ionesco, Hugo

    Depuis son arrive il y a cinq ans,Mona Guichard, directrice de la Scnenationale Le Trident, a ponctu chaquesaison de temps forts inoubliables.Cette anne encore, la programmationdu Trident rserve bien des surprises.Parmi les ttes daffiche ne rater sousaucun prtexte : Christophe le 15 octo-bre, BirdPen le 29 fvrier, Les ArtsFlorissants le 4 avril, Goran Bregovicle 15 mai Nous avons galementcette anne un important rpertoire depices classiques, souligne MonaGuichard. Outre Le Roi se meurt deIonesco, nous proposerons galementQuatre-vingt treize de Victor Hugo,Antigone de Sophocle en arabe surti-tr en franais, mais aussi Henry VI deShakespeare, pour la rouverture duthtre lItalienne.

    Six heures de spectacleavec Henry VI

    Un temps fort de lanne confi lajeune et talentueuse Picolla Familia.Un de nos rles est de soutenir lesjeunes compagnies prometteuses,

    explique Mona Guichard. Cest ce quenous faisons depuis quelques annesavec La Picolla Familia qui proposechaque saison une nouvelle cration,toujours de qualit. Cette anne, ilsnous surprendront sans aucun douteavec leur vision de Henry VI.

    Pour loccasion, la pice a t scindeen trois pisodes qui seront diffusstour tour les 17, 18, 20 et 22 janvier.Lintgrale, qui dure environ 6h sera,quant elle, joue le 21 janvier. Cestla premire fois que nous program-mons une pice aussi longue. Jen suisparticulirement fire, car elle per-mettra aux spectateurs davoir uneautre exprience du thtre.

    Dpart pour Le Caire

    Autre grand temps fort de la saison :la manifestation Un aller simple pourLe Caire, du 5 au 15 mars. Pendant 10 jours, le foyer du thtre se trans-formera en vritable caf arabe. De nombreuses animations gratuitesy seront proposes, comme des

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 16

  • Dossier

    17

    Trident : des spectacles pour tous !

    Seniors : des tarifs privilgisDans le cadre de la politique quellemne en direction de ses seniors, la Villede Cherbourg-Octeville a tabli lannedernire un partenariat avec la Scnenationale. Un partenariat quelle recon-duit cette anne et qui permet auxseniors qui le souhaitent de bnficier detarifs prfrentiels sur une slection despectacles. Pour connatre le programmeet en profiter, contactez le service 3e gede la Ville. Attention, le nombre de places est limit !

    Contact : service 3e ge au 02 33 01 50 71

    Thtre litalienne : dernire ligne droite avant louvertureLes travaux sachvent sur le thtre lItalienne qui rouvrira vritablement enjanvier avec le spectacle Henry VI, pro-gramm par Le Trident. Loccasion deprofiter des effets de la nouvelle cage descne.

    Les travaux de mise en conformit (scu-rit et accessibilit) du thtre lItaliennese sont achevs cet t : un ascenseur a t install dans les anciens locaux de France 3 (aujourdhui implante au seinde lancien hpital maritime), la cage descne a t rnove pour permettre dac-cueillir des spectacles qui ncessitent uneimportante prestation technique, la-coustique amliore, le rseau des fluideschang Le tout dans les rgles de lartpuisque les interventions dans les partiesclasses taient places sous lil vigilant

    confrences sur le monde arabe, despetits cours darabe, des parties dchecs, des ateliers de lecture deslignes de la main. Une programmationpayante compltera loffre, avecnotamment le concert de NatachaAtlas.La Scne nationale proposera gale-ment de dcouvrir le domaine de la

    magie et plus particulirement de lamagie mentale. Cette discipline estaujourdhui en plein renouveau. Nousexplorerons cet univers travers troisspectacles : Lillumin, Les virtuosesde ltrange et Influences.

    Et toujours lopration Toi cour, moijardin en mai-juin, qui remporte

    de larchitecte en chef des monumentshistoriques. En revanche, nous avonsdcouvert que lescalier latral droit taiten trs mauvais tat : nous pensions quiltait en pierre alors quen ralit, il est enbois recouvert de pltre et de pierres,explique Lydia Thieulent, maire-adjointe la culture. Il fallait le remettre en tat :cela a gnr des travaux supplmentai-res en cours dachvement.

    Il faut maintenant dpoussirer le thtre,former les techniciens au nouveau mat-riel scnique et prendre ce nouvel outil enmain... Les spectacles reprendront dansle thtre lItalienne en janvier, commeprvu, prcds de reprsentationsdOthello par La Cotentaine program-mes les 15, 17 et 18 dcembre.

    chaque anne un franc succs, les ateliers thtre, chant, danse, lesassembles des honntes curieux, quifont la part belle aux formes atypiquesdu spectacle vivant, le partenariat avecle festival Spring

    Rservations au 02 33 88 55 55 www.trident-scenenationale.com

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 17

  • Laccueil de La Quincampoise est assurpar une htesse. Ses missions : orienter lesproches qui viennent visiter un rsidant,faire dcouvrir la structure aux nouveauxarrivants et leur famille, prendre les ren-dez-vous pour les rsidants avec lesprestataires de services extrieurs (coif-feurs), enregistrer les dossiersdinscription, commander les fournitures,assurer laccueil

    24 heures avec...

    18

    La Quincampoise

    Ouvert depuis fvrier2011, lEtablissementdHbergement pour

    Personnes AgesDpendantes (EHPAD)

    La Quincampoisecompte aujourdhui

    80 rsidants entoursdune cinquantaine de professionnels.

    Prsentation.

    La Quincampoise compte 5 veilleuses denuit qui assurent une veille debout toutau long de la nuit. Elles travaillent enbinme (une aide-soignante et une auxi-liaire de vie) de 21h 7h. Aprs avoirassur le coucher des rsidants, elleseffectuent des tournes de scurit et serendent auprs des personnes ges. Ellessont galement charges dassurer les soinsdhygine des rsidants et prparent lespetits djeuners.

    Comme les repas, le nettoyage du linge esteffectu lextrieur de lEhpad, rpartientre le Groupement de CooprationSociale et Mdico-Sociale de Valognespour les vtements et la blanchisserie duCentre hospitalier public du Cotentinpour le linge de toilette Une lingre soc-cupe de cette tache et distribue leursvtements propres aux rsidants. Elleeffectue galement de petits travaux decouture

    Mtier : veilleusede nuit

    Accueil des visiteurs

    Du linge toujourspropre

    Une quipe de professionnels soccupe jour et nuit des rsidants. Une co

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:22 Page 18

  • 24 heures avec...

    19

    Lquipe de La Quincampoise comprend5 infirmires, 2 agents dentretien, un agenttechnique et une trentaine daides-soignantes et auxiliaires de vie. Les infir-mires assurent le suivi mdical despersonnes ges dpendantes et font le lienavec les mdecins, tandis que les aides-soignantes et auxiliaires de vie travaillenten binme pour effectuer toilettes, soins denursing, soutien moral, aides aux gestes dela vie quotidienne, ainsi que le mnage desappartements. Lagent technique est encharge de la scurit du btiment et lesagents dentretien assurent le nettoyagedes communs.

    Tous les jours, midi et soir, LaQuincampoise propose des repas sains etquilibrs lensemble de ses rsidants.Ces repas sont prpars par leGroupement de Coopration Sociale etMdico Sociale de Valognes et sont prisdans les restaurants collectifs de la struc-ture. Les petits djeuners, servis dans lachambre, et les goters sont quant euxraliss en interne par les quipes de LaQuincampoise.

    A table ! Loto, chant et gym douce

    LEHPAD propose de larges plages horai-res pour permettre aux familles de rendrevisite leur parent, de djeuner avec lui oude faire une promenade. La structure pro-pose une salle pour clbrer un vnementen famille. Un quart des rsidants a desvisites rgulires, souligne la directrice .Nous avons aussi des visiteurs bnvolespour les rsidants aux familles loignes.Les familles peuvent participer au conseil de vie sociale et contribuer la vie de lastructure.

    Rendre visite aux rsidants

    Des soins pour tous

    Ophlie est lanimatrice de LaQuincampoise. Du lundi au vendredi, ellepropose une animation quotidienne avec,au choix, du chant, des jeux, des ateliersmmoire, de la gym douce, des dbatsParalllement, le personnel soignant propose une animation tous les matins auxrsidants de lunit scurise pour les personnes souffrant de la maladiedAlzheimer. Nous projetons galementdacheter un vhicule afin dorganiser dessorties, prcise Frdric Bastian, maire-adjoint aux solidarits et la cohsionsociale.

    Une coiffeuse se dplace rgulirement.

    La Quincampoise

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 19

  • TravauxDeux ans pour moderniser

    le centre-ville

    20

    Le maire a prsent le projet du centre-ville aux commerants et conseillers de quartier.

    Un projet approuvLes projets damnagement du centre-ville ont t prsents en conseil deCommunaut urbaine ainsi quenconseil municipal. A lissue, BernardCazeneuve a souhait rencontrer lescommerants et conseillers de quartierafin de discuter avec eux des diffrentesactions envisages par la ville et la CUC.Pendant prs de deux heures, ceux-ci ontchang. De nombreuses questions ontt poses. Elles concernaient aussibien la rue Marchal Foch - que beau-coup de professionnels aimeraientrendre pitonne, au moins en partie -que la passerelle, les commerants souhaitant quelle soit oprationnelle ds louverture des Elis. Objectifconfirm par le maire.La rencontre a galement permis d-voquer la question du stationnement. Leprojet de rhabilitation du centre histo-rique prvoit, en effet, la suppression denviron soixante-dix places. La villesengage reconstituer loffre partout ocest possible, explique le dput-maire.Le stationnement sera galement possi-ble dans le nouveau parking de 1 100places du centre commercial Les Elis moins de cent mtres du centre-ville viala passerelle.

    Bernard Cazeneuve a dvoil les grandes

    lignes dun projet ambitieux

    qui se consacre, dans un premier temps,

    la place de Gaulle et aux rues voisines.Plus de cinq millions

    deuros y seront consacrs.

    Lorsque le projet des Elis a vu le jour,le dput-maire Bernard Cazeneuvesest engag rhabiliter dans lemme temps le centre historique deCherbourg-Octeville et amliorer laliaison entre le futur centre commer-cial et le cur de lagglomration. Unetude pour la rhabilitation de ce cen-tre historique a donc t commandeet dvoile fin juin, aprs 18 mois de travail, en conseil municipal puisdevant les commerants et conseillersde quartier.

    Les travaux ncessaires sont estims 5M et commenceront dans un an. Lepremier objectif est de valoriser laplace de Gaulle. Comment ? En la ren-dant entirement pitonne, enchoisissant un nouveau mobilierurbain, en supprimant la contre-alledevant le thtre et en remettant lafontaine en tat de marche. La placede Gaulle a un rle essentiel, affirmeBernard Cazeneuve qui souhaite

    galement dvelopper le march etvaloriser les faades des immeubles.

    La rue Vastel, un vecteur primordial

    La rhabilitation de la place de Gaullesinscrit cependant dans un pro-gramme plus vaste. Les ruesadjacentes au centre culturel et la rueVastel sont galement au cur dunouveau dispositif. La future passe-relle, qui enjambera le bassin duCommerce dbouchera dans cette ruequi deviendra ainsi la liaison entre lenouveau quartier des bassins et le centre-ville rnov.

    Dans le prolongement, une placeverra le jour devant le parvis du cen-tre culturel qui, lui aussi, changera devisage (cf. page 14). Nous allonsdevoir crer des ambiances lumineu-ses comme cela est dj propos le long des quais, tirer profit de la future faade du centre culturel, lutter contre la vacance commercialeafin de donner une nouvelle image cette rue et inciter les gens, lorsquilsauront emprunt la passerelle, gagner la place de Gaulle et profiterpleinement et naturellement du centre historique, souligne BernardCazeneuve.

    Les dates retenir- Fin 2011 : choix du matre duvre- 2012 : lancement des appels doffres- 2013 : dbut des travaux

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 20

  • Travaux

    21

    Lavenue de Normandie se met au vert

    La vitesse avenue de Normandie sera rduite 20 km/h.

    Bernard Cazeneuve aprsent aux habitants

    du quartier des Provinces

    le ramnagement delavenue de Normandie.

    Une opration ambitieuse et originalequi offrira un nouveauvisage lensemble du

    quartier.

    Peu peu, l'ORU transforme en pro-fondeur le quartier Amont-Quentin/Provinces. Aprs la construction d'unecentaine de nouveaux logements, del'EHPAD, de la Maison pour tous, larhabilitation de la Maison Olympe deGouges, du Nivernais..., c'est au tourde l'avenue de Normandie, de la ruede lIle de France, de la place et duparc Mends-France de se transformer.Le projet qui caractrise lavenue deNormandie, axe principal traversant lequartier, est ambitieux : il sagit denfaire le vritable poumon du quartier,en modifiant lespace urbain.

    Redonner lespace aux pitons

    Premier lment fort du projet, le jardin des Treilles qui sera amnagautour de la zone commerante, prsdu thtre de luf. Des jardinires enpierre ou en bton seront places har-monieusement, afin que les habitantspuissent les fleurir comme bon leursemble. Elles seront entoures et pro-tges par des arbres, une pelouse etune clture en acier et inox.

    La future esplanade enjambera lavenue de Normandie, de la zonecommerciale au parking voisin.

    Lespace sera ainsi entirement redes-sin, amnag et plant. Les voituresne disposeront que dun couloir de circulation, la vitesse sera limite 20 km/h afin que les pitons puissenten profiter pleinement et en toute scurit. Des arbres, en chos avec desmts en inox, rythmeront lesplanadeet creront un vritable dcor original.Cest l, ds lt prochain, que sedroulera le march.

    Neuf mois de travaux

    Le jardin sriel occupera la plusgrande partie de la contre-alle. Ddi la promenade et la dtente, ildisposera de petites alles et dl-ments dcoratifs offrant lensemblede nouveaux volumes.En face, les habitants profiteront duBoulingrin o ils pourront pratiquerde multiples activits extrieures.Nous avons prvu une zone enherbeet une zone en sable , expliqueBernard Cazeneuve.Lensemble du mobilier urbain, despoubelles aux supports vlo en passant par les bancs, sera en fer. Des plots lumineux, des clairagesencastrs ainsi que dimmenses mtscourbs offriront un clairage originalet valorisant.

    Comme lont expliqu BernardCazeneuve et Genevive Gosselin,neuf mois seront ncessaires pourtransformer ce projet en ralit. Les tra-vaux ont dbut fin septembre etsachveront en mai prochain. Lechantier sera divis en tranches afin dene pas pnaliser les commerants, et lemarch hebdomadaire a t dplacpendant la dure des travaux sur laplace des Provinces.

    Cest un vritable parc qui verra lejour au cur du quartier,a rsum lemaire lissue dune runion qui aruni une cinquantaine de commer-ants et riverains, tous sduits par ceprojet.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 21

  • Dbat sur la nouvelle ligne ferro-viaire entre Paris et la NormandieEn bref

    22

    Cherbourg-Octeville sur Facebook

    Depuis le mois de septembre, laville de Cherbourg-Octeville est surFacebook. Vous pouvez accder la page de la ville partir de la page d'accueil du site internet(www.ville-cherbourg.fr) ou direc-tement sur www.facebook.com/villedecherbourg. N'hsitez pas nous rejoindre et donner votre avis.

    Habiter mieux Cherbourg-Octeville

    Afin de permettre aux propritairesoccupants revenus modestes da-mliorer la performance nergtiquede leur logement, la Communauturbaine de Cherbourg a confi auCDHAT, oprateur spcialis danslamlioration de lhabitat, la mise enplace du programme Habitermieux. Celui-ci propose une assis-tance technique, administrative,financire et sociale gratuite pourrussir, terme, augmenter dau moins 25% la performancenergtique des logements. Des per-manences sont assures tous lesmardis et jeudis de 9h30 12h et de13h30 17h au local du CDHAT, 57 rue Franois Lavieille.

    Contact : 02 33 01 72 78

    Dans le cadre de la rnovation ducentre-ville et de lextension de celui-ci jusquau centre commercial LesElis, la Ville de Cherbourg-Octevillea engag avec la Communauturbaine de Cherbourg, une rflexiondbut septembre sur le ramnage-ment de laxe prioritaire OPAH RU(Opration programme damlio-ration de lhabitat Renouvellementurbain), allant de la rue de labbaye la rue du port. Lide est de ren-dre ce quartier son ct pittoresque,typique et anim, expliqueGenevive Gosselin, premire-adjointe en charge du dossier. Nousmenons donc une rflexion non

    seulement sur le remplacement dumobilier urbain, mais aussi sur lamnagement de lespace public etla circulation au sein de ces rues.Nous travaillons galement avec lespropritaires dimmeubles sur larhabilitation de logements et decases commerciales. Un chantierimportant que la Ville souhaitemener paralllement aux travaux ducentre-ville. Nous ne souhaitons pasprivilgier un projet par rapport lautre. Les deux sont compl-mentaires si nous voulons un dveloppement harmonieux du centre-ville.

    Mardi 22 novembre, rendez-vous 19h salle Montcot pour le dbat publicautour du projet de Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) reliant Paris auxrgions de Haute et Basse Normandie. Objectif : permettre au public de poser ses questions sur cette nouvelle ligne.Les documents de prsentation du projet et du droulement du dbat sontdisponibles sur le site internet www.debatpublic-lnpn.org. Le site hbergeragalement un forum sur lequel les internautes pourront donner leur avis eten dbattre. Pour ceux qui souhaiteraient recevoir les documents chez eux, un numro vert(0800 870 000) a t mis en place.

    Rue de lAbbaye - rue du Port : axe prioritaire OPAH RU

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 22

  • o-die

    23Liste Changements (UMP) : Herv Corbin,

    Maurice Humbert, Rgine Villedieu

    Des arbres dans la ville

    Cest beau un arbre. Cest un symbole de vie, un contrepointncessaire la minralit des cits. Ils sont, avec les fleurs, la prsence de la nature dans les villes. Il est ncessaire pourbnficier de leur ombrage, mais aussi de leur respiration, davoir des arbres dans la ville.

    Mais si un arbre, cest la vie, comme tout ce qui est vivant,comme les entreprises, les socits et mme les civilisations, unarbre a nat, a vit, a meurt. Nous avons connu, avec la chutedun peuplier en cur de ville, cette phase ultime. Il ny a paseu de blesss, cest heureux, mais des vhicules ont t crass.Cela dit, chaque famille darbres a une dure de vie connue. Au-del de trente ans, les peupliers peuvent tomber. Il tait doncncessaire que les services de la ville profitent de loccasion poursassurer de ltat des autres peupliers, et procder leur coupe,ds lors quil y a un risque de dcel.

    Couper des arbres est toujours triste. Mais cest parfois nces-saire. Ce qui compte, cest de replanter au moins autant darbresque lon en abat, pour conserver une prsence verte au cur dela ville.

    Bien sr, il y a toujours la solution de facilit qui consiste enle-ver le vieil arbre et goudronner ou cimenter sonemplacement. Ce nest pas notre choix. Et nous regrettons vive-ment de telles solutions. Cherbourg conserve les stigmates surson sol, darbres disparus et que la solution de facilit a conduit ne pas remplacer.

    On peut varier les essences et les familles darbres ou darbus-tes, et couper lorsquils menacent ou quils cachent la vue et lalumire. Tout cela relve dune gestion adapte et intelligente.Les solutions radicales sont rarement de bon sens.

    La nature change, volue : les arbres aussi. Raison de plus pourles surveiller et en prendre soin. Nous souhaitons que les arb-res coups soient remplacs. Que lon poursuivelembellissement floral et arbustif de la ville. Btonner, gou-dronner, pour gagner de la place fait parfois des heureux, maiscela peut aussi faire perdre de la qualit de vie notre cit. Nousavons besoin darbres dans la ville. Cest une preuve de bonnesant.

    Liste Pour un nouveau cap (UMP) : Graldine Morlet, Jean Levallois, Sophie Hry, Fabrice Huet

    Cherbourg en grand !

    Nous, les lus de lopposition municipale Cherbourg-Octevillesoutenons le projet du Dput-maire de Cherbourg et Prsidentde la C.U.C, Bernard CAZENEUVE concernant la cration dunegrande intercommunalit du Nord-Cotentin.

    En effet, nous nous rjouissons de constater que la politique rfor-matrice du Prsident de la Rpublique qui souhaite leregroupement des collectivits via la rforme territoriale soit sui-vie par Bernard CAZENEUVE avec le lancement de ltude pouranalyser les questions de la future gouvernance, des ressourcesbudgtaires.

    Aprs des annes de discussions concernant le Grand Cherbourgpour finir par son avortement cause du conservatisme de cer-tains lus socialistes, nous nous rjouissons, et nous soutenons ceprojet. Nous tenons souligner que cette fusion est aujourdhuipossible grce la Rforme territoriale souhaite par Nicolas SARKOZY qui permet de constituer des entits intercom-munales plus vastes et moins nombreuses.

    Lavenir de Cherbourg et du Cotentin se joue dans le cadre dunegrande intercommunalit pour pouvoir peser sur des grands projets structurants au niveau de l Economie, de la Culture ouencore la politique damnagement du territoire via de nouvelles comptences

    Tous, au-del de nos appartenances politiques de gauche ou dedroite, devons soutenir ce projet des lus aux habitants en passantpar les structures politiques limage du Club Nouveau Sicle dela Manche (Mouvement des Gaullistes sociaux associ lU.M.P)qui soutient cette ide dune grande intercommunalit.

    Dailleurs lensemble des lus de la Communaut Urbaine deCherbourg ont vot pour la mise en place dune tude concernantcette proposition dune nouvelle intercommunalit. De plus, auConseil municipal de Cherbourg-Octeville nous avons approuv,avec le groupe Cherbourg un nouveau cap ce projet.

    Avec la cration de cette entit les comptences de la CommunautUrbaine pourront tre largies. En effet, lexemple de la Patinoirede Cherbourg qui reste ferme, faute de moyens budgtaires, mon-tre que nous devons largir les comptences de la CommunautUrbaine de Cherbourg. En largissant nos comptences, nous pour-rons crer de grands projets en communs, afin de renforcerlattractivit du Cotentin. Cherbourg doit se rapprocher de ses villesvoisines pour financer les futurs grands projets du Nord-Cotentin en commun et ne pas continuer dans une gestion solitairecomme lpoque de la rnovation de la Piscine Chantereyne.

    Nous esprons que les habitants de Cherbourg-Octeville sou-tiendront ce projet pour lavenir du Cotentin.

    Tribunes de lopposition

    Cherbourg-Octeville, un nouveau capChangements

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 23

  • 24

    Golf : participez la coupe de la ville de CherbourgSports

    Depuis plus de dix ans, la coupe de la ville de Cherbourg-Octeville runit augolf des Roches une bonne cinquantaine de joueurs. La comptition se drou-lera cette anne le 16 octobre et sadresse tous les golfeurs licencis. Nousaccueillons en grande majorit des joueurs et des joueuses de la rgion, recon-nat Jean-Franois Choquart , le prsident dun club qui compte plus de 350licencis.Les golfeurs auront parcourir sans interruption deux fois le parcours habituel,ce qui correspond un dix-huit trous.Nous avons prvu des dparts le matinentre 7h30 et 9h et laprs-midi entre 12h30 et 14h. Il faut compter entre qua-tre et cinq heures pour aller au bout des dix-huit trous.Les inscriptions se feront une semaine avant la comptition. Pour sinscrire, ilsuffit de contacter le club (02 33 44 45 48) ou de remplir un formulaire sur sonsite (www.golfdecherbourg.fr). Linscription est fixe 6 .Rappelons que lan dernier, Arsne Louveau stait impos en premire srie,Gilbert Qur en seconde srie, Alain Gosselin en troisime srie, CamilleChesnel lemportant dans la catgorie fminine.

    Sport Vacances : du sport pour tous gratuitementEnvie de tester de nouvelles activits spor-tives pendant les vacances scolaires ? atombe bien : du 22 octobre au 2 novem-bre, la ville propose aux jeunes gs de8 18 ans toutes sortes de sports :bowling, natation, football, laser-game,voile et plein dautres encore !

    Encadres par des ducateurs sportifs etdes membres dassociations partenaires,ces activits sont entirement gratuites.Pour vous inscrire, rendez-vous la per-manence Sport Vacances au complexesportif Chantereyne, du 17 au 21 octobre.Lundi 17, les inscriptions sont rservesaux Cherbourgeois-Octevillais. Une auto-risation parentale et une photo sontncessaires pour obtenir votre carte,valable toute lanne scolaire.

    Contact au 02 33 53 53 29

    La

    Nouveaux parcours pour le Cross dOcteville

    Pour sa 26 e dition, le cross du VallonSauvage, devenu la Randonne et Crossdes Vallons, dmnage et prend sesquartiers la Gamacherie. Un change-ment de lieu li la baisse departicipation des annes prcdentes et la volont des organisateurs du crossde renouveler la formule. Le nouveauparcours sera plus facile et donc plusaccessible. Les organisateurs attendentdonc de nombreux participants pour ten-ter laventure, dimanche 9 octobre 2011.La journe commencera 10h30 par unemarche denviron 6 km jusquau vallondes Roquettes pour marcheurs de toutniveau. Laprs-midi, les courses dbu-teront 13h30 par les Poussins.

    Contact : Robert Barthonnat au 02 33 93 04 25

    Piscine Chantereyne : ouverture dimanche 30 octobre aprs-midiPendant les vacances de la Toussaint, lapiscine Chantereyne sera ouverte diman-che 30 octobre aprs-midi, de 15h 18h.Nhsitez pas venir vous dtendre ausauna, barboter en famille ou fairequelques longueurs.Pendant les vacances scolaires, la piscineChantereyne est ouverte le lundi, lemercredi et le samedi de 14h 18h, lemardi et le jeudi de 12h 18h, le vendredide 14h 18h et de 20h30 22h et le dimanche de 9h 13h.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 24

  • 25

    Donnez votre sang Solidarit

    Une semaine pour les Inter-Olympiades

    Ici, chaque geste compte. En donnantson sang, on peut agir directement surla sant des malades. Avec lquipede lEtablissement franais du sang(EFS) de Cherbourg-Octeville, le doc-teur Chantal Giguet, responsable du

    site transfusionnel, incite les adultes venir donner leur sang toute lanne.Pour la premire fois, une collecte vnementielle est organise en plusdes collectes habituelles de Haute etBasse Normandie. Elle aura lieu lemercredi 7 dcembre Cherbourg-Octeville, de 11h 19h la salle desftes, place centrale. Lobjectif est defaire venir de nouveaux donneurs car lesbesoins augmentent. Nous espronsquau moins 200 personnes viendrontparticiper cette collecte, souligne lemdecin.

    Des besoins importants

    Pour donner, il faut tre g de 18 70 ans. On pense parfois que la prisede mdicament empche de donner,mais ce nest pas toujours le cas, rap-pelle Chantal Giguet qui invite lapopulation venir donner son sang etson plasma. En effet, pour rpondreaux besoins quotidiens, il faut chaquejour 400 poches de sang et au moins110 poches de plasma. Il faut comp-ter trois-quarts dheure pour donnerson plasma et cela se fait sur rendez-vous uniquement. La collecte de sangncessite un peu moins de temps etpeut se faire librement, suivant leshoraires douverture de lEFS.Paralllement, lEFS organise des collectes dans les entreprises, les tablis-sements scolaires et les collectivits.

    Du 18 au 22 octobre, prs de 700 retrai-ts sont attendus pour la 24e dition desInter-Olympiades. Une quinzaine d-preuves sera propose par le Centrecommunal daction sociale (CCAS) deCherbourg-Octeville aux seniors duNord-Cotentin : belote, tarot, mais aussichant, natation, bowling, randonne,danse...Certaines preuves remportent un vifsuccs, comme le bowling (avec quelque70 personnes en 2010), ou la belote avecchaque anne 260 amateurs.Les preuves du jeudi et du vendredi sedrouleront au sein des structures duCentre de loisirs Andr Picquenot, prsdu chteau des Ravalet (Tourlaville).Pour faciliter la participation, un mini-bus assurera la liaison Cherbourg-Tourlaville et un service de restaurationsera propos le midi.

    Contact au 02 33 01 50 71

    Octobre sera rose Cherbourg-Octeville

    Dans le cadre de ses actions de promotion la sant, la Ville deCherbourg-Octeville participe cetteanne lopration nationale de luttecontre le cancer du sein, Octobre rose.Pendant un mois, de nombreusesoprations sont lances sur lensembledu territoire pour rappeler limportancedu dpistage tous les deux ans aprs 50ans, explique Frdric Bastian, maire-adjoint la cohsion sociale et auxsolidarits. A Cherbourg-Octeville, laVille sest associe au lyce Alexis deTocqueville pour un grand apro-concert place centrale. Rendez-vousjeudi 13 octobre partir de 18h. Unstand vous permettra galement devous informer sur cette maladie et dacheter des rubans roses dont lasomme sera intgralement reverse larecherche contre le cancer du sein. E tpour tout ruban rose achet, un verresans alcool vous sera offert ! Une faonoriginale et agrable de participer lalutte contre le cancer du sein.

    Le 7 dcembre,lEtablissement franaisdu sang organise une

    collecte exceptionnelle.Objectifs : mobiliser le

    public et lui faire prendre conscience desbesoins quotidiens en

    sang. Rendez-vous de 11h 19h

    la salle des ftes.La

    Une carte des collectes est disponiblesur www.dondusang.net.Don de sang possible toute lanne.Don de plasma sur rende z-vous.LEFS est ouvert les lundis et vendre-dis de 9h 13h30 et les jeudis de 13h 18h au re z-de-chausse duCentre hospitalier public du Cotentin, 02 33 20 76 32.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:23 Page 25

  • Conseil de quartier

    26

    Conseils de quartier :inscrivez-vous

    Une ambiance convivialeBnvole depuistrois ans dans leconseil de quartierOcteville-bourg,Michel Noret par-ticipe galement la commission animation de sonconseil de quartier

    ainsi qu la commission de gestion delassociation de fonds de participation.Impressions.

    Ce qui me plat le plus, cest la bonneambiance, la convivialit qui rgne ausein de notre conseil de quartier. Nous

    Crs en 2003 par la Ville, les six

    conseils de quartiercomptent aujourdhuiplus de 170 membres.

    Vous pouvez les rejoindre

    pour contribuer la vie

    de votre quartier.Inscrivez-vous vite !

    Ces lieux dchanges et de dialoguepermettent aux habitants de rflchiret de donner leur avis sur les projetsmens par la Ville : de la mise en placede la Zone 30 la rflexion sur la cration de la zone du Monturbet, enpassant par le dplacement de larrtde bus scolaire dans le quartier duMaupas ou le ramnagement de lavenue de Normandie et du parc

    Afin de favoriser limplication deshabitants dans la vie de leur quartieret de la cit en gnral, la Ville deCherbourg-Octeville a cr en 2003 six conseils de quartier : Centre-ville,Vallons, Octeville-bourg, Amont-Quentin/Provinces, Sud-est et Val deSaire. Tous sont constitus dhabitantsde la ville gs de 16 ans minimum,avec leur tte un conseiller municipal.

    sommes une quinzaine changer aussibien sur les problmes du quartier quesur les animations que nous souhaitonsorganiser pendant lanne. Ces trois ansmont galement permis de mieux com-prendre le fonctionnement de la mairie,ce qui est toujours intressant. Parcontre, cette implication demande unecertaine disponibilit. Je dplore aussi lemanque de sollicitations de la part deshabitants qui ne donnent pas limpres-sion de se sentir concerns par lesconseils de quartier. Pourtant, sur notrequartier, nous leur distribuons des plaquettes pour les inciter y participerou au moins faire appel nous !

    Mends-France, chaque conseil dequartier contribue lvolution de la ville. Lobjectif tant de dpasser la rclamation pour proposer des solutions viables et durables.Autre facette des conseils de quartier :la mise en place danimations pourfaire vivre chaque quartier et renfor-cer les liens entre les habitants.Vide-greniers, concours de dcorationsde fin danne, tournoi de ptanque,chasse aux ufs les propositionssont aussi nombreuses que varies.

    Aujourdhui, les conseils de quartiercherchent de nouveaux volontaires.Nous nous sommes aperus que larotation au sein de chaque conseil dequartier tait importante, expliqueJean-Claude Magalhaes. Ce qui est trsintressant car les nouveaux partici-pants ont un regard neuf sur lesprojets.

    Si vous souhaitez vous investir danslun des conseils de quartier, nhsitezpas remplir le formulaire ci-contre et le retourner la Mairie deCherbourg-Octeville, service citoyen-net, place Ren Cassin, 50100Cherbourg-Octeville.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 26

  • Fiche dinscription( retourner au service citoyennet, mairie de la Butte, place Ren Cassin, 50130 Cherbourg-Octeville)

    Conseil de quartier

    27

    Conseils de quartier :inscrivez-vous

    Madame/Mademoiselle/Monsieur

    Nom/Prnom : ................................................................................................

    Adresse complte : ................................................................................................................................................................................................

    Tlphone : ................................................................................................Mail :................................................................................................

    Anne de naissance : ......................

    Catgorie socioprofessionnelle :Agriculteur, exploitantArtisan, commerant, chef dentrepriseCadreEmployProfession intermdiaireOuvrierRetraitSans activit professionnelle

    Dans quel conseil de quartier souhaitez-vous vousinscrire ?

    Amont-Quentin/ProvincesCentre-villeOcteville-bourgVal de SaireSud-estVallons

    Quelle est votre motivation pour participer aux conseilsde quartier ?................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

    Fait Cherbourg-Octeville,

    le ........................................................

    Signature

    .......................................................................................................................................................

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 27

  • EducationLes nouveauts

    de la rentre scolaire

    28

    Pendant lt la ville a rnov les coles.

    Pour la rentre, elle propose un nouvel

    accueil priscolaire lcole Fraternit.

    Prsentation des nouveauts

    et des dispositifs renouvels.

    Chaque anne, la Ville de Cherbourg-Octeville met jour ses offresdactivits priscolaires afin de collerau mieux aux attentes des enfants etde leurs parents. Rsultat : cetteanne, lcole Fraternit propose elleaussi un accueil priscolaire primaire.Aujourdhui, sept coles primaires(R. Doisneau, J. Goubert, Dujardin,Tourville, Roquettes, A. Bayet etFraternit) accueillent les enfants dansleurs locaux entre 7h45 et 8h30,explique Daniel Jouanne, maire-adjoint lducation. Ils y pratiquentdes activits adaptes leurs ges etbesoins. Huit coles maternelles(Malakoff, Alma, R. Doisneau, A. Bayet, Roquettes, Asselin, P. Nicolleet Fraternit) assurent galement laccueil priscolaire de leurs lves, de 7h45 8h30 et de 16h15 18h15.

    Autre nouveaut : la fermeture descoles Batavia et Jonquilles suite larvision des primtres scolaires. Ala rentre 2010, ces deux coles comp-taient respectivement 31 lves pourdeux classes et 55 lves pour 3 clas-ses, poursuit Daniel Jouanne. Enconcertation avec les parents dlves,les quipes pdagogiques etlEducation nationale, les lves ont

    donc t rpartis sur les colesMalakoff et Jean-Jaurs pour lcole Batavia et sur Tournesols etCoquelicots pour lcole Jonquilles.De nouvelles classes ont t cresdans ces tablissements afin de ne passurcharger les groupes.

    Paralllement, la Ville maintient cer-tains dispositifs qui rencontrentchaque anne un franc succs. Parmiceux-ci, les ARVEJ, activits sportiveset culturelles qui ont concern lannedernire plus de 1 200 enfants. Autotal, plus de quarante activits sontproposes gratuitement aux enfants de14 coles primaires* de Cherbourg-Octeville. Loccasion pour eux dedcouvrir et de sinitier certaines activits hors du commun, telles quelastronomie, la peinture sur porce-laine ou la voile.

    * Amont-Quentin, Robert-Doisneau,Hameau Baquesne, Dujardin, Gibert, Jean-Goubert, Jean-Jaurs, Hameau Noblet,Jacques-Prvert, Tourville, Bayet,Fraternit, La Polle et les Roquettes.

    La Ville amliore les conditionsdaccueil dans ses coles

    La Ville a consacr prs de 5 M ces dernires annes pour amliorer les conditions daccueil des lves etenseignants dans les coles.

    En 2011, onze des vingt-trois coles ontbnfici de travaux dans leurs locaux.Ainsi, lcole Amont-Quentin a connu degrands chantiers dun montant total de210 000 : rfection de la cour, nettoyagede la faade et de la fresque sous leprau, remplacement de 56 chssis devitrages, cration et rfection de blocssanitaires...

    Lcole Alma a galement bnfici dela rfection du sol de sa salle de jeux, dela cration dune rampe daccs au restaurant scolaire pour personnes handicapes ainsi que de la pose de cloisons sparatrices dans les blocs sanitaires. Le tout pour un montant de30 000 .

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 28

  • 29

    BudgetEmprunts toxiques :

    la Ville nest pas concerne

    Cherbourg-Octeville nasouscrit aucun empruntexotique . Elle a faitle choix deux reprisesde recourir des pro-duits structurs. A ne

    pas confondre avec desemprunts toxiques. La

    ville a une gestionactive mais prudente de

    sa dette avec un tauxdintrt moyen de sesemprunts infrieur la

    moyenne nationale.

    En 2005, la ville de Cherbourg-Octeville a contract un empruntDEXIA de 4 M sur 15 ans. Le capitalrestant d en 2011 est de 3 078 679 .Cet emprunt structur est un prt taux fixe de 3,70 % conditionn lindex Euribor, dtermin en fonctiondu loyer de largent pratiqu par unpanel de banques europennes.

    Laugmentation du taux est doncfonction de lEuribor. Afin que le tauxdintrt reste 3,70%, lindex Euribordoit tre, pendant la dure du prt,infrieur ou gal 6 %. Il est aujour-dhui 2,065 %.

    Depuis 2006, la ville a bnfici dutaux bonifi 3,70% et donc de conditions favorables ayant permis deminorer la charge de sa dette. Parailleurs, si le risque intervient uneanne, il nest effectif que pour lanneconsidre. La situation change lanne suivante. Il faut donc apprcierla situation sur la totalit de la durede lemprunt. A ce jour, la Ville estgagnante : elle a pay un loyer de largent de 3,70 % au lieu denviron4 %.

    Il sagit donc dun produit structurmais pas dun produit exotique,

    adoss des devises trangres. Dansla charte Gissler, qui tablit unechelle des risques, il est class en catgorie I, celle du plus faible risque.

    Gestion active de la dette

    Le deuxime emprunt est souscritauprs de la Caisse dEpargne. Ce produit structur repose sur lcartentre les taux demprunt longs ( dixans) et les taux demprunt courtterme ( deux ans). Il a t ralis en2005 pour un montant de 4 M (lecapital restant d aujourdhui est de 2 939 387 ) sur 15 ans, au taux de 3,58 % garanti la condition que lacourbe entre taux longs et taux courtsne sinverse pas. Depuis 2006, la Villerembourse au taux prfix de 3,58%.Les mmes observations valent pourcet emprunt que pour le prcdent.

    Cherbourg-Octeville pratique unegestion active de sa dette. Cela lui per-met dafficher un taux moyen de sonencours 2,66 % alors que ce mmetaux pour lensemble des collectivitslocales est de 3 %.

    Autre indicateur de gestion : le poidsde la dette sur le total des dpenses defonctionnement. Il est ce jour de

    1,05 %, rapprocher de 3,50 % pour lesautres collectivits.

    Avec 20 M, lencours de la dette deCherbourg-Octeville est trs infrieur(moiti moins) lencours moyendes villes franaises. Pour autant, laville conserve une politique dinves-tissement soutenu hauteur de 12 Mpar an. Cest parce quelle simpose uncontrle extrmement fin de ses finan-ces, dont la gestion de la dette nestquun des lments (cf. p. 3 dito B. Cazeneuve) que la collectivit a pu lancer des oprations denvergurecomme lORU ou la modernisation ducentre ville.

    Cette approche raisonne nest enrien comparable celle qui a prvaludans dautres collectivits ayant eurecours des produits risque pourobtenir des taux initiaux trs basmais variables. Ainsi la Ville na faitporter sur les contribuables locauxaucun surcot conscutif une prise derisque excessive. Au contraire, le tauxmoyen de lensemble de ses emprunts,infrieur de prs dun demi point lamoyenne nationale rvle quelle a pro-cd, par une gestion active maisprudente de sa dette, une utilisationrigoureuse des fonds publics.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 29

  • Du 4 au 11 juin14 juillet

    Retour sur

    30

    Voyage dans le Var pour 70 ansPour la deuxime anne conscutive, la Ville de Cherbourg-Octeville a organis pour ses ans un sjour dune semaine dans le sud de la France.Du 4 au 11 juin, 70 seniors sont partis Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Au programme : des balades, des visitesdexpositions artisanales, des initiations des jeux rgionaux, des ateliersmanuels, des soires dansantes, et bien sr des escales gourmandes Un voyage qui sinscrit dans la politiqueque la ville mne en faveur de ses ans, linstar de la sortie en rade du 22 juinqui a runi quelque 120 seniors.

    Un cherbourgeois sur le podium du National 420 Du 9 au 14 juillet, l'cole de voile aaccueilli les rgates du National 420,vnement majeur pour l'lite des 15-18 ans. Avec des conditionsmtos plutt clmentes, l'preuve a vu saffronter sur le plan deau cherbourgeois une centaine d'quipages franais mais aussi trangers (principalement belges, britanniques et allemands), sur des parcours olympiques ou type trapzeshomologus. La victoire finale est revenue aux jeunes Havrais Quentin Le Guellec et Mathieu Corruble. Le Cherbourgeois-Octevillais MartinAumont, qui naviguait avec le HavraisPaul Davidsar, termine 2e.

    17 juin

    Moebius lance la 6e Biennale du 9e artJeudi 17 juin, Bernard Cazeneuve,dput-maire, et Laurent Beauvais, prsident de la Rgion, ont inaugurdevant plus de 500 personnes la 6e Biennale du 9e art consacre au travail de Jean Giraud, alias Moebius.Pour loccasion, le crateur dArzack, de Blueberry et de LIncal tait Cherbourg-Octeville et a guid les lus travers lexposition, la dcouverte de ses mondes oniriques.Lexposition Moebius multiple(s) estvisible au muse dart Thomas-Henryjusquau 31 dcembre. Entre gratuite.

    Cherbourg-Octevilleen images

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 30

  • 2 septembreDu 15 juillet au 12 aotet Du 15 au 17 juillet

    Retour sur

    31

    Le bateau de Rmy Alnet est baptisVendredi 2 septembre, Rmy Alnet ainaugur le bateau qui lui permettra, le 29 janvier prochain, de prendre le dpart de la transatlantique BouvetGuyane. Une course laviron qui relieDakar Cayenne et laquelle le naviga-teur participe pour la 2e fois. En 2009,mon bateau sest retourn 5 jours delarrive, explique-t-il. Jai une revanche prendre ! Autour de lui, une dizainede partenaires, dont la Ville deCherbourg-Octeville, le soutiennent et avaient tenu tre prsents pour cette inauguration.

    Des espions plage verte !Chaque anne depuis 1998, la Ville de Cherbourg-Octeville invite petits et grands sur la plage verte pourCintoiles, projections gratuites de filmsprcdes dun concert. Cette anne, pasdexception ! Malgr une mto mitige,le rendez-vous a connu un franc succs.Et ce dautant que la ville avait retenuespionnage comme thme de sa pro-grammation. Au programme : JamesBond, mais aussi OSS 117 et les anti-hros du film des frres Coen, Burn after reading.Les concerts de Padam et Balimurphyont galement rencontr un beau succsde la part dun public venu quip decouvertures, duvets et autres paquets de bonbons.

    Cherbourg-Octevilleen images

    m

    s

    is

    Quais en fte bat son plein !Cet t, plusieurs centaines de specta-teurs ont ft lt sur les quais et sontvenus applaudir les concerts latino, guinguette et blues programms par la Ville de Cherbourg-Octeville. Si lamto na pas toujours t clmente, elle na cependant pas empch les danseurs de se donner rendez-vous quaide Caligny pour ces trois soires festives,organises en partenariat avec les commerants. Les initiations sportivesproposes les aprs-midi ont elles aussirencontr un beau succs.

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 31

  • Constitu dune carte et dun chquier, le Passeport Jeunes permet dobtenir des rductions et des gratuits sur de multiplesactivits. Le Passeport Jeunes sadresse aux Cherbourgeois-Octevillais. Pour lobtenir, il suffit de se prsenter avec unephoto, une pice didentit et un justificatif de domicile lun des points de vente suivants : Mairie de la Butte / Htel deVille / Centre Culturel / P.I.J./ Maison Franoise Giroud / Maison Olympe de Gouges / M.J.C. Centre / Maison pour tousLo Lagrange / A.S.C.A.Q.Prix de vente : 8,50 (gratuit sur prsentation de la carte loisirs A et B dlivre par la CAF)

    comagazine140_comagazine106.qxd 26/09/2011 11:24 Page 32