livre blanc-bluenove

Download Livre blanc-bluenove

Post on 18-May-2015

2.191 views

Category:

Technology

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. Open Data:quels enjeux etopportunits pourlentreprise ?Une initiative de bluenove, en partenariat avec SNCF, Le Groupe La Poste, SUEZENVIRONNEMENT, Groupe POULT sur la base de ltude bluenove BVANovembre 2011

2. Open Data:quels enjeux etopportunits pourlentreprise ?3 3. De Big Data Open DataDeux tendances semblent simposer aujourdhui: Big Data et OpenData.La notion de Big Data1 est facile expliquer. Durant ces dernires d-cennies nous avons entrepris de numriser la majeure partie de notremonde analogique. Et en consquence, nous avons commenc pro-duire une quantit sans prcdent dinformations qui peut tre dsor-mais facilement recherche et traite.Quelques chiffres peuvent aider mettre ce phnomne en perspec-tive. Sa vitesse est impressionnante : on peut considrer 2002 commele commencement de lre numrique, la premire anne pendant la-quelle la capacit de stockage Digital a dpass la capacit totale ana-logique; et ds 2007, prs de 94% de notre mmoire est devenue nu-mrique2. Les estimations de la masse totale dinformations au niveaumondial varient, mais on la value 295 exabytes (oui, cest bien unnombre qui comprend 20 zros!), avec un taux de croissance de plusde 50% par an3. Notre capacit stocker des donnes a augment demanire similaire avec le cot dun disque dur pour stocker toute lamusique du monde de simplement 600$4.Si la Big Data a fait apparatre des craintes associes Big Brother(il semble que nous soyons les tmoins dun changement fondamentaldans notre rapport au pass, comme le suggre Viktor Mayer-Schn-berger dans Delete: The Virtue of Forgetting in the Digital Age5), elleouvre aussi de formidables opportunits. Lune dentre elles pourraittre nomme Big Research, tandis que ce rcent dveloppement denotre capacit collecter et analyser des quantits massives de don-nes transforme sans la moindre ambigit nos pratiques scientifi-ques de la biologie la physique, lconomie, la sociologie, les scien-ces politiques, ltude des villes et les sciences environnementales6.4 4. Une autre pourrait sappeler Big Business, alors que les socits et lesgouvernements puisent dans des gisements sans prcdent dinfor-mations pour optimiser leurs activits oprationnelles et dvelopperde nouveaux modles conomiques7.Contrairement Big Data, lOpen Data est un phnomne plus rcentet en cours dvolution. Comme le montre prcisment ce livre blanc,il a commenc dans le monde Anglo-Saxon, avec des initiatives com-me data.gov aux Etats-Unis et data.gov.uk en Grande Bretagne, aveclenjeu de rendre les grandes quantits de donnes gouvernementa-les aux citoyens. Depuis le phnomne sest tendu vers dautres pays(Singapour, parmi dautres, est un des plus rcents avoir annonc desinvestissements importants dans le dveloppement dapplicationsissues de lOpen Data8) et aussi, au del des gouvernements, vers lemonde de lentreprise.De nombreuses questions restent ouvertes et sont passes en revuedans ce rapport. Nous estimons que deux dentre elles sont crucialespour progresser: la premire est, alors quil ne fait aucun doute de lavaleur de lOpen Data pour nos socits dans labsolu, quil napparattoujours pas clairement quels modles conomiques les entreprisesdevraient suivre. La seconde concerne le fait que la valeur de la don-ne crot exponentiellement avec la cration dun cosystme au seinduquel de nombreux flux de donnes se combinent avec pour cons-quence le besoin daccords de partage de donnes entre diffrents ac-teurs, parfois concurrents.Cependant, alors que ces questions sont en train dtre explores, noussommes convaincus que lOpen Data reste la solution la plus attractivepour grer le data dluge actuel une dmarche qui favorise la trans-parence et une avance vers une socit plus quitable. En bref, un fu-tur o plus de Big Data signifie plus d Open Data.Cambridge, Ma, USA, le 30 Octobre 2011Carlo Ratti 5 5. Architecte et Ingnieur de formation, Carlo Ratti pratique en Italie et en-seigne au Massachusetts Institute of Technology, o il dirige le SenseableCity Lab. Diplm de lcole Politecnico di Torino et de lcole Nationale desPonts et Chausses Paris, et plus tard du MPhil et dun PhD de Universityof Cambridge, UK, Carlo a t co-auteur de plus de 200 publications et d-tient plusieurs brevets. Il contribue rgulirement la rdaction du magazi-ne darchitecture Domus et du quotidien Italien Il Sole 24 Ore, et a crit pourla BBC, La Stampa, Scientific American et le New York Times.Ses ralisations ont t exposes mondialement des vnements commela Biennale de Venise, le Design Museum Barcelona, le Science Museumde Londres, le GAFTA San Francisco et le Museum of Modern Art NewYork. Son Digital Water Pavilion la World Expo 2008 fut mentionn parTime Magazine comme lune des Best Inventions of the Year. Il a t inclusdans la liste Best and Brightest du Magazine Esquire, dans les 25 person-nalits du Blueprint Magazine qui changeront le monde du Design, dans lemagazine Fast Company parmi les 50 Top American designers et dans leMagazine Forbes parmi les personnalits connatre en 2011. Ratti a r-cemment jou le rle d Innovator in Residence pour la rgion de Queens-land en Australie. Il a t lun des prsentateurs de la confrence TED 2011et est membre du World Economic Forum Global Agenda Council for UrbanManagement.Pour plus dinformations sur les projets de Carlo, rendez vous sur:http://www.carloratti.com and http://senseable.mit.edu1McKinsey Institute, 2011, Big Data: The Next Frontier for Innovation, Competition, andProductivity, available online at: http://www.mckinsey.com/mgi/publications/big_data/pdfs/MGI_big_data_full_report.pdf2Hilbert M., Lpez P., 2011, The Worlds Technological Capacity to Store, Communicate, andCompute Information, Science, 332, 60-653Hilbert M., Lpez P., 2011, The Worlds Technological Capacity to Store, Communicate, andCompute Information, Science, 332, 60-654McKinsey Institute, 2011, Big Data: The Next Frontier for Innovation, Competition, andProductivity, available online at: http://www.mckinsey.com/mgi/publications/big_data/pdfs/MGI_big_data_full_report.pdf5Mayer-Schnberger, V., 2009, Delete: the Virtue of Forgetting in the Digital Age, New Jersey:Princeton University Press6Lazer, D. et.al., 2009, Computational Social Sciences, Science, vol. 323, 721-7237The Economist, 2010, A Special report on managing information: Data, data everywhere, 25February 20108http://www.edb.gov.sg6 6. Table des matiresLa rvolution des donnes ouvertes est en marche8Chapitre 1 - Ouverture des donnes: les grands principes 121) Informer, cest bien. Informer et partager ses donnes sources, cest mieux !132) Entre coups dclats et polmiques, louverture des donnes publiques sorganise 19Chapitre 2 - Impacts de louverture des donnes pour les entreprises231) Les donnes dentreprises: une problmatique spcifique 252) Opportunits et freins de louverture des donnes par les entreprises273) Quand lentreprise rutilise-t-elle des donnes publiques ?33Chapitre 3 - Ouverture des donnes et entreprises: facteurs cls de succs 371) Un nouveau service concevoir reposant sur une vritable stratgie dentreprise 392) Jouer le jeu de lopen data: quelle organisation, quel projet pour capter ses opportunits ? 473) Rflexions et bonnes pratiques 50 a) Prparer minutieusement louverture de donnes50 b) Choisir un ou plusieurs modles conomiques 51 c) Ouvrir rapidement des premiers jeux de donnes52 d) Animer sa stratgie douverture de donnes53 e) Se donner les outils pour mesurer le retour sur investissement54Conclusion567 7. Open Data: quels enjeux et opportunits pour lentreprise ?La rvolution desdonnes ouvertesest en marchechange, collaboration et clart, trois matres mots qui dfinissentnotre monde. Un monde de libre change ouvert par la mondialisationo chacun dentre nous est potentiellement partout la fois et prt changer sur des rseaux ouverts. Cest ainsi un monde de collabo-ration et dinnovation ouverte (open innovation) o les partenariats,les quipes, les projets se crent, se nouent et se dnouent au rythmeacclr dune conomie fluide. Dans cet environnement aussi richeque complexe, la clart devient synonyme de confiance voire exigence(dictature) de transparence.47%des rpondants dclarentconnatre le concept dOpen Data.8 8. La rvolution des donnes ouvertes est en marcheLe mouvement douverture des donnes (Open Data) sinscrit dans cestrois tendances essentielles et dans une dynamique forte, le fameux momentum anglais. Celui-ci emporte progressivement ladhsiondu public la recherche doutils aussi pratiques que quotidiens. Lesadministrations publiques sengagent dans louverture de leurs don-nes: les donnes publiques. Enfin des entreprises et en particulierdes grands groupes tels que les partenaires de ce livre blanc commen-cent discerner de nouvelles opportunits de dveloppement.Lopen data sinscrit aussi dans un lan technologique. Nos vies digita-les produisent toujours plus de donnes exploitables, le Web 2.0 a faitde chacun un auteur et non plus un simple spectateur, le web 3.0, celuides objets sapprte relier les machines et donner de lintelligence leur donnes par lanalyse smantique. La croissance exponentielledes volumes de donnes produites, stockes, traites et changes for-me ce que la plupart des analystes appellent le Big Data . Un conceptqui mle la fois des enjeux techniques (capture, stockage, archiva-ge, organisation et protection des donnes) mais aussi stratgiques(capacit dinterprtation des donnes) ou juridiques (protection dela vie prive)..Llan donn par certaines collectivits locales et diffrents acteursde la vie publique a permis dassister aux premiers dveloppementsde lOpen Data en France. Rennes ou Paris ont commenc mettre disposition en ligne leurs jeux de donnes. Des concours de dvelop-pement dapplications partir de donnes publiques apparaissent r-gulirement.Mais pour linstant, les entreprises se sont le plus souvent position-nes sur le versant dexploitation de ces donnes publiques. Rutili-satrices de ces donnes, certaines entreprises dveloppent de nouvel-les applications pour leurs clie