livre blanc 2013

Download Livre Blanc 2013

Post on 11-Dec-2014

69 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

DOSSIER THMATIQUEMINISTRE DE LA DFENSE

Livre blanc sur la Dfense et la Scurit nationale

2013

29 avril 20132013prface de

ditorial du Ministre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

Ce quil faut retenir du Livre blanc 2013. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

a.La scurit nationale, un concept conrm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b.Les risques et les menaces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . c.Les priorits gostratgiques de la France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . d.La pleine participation de la France dans lOTAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e.LEurope de la dfense : dynamisme et pragmatisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . f.Stabiliser le voisinage de lEurope . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . g.La France et lAfrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . h.Le Golfe Arabo-Persique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . i.La France et lAsie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . j.Les enjeux maritimes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . k.Loutre-mer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1. La France et lvolution du contexte stratgique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1111 12 13 15 16 17 18 19 20 21 22

a.Stratgie gnrale : les cinq fonctions stratgiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b.Principes directeurs du nouveau modle darme et stratgie militaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . c.Connaissance et anticipation : la priorit du renseignement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . d.La stratgie de dissuasion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e.La protection, mission premire pour la dfense et la scurit nationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . f.La prvention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . g.Lintervention : la diversit des engagements de nos forces en oprations extrieures . . . . . . . . h.La gestion civilo-militaire des crises extrieures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . i.Une nouvelle donne stratgique : la cyberdfense. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . j.Les nouveaux contrats oprationnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . k.Lvolution des forces : le nouveau modle darme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . l.Les rserves : une composante part entire du nouveau modle darme . . . . . . . . . . . . . . . . .

2. Une stratgie militaire renouvele . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2323 25 27 28 29 30 31 32 33 35 37 39

3. Vers la prochaine programmation militaire 2014-2019 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41a.Les ressources nancires du nouveau modle darme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b.Les hommes et les femmes de la Dfense et de la Scurit nationale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . c.Limpratif industriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prsence des industries de dfense en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . d.Les principaux programmes attachs au modle darme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Dfense en chiffres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

41 42 43 44 47 49

4. Comment les travaux du Livre blanc 2013 ont-ils t mens ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

a.La lettre de mission du Prsident de la Rpublique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 b.Les travaux du Livre blanc : calendrier, composition de la Commission, auditions . . . . . . . . . . . 57 c.Les personnels de la Dfense et les travaux du Livre blanc : le site intradef . . . . . . . . . . . . . . . . . 61

2

ditorial du Ministre

Parmi les engagements pris par le Prsident de la Rpublique en 2012 gurait celui dlaborer un nouveau Livre blanc sur la Dfense et la Scurit nationale, pour tenir compte des bouleversements gostratgiques, mais galement conomiques, qui sont intervenus depuis 2008, et qui placent la France, et notre dfense en particulier, dans des tensions quil convenait de rsoudre. A partir dune vision renouvele du monde, en particulier des risques et des menaces qui psent sur notre pays et sur lEurope, ce Livre blanc pose les bases dun nouveau projet pour notre dfense. Ce projet, tout en rpondant la fragilisation de nos nances publiques car cest aussi un enjeu de souverainet pour la France , prserve lessentiel et permet ainsi de prenniser notre outil de dfense, qui tait menac. Ce Livre blanc prsente par ailleurs des nouveauts. Il est le premier qui tout ensemble dnit les consquences de la pleine participation de la France dans lOrganisation militaire de lAlliance atlantique et propose une approche pragmatique et volontariste la fois de notre engagement dans la construction de lEurope de la dfense, au moment o celle-ci semble douter. Il maintient et adapte des donnes fondamentales de notre stratgie, comme la dissuasion nuclaire, mais il ouvre aussi notre dfense et la scurit nationale des dimensions nouvelles, cruciales pour notre avenir et notre autonomie stratgique, comme la cyberdfense. Le Livre blanc renouvelle ainsi notre stratgie militaire et dnit un projet cohrent, quil nous revient maintenant de mettre en uvre et de faire vivre, pour que demain la France continue davoir des armes et une dfense performantes, adaptes aux enjeux de scurit comme aux responsabilits internationales qui seront alors les siens. Ministre de la Dfense, sous lautorit du Prsident de la Rpublique, cest le cap que je veux xer. Ce cap, les hommes et les femmes de la dfense le tiendront, et je veillerai, toujours leurs cts, un juste partage de leffort ainsi qu la reconnaissance de lengagement de chacun et de la mobilisation de tous autour de ce projet. Jean-Yves Le Drian Ministre de la Dfense

3

4

Ce quil faut retenir du Livre blanc 2013 : 12 points cls et nouveauts1 - Conrmer la notion de scurit nationale La stratgie de scurit nationale a pour objet de permettre la France de parer aux risques et menaces, directs ou indirects, susceptibles de menacer la vie de la nation. Ce concept, introduit par le Livre blanc de 2008, puis codi par la loi en 2009, est conrm. Il se fonde sur la prise en compte de la continuit des menaces et des risques intrieurs et extrieurs qui psent sur la France, son territoire, sa population, ses intrts de scurit. Il permet de prendre la mesure des dimensions de toute nature de ces menaces et dorganiser au niveau national les rponses pour y faire face, en mobilisant cette n lensemble de lappareil dtat, les forces armes, les forces de scurit intrieure et de scurit civile, comme les moyens des collectivits locales dcentralises et des grands oprateurs dimportance vitale pour le pays. 2 - Faire voluer lanalyse des menaces par rapport au Livre blanc de 2008 Le niveau de menace et le climat dincertitude qui caractrisent notre environnement international depuis 2008 ne se sont pas estomps. Lanalyse doit dsormais prendre en compte trois phnomnes : Les menaces de la force . Le risque de rsurgence de conits entre Etats reste plausible lhorizon 2025 : augmentation des dpenses militaires, particulirement en Asie ; politiques de puissance (Russie, Chine) ; dstabilisations rgionales (Moyen et Proche-Orient) ; prolifration des armes de destruction massive et leurs consquences ; attaques informatiques diligentes par des Etats Les risques de la faiblesse : la faiblesse ou la dfaillance de certains Etats peut devenir une menace ; cest un phnomne stratgique qui prend une ampleur nouvelle. Lorsque certains Etats se rvlent incapables dexercer leurs responsabilits, les risques et les menaces qui se cristallisent sur leur territoire peuvent rapidement dborder et affecter notre propre scurit ; sont ici vises les situations de dfaillance dtat en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, qui appellent des ractions et limplication de la communaut internationale, en particulier des Nations Unies ; Les menaces et risques amplis par la mondialisation : ils concernent les menaces et risques pesant sur les ux de biens, de marchandises, ou de personnes, en constante augmentation avec la mondialisation conomique ; les risques pesant sur la scurit maritime avec laccroissement spectaculaire de la piraterie ; les risques de terrorisme qui demeurent extrmement prsents au coeur des proccupations de scurit de la plupart des pays ; laccroissement exponentiel des r