les fonctions exécutives2

Click here to load reader

Post on 17-Jul-2015

963 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Les Fonctions ExcutivesDfinition, valuation et prise en charge pluridisciplinaires

    I. Gosselin (Neuropsychologue)Hpital de Jour Griatrique Le Brusselage

  • Introduction1848 : cas P. GageSuite une explosion, une barre de fer lui traverse accidentellement le crne, le traversant compltement et provoquant des dommages aux lobes frontaux. P. Gage tait jusque l considr comme sociable et fiable, cette blessure semble avoir eu des effets ngatifs sur son comportement motionnel, social et personnel, le laissant dans un tat instable et asocial

  • Les Fonctions excutives (FE)= chef dorchestre du cerveauDfinition les FE rgulent le comportement humain, elles facilitent la personne sadapter aux exigences de lenvironnement une situation nouvelle.Les FE sont impliques dans les actions qui requiert un contrle attentionnel volontaire.

  • Distinguer l automatique et le volontaire Action automatique, routinire : Le traitement automatique nous permet de raliser un grand nombre de tches sans y prter attention, sans y rflchir. Il sagit dactions surapprises, tellement rptes quelles ncessitent peu de ressources cognitives.Ex : marcher, manger, mettre la table, lacer ses chaussures, faire le caf, conduite automobile,

  • Distinguer l automatique et le volontaire Action volontaire, situation nouvelle:Laction est volontaire lorsquun obstacle se dresse entre lindividu et son but. Le schma daction surappris ne suffit plus, nest plus efficace, ni adquat.Rechercher de nouvelles squences dactions qu ncessitent un contrle attentionnel volontaireLaction est plus lente et plus sensible aux modifications de lenvironnement

  • Distinguer l automatique et le volontaire Action volontaire, situation nouvelle: Exemples Mettre la table pour 4 personnes alors quon est 3 exceptionnellement : planifier lactionAllumer automatiquement linterrupteur de la SDB alors quon a dmnag : inhiber lactionParcours domicile travail : accident de tram modifier son parcours : laborer un plan daction, faire preuve de flexibilit mentale, prendre une dcision

  • Le Systme Attentionnel de Supervision (Shallice, 1982, 88)Dans le cas dune situation routinire, si plusieurs schmas daction sont activs et entrent en conflit, un gestionnaire des conflits accordera priorit laction prioritaireDans le cas dune action nouvelle, le gestionnaire de conflits nest plus suffisant intervention du SAS

  • Le Systme Attentionnel de Supervision (Shallice, 1982, 88)Le SAS permet deFormuler un plan dactionsPlanifier le schma dactionsComparer diffrents schmas dactionsvaluer lefficacit du plan choisiMise en uvre du plan dactions

  • Donnes neuro-anatomiquesLe cortex prfrontal est le sige des fonctions excutives : Il reoit des informations internes (souvenirs, motions) : du systme limbique cortex temporalIl reoit des informations de lenvironnement : cortex associatifs, cortex primairesIl envoie des informations, des commandes au cortex moteur afin de produire un comportement adapt

  • Rles des Fonctions excutivesContrler lattention dirige vers un butMaintenir lattention Traiter et manipuler linformation en mmoire de travail (mise jour)InhibitionFlexibilitPlanificationOrganiser la penseJugement, autocritiqueElaborer des stratgies

  • Les syndromes dysexcutifstiologie multiple : TC, AVC, Dmence (DFT, Huntington, Parkinson) lsions frontalesSymptmes varis : troubles du comportement (dsinhibition, apathie) Difficults sadapter (rigidit mentale) Difficults rcuprer une information en mmoire Difficult effectuer deux tches en mme temps

  • Quelques questions cibles lors de lanamnsePlanification : comment vous organisez-vous la maison? Interrompez-vous vos activits? comment faites-vous une liste de courses?

  • Quelques questions cibles lors de lanamnseFlexibilit Le patient a til des difficults changer de conversations ? dactivit ? De point de vue ? De lieu ? Le patient commet-il la mme erreur plusieurs reprises ? Le patient rpond-il toujours par les mmes mots ?

  • Quelques questions cibles lors de lanamnseInhibition Le patient a til des propos grossiers ? Semble til manquer de contrle ? Est-il familier ? Pose til des questions intimes ? Aborde til nimporte qui dans la rue ?

  • Ne pas confondreUn syndrome dysexcutif avec : de la passivit, un manque dintrtUne dpressionDe la mchancet, de limpolitesseDe lenttement

  • Prise en chargePas de solution miracleAU CAS PAR CASEn PARTENARIAT avec la FAMILLE, le personnel SOIGNANTAmnagement de lenvironnement : endroit calme, rduire les stimulations, informer, conseiller les prochesguidance externe : tierce personne, guide matriel (alarme, agenda organisateur)Entranement de nouvelles procdures (toilette, habillage, GSM, micro-ondes,)

  • Prise en chargeLa famille, les proches :Sentiment de honte, de culpabilitpuisement affectifPerte du lien affectif, sentiment dtrangetNcessit de prendre des dcisions pour le malade Expliquer lorigine organique

  • Prise en chargeInhibitionExpliquer que le patient nagit pas dlibrment < trouble organiqueviter les situations susceptibles de provoquer les carts de comportementDplacer ou recentrer lattentionApprendre dtecter les signes de drapagesReprer les situations qui favorisent lirritabilitAjuster sa propre attitude, encourager les comportement adquats

  • Prise en chargeFlexibilitPrfrez des questions avec un choix de rponses plutt que des questions ouvertesOffrir au patient un temps dadaptation lors dun changement dactivit ou de conversationSouligner le changement

  • Prise en chargePlanificationAider organiser les tapes dune tchePlacer les lments de la tche dans lordreAides critesAgenda organisateur

  • ConclusionsUne atteinte des fonctions excutives constitue un rel handicap, invisible. Elle aura des consquences sur la qualit de vie, la qualit des relations interpersonnelles, lintgration socio-professionnelle, lautonomie.Identifier les troubles et les prendre en chargeComprendre et informer lentourage

  • Merci toutes et tous!