les dangers d'internet

Click here to load reader

Post on 30-Mar-2016

216 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Diaporama destiné aux élèves de collège et à leurs parents sur les dangers d'Internet

TRANSCRIPT

  • 36 % des 11/13 ans ont t en contact avec des images violentes, dgradantes ou pornographiques (1)

    96 % des 15/17 ans surfent tous les jours sur Internet (1)

    42 % des parents ignorent que leurs enfants ont un blog (1)

    74 % des bbs franais de moins de deux ans sont prsents sur le web par le biais de photos ou de profils sur les rseaux sociaux (2)

    1. Source Action Innocence, vido Nadine Morano, Secrtaire d'Etat en charge de la Famille2. Avg.com/ca-fr/actualits-articles-de-presse.ndi-284095

  • Les jeunes forment la population la plus expose et la plus cible par les

    prdateurs de toutes sortes sur le Net. C'est en effet un media de

    rfrence : en 2003 plus de 87% des 12/17 ans se sont connects

    Internet

  • La vie prive des jeunes peut tre envahie de diffrentes manires. C'est le cas, par exemple, quand ils :

    remplissent des formulaires pour participer aux concours des sites Web commerciaux ;

    donnent des informations les concernant des inconnus rencontrs dans un chat ou une messagerie instantane ;

    donnent des informations personnelles lors de leur inscription divers services Internet ou logiciels (messageries instantanes, chat, partage de fichiers, etc.) ;

    fournissent leur profil personnel lors de leur inscription des comptes de mails ou messageries instantanes gratuits.

  • Il existe diffrentes formes de cyberintimidation ou cyberharclement :

    parfois, il s'agit d'insultes ou de menaces directement envoyes la victime par mail ou messagerie instantane ;

    les jeunes peuvent aussi faire circuler des commentaires haineux visant une personne, par le biais du mail et des messageries instantanes, ou en les affichant sur des sites Web, ils le font souvent sous une fausse identit ;

    par ailleurs, de plus en plus de jeunes sont victimes d'intimidation par le biais de messages textes envoys sur leur cellulaire, ce type de tlphone chappe en effet compltement la surveillance des adultes ;

    10 % des collgiens en seraient victimes.

  • Chats, mails et messageries instantanes sont des environnements o les jeunes risquent de rencontrer des prdateurs sexuels. L'anonymat propre Internet

    favorise confidences et rvlations intimes, et les prdateurs s'en servent pour

    tablir rapidement une relation de confiance avec des jeunes qui manquent

    encore de jugement et d'exprience.

  • On peut en effet tomber par hasard sur un site pornographique :

    en se servant d'un moteur de recherche ; lors d'une erreur de frappe en tapant l'adresse

    d'un site ; en cliquant sur un lien dans un mail, une

    messagerie instantane ou un chat ; en utilisant les logiciels de partage de fichiers qui

    vhiculent beaucoup d'images et de vidos pornographiques facilement accessibles.

  • La dsinformation y est courante sous de multiples aspects :

    les sites haineux qui propagent des propos diffamatoires en diffusant ouvertement des points de vue extrmistes ;

    les sites commerciaux o les publicitaires crent des environnements la fois informatifs et amusants dans le seul but de promouvoir leurs produits auprs d'un public cible ;

    les pages Web, gnralement personnelles, o n'importe qui peut publier ce qu'il veut en prtendant que c'est vrai et prsenter de simples opinions comme des faits ;

    les sites pastiches ou parodiques, qui induisent volontairement le visiteur en erreur, soit pour s'amuser, soit pour des raisons politiques, ou pour montrer aux jeunes combien il est facile de duper les gens en ligne ;

    les canulars diffuss par mail, qui diffusent fausses alertes aux virus informatiques, procds bidon pour soi-disant faire fortune, lgendes urbaines et alarmes sanitaires infondes.

  • On retrouve sur Internet un univers de violence.

    Pages Web o rgne un humour cruel typiquement adolescent. Sites qui n'hsitent pas diffuser des images de torture et de sadisme. Musique aux paroles trs violentes (parfois censures dans les disques

    vendus en magasin), images, vidoclips et jeux en ligne tout aussi inquitants.

    Sites sanglants qui montrent des images relles d'accidents, de tortures ou de mutilations. Beaucoup d'adolescents considrent ces sites comme inoffensifs, l'quivalent en ligne des films d'horreur, mais on y trouve une inquitante combinaison de violence et de sexualit.

    Propos haineux allant du racisme fanatique la satire cruelle de nombreux sites populaires chez les jeunes. Les groupes haineux, comme ceux qui militent pour la suprmatie de la race blanche, font de plus en plus appel Internet pour recruter des jeunes. Ils utilisent mails et chats privs pour s'attaquer, loin des regards indiscrets, aux adolescents les plus vulnrables.

  • Vido Action Innocence - Pierre Arditi

    Avec la webcam on risque dtre victime dun enregistrement, dune modification ou dune

    rediffusion de son image, sans son consentement. On peut aussi visionner sans le vouloir, des images ou des scnes choquantes mises en ligne par des exhibitionnisme par exemple. Enfin, il faut savoir

    quune webcam peut tre dclenche distance et son insu.

  • La prolifration des jeux de hasard et des sites de paris sur Internet n'a fait qu'augmenter le nombre impressionnant de jeunes qui s'adonnent au jeu. C'est devenu chez les adolescents une addiction plus importante que la cigarette, l'alcool ou les

    drogues. Les jeunes qui matrisent bien les nouvelles technologies se tournent de plus en plus vers les sites Internet de jeux de hasard parce qu'ils

    sont faciles d'accs, pratiques et anonymes.

  • On entend par spams ou pourriels tous les messages non sollicits, publicitaires ou non, qui envahissent de plus en plus nos

    botes lettres lectroniques. Ce flau s'est dvelopp de manire spectaculaire : en

    2002, en Amrique du Nord seulement, le nombre de pourriels a dcupl, et on

    estime qu'il reprsente dsormais prs de la moiti de tous les mails.

  • 95 % des sites que les jeunes disent frquenter possdent du contenu commercial. Et ces produits

    sont parfois directement nuisibles leur sant.Cependant, les jeunes sont le plus souvent inconscients

    de la nature commerciale de ces sites (publijeux, mondes virtuels). On a constat que 95 % des sites

    pour enfants collectent des informations personnelles pouvant identifier les jeunes

    internautes.Les informations personnelles ont de la valeur, et ne

    doivent pas tre divulgues sans discernement.

  • Rgles dictant ce qu'il faut faire et ce qu'on ne doit pas faire sur

    le rseau. Dfinition extraite du Dico du net

    Et si les enfants dfinissaient avec leurs parents ces rgles ?

  • Vidos extraites du site de lassociation Action Innocence

    Dcouvrez-en bien dautres sur leur site

    Spot Mauvais plan Prserver la dignit et lintgrit des enfants sur Internet

    Dessin anim Pat & Stan

  • Avatar : reprsentation graphique de linternaute, par exemple, dans les jeux en ligne. Blog : site personnel interactif, dans lequel linternaute peut publier des images, des photos, des textes, des vidos, etc. Les visiteurs

    peuvent y laisser leurs commentaires. Internet : rseau informatique mondial. Mail : courrier envoy lectroniquement entre internautes qui peut contenir des pices jointes. Mondes virtuels : Les mondes virtuels sont des lieux persistants dans lesquels vous voluez sous la forme dun avatar un personnage

    de type dessin anim qui vous reprsente, et dont vous pouvez choisir les caractristiques. Vous y rencontrez les avatars des internautes qui se trouvent en ligne au mme moment que vous, et vous pouvez communiquer par le biais dun mode chat (messages instantans, parfois avec option audio ou vido).

    Moteur de recherche : outil permettant de rechercher des informations sur Internet partir de critres ou de mots-cls. Net-rumeur ou hoax : information envoye par mail, gnralement fausse (avis de recherche, faux virus) avec demande denvoyer

    tout le carnet dadresse. Ne pas faire suivre. Publijeux : ce sont des jeux en ligne centrs sur des marques, des produits ou des personnages reprsentant des marques. Rseaux sociaux : sites communautaires o les utilisateurs se crent un profil dans lequel ils publient des informations personnelles

    quils partagent avec les autres utilisateurs. Spyware : logiciel espion. Il sagit dun virus qui entre dans un ordinateur pour en voler les informations sans quon le sache. Il peut

    activer une webcam et/ou un micro et enregistrer ce qui se passe dans une pice. Surfer : se dplacer et explorer Internet en passant de page Web en page Web. Tchat ou messagerie instantane : programme qui permet un dialogue en temps rel avec un ou plusieurs interlocuteurs. Public ou

    prive (famille, amis), ils peuvent tre utiliss avec webcam ou micro. Tlcharger : importer des fichiers depuis Internet vers son propre ordinateur. Le tlchargement peut tre gratuit ou payant.

    Attention surtout ne jamais tlcharger illgalement musiques ou films protgs par les droits dauteurs. Web : World Wide Web (www) ou toile . Cest une des applications dInternet permettant de consulter des sites et des pages

    contenant des informations. Webcam : camra qui permet deux internautes de se voir.

    *Extrait de la fiche lexique de lassociation Action Innocence. www.actioninnocence.org

  • Quelques dangers dInternet Acadmie de Toulouse

    http://www.ac-toulouse.fr/web/1736-quelques-dangers-dinternet.php

    Association Action Innocence : http://www.actioninnocence.org/

    Site WebAverti : http://www.webaverti.ca/french/

    Rseau ducation-mdias : http://media-awareness.ca/francais/index.cfm

    Internet sans crainte : http://www.internetsanscrainte.fr/